Partagez | 
 

 bonheur éphémère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 12:56

Le groupe arrivas devant une porte en bois.Le jeune homme toujours effrayer.

Le jeune soldat: -C'est..ici...laisser moi partir...je vous en pris....

Suraya restractas ses griffes,en soupirant.Elle mit sa main dans les cheveux.Elle semblais un peu plus détendu.

Suraya: -Va si.Je t'est forcer la main,mais merci quand mème.Maintenant par vite,avant que sa devenienne dangereux.

Le jeune homme acquiessa rapidement et parti en courant.Suraya attendais qu'il ne fut plus en vue pour entrer.

Suraya regardas quelque seconde la porte,avant de prendre une grande inspiration.

Suraya se mit alors a frapper à la porte.Puis elle entras.

Shala etait assise,face à la porte,jambe et bras croisé.

Reiji se posta devant les deux jeunes femmes.

Suraya à Reiji: -Ne te fait pas de soucis.Sa va aller.

Reiji: -Reste calme alors.

Suraya: -Oui...

Puis elle s'adressa au commandant: -Ou sont nos enfants?
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 13:02

Shala resta à son bureau, elle regarda froidement le groupe d'intrus puis elle croisa les bras consterné.

- Vous avez encore frappé mes hommes ? vous voulez être juger ? vous n'écoutez rien, je vous ait dit que la violence et mal vu ici, vous serez jugé au grand tribunal pour cela... Pour les enfants ils sont en lieu sûr.

L'elfe continua à regarder le petit groupe agressive, froidement elle tendit le bras et elle referma la porte avec sa magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 13:15

Suraya soulagée: -Temp mieux...

Reiji: -Et vous croyez que de capturer des gens sans aucune preuve,de ses parers des parents et leurs enfants comme vous le faite est peut-ètres mieux?!En plus,on a tuer personne,ils sont juste assomer!Ils n'ont rien eut.

Suraya était rassurer de la sureté des enfants,et pour elle c'est tout se qui importait.

Suraya aux soldats: -On pourrais les voirs?Ils doivent avoir peur sans nous,tout seul...

Le soldat: -Vous ne vous rendez pas compte dans quelle galère vous ètes...

Suraya: -Si,mais pour nous,tout se qui importe se sont nos enfants.Alors ètres juger,se n'est que un détai.Nous voulons juste qu'il soit sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 13:25

Shala esquissa un furtif sourire moqueur avant de se lever elle répondit au petit groupe.

- Oui mais d'après l'article N°265 qui contient la loi 1874 au paragraphe 2, la violence est punie par la penne capital. Vous voulez que les gosses soient orphelin ? C'est vraiment abruti de ce comportait ainsi, quand on va dans un pays on se renseigne sur les loi et les codes.

L'elfe qui commençait à s'énervait tendit encore une fois son bras et toute une troupe d'homme armé entrèrent dans les appartements de la guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 13:36

Suraya grimaças à cette méchanceté et à l'entrer de tout le monde.

Suraya: -Pourquoi?Pourquoi vous vous en prenez autant à nous.On ne vous a rien fait,et sa je parle de avant que l'on assome tout le monde.Je ne veux pas mourir et laisser ma fille seul!Et c'est pas comme si on avait eu le temp de se renseigner!Si on est venu en ici,c'est pour les enfants!C'est urgent!Anju est malade!Et Sue va mourir dans moins de deux semaines!Vous ne comprenez rien ou quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 13:41

Shala arca un sourcil puis elle s’exclama.

- Ba qu'elles meurent de toute façon on meurt bien un jour..attrapez les et mettez les au cachots. A moins que je réutilise mes aiguilles ou bien la menace pour que vous obéissezfds ?

Shala croisa les bras, les hommes derrière à la vue du colonel avança vers le petit groupe avec leurs armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 13:48

A la phrase du commandant,Suraya ne pus s'empécher de fondre directement sur lui,Reiji retenais tout les soldats,les assomants de nouveaux.

Le soldat avais contrer l'hybride,mais avait du mal à la contenir.

Suraya: -Comment tu peux dire sa Shala!Toi aussi tu as eu une fille!Comment tu peux rester aussi impassible!De toute manière,quelque soit la raison!Je ne vous laisserais pas lui faire de mal,et je ne la laisserais pas mourir!

D'un coup puissant,Suraya assenas un coup de boule au soldat,qui basculas de sa chaise.Suraya plantas ses genoux dans les bras de l'efle pour l'empécher d'utiliser ses aiguilles.Sa lame menaçant le coup du commandant.Elle regardais le regard plein de rage et de larme,la personne qui menaçais sa famille.

Pendant se temp la,tout les soldats étaient à terre,assomer par Reiji qui vint rejoindre sa belle.Lui aussi était dans une colère noir,mème si il se controlais plus que Suraya.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 14:18

Shala essayait de se retirer mais elle n'arrivait à déloger la vampire. Shala n'eut pas le choix de faire apparaître dans sa main une immense épée. L'elfe poussa en avant Suraya à l'aide ses jambes, la jeune femme se leva précipitamment et la vampire aussi.

- Je vous conseille de vous rendre ou on ne vous aidera pas. On fera bien pire....et arrêter de m'appeler Shala je ne suis pas ma soeur !

La guerrière attendit quelque minute mais les opposant ne voulaient pas entendre raison, alors elle déchira les manches de son uniforme et ses bras s'embrasa en formant des tatouages tribale sur son visage et ses bras. La chaleur fit fondre le masque blanc, Shala d'une rage sans précédent se transforma, elle n'avait plus l'impatience qu'il y a deux minutes. La pièce commençait en monter en chaleur, l'elfe commença à avoir les yeux flambait avec petite à petite de la pointe des cheveux à la racine en feu. Les soldats au sol se levèrent pour courir le plus vite possible à l’extérieur des appartements.

- Rendez - vous !

L'elfe prise par ses flammes enflamma sa lame et elle tendit son autre bras pour lancer une boule de feu sur Reiji, qu'elle emprisonna dans la boule incandescente. Shala folle de rage regarda le petit groupe, Reiji hurlait de douleur, ses vêtements commençait à fondre sur lui.

- Alors mademoiselle ? vous voulez toujours vous battre ? Je tuerais sans hésiter cette homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 14:31

Suraya était perdue,Reiji souffrait le martire et les paroles du soldat l'interpelas.

Suraya repétas: -Si on se rend,vous nous aiderez....

Suraya regardas le vampire,pertrifier sur place,ses larmes coulant en plus sur ses joues.Elle repris sa forme humaine,rengainas ses lames,la tète baissé.

Elle tendit ses mains,montrant qu'elle se rendais.

Suraya: -C'est bon...on se rend...mais ne lui faite pas de mal...pitier...on veux juste de l'aide...c'est tout...

Elle tombas à genoux,en pleure.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 15:02

Shala regarda Suraya puis elle se laissa les flammes s'en aller. Les soldats, une fois la bataille finie revinrent et ils mirent des menottes à Suraya. L'elfe tenait toujours Reiji dans la boule de feu.

- Je garde cette homme comme gage de votre tranquillité.......ne vous inquiétait pas je ne risque de rien lui faire car je suis un homme.

Shala fit signe au hommes de jeter les individus dans le cachot. Une fois seul avec un soldat et le vampire, elle retira la boule de feu, le jeune homme tomba à terre souffrant. Elle ordonna au soldat de le transférer dans le deuxième lit dans sa chambre. Une fois installé dans le lit, le soldat salua le colonel et sans alla en fermant la porte derrière lui. Shala émit un soupire puis elle prit une douche. L'elfe en sortie, des brûlures mordaient sa peau se qui lui faisait horriblement mal. Elle appliqua de la pommade et elle se banda les seins et s'habilla de son uniforme, elle ne mit pas son masque en revanche la jeune femme elle ft apparaître une large cicatrice sur son visage.


L'elfe regarda le vampire dans le lit, il semblait souffrir. Celui-ci se réveilla et il se redressa le plus vite possible. Shala esquissa un rapide sourire et elle lui lança une pommade avant de lui parler.

- Tenez c'est pour les brûlures ! à moins que vous voulez que je vous l'applique ?

- Ou sont Kazumi et Suraya ?

- Au cachot ! le temps que vous soyez juger.....

Shala se posa à son bureau et elle commença à écrire. Le vampire s’appliqua la pommade et il se leva doucement, il était torse nu, ses vêtements avez fondu, sauf son pantalon qui semblait que n'être troué. L'elfe releva le regard et elle le regarda froidement.

- Sa sert rien de vouloir de sauver, j'ai installer un dispositif dans la chambre, touchez la poignet et vous serez électrocuté.

- Vous êtes une femme....

- Et non je suis un homme juste endrogine qui à prit juste un peu de féminité.

Reiji esquissa un rapide sourire.

- Vous êtes homo alors ?

Shala toujours le regard froid tout en écrivant lui répondit.

- En effet, et je suis un homme qui aime tous particulièrement votre genre.

Reiji disposa quand il entendit les dire de l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 15:18

Suraya et Kazumi se retrouvas de nouveau enfermer.Elles furent jeter comme des mal propre dans une cellule commune.Suraya à genoux,toujours attacher,ne bougeais plus,ses larmes coulaient sur ses joues.Elle était perdue dans ses pensées,ses personnes lui avais retirer sa fille et maintenant il lui retirais son homme.Elle se sentais seule et déséspérer.Si elle se battais,les deux personnes qu'elle aimaient le plus,risquais de mourir,et rester ainsi à ne rien faire,diminuais les chances de sauver Sue.Elle ne savais que faire.

Suraya à genoux,se cachas le visage dans ses mains,pleuraient à chaude larme.

Suraya ne pouvais dire que deux choses: -Sue...Reiji...pourquoi...!
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 16:59

Kazumi était rester silencieuse à tout ça. Elle n'avait pas put retrouver ses enfants et la haine contre ses êtres qui se trouvaient être leur seul espoir augmenter petit à petit. Les paroles du soldat lui revenait en mémoire « qu'elles meurent de toute façon on meurt bien un jour ». Ses paroles la hanté et ne lui donnait que l'envie dégorger ce type qui pourtant lui était si familier. Elle savait de toute façon, que si cette personne était bien celle de Glacia, elle ne l'aiderais pas, elle c'était autrefois montrer froide avec Anju et l'avais déjà menacer.

Le jugement qui les attendaient l'inquiéter également, ayant déjà était juger par le conseil la jeune mère était censé se tenir à carreaux, de plus avec Hiroki, ils savaient voler des informations chez le conseil se qui n'aider pas sa situation, ses enfants était visée par cette justice et elle, était prise entre se jugement et ses enfants.

Après plusieurs minutes, elle se leva et partie rejoindre Suraya, avant de la prendre dans ses bras silencieusement.

- Sa va allez...il y a toujours un espoir...Hiroki et Sabo vont nous rejoindre j'en suis certaine...

Elle se releva regardant par la fenêtre grillagée qui les retenaient prisonnière. Avec une petite roche elle commença à frapper le bas des barreaux, fessant doucement mais surement tomber les petites pierres.

- Mais en attendant je ne compte pas rester enfermer alors qu'ils ont besoin de moi.

Suraya ce releva pleurant toujours.

- Si on sort, Reiji...

- JE sort, toi tu reste là pour Sue et Reiji. Si je trouve Sue je m'en occuperais comme mes enfants ai confiance, pour l'instant je doit au moins les rassurer...arrange toi seulement pour faire croire que je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 17:19

Suraya acquiessa,toujours en pleurant: -Mais fait attention...

Kazumi lui sourit: -Ne t'inquiète pas.

Toute les pierres tombées,ou du moins assez pour que Kazumi passe,Elle parti.Suraya,sans attendre,remis les pierres en place pour cacher la sortie.Puis,grace à des habits qu'elle avais dans son petit sac,elle pris une tenu qui ressemblais assez a celle que portais Kazumi et la rembouras avec d'autre et quelque pierre qui trainais.Elle posa ensuite une couverture dessus pour faire genre qu'elle dormais.Elle posa la pseudo Kazumi dans un coin.Cela ressemblais vraiment à quelqu'un qui dormais.Pour faire encore plus ressemblant,Suraya s'était assise à coter et fesait semblant de discuter avec elle.

Des gardent passaient mais ils semblaient que le submerfuge fonctionne puisqu'il ne remarquais pas la disparition de l'elfe.Il disait juste qu'elle devais se taire.Suraya attendais avec inquiètude et peur,pensant à sa fille,son homme et son amie.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 17:41

Kazumi avait laisser tomber ses sandales dans le vide, pensant plus pratique de grimper pied nue. Elle aurait put tout simplement se décider à descendre sur la terre ferme, mais là, elle se serais surement vu assaillit par des gardes, de plus à la hauteur où elle se trouvait et avec l'obscurité personne n'aurait pu remarquer sa présence, rester juste à ne pas tomber.

Elle continua de grimper le long des pierres, glissant par moment et s'écorchant les pieds et les mains. A chaque fenêtre elle tentait d'y jeter un petit coup d'oeil, cherchant désespérément les enfants où même Reiji. Elle fini par s'arrêter devant une fenêtre, où elle y passa discrètement son regard. Elle aperçut Reiji, allonger dans un lit, soignant à priori ses blessures, plus loin elle aperçut Shala assise le dos tourner à la fenêtre. Le vampire avait rapidement aperçut Kazumi mais n'en avait rien dit pour ne pas attirer l'attention du colonel.

Pensant que les enfants ne devaient pas être loin de la chambre de Shala, Kazumi continua son ascension arrivant rapidement devant la fenêtre d'une chambre remplit de peluche. Elle s'agrippa au chassie, posant ses pieds de chaque côté et commençant à fatiguer, scrutant la pièce jusqu'à apercevoir la petite Anju endormie sous les peluches. Kazumi surprise esquissa un léger sourire avant que Sôji ne l'aperçoit. Lui qui était auprès de la porte à consoler la petite Sue se rua devant la fenêtre en criant, seulement Kazumi ne pouvait l'entendre et lui fit signe de se taire, en plaçant un doigt devant sa bouche.

La jeune mère soupira de soulagement, s'accrochant désespérément au chassie. Sôji monta sur le lit, essayant d'ouvrir la fenêtre mais il paraissait avoir du mal. La brisait aurait était trop bruyant et l'elfe aurais était remarquer immédiatement.

A travers la vitre, Kazumi observa le système d'ouverture de la fenêtre qui semblait juste être une protection pour enfant, par signe elle expliqua à Sôji comment l'ouvrir, patientant jusqu'à ce qu'il ne l'ouvre. La fenêtre une fois ouverte, l'elfe s'y glissa, reprenant son souffle dificilement et Sôji s'accrocha à son coup.

- Maman! T'était où?

Kazumi répondit essoufflé en prenant Sôji dans ses bras l'air rassuré.

- Parle moins fort on ne doit pas savoir que je suis ici.

- Je savait que t'était pas partis.

Sue rejoignit Sôji timidement, les larmes aux yeux.

- Maman? Papa?

Kazumi prit la petite contre elle, lui caressant le haut des cheveux.

- Maman se trouve dans la même pièce que moi, les gens d'ici sont méchant et ne veulent pas nous laisser sortir, mais tu la reverra rapidement elle t'a chercher partout.

Sue sourit rassuré.

- Ils sont pas partis en voyage alors?

- Bien sûr que non.

Sôji sourit à son tour.

- T'a vue je te l'avais dit.

Sue semblait rassurer à cette idée. Kazumi se releva, s'avança vers le lit où se trouvait Anju, la petite semblait s'être réveiller et c'était redresser, tendant les bras vers sa mère. L'elfe la prit contre elle, l'embrassa et la rassura avant de toucher son front.

- Elle brûle...Sôji le soldat, il ne vous a rien fait?

- Non mais on peut pas sortir, la poignet fait mal.

L'elfe passa sa tête à la fenêtre, regardant le vide avec détermination, elle savait que Sôji ne volait pas encore très bien et descendre avec trois enfants risquer d'être compliquer. Elle réfléchie longuement à un moyen pour redescendre et sortir de cette chambre avec les petits.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 19:45

Suraya restais dans la cellule,seule,à ruminer.Elle pensais à se que pouvais endurer Reiji à l'heure ou elle était enfermer.Elle éspérait profondémment que Kazumi est trouvé les enfants et qu'elle pourrais les sauvers.Mais elle n'aimais pas l'idée de rester ici,à compter sur elle.De petites larmes retombaient doucement sur le sol,pour ensuite s'écraser sur la pierre froide.Ne voulant pas rester à déprimée,elle se levas,s'essyant les joues et partie se planter devant la seul fenètre à barreaux.Elle pouvais fuire,seule,si elle le voulais,mais sa c'était une chose impensable.Elle regardais le ciel étoilé,et la lune qui éclairais son visage triste.Elle éspérait voir Kazumi revenir ou encore Hiroki.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 21:26

Kazumi c'était penché à la fenêtre, ce mordillant les lèvres pour signe qu'elle réfléchissait à un moyen de tous les faire sortirent. Réussirent à s'enfuir était une chose, mais c'était avant tout renoncer à cette aide dont il avaient tant besoin. Elle ne savait pas qui d'autre serais capable de l'aider et le temps presser, aussi bien pour Anju, dont les crises espacé ne prévenait pas de leur arriver, que pour la pauvre Sue qui n'avait plus que deux semaine de vie.

Sôji agrippa le bras de sa mère en souriant.

- Papa est pas loin.

Kazumi le fixa surprise.

- Comment tu sais ça?

- Je le sens mais... on dirait qui y'a une barrière aussi, comme celle que papa m'a montrer et apprend à Sabo.

L'elfe sourit, caressant la tête de Sôji.

- Même si il y a une barrière ils en viendront à bout! Après tout en crée c'est leur quotidien, ça n'a aucun secret pour eux. Hiroki vient vite.

Kazumi senti deux petites main faire pression sur ses vêtements et se retourna face à Anju qui était accroupie sur le lit, les yeux suppliant.

- Tu part put vraie?

L'elfe prit sa fille dans ses bras la cajolant autant qu'elle le pouvait.

- Non je ne part plus, je reste avec vous sois tranquille ma chérie.

- Je veux rentrer...

- Je sais moi aussi, mais pour l'instant il faut te soigner et après on verra.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 21:44

Suraya observais le ciel,perdue dans ses pensées,quand soudainement,elle senti une puissance connu.Elle vit au loin,une sorte de craquelure étrange.Suraya n'avais mème pas remarquer qu'il y avais une barrière autour du palais.Suraya regardas vivemnt derrière elle,essayant de voir si quelqu'un était dérrière elle.Elle courut rapidement vers les barreaux,cherchant si un soldat n'était pas dans le coin,elle senti l'arriver de l'un d'entre eux.Empéchant donc l'hybride de partir rapidement aider les anges.Alors,pour éviter que qui que se soit ne remarque la futur disparition de la barrière,Suraya se transformas en démon,et libéras une quantité gigantesque de puissance et d'énergie pour cacher et brouiller les sens de toute personne qui pourrais ressentir cette disparition.Voyant que quelque chose n'allais pas du coter des prisonniers,une dixène de soldat arrivèrent devant les barreaux,toute armes dehors.Suraya était assise contre un mur,fesant genre de rien,frottant délicatement toute les plumes de ses ailes,et sa sent diminuer sa puissance.

L'un des soldats: -A quoi vous jouez?!Redenez normale!Vous ne pourrez pas sortir comme sa!

Puis un autre murmuras au soldat venant de parler: -Les barreaux n'aurait pas du l'empécher d'utiliser ses pouvoirs?

Suraya répondit à la place du soldat,tout en continuant de nettoyer ses plumes: -Elle devrais mais vous avez sous estimez ma puissance,mais rassurer vous,je n'est pas l'intention de sortir d'ici,je ne veux pas que mon homme et ma fille se retrouve en danger.

Le soldat: -Alors reprenez votre forme humaine?!

Suraya fit non de la tète: -Non,de temp en temp,il faut bien que je lache un peu d'énergie,sinon sa risque de s'accumuler et la,je n'imagine mème pas les dégats.

Suraya avais inventer ce mensonge pour que les soldats baisse leurs gardent,et ne la force pas à retrouver sa forme humaine,se qui fonctionnas en beauté.

Le soldat relachas son attention,et en se moquand de l'hybride: -De toute manière,on a pas a s'inquièter d'elle,mème si c'est un monstre de puissance,sa reste une femme,une femme qui devient faible lorsque sa famille est en danger.Aller on y va!J'ai la dalle!

Tous rigolèrent se moquand ouvertement de l'hybride qui retenais d'agresser ses hommes.Suraya continuas de libérer de la puissance,continuant de brouiller les sens de tout le monde et en particulier du commandant en chef.La barrière quand a elle,craquelais de plus en plus,silencieusement,s'affeblissant de seconde en seconde.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 22:10

Sôji c'était ruer à la fenêtre, alertant sa mère en pointant la fissure du doigt.

- Regarde! C'est papa et Sabo j'suis sûr, moi aussi je serais le faire après.

Kazumi, sa fille dans ses bras regarda la barrière en souriant.

- Oui c'est eux, j'espère juste qu'il n'y a pas de problème avec le conseil.

Kazumi enleva les draps du lit, les déchirant par endroit pour accrocher fermement Anju contre elle. La fillette contre la poitrine de sa mère s'interroger de ces attaches de tissus.

- Maman?

- On descend, Suraya nous attend et si on reste ici trop longtemps je vais être repérer.

Sue s'agrippa à Kazumi inquiéte.

- Je viens aussi! Je veux voir maman et papa.

- Bien sûr que tu viens.

L'elfe se baissa à genoux, fessant signe à la petite de monter sur son dos. Sue s'exécuta timidement et Kazumi usa d'autre tissus déchirer pour l'attacher contre elle solidement. Elle vérifia plusieurs fois la solidité de ses nœuds qui étaient bien plus que solide. Elle s'approcha de Sôji, les deux petite contre elle et posa ses mains sur ses épaules.

- Sôji je vais avoir besoin de toi, tu va devoir être courageux.

Le petit regarda sa mère intriguait et hocha la tête. L'elfe ténébreuse accrocha autour de la taille de l'enfant le restant du drap qu'elle relia à son propre poignet, restant ainsi lié avec son fils qu'elle avait attacher fermement, comme avec un arnné de sécurité.

- Écoute moi bien c'est important. Si on veut pouvoir sans sortir nous devons rejoindre Suraya qui se trouve plus bas, pour ça il faut descendre en escaladant le mur.

- Mais c'est haut! Et je vole pas bien.

- Tu va y arriver, si tu tombe tu sera rattraper par cette attache, je ne te laisserais pas tomber tu a confiance en moi?

Sôji hocha la tête un peu inquiet.

- Je compte sur toi Sôji, je sais que tu peut le faire. Si tu commence à fatiguer essaye de t'accrocher au mur ou alors vient t'appuyer sur moi.

- Mais tu a déjà Anju et Sue.

- Sa ira je connais mes limites, ça ne va pas être facile mais on va s'en sortir. Le vent est plus fort à cette hauteur, alors déplie bien tes ailes et concentre toi sur ton équilibre, rappelle toi de tout les conseil de papa.

- Et si j'arrive pas?

- Alors je serais là, mais tu y arrivera je le sais.

L'elfe portant les deux petite s'approcha de la fenêtre, passant tout son corps sur le châssis.

- Sue, accroche toi à moi, essaye de faire peser tout ton poids vers l'avant.

La petit acquiesça et Sôji monta sur le châssis à son tour, aider par sa mère pour le décollage. Il volait au dessus elle, essayant de ne pas regarder le vide.

- Sa va Sôji?

- J'ai peur...

- Je te tient sa ira, il n'y a pas de danger.

La barrière semblait se fissurer de plus en plus, se qui apporter du courage à la jeune mère. Lentement elle commença à descendre, gardant un oeil sur le petit Sôji qui volait au ras des murs.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 22:43

Bientot se qu'elle attendais le plus arrivas,par la fenètre,elle vit les jambes de Kazumi,Suraya se relevas rapidement et courut vers la fenètre,elle rouvrit rapidement le trou que avais fait l'elfe pour s'échapper.Elle entras à l'intérieur avec les deux fillettes et le petit Soji.La petite à la vue de sa mère,se débattis voulant retrouver sa mère.

Sue: -Maman!Maman!

Suraya détachas rapidement sa fille et la pris dans ses bras,avec amours,la serrant contre elle.Des larmes recoulaient de nouveau sur ses joues.

Suraya: -Sue...ma puce...tu m'as manquée!Tu m'as tellement manquée!

Sue: -Moi aussi!Maman!

Suraya: -Tu n'as pas eu trop peur?On ne t'as rien fait?

Sue fit non,le visage cacher dans les habits de sa mère.

Sue: -J'ai eu peur!Maman!Le monsieur a dit que vous étiez partis en voyage sans moi!J'ai cru que vous m'aviez laissée!

Suraya: -On aurais pas pus faire sa!On n'aurais pas pus partir sans toi!On t'as fait quelque chose?

Sue pleurais elle-aussi: -Non...Soji était très gentil avec moi.

Suraya s'approchas du petit garçon qui avais atteri et se remettais de ses émotions,Suraya le pris,lui aussi dans ses bras.

Suraya: -Merci...merci de t'ètres occupé aussi bien d'elle,je suis fière de toi,mon grand.

Soji était tout géné mais content de ressevoir des compliments de sa marraine.

Suraya se relevas ensuite et fit face à Kazumi,qui verifiais que sa fille allais bien.

Suraya s'inclinant,sans lacher la petite: -Merci beaucoup!Kazumi!Je te revaudrais sa!A coup-sur!
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 22:58

Kazumi reprenait son souffle, fière de son fils qui avait voler durant tout le long.

- Si Hiroki c'est que j'ai encore...jouait avec le vide...je vais encore me faire engueuler.

Sôji sourit, redressant sa mère en s'accrochant à elle.

- Et Anju?

Kazumi porta son regard vers la petite, qui réveillait, avait le regard fixe devant elle.

- Sa va Anju?

La petite hocha les épaules, posant son visage contre sa mère. Kazumi passa une main dans les cheveux de la fillette, sentant la fièvre monter. L'elfe était inquiète mais n'en laissa rien paraître à la fillette. Kazumi fixa Suraya, lui répondant enfin.

- Ne me remercie pas c'est normal, mais maintenant on fait quoi? Ils ne veulent pas nous aider et...on a vraiment besoin de leur aide.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 23:19

Suraya ne cessant de caresser délicatement et doucement les cheveux de la fillette qui se calmais doucement dans les bras de sa mère.

Suraya: -Pour ètres honnète,je ne sait pas.Pour se moment,je réussi à cacher la présence de Hiroki et Sabo,mais ensuite,je ne sait pas,et je ne peux pas partir sans Reiji.

Sue levant la tète vers celle de sa mère: -Papa est ou?

Suraya embrassant le front de la petite Sue: -Ne t'inquiète pas,on va retrouver papa.Je suis sur qu'il va très bien.

Sue: -Papa...

Suraya: -Sa va aller.

Suraya reprenant: -Je ne veux pas non plus partir sans avoir réussi à les convaincre de nous aider.On devrais peut-ètres retourner voir se soldat,je suis su qu'il peux nous aider.De plus,Reiji est avec,mais je ne veux pas y aller avec les enfants...Sa les mettrais encore en danger...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 23:31

- J'ai aperçu Reiji par la fenêtre toute à l'heure, je pense qu'il ma vue mais pas le soldat.

Anju resserra ses poings contre les vêtements de sa mère, montrant l'augmentation de sa douleur. L'elfe lui caressa doucement la tête l'air inquiète.

- Je ne veux pas partir sans eux, si on va quelque part on les emmènes. Mais si ce soldat ne vous pas nous aider? Je ne vois pas qui d'autre en serait capable...

L'elfe se stoppa lorsque la petite Anju ce mit à tousser, s'étouffant à moitie. Kazumi détacher le tissus asseyant la petite contre elle en la redressant pour l'aider à mieux respirer. Un filet de sang s'écoula sur la main que la petite avait porter à sa bouche, ce qui inquiéta un peu plus la jeune mère.

- Anju...

Kazumi caressa doucement le dos de l'enfant en pleur, ne sachant que faire pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 23:45

Suraya serras les dents à la vue de la petite commençant à saigner.

Suraya: -D'accord,de toute manière,on a pas le temp,alors on y va,et on fait tout pour qu'il accepte.Maintenant que les enfants sont avec nous,on a pas a autant s'inquièter mème si Reiji est encore entre ses patte.

Suraya qui libérais toujours son énergie puissante,fit descendre Sue et la posa à terre.

Sue: -Maman...

Suraya: -Ne te fait pas de soucis,je reste la,regarde,si tu veux,tu peux me tenir la main.

La petite pris la main de la jeune mère,celle-ci se rendit compte d'une chose qu'elle n'avais pas remarquer auparavant.

Suraya à Sue: -Dit moi ma puce,d'ou sort se bracelet que tu porte au poignais?

Sue regardant le petit bracelet cliqueter doucement: -Le monsieur me la mis tout à l'heure.

Suraya craignant l'utilité de celui-ci: -Et tu sent quelque chose de différent depuis que tu l'as?

Sue fit non de la tète,mais Soji s'en mélas: -Moi j'ai remarquer une chose.

Suraya: -Va si,dit moi,Soji.

Soji: -Elle ne dégage plus cette énergie puissante et bizzare depuis qu'elle la.

Suraya murmuas: -Un bracelet qui lui coupe ses pouvoirs,hein...

Suraya souriant a son petit neveu: -Merci Soji.

Puis elle se relevas et sorti ses griffes,du moins elle ou elle ne tenais pas la petite Sue,puis elle s'approchas des barreaux,d'un coup rapide et fluide,elle les découpas.Les morceaux de métal magique tombas au sol dans un bruit assourdissant,se qui alertas les gardes qui accoururent.A la vue de toute ces menaces,Sue se cachas derrière sa mère,sans la lacher.Suraya se tenais droite et ferme,comme elle en avais l'habitude dans se genre de cas.

Suraya d'une voix forte et intelligible: -Nous voulons voir votre commandant!Et se n'est pas une demande,je ne suis d'humeur à parlementer avec vous,donc c'est sa ou je vous tue tous.

Suraya envoyas une vague de puissance,qui inquiétas encore plus les soldats.

Suraya: -Vous avez le choix.A vous de voir,nous voulons juste discuter avec votre commandant,c'est tout.Nous ne ferons pas de dégat si on ne nous résiste pas.Alors que décidé vous?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 29 Sep - 23:59

Tout les gardent se mirent en garde, quelque peu inquiet à l'énergie dégageais par la jeune femme. Au même moment, la barrière se brisa un peu plus, laissant percevoir une grande fente dans celle-ci, tout les soldats se regardèrent intriguait puis fixèrent les deux jeune femmes en souriant.

- Avec ça il risque de venir par lui même, vous ne serez pas déçu.

Kazumi s'avança légèrement, commençant à être prise par la panique.

- Mais nous n'avons pas le temps d'attendre! Vous comprenez rien!

Une drôle d'énergie se fit tout à coup sentir, provenant des bras de l'elfe qui baissa son regard vers la petite qui pleurait en s'accrochant à sa mère.

- Non pas ça....

Kazumi s'accroupit, resserrant son étreinte sur la fillette.

- Suraya! Prend Sôji et éloignez vous.

Sôji voulut s'avancer, retenur par Suraya qui ne comprenait pas vraiment.

- Maman!

- Vas y!

Suraya recula doucement, ne comprenant pas se qui ce passait. Les gardes eux s'avancèrent prudemment, entourant la mère et sa fille qui dégageais une énergie de plus en plus puissante. Des larmes couler à flot sur les joues de Kazumi et la petite se mettait à hurler doucement puis de plus en plus fort, suppliant sa mère de rester et d'arrêter sa douleur.

- Maman! Maman!

- Je suis là, essaye de te calmer Anju s'il te plaît, sa va allez.

La petite hurler, disant qu'elle avait mal. Sôji c'était accrocher à Suraya et cacha son visage dans les vêtements de l'hybride. Voyant que les gardes se rapprocher Kazumi releva la tête, les larmes toujours présente.

- Mais dégagez merde! Vous voulez crever ou quoi?!

Quelque uns reculèrent, alors que l'énergie dégageais par l'enfant augmentait au rythme de sa colère, tailladant la peau de l'elfe qui ne se déciderait pas à lâcher sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Dim 30 Sep - 0:35

Suraya ne pouvais rien faire,elle cachais cette scène au deux enfants.

Suraya était inquiète,la petite était déja en très mauvais état avant ,et si une crise venais,sa vie serais encore plus en danger,voir pire...De plus,Kazumi prenais de plein fouet la puissance de l'enfant.

Suraya murmuras: -Kazumi...

Suraya serras plus fortement contre elle les enfants,l'inquiètude lui tenaillant le ventre.Soji pleurait en appelant sa maman,le visage cacher par l'hybride,et Sue ne comprenais pas vraiment se qui se passait,restais,elle aussi cacher.

Si elle n'avais pas eut les enfants avec elle,Suraya serais surment aller aider la mère,mais avec les deux petits,sa lui était impossible.Elle ne pouvais pas les laissers.Le pouvoir de la petite grandissait au fur et à mesure,Suraya sentant bientot l'énergie dégager lui piquer la peau.Suraya reculas encore,fesant barrage avec son corp pour empécher les petits d'ètres toucher.Certain soldat continuais malgrés tout à s'approcher.

Suraya le hurlas: -Mais vous avez pas entendut!Si vous ne reculez pas,vous aller mourir!Dégager!

D'autre soldat se mirent à courir dans la dirction opposé de Kazumi,puis la totalité.Plus aucun soldat étaient dans les parages,ils ne restaient que les deux jeunes femmes et les enfants.Suraya étaient à plusieurs mètres,mais ne voulais pas perdre des yeux son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: bonheur éphémère

Revenir en haut Aller en bas
 

bonheur éphémère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un bonheur éphémère... - Terminé
» Nuage Éphémère - "La vie est un bonheur fugace mais profond." || Validée
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Cristal :: Fantasia-