Partagez | 
 

 La résurection d'un démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 22:18

Les cris de la gamine avait réveillé Okita de son 'sommeil' à son plus grand regret. Il était fatigué et en avait marre de toute cette histoire, frôlé deux fois la mort en à peine quelques jours c'était de trop pour lui... Alors que tous partaient, il tenta de se relever difficilement et fit quelques pas. C'est alors qu'il trébucha et se ramassa lamentablement par terre. Shana le remarqua, soupira et s'approcha de lui en lui tendant la main. Il la repoussa sèchement.

Okita : -Les faibles meurent rapidement, je n'en suis pas un.
Shana (souriante) : -La Chouette a dit la même chose il y a même pas dix minutes... c'est fou ce que vous vous ressemblez...

Ces paroles firent comme un choc au Dragon et, mécontent d'avoir un point en commun avec l'Ange, prit la main de Shana qui l'aida à se relever. Il mit le bras autour de son cou et marcha lentement, suivant Meiko et les apôtres de Gabriel. Mizuki avait prit Arya sur son dos, elle était encore inconsciente. Alors qu'ils étaient prêts à partir de nouveau pour Anastasia, Okita se racla difficilement la gorge et parla.

Okita : -On a tous besoin de repos ici... On ne peut pas prendre ne serrait-ce qu'un jour ou deux pour récupérer ?
Mizuki (sec) : -J'ai l'emplacement exact de l'endroit où nous devons allez mais... qu'est ce qui m'oblige à le partager ? Je peux très bien partir avec les faux jumeaux et vous laisser seul..
Okita (souriant à bout de force) : -Nous avions un marché il me semble, tu nous aides et en échange tu tues le vilain sorcier pas beau qui veut faire du mal à tout le monde...
Mizuki : -Sauf que tu n'as pas les cartes en main pour m'obliger à le respecter.
Okita : -En es-tu sûr ? Aimerais tu que ton très cher 'père' apprenne pour ton orientation sexuel ? Aimerais tu qu'il apprenne que tu as le béguin pour le Fennec ? Ce n'est pas trop.... bien vu il me semble chez les croyants ?
Mizuki : -Espèce de....

Il serra les dents tandis que le Dragon affichait une mine satisfaite. L'Ange pris un grand soupire et reprit.

Mizuki : -Il y a une sorte d'auberge pas très loin d'ici, on peut s'y reposer tranquillement.

Ils reprirent la route jusqu'à cette fameuse auberge qu'ils aperçurent très rapidement. Ils y entrèrent et une Fée les attendait à la réception. Quand elle vit la Chouette elle sembla ravis.

Fée : -Messire Mizuki ! Quel plaisir de vous voir !
Mizuki : -Moi de même Madame.
Fée : -Vous souhaitez loger ici ?
Mizuki : -Oui il nous faudra neuf chambres si possible.
Shana : -Neuf ? Pourquoi pas uniquement quatre ou cinq ?
Fée : -Nous ne faisons que des chambres individuelle à Celestia, pardonnez nous. Par contre vous serrez les seuls et unique clients le temps de votre réservation. Un salon commun est mis à votre disposition avec tout les loisirs que vous désirez... Il y a également une bibliothèque et des sources chaudes si vous voulez.
Shana : -C'est bien compliqué ici.... mais ça va nous ruiner un hôtel de cette trempe.
Fée : -Si c'est messire Mizuki qui demande, c'est gratuit pour vous, profitez bien de votre séjour.

Chacun monta dans sa chambre pour se reposez, se donnant rendez-vous dans une heure au salon. Okita quant à lui, se laissa tomber sur le lit et se mit à dormir aussitôt. Il était partit pour dormir durant au moins un jour et demi...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 22:43

Ensuite chacun alla où il voulait dans l'auberge, Okita, Mizuki et Sora restait dans leur chambre, Arya dormait toujours, Shana et Miki allèrent aux sources chaudes.

Miki : -Meiko tu ne viens pas avec nous aux sources chaudes ?
Meiko : -Peut-être tout a l'heure mais pas tout de suite
Miki : - D'accord comme tu voudras, tu viens on y vas Shana.

Apres qu'elle soit partie, Meiko ferma la porte à clef, commença a enlever son haut, mis ses cheveux sur le côté et regarda sa marque rouge qu'elle avait dans le dos. Sa lui fesait assez mal, se symbole dégage une aura maléfique que Mizuki avait senti. Apres avoir examiner le symbole dans son dos, elle remit son haut et sorti de la chambre. Au moment où elle est sorti Mizuki l'attendais et voulais avoir des explications

Mizuki (sec) : -c'était quoi cette aura ?
Meiko : -De quoi tu parles?
Mizuki (cogna sa main contre le mur au dessus de la tête de Meiko) : -Ne joue pas à la maline avec moi
Meiko : -Si je ne comprend pas ce que tu dis forcément je ne peut pas te répondre !
Mizuki : -Fait attention à toi parce que je ne te lâcherai pas !

Puis il s'en alla. Il s'en etait fallu de peux .... Puis Meiko respira profondément pour ce soulager mais elle avait compris qu'elle n'était pas ya bou de ces peines ....


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 22:57

Cette louve sortit de nul part, inconnu de tous... Mizuki ne l'aimait pas spécialement. Il sentait en elle quelque chose de maléfique, non pas quelque chose d'ancré dans son âme mais plutôt des ténèbres qui rôdaient autour d'elle. Elle avait beau dire qu'il n'y avait rien, il ne pouvait la croire. Il partit à l'accueil où il discuta avec la tenancière.

Fée : -Quelque chose semble vous préoccuper messire.
Mizuki : -En effet et pas qu'un peu...
Fée : -Encore une histoire de cœur ?
Mizuki : -'Encore' vous dîtes ça comme si je courais après les jupons... enfin... (rictus ironique) les pantalons...
Fée : -Pardonnez moi ce n'était pas mon intention, vous voulez en parler ?
Mizuki : -Qu'y a-t-il à dire de plus ? Encore un truc impossible apparemment...
Fée : -Apparemment ?
Mizuki : -Je ne sais quoi penser, il est si... étrange...
Fée : -Vous devriez peut-être lui en parler
Mizuki (rictus ironique n°2) : -Je suis pitoyable quand je lui parle.. Enfin bon ! Nous n'allons pas nous éterniser la dessus ! Je pars me laver dans les sources chaudes !
Fée : -Reposez vous bien messire. Une dernière chose...
Mizuki : -Hum ?
Fée : -Ne laissez pas votre cœur s'obscurcir par la vengeance...

Il remercia la fée et partit dans les sources chaudes des hommes. Il se déshabilla, mit ses affaires dans un panier et arriva dehors. La brume empêchait de voir clairement au loin mais il était seul, ce qui l'arrangea un peu. Il n'avait pas vraiment envie de parler avec Izanagi, il n'était pas vraiment d'humeur à le supporter...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 23:03

Miki était parti avec Shana aux sources chaudes. Allant au vestiaire, chacune se changea, Shana souria sournoisement.

Shana: Ah ben quand même! C'est pas trop tôt!
Miki: Hein? De quoi?
Shana: Tu commence enfin à prendre des formes...

La fillette stupéfaite fit une fixette sur son corps, l'air ahuris et tomba rouge comme une pivoine, hurlant sure Shana.

Miki: C'est pas drôle!!
Shana *souriant sournoisement*: Oooh que tu es susceptible!

Enfin la jeune fille et la la jeune femme plongèrent dans l'eau, prenant un air abruti, détendues dans l'eau bouillante. Miki attacha ses cheveux en couette et sorti le pendentif de tout à l'heure de son tas de serviettes.

Shana: Pfff...Tu veux pas lâcher ce truc? Un décompresse là!
Miki: Hum, hum.

Sur les plaintes de la vampire, la fillette reposa le bijoux après l'avoir une fois de plus examiné de ses prunelles vertes. Shana soupira, prenant une mine triste. Elle était au courant pour l'orientation de Mizuki mais elle n'osais vraiment pas dire son attirance pour Sora, au risque de briser le coeur de sa petite soeur. A la place, elle s'approcha d'elle en gardant son sourire sarcastique et commença à la prendre dans ses bras.

Shana: Un jour tu pourra gâter Sora ma petite!
Miki *rouge comme une pivoine*: Maiiiiis euh!! Arrête!!
Meiko *embarrassée*: Euh...je dérange peut être?

La louve était enfin apparue, enroulée dans une serviette blanche elle avait surprise Miki et Shana se débattre dans l'eau, nues.

Meiko: Je vous laisse alors...
Miki: C'EST UN MALENTENDU!!

Ainsi, la louve plongea dans l'eau avec les deux jeunes femmes, convaincue après l'explication de Miki, rouge de honte.


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 7:55

En extase depuis que la fée à déclaré que cet hôtel possédait des sources chaudes, Sora ne pût résister à l'envie de sauter dans l'eau, ces curés aquatiques lui rappelait sa jeunesse quand il prenait un bain avec sa mère dans ces sources bouillonnantes. 
Bien vite il passa aux vestiaires déposer ses affaires et arriva dans l'eau avec une serviette autour de la taille, plongeant la tête dans l'eau, il ressemblait à une vraie carpe.

Sort: Aaaaah ce que ça fait du bien...
Mizuki: Tiens? T'es là le fennec?

Entendant l'appel d'un de ses nombreux surnoms, le renard se redressa, cherchant du regard qui pouvait l'appeler à cause de la brume qui cachait fortement bien. Il distingua pourtant bientôt une silhouette qui fut, à la fois à son plus grand bonheur et malheur, Mizuki. 

Sora *rouge*: Kyûbi doit vraiment me détester pour m'envoyer dans des situations pareilles...

La chouette se rapprocha et le renard pût une fois de plus admirer le physique sculpté de l'ange gris. Le savoir nu sous l'eau le fut rougir au plus haut point, il ne le trouvait que bien plus attirant sous cet aspect mais pour rien au monde il le lui dirait. 
A l'inverse le corps si frêle et féminin du renard empoigna Mizuki de plein cœur. Pourtant par apport aux autres fois, Sora ressentais de l'envie vis à vis de lui, le ressentir. 

Mizuki: Allôôô? 
Sora *rouge d'envie*: Gggh...

D'un seul coup d'un seul, il bondissa sur la chouette pour le prendre dans ses bras. L'envie était trop forte pour lui il ne pouvait plus se retenir, surtout dans cette situation. En instinct de renard il lui donna quelques coups de langue dans le cou et ne pût s'empêcher de le toucher.


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 11:19

Attention, ce passage comporte une description d'une petite scène (très rapide et légère) mettant en relation deux hommes. Âmes sensibles sur ce sujet, passez votre route Smile

Ces sensations... sa langue sur sa peau... ses mains de prince si douces courant sur son corps..Il les avait tant rêvées et attendues. Il se croyait d’ailleurs en plein rêve ou hallucination à cause de la vapeur mais il n'en était rien, il lui fallut quelques secondes pour réagir.

Mizuki (marmonnant) : -Si Kyubi te déteste pour t'avoir mit ici, qu'est ce que je devrais dire de Dieu...
Sora : -Hum ?
Mizuki : -Non rien... au diable la retenue....

C'est alors que l'Ange se laissa aller. Sa bouche se balada partout dans le cou du Renard, revenant de temps en temps sur ses lèvres, déposant des baisers à ne plus en finir. Ses mains se mirent à courir partout, découvrant charnellement les formes de Sora. C'était encore mieux que ce qu'il avait imaginé, pensait-il sans arrêt. Plus le temps passait et plus il s'emballait devenant de plus en plus insistant. C'est alors qu'il atteignit les fesses du Fennec qui poussa un petit cri de surprise. L'Ange se mit à rire avant de poser un doigt sur ses lèvres et de montrer le mur séparant les hommes des femmes.

Mizuki : -Chuuut.... Elles vont t'entendre sinon...
Sora : -Mais je... tu...
Mizuki : -Chuuut...

Sans crier gare il se releva complètement, révélant l'intégralité de son corps et saisit Sora avant de le prendre dans ses bras comme une princesse (pardon pour le "princesse" xD). Se retrouver totalement nu dans les bras d'un homme nu fit monter le sang à la tête de l'adolescent. Il rougit et se mit à bégayer des choses dont on ne comprenait rien. Un sourire satisfait dominait le visage de la Chouette qui riait.

Mizuki : -Je comprends rien mais une chose est sûr, ce soir tu m'appartiens !

Il claqua des doigts et ils se retrouvèrent dans la chambre de l'Ange. Ce dernier modela la pièce de telle sorte que le lit soit plus grand et que l'ambiance soit plus sereine. Sora fut stupéfait par ce qui venait d'arriver.

Mizuki (avec un sourire satisfait) : -J'ai menti et la tenancière aussi, désolé... Nous pouvions faire des chambres comme nous le voulions, c'est la magie de Célestia...
Sora : -T'as donc tout prévu pour m'attraper...
Mizuki : -N'est-ce pas ce que tu voulais ?
Sora : -...
Mizuki : -Je te préviens, une fois lancé, je ne pourrai plus me retenir...

Il n'attendit pas de réponse et jeta le Rouquin sur le lit avant de s'approcher de lui. Il recommença son manège de baiser et caresse sous les crispations de plaisir de Sora. Il avait honte de prendre autant de plaisir mais qu'est-ce qu'il appréciait ce moment... L'Ange s'empara de sa bouche puis de son cou, ses oreilles, son torse, son ventre, descendant lentement jusqu’à l'entrejambe. Alors que son partenaire allait atteindre le summum du plaisir, l'Ange s’arrêta avant de s’asseoir sur le bord du lit, tournant le dos, puis soupira.

Mizuki : -Je ne peux pas continuer... Tu es tout crispé, j'ai l'impression de te forcer... Je ne veux pas te faire du mal...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 17:32

Donc Meiko alla aussi dans l'eau mais avec sa serviette sur le dos.

Shana : -Bha pourquoi tu ne l'enlèves pas ?
Meiko (essayant de trouver une excuse convenable) : -Je n'ai pas très envie de l'enlever..
Shana : -Allez ne fait pas ta timide

Shana sauta sur Meiko pour essayer de lui enlever sa serviette, mais elle réussis à éviter.

Shana (avec son sourire en coin): -T'es pas drôle. Tu es peut-être complexer ?
Meiko (rougissant) : -Mais non ce n'est pas sa !
Miki : -Mais alors, pourquoi tu ne veut pas l'enlever ?
Meiko : -Bha heu ....
Shana donc tu es complexer.
Meiko : -Mais non je ...
Shana (lui coupant la parole): -Tu vois je te l'avais dit! Mais t'inquiète pas on ne te jugeras pas
Meiko : -S'il te plait Shana je ne veux pas l'enlever ...
Shana : -D'accord, d'accord ..

Meiko était soulagée qu'elle n'est pas insisté un peu plus. Mais Meiko était toujours méfiante et elle s'avait que Mizuki ne la croyais pas.. C'est pour sa qu'elle prit plus de précautions que d'habitude. Avant d'aller aux sources chaudes, Meiko avait appliquer une sorte de crème pour dissimuler l'aura que dégager le symbole rouge dans son dos. Avec sa elle ne se fit pas repérer. Du moins pour le moment... Puis elle discutèrent et s'amusèrent dans les sources chaudes toutes les trois pendant un long moment.

Meiko : -Bon moi je vais y aller. 
Miki : -Déjà ?
Meiko : -Les loups aiment l'eau mais pas trop longtemps non plus.
Miki : -D’accord à tout à l'heure.

Meiko pris une autre serviette puis sortie des sources. Elle vérifia que personne ne la regardait quand elle changea de serviette, puis elle s'enferma dans la chambre pendant environ une demi-heure ...


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 20:05

L'excitation de Sora eut un mal fou à se calmer au moment où la chouette boudait. Son teint était toujours aussi rouge et sa respiration finit par rebattre correctement après avoir passé une main sur sa poitrine, priant secrètement son coeur de s'arrêter. Il se redressa du lit et regarda Mizuki de dos, il l'entendit soupirer. Le renard soupira à son tour en esquissant un sourire et le prit par derrière lui léchant le cou par surprise.

Sora: Tu es un éternel insatisfait pas vrai?
Mizuki: Et c'est toi qui dit ça! C'est toujours moi qui fait le premier pas il me semble non?
Sora: Je ne pense pas que ce soit toi qui m'est sauté dessus tout à l'heure! Je fais des efforts!
Mizuki: A peine oui!

Le fennec voulait couper court tout de suite aux paroles et l'embrassa pour le faire taire. Il dévoila le visage rouge pivoine qu'il avait en lui lâchant doucement la mâchoire.

Sora: Ce...n'est plus la peine de te retenir...Je suis parfaitement prêt à toutes les éventualités...
Mizuki *riant*: Tu dis ça comme s'il s'agissait d'une catastrophe!
Sora: Non,non,non,non ce n'est pas ce que je voulais dire!!
Mizuki: Je plaisantais va!

La chouette empoigna le renard par le col pour l'embrasser avec fougue, l'autre se senti voler tellement la passion était présente. Sora retira la chemise de l'ange gris pour mieux le ressentir et toujours lui donner des coups de langue en grand instinct animal. Voulant être honnête avec lui, le rouquin se déshabilla devant lui.

Sora *rouge comme un pivoine*: Tu ne me feras pas de mal, je t'aime alors montre moi la force de tes sentiments et je te montrerais les miens...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 20:41

Cette phrase résonna dans la tête de la Chouette. De tout ce qu'il avait dit, seul le "... Je t'aime..." était rester ancré en lui. Il avait désormais la certitude de ses sentiments mais quelque chose le buttait toujours... Ces mot, ont lui avait déjà susurrer à plusieurs reprises mais hélas personne ne le pensait vraiment; ce n'était que du vent brassé. Serrait-ce pareil avec lui ? Ferra-t-il la même chose ? Lui brisera-t-il le cœur comme les autres ? Trop de méfiance et de questions trottaient dans la tête de l'Ange, mais il n'en montra rien au Renard. Le fruit de ses désirs était devant lui, presque nu et pourtant il ne pouvait le croire. Il finit par craquer, lâchant pour lui même un petit 'Tant pis je prends le risque...'

Mizuki : -Pour un gamin de seize ans, tu as du cran
Sora : -Dit celui qui n'en a que vingt...

Il se jeta de nouveau sur l'Ange qui se laissa totalement faire cette fois ci. Il laissa Sora découvrir les plaisirs charnels interdits, prenant du plaisir à chaque contact aussi mince soit-il. Très vite sa respiration augmenta, se synchronisa avec celle de son partenaire et c'est maintenant que les choses sérieuse commencèrent. 
Mizuki se lâcha complètement, Sora goûta au fruit défendu et découvrit des plaisirs encore jusque là inconnus. Râlements, gémissement et sueur se mélangèrent dans la chambre enivrant encore plus les protagonistes. Au bout d'une petite demi-heure, tout fut finit et il s'allongèrent les deux côte à côté sur le lit. Sora arborait une mine déçu alors que l'Ange était comme au paradis. Le Fennec posa la tête sur le torse musclé de l'Ange pendant que celui ci jouait avec ses cheveux.

Mizuki : -Pourquoi soupires-tu donc ? Tu le regrettes ? Tu n'as pas aimé ?
Sora (soupirant) : -Et bien... Non je regrette pas et oui j'ai aimé... c'est juste que...
Mizuki : -Que ?
Sora (rougissant) : -Que je suis juste triste que se soit déjà finit...
Mizuki (riant) : -T'es vraiment un pervers alors ! Tu remet en cause ma virilité ?!
Sora : -Non non non non !!
Mizuki : -Je rigole... Dois-je te rappeler que nous nous sommes tous donné rendez-vous dans le hall ? Nous sommes resté vingts minutes dans les sources chaudes et trente ici... Je te laisse faire le calcul...
Sora : -Par Kyubi, il nous reste dix minutes !
Mizuki : -C'est exact, sinon je t'aurais dévoré toute la nuit durant... Je pars le premier, on se retrouve en bas.
Sora : -Et mes vêtements ? Je vais faire comment pour en prendre des neufs vu l'état dans lesquels ils sont...

L'Ange sourit et claqua des doigts faisant apparaître des rechanges pour le Renard. Il se leva et embrassa une dernière fois son partenaire avant de se rhabiller. Alors qu'il s’apprêtait à quitter la pièce, il se tourna une dernière fois en souriant.

Mizuki : -Pour une première fois avec un homme, tu te débrouilles pas trop mal....
Sora (rougissant encore) : -Je... tu...je... merci...
Mizuki : -Si jamais ce soir tu te sens seul tu sais où me trouver...

Il quitta la pièce pour de bon cette fois ci, heureux de ce qui venait de se passer. Il marcha un moment dans le couloir jusqu'à ce qu'il tombe sur la pupille de Gabriel. Celle ci semblait contrariée. Il tenta de passer à côté et de l'ignorer mais elle lui attrapa le bras.

Mizuki : -Lâche moi.
Shana : -A quoi tu joues ?
Mizuki : -Comment ça ?
Shana : -Ne joue pas les innocents, tu ne respectes pas ce qui a été convenu. Arrête de jouer avec lui ou je m'occuperai de toi personnellement.
Mizuki (gardant son calme) : -Un combat entre pupilles ? Ça pourrait être intéressant...
Shana : -Si tu tiens tant à mourir continue comme ça saloperie de pigeon.
Mizuki (sourire narquois) : -Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles... J'ai respecté à la lettre ce qu'on avait convenu. Je ne l'ai jamais forcé...

Il se dégagea de l'emprise de la Vampire et descendit au rez-de-chaussé. La pupille ne dit rien et serra les dent, marmonnant pour elle.

Shana : -C'est bien ça qui m'inquiète...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 21:24

Tous à l'exception d'Okita et Arya, qui dormaient où était dans l'inconscience avait répondu à l'appel de la Chouette et étaient descendu dans le hall. Ils burent et mangèrent à jusqu'à leur soûl. La nuit commença alors à tombé doucement, la lune éclairant faiblement les alentours. Lorsqu'ils eurent finit, Mizuki se leva, regarda Shana et Izanagi.

Mizuki : -Pouvez vous allez chercher le reptile et Arya ? Je vais avoir besoin d'eux.
Shana : -Besoin d'eux ? Ils sont hors course là, je sais pas si tu es au courant.
Mizuki (sec) : -Oui je sais.

Shana grimaça et se leva, accompagné de Miki et Meiko qui ne voulait plus quitter la petite Elfe. Ils arrivèrent dans la chambre du Dragon et le virent affalé dans son lit, la moitié de son corps tombant par terre. Il ronflait bruyamment et dormait profondément. Shana eut un rictus sarcastique.

Shana : -Il n'a même pas été capable de se coucher correctement... quel bon à rien... En plus il ronfle ! J'ai horreur des hommes qui ronflent !

Les deux adolescentes rirent puis s'approchèrent de la bête qui semblait pour le peu... indéplaçable. Elle ne purent même pas le soulever tant son poids était important. Miki grinça des dents.

Miki : -Toi je te jure que je te mets au régime dès ton réveil !
Shana : -C'est pas une mauvaise idée... Laissez moi vous aider.

La Vampire arriva et avec un seul bras réussit à le porter sans trop de problème, ce qui vexa peu les deux autres filles. Elle le mit sur ses épaules comme un sac à patate avant de le trimballer jusqu'à l'étage inférieur. Elle le déposa sans aucune douceur dans un fauteuil libre avant de soupirer et de s'essuyer le front. Izanagi arriva peu de temps après avec Arya sur son dos. Mizuki reprit alors, faisant signe d'aller dehors. Tous soupirèrent, ne comprenant pas où il voulait en venir. Lorsqu'il furent à l'extérieur il se frotta les mains, satisfait de lui.

Mizuki : -Parfait ! Maintenant mettez vous assis, en ronde assez serrée
Shana : -Tu nous fais quoi là ?
Mizuki (sec) : -Je t'en pose des questions ?

Après avoir un peu insisté, ils finirent par le faire. C'est alors que l'Ange enleva sa tunique, dévoilant ses ailes. Elles brillaient encore plus que d'habitude et une poussière en tombait, s'estompant immédiatement au contact du sol. Une telle brillance faisait de l'ombre à de la poussière de Diamant, il n'y avait pas d'expression pouvant résumé la beauté de la chose. Il s'envola alors et tourna autour du groupe, les recouvrant de poudre lumineuse. On aurait dit une étoile filante qui dansait autour d'eux. Le spectacle dura quelques minutes puis il se reposa, satisfait.

Shana : -Qu'est-ce que tu nous as fait ? Je ne sens plus de fatigue ni de douleur ?
Mizuki : -J'ai effacé tous les maux qui nous ronge, nous n'avons pas de temps à perdre, demain on part à l'aube.
Miki : -Et Okita/Arya ?

Un craquement se fit entendre et un grognement également. Le Dragon se réveillait et Arya reprenait conscience.

Mizuki : -Les soirs de pleine lune, mes ailes sécrètent de la poudre médicinal... Elles seront comme ça toute la nuit...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 21:44

Soulagée de voir Okita sur pieds, Miki se dirigea vers le dragon, s'accroupissant devant lui et posant sa tête sur ses genoux.

Miki: Tu vas mieux Okinou?
Okita: Je pus à fond le chèvrefeuille à cause de ce sortilège médical mais ça va mieux oui...

La fillette demanda à Meiko de l'aider à relever Okita puis alla vers Mizuki pour le remercier.

Miki: Merci d'avoir soigné Okita!
Mizuki *sec*: Si je ne l'avais pas fait il serait devenu un boulet.
Miki: Je ne t'ai pas demandé d'appréciations! Je voulais juste te remercier, point final, je suis polie même en étant apôtre de Gabriel.
Mizuki: Tiens donc.

Miki pinça les lèvres, un peu agacée par l'attitude taciturne de l'ange gris et retourna voir Okita qui étais resté avec Meiko.

Miki: Je suis crevée après ces sources chaudes...Je vais pioncer! Meiko tu dors avec moi?
Meiko *confuse*: Hein? Mais je...Les chambres sont individuelles et je ne me permettrais pas!

La fillette fit un clin d'oeil à la louve grise avant de la reprendre dans ses bras pour lui faire des papouilles.

Miki T'es tellement mignoooonne!!! Tu vas dormir avec moi puisque tu es ma nouvelle peluche!
Okita: Je te préviens dès qu'elle a un nouveau jouet elle ne le lâche plus!
Meiko: Je ne suis pas une peluche voyons!!
Shana: Miki t'es pas un peu zoophile à force de coller des animaux?

Ainsi sous le coup du chantage, Meiko vint finalement avec Miki dormir toutes les deux, la pauvre louve devait supporter la petite fille qui ne voulait plus lui lâcher la queue.


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 22:34

Le Dragon se reniflait de partout, il sentait l'odeur de Mizuki de partout, ce qui le rendait dingue. Il râla un bon moment et suivit l'Elfe et la louve jusqu'à l'intersection qui menait au source chaude. Il en profita pour se laver et dissiper cette odeur qui l'agaçait tant. Il se plongea de longue minute de l'eau, profitant de la chaleur, réveillant doucement son corps endoloris. Après le bain, il sortit et remis une tunique propre, brûlant l'autre. Il sortit des sources et croisa Meiko et Miki. Il regarda la louve et d'un seul coup sans prévenir il lui saisit les deux mains et l'entraina de force dans sa chambre avec Miki qui la collait en lui hurlant dessus. Lorsqu'il furent isolé. Il la tourna pour que son dos soit face à lui. Il lui arracha son haut sous le regard affolé de l'Elfe.

Miki : -Mais ça va pas non ! T'as perdu la tête ou quoi ?!
Okita : -Tais toi et regarde un peu ça.

Il dévoila la marque dans le dos de la louve qui empestait la magie noir. Le Dragon grinça des dents et reprit de plus belle.

Okita : -Te balader avec ça dans le dos avec des fanatiques de Dieu dans les parages c'est pas trop conseillé...
Meiko : -Lâche moi !
Okita : -Où, comment et qu'est ce que cette marque ?
Meiko : -Lâche moi je te dis !!
Okita : -Ne me fais pas répéter.. Si tu peux pas me la cacher, tu ne peux pas le cacher non plus à Mizuki, il vaut mieux que ce soit moi le premier.


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 23:12

Meiko etait terrifie. Elle commença à trembler puis Okita la lâcha et elle se laissa tomber sur le sol. 

Miki : -Mais Okita sa va pas !! 
Okita : -Je veut des explications 

Meiko se redressa entraîna Miki et Okita dans les sources chaudes, veilla à ce que personne ne les vois et ferma la porte à clef. Meiko se mis dos à eux, metta ses cheveux sur le côté puis laissa la marque rouge apparaître sur son dos 

Miki :-Mais .... Qu'est-ce que c'est ?... 
Meiko : -Sa ne te dis rien Okita ?.... 
Okita (étonnait) :- Attend .. Tu es en train de me dire que tu ...
Meiko :-..... Malheureusement ... Il est hors de question que j'entre dans les détailles et que je vous montre plus, mizuki risquerait de débarquer et n'aurait aucune pitiée. Mais pour résumer oui Okita tu as raison .... Je suis si je peut dire une "esclave" ...
Miki : -Tu veut dire quoi par la exactement ?... 
Meiko (tremblant) : -On m'a vendu ..... J'est été acheter par un magicien noir ... Je devais lui obéir au doigt et à l'œil ...
Okita :- Tu n'as pas essayer de t'enfuir ??
Meiko :-bien sur que si mais il me fesait chanter .. Si je ne fesait pas ce qu'il me disait de faire je risquais gros et d'autre personnes aussi .... 

Meiko remis une chemise sur son dos. Miki s'avança et lui fait un calin, Meiko lui rendus la pareille. 

Meiko :-Justement quand tu m'as trouver Okita cela fesait quelques jours que je m'étais enfuite 
Okita : -Mais il y a un gros problème, je te rappelle que Mizuki est la lui et il ne laissera pas passez sa tu peut me croire ! 
Meiko :- ... Je sais pas ou allez ni quoi faire .... 
Miki : -Bha ne part pas et reste avec nous meme si....

On entendais des pas. Quelqu'un etait arriver là où nous étions. ...


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 13 Oct - 23:55

Alors que la discussion était à son comble quelqu'un s'approcha et frappe à la porte. On put entendre une voix rauque derrière, hurlant d'ouvrir sous peine de défoncer la porte. C'était Mizuki qui enrageait. Okita fit signe à Meiko de se rhabiller puis il partit ouvrir la porte. L'Ange entra dans un fracas pas possible.

Mizuki : -Toi la Louve, tu viens à l'instant d'émettre encore de la magie noire, parle où je te tue sans jugement.
Meiko : -Et bien...
Okita (intervenant) : -C'est moi qui en suis la cause.
Mizuki (septique) : -Comment ça ?

Le Dragon s'approcha de la louve et fit semblant de lui chercher quelque chose le dos. Il mima la comédie, faisant croire qu'il retirait une petite flamme noire qui se mit à danser au bout de son doigt. Elle prit l'apparence d'un petit lutin et tournoya autour de tout le monde avant de disparaitre.

Okita : -J'avais des doutes sur elle, j'ai donc posé un mouchard la première fois que je l'ai rencontré.
Mizuki : -Ton explication semble peut convaincante...
Okita : -Alors viens et examine la, tu verras qu'il n'y a plus rien..

La Chouette s'approcha vers la louve qui se crispa de peur qu'il découvre son secret. Il passa une main tout le long du dos et du reste de son corps. Lorsqu'il eut finit il se redressa et serra les dents.

Mizuki : -Tu ne m'as toujours pas convaincu le reptile et crois moi que je t'ai à l’œil.
Okita : -Fais comme bon te semble...

Il repartit aussi vite dans sa chambre qu'il était arrivé en claquant la porte. Les trois protagonistes soupirèrent de soulagement.

Meiko : -Comment as-tu fais ?
Okita : -Un petit tour de passe-passe, rien de plus... Maintenant parlons de chose sérieuse. Je me fiche des détails de ton histoire pour le moment et la seule chose qui m'importe c'est de te virer cette marque.
Meiko : -L'enlever ? J'aimerais bien mais...
Okita : -Il y a pas de mais qui tienne. C'est à la fois un mouchard et un excellent moyen de prendre le contrôle de celui qui est marqué. Je te l'enlève un point c'est tout.
Meiko : -Tu en es au moins capable ?
Okita (souriant fièrement) : -Aucun sorcier à part Gabriel et Mathaël ne me résiste... Ce sont... mes proies préférées !
Meiko : -Tu me fais presque peur la...
Okita : -A plat ventre et en vitesse !

Il força la Louve à s'allonger et à dénuder son dos, ce qui la mit dans un état de gêne pas possible. Il l'a prévint que ça risquait de faire un peu mal et lui tendit un bout de bois pour mordre dedans. Meiko qui semblait peut convaincu le pris quand même suite à l'avertissement de Miki.

Miki : -Il me l'a déjà fait une fois, c'est assez.... gore/douloureux et flippant !
Meiko : -Heu...
Miki (lui souriant) : -Allez courage c'est cinq minutes de douleurs pour une vie libre !

Elle mit le bâton de son bouche et pendant ce temps, Okita avait tracé des runes avec son sang tout autour de la marque rouge. Puis il posa sa main droite, effleurant la peau, ses yeux devinrent bleus saphirs, ses crocs se mirent à pousser et des petites flammes bleues apparurent autour de lui. Un large sourire se dessina sur son visage et le rituel put commencer. Miki préféra ne pas regarder, lui rappelant trop de souvenirs avec ce maudit caillou qu'ils avaient cherché partout à Aude...
La marque se mit à rougit de plus belle, brûlant les chaires aux alentours et arrachant des cris de douleurs. Peu à peu la marque se dissipa et forma une boule de noirceur se mélangeant au sang qui coulait de la plaie. Deux minutes plus tard, la totalité de la marque avait disparu et Okita tenait dans sa main la fameuse 'boule' qu'il avait extraite. Il se lécha les babines avant de l'avaler goulument et lâcher et un petit rot digestif.

Okita : -Et bah ! Ce maléfice n'était pas de la pisse de chat si je peux me permettre !
Miki (scandalisée) : -Okinou, tu l'as presque tué ! Tu as vu comment sa peau est brûlée maintenant ?!
Okita : -Pas un soucis, elle va guérir rapidement. Le sort bloquait également ses facultés de régénération. D'ici une heure ou deux, elle en serra totalement remise !
Miki : -Tu dis ça avec tellement de légèreté...
Meiko (à bout de force) : -C'est.... finit... ?
Okita (souriant) : -Oui et tu as été forte, te voilà de nouveau libre le vilain toutou. (se tournant vers Miki) Occupe toi d'elle, aide la à se laver et accompagne la jusque dans sa chambre. Elle devrait être faible jusqu'à demain matin mais tout ira mieux au lever du jour. Je retourne me pieuter ! Bonne nuit !

Il fit signe de la main tout en s'éloignant, de bonne humeur pour manger et attaquer une nouvelle sieste.


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 14 Oct - 0:17

Cette épisode dans les vestiaires avait mit l'Ange encore plus en rogne qu'auparavant. Il savait que le Dragon lui avait mentit mais sans preuves tangibles il ne pouvait pas accablé la Louve. Il déambula longuement dans le salon, faisant les cent pas. C'est alors qu'Arya arriva, plus énergétique que jamais, ce qui fit le malheur de la Chouette.

Arya : -MI-ZU-KI viens ici tout de suite !!
Mizuki : -Qu'est ce que tu me veux encore ?
Arya : -On est la pleine lune ce soir non ?!
Mizuki : -Ne recommence pas avec ça, je t'ai déjà dit non !
Arya (tirant sur la tunique) : -Allez ne fais pas ton radin et donne moi de la poudre qui tombe de tes ailes !
Mizuki  (soupirant): -Tu ne peux pas la conserver de toute façon, ça ne sert à rien...
Arya (fouillant dans son sac) : -Cette fois ci c'est la bonne , regarde j'ai inventé un nouveau dispositif qui...
Mizuki : -Non, non et NON !

Il la bouscula avant de partir droit dans sa chambre, ignorant la Kistune qui lui courrait après, le harcelant sans cesse pour qu'il craque. Lorsqu'il arriva à la porte de sa chambre, il l'ouvrit et la claqua au nez de la scientifique avant de hurler une dernière fois qu'il ne voulait pas. Il se jeta sur son lit et enleva la tunique qui le couvrait, lui opprimant les ailes. Il les déplia afin de se détendre les muscles, faisant tomber tout un tas de cette fameuse poussière qui disparut de suite. Il se coucha sur son lit en repensant à cette journée quand on frappa à la porte. Il grimaça.

Mizuki : -Arya, ça suffit je t'ai dit non ! Va voir ailleurs si j'y suis.
Shana : -C'est Shana.
Mizuki : -Même réponse, fiche moi la paix, je n'ai rien à te dire.
Shana : -Ouvre moi quand même.
Mizuki : -Même pas en rêve, dégage.
Shana (après un silence) : -Très bien mais je t'ai à l’œil, n'oublie pas ce que je t'ai dit tout à l'heure.
Mizuki : -Oui, oui allez oust du balais.

Il entendit les bruits de pas s'éloignant. La calme revint enfin de la pièce. Il en profita pour faire ses exercices de musculations quotidien pour garder la forme tout en réfléchissant ce qu'il allait faire pour occuper cette nuit. Il se releva, se mit torse nu et commença à nettoyer ses plumes une par une, fantasmant sur son petit Renard en même temps. On frappa de nouveau à la porte.

Mizuki (agacé) : -Je ne veux voir ni Shana, ni Arya, ni les jumeaux, ni qui que ce soit, fichez moi la paix !

La porte s'ouvrit quand même...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 14 Oct - 17:59

Miki aida Meiko à se laver, Meiko baissa les oreilles et la queue

Miki : -Sa ne vas pas
Meiko : -Je ne sais pas ...Sa fait deux fois que Okita me sauve la vie et je n'ais toujours pas encore pu le remercier ...
Miki : -Ne t'en fait pas, il s'est que tu lui en est reconnaissant
Meiko : -Si tu le dit...
Miki : -Tu sais, toutes les personnes que tu as rencontré porte tous un lourd passer... Si tu veux en parler nous t'écouterons et t’aiderons je te le promet !
Meiko : -Merci Miki, merci pour tout...

Meiko se leva et pris la petite elfe dans ses bras, ce qui ne lui déplaisait pas. Puis après avoir enlever la moitié des traces de brûlures, Meiko alla se rhabiller mais tout ne c'était pas vraiment passez comme prévu.  

Meiko : -Qu'es-ce qu'il y a, un problème Miki? On dirait que tu as vu un fantôme ??
Miki : -Non, non tout vas bien ..

Miki avait remarquer que les brûlures ne cicatriser pas. Ne voulant pas faire paniquer Meiko, elle décida de ne rien lui dire pour le moment, même si elle finirait par s'en apercevoir. Miki trouvait sa bizarre et voulait en faire par à Okita.

Meiko : -Tu vas où ??
Miki : -Ne t'inquiète pas je revient, je vais juste demander quelque chose à Okinou. Si tu as fini va dans la chambre je te rejoint après
Meiko : -D'accord

Mizuki qui se demandait qui avait ouvert la porte partit la fermer. Il n'y avait personne à sa plus grande surprise. C'est alors qu'il vit Meiko courir comme une folle dans les couloirs, il la suivit.
Miki courra jusqu'à la chambre d'Okinou, et entra s'en frapper

Okita : -Tu aurais pu frapper quand même !
Miki (éssoufler) : -Désolé ... mais c'était ... urgent...
Okita : -D’abord calme toi, respire et dis moi ce qui se passe?
Miki : -Ces blessures .... elles ne cicatrisent pas !!!
Okita (surpris): -Qu'est-ce que tu dit !!!??

Pendant ce temps Meiko était toujours en train de se rhabiller quand quelque chose dans son dos lui fesait mal, elle se dirigea alors vers la glace, regarda son dos et ..... Elle faillit crier mais c'était retenue. Si quelqu'un l'entendait elle aurait été démasquer. Alors, elle enfila vite quelque chose sur son dos et commença à courir vers la chambre d'Okita. 

Meiko arriva dans la chambre d'Okita où Miki et lui parlait encore.

Meiko (paniquer) : -OKITAAAAAA !!!! MON DOS !!!!!!
Okita : -Je ne comprend pas pourquoi sa ne cicatrise pas je ...
Meiko : -NON C'EST PAS SA REGARDEEE !!!

Elle enleva son haut, se mis dos à eux, mis ses cheveux sur le côté et Okita et Miki. Ils devinrent tout blanc de frayeur à la vu de son dos. La marque était réapparue mais cette fois elle recouvrais pratiquement tout son corps! 

Meiko : -Qu'est-ce que sa veut dire !!!!! Elle était censée disparaître !! 
Miki : -Mais c'est impossible !! Okita tu as enlever la marque dans son dos tout à l'heure !!
Okita : -C'est impossible comment à-t-elle pu réapparaître !?

Meiko paniquer, Miki surprise et Okita déboussoler, personne ne comprenais ce qui venait vraiment de se passer ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 14 Oct - 19:22

Mizuki suivit de loin la louve qui courrait l'air complètement paniquée jusqu'à la chambre du Dragon. Il se se posa juste à côté de la porte et écouta la conversation.

Miki : -Mais fais quelque chose Okita !
Okita : -Je peux rien faire ! Si je lui fait encore une opération dans le même genre, elle ne survivra pas, je ne peux rien faire du tout !
Meiko (pleurant) : -Je suis donc condamné à être esclave...
Mizuki : -Tiens donc, voilà qui est intéressant...

Les trois sursautèrent à l'arrivé de l'Ange, torse nu les ailes semi dépliées. Il regarda la Louve avec de la pitié et plus particulier son dos où la marque grandissait à vue d'oeil. Il grimaça.

Mizuki : -Je savais que tu mentais, vilain reptile, et quant à toi le toutou...
Meiko : -... ?
Mizuki (soupirant) : -Pourquoi ne pas me l'avoir dit plus tôt pour ta marque ? Ce n'est qu'un sceau d'esclavagisme, je peux te l'enlever sans problème....
Okita : -J'ai déjà essayé mais...
Mizuki : -Mais tu n'en as enlevé qu'un parmi d'autre... Ta méthode est bonne mais trop brusque, la magie noire a un prix élevé...
Okita : -Et bien fais donc saleté de pigeon...

Il s'approcha en souriant de la louve avant de s'approcher délicatement. Il conjura son chapelet et le posa sur la marque noire. Il fit un signe de croix en prononçant des psaumes religieux. Une douce lumière sortit de sa main et entoura le chapelet puis la plaie. Elle s’effaça lentement sans douleurs, les chaires se refermèrent et le sang ne coula plus. Une fois finit, il se releva et battit des ailes autour de la louve. La poudre pénétra la peau et toute la fatigue et la douleur s'en alla.
Il retourna vers la porte qui était resté ouverte.

Mizuki : -Ne me remercie pas, j'ai horreur de sorciers utilisant des esclaves. Cette fois ci la marque est partie définitivement.
Okita : -Tsss
Mizuki : -Ne sois pas vexer le reptile. La magie noire ne peut égaler la magie blanche au niveau de la guérison, tu n'y est pour rien...
Meiko : -Me..merci...
Mizuki : -Allez je retourne dans ma chambre et je veux pas qu'on me dérange, est-ce clair ?!

Il partit et retourna dans son espace privé, fermant bien la porte cette fois. Il s'allongea de nouveau sur son lit et soupira, pensant à la situation dans laquelle il se trouvait.

Mizuki (parlant pour lui même) : -Aaaaah... Sora...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 14 Oct - 22:10

Sora s'était couché peu après que Mizuki ait soigné Okita et Arya. Il n'était certes, pas un gros dormeur mais il fallait tout de même au moins deux heures de sommeil pour lui, cette habitude lui vient de sa jeunesse qu'il à passé dans les livres jours et nuits. Pourtant les cris de Meiko l'avait réveillé de son lit avec puissance, jamais il n'avait entendu pareil hurlement!

Sora *se massant le visage*: Par Kyûbi que se passe-t-il encore...

Il s'étira et constata qu'il n'avait dormi qu'une heure. Il enfila en vitesse un yukata orange à motifs de feuilles d'automne et se précipita vers la source du bruit, malheureusement pour lui le problème avait cessé depuis un bout de temps déjà.

Sora: Qu'est-ce qui se passe? Un problème?
Miki: T'arrive un peu tard mon vieux! C'est Meiko qui avait un soucis mais c'est réglé à présent!
Sora: Elle devait vraiment "souffrir" pour hurler comme ça...

La petite elfe noire pouffa après la remarque de son compagnon, encore plus lorsqu'elle constata que ses cheveux couleur de thé étaient affreusement en bataille. Se mettant sur la pointe des pieds elle les arrangea, mettant Sora rouge de confusion.

Sora: Ce...Ce n'était pas la peine de me recoiffer! Je me suis levé avec précipitation c'est pour ça!
Miki: Sois un peu fier bon dieu tu es un prince! Et puis qu'est-ce que ce sera lorsque je te referais ta cravate!
Sora *rouge*: Cra...Cravate...?
Miki: Ben quoi? En tant que future épouse il est de mon devoir de veiller à ce que tu sois présentable n'importe quand! Et remet-moi mieux ce yukata!

Discrètement, on vit la tête d'Okita dépasser de l'entrebaîllement de la porte.

Okita: Ouais enfin la future épouse elle sait que faire des steaks dans des éprouvettes alors fais gaffe à ton estomac à force boule de poils!
Miki *le fusillant du regard*: De quoi je me mêle toi?!

Sora fut si touché des paroles de Miki, il ne put s'empêcher de montrer une mine surprise et fière. Mais la réalité le rattrapa rapidement et il se souvint bien vite que malgré la confiance et le dévouement qu'elle lui vouait à son égard, il éprouvait une honte infinie de l'avoir trompée avec Mizuki. Son visage devait être bien sombre puisque la fillette en question le fixa de surprise avec ses yeux de jade.

Miki: Tu vas bien? Tu veux une aspirine?
Sora: Hein? Oh...euh...non, non merci c'est gentil!
Miki: Tu es sûr hein? Sinon...

Pour la rassurer, le renard lui prit ses petites mains blanches qu'il porta à sa bouche en fermant les yeux.

Sora: Merci de t'occuper de moi aussi souvent...
Miki *lui souriant*: Tu me rendra la pareille lorsque nous seront plus grands, quand tu m'auras épousé!

Sora soupira en esquissant un sourire touché. Cette situation devenait de plus en plus pesante et faire souffrir Miki n'était que plus dur pour Sora, il culpabilisait d'avoir une fiancée aussi innocente alors que lui batifolait en cachette. Il embrassa le fond de Miki et la laissa dormir avec Meiko pour cette nuit. Il se dirigea vers la chambre de Mizuki en prenant un air sûr de lui. Il se rendit compte que la porte était fermée mais il sentait bien son odeur à l'intérieur. Il appela.

Sora: Mizuki c'est moi, laisse moi entrer s'il te plaît...

Il ne voulait plus faire marche arrière, il savait que son désir le seul était d'épouser Miki et l'emmener à Fantasia avec lui plus tard. Son avenir, il le connaissait. Il tenta de faire son discours à la chouette de la façon la plus douce possible pour ne pas lui briser le coeur...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 14 Oct - 22:23

Cela faisait bien longtemps que la pupille ne faisait qu'écouter toutes les conversations sans trop y prendre part.

De temps en temps elle lançait des regards noirs à Mizuki qui ne faisait que l'ignoré ce qui ne faisait ni chaud ni froid à la vampire qui se disait dans sa tête: Quel attardé. C'est pas le pupille de Mathael pour rien.

Mais ce fut de trop quand elle entendit les paroles de Mizuki qui ne semblait pas trop inquiet dans ces appartements alors que la pupille l'observait discrètement cachant sa présence et son aura pour trouver des preuves de son aventure avec la boule de poile, elle ne pouvait arrêter de penser les mêmes choses: J'en ai marre de cet abruti de mâle qui ce croit trop beau gosse en ce pavanant torse nu avec sa musculature minable....

La pupille à la chevelure saphir se téléporta dans le placard de l'ange gris en toute discrétion pour pouvoir avoir un meilleur angle de vue sur la scène si quelques chose venait à ce produire, elle voulait tellement sortir de ce placard et défoncer l'ange qu'elle n'arrêtait pas de serrer les poings, elle commençait à perdre patience à regarder cet énerguhumaine d'ange qui semblait avoir un sang affreux comme son odeur de pigeon mort depuis plusieurs jours. Lorsque le moment arriva enfin, Sora frappa à la porte et la pupille à la chevelure saphir eût un grand soulagement en ce disant " cette fois-ci c'est la bonne". On ne pouvait pas ressentir la présence de la femme comme son odeur et son aura car elle avait utilisée un talisman.


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 14 Oct - 22:49

Mizuki rêvassait sur son lit quand il entendit Sora frapper à la porte. Ce n'est non pas sans plaisir qu'il ouvrit la porte et le laissa entrer. Le Renard regardait le sol et semblait quelque peu mal à l'aise. Lorsqu'il vit ça, l'Ange Gris pensa savoir de quoi il en retentissait.

Sora : -Mizuki, il faut que je...
Mizuki : -Attends un peu. Si tu veux me parler, allons ailleurs, il y a trop de monde dans cette auberge.
Sora : -D'accord.

La Chouette tendit la main que Sora saisit puis ils se téléportèrent les deux uniquement dans un endroit que le Fennec ne connaissait pas. Mizuki lui expliqua alors qu'il s'agissait du palais de Mathaël à Opale et plus précisément sa chambre.

Sora : -Opale ? Mais c'est à l'autre bout de la carte, comment tu peux te téléporter aussi loin ?
Mizuki (souriant) : -C'est la seule magie que je maîtrise, et à la perfection...

Il s'assit sur son lit et demanda à son invité s'il voulait boire ou manger quelque chose mais ce dernier déclina poliment. Il s'assit à côté de lui sur le lit et attendit un peu.

Mizuki : -Tu sais que ce yukata te vas à ravir...
Sora : -Mizuki, écoute moi s'il-te-plait...
Mizuki (prenant un air grave) : -Je t'écoute...

Le Rouquin pris une grande inspiration, avala sa salive et commença.

Sora : -Je voudrais te dire... que je ne suis pas sur de vouloir continuer avec toi...
Mizuki : -...
Sora : -Je suis désolé mais Miki est tellement intentionnée avec moi alors que je lui crache dessus en la trompant que je me mets à culpabiliser. Elle est si jeune et innocente... je ne peux pas profiter d'elle comme ça, je serrais le pire des salauds.

L'Ange prit une expression neutre, se leva et regarda au loin par la fenêtre. Il le savait, il se doutait depuis le début que ça n'allait pas marcher et pourtant il avait pris le risque, exposant son cœur à la dureté de la réalité. Il ne voulait pas pleurer, il se retenait et criait au secours intérieurement. Il resta le dos tourné à son interlocuteur.

Sora : -Je ne savais pas comment te l'annoncer en douceur mais voilà je préférerais qu'on arrête...
Mizuki (après un silence) : -Quitte la alors.
Sora : -Je ne peux pas...
Mizuki : -Parles lui en, elle serra peut-être d'accord.
Sora : -Je ne pense pas...
Mizuki : -Et ton 'je t'aime' ? Et tes belles paroles ? Et ces moments partagé ? N'éprouves donc tu rien ? Tu ne veux pas faire souffrir une gamine de quatorze ans mais un homme de vingt tu t'en fiches ? Je savais que ça allait arrivé, c'est pour ça que je me suis longtemps retenu. J'ai pris le risque, t'ouvrant mon cœur et voilà que je le retrouve piétiné...

Cette fois il ne pouvait plus se contenir. Les larmes coulèrent à flot le long de ses joues, créant une longue cascade jusqu'au sol. Sora eut un énorme pincement au cœur quand il vit ça. Il se leva et s'approcha doucement.

Sora : -Mizuki...
Mizuki : -Ne m'abandonne pas... trouve une solution, je ne veux pas te perdre, tu es la seul chose que je désir sur cette maudite Terre...
Sora : -Mizuki....


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mer 15 Oct - 14:59

Le coeur de Sora était bien trop corrompu, lorsqu'il vit l'état de Mizuki il ne put s'empêcher d'éprouver une culpabilité infinie. Le problème malheureusement, était que désormais il se sentait coupable à la fois envers Miki et Mizuki, il les chérissait tous les deux et se sentait incapable de les abandonner. L'ange gris qui d'habitude était fort et fier ouvrait ses sentiments bien trop brutalement pour que Sora puisse réfléchir à une quelconque solution. 

Sora *sombre*: Mizuki, je te comprend, la tristesse est un sentiment bien honorable, je ne dirais rien si tu compte te venger... 
Mizuki: ...

La chouette se retourna vers l'adolescent, ne fit rien pendant de longues minutes qui parurent interminables pour Sora. Puis, il lui donna une gifle d'une puissance incroyable, manquant de briser la joue du renard. Un filet de sang coulant le long de ses lèvres, le renard prit la main de l'ange avec un regard agréablement souriant, l'autre ne pouvait qu'avoir les yeux humides.

Sora: C'est de ma faute pardon, je n'aurais pas du continuer à te faire souffrir ainsi, néanmoins j'ai réellement éprouvé des sentiments pour toi alors ne pense pas que j'ai été un salaud...
Mizuki *séchant ses larmes*: Mais tu as tout réduit en miette ce que je t'ai offert! Est-ce ainsi que tu veux me quitter?
Sora: Loin de moi cette idée...

Le renard s'approcha de la chouette et le prit dans ses bras en souriant. Il souriait avec apaisement.

Sora: Merci...Merci pour tout...

Le rouquin se dégagea doucement de son interlocuteur en continuant à lui sourire. Et doucement, il disparu, laissant Mizuki dans sa chambre, il n'avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit que le canidé été parti.

Mizuki *prenant sa tête dans sa main*: Oui...merci...

Sora réapparu dans sa chambre. Il s'allongea sur son lit en soupirant. Il l'avait fait. Il aurait voulu s'écrouler dans ses draps pour passer à autre chose mais il sentit quelqu'un l'écouter à la porte. Ouvrant la porte lentement, il trouva Shana qui écoutait.

Shana *démasquée*: Ah euh...Je veillais à ce que tu dorme bien...
Sora: Prend moi pour un idiot tiens! Laisse-moi deviner, tu voulais nous espionner Mizuki et moi mais tu t'es rendu compte que nous n'étions plus là pas vrai...?
Shana: Bien sûr que nooooon...
Sora *croisant les bras*: Hum, hum.


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mer 15 Oct - 16:05

A peine Sora était partit que ses larmes se remirent à couler de plus belle. Il se téléporta devant l'auberge et s'avança devant la porte d'entrée. Au moment où il allait l'ouvrir, il changea de destination et s'envola haut dans le ciel. Il donnait de violent coup d'aile, volait à une vitesse folle pour oublier, oublier toute cette histoire, toute cette douleur. Après avoir volé une longue heure il se posa sur la cime d'un arbre. Il s'assit sur une branche et regarda la lune. Il poussa un cri de rage énorme qui résonna dans les environ. Il se laissa aller de nouveau et pleura tout ce qu'il pouvait.

Mizuki : -Quel abruti j'ai été... Croire en une si belle histoire...

Il observa longuement le ciel étoile.

Mizuki : -Pleurer devant lui... je suis vraiment pitoyable.

Il serra les poing et frappa le tronc de l'arbre jusqu’à s'en écorcher les doigts. Lorsqu'il fut calmer, il se téléporta dans sa chambre de l'auberge et s'assit sur le lit. Il était près à tout pour le récupérer, pour être avec Sora mais il ne pouvait pas le forcer ou il ne vaudrait pas mieux que ce satané général quand il était adolescent... Malgré la gifle qui lui avait asséner, il ne pouvait le haïr, il a agit à chaud et le regrettais amèrement désormais. Se venger... il en avait envie mais c'était tellement cruel... Après tout c'était de sa faute s'il avait été naïf comme ça... Il s'enroula dans ses draps et ferma les yeux. Bien sûr il ne pouvait dormir la nuit mais il se reposait, essayant de trouver une solution à tout ces problèmes.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.



Dernière édition par Mizuki le Mer 15 Oct - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mer 15 Oct - 16:28

La pupille fit un grand sourire gêner avant de parler essayant de se montrer convaincante: Je voulais savoir si la boule de poile de Miki allait bien vu que j'ai l'espace d'un instant cru que ton énergie avait disparût...

Sora se demandant si s'était vrai: Je n'arrive pas à te croire, bizarrement...

Shana soupirant en passant sa main dans ces cheveux alors qu'elle pouvait sentir l'odeur de Mizuki sur le corps du jeune homme, elle pouvait même sentir les fines perles salée sur son épaule en plus de voir son épaule un peu humide: Qui serais-je pour douter de l'homme que ma magnifique petite sœur Miki a choisit? Je ne crois pas être capable de se genre de chose.

A ce moment là, la vampire au sang pur eût un regard noir regardant la boule de poil comme si il allait être étriper ce qui le fit frissonner d'effroi: Si jamais tu viens à la blesser je te jure que tu quittera cette terre dans les pires souffrances.... Tu ne t'en sortira pas la prochaine fois que tu trompe Miki, c'est compris, le furet infidèle?

Sora répondant d'un sentant que sa vie était en jeu: Oui!

La pupille à la chevelure saphir prit un grand sourire chaleureux puis partit après avoir rétorquer un petit " Bien le bonsoir".

A cet instant la pupille au sang pur passa après de longues minutes devant la porte de la chambre de l'ange gris, elle décida donc de l'embêter afin de le taquiner bien qu'elle voulait voir la souffrance dans ces yeux, c'est pourquoi elle s'arrêta à coté de la porte se mettant contre le mur puis parlant à haute voix pour que l'ange l'entende, elle ne pouvait s'empêcher de sourire sadiquement: Alors, pupille de Mathael comment trouve-tu la souffrance de l'amour? C'est délectable, hein? Dire qu'à la place du furet je t'aurais tué mais heureusement pour toi je ne suis pas lui et il aime Miki bien plus que votre petite aventure sans lendemain, qu'elle tristesse.

La pupille à la chevelure saphir avait un poignard dans sa main au cas ou il voudrait lui faire du mal bien qu'elle n'avait pas l'intention de l'utiliser dans le pire des cas.


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mer 15 Oct - 17:29

Mizuki était dans son lit et avait enfin réussi à se calmer. Il avait retrouver un certain calme mais la douleur était toujours présente. Il sortit de sa couette et se leva pour s'étirer. Il soigna ses blessures à l'aide de la poudre de ses ailes qui brillaient encore. Elles avaient perdu de leur éclat à cause de sa tristesse mais la magie était toujours présente. Il entendit alors Shana s'adosser à la porte

Shana : Alors, pupille de Mathael comment trouve-tu la souffrance de l'amour? C'est délectable, hein? Dire qu'à la place du furet je t'aurais tué mais heureusement pour toi je ne suis pas lui et il aime Miki bien plus que votre petite aventure sans lendemain, qu'elle tristesse.

La haine qu'il refoulait alors depuis le début éclata. Plutôt que de faire du mal à Sora, il s'attaqua directement à la Vampire. Il soupira et se téléporta juste derrière elle à une telle vitesse qu'elle ne pouvait s'échapper. Par un mouvement habile il saisit le couteau, immobilisa ses bras et lui planta le tranchant sous la gorge.

Mizuki : -Tu vois ma grande, je suis peut-être effondré émotionnellement parlant mais je ne perds pas pour autant mes capacités. Tu veux me faire mal en me provoquant ? Dans ce cas laisse moi répondre à tes enfantillages.

Il la relâcha et disparut sous son nez avec un sourire ravi. La vampire devint livide, comprenant ce qu'il allait faire. Elle courut jusqu'à la chambre de la petite Elfe mais quand elle arriva, il n'y avait personne. Elle chercha partout dans l'auberge mais il n'y avait aucune trace de Miki ni de Sora...
L'Ange les avait transporté à l'autre bout de Black Rose, dans un endroit où il était sûr que personne ne pouvait les rejoindre. Il posa Miki et Sora par terre. Ce dernier comprit ce qui allait se passer.

Sora : -Mizuki, arrête !
Mizuki (l'air sévère) : -Désolé Sora je t'aime mais tant qu'il y a conflit, je ne pourrai continuer.
Miki : -Mais qu'est ce-qui se passe ?! Qu'est ce qu'on fiche ici et pourquoi ?
Mizuki : -Toi la gamine, j'ai à te parler.
Miki : -De quoi ?
Sora : -Mizuki, arrête...
Mizuki : -Toi tu me laisse parler et si jamais tu t'avises à mentir j'irai chercher Shana.
Miki : -Mais il se passe quoi bordel ?!
Mizuki : -Il se passe que j'ai couché avec ton fiancé. Je ne l'ai pas forcé, sauf quand on était au bord du lac où je lui ai volé un baiser.
Miki : -Que...
Mizuki : -Tout à l'heure nous avons fais l'amour et juste après le repas, il est venu me dire qu'il regrettait notre acte parce qu'il abusait de ta bonté et qu'il voulait arrêter. Il a piétiner nos sentiments aux deux mais malgré tout il me jure de t'aimer. 
Miki : -...
Mizuki : -Alors maintenant je vais te dire gamine, oui je l'aime encore et crois moi que si tu abandonnes Sora, je ne le lâcherai pas. Il est tout ce que je veux sur terre et je suis prêt à tout pour lui.

La petite Elfe n'avait rien dit depuis que l'Ange avait ouvert la bouche et commencé à parler... Sora était paniqué et suait à grosses gouttes. 'Qui sème le vent récolte la tempête, désolé mon petit Fennec' pensait la Chouette.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mer 15 Oct - 17:56

Les grands yeux verts de Miki n'étaient devenue plus que des billes. Sa peau devint presque blanche et une bouche en décomposition y figurait. Même ses cheveux blonds paille semblaient avoir terni. Lentement, elle détournait les yeux de la chouette pour fixer le renard , comme si elle voulait avoir une négation de sa part, comme si elle voulait se persuader du contraire. Elle eut la force d'étirer un peu la bouche en léger sourire mais la peur était réelle.

Miki: So...Sora, dis moi...que c'est faux. C'est...une blague pas vrai?

En voyant le physique détaché de la si pétillante petite fille qu'elle avait été, Sora ressentis un immense malaise.

Miki *faisant semblant de sourire*: Remarque...ce n'était pas si drôle...! Allez, Sora...on rentre à l'auberge...d'accord?

On n'arrivait pas tellement à savoir si Mizuki éprouvait de la satisfaction de voir la fillette ainsi où si il éprouvait de la pitié. Après tout elle ressemblais plus à un fantôme qu'à une jeune fille.
Tendu, tétanisé et culpabilisé Sora se jeta au sol et implora Miki, pleurant comme un enfant.

Sora: Oui c'est vrai, je l'avoue je suis entièrement coupable!! Je ne suis qu'un connard et je ne te retiens pas de m'insulter! Je t'ai fait souffrir toi mais aussi Mizuki!! Si tel est votre désir, tuez-moi!!!

La chouette était presque choquée de ce que venait de dire le renard, il était prêt à accepter la mort aussi facilement? Il en déglutis presque sa salive. Miki par contre ne disait rien et exprimait un visage empli par la fureur et la vengeance.

Sora: Miki...Si tu ne veux pas me tuer ce sera Shana, Okita où même Gabriel mais s'il te plaît si ce dernier le fait, demande lui d'épargner Fantasia!!

Les larmes coulaient à flots sur les joues du renard. Il se souciait même plus de son peuple que de lui-même. Miki ne bougea toujours pas et pourtant un éclair de folie s'installa progressivement dans ses yeux, le même éclair que son père avait. Le voyant immédiatement, le renard prit peur et se dit dès l'instant même qu'elle allait sombrer dans la folie, elle n'était plus qu'une marionnette où une poupée. Ce n'était pas le temps pour lui de pleurer, il la prit dans ses bras et en la serrant contre lui, il prit ses mains et se mis à genoux devant elle.

Sora: Miki, si tu accepte mon pardon...Alors je te le demande dès aujourd'hui, à notre retour après cette affaire, épouse moi!!

Les yeux de Miki avait repris sa teinte naturelle et la surprise figurait dans ses yeux...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon

Revenir en haut Aller en bas
 

La résurection d'un démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» |SCÉNAR| Résurrection.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Rubis :: Anastasia.-