Partagez | 
 

 bonheur éphémère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: bonheur éphémère Mer 26 Sep - 21:14

A Celestia un conseil d'ange appelé les gardiens, au taquet sur la paie, veille sur le royaume. Par se jour d'hiver, proche de noël plusieurs d'entre furent interpelaient par une soit disant maison rose où un chahut c'est récemment fait entendre. Dans les villes de Celestia une maison rose bonbon orne belle est bien les rues, où plutôt devrions nous dire se qu'il en reste. Des ruines y sont restaient inhabitée...




Sur les routes du monde de Black rose, Kazumi marche à une allure rapide, une enfant dans les bras et un jeune ange sur le dos. L'inquiétude se lit sur son visage et même les disputes déclencher par l'alcool ne suffisent pas à arrêter son chemin. Recouverte par une peau de renard semblant assez chaude, la petite Anju, cinq ans, dors d'un sommeil profond, le crâne ruisselant de sueur. Dans son dos, le petit Sôji sept ans semble somnolait sur le dos de sa mère, se laissant glisser peu à peu sur les vêtements fin de l'elfe qui porte une main dans son dos pour retenir le petit ange épuisait.

L'elfe ténébreuse continue sa route sans pause, le pas presser et ne semblant pas vouloir se fatiguer. La nuit est pourtant tomber, mais la jeune mère ne se décide pas à s'arrêtaient, même avec les nombreuses auberges ou grottes qui s'offrent sur son passage. Pour elle désormais même boire se fait en marchand, songeant ne pas avoir le temps de s'arrêtait. Dans sa course Kazumi sent une main lui tapotait le dos, instinctivement elle se retourne vers le petit ange endormie qui l'appelle doucement. Essoufflé l'elfe le regarde attendrit et s'installe le temps de quelque minutes sur un coin d'herbe. Sôji s'approche d'elle et s'y appuie, buvant dans la gourde d'eau qu'il avait réclamer sans un bruit. Pendant se temps Kazumi reprend son souffle, observant avec inquiétude l'enfant qui dort dans ses bras. Sôji lui tape l'épaule en lui tendant la gourde.

-Tu doit boire maman.

Kazumi se relève portant la gourde aux lèvres de sa fille.

-Sa va allez, accroche toi à moi on repart.

-Tu doit te reposer.

-Nous n'avons pas le temps, sa ira accroche toi.

Sôji secoue la tête et s'assoie au sol les bras croisé.

-J'ai promis à papa que je prendrait soin de toi.

L'elfe lui sourit mélancoliquement et se baisse de façon à le laisser monter sur son dos.

-Je vais me reposer c'est promis, mais pas ici, il n'y a rien pour nous protéger et je doit remplir la gourde, en plus vous devez manger.

L'enfant acquiesça doucement avant de s'agripper de nouveau, Kazumi reprit sa route le pas presser et le regard déterminer vers la direction qu'elle emprunte, une direction menant tout droit à Fantasia, là où les créatures qui n'ont ne serait ce qu'un soupçons d'origine maléfique ne sont pas accepté, mais aussi bien connu comme terre des miracles...

L'elfe s'arrêta quelque kilomètre plus loin, prenant de quoi se restaurer et repartis sur la route, l'air toujours aussi déterminait.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 26 Sep - 21:50

A se mème moment,Suraya,Reiji et la petite Sue se dirigeais dans la mème direction.Eux aussi avais besoin d'un miracle,et n'ayant pas la moindre piste pour que celui-ci se réalise,leurs dernier espoirs se trouvais sur les terres de Fantasia.Ils sautaient de branche en branche à vive allure.Reiji tenant la petite Sue,sur son dos.Elle dormais paisiblement,sans s'inquiéter de rien,elle ne savais pas pour qu'elle raison,le couple et leurs filles partaient pour se pays féériques.

Après un moment,la petite Sue ouvrit les yeux,le couple se stoppas et Suraya attrapas la fillette pour la prendre dans ses bras.

Suraya: -Bien dormi,ma puce?

Toujours un peu endormi,elle fit oui de la tète.

Sue: -Pas arriver?

Suraya: -Non,désoler,il va falloir courir encore un peu,fantasia est loin tu sait.

Sue: -Fantasia...C'est jolie comme nom.

Suraya embrassa la petite sur le front: -Oui,mais toi tu est plus jolie encore.

Puis elle remarquas,que la petite avais les yeux rouge,elle sorti une pochette de sang et l'apportas à la bouche de la petite,qui,sans se faire prirer,la vidas rapidement.

Suraya récupéras la pochette vide et la rangeas.Puis,du bout du doigt,elle fit disparaitre la petite goutte de sang qui était tomber sur le manton de la petite.

Reiji: -Sue,on t'as déja dit,de ne pas te précipiter comme sa.

Sue,penaude: -Pardon,mais c'est dure....

Reiji soupiras: -je sait,mais il faut prendre sur toi.Aller viens,on repart,rendors toi.

Reiji repris sa fille sur son dos et ils repartirent tous,à une allure rapide,sur le chemin de Fantasia.le temp préssais,il ne restais plus beaucoup de temp.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 26 Sep - 22:16

Kazumi avait tout de même fini par s'arrêter pour la nuit, forcer par le petit Sôji qui lui avait tout bonnement fait une crise de colère. Après quelques heures de repos la jeune mère repartis, Sôji endormis sur son dos et Anju dans ses bras. Elle courrait le long des routes entourait par la végétation de la forêt. La fatigue commençait à se faire sentir chez l'elfe, mais rien ne pouvait empêcher sa personnalité de continuer malgré ses limites. Elle courut encore quelques heures, jusqu'à ce retrouver bloquer par un large lac qui lui bloquait le chemin.

Sôji se réveilla doucement au bruit de l'eau, regardant avec intrigue la masse liquide.

- On peut pas passer?

Kazumi serra les dents, pour elle il était hors de question de le contourner, cela aurait était une perte de temps et lui aurait pris minimum une journée. Elle embrassa Sôji avant de lui adresser la parole.

- Tu peut voler jusqu'à l'autre rive?

- Oui sans problème! Mais toi et Anju?...

Kazumi enleva délicatement sa peau de renard qui contenait Anju, la petite semblait dormir d'un sommeil profond mais ne transpirer plus.

- Elle ne devrait plus tarder à se réveiller...

L'elfe se servis de branchage, aider par le petit Sôji, pour crée une sorte de nid bien solide où elle y déposa doucement la fourrure et la petite Anju.

- Sôji, je veux que tu traverse en volant et que tu m'attende sagement de l'autre côté de la rive.

- Mais et vous?

- Je passe! Même si je doit y allez à la nage.

Le petit fixa sa mère l'air triste.

- Je peut t'aider?

L'elfe lui frotta doucement la tête et lui confia son sac où de la nourriture s'y trouver.

- Prend ça s'il te plaît. Sa ira?

- Oui! C'est pas lourd!

Kazumi sourit et embrassa le petit avant de lui faire signe de traverser. Sôji la regarda un peu gêné.

- Tu m'aide à décoller?

- Toi et ton père, les décollages et atterrissage sa reste à voir.

L'elfe souleva l'enfant, l'aidant à le décoller jusqu'à ce qu'il passe la rive. Kazumi entra dans l'eau, le nid de branche contenant l'enfant sous le bras. Elle le posa délicatement dans l'eau, l'accrochant à son poignet à l'aide de ruban, après s'être bien assurer qu'il flottait elle le positionna devant elle comme une planche et commença sa traverser. L'eau monta de plus en plus haut, jusqu'à ce que l'elfe n'est plus pied. Avec le courant il devenait plus difficile de nager et l'elfe s'aider des branches et rocher qu'elle pouvait trouver pour ne pas se laisser emporter, gardant toujours précieusement prêt d'elle la petite Anju.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 26 Sep - 22:43

Le palet était en evervéscance, tous le monde était au taqué, les préparatifs avançaient comme jamais, les anges soulevaient les énormes banderoles et les faunes installé les feux d'artifice à l’extérieur, les fées quand à elle regardaient si les habits du roi était assez beau. Le jeune roi s'installa sur son petit trône doré, il était vêtu d'une immenses veste de fourrure blanche et d'une chemise en cachemire blanc avec un pantalon assortie. Il leva le regard vers la grande porte et il vit une petite fille avec des cornes de bouc courir vers le roi.

- Mon roi le colonel est là...

Le roi fit signe de la faire entré. Shala dans son armure épaisse noire et sa cape de velours noire traversa les grande porte en marbre, elle scruta l'horizon froidement, elle tenait à son bras un casque noire avec des cornes. La jeune femme était regarder de tous, les regards effrayait n'intriguer pas l'elfe. Shala marchait d'un pas sûr et majestueux vers le roi puis elle posa un genoux à terre.

- Vous voilà enfin.....

- Veuillez m'excusez mais les soldats de votre royaume n'on pas voulut me laisser passer......

- J'espère qu'ils n'ont rien ?

Shala se leva puis elle regarda le roi avec un petit sourire.

- Bien sûr que non, ils auront un peu mâle a la tête demain...

Le roi esquissa un sourire amusé puis il continua la conversation.

- Vos appartements sont la haut..une petite fête s'organise, j'espère que vous serez là colonel.

- Bien sûr .....

- Votre travail va commencé se soir..

Shala esquissa un sourire te elle monta dans ses appartements. Sa chambre était magnifiques, le lits, les meubles était en verre. L'elfe très peu admiratif s'installa sur le lit et elle vit une grande robe blanche pour elle, la soldat la jeta comme un vieux chiffon sur un des fauteuil en verre. Elle lui rappelait trop la robe de ball qu'elle portait chez Ryuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 26 Sep - 23:03

La petite Sue avais finie par se rendormir.Bientot,le couple entendit le bruit d'un cours puissant d'eau.Ils arrivèrent sur les branches d'un arbres,juste avant la rivière.La,ils purent apercevoir un petit ange voler de l'autre coter et atterire difficilement.

Suraya rigolas à la vue de ce petit ètre: -Sa c'est pas un atterissage pour moi,mais plutot un crash.

Reiji: -Ne te moque pas,et parle moins fort tu va la réveillée.

Suraya mettant sa main devant sa bouche: -A pardon...

Puis ils virent quelque chose traverser difficilement se court d'eau puissant.

Suraya,murmurant: -Mais c'est hyper dangereux!Le courant est trop fort!

Reiji: -On va de l'autre coter,et on leurs donne un coup de main,ok?Enfin c'est à quoi tu pensais je parit.

Suraya fit oui de la tète,un sourire radieux au lèvres.En un bond puissant,ils arrivèrent rapidement sur la rive d'en face,atterissant avec grace.Le petit Soji les regardas étonné.

