Partagez | 
 

 La résurection d'un démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mer 15 Oct - 18:46

Ça y est, les grands mots étaient lâché, il parlait de mariage, de pardon, de meurtres et bien d'autres choses. Cette fois ci c'était finit, il ne pouvait plus rien faire pour récupéré son cœur et devait se résigner maintenant. Il regardait la scène et jalousait Miki à un point qu'on ne pouvait imaginer. Il soupira et reprit une expression neutre et froide comme avant. Il verrouilla au fond de lui sa peine et sa douleur, scellant ces sentiments superflus. L'Elfe ne répondit toujours rien, autant surprise par ce qu'elle venait d'entendre.

Mizuki : -Si tu a fait ton choix gamin, je ne te retiendrai pas. Tu as été le pire de salaud avec moi comme avec elle; je ne peux te pardonner aussi facilement mais je ne peux te haïr. J'ai l'habitude des gens comme toi, tout reviendra à la normal bientôt...
Sora : -Mizuki je...
Mizuki : -Ne dis rien, c'est déjà assez difficile comme ça. Marie toi avec elle, ait des enfants, vivez heureux. Je trouverai mon bonheur dans la guerre et le combat.

Il tourna le dos au deux gamins avant de marmonnez une dernière phrase.

Mizuki : -Sache que si jamais un jour tu ne veux plus d'elle, tu serras toujours le bienvenu chez moi.
Sora : -Pardonne moi pour cette question... mais avec Fantasia ?
Mizuki : -J'ai envie de ne plus te protéger pour être honnête mais je ne suis pas comme ça. Je continue de te protéger de père, je ne veux que ton bonheur.
Sora : -Merci...

Son cœur était gonflé et il n'avait qu'une envie, c'est de laisser couler ses larmes. Il se retint, se promettant de ne plus pleurer pour un quelconque homme. Il transporta les deux tourtereaux à l'auberge où ils dormaient tous et resta un peu seul. Il ne reviendra que le lendemain matin au moment du départ. Les noirceurs de son cœur grandissaient encore plus suite à cette histoire et il résistait pour ne pas être complètement consumé par celles ci. Il passa la nuit, mélancolique, à regarder le ciel étoilé.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mer 15 Oct - 20:03

Miki était revenue dans la chambre, elle ne disait rien et elle s’allongea dans le lit et s'enroula dans la couverture. Meiko vit qu'elle était triste mais elle ne lui posa pas la question pour ne pas aggraver la situation. Elle voulait lui remonter le morale alors elle fouilla dans son sac et trouva surement quelque chose qui pourrait plaire à Miki. Elle s'alonga face a elle, la pris dans ces bras et lui mis la peluche en forme de lapin qu'elle avait trouver dans son sac devant sa tête. A sa grande surprise Miki lui fait un petit sourire et pris la peluche dans ses bras, la serra fort puis serra ensuite Meiko dans ses bras 

Miki : -Merci Meiko
Meiko (lui caressant la tête): -Ce n'est pas grand chose mais si sa peut te redonner le sourire alors sa me va. 
Miki : -Je ne sais pas quoi faire ....
Meiko : -Ecoute juste ton cœur, même si pour l'instant il est en confusion, laisse le temps agir dessus et tout deviendras plus clair par la suite, tu veras.
Miki : -Merci Meiko, bonne nuit.
Meiko : -Bonne nuit Miki.

Miki s'endormit alors dans les bras de Meiko laissant échapper une petite l'arme sur son épaule. Meiko n'aimer pas les gens triste et encore moins Miki. Elle posa la tête de Miki sur l'oreiller et la borda. Puis elle sortit du lit, elle avait faim car tout à l'heure elle n'avait pas eu le temps de manger. Elle regarda alors dans son sac mais elle n'avait plus de pomme. Elle dut descendre dans la cuisine sans faire de bruit, ce qui n'était pas facile. Mais la non plus il n'y avait pas de pomme. Puis elle regarda par la fenêtre et vis un pommier avec encore des pommes qui étaient toute mur, elle décida alors d'en attraper une. Une fois dehors elle se rendit compte que les pommes étaient assez haute. Mais elle grimpa quand même à l'arbre, elle attrapa la pomme puis redescendit doucement. Puis son pied glissa et elle tomba. Mais elle retoba sur ses pieds tout en douceur car elle était très habile niveau acrobatie. Elle aperçu Mizuki en haut d'un arbre regardant la lune avec un air mélancolique. Elle le fixa pendant quelque seconde jusqu'à ce qu'il détourne lui aussi son regard vers Meiko. La louve baissa aussitôt la tête, les oreilles et la queue dès qu'il croisa son regard, puis elle partit se coucher sans dire un mot ne cherchant pas à savoir si Mizuki la regarder toujours...


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 16 Oct - 7:52

La nuit finie, Miki avait pour une fois envie de se lever tôt. Elle regarda la peluche de lapin que lui avait prêté Meiko et ne put s'empêcher de sourire. Elle jeta un coup d'oeil sur la louve qui dormait en boule à côté d'elle dans les draps, la voir ainsi était trop mignon, elle avait une folle envie de la prendre dans ses bras et lui faire des papouilles à n'en plus finir. Elle soupira, un sourire en coin.
La petite elfe s'étira de tout son long et descendit manger quelque chose (si y'a du gâteau à la fraise c'est gagné!). Elle s'asseya à une table et prit quelques croissants ainsi qu'un chocolat chaud. Elle observait par la fenêtre la vue de l'auberge avec plus où moins de mélancolie.

Miki *marmonnant pour elle même*: Tout de même...J'ai beau me réjouir de ce que m'a dit Sora je peux pas m'empêcher d'avoir de la peine pour Mizuki...

Elle but une gorgée.

Miki *râlant*: Oh et pourquoi je pense à ça moi?! Je devrais tuer boule de poils à l'heure qu'il est! C'est trop facile de se sortir d'affaire en me demandant en mariage comm...

Elle allait finir sa phrase mais elle devint rouge comme une pivoine à l'instant même où elle se souvint de la scène, elle se souvint aussi d'hier soir avec Meiko qui l'avait réconforté.

Miki: Non attend...J'ai vraiment pleuré pour Mizuki?! Wouah, en fait il me tracassait plus que ça!

Elle se secoua la tête furtivement pour oublier toutes ces paroles et reprit son regard franc, collant ses deux mains sur ses oreilles.

Miki: On verra tout ça plus tard!! Pour le moment il faut continuer à empêcher la résurrection de mon père! ...*se décomposant* Oh merde c'est vrai que c'est Mizuki qui sait notre prochaine destination avec l'endroit où mon père pratiquait la magie noire...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 16 Oct - 14:37

La nuit avait été courte pour le Dragon, à peine les deux filles partis de sa chambre, il était partit manger un bout dans les cuisines avant de se rendormir comme une masse jusqu'au lendemain. C'est Miki qui vint le réveiller sous ses grognements.

Miki : -Allez debout fénéasse ! Il est déjà neuf heures et nous étions censé partir à l'aube !
Okita (grognant) : -Tu m'emmerdes gamine ! Laisse moi pioncer !
Miki (soupirant) : -Bon d'accord j'emploie les grands moyens...

Elle se pencha vers son oreille et lui murmura quelque chose. Ce fut comme si il était parcouru d'un électrochoc. Il se leva d'un coup en maudissant toute les gamines Elfes noire existant sur terre. La situation amusa grandement Miki qui partit en courant dans la salon où tout le monde attendait... ou presque. Le Dragon descendit en quatrième vitesse, s'assit et prit à manger. Il regardait tour à tour ses compagnons. Il trouva le comportement plutôt bizarre de certains d'entre. Miki semblait préoccuper, Sora triste et Shana souriait sans cesse, se délectant de la peine de l'Ange Gris, qui d'ailleurs n'était pas là. 

Okita : -Le pigeon n'est pas là ?
Meiko : -Je l'ai vu hier soir mais il était... bizarre.
Shana (ricanant) : -Il est sûrement partit pleurer dans les jupons de papa Mathaël.
Miki (tapant sur la table) : -Shana ! Je t'interdis d'être aussi cruel avec lui !
Shana (surprise) : -Mais tu sais ce qu'il a fait non ?! On a pas à le défendre.
Miki : -Il n'a rien fait de mal, il n'a fait que suivre ses sentiments ! Il a beau être notre ennemi, il nous a sauvé à plusieurs reprise et totalement soigné hier soir. Tu pourras dire ce que tu veux mais il reste une personne qui ne mérite pas ce qui lui arrive. Il y a qu'une seule personne à blâmer ici et tu sais qui s'est.

Elle avait prononcé cette phrase en se tournant pour regarder Sora, qui baissait les yeux de honte. Okita quant à lui s'était arrêté de manger et fixait le Rouquin avec ses yeux saphirs, une lueur meurtrière stagnant dans ces derniers. Le Fennec devint livide quand il vit le Dragon comme ça.

Okita : -Toi il va falloir qu'on parle.
Sora : -Et bien... je....
Okita : -Pas besoin d'en dire plus, j'ai compris ce qu'il se passait et crois moi que je laisserai pas passer ça comme ça. Miki à l'air d'aller bien mais tu as joué avec les sentiments des autres et ça je n'apprécie pas non plus. En plus tu...

Au moment où il allait continuer, l'Ange Gris arriva dans la pièce, affichant une expression encore plus froide et neutre que d'habitude. Il s'avança et s'assit à son tour à table. Il soupira et fixa Miki de ses yeux bleus, puis Sora, et enfin Okita.

Mizuki : -La gamine, le reptile, bien que vous soyez mes ennemis, j'apprécie vos paroles. Je vous remercie mais seul le temps adoucira la dureté de la réalité.

Il mangea après prononcé ces paroles qui avaient étonné tous le monde à table, y compris les apôtres de Mathaël. Arya s'approcha des faux jumeaux pour qu'eux seuls puissent entendre.

Arya : -Qu'est-ce qui lui arrive ? Il n'a jamais remercié qui que se soit à part Mathaël, Hanna ou Liminir !
Izanami : -La blessure d'un amour perdu fait parfois des miracles...
Izanagi : -Une bête blessée est surtout bien plus dangereuse... Il faut que je prévienne père de son état, j'ai peur qu'il perde le contrôle sous peu avec cette histoire...
Arya : -Tu parles de quoi ?
Izanagi : -Tu n'es pas au courant ? Mizuki possède une part de noirceur dans son cœur qu'il a depuis tout jeune. Il hais le monde entier et ne cherche que la vengeance. Père a scellé ce sentiment quand il était plus jeune mais en ce moment le sceau vascille..
Arya : -Et s'il cède ?
Izanagi : -Ça risque d'être encore bien pire que de voir Okita hors de contrôle...

Les trois apôtres regardèrent Mizuki, quelque peu inquiet pour leur avenir.


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 16 Oct - 18:25

Occupé dans diverse tâches administratives, Mathaël sentit qu'on tentait de le contacter par télépathie. Il repoussa les papiers, s'isola et répondit. C'était Izanagi qui voulait lui faire un rapport complet des événements.

Izanagi : -Père, nous risquons d'avoir un problème...
Mathaël : -A propos de Mizuki ?
Izanagi : -C'est exact, votre sceau est de plus en plus faible, il résiste pour ne pas perdre le contrôle.
Mathaël : -Penses tu qu'il tienne le coup jusqu'à la fin ?
Izanagi : -J'ai bien peur que non... Certains événement l'ont rendu émotionnellement instable...
Mathaël (soupirant) : -Je vois... où êtes vous ?
Izanagi : -Dans une auberge à Gakui, nous partons d'ici peu de temps pour Anastasia...
Mathaël : -Très bien, je vous rejoins au plus vite, je dois intervenir personnellement.
Izanagi : -Bien, Père

Il se leva en soupirant, s'épousseta et partit dans ses appartements privé pour se préparer. Il ouvrit un tiroir caché dans un mur et prit l'objet qui était dedans. C'était un collier, un collier que Mizuki affectionnait particulièrement... Il soupira et partit vers Gakui.


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 16 Oct - 20:02

Après que chacun s'était préparé, Mizuki partagea les paroles de la mère de Miki vis-à-vis de leur prochaine destination. Ils se mirent alors en route en direction d'Anastasia où comme d'habitude chacun choisissait la monture qui lui convenait. Finalement ils arrivèrent dans ce qui semblait être une grotte, Miki frissonna.
Ils entrèrent et virent plusieurs paires d'yeux plus où moins grandes s'ouvrir, cependant chacune n'avait plus de pupille, ce n'était que des globe sans contraste.

???: Aah...Il est de retour...?
???: Non...Je veux pas...
Mizuki *se mettant en garde*: Qui êtes-vous?

Le dragon alluma un feu du bout de ses doigts et ont pu découvrir une dizaine de personnes, chacune ayant une race différente. Ils avaient tous un membre arraché, un problème physique et des blessures horribles, Miki devina sans problème qu'il devait s'agir des cobayes de son père voué à la magie noire.
Les cobayes reculèrent bien vite malgré leur infirmité, trop peureux envers toutes ces personnes.

Shana: Ils ont du rester tellement de temps dans cette grotte qu'ils sont devenus complètement abrutis...
Miki: Shana!
Shana: J'ai rien dit!

Izanami ainsi que son frère entrèrent malgré tout, reculant encore plus les infirmes.

Izanami: Quelle bande de crétins! Il est mort depuis belle lurette le doc' alors arrêtez d'être aussi abrutis et sortez! Vous êtes libres maintenant!
???: On ne parlait pas de lui...Mais eux...

Le groupe se retourna et découvrit les cinq hommes encapuchonnés apparus d'un seul coup avec chacun une faux à la main, attrapant Meiko en leur collant l'arme sous la gorge.

???: Ce lieu n'est pas pour des hérétiques comme vous, partez si vous ne voulez pas que j'égorge cette louve...
Miki: Meiko!! Lâche-là ordure!
???: ....? Serait-ce...la jeune maîtresse?

L'un d'entre eux s'avança et s'agenouilla devant Mikien signe de respect.

???: Jeune maîtresse, comme vous le savez mes frères et moi allons faire revivre votre père afin de perpétuer ses recherches, votre contribution en est la bienvenue et nous cherchons à faire de vous sa descendante dans ses expériences...

L'homme se releva soudainement, il senti la présence de Mathaël qui se rapprochait bien vite, il prit la petite elfe avec lui et flotta dans les airs avec les quatre autres sous les regards ébahis du reste du groupe.

???: Il s'approche, partons, nous continuerons le rite plus tard, pour l'heure nous allons purifier la jeune maîtresse.

Tendis que l'empereur du bien allait bientôt apparaître, les cinq encapuchonnés ainsi que Miki disparurent dans un nuage de fumée...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 16 Oct - 20:41

Tout s'était passé si rapidement que personne n'avait eu le temps de réagir. Okita et Shana jurèrent, maudissant ces maudit sorciers. Mizuki resta cependant d'un calme à tout épreuve, souriant narquoisement. Voyant que l'Ange ne réagissait pas, Shana s'énerva et l'attrapa par le col.

Shana : -Qu'est ce qui te fais rire le pigeon ? T'es content parce que Miki va se faire égorger vive ?! Tu pourras lui voler Sora comme ça ? C'est ça que tu penses ?!

Elle lui hurlait dessus à ne plus en finir mais il ne répondait rien, s'occupant de sourire sans rien dire. Alors qu'elle s'apprêtait à le frapper, Okita arriva derrière elle, lui saisissant le poignet.

Okita : -Calme toi, il va sauver la gamine et sait sûrement déjà où elle se trouve.
Shana : -De quoi ?!
Okita (se tournant vers l'Ange) : -Tu maîtrises la magie spatial et temporelle n'est-ce pas ?
Mizuki : -Tu es bien plus perspicace que je le croyais.
Okita : -Je suis peut-être un adepte de magie noire mais je me suis instruit sur tout le reste également. La nuit dernière, j'ai ressentit plusieurs perturbation dans l'espace et ta présence disparaissait des environs. J'en ai donc déduit que tu étais expert dans la magie spatio-temporelle.
Mizuki : -Tu as vu juste, j'ai placé un mouchard sur la gamine en prévision de cet événement, je peux vous guider vers le lieu où elle se trouve quand je veux.
Shana : -Fais le alors !
Mizuki (lui jetant un regard noir) : -Patience sangsue... Il semblerait bien que certains se sont permis d'inviter Père ici...

Il fixa les jumeaux en disant ça. Ils tentèrent de se justifier, expliquant que c'était une de leur mission secondaire de le surveiller mais la Chouette ne voulait rien entendre, s'énervant de plus belle. Sora devint livide quand il comprit que l'empereur allait être là d'ici quelques instants. Lui qui lui avait tenu tête et qui l'avait provoqué...
Quelques minutes s'écoulèrent et Mathaël se présenta devant eux, arborant une expression d’inquiétude quand il vit ses apôtres puis reprit une expression neutre voir agressive en voyant le Dragon et la Vampire. Il s'approcha alors du Renard.

Mathaël : -Ainsi donc c'est toi Sora, le prince de Fantasia.
Sora (tremblant et s’agenouillant) : -Oui... votre majesté...
Mathaël : -Toi le Fennec qui a osé me provoquer et renier ma protection sur Fantasia.
Sora (baissant les yeux) : -Oui votre majesté...
Mathaël (soupirant) : -Nous réglerons ce problème plus tard. Mizuki, tu viens avec moi.

Il s'approcha de son pupille qui avait l'air mécontent de ce qui arrivait. Il posa une main sur son épaule et il disparurent, s'isolant un peu plus loin, là où les oreilles indiscrètes ne pouvaient écouter. L'empereur se relâcha et examina son fil adoptif.

Mathaël : -Mizuki... quand comprendras-tu que la vengeance n'amène rien de bon...
Mizuki : -Quand je l'aurai accompli.
Mathaël : -Te souviens tu quand tu étais petit et que je t'ai recueilli ?
Mizuki : -Evidemment.
Mathaël : -Tout le monde voyait un démon alors que je voyais un pauvre enfant dont le cœur commençait à se consumé par les ténèbres. J'ai tout de suite voulu effacer ta peine et comblé ce manque d'amour.
Mizuki : -Pourquoi me dire ça ? Je le sais déjà. Vous avez été là, vous et Hanna quand tout le monde me rejetait et me haïssais mais avec tout le respect que je vous dois, vous ne remplacerez jamais mes parents morts.
Mathaël : -Je le sais bien...
Mizuki : -Je ne pourrai tourner la page qu'une fois cet homme mort et vous le savez.
Mathaël : -Je le sais aussi. Je te demande juste de ne pas te laisser aller dans l'obscurité. Ton cœur était déjà corrompu mais j'ai scellé cette haine au fond de toi afin de te laisser une chance plus tard de t'en débarrasser par toi même.

Il fouilla dans sa tunique et sortit le fameux collier qu'il avait récupéré un peu plus tôt. A la vue de cet objet, les yeux de la Chouette se mouillèrent rapidement.

Mizuki : -Comment avez vous eu ça ?!
Mathaël : -Quand je suis allez chez tes parents pour vous chercher, j'ai trouvé le corps de ta mère serrant de toute ses forces ce bijou. Elle ne voulait pas que son meurtrier ne le trouve, pour te protéger... Ouvre le...

Il lui jeta le collier et l'Ange l'ouvrit. Dedans il y avait une photo de famille complète du temps où ils étaient heureux et souriants.

Mathaël : -Ton agresseur t'as sûrement traqué jour et nuit pour te retrouver mais n'ayant pas de photo de toi, il n'a pas réussi. Ta mère l'avais compris et t'as protégé jusqu'au bout.
Mizuki (pleurant) : -Mais où voulez vous en venir ?!
Mathaël : -Ne gâche pas tous les efforts de ta mère dans un combat inutile contre cet homme. Si tu y perds la vie, tu piétineras ses dernières volonté. Si tu le tues, tu sombreras dans le chaos et la folie. Les deux choix ne sont pas les meilleurs. Laisse les autres s'en occuper.

L'Ange en avait perdu la voix. Tout était chamboulé dans son esprit et il ne savait plus quoi faire. L'empereur en profita pour s'approcher de lui et lui mettre un main sur son torse. Elle se mit alors à briller, faisant apparaître un sceau sur son poitrine. Il le resserra une fois de plus avant de lancer un sortilège de sommeil.

Mathaël : -Pardonne moi mon fils mais je ne te laisserai pas faire.

L'Ange s'endormit dans ses bras. L'empereur retourna auprès des autres et le confia à Arya avec pour ordre de le surveiller. Il dit également à Izanagi que le sceau est de nouveau stable mais qu'il fallait encore être prudent.
La Chouette dormait, tenant fermement le collier dans sa main tout en pleurant pendant son sommeil. Alors qu'il s'apprêtait à partir, Shana l'arrêta.

Shana : -Pas si vite toi.
Mathaël : -Hors de mon chemin.
Shana : -Et on va faire comment pour retrouver Miki maintenant ? Mizuki est le seul à connaitre sa position.
Mathaël : -Dans ce cas, attendez qu'il se réveille. D'ici une heure il serra debout.
Shana : -J'espère que tu dis vrai.

Elle se décala, lui laissant le chemin. Il disparut mais emporta avec lui également tous les estropiés qui étaient au fond de la caverne. Ils étaient maintenant coincés dans cette grotte à attendre que le dormeur se réveille...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 16 Oct - 21:45

Miki mit un temps à ouvrir les yeux et se découvrit elle-même allongée sur un grand lit baldaquin aux couleurs rouge sang et noir, par ailleurs elle remarqua également que ses vêtements avaient été changés lui faisant porter une robe noire longue bretelles à voile ainsi qu'une couronne de roses rouges sur la tête. Elle remarqua également qu'elle n'avait plus son sac ni son collier télépathique, elle ne pouvait compter que sur sa force où sa transformation en loup garou pour se protéger. Elle posa une main sur son front pour dissiper la fatigue non naturelle qu'elle avait.

Miki *grognant*: J'ai mal à la tête...j'ai été droguée?

Elle se ressaisit et se leva du lit, poussant les rideaux et découvrit qu'elle se trouvait dans une chambre entièrement décorée de roses rouges ainsi que des membres de poupées donnant un aspect morbide. Elle en eut la nausée.

Miki: Où je suis bon sang? C'est horrible cet endroit!
???: Jeune maîtresse...

Un des hommes encapuchonnés apparu dans un voile de fumée derrière la fillette et s'agenouilla à nouveau devant elle.

Miki: Qui est-tu? Laisse moi partir! Dis-moi ce que sont devenus mes amis!!
???: Hélas l'amitié est un sentiment superflu, votre père lui-même l'a écrit dans ses écrits, écoutez la voix sainte de votre père.
Miki *grognant*: "Voix sainte"? Est-ce que vous appelez cet enfoiré de saint? Je ne suis pas une croyante de Dieu comme Mathaël et ses apôtres mais je pense que leur dieu à eux est bien mieux que lui!!

La petite elfe noire allongea ses griffes et donna un grand coup de patte dans le visage de l'homme dont son visage parti en fumée puis revint à la normale sous la stupéfaction de l'elfe.

Miki: Qu...Un fantôme? Vous êtes un fantôme?
???: Peu importe ma race, suivez-moi je vous prie.

Et sans que la fillette ne dise quoi que ce soit, le fantôme attrapa le poignet de celle-ci et la téléporta dans une salle sans fenêtres, sans portes, uniquement éclairée de flammes noires. Devant elle, une multitude de corps en décomposition et souillés par le sang. Toute ces horreurs fit tourner Miki de l'oeil mais fut rattrapée par le fantôme qui la releva doucement.

???: Avant de passer à la réanimation de votre paternel, nous devons nous assurer que plus aucune trace de pureté de se trouve en vous, nous devons vous purifier. Vous resterez dans cette salle durant une heure maximale sans lumière jusqu'à ce que vous sombriez dans les ténèbres comme votre père...
Miki *affolée*: !!!
???: Savez-vous comment est-il devenu fou? Il était avide de connaissances approfondies, son premier meurtre fut celui d'un enfant de son âge, il l'a tué de sang froid car tout petit déjà il se demandait ce que contenait un corps.

Et sur cette explication, il disparu tout en éteignant les flammes derrière lui. Prise de panique, Miki frappa aux murs et hurla de toutes ses forces.

Miki: Laissez-moi sortir!! Je vous en supplie, rallumez au moins la lumière!! Je...je...je ne veux pas devenir folle!!!

Sachant que personne n'allait lui répondre, la fillette se tut et pleura. Cette situation lui rappelait avec douleur son enfance qu'elle a passé dans la cave du manoir, hurlant de peur dans le noir ainsi que la partie en cage où elle assistait à des meurtres. Cette fois-ci pourtant elle était bien seule, Niki n'était pas à ses côtés.

Miki *pleurant*: ...Okita, Shana, Meiko sortez-moi de là...Sora, s'il te plaît...dépêche toi...

Pendant ce temps, le fantôme observait l'évolution que prenait Miki à devenir de plus en plus folle, il tourna les talons pour voir comment avançait la résurrection. Il regarda le corps mort du père presque en le contemplant.

???: Patience messire, dans peu de temps vous pourrez vous délecter de nouvelles recherches mais pour l'heure, votre progéniture doit être capable de vous égaler dans votre folie...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 16 Oct - 22:05

Mizuki qui était incontinent, sans lui, impossible de retrouver la trace de Miki. Okita et shana était dans une colère noir et paniquaient en même temps. Ils ne savaient pas par ou commencer les recherches. Ils se dirigèrent alors vers la grottes, là où étaient sorties les voix mais il n'y avait plus rien, l'entrer avait disparue. Meiko se précipita vers la pierre lui donnant tous les coups quelles pouvait donner. Ces mains commencèrent à saigner, ces yeux se mouillait et le désespoir se fesait ressentir. Okita alla vers Meiko l’empêchant de refrapper encore une fois sur le rocher. Mais elle se débattait.

Meiko (criant) : -LACHE MOI !!!!!! MIKI EST A L’INTÉRIEUR ON PEUX PAS LA LAISSER LA-BAS !!!
Okita : -Calme toi ! on y arrivera pas comme sa !
Meiko : -MAIS ELLE A BESOIN DE NOUS !!!
Okita : -Arrête !!!

Puis Okita la serra contre lui pour essayer de la calmer. Petit à petit elle arrêta de se débattre puis se calma totalement. Meiko ne pouvait supporter de savoir que Miki était en danger, toute seule.

Okita : -On va trouver une autre entrer
Shana : -Oui mais il n'y en a pas d'autre aux alentours tu vois bien!
Okita : -Alors quand il n'y a pas d'entrer, il faut en créer une.

Puis Okita donna quelque coups sur cette pierre, mais elle était gardée par un sceau très puissants. Mizuki aurait peut-être réussi à l'ouvrir mais il était toujours inconscient.  

Shana : -Tu appelles sa une entrer ? Sa n'a même pas bouger !
Okita : -Si c'était si facile pourquoi tu ne le fais pas ?
Shana : - Pffffffff ....

La troupe avançaient alors un peu plus loin et MEiko senti comme une sorte de courant d'air

Meiko : -Vous ne sentez pas ?
Okita : -Sentir quoi ?
Shana : -Mais oui !! Meiko tu es un génie !!

Shana sa mis au même niveau que Meiko pour essayer de savoir d'où provenez l'air. Puis dès qu'elle su où c'était, elle ce précipita et fit une entaille. Notre entrer était désormais accessible ....


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 17 Oct - 0:43

Alors que la fissure venait de s'ouvrir, Shana commença à s'engouffrer dedans. Une voix retentit du fond de la caverne où ils se situaient.

? : -Votre ami n'est pas ici, vous ne trouverez rien d'autre qu'un creux avec des cadavres empilés dedans.

Tout se retournèrent et dans la pénombre, ils aperçurent un homme aveugle lui aussi, sans bras ni jambes. Okita eut une mine de dégout puis un petit rire sarcastique.

Okita : -Tiens donc, un pauvre cobaye qui n'a pas été pris par notre cher empereur du bien ?
? : -Mon âme est déjà perdu, j'étais un ancien disciple du docteur Nadeshiko, le mal est fait.
Okita : -Et qui nous dit que tu nous mens pas ?
? : -Mentir ? Quel intérêt ? Croyez vous qu'un aveugle sans bras ni jambe a un quelconque intérêt à mentir ?
Okita : -Ce n'est pas faux...
? : -Si j'en crois ce que j'ai entendu, la jeune Miki était ici... Il faut que vous vous dépêchiez, ils vont la rendre folle tout comme son père...
Okita : -Dis nous en plus.
? : -Ils vont vouloir 'la purifier', donc l'enfermer dans une pièce noire sans fenêtre ni porte avec des cadavre en décomposition. La folie va la gagner petit à petit jusqu'à ce qu'elle craque...
Okita : -Et tu sais où elle se trouve ?
? : -Bien trop loin d'ici pour que vous arriviez à temps à pied... le seul espoir qu'il vous reste c'est cette fameuse personne maitrisant la magie temporelle et spatiale...Vous avez une heure devant vous avant qu'il ne soit trop tard...

Okita jura et frappa un mur de toute ses forces pour se calmer. Une heure... c'était le temps que le sortilège de sommeil lancé par Mathaël se dissipe... 'Quelle coïncidence de merde' pensa-t-il. Il s'approcha de l'Ange endormit avec un air effrayant.

Okita : -Comme si j'allais te laisser pioncer comme ça !

Il conjura une aiguille, enleva la botte de Mizuki et saisit son pied sous les regards ahuris de tout le monde.

Izanami : -Mais qu'est-ce que tu fabriques ?
Okita : -Sortilège ou pas, tu vas te réveiller mon gros.

Il planta d'un seul coup l'aiguille dans le talon et l'instant d'après Mizuki se réveilla en poussant un cri de douleur si fort que l'echo dans la caverne devenait insupportable.

Mizuki : -Mais t'es un timbré, ça fait un mal de chien !!
Okita : -Pas le temps pour les amabilités, on se dépêche.

Les faux jumeaux lui firent un résumé complet pendant qu'il remettait sa botte. Quand ils eurent fini, l'Ange soupira et prit un air contrarié. Devant ce visage peu rassurant Okita le questionna.

Mizuki : -Père a scellé mes capacités magiques... Je ressens toujours la présence de la gamine mais je ne peux vous téléporter à cet endroit...
Okita : -C'est loin ?
Mizuki : -Si tu demandes pas là si vous pouvez y accéder par vous même en vous téléportant, oui tu le peux
Okita : -Dans ce cas, pas de problème.
Mizuki : -Ça aurait juste été plus rapide et plus précis si c'était moi mais bon... On serra au moins à l'entrée de leur repère

Tout le monde se rattroupa et c'est Shana qui transporta le groupe au complet devant l'endroit indiqué par la Chouette. Ils étaient maintenant devant une porte en granit incrusté à même la montagne. Okita l'examina et vit qu'il n'y avait pas de sceau dessus. D'un commun d'accord avec Shana, il la défoncèrent sans prendre la moindres pincettes, quelques peu énervés. Il arrivèrent dans une pièce énorme avec uniquement des torche pour éclairer les murs et le sol couleur rouge. Okita se pencha pour observer, il passa son doigt sur le sol et le sentit.

Okita : -C'est du sang... je ne sais pas où nous sommes mais c'est malsain au plus haut point... Cherchons vite Miki avant qu'il ne soit trop tard.


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 17 Oct - 8:11

Les secondes paraissaient des siècles pour Miki qui restait murée dans le silence, enroulée sur elle-même à regarder le sol. Elle était bien trop craintive pour bouger. Le noir ne faisait pas tout car la présence de cadavres autour d'elle faisait bien plus d'effet sur son mental qu'on n'y puisse le penser. Prenant son courage à deux mains, elle se leva, craintive et continua à frapper au mur en hurlant, espérant secrètement que quelqu'un lui vienne en aide.

Miki: Ouvrez-moi, ouvrez-moi, ouvrez-moi!! Laissez-moi partir!!

Plus elle le répétait, plus ses points frappaient. Elle recula pour tenter d'enfoncer le mur en prenant son aspect de loup garou mais marcha par mégarde dans la cervelle d'un cadavre sur ses pas.

Miki *effrayée*: Hiiiiii!!!

Elle s'immobilisa de peur et grinça des dents, son coeur devenait de plus en plus fragile, il était prêt à exploser. Les ténèbres puis la folie s'empara d'elle d'un seul coup, elle souriait dans la pénombre et commença à rire doucement.

Miki: Haha...Haha...HAHAHAHAHAHAHA!!!

Ses yeux étaient vides et son mental aussi, le fantôme revint, satisfait de voir que sa mue avait été plus courte que prévue.

???: Voilà qui est mieux ainsi jeune maîtresse, à présent il est temps pour vous de rejoindre votre père...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 17 Oct - 18:16

Sora était dans une angoisse incroyable et paniquait pour Miki comme un fou, lorsqu'il vit Okita et Shana défoncer ainsi la porte il ne put s'empêcher de s'approcher discrètement d'eux.

Sora: Est-ce bien prudent d'avoir fait ça...?
Shana: On s'en fout! S'ils font les petits malins on se chargera de leur cas!
Okita: Idem.
Sora: Bon dans ce cas...

Le renard laissa ses émotions l'envelopper et détruisit en quelques coups tous les indices de fanatismes à Davyd Nadeshiko. Le voir s'énerver ainsi surpris tout le monde mais Okita s'approcha de lui en posant une main sur son épaule, le regard neutre.

Okita: Non, ça s'était stupide par contre...
Sora *surpris*: Ah?
Okita: Que des étrangers démonte leur porte est une chose mais de bousiller leurs objets de culte et souiller leur dieu ça, ça passera pas à mon avis. Bravo tu nous met dans la mouise là.
Sora: Merde.
Izanagi *soupirant*: Qu'importe! On s'en fout s'ils se montrent agressifs je doute qu'ils puissent faire le poids entre nous tous, bien que ce soit le plus inutile qui s'est fait remarquer...
Sora *baissant les oreilles*: Je suis désolé...

A peine avait-ils finis de parler qu'un certains nombre d'hommes encapuchonnés arrivèrent dans un nuage de fumée dans l'entrée, les acceuillant avec leur faux à la main.

Shana: Voici donc le comité d'acceuil, je suis partante!
???: Vous avez souillé notre divinité par cet acte de sentiment débordant, et pour cette peine vous méritez de le rejoindre dans la mort...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 17 Oct - 20:27

Okita sourit de toute ses dents quand il vit le comité d’accueil arriver. Enfin de l'action pensait-il. Cependant quelque chose le chiffonnait, il ne sentait rien de vivant en leurs assaillants. Il avait une impression de déjà vu mais il ne se souvenait pas de quoi ni pourquoi... Chacun se battit dans son coin avec un voir deux ou trois adversaires. Ils n'étaient pas très forts mais à chaque qu'ils leur affligeaient des blessures, elles se refermaient aussitôt. C'est alors que le Dragon comprit.

Okita : -Arrêtez de vous battre, nous perdons de l'énergie dans le vent la.
Shana : -T'as pas d'autre conneries du genre ?
Okita : -Ce sont des goules, des morts-vivant si tu préfères. Ils ne mourront pas tant que nous ne trouverons pas le sorcier qui les invoque. J'utilisais le même processus quand j'étais seul dans mes ruines.
Mizuki : -Et on fait quoi alors ?
Okita : -On les fuit le plus vite possible et on perd pas de temps avec eux.
???? : -Il est déjà trop tard, la jeune princesse est déjà purifié, vous ne pouvez plus rien.
Okita (lui broyant la tête) : -La ferme toi ! On y va et on court !

Ils suivirent le Dragon sans poser de question et repoussèrent toutes les goules qui tentaient de leur barrer la route. Ils déambulèrent un long moment dans des couloirs avant de tomber dans une grande salle remplit d'énorme tubes contenant diverse corps ou liquides étranges. Ça ressemblait à une salle d'expérimentation en tout point et un cadavre en décomposition, plus proche du squelette que de la chaire, trônait au milieu sur un fauteuil rouge et doré. Sur les genoux de cette horreur il y avait.... Miki, le regard vide. Elle était telle une poupée appartenant au cadavre et son regard se fixa sur ses compagnons. Shana, Sora et Okita se précipitèrent pour la voir mais ils furent interrompu par un homme, bien vivant cette fois ci.

??? : -Voyons, voyons, n'interrompez pas cette touchante réunion de famille...
Okita : -Qui es-tu maudit sorcier ?
??? : -Qui je suis ? On pourrait dire que je suis en quelque sorte le pape, rapportant les divines parole du Docteur Nadeshiko. Je m'appelle Thalion, mais rassurez vous, vous n'aurez pas à le retenir bien longtemps...

Il releva alors son capuchon, révélant son visage. C'était un Elfe âgé de plusieurs centaines d'années a en croire par les marques du temps. Quand il le vit, Mizuki se décomposa. Il s'approcha de lui, l'air déterminé.

Mizuki : -Toi, espèce d'enflure, tu vas me le payer.
Thalion : -Tiens donc mais ne serrait-ce pas le petit Mizuki, le dernier Ange Gris ?
Mizuki (hurlant): -Tu devrais le savoir sale enfoiré !
Thalion : -Bien sûr que je le sais, tes parents étaient des plus... agréable à tuer. Dommage que tu m'es échappé, tu aurais fait un parfait cobaye...
Mizuki (tirant son épée) : -Ça va être à ton tour de montrer comment tu es fait à l'intérieur
Thalion (souriant) : -Pas maintenant, assistez d'abord au spectacle qui va se dérouler..

Il se recula un peu et les tuyaux se mirent à s'illuminer. On voyait alors qu'ils convergeaient tous vers le fauteuil où était assis Miki et son père. Ils tentèrent d'arrêter le processus mais les goules étaient revenues de plus belles, les empêchant d'avancer.
C'est alors qu'elles disparurent d'un seul coup sans que l'on sache pourquoi. Sora se mit à hurler, pointant du doigt le trône. Le squelette émettait un râle sourd comme un asthmatique le ferrait. Quelques instant plus tard, il se mit à bouger lentement les doigts, puis les bras, les jambes et la tête. Son corps se recomposaient petit à petit sous les yeux ahuris des protagonistes.

Okita (jurant) : -Je comprends mieux désormais, vous avez amassé plusieurs centaines de milliers d'âmes et vous les faites converger dans ce corps.
Thalion (souriant) : -C'est exact et cette enfant lui redonnera totalement vie grâce à son sang.

Alors qu'il était près à sauter sur l'Elfe, Okita entendit le cadavre parler.

David : -Mi....ki.... Tues les.... pour... papa...
Miki (hypnotisée) : -Oui....Père...

La gamine se leva avant de marcher doucement vers ses compagnons avec un regard meurtrier.

Thalion : -Oui c'est bien ma princesse, tues les et comprends que l'amitié et l'amour ne sont que superflus !
Okita : -Oye gamine, t'es pas sérieuse la ?!
Miki : -Tuer....


[Petite demande : Vous pouvez ne pas finir le combat assez vite ? J'ai prévu quelque chose avec Mizuki ^^' Après c'est comme vous voulez !]


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Sam 18 Oct - 22:19

L'esprit de Miki était complètement corrompu par la folie qui l'hypnotisais d'un instinct meurtrier qui était scellé en elle depuis bien des années. Comme une marionnette qui était suspendue aux fils de Thalion, chaque pas, chaque mouvement qu'elle effectuait était réalisé spécialement pour la tuerie. En se levant des genoux du cadavre qui lui servait de père elle fixait ses amis avec des yeux vides emplis de désespoir qui ne cherchait qu'à s'éteindre. 
Okita ne s'attendait pas a ce que celle-ci puisse les attaquer, pourtant elle invoqua une faux identique a celle des fanatiques et fonça à toute vitesse sur Meiko qui ne l'avait pas vue arriver, elle fut gravement blessée.

Okita *grognant*: Miki n'est pas assez forte en magie pour invoquer des armes! Ordure qu'est-ce que tu as fait?!
Thalion: Je n'ai fait qu'améliorer la puissance de la jeune maîtresse, en tant que fille d'une divinité elle se doit d'égaler les dieux!

En plus de pouvoir invoquer toutes sortes d'armes, elle avait acquis la même capacité de Mizuki lui permettant de se déplacer dans l'espace à la vitesse de la lumière, en plus de la pauvre louve, les faux jumeaux furent bien hors jeu, les os tranchées et le corps mutilé. 
Elle recula, arborant un regard fixe et un large sourire absolument pas naturel qui ornait tout son visage. Elle rigolait toute seule a la vue du sang qui coulait à flot. Le renard, stupéfait et effrayé de la métamorphose de la fillette tenta de la résonner.

Sora: Miki...Calme toi s'il te plait...
Miki *riant comme une folle* Ahahahaha!!! Pour papaaaaa!
Shana: Merde! Je vais essayer moi aussi!

La vampire se jeta sur la gamine tout en grognant entre ses dents: "Désolé, je te jure de t'offrir les frais de soins après ça...".
Elle se colla à la petite elfe noire pour lui lancer une puissante décharge électrique qui la fit hurler, en revanche l'autre ne disais rien et se contentait de regarder les pupille avec des yeux neutres comme si elle se fichait d'elle.

Shana *stupefaite*: Que...? T'es encore indemne après ça?!
Thalion: La folie permet de ne pas ressentir la douleur, par ailleurs nous avons doté la jeune maîtresse d'une résistance identique à celle d'un dragon shinigami, ce n'est pas des tours de magie qui pourront la tuer!

En réplique, Miki attrapa la vampire avec violence par les cheveux en lui plantant sa faux dans le corps, elle hurla à n'en plus finir. 
Dans le jeu d'échecs ne restait plus qu'Okita, Mizuki et Sora contre Miki qui continuait à rire devant la mare de sang qui s'étendait devant elle...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 20 Oct - 12:52

Il ne restait plus que les trois hommes en jeu et quelqu'un que tous avait vite oublier... Arya. La Chouette avait vite remarqué son absence mais n'avait rien dit, espérant qu'elle était parti chercher des solutions à leurs problèmes. Alors que Le Dragon rechignait toujours à l'attaquer, esquivant uniquement les attaque, Sora quant à lui était dans un coin, se tenant la tête dans ses mains.

Sora : -Miki, Miki, dis moi que ce n'est pas toi !
Mizuki : -Oh la boule de poil c'est pas comme ça qu'on va arranger la situation !
Sora : -Arranger les choses ?

Ce bout de phrase l'avait frappé et sans qu'on sache pourquoi il se leva et se dirigea vers l'Elfe qui combattait le Dragon. Il marchait le regard vide lui aussi, appelant sans cesse Miki.

Sora : -Miki, c'est moi Sora, ton fiancé
Okita : -Oye, recule idiot, elle va te tuer !
Sora (pleurant presque) : -Miki, sortons d'ici, redeviens toi même, oublie ton père et marions nous !
Thalion : -Que c'est touchant, princesse tuez le d'abord mais pas trop vite... faîtes lui vivre le véritable désespoirs !

Elle envoya valser le Dragon d'un revers de mains vers les jumeaux qui peinaient à se reconstituer avant de sauter, la faux en avant, sur le Renard qui ouvrait les bras en souriant. 

Mizuki : -Espèce d'idiot, recule !

Impact. Sang. Stupeur. Horreur. La blancheur des vêtements de la Chouette se teinta d'un rouge vermeil. Il s'était interposé juste à temps entre les deux adolescents, recevant le