Partagez | 
 

 bonheur éphémère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 8 Déc - 11:07

Suraya se relevas vivement ,en colère,elle et Kyo était à présent seul,puisque Murmure et Shala était parties.

Kyo se levant à son tours: -Qu'est se que tu va faire?

Suraya: -Fouiller dans des livres de magie pour trouver un sort qui me permette de le localiser.

Kyo: -Il te faut un objet ou quelque chose qui lui appartienne pour sa.

Suraya se retournas vers l'apotre et tendit une longue mèche noir: -J'avais déja prévue le coup.

Kyo sourit doucement :-Tu est étonnante...

Suraya partie alors directement dans la chambre de Kyo,elle avais l'habitude de se promener dans les couloirs du manoir de Kyo et Ryuki.Bientot elle arrivas dans la chambre de celui-ci et commenças à chercher un livre qui conviendrais.Kyo s'assit et regardais la jeune femme.

Suraya se rendant compte de se regard insitant: -Qu'est se qu'il y a?

Kyo: -Je me disait juste que tu était bien allaise ici.Et je me disait que je n'avais rien à gagner à t'aider à sauver ton vampire.

Suraya se stoppas:-Ah force de venir et de me sauver,je connais les lieux et en se qui concerne l'aide que tu m'offre...j'ai vraiment besoin de cette aide et se soutiens.

Kyo se levant rejoingnant Suraya,il placas la jeune femme contre la bibliothèque,leurs visages étaient à quelque centimètre l"un de l'autre.

Kyo:-Je veux bein te donner l'aide que tu as besoin et tout le soutien que tu veux mais en échange...j'aimerais que tu m'offre de l'amour pour une nuit.

Suraya baissant les yeux: -Tout se que tu veux...mais après que tout soit régler...

Kyo sourit comptant,mème si il trouvais bizzare qu'elle se laisse faire aussi facilement: -Merci...alors tu veux un livre sur la magie,venons voir...

Il s'était écarter de la jeune femme et réfléchissait plus joyeusement.

Soudainement il claquas des doigts et un livre descendis du haut de l'armoire.Il s'assit sur le lit et le feuillettas,en murmurant "Non pas sa...toujours pas...comment crée du feu...non..."Puis soudainement,il sourit et tendit le livre à Suraya.Celle-ci le pris et s'assit à coter de l'apotre,lisant.

Suraya: -Donc...il me faut un objet ou quelque chose qui appartenait à Myu...une carte de Black Rose...mais si je veux que se soit plus précis il faudras que je le fasse aussi sur des plus petites cartes...il me faut de l'eau bénite?!Mais je peux pas utiliser sa!

Kyo: -Il en faut sur la mèche de cheveux...

Suraya: -Sa va me bruler mais d'un force!

Kyo:-Je peux le faire sinon.

Suraya: -Non!Bon il faut déja que je dessine se pintacle...Je peux faire sa ou a ton avis?

Kyo: -Tu peux faire sa ici,si tu veux,je vais te chercher les cartes.

Kyo se levas et partie chercher se qu'il fallais à la jeune femme.

Suraya se coupas le bras ,laissant le sang s'écouler,elle en mit sur son doigt et commenças à dessiner le mème pintacle que sur le livre.Elle était un peu inquiète,le livre mentionnais des risques importants pour ceux qui n'ont pas l'habitude de pratiquer la magie.Pour Suraya s'était la première fois et donc le risque était important.Le livre mentionnais une perte de controle de son corp,une grande fatigue ou mème pire,la mort.

Kyo revint bientot avec les cartes,il y en avais plusieurs rouleau imposant.Il disposa la première carte,une carte de Black rose dans sa totalité,au centre du pintacle.La,Suraya se mit à genoux ,Kyo lui tendis une fiole d'eau bénite qu'elle fit couler sur la totalité de la mèche.La douleur apporter par l'eau qui au contact de la peau de la jeune femme fumais,était très élevée.Suraya avais l'impression de perdre ses doigts,mais rien ne l'empècherais de réussir se sort.Elle tendit la mèche au dessus de la carte,ignorant la douleur.La,Kyo fermas les rideaux et allumas quelque bougie.Suraya fermas les yeux et commenças à réciter une formule.Le pentacle se mit à briller,alors que Suraya avait du mal à tenir le coup.Elle devais à la fois réussir le tours et retenir son pouvoir de sortir.Soudainement le bout de la mèche de cheveux de Myu,se dirigeas vers les contrers d'Emeraude.

Kyo changeas rapidement ensuite de carte,il disposa celle d'Emeraude laissant ensuite la mèche faire son travail.Suraya continuais inlassablement ses incantations.BIientot ses ailes et sa queu de chat apparurent,repoussant de son pouvoir,Kyo qui du reculer rapidement.Suraya ne cessait pourtant pas de conter ses paroles incompréhensible.La magie de l'occalisation et le pouvoir surpuissant de Suraya se repoussait mutuellement,créeant un vent puissant dans la pièce.Tout volais autour d'eux,risquant à tout moment de frapper les deux compères.

La mèche se remit à bouger,elle se dirigeas alors vers la forèt se trouvant à coter du palais du roi décédé.Suraya se stoppas alors et s'effondras sur le pentacle.

Kyo courut vers elle,inquiet.

Kyo: -Sa va?!Suraya!

Suraya reprenant son souffle,ses yeux étaient rouge sang et son visage était crisper.Elle lachas la mèche,se qui stoppas la brulure de ses doigts.Ceux-ci était à présent noir charbon et elle ne pouvais plus les utilisers.

Suraya essouflé: -Oui...il me faut du sang...ensuite on y va...si j'attend...je ne sait pas si je controlerais mon pouvoir...

Kyo: -Sura?

Suraya: -Il ne semblerais pas qu'elle soit réveillé,sa fait depuis quelque jours que je ne l'est pas entendut me parler...

Kyo attiras la jeune femme vers lui pour qu'elle se nourrisse.

Kyo: -Alors boit,le sang humain est bien meilleurs pour toi,alors va-si.

Suraya ne se fit pas prier,elle plantas ses crocs dans le cou de l'apotre,buvant silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 8 Déc - 22:16

Amaya n'en pouvait plus t'attendre après Suraya, elle se demandait si elle aurait l'occasion de revoir l'hybride un jour, si il ne lui était pas arrivé quelque chose de facheux. Même si tout le monde semblaient dormir Amaya ne fessait que ça de se réveiller inquiete de ne pas savoir de nouvelle de l'hybride. Elle avait vu Kazumi se lever et se douter que la jeune femme préparer quelque chose. La mi-succube fini par se lever à son tour et s'éloigna un peu du groupe. Attendre sans rien faire la rendait dingue et elle voulait savoir se que devenait Suraya. Elle appela Kyo plusieurs fois sans avoir de réponse jusqu'à se Stark ne la rejoigne silencieusement et ne pose sa main sur l'épaule de la jeune femme en chuchotant.

- Qu'est ce que tu fait?

- Sa fait un moment qu'on a pas vu Suraya...je m'inquiete.

- Nous aussi mais qu'est ce qui te fait pensé que Kyo sais quelque chose?

- L'instinct.

- Tu sais quelque chose...

Amaya fit marche arrière se blottissant dans les bras du vampire.

- J'ai peur, peur que quelque chose d'autre arrive, peur de perdre quelqu'un.

- Elle reviendra, j''en suis sûr.

Les deux vampires retournèrent la ou tout les autres se trouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Sam 8 Déc - 22:27

Suraya abreuver,elle assomas d'un coup dans la nuque,l'apotre blond.

Suraya le portas jusqu'a son lit et le bordas gentillement.

Suraya: -Pardon,Kyo.Mais tu en a assez fait,laisse moi m'occuper du reste.

Puis elle s'envolas par la fenètre,a une allure inimaginable.Elle arrivas rapidement à Emeraude,la ou se trouvais Myu.Elle atteris devant une maison riche au milieu des bois.Elle entras sans demander son reste,tuant toute personne sur son passage,jusqu'a se qu'elle trouve Myu.La sans parler,elle attaquas l'apotre qui esquivas.Puis elle se stoppas,dévisageant avec haine le monstre.

Suraya: -Laisse toi capturer bein gentillement.

Myu: -Surment pas.

Il se transformas en Reij,se qui surpris Suraya.

Le faux Reiji s'approchas de la jeune femme: -Suraya...pourquoi tu m'abandonne...

Suraya esquissa un sourire et fonças sur le pseudo Reiji,la,elle le plantas sans montrer la moindre peine.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Dim 9 Déc - 22:38

Kazumi avait finalement attendu que tous se rendorme, elle n'était pas au courant des affaires de Suraya qui étaient connu par Amaya, pour le moment elle ne pensait qu'à pouvoir sauver Hiroki. Elle s'assura cette fois que Sôji était bien endormis et que les deux autres dormaient eux aussi profondément. Elle attrapa son arc et ses flèches, et refit le même chemin qu'elle avait fait quelque temps avant. Discrètement sortie de la cachette et fessant en sorte qu'elle ne soit pas découverte l'elfe commença à chercher dans chaque pièce, se doutant qu'une pierre de cette valeur ne serais pas ranger dans une simple chambre et qu'elle devait surement être protéger. S'aventurant inconsciemment dans la demeure des apôtres Kazumi continuer ces recherches, jusqu'à retomber sur deux immense porte sceller par une grosse et lourde chaine.

- C'est surement là...peut être.

L'elfe posa sa main sur la porte, sentant vite une brûlure qui lui fit enlever. Une voie se fit entendre derrière elle.

- C'est protéger par une barrière.

Reconnaissant cette vois familière Kazumi se retourna rapidement, apercevant Sôji qui l'avait de nouveau suivit.

- Sôji...pourquoi tu me suis toujours?

- Par ce que je veux pas rester tout seul.

- Tu était avec les autres...Allez viens je te ramène.

- Non...je reviendrait de toute façon, moi aussi je veux l'aider...

Déjà très proche du but Kazumi craignait de faire demi tour et de perdre son unique chance. Contre toute attente Sôji s'approcha des deux portes et d'un banal regard la chaine se brisa ainsi que la barrière. Kazumi un peu surprise ne put s'empêchait de ce demander quel genre de pouvoir pouvait avoir le petit, lui qui était le seul à pouvoir réparer les os brisait avait brisait un sceau puissant sans ce fatiguer. Il commença à pousser les deux portes mais fut vite arrêter par Kazumi.

- Monte sur mon dos et reste caché...si il y a quelque chose je veux que tu t'envoles le plus rapidement compris?

- Je vais aider?

- Oui...mais s'il te plaît reste prêt de moi.

- D'accord.

Sôji cachait et agripper dans son dos, l'elfe entra dans la pièce et aperçut stupéfaite de nombreux objet aussi bien maléfique qu'angélique. Personne ne semblait surveiller les lieux. Avançant prudemment Kazumi eut très vite fait de reconnaître la fameuse pierre philosophal qu'elle rechercher seulement il n'y en avait pas qu'une mais des dizaines.

- Ils ont surement dût la cloner elle aussi...mais est ce que les effets sont encore le même?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Dim 9 Déc - 22:52

Alors que l'apotre sous la forme du vampire,était interloqué de la froideur de la jeune femme,Suraya l'assomas rapidement.Elle pris l'homme sous son bras,volas un cheval et parti au galop jusqu'a se qu'une porte bleu ne s'ouvre.La devant elle,Gabriel lui-mème était venu à sa rencontre.

Suraya descendit du cheval et baissa himbleusement la tète.

Gabriel: -Je savais que tu y arriverais,suis moi.

Suraya acquiessa et tout trois passèrent la porte.La,ils se retrouvèrent de nouveau dans la salle du trone du plus puissant homme.Celui-ci parti s'assoire sur le siège qui lui était du,avec légerté,prestance et noblesse.

Suraya jetas l'homme au sol,qui commençais déja à se réveillé.

Gabriel: -Avant de me faire le spectacle,il serais bien d'avoir des spectateurs...

Suraya n'eut le temp de répondre,qu'elle vit que tout ses amies,mis à pars Kazumi et Soji avais été amenés et attachés.

Suraya: -Vous saviez ou ils étaient?!

Gabriel: -Bien sur,c'est mon palais je te rappelle,je sait toujours tous.Mais attendons encore un peu,Myabi ne devrais as tarder à revenir avec les deux autres.

Suraya: -Je ne vais pas exécuter cette homme de les enfants!

Gabriel sorti de sa poche une pierre qu'elle connaissait très bien: -Démon favoris des dieux,n'oublie pas notre marché...

Suraya baissa la tète avec comme seule mot: -Bien...

Du coter de ses amies,la plus part ne comprenais pas.Sue appelais inlaçablement sa mère alors que Reiji la retenais.Suraya essayais d'ignorer ses appeles,qui ne l'aidais pas à garder son sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Dim 9 Déc - 23:12

Kazumi et Sôji se trouvaient toujours dans cette salle spéciale ou toute arme, pierre et autre objet précieux s'y trouvaient. L'elfe observait chacune de ces pierres avec précaution. Sôji commença à avancer sa main vers l'une d'elle mais Kazumi l'en empêcha rapidement, se qui valut la chute d'une pierres qui se brisa sous le coups. Sôji se recula confus les larmes aux yeux.

- Pardon j'ai pas fait exprès.

Kazumi s'accroupi regardant les morceaux de la pierre interloqué.

- C'est rien Sôji, on dirait...du verre, sa sent le piège à plein nez...

Les deux portes par lesquelles était passé Kazumi et Sôji claquèrent, les prévenant de l'arriver de quelqu'un. L'elfe attrapa Sôji rapidement, lui mettant une main sur la bouche pour empêcher le moindre bruit et ce cacha rapidement derrière les nombreux objets surélever par des piliers. Elle fit signe au petit ange de ce taire et de rester silencieux. Miyabi dévoila son visage devant la pierre brisait, fessant naître chez l'elfe un léger recul. Kazumi pensa.

- De tous il a fallut que c'était lui...qu'est ce qui m'a pris de rester avec Sôji.

Elle avait resserre son étreinte sur le petit ange craignant que l'apôtre ne les remarques. Elle enleva silencieusement ses sandales, afin de faire le moins de bruit possible dans ses déplacements. Restant caché elle se rapprocha petit à petit des portes, n'ayant désormais plus qu'un seul objectif sortir de cet endroit sans ce faire repérer. Arriver devant les portes elles les tiras le plus doucement possible mais leur grincement fut de trop. Lorsqu'elle se retourna Miyabi était déjà derrière la bloquant entre lui et la porte. Par réflexe Kazumi posa Sôji au sol qui se mit derrière son dos et s'accrocha à elle. L'apôtre baragouina amuser

- Je vous ai trouvé.

Par instinct de défense Kazumi attrapa rapidement sa lance rétractable et la déplia sur l'apôtre qui fit passer l'arme sous son bras et ainsi bloqua l'elfe. Rapidement il lui infligea un coup de poing dans le dos qui la fit tomber et coupa son souffle quelque seconde. Sôji se jeta sur sa mère qui l'attrapa pour le mettre sous elle. Miyabi souriant continua.

- Dommage que je n'est pas le droit de m'amuser, j'espère que Gabriel va m'offrir un petit cadeau, il y a tellement de gosse.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Dim 9 Déc - 23:40

Rapidement Myabi arrivas dans la salle du trone,avec Kazumi sous un bras et Soji qu'il tenais par les ailes.Ils les jetas vers le groupe et se posa de l'autre coter de la pièce le sourire aux lèvres.Suraya l'avais suivis des yeux,un frisson de dégout parcourant son dos.

Gabriel: -Bien...a présent il est temp de commençer à jouer,n'est ce pas,démon favoris des dieux.

Suraya: -Oui...(puis s'adressant au adulte du groupe) caché les yeux des enfants,ils n'ont pas besoin de sa en plus.

Reiji s'exécutas,suivis par les autres.Tout les enfants se retrouvèrent les yeux cachers,ainsi il ne verrais pas l'horrible scène qui se déroulerais devant eux.

Myu s'était réveillé,il se relevas difficilement.

Myu à Gabriel: -Maitre que se passe t-il?

Gabriel: -Tais toi traitre!Il est temp d'expédier tes fautes...Suraya!Tu as intérèt à le faire souffrir si tu veux que j'exauce tes souhaits.

Suraya: -Oui...

Suraya s'avanças vers Myu qui reculais perdu et apeuré.Suraya dégageais une auras meutrière à glacer d'effrois n'importe qui.

Myu trébuchas et tombas au sol,reculant en se trainant.

Myu:-Qu'est se que tu veux...arrète...ne t'approche pas...maitre...Myabi..aider moi....

Suraya dégainas et plantas sa lame dans le pied du monstre qui hurlas de douleur,son visage était froid et sans expressions.Suraya posa son pied sur le torse du monstre,juste ou se trouvais la blessure précédemment infliger par la jeune femme.L'apotre tentas de se libérer de se défendre,mais Suraya le dominais complètement.Il se transformas en Reiji ,mais cela ne servit que à renforcer la colère de la jeune femme.

Suraya d'une voix froide et dure: -Sa ne sert à rien...

La jeune femme attrapas une des jambes du monstre et lui arrachas dans un bruit de muscle déchirer et d'os briser.Le monstre hurlas commençant à se vider de son sang.Myabi et Gabriel semblais au ange.Myu ne cessait de supplier mais Suraya ignorais.

Gabriel: -Bien..très bien..continue...

Suraya attrapas à présent un des bras du monstre et lui arrachas de la mème manière.Ses mains étaient ensanglanter,tacher du sang de sa victime.Suraya le léchas doucement,ne cessant de fixer sa victime.

Suraya: -Tu n'aurais pas du tenter de faire accuser Reiji et Amaya...tu n'aurais pas du enlever l'enfant de Shala,tu n'aurais pas du essayer de la tuer...de la transformer en monstre et de la faire tuer Hiroki.Tu n'aurais pas du te méler de nos affaires...de ta faute ma fille et mon neveux ainsi que les autres enfants de Kazumi sont traumatisé à vie...Tu as rendu Reiji et Stark aveugle...j'ai été violé par cette enfoiré par ta faute...Kyo a été considérer comme un traitre... tu va me payer tout sa.

Gabriel: -Achève le.

Suraya s'assit à califourchons sur le monstre,il se débattais mais Suraya récupéras sa première la et dégainas la seconde,les plantant dans les épaules de Myu.

Suraya posa ses mains sur la tète du monstre,et d'un geste brusque lui brisa le cou avant de lui arracher la tète.Elle jetas la tète morte,figé dans sa dernière expression au pied de Gabriel.Suraya se relevas,remit ses habits en place et s'avanças vers Gabriel.Elle s'arrétas à quelque mètres.

Suraya: -A présent,à vous de remplir votre pars du contrat.

Gabriel: -Soit,j'ai été satisfait.

Il lanças la pierre philosophale à Suraya qui la lanças sans un regard à Kazumi.

Suraya: -Ressucite Hiroki.(Puis s'adressant de nouveau à Gabriel) et la seconde pars.

Gabriel: -Bien sur,ils sont tous libre et la clone raté est sauf.Mais j'ai quelque chose àvous proposer démon favoris des dieux...

Suraya: -Qu'est se?

Gabriel: -Rejoint moi...deviens un apotre!

Suraya s'inclinant doucement: -Je me vois devoir refuser Gabriel.Je ne veux plus rien avoir à faire avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Lun 10 Déc - 20:01

Kazumi était rester avec la pierre dans ses mains, surprise par un tel pacte venant de l'hybride. Elle avait montrer une telle cruauté et une froidure qui lui rappeler ce qu'elle était avant la naissance de Sôji, surement les petits anges qu'elle avait mis au monde l'avait adoucis plus qu'elle ne le croyait. Voyant la pierre et l'absence de réaction chez sa mère Sabo ne put s'empêcher d'hurler.

- Qu'est ce que t'attend?! Ramène le!

L'elfe baissa les yeux sur la pierre serrant les dents.

- C'est le moment d'être raisonnable...attendons encore un peu.

- Quoi?! Il sera trop tard!

- Non! Connaissant les apôtres ils seraient capable de le tuer à peine revenu et ça ne voudrait pas dire qu'ils auraient rompus leur part du marcher pour autant et puis...avec cette pierre j'ai un moyen d'échange pour récupérer Suraya si Gabriel ne veux pas lui foutre la paie...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Lun 10 Déc - 20:30

Suraya se tournas vers la jeune femme,elle s'approchas d'elle.Sa robe blanche à présent rougit par le sang de sa victime et un peu du sien volant derrière elle,légèrement.

Sue: -Maman...

Suraya,étonnament douce et chaleureuse: -Reste avec papa ma puce...

Suraya se plantas devant Kazumi,la regardant droit dans les yeux.

Suraya: -Je peux te jurer qu'ils ne ferons rien,Gabriel tiens ses promesses et je ne suis pas à sauver.De plus,la pierre ne sortiras surment pas d'ici,donc si tu veux revoir Hiroki s'est maintenant ou jamais.

Kazumi :-Comment tu peux ètres sur que Gabriel te laisseras tranquille?!Il te propose de devenir un apotre!Sa veux dire se que sa veux dire!Il te veux pour règner sur Black Rose!

Suraya: -Sauf si je refuse.Et c'est le cas.Vous n'avez pas à vous inquièter pour sa.Alors ne gache pas se que j'ai fait pour rien.Fait le revenir!

De l'autre coter de la pièce,Gabriel observais,s'amusant.Mais un rire sadique et un applaudissement vint du coter de Myabi.Suraya se tournas,son regard fusilllant le monstre.

Suraya à Kazumi: -Ferme encore les yeux des petits...

Suraya disparut et réapparut devant l'apotre,sans qu'il ne si attende,la jeune femme l'attrapas par les parties intime et le soulevas d'une main.La colère,le dégout et le risque de perdre le controle la rendant plus forte.

Myabi hurlais: -Lache moi sale chienne!Lache moi!

Suraya un sourire sadique aux lèvres: -Je ne t'est pas fait payer convenablement se que tu m'a fait...

Myabi: -Qu'est se que ....

Suraya,son sourire large et froid,ne quittais pas le visage tordus par la douleur de l'apotre.Puis d'un seul coup,Suraya sorti ses griffes,transperçant de toute pars l'organe sexuelle du monstre.Celui-ci poussa un cris suraigus et puissant qui résonnas dans la pièce.Le sang du maras,coulais le long des doigts de la jeune femme,avant de finir sa course au sol,dans une flaque rouge,voir casiment noir.Elle s'amusa à renforcer sa prise,agrandissant les blessures du monstre,qui ne cessa de hurler à la mort.

Gabriel: -Démon favoris des dieux,lache le.

Suraya lachas sa prise,celui-ci tombant au sol lourdement,se tenant l'entre jambe.Suraya d'un geste brusque retiras le sang qui se trouvais sur les longues griffes asserer de la jeune femme et les rétractas.

Suraya: -Comme sa,tu ne pourras pas faire mal avant un moment à une femme,sale pourriture.(Suraya à Kazumi) Dépèche toi!

Du coter du groupe,Sue cachais toujours son visage dans les habits de son père,Reiji était pétrifier d'autant de violence venant de la femme qu'il aime.Elle n'était pas celle qu'il connaissais,il ne comprenais pas vraiment.

Reiji: -Suraya...qu'est se que tu fait...?Pourquoi tu fait sa...

Suraya: -Reiji...ne cherche pas de raison,réssucité Hiroki et partez.

Gabriel: -Mais toi tu ne pars pas tout de suite,je veux que tu reste ici pendant 2 jours,le temp de te reposer et de réfléchir à ma proposition.

Suraya: -D'accord,mème si sa ne changeras pas ma réponse.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Lun 10 Déc - 22:16

Kazumi ne voulait pas vraiment laisser l'hybride mais elle avait raison, elle n'avait qu'une seul chance et devait la saisir, de plus Reiji, Stark et Amaya était là pour elle. Kazumi se leva, sortant de la pièce sous le regard de Gabriel qui la laissa faire, elle fut suivis par ces trois enfants qui ne voulaient pas la lâcher. Elle ne fit que quelque pas dans les couloirs de façon à être caché des regards puis elle s'adressa à ces enfants.

- Ne vous approchez pas trop et surtout quoi qu'il arrive ne faite rien, ne dite rien, je ne suis pas sûr d'y arriver...je doit rester concentrer sur la pierre.

Sabo acquiesça se mettant devant Sôji et Anju.

- Tu va y arriver je le sais.

L'elfe s'accroupie la pierre dans les mains et ferma la yeux. Une lumière à la fois sublime et inquiétante sortie de l'objet précieux fessant grimacer de plus en plus l'elfe qui ne semblait pas bouger d'un pouce. Des éclaires commencèrent à l'entourer elle est la pierre, la fessant simplement se plier sur elle même. Elle était concentrer sur sa cible au point d'oublier de crier sa douleur ou même de penser ne serait ce qu'une seconde de lâcher l'objet précieux. Soudainement une lumière d'un blanc éclatant jaillit de la pierre traversant le corps de Kazumi dans un hurlement strident, le couloir fut éclairer de tout son long, rendant la visibilité impossible pour les enfants et toute autres personnes possible. Lorsque cette lumière se dissipa Kazumi était replier sur elle même, la pierre serrer entre ces bras bruler et reprenant son souffle le regard figé sur le sol. Seul une plume blanche virevoltant sous son regard la força à relever la tête. Elle n'eut pas le temps de voir quoi que se soit que les trois enfants étaient passé en courant devant elle, lorsque sa vision fut dégager de la gênes de Sabo, Sôji et Anju qui gâchait la vue, Kazumi aperçut Hiroki agenouillait à quelque mètre d'elle, ces ailes blanche revenu l'entourant doucement. Les larmes aux yeux elle se leva sans vraiment se redresser et se laissa tomber contre lui, l'entourant immédiatement de ces bras.

- Hiroki...merci...ça a marcher...

Seulement tout ce bonheur fut couper par des petits cris que Kazumi avait fini par avoir l'habitude d'entendre, surprise elle releva la tête vers l'ange qui avait le regard baissé vers l'intérieur de ces bras. Dégageant les ailes de Hiroki, Kazumi découvrit complétement sous le choc un nourrisson qu'elle avait revus il y a peu de temps, se tenant dans les bras de l'ange.

- C'est...

Hiroki passa un de ces bras autour de l'elfe en souriant, la prenant contre elle.

- Je ne sais pas ce que tu a fait mais tu n'a pas dû penser qu'à moi non?

- Je...la pierre...est surement plus forte...mais

- Tu va rester sous le choc longtemps? C'est pas ça mais je pensait t'avoir manquer.

Kazumi sourit, perdu entre rire et larme de joie. Elle pris de le bébé entre ses bras se jurant que cette fois serais la bonne et se laissa fondre en larme dans les bras de l'ange qui la serra contre lui, les yeux humide lui aussi de voir l'elfe dans cet état mais surtout de la retrouver. Il releva le regard vers les deux garçons et Anju qui attendait tout ému de pouvoir venir eux aussi. Il leur fit un signe de la tête accompagner d'un petit clin d'oeil et il ne fallut pas longtemps avant que les trois enfants ne court contre leur père heureux s'accrochant à lui et à ces ailes retrouvait. Kazumi resta un moment à pleurer sa peine disparu et sa joie de retrouver non seulement son homme mais aussi l'enfant pour lequel elle c'était tant remis en doute durant son passé. Elle est ses trois restèrent longuement à fêter les retrouvailles de l'ange, sans plus pensée aux autres qui étaient rester auprès de Gabriel.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Lun 10 Déc - 22:50

Suraya tournas les talons, et commenças à partir,pour retourner au manoir de Kyo.Mais soudainement quelque chose l'attrapas par le bras.Suraya se tournas doucement aperçevant Reiji et Sue qui ne semblais pas vouloir la laisser partir.

Suraya: -Laisser moi partir.

Reiji: -Non,je te laisserais pas repartir toute seule Suraya.

Suraya se dégageas doucement du bras du vampire et continuas sa route.Mais se coup-ci c'est une toute petite main qui l'empéchas de continuer.Suraya se tournas a nouveau,voyant Sue les larmes aux yeux,regardant sa mère.

Sue: -Maman avais promi plus partir,rester avec Sue.

Suraya se baissa un peu et embrassa le front de la petite,retenant ses larmes.Puis elle reparti.Elle sortas de la salle du trone,passa à coter de la famille,un sourire se dessina sur son visage et elle parti.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Lun 10 Déc - 23:07

Tous avait regarder Suraya quitter la salle sous les regards triste et remplis de larme de la petite Sue et de Reiji. Amaya se leva en un bond s'adressant à Gabriel.

- Vous aviez passé un marché! Tout devait être fini après ça!

- Je veux juste lui laisser le temps de réfléchir à ma proposition.

- Rien ne changera, même si elle accepter pour je ne sais qu'elle raison aucun d'entre nous ne vous la laisserez.

- Si elle doit faire un choix elle le fera d'elle même, en attendant je tient mon accord vous êtes libres.

Gabriel tendis sa main face à lui et la pierre philosophale que Kazumi venait d'utiliser apparut dans la paume de sa main, encore toute fumante de l'exploit qu'elle venait de faire. Le leader des apôtres regarda la pierre un peu surpris, il était le seul à savoir que l'elfe avait ramener sans en savoir le comment, deux personnes en même temps.

- Intéressant... je ne m'attendait pas à ça...

- Qu'est ce que vous voulez dire?

- Rien allez vous en maintenant vous êtes libres.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Lun 10 Déc - 23:27

Suraya marchais lentement dans le palais du plus puissant homme que pouvais avoir Black Rose.Elle marchais à pas réduit,le regard vide,telle un zombie.

Dans sa tète,Sura fit son retour.

Sura: -Tu as fait du beau travail,je te félicité petite peste.

Suraya à haute voix,répondant à son pouvoir: -Tais toi Sura,je suis fatiguée,je ne veux pas te parler.

Sura: -En tous cas,j'ai vraiment apprécier le dernier coup que tu as infliger à Myabi,lui broyer et lui transperçer,et sa devant tout le monde,c'était magnifique et cruel.

Suraya: -Il le méritais.

Sura: -C'est exacte.

Suraya: -Toi par contre tu t'es prise une raclée de Gabriel.

Sura: -Il est plus fort que je ne le penssais,j'en convient,mais je n'abandonne pas l'idée.

Suraya: -Tu devrais je ne te laisserais pas sortir.

Sura: -J'ai bien compris,je vais patienter,et un jours,je reviendrais.On se verras mème peut-ètre en face à face,petite peste.

Suraya:-Si se jours doit arriver,je te massacrerais Sura.

Sura: -Sa c'est plutot ma réplique.Sur ce,a bientot petite peste,je vais attendre bien silencieusement.Profite un maximum.

Suraya: -Je n'est plus rien à profiter,alors arrète avec sa.

Mais aucune réponse ne se fit entendre.Suraya attegnis les marches qui menais à la sortie.Elle s'asseillas quelque minute,fatiguée.

Une porte bleuté apparus laissant Kyo en sortir.

Suraya: -Tu est réveillé on dirais.

Kyo:- Oui,pourquoi avoir fait sa?

Suraya: -J'ai concidérer que tu en avais déja assez fait,je ne voulais plus t'impliquer,et j'ai eu raison.

Kyo remarquas les habits rougie par le sang ainsi que le corp de Suraya.

Kyo inquiet: -Tu est blessée?

Suraya fit non de la tète.

Kyo: -Tu as réussi?

Suraya acquiessa: -Hiroki est revenue,Myu est mort,Myabi a subit ma vengence et Gabriel m'a proposer de devenir une apotre.

Kyo choquer de ses dernière paroles: -Quoi?!

Suraya: -Rassure toi j'ai refuser,mais il veut que je reste 2 jours pour réfléchir à sa demande,je lui donnerais ma réponse définitive le délai terminer.

Kyo relevas la jeune femme,qui semblais pas dans son assiette.Mème si son corp était indemne,son esprit était briser.

Kyo: -Viens,il faut que tu te lave et que tu te change,sa iras mieux après.

Suraya acquiessa, et se laissas emmener jusqu'a la porte.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mar 11 Déc - 22:14

Sortant enfin de ce rêve devenu pur réalité, Kazumi fini par ce calmer, entourait par toutes les personnes les plus chers à ses yeux. Hiroki était revenu et entourait par les trois enfants qui eux aussi n'avaient put retenir leur larme de bonheur. Peu à peu les plumes de Sabo avait repris une couleur blanchâtre, Anju avait retrouver la pêche et Sôji était devenu le plus bavard de tous. L'elfe souriait à la vue de tout ce bonheur retrouvait, ne pouvant s'empêcher de baissé la tête vers nouveau et plus ancien membre de la famille, elle avait encore bien du mal à croire qu'elle tenait ce bébé entre ces bras, qu'il était vivant, qu'il n'était ni un clone ni une illusion. Se sentant attiré vers Hiroki par ces bras Kazumi se laissa glisser et pris la place de ses enfants contre l'ange qui observait ce nouvel enfant lui aussi songeur.

- Comment ça ce fait que ça a aussi bien marcher?

- Tu veux dire que..tu n'y est pour rien?

- Qu'est ce que tu pense que j'aurais put faire vraiment? Je me suis réveiller avec une chaleur entre les bras c'est tout, et puis c'est pas tout, mes ailes elles étaient pas vraiment censé revenir non plus.

- A dire vraie...je n'en sais rien et je ne veux pas chercher à comprendre. Je suis venu pour sauver ma fille...j'ai perdu mon mari...j'ai sauver mon mari...j'ai sauver un bébé que je pensait ne jamais revoir, tout est bien qui fini bien. Je voudrait tellement que tout s'arrête là.

- Mais tu ne peut pas c'est ça?

Kazumi secoua la tête reprenant.

- Non...j'ai faillit passer un Noël sans toi, je ne veux pas que Reiji et Sue en passe un sans Suraya.

- Qu'est ce que tu compte faire alors?

- Rien qui pourrait vous mettre en danger, je voudrait seulement lui parler...la remercier et la rassurer
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mar 11 Déc - 22:53

Pendant se temp la,Suraya et Kyo arrivaient dans la chambre du blondinais.

Kyo emmenant Suraya à la salle de bain: -Va si,détend toi.Tu en a besoin on dirais.

Suraya commençant à se déshabiller,sans se soucier de la présence de l'apotre: -merci...

Kyo: -Prend ton temp.

Puis il sorti,laissant la jeune femme se prélacée tranquillement.Elle se déshabillas complètement,fit couler de l'eau,se démaquillas et rentras dans le bain chaud.Elle s'allongeas,le bout de ses cheveux trempant dans le liquide translucide.Elle fixais l'opposer de la baignoire,le regard fixe.De petite larme silencieuse se mità couler sur les joues de Suraya.Les minutes passèrent puis une heure entière,quand elle se décidas enfin à sortir.Elle se séchas,se remaquillas pour cacher toute sa tristesse et se changeas.Prète,elle sorti de la salle de bain,Kyo était sur son lit,une sucette en bouche,un livre dans la main.Il posa le bouquin sur les draps,et tendis la main à Suraya qui,après une légère hésitation s'en emparas.L'apotre la fit s'assoire tranquille.La jeune femme se posa au sol,entre les jambes du blondinais,les bras croisés sur la jambes de celui-ci,la tète reposant dessus.Elle n'avais plus rien à faire de ses actes,se moquant de tout,pour elle,elle avais tout perdue et elle ne voyais pas l'utilité de résister ou autre.L'apotre lui caressa doucement les cheveux,avec délicatesse.

Kyo:-Sa va mieux?

Suraya acquiessa silencieusement.

Kyo: -C'est pas du tout encore sa...

Suraya : -Tu pense que je devrais faire quoi?

Kyo: -Au sujet?

Suraya: -De la proposition de Gabriel.

Kyo: -Refuser.

Suraya: -C'est aussi se que je pensais...Mais qu'est se que je vais faire à présent?

Kyo: -Reste ici.

Suraya fit non: -Je ne suis peut-ètre plus avec Reiji mais sa ne change pas que je te concidère comme un ami et rien d'autre.

Kyo :-Alors pourquoi te laisser faire?

Suraya: -J'ai besoin de réconfort et sa te rend heureux,alors tout va bien.

Kyo:-Mmmm...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mar 11 Déc - 23:01

Contraint pour le bien de Suraya de ne pas broncher, Stark attrapa Amaya par les hanches, lui fessant signe de partir tant qu'il le pouvait.

- Suraya n'a pas fait ça pour rien, partons...on l'aidera de toute manière.

La mi-succube acquiesça silencieusement et bientôt Reiji et Sue se mirent à les suivres tristement eux aussi. Tous quittèrent la pièce, rejoignant la petite famille de Kazumi et apercevant Hiroki. Amaya esquissa un triste sourire, une facette qu'elle n'avait pas repris depuis quelque temps.

- Bon retour parmis nous Hiroki.

L'ange la remercia d'un sourire et aida Kazumi qui semblait plus faible que d'habitude à se relever. Surement les effets de la pierre l'avait complétement épuisé. L'ange se décida alors à la porter, suivit de prêt par les trois enfants. Amaya remarqua ce petit bébé, mais sa contrariété au sujet de Suraya lui empêcher toute questions de sortir. Tous quittèrent le lieux convoité des apôtres et s'installèrent dans une grotte tout prêt de là. Une grotte où ils attendirent que les deux jours ne se passe pour connaître la réponse de l'hybride.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mar 11 Déc - 23:32

Dans la chambre de l'apotre,rien n'avais changer,Suraya n'avais pas bouger,profitant de ce réconfort.

Kyo lui tendit a sucette qu'il dégustais doucement:-Tu en veux?

Suraya s'en emparas doucement et la mit dans sa bouche sans se soucier que l'apotre l'avais juste avant.Elle s'assit sur le lit,degustant sans un mot.Kyo s'approchas,posa une de ss mains sur la hanches de la jeune femme,puis l'autre sur la main de Suraya qui tenais le baton de la sucette.Suraya voyais bien les yeux de l'apotre et compris.Elle lui avais promis une nuit d'amour et elle n'avais pas l'intention de revenir sur sa décision.Elle retiras la sucrerie de sa bouche et la mis elle-mème dans celle de l'apotre.Bientot,il se levas,Suraya suivits et il l'a plaquas avec délicatesse mais sauvagerie contre le mur de la chambre.Il retiras le bonbon de sa bouche et la jetas plus loin,avant d'embrasser la jeune femme.Leurs langues dançaient joyeusement,les mains de l'apotres passant sous les habits de Suraya,tandis que celle-ci passais ses jambes autour du bassin du blondinais.Elle tenais grace à l'appuye du mur.Leurs lèvres se cherchaient s'en cesse,la jeune femme essayais d'oublier tout se qui s'était passer et de profiter d'un moment de détente,quelque soit l'homme avec qui elle le fesait.L'apotre,lui,était heureux des réponses de la jeune femme et n'hésitais pas à lui montrer.Bientot il l'as ramenas sur le lit,Kyo au dessus de Suraya commençais à se déshabiller aider par celle-ci.Mais quand se fut son tours de commencer à retirer son dessus,un frisson parcouras son dos,repoussant l'apotre.

Elle se rehabillas correctement avant de se recroquevillé sur elle-mème,le regard humide.

Kyo ne comprenant pas,restas la,torse nu et pantelans: -Qu'est se qu'il y a?J'ai fait quelque chose qui fallais pas?

Suraya fit non de la tète,la gorge serrer: -Non...c'est pas toi...c'est moi...

Kyo s'approchas de la jeune femme qui reculas.

Kyo:-Qu'est se qu'il y a?Tu ne veux pas?

Suraya:-C'est pas sa...je t'est promi cette nuit...mais...mais j'y arrive pas...c'est plus fort que moi...

Kyo:-Sa aurais été Reiji sa aurais été différent,n'est se pas?

Suraya: -J'ai...eut la mème réaction...

Kyo s'approchas tout de mème de la jeune femme et la pris dans ses bras.Elle avais la tète poser sur le torse nu du blondinais.

Kyo:-Je vois...j'ai compris...c'est à cause de se qu'il t'as fait pas vrai?

Suraya: -Possible..je sait pas...Pardon...

Suraya pleurais à présent,tout le stresse accumulé s'évacuant.

Kyo la berças doucement,l'étraignant de ses bras musclé et lui caressant les cheveux: -Se n'est pas grave,j'ai demandé une nuit d'amour...sa ne signifie par spécialement une nuit à faire l'amour...seulement que tu soit la,dans mes bras...que tu me donne de l'affection...c'est tout.

Suraya entouras le buste du jeune homme de ses bras et pleuras doucement contre le corp chaud du bookman.Les deux jours passèrent très vite,ou Suraya était rester à se ballader dans le manoir et à passer un peu de temp avec l'apotre blond.Bientot elle fut convoquer par Gabriel.Suraya et Kyo se téléportèrent alors devant le manoir de Gabriel,prèt à donner une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 15:34

A la date de deuxième jour personne n'avait réussi à fermer l'oeil correctement, regardant chacun en direction de lieux de vie des apôtres où se trouvait en ce moment Suraya. Assise le dos contre une pierre, Kazumi c'était mise à préparer de quoi nourrir tout le monde et même si l'inquiétude la ronger de l'intérieur elle n'avait jamais était aussi heureuse. Derrière elle elle pouvait entendre les rires des enfants et de Hiroki jouaient ensemble, essayant de calmer l'inquiétude comme il le pouvait. Et tout prêt d'elle, contre elle, dans son éternelle peau de renard, un nourrisson dormais paisiblement. Elle ne cessait de soupirer de bonheur, souhaitant pouvoir revoir Suraya en tant qu'amie, et non ennemie pour la remercier de tout ceci. Hiroki la rejoignis, s'asseyant à côté d'elle le regard figé lui aussi vers l'horizon.

- Tu t'inquiète pour elle?

- Oui...si elle décide de devenir une apôtre..alors ça signifie que nous serons ennemie...

- Elle ne fera pas ça.

Kazumi sourit légèrement reprenant.

- Tu a raison, j'ai eu tellement de mal à lui faire confiance au début et maintenant...je lui doit tout

- Je lui doit beaucoup aussi.

Hiroki observais Kazumi sourire, ne pouvant s'empêcher de sourire lui aussi. Il prit l'elfe contre lui, positionner dos contre son torse entre ses jambes, l'ange fixé le contenu de la fourrure tout en souriant et s'adressant à l'elfe.

- La dernière fois que je t'ai vu sourire comme ça c'était à la naissance d'Anju.

- C'est toujours un bonheur

- Tu sais quand on parler de fonder une famille tu aurais du me prévenir que tu voulait faire une équipe de foot.

Kazumi sourit s'engouffrant un peu plus.

- J'en voulait trois, j'ai accouché de trois enfant et adopter un fils merveilleux je ne regrette rien du tout.

Hiroki observait le bébé d'un sourire tendre.

- Moi non plus, mais il faudrait peut être lui choisir un prénom non?

L'elfe releva le regard un peu inquiète chuchotant tristement.

- Et si...je me fait de fausse joie et que...

- Même sans nom personne n'est éternelle, alors?

- Mais toi tu...

Hiroki la coupa de nouveau, totalement capable de finir ses phrases.

- C'est pas le miens c'est ça? C'est l'enfant de Nylfride.

- Oui...

- Sa ne change rien, Sabo à toujours était considérer comme notre propre enfant se sera pareil pour lui, du moment que je l'élève.

Kazumi sourit embrassant tendrement l'ange.

- Choisit le prénom s'il te plaît.

- Pourquoi moi?

- J'ai choisit à Sôji, et aussi à Anju mais pour lui j'aimerais que tu choisisse.

- Alors ce sera Wataru.

Kazumi tendis Wataru à Hiroki, prenant les deux êtres dans ses bras heureuse.

- C'est beau...je suis sûr que ça lui portera chance. Dit tu veux bien qu'on s'avance un peu? Voir si Suraya revient ou non?

- Si tu veux, mais on ne retourne pas la bas, pas maintenant qu'on est sorti de danger.

- Bien sûr.

Accompagner par Hiroki, Kazumi s'avança légèrement, espérant voir Suraya sortir.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 18:34

Suraya restas quelque seconde devant l'entrer de la batisse,Kyo lui tenant la main,amoureux malgrés que cela ne soit pas réciproque.

Kyo: -Tu as décidée?

Suraya: -Oui.

Kyo: -Tu est sur de ton choix?

Suraya: -Bien sur...

Kyo: -On ne dirais pas.

Suraya: -Que je le devienne ou non,quelque chose seras difficile,donc un choix pour un choix,j'ai décidée.

Kyo: -Alors allons-y.

Tout deux partirent pour la salle du trone.Pendant tout le trajet,Suraya fixais le bout du couloir,le regard toujours aussi froid et inexpressif.Ils arrivèrent rapidement devant la porte,la Kyo la lachas et il poussa la porte et tout deux entrèrent dans cette immense salle.Gabriel relevas le regard devant les entrants,un sourire se dissinant sur son visage.

Gabriel: -Démon favoris des dieux!Te voilas enfin!Je ne cessais de me demander quand tu arriverais!

Suraya et Kyo arrivèrent à mis chemin,s'arrétèrent et s'inclinèrent légèrement.

Gabriel: -Alors ta décision est prise?J'espère qu'elle me satisferas.

Suraya: -Si j'accepte,que sont vos projets pour moi?

Gabriel: -Je vois,avant de vraiment prendre une décision,tu veux savoir.

Suraya: -Et de façon honnète de préférence.

Gabriel: -Bien sur.Alors tout d'abord,je prévois de te marier avec Kyo,ensuite je te ferais devenir un apotre,mais il faudras te débarrasser de tout tes sentiments,on dirais que tu est déja sur la voie,il ne faudras pas grand chose pour le complèter.

Suraya: -Ensuite?

Gabriel: -Tu travailleras pour moi,en temps que arme et aussi comme soutien pour les techniques de guerre de Kyo,ton expérience sur le terrain nous serais favorable.Bien sur,tu obtiendrais tout se que tu veux,que se soit argent,objet ou mème personne.

Suraya: -Je vois....

Gabriel: -Alors qu'elle est t'elle?

Suraya relevas la tète et fixa Gabriel: -Je m'excuse mais je vais devoir refuser.

Gabriel,déçu: -Et pour qu'elle raison?

Suraya: -Je ne veux pas perdre mon indépendance et mes sentiments.Mème si ils sont douloureux et signe de faiblesse,je ne veux pas les perdre.

Gabriel: -Mais tu ne souffrirais plus.

Suraya: -Je ne veux pas ne pas souffrir,je doit assumer se que j'ai fait!Je souffrirais aussi longtemp qu'il le faudras!

Gabriel: -Démon favoris des dieux...je suis déçu,crois tu que je vais te laisser partir?

Suraya: -A la base non,mais écouter plutot.Si vous forcer une quelquonque personne à vous obéir,celle-ci ne feras pas son travail correctement,se moqueras complètement de ses ordres,quittent à mourir.Mais devenir un jouet de façon forcer reviendrais à mourir,donc cela serais plutot une délivrance.Alors,en fin de compte,vous auriez un apotre non productif sur le dos,qui risquerais de vous trahir à tout moment et le tuer ne lui ferais que plus plaisir.Alors qu'elle est donc l'intérèt de garder un apotre soumis par la force?

Gabriel émit un sourire,plus large: -Je vois...tu m'as convaincu Démon!C'était une belle argumentation!Alors pars!Mais je te préviens,cela ne veux pas dire que je t'oublie.

Suraya s'inclinas: -Je n'oublierais pas non plus votre gentillesse sur se coup-ci.Au revoir Monsieur.

Suraya tournas les talons,Kyo la suivis après s'ètres incliner.Tout deux partirent pour a sortie.Kyo souriais,content que tout se soit parfaitement bien passer.

Kyo: -Tu as été fantastique!Mais ou a-tu trouver tout sa?

Suraya: -Dans un livre qui parle de la gestion des ressources humaines dans les entreprises.Je me suis dite que votre organisation y ressemblais,j'ai donc appliquer cela au cas présent.

Kyo:-Très malin.Mais tu sait qu'il ne s'arrèteras pas,surtout avec une telle prestation.

Suraya: -je sait,mais je m'en fiche pour le moment.

Bientot ils se retrouvèrent devant la porte,la un esclave attendais devant la porte,tenant un cheval noir.

Kyo: -Je savais que tu y arriverais alors j'avais prévue,au lieux de voler c'est moins fatiguant le cheval.

Suraya commençant à s'approcher du canasson,se vit retenir par Kyo.

Kyo,les yeux tristes,regardaies la jeune femme:-Laisse moi profiter encore une dernière fois.C'est la dernière fois que je pourrais jouer au véritable couple avec toi.

Suraya émit un léger sourire qui disparu rapidement.Elle s'approchas de l'apotre,celui-ci la pris dans ses bras,elle posa délicatement ses mains sur le visage de l'apotre et elle l'embrassa tendrement.Kyo profitais de se derniers baisers,prenant son temps pour savourer chaque seconde.Le baiser terminer,Suraya le regardas rapidement dans les yeux ne voulant pas le voir triste.Elle montas à cheval et commenças à partir.

Suraya,s'en se retourner: -Merci Kyo!

Kyo: -Appel moi quand tu veux!

Suraya levas la main,le saluas et commenças sa course au galop,partant loin de se manoir,rempli d'horrible souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 19:09

S'étant rapprocher légèrement le couple attendait patiemment le moindre signe de vie de Suraya. L'attente était longue et pénible et diminuer de plus en plus l'espoir qu'avait Kazumi de la revoir. Soudainement de bruit de sabot alertèrent Hiroki et Kazumi, mais de là où ils étaient, rien d'autre n'était visible à part les feuillages des arbres. L'ange rendis le nourrisson à Kazumi et s'envola scrutant les lieux de plus haut. Il sourit pointant sa droite en s'adressant à l'elfe.

- Kaz'coup! La route de droite!

Kazumi heureuse, accrochant le bébé contre elle grâce à fourrure, elle ce laissa porter par l'ange qui partis en direction de Suraya en volant. Une fois sortie des broussailles tout deux aperçurent sur la route faite de pierre un cheval au galop transportant Suraya. A la vue de l'hybride Kazumi ne put s'empêcher de l'appeler.

- Suraya! Ici!

L'hybride releva la tête apercevant le couple arrivait vers elle. Elle arrêta le cheval et en descendit ne s'attendant pas à vois l'elfe lui fonçait dessus. Hiroki était à peine attéris qu'elle lui avait confié Wataru et c'était jeté dans les bras de Suraya, la fessant vacillait sous son poids. Le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux elle ne laissa pas le temps de parler à l'hybride.

- Merci...merci pour tout...dit moi que tu a fait ton choix...que tu reste avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 20:14

Suraya ne put s'empécher de montrer un léger sourire.Mais elle se stoppas rapidement et repoussa avec douceur la jeune femme.

Suraya: -Tu n'as pas à me remercier Kazumi,j'ai fait se que je devais faire,je ne voulais pas te voir dans la mème situation que j'était il y a longtemp.Tu m'as aider à ramener Reiji,je t'est aider à ramener Hiroki,rien de plus.Mèmè si il semblerais que quelqu'un soit revenue aussi,sans prévenir.(Suraya avais dit cela en souriant doucement à la vue du nourrisson,puis elle se reteint de nouveau,reprennant se visage froid et sans expression)

Hiroki: -Et ton choix?

Suraya: -J'ai refuser l'offre de Gabriel.

Kazumi: -Il t'as laisser partir sans poser de résistance?!

Suraya: -Je l'est convaincu de me laisser partir,donc oui,pour le moment je suis tranquille.

Kazumi: -Alors tu va revenir!

Suraya remontant sur le cheval,repondit: -Non,j'ai peut-ètre refuser l'offre de Gabriel,mais je n'est toujours pas décidée de rester.Je pars seule.Maintenant si vous le voulez bien,j'ai des choses à faire.

Elle tapas doucement du talon pour faire repartir le cheval,qui,pour ne pas faire peur au nourrisson,partis au trot.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 22:10

Kazumi regarda Suraya partir complétement dépasser par tout ceci. Elle baissa la tête déçu vite rejoint par Hiroki qui posa sa main sur ses hanches.

- Allez viens, c'est son choix.

- Elle reviendra...du moins je l'espère...

Kazumi et Hiroki repartirent la où tout les autres se trouvaient. Kazumi ne savait comment le dire à Reiji et Sue, elle avait l'impression de devenir de plus en plus faible mentalement, se laissant attendrir et effrayer trop facilement. Hiroki lui donna Wataru lui faisant signe de rejoindre les petits.

- Vas y je vais leur dire, je préviendrais aussi Amaya et Stark.

- D'accord merci.

Hiroki c'était diriger vers Reiji et Sue, fessant venir en même temps Amaya et Stark pour évité de ce répéter.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 22:49

Suraya s'était ensuite mise au galop,voulant s'éloigner de ses personnes le plus vite possible.Non pas qu'elle les detestais mais justement,le contraire était plus douloureux.

Elle se décidas enfin à s'arréter prèt du haut d'une cascade gigantesque qui tombais dans une chute vertigineuse dans un lac profond.Suraya descendit du cheval,lui mit un léger coup sur la croupe pour le faire fuir.

Suraya murmuras: -Va si,reprend ta liberté...

Elle s'asseyas ensuite au bord de la falaise qui créais cette chute,les jambes pendues dans le vide.

Suraya,sans changer d'expression,sentais des larmes s'écouler silencieusement.

Suraya repenssais à tout se qui venais de se passer,elle n'avais plus d'endroit ou aller,ni de but dans la vie.Tout se qu'elle savais s'était qu'elle ne pouvais retrouver ses personnes chère à son coeur.Elle n'en avais pas le droit.Pour elle,toute la souffrance qu'elle leurs avaient infliger meritais punition et donc souffrir seul dans se monde difficile semblais ètres la meilleurs solution.Elle savais que cela fesait du mal à tous qu'elle réagisse ainsi mais elle se disait que se n'était de toute manière qu'une passe et qu'ils s'en remettraient.Elle retiras l'une de ses lames de son fourreau et posa à plats,le fer froid ,sur ses jambes.Elle se mit à caresser cette lame remplie de souvenir,repensant à tout cela,rendant le débit de ses larmes plus intense.



Pendant se temps la,Reiji était rester contre la paroi d'une grotte,Sue dans ses bras,celle-ci n'arrivais pas à se calmer et ne bougeais pas,malheureuse.Reiji essayais de la consoler alors qu'il n'y avais personne pour le consoler lui.Il restais le regard figer,ne comprenant pas la réaction de la jeune femme mais espérant que tout rentre dans l'ordre,que la femme qu'il a toujours aimé veuille bien revenir vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 23:04

Amaya était rester silencieuse à tout ça. Elle n'arrivait pas à imaginer son amie loin d'eux et surtout loin de sa famille. La nuit avait tomber, et la mi-succube avait chercher tout partout après Reiji, le retrouvant contre la paroi d'une grotte tête baissé, avec Sue endormi dans ses bras, les joues rougis par toute les larmes qu'elle avait laisser tomber. La mi-succube savait très bien la tristesse que devait ressentir le vampire mais d'un autre côté elle comprenais très bien Suraya. Elle même pensait avoir fait un trait sur Kiba lorsqu'ils furent séparer. Elle s'approcha doucement s'asseyant à côté du vampire qui ne réagis pas le regard toujours baissé.

- Reiji?....

Le vampire ne répondit toujours pas, la tête toujours baissé vers Sue endormie. Amaya avait la gorge serrer et imaginais très bien la souffrance que ces deux la devaient ressentir. Elle prit le vampire dans ses bras tentant de le consoler.

- Je sais que tous ce que je peut te dire ne va rien changer...mais je suis sûr que tout va s'arranger...Suraya vous aime trop pour vous laissez.

Amaya se leva, rebroussant chemin pour le laisser tranquille un moment.

- Reiji...si tu a besoin je suis là...et je suis même prete à aller la chercher tu n'a qu'à demander...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Re: bonheur éphémère Mer 12 Déc - 23:31

Reiji murmuras: -Sa ne servirais à rien...si elle voulais revenir elle l'aurais déja fait...mais...

Amaya: -Mais?

Reiji: -Je ne veux pas me dire qu'elle est vraiment partie...mais surtout pourquoi elle est partie...je suis casiment sur qu'elle m'aime encore...alors pourquoi...

De petite larme coulèrent sur ses joues,tombant ensuite dans les cheveux de Sue.



Suraya n'avais pas bouger de cette falaise,elle se transformas en démon,ses ailes prenant le vent et l'humiditer des lieux et de la nuits.Le ciel était éclairer de milier de petite lumière scintillante ainsi que de la lune qui se refletais dans l'eau se trouvant à plusieurs dixène de mètre sous ses pieds.Celle-ci eclairais le visage malheureux de la jeune femme qui la regardais,pensive.Elle ne voulais ni bouger,ni faire quoi que se soit,seulement comptampler cette astre,la main poser sur son ventre,ou grandissait le bébé du seul homme qu'elle n'est jamais aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: bonheur éphémère

Revenir en haut Aller en bas
 

bonheur éphémère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un bonheur éphémère... - Terminé
» Nuage Éphémère - "La vie est un bonheur fugace mais profond." || Validée
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Cristal :: Fantasia-