Soji: -Suraya!Reiji!

Suraya vit le petit garçon,elle le pris dans ses bras.

Suraya: -Soji!Tu as encore grandit!

Puis une pensée lui vint à l'esprit,d'un air moins enjoué: -Me dit pas que c'est ta mère qui est dans l'eau...

Soji: -Si,avec Anju.

Suraya se déshabillant rapidement.

Suraya: -Qu'elle idiote!Reiji occupe toi d'eux,s'il te plais.

Puis elle sautas l'eau,nageant rapidement,elle arrivas bientot au niveau de Kazumi.

Suraya: -Toujours aussi imprudente toi!

Kazumi était étonnée,mais elle n'ut pas le temp de s'exprimer,que Suraya tirais déja Kazumi et Anju sur la rive.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 18:55

Avec force et rapidité l'elfe ténébreuse fut rapidement sortie de l'eau et ramener sur la berge. Allonger sur le dos, une mains sur la « panière » où se trouver Anju, Kazumi regardait le regard levé Suraya avec surprise. Elle se releva, essorant ses cheveux mouiller avant que Sôji ne se jette dans ses bras.

- Sôji, tu va être tout mouiller.

- Pas grave! L'eau ça tue pas!

- Mouai, enfin celle là elle aurait put.

Elle jeta un rapide coup d'oeil vers Anju qui n'avait pas l'air d'avoir reçu la moindre goutte d'eau sur elle. Toujours assise Kazumi se tourna vers Suraya.

- On peut dire que tu tombe à pic Suraya.

Sôji s'immisça dans la conversation.

- Je suis venu chez vous mais y'avez personne.

L'elfe se releva en tapotant la tête du gamin et reprenant Anju dans ses bras en fessant attention à ne pas la mouiller.

- Oui Sôji voulait voir sa marraine mais vous deviez être parties en mission...

L'elfe ce coupa à la vue de la petite Sue, elle la regarda longuement avant de s'exprimer.

- C'est qui cette mignonne petite fille?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 19:13

Suraya sourit,un sourire complice qu'elle partageais avec Reiji.

Puis,toujours avec se sourire: -C'est notre fille,Sue.

Juste a se moment,la fillette se réveillas.Elle se frottas les yeux.

Sue: -Maman...

Suraya se relevas s'approchas de la petite.Reiji la posa au sol et enlevas son manteau pour le poser sur les épaules de l'hybride,pour cacher sa nudité.

Suraya: -Oui,ma puce,je suis la.Mais ne m'approche pas trop,je suis toute mouillée.

Sue: -Pourquoi?

Suraya montras du doigt Kazumi: -Parce que c'est dame,qui est une amie,avais besoin d'aide.Donc maman l'as aidée.Viens je vais te présenté.Alors la dame,c'est Kazumi,le petit garçon la,c'est Soji,c'est mon neveu,et la petite fille dans le panier,c'est Anju.

Sue,timidement: -Bonsoir.

Puis elle se retournas pour aller dans les bras du vampire,Suraya se relevas.

Suraya: -Voilas.Et toi,qu'est ce qui t'amène ici?Sans Hiroki et Sabo?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 19:35

Kazumi porta une main à son crane en soupirant.

- C'est compliqué...

Sôji ce mit dans les jambes de sa mère, lui rendant le sac qu'il lui avait porter jusqu'ici et l'elfe repris.

- Je doit me rendre à Fantasia le plus vite possible...Anju...ne supporte plus le pouvoir des Aki qu'elle a hériter de moi. Son pouvoir grandit mais dans un si petit corps ça fait bien trop de dégât...Pour t'éviter les détails se pouvoir est occuper de la dévorer petit à petit, sa va la tuer! A chaque crise, elle est de plus en plus dévastatrice aussi bien pour se qui l'entoure que pour le reste. Elle a détruit notre maison avant de perdre connaissance. Hiroki est resté avec Sabo pour tenir le conseille qui ne nous a toujours pas lâcher et tenter de trouver une solution pour Anju en même temps. Moi pour ne pas perdre de temps j'emmène la petite chez les fées, avec Sôji.

Suraya demanda.

- Mais Sôji n'a pas ce problème?

- Non pas pour l'instant, ses gênes d'ange on l'air plus présente que chez Anju mais je ne veux pas prendre de risque, il sera purger en même temps. Anju va surement se réveiller, mais...elle est toujours épuiser et ce pouvoir la rend malade! Jusqu'à ce qu'une nouvelle crise ne lui prend.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 20:31

Shala couchait sur le lit, regardait les mosaïques du plafond s'animer. Des petits anges et des petites fée dansaient avec les elfes dans le ciel. Des enfants courraient autour des adultes en rigolant. Parmi les enfants, une enfant au cheveux couleurs de la neige en robe blanche dansaient avec ses parents. Le regard de Shala étaient pris dans la mosaïque elle ne pouvait le détacher puis une petite voix cristalline et douce ce fit entendre se qui capta le regard de l'elfe, la jeune femme tourna doucement la tête vers l'étrangère, c'était la petite fille à corne de bouc, elle avait de beau cheveux bleuté et des yeux gris.

Shala regarda la petite fille qui lui faisait un grand sourire innocent. La fillette hybride commença le dialogue.

- Bonjours, je me nomme Layla, je suis la messagère du roi....vous êtes une de mes idoles, tous le monde à eu vent de vos exploits dans Fantasia, quand j'ai su que vous veniez ! je voulez absolument vous rencontrer.......

L'elfe se leva toujours sans trait apparent, elle regardait la petite froidement et la jeune femme répondit à l'hybride.

- Fou le camps je ne supporte pas les gosses .....

Layla changea peu à peu d'expression, elle passa de la joie à la tristesse, ses yeux gris se noya peu à peu de l'arme. La petite s'en alla en courant pour ne pas montrer ses larmes à l'elfe. Shala ferma magiquement la porte puis elle fit apparaître dans ses bras des vêtements. Elle s'habilla et elle sortie de sa chambre, Shala entendit les invités venir dans la salle de balle. La jeune femme descendit les marches et tous les regards même celui du roi se posèrent sur la guerrière. Shala était vêtu d'un uniforme blanc avec des épaulette en fil d' or et des décorations à gauche. Elle portait des longues bottes noire ciré en cuire noire avec un pantalon blanc avec une rayure doré sur le côté. Ses longs cheveux roux balayé son dos. Les jeunes femmes se tournèrent pour admiraient le beau guerrier qu'elles croyaient être un homme car Shala avait bandé ses seins pour faire masculin.


Une fois franchie la dernière marche le roi alla voir l'elfe et il le présenta à tous le monde. Une fois finie Shala alla s'adosser sur un mur pour observer tous ce beau petit monde et dans cette foule elle vit surprise ses parents qu'il l'avait remarqué. Le père le regard grave et sévère alla vers sa fille.

- Je ne savait pas que ta mère avait mis au monde un fils ? tu fais se que tu veux, de toute façon tu n'es plus notre fille, tu es déshériter...

La guerrière fit un rapide sourire moqueur.

- Qu'es que sa peu me foutre, je vis par mes propres moyen en égorgent des sales porcs comme vous mes chères parents...

L'elfe au cheveux blond comme les blés s'en alla en colère, il rejoignit sa femme et ils en allèrent de l'autre côté de la pièce loin de leurs fille indigne. Shala scruta froidement les invités puis Layla se planta devant Shala, elle essaya d'articuler quelque mot mais des bourgeoise elfe, fée, ange bouscula l'enfant pour parler au belle inconnu.

- on est venu vous voir pour que vous nous accordiez une dance ? vous voulez bien ?

La jeune femme le regard froid s'en alla. Les jeunes femmes qui devaient être outré par ce comportement rougir et parlèrent du guerrier qui n'était qu'illusion.


Dernière édition par Shala le Jeu 27 Sep - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 20:41

Suraya se baissa pour regarder la petite qui dormais: -Tu est vraiment dans une situation compliqué et désagréable.

Reiji: -Suraya...

Suraya: -Je sait...mais vue que l'on va dans la mème direction et que l'on a aussi besoin de l'aide des fées,on peut faire le chemin ensemble?Et si elle perd,le controle,on pourras t'aider à la contenir,tu serais d'accord?Tu serais d'accord aussi Reiji?

Reiji soupirant: -Bien sur,mais il faut se dépécher je te rappelle.

Suraya se relevant regardant la petite dans les bras de Reiji.Elle acquiessa.Suraya commenças à se changer devant tout le monde,cacher derrière le long manteau du vampire.

Suraya,en se changeant: -Alors,tu serais d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 21:43

Sôji excité à cette idée attrapa les vêtements mouiller de sa mère.

- Tu va dire oui hein maman?

Kazumi tapota la tête de l'enfant, Anju toujours dans ses bras.

- Bien sûr, vous ne pourrez que nous aider, mais il y a quelque chose qui m'échappe?

Suraya se retourna toujours en se changeant.

- Quoi donc?

- Et bien, ne le prend pas mal mais tu est une hybride, tu n'est pas censé pouvoir avoir des enfants et vu la ressemblance ça m'étonnerais que tu est adopté. De plus Fantasia n'accepte que « les coeurs pur » des personnes comme nous avec des gênes maléfiques risque d'avoir du mal à passer alors qu'est ce qui t'amène à Fantasia?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 22:00

Suraya soudainement beaucoup moins joyeuse.

Suraya à Reiji: -Tu peux aller un peu plus loin avec elle,s'il te plais.Je ne veux pas qu'elle entende sa.

Reiji acquiessa.

Sue: -Maman?

Suraya: -Ne t'inquiète pas ma puce,c'est rien,il faut juste que je discute de chose importante avec Kazumi.Et puis,mème si tu t'éloigne avec papa,tu pourras toujours me voir,d'accord?Alors soit sage,et ne pleure pas.

La petite acquiessa et le vampire parti avec Sue dans ses bras.

Suraya avais finis de s'habiller,mais elle gardas tout de mème le manteau du vampire et s'assit,les genoux contre elle.

Suraya: -En faite,Reiji voulais avoir des enfants,mais je voulais porter les siens et non adopter.Mais on ne savais pas comment faire,et Kyo m'as proposer un deal.Il ferais en sorte que je puisse ètres fertile,en échange,je devais lui donner des informations sur moi,pour ses expériences et Gabriel voulais un clone de moi.Mais un clone sans sentiments ni volonté,un monstre de puissance et d'aptitude au combat.Mais pendant qu'elle grandissait dans son tube,j'était en plein traitement chez Kyo,et donc je pouvais suivre son développement,je lui parlais alors qu'elle dormais.Puis il fut le temp de partir,mon traitement terminer et avais marcher,donc je n'avais aucune raison de rester.Bref,quand je suis partie,Sue c'est réveillée,et du au faite que je lui parlais,elle a développer d'elle mème des sentiments,pour Kyo c'était un échec,il me l'as amener,et elle m'appelais Maman,et m'étant attacher a elle,alors qu'elle n'était pas encore réveillé,je les tout de suite concidérer comme ma fille,et Reiji aussi.Voilas.Donc Sue est mon clone,mais sa durée de vie est très réduite,et il ne lui reste actuellement que 2 semaines à vivre,donc on espère que les fées pourront nous aider,et donner une vie normale à Sue.Enfin voilas.On espère un miracle.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 22:17

- Je vois que ça n'est pas plus gaie de votre côté...

Kazumi se baissa, laissant monter le petit ange sur son dos avant de tendre la main vers Suraya pour la relever.

- Nous y arriverons Suraya, si nous nous retrouvons ici toute les deux dans la même situation ce n'est surement pas un hasard.

L'hybride prit la main de l'elfe qui la releva sans vraiment faire d'effort au vue que Suraya c'était relever toute seul.

- Nous devons repartir tout de suite Suraya, plus vite arriver mieux se sera je ne suis même pas sûr que les fées acceptent de nous aider.

Suraya n'eut pas le temps de répondre que des gémissements, se firent entendre de la fourrure de l'elfe. Avec précaution Kazumi s'assit, redressant la petite Anju qui venait de se réveillait dans ses bras. La fillette grimaçait et avait les yeux luisant de fièvre, au bord des larmes comme tout enfant fébrile. Elle accrocha au coup de sa mère, commençant à pleurer légèrement. Sôji sortie de la poche de son pantalon la poupée de sa soeur qui lui fit passer. Kazumi frotter doucement le dos de sa fille qui semblait fébrile.

- Maman...

- Sa va allez, regarde Suraya est là aussi.

La petite se retourna doucement, essuyant doucement ses petites larmes avant de laisser tomber doucement sa tête dans les bras de la jeune vampire. La petite se plaignait posant sa main sur sa poitrine.

- Sa brûle...j'ai mal dans ma tête.

L'elfe reprit sa fille et porta la gourde d'eau à sa bouche, celle-ci buva avec soif la gourde entre les mains avant de demander à Suraya.

- Et beau Reiji?

Kazumi sourit, rassurer de voir que sa fille n'avait pas tout perdu de sa pêche habituel. Suraya répondit en souriant.

- On va allez le rejoindre.

Anju posa sa tête sur la poitrine de sa mère, ce plaignant toujours d'avoir mal.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 22:26

Suraya avais de la peine pour la petite mais aussi pour Kazumi dont on pouvais voir la souffrance que cela infligeais à la jeune mère,de voir sa fille dans cette état.De plus,connaissant l'elfe,elle savais qu'elle devais se sentir coupable d'avoir transmis à ses enfants un pouvoir aussi puissant et douloureux.

Ils arrivèrent près du vampire et de la petite Sue.

Sue à Suraya: -Maman...

Elle tendis ses bras pour que celle-ci la prene,se qu'elle fit.

Suraya à Sue: -Sa va,tu as été sage?

Sue fit oui de la tète: -Pas de larmes?

Sue: -Non!Je te voyais maman,et j'était avec papa,donc sa va!

Suraya embrassa la petite sur le front.

Suraya,son regard plein de tendresse: -C'est bien ma puce.

Elle posa la fillette au sol,pour rendre le manteau aux vampires puis,la repris,sous les demandes insistante de la petite.

Anju,toujours dans les bras de Kazumi,vit Reiji.Un léger sourire se dessinas sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Jeu 27 Sep - 23:10

Le ball se déroulé à merveille, il allait continuer pendant des jours car c'était l'anniversaire du roi. Shala scruté avec ennuie les bourgeois qui la dégoûtait en tous point puis venue de nul part elle se souvenait des moments qu'elle avait partagé avec Suraya. L'elfe ferma les yeux puis les souvenirs s'en allaient se qui soulagea le coeur de Shala qui n'avait pas envie de se souvenir de cette époque difficile. La jeune femme travestie vit la petite Layla qui dansait avec un ange, elle avait l'air de beaucoup l'aimer. Shala qui commençait à rêvasser une fois encore sortie sur le balcon et elle vit les étoiles de Fantasia scintillaient comme des diamants. Après une longue contemplation, elle sentie une présence familière derrière elle, la militaire fit apparaître un poignard et elle se retourna le plus vite possible pour poser la lame sur le cou de l'étranger.

Shala regardait froidement Shana dans les yeux, elle était magnifique dans sa robe noire en froufrou noire et perle, ses cheveux étaient tressé avec des petites perles noire. La jeune femme portait un masque de carnaval en velours noire avec des geai dessus. L'elfe continua à la scruté avant de lui parler.

- Qu'es que tu faits là ? les êtres maléfiques n'ont pas accès à Fantasia.

Shana laissa déchaper un petit ricanement puis elle répondit avec beaucoup d’éloquence.

- Tu ne manque pas de toupé, tu as le coeur aussi noire que moi. Et pour ta gouverne le roi m'a invité bien sûr il ne sait pas que je suis "méchante". Ne t'inquiet pas je m'en vais je voulais juste te dire qu'il y a des nouveaux arrivé qui vont arriver dans Fantasia, ils vont faire foirer ton plan et ton job pour le roi.

La pupille s'en alla dans une épaisse fumée noire dans un ricanement assourdissant. Shala se mordit la lèvre avant de frapper la rambarde du balcon. L'eslfe assidue dans on travail ne pouvait pas laisser des étrangers entrer dans Fantasia alors elle marcha à pas rapide vers le roi qui était assis à son trône, il regardait ses sujets avec un sourire doux.

- Mon roi j'ai une demande urgente à vous faire...

Le roi fit signe de la main pour que Shala continue ses propos.

- Bien des étrangers vont arriver vers les frontières de Fantasia et sa compromettrais ma mission si ils entrent. J'aimerais que vous ne laissiez personne entrer dans Fantasia sans mon autorisation, c'est une question de sécurité. Si on demande mon nom si il y a un éventuel problème, vous n'avez cas me nommez Le papillon.

Le roi réfléchit longuement puis il donna son accord, Shala rassurait s'installa près d'un mur en attendant que sa mission veuille bien ce montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 13:39

Tous réunis, les deux petites famille continuèrent leur route s'en perdre de temps. Ils parleraient pendants leur escale, ne voulant pas prendre le risque de se retarder d'avantage. Anju paraissait un peu plus joyeuse à la vue du vampire, bien qu'elle ne s'était pas encore jeté dessus comme elle pouvait le faire à son habitude. Sôji lui continuer la route, parfois en marchand, parfois en volant, ne voulant pas passer pour un bébé devant sa marraine il refusait tout bonnement de se laisser porter. Il semblait intriguer par la petite Sue qui lui était encore inconnue.

Pendant leur route les deux familles discutèrent de tous se qu'il devait savoir, Suraya raconta de long en large ces péripéties à l'elfe qui à son tour lui expliqua comment son problème était survenue et les problèmes que lui causer le conseil à cause de la petite Anju, dite trop dangereuse pour son âge. Hiroki et Sabo étaient resté à Celestia, retenir ces anges qui s'étaient jurer d'éliminer les « menaces » et tenter de trouver une solution là bas avant de les rejoindre.

Les deux mères étaient toute deux dans le même pétrin, cherchant un moyen désespérer de sauver leur enfants. Elles espérer simplement que les habitants de Fantasia pourraient leur venir en aide et surtout qu'ils accepteraient. Pour Kazumi, elle ne partirait pas de là bas sans avoir obtenu se qu'elle voulait, elle était prête à tout, comme il y a plusieurs années avant la naissance de Sôji.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 14:12

Les heures passèrent dans des discutions interminables.Bientot,les deux familles arrivèrent devant la fronières de Fantasia.Plusieurs gardent,armés jusqu'au dents attendaient inflexible,ils arboraient des visages fermers et froid.Ils ne semblaient pas les avoirs vus.

Reiji à Suraya: -Prend Sue et reste derrière moi,j'ai un mauvais pressentiment.

Suraya pris la petite dans ses bras,elle ne semblais pas très rassurer et Reiji non plus.

Suraya: -Je te préviens,évitons de nous,battre si on veux de l'aide,il faut faire bonne impression.

Reiji soupirant: -Je sait,ne t'inquiète pas.

Ils avançèrent encore un peu,les soldats les virent et se mirent tout de suite en gardent.

Un des soldats: -Qui ètes vous?

Reiji: -On a absolument besoin de rentrer,nous ne voulons aucun mal.

Le soldat: -Nos ordres sont de ne laissers entrer personne,alors dégager!

Suraya s'en mélant: -Nous ne partirons pas comme sa!Si vos ordres sont telle,nous voulons voir votre chef!

Le soldat: -Je ne peux pas répondre à votre demande!
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 14:33

Kazumi qui tenait Anju dans ses bras et Sôji par la main s'en mêla.

- Nous ne somme pas venu ici en mal, juste pour demander de l'aide.

L'un des soldats répliqua.

- Nous avons eu des ordres alors dégager!

Kazumi voulut s'avancer mais ce fut Sôji qui tira sur sa main en lui murmurant.

- Papa à dit « réfléchi avant d'agir. »

L'elfe soupira, carressant la tête du petit.

- Oui c'est vraie.

Puis elle s'adressa de nouveau aux gardes.

- C'est deux enfants ont besoin d'aide vous ne pouvez pas ignorer ça! Nous ne partirons pas d'ici sans avoir eu des explications.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 16:48

Le garde: - vous pourrez attendre autant que vous voudrez,tant que l'on a pas recu d'ordre contraire alors on ne vous laisseras pas passer

Reiji soupiras: -Vous me faite vraiment chier.

Suraya était étonné des paroles du vampire,lui qui était si calme,s'énervais déja,et en plus de cela était vulgaire.Puis d'un seul coup,sans que personne ne si attende,Reiji disparu et tout les gardent présents,tombèrent au sol,assomer.Reiji réapparut derrière eux.

Reiji,en se retournant: -On y va.

Ses cheveux flottais derrière lui,avec beauté et sauvagerie.Suraya était surprise.

Sue dans les bras de sa mère: -Papa trop fort!

Suraya: -Et oui,ton papa est très fort,en plus d'ètres très gentil.

Puis pour elle mème: "Mème si je plaint toute les personnes qui se mettront sur son chemin jusqu'a se que l'on est sauver Sue"

Les deux jeunes femmes le suivirent,passant entre les corps inertent.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 17:19

Kazumi suivit Suraya et Reiji, accompagné par Sôji qui lui tenait toujours la main et Anju dans ses bras. La petite hybride avait sa tête caché contre sa mère, de grosse larmes venait s'écraser sur la poitrine de l'elfe. Inquiète elle releva doucement la tête de la petite.

- Anju ça ne va pas?

La petite secoua la tête, portant sa main sur sa poitrine en pleurant.

- J'ai mal...

Kazumi posa la petite au sol avec délicatesse, la soutenant d'une main dans le dos, elle essuya les larmes de la petite lui mettant sa poupée entre les bras.

- Sôji s'il te plaît.

Le petit ange s'avança fièrement et l'air inquiet il déposa ses deux mains sur sa soeur et une faible lumière apparut. Anju pleurait toujours mais semblait s'être calmer un peu. Sôji s'arrêta baissa la tête tout penaud.

- Je voudrait pouvoir faire plus...

Kazumi lui ébouriffa les cheveux reprenant la petite contre elle.

- C'est déjà très bien Sôji merci.

Anju essuya ses larmes se plaignant toujours.

- Merci Sôji

Le gamin sourit et ce releva avant de perdre l'équilibre. Kazumi le rattrapa, le plaçant sur son dos doucement. Très jeune il était capable d'atténuer un peu la douleur de sa soeur, d'ailleurs il était le seul de la petite famille à pouvoir soigner les blessures internes et les os brisaient, mais il était encore trop petit et rapidement épuiser, de plus il semblait être plus fragile que Sabo. Les deux enfants contre elle Kazumi reprit sa marche aux côtés de la petite famille de vampire. Se dirigeant directement vers le palais, chercher des fées étaient peine perdu et serais une perte de temps.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 18:45

Le chemin fut assez long,se soleil se levas enfin sur les terre de Fantasia et la ville començais a ètres en vue.Arriver en vue de l'entrer de la ville,plusieurs gardent étaient poster,tous tout autant armés que les precédents.

Reiji grognant pour lui-mème: -Il ne vont pas nous laisser passer comme sa,ses enflures....

Suraya attrapant le manteau du vampire: -Reiji,calme toi,se n'est pas comme sa,que l'on auras se que l'on veux.

Reiji: -Je sait...mais je ne peux pas m'empécher,on perd du temp avec ces futiliters...si sa continue..

Suraya attrapant la main du vampire,tout en tenant de l'autre coter,Sue qui somnolais encore.

Suraya: -Sa va aller,on va y arriver,fait moi confiance...non...fait nous confiance...

Reiji serrant à son tours la main de l'hybride: -Oui...sa va aller...on va y arriver...

Suraya lui sourit doucement,qui fut rendut par le vampire.

Reiji: -Aller on y va.Mais ne te bat pas,Suraya.Reste avec Sue.

Suraya acquiessa.Et tout le monde,s'approchas des gardent qui les encerclas rapidement.

Tous se mirent dos à dos.Suraya avais garder Sue dans ses bras sous les conseil de Reiji.

Reiji: -Laisser nous passer!Nous devons parler avec le roi!

Le soldat: -Notre commandant nous a ordonner de ne laisser rentrer qui que se soit!

Reiji serras des dents,sa puissance relacher,augmentant petit à petit.

Suraya: -Je vous en pris!C'est une urgence!

Bientot un oiseau se posa sur l'épaule du soldat,l'homme enlevas un petit bout de papier et le lit.Puis,sans savoir pourquoi,le soldat ordonnas à ses subordonnés de les capturers.

Reiji se mit en gardent,voulant protéger sa femme et sa fille.Les soldats leurs fonçèrent dessus.La petite Sue se cachas contre sa mère,apeurer.Elle commençais déja à relacher sa puissance incontrolable.

Suraya frottas la tète de la fillette: -Ne t'inquiète pas ma puce,sa va aller.Calme toi.Papa et Maman sont la pour te protéger tu n'as rien à craindre.

La petite fille oui de la tète,se calmant quelque peu.Reiji commanças à assomer,les uns après les autres,les soldats.Mais ils étaient plus nombreux que prévue et il ne voulais pas les tuers.Bientot,certains attaquèrent mème les femmes.Suraya,serrant sa fille contre,elle.Repoussa plusieurs soldats,d'un coup de pied dans l'abdomen.N'ayant pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 19:08

Sôji c'était accrocher aux jambes de sa mère, apeuré par la situation, pour lui il ne comprenait pas pourquoi ces personne ne voulait pas les aider. Kazumi tenait Anju d'une main contre, et frapper de son poing libre. La petite c'était remise à pleurer, dû à la souffrance et l'inquiétude. Contrarié pour la fillette et devant protéger par la même occasion Sôji, Kazumi ne pouvait pas se défendre comme elle le voulait. De plus au vu de l'état auquel se trouvait Anju, Kazumi ne voulait pas prendre le risque d'apporter une nouvelle « crise » à sa fille, à chacune d'entre elle la fillette était de plus en plus mal en point.

Sôji ce vit attraper par ces petites ailes, et arracher des jambes de sa mère qui attrapa un petit poignard attaché à sa cuisse. D'un coup vive, la lame se planta dans le bras de celui qui avait attraper le gamin, le lâchant immédiatement sous la douleur. Sôji en panique reparti se cachait dans les jambes de sa mère, s'accrochant autant qu'il le pouvait. Prise entre sa fille et son fils l'elfe ne savait plus vraiment quoi faire.

- Mais merde foutez nous la paie! Nous ne somme pas la en mal nous avons besoin d'aide.

Elle planta sa lame dans l'épaule d'un des gardes qui s'était un peu trop approcher de Sôji en hurlant.

- Ma fille a besoin d'aide! Laissez nous voir votre putin de roi!

Kazumi était tremblante de partout, retenant toute sa colère et son inquiétude du mieux qu'elle le pouvait. Sôji lui c'était aussi mis à pleurer, s'accrochant sa mère, voyant qu'ils étaient rapidement encerclé.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 19:24

Suraya voyant qu'ils étaient en mauvaise passe voulais se transformer,en temp normale,se genre de combat aurais été une partie de rigolade mais avec les enfants,la tache n'était pas si simple.

Suraya commenças à liberer son énergie,mais fut rapidement couper par Reiji.

Reiji:-Suraya!Non!Ne te transforme pas!

Suraya se calmas alors et changeas d'avis.Elle continuas a défendre sa fille.

Suraya: -Mais dégager de la,bordel!Reiji!Fait quelque chose!Tu ne veux pas que je me transforme ok,mais trouve une solution!

Reiji: -Je sait!

Il se mit alors à disparaitre,et dégainas sa lame,puis du coter non coupante.Il assomas plus rapidement tout les soldats possible,tournant autour des deux jeunes femmes et des 3 enfants.

Le nombre de soldat diminuas.Mais se n'était pas suffisant encore.Sans si attendre,Reiji attrapas l'hybride par la main et crias a Kazumi: -Attrapas Soji et on se casse!Dépèche toi!

Kazumi attrapas Soji,et se mit à partir,suivant la famille de vampire.Ils coururent rapidement,suivis de prèt par les soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 19:35

Shala qui se retira après la fin du balle alla dans ses appartements à son bureau. Un soldat qui était désigné comme messagé entra rapidement dans les appartements de l'elfe, Shala releva le visage puis elle regarda perplexe le jeune homme qui semblait calme et aussi froid qu'elle.

- Colonel des intrus se sont infiltré dans Fantasia c'est surement les assassins du roi...

La soldat se leva puis elle fit signe au soldat de la suivre, à pas rapide Shala longea les long couloir, et elle sortit du palais. Avec sa main elle fit apparaître une barrière magique autour du palais afin que les intrus n'entre pas. La jeune femme se retourna froidement vers le messager.

- Je m'occupe de ses intrus, vous essayé de votre côté de les attraper, prenait autant d'hommes possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Ven 28 Sep - 19:48

Les deux petite familles c'étaient mis à fuirent leur lieux d'espoir, ce qui ne fessait qu'énerver un peu plus la jeune mère qui était de plus en plus inquiète pour la petite Anju qui semblait souffrir. Ils finirent par réussirent à ce cacher dans une crevasse, où les gardes passèrent aux alentours sans même les apercevoir. On pouvait entendre les hommes s'hurler les ordres.

- Retrouver les! Ils ne doivent pas entrer!

Ils disparurent des alentours, dans un bruits de pas diminuant de plus en plus. Les deux jeunes femmes semblaient désemparer, devoir fuir le lieux qui leur tenait d'espoir était comme condamner les deux fillettes. Après quelques minutes à se morfondre Kazumi soupira, portant une main à son visage. Sôji s'asseya prêt d'elle et posa sa tête contre sa mère.

- Maman?

- Sa va? Tu n'a rien?

Le petit secoua la tête observant sa soeur l'air inquiet.

- Je peut l'aider?

- Tu est gentil Sôji mais tu ne pourra pas faire grand chose, et tu doit faire attention à toi aussi.

Le petit hocha la tête, ce collant contre sa mère qui passa un bras derrière lui. L'elfe déposa Anju sur ses genoux, la réconfortant comme elle le pouvait et sortie plusieurs fléchette et sarbacane ainsi que des petite fioles. Reiji l'arrêta.

- Minutes, si tu les tues avec ton poisson ils ne nous aiderons pas.

- Je ne vais pas les tuer même si c'est ce qu'il mérite, il vont faire dodo le temps que le passe.

Suraya qui semblait inquiète s'exprima.

- Nous ne pourrons jamais tous les endormirent et il doit en avoir d'autre à l'intérieur.

Kazumi écrasa la fiole de produit dans sa main, laissant déverser le liquide et le verre.

- Mais merde pourquoi ils en ont après nous?! Je suis prête à tout même si je doit me forcer un passage!

Les plaintes d'Anju calma légèrement sa colère. La jeune mère essuya sa main avant de reprendre la petite contre elle et de lui caresser les cheveux.

- Sa va allez, soit forte trésor.

- Papa?

- Papa va nous rejoindre avec Sabo et je te promet qu'après ça nous irons faire tout les achats de noël.

La petite sourit rapidement avant de reprendre ses pleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: bonheur éphémère

Revenir en haut Aller en bas
 

bonheur éphémère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un bonheur éphémère... - Terminé
» Nuage Éphémère - "La vie est un bonheur fugace mais profond." || Validée
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Cristal :: Fantasia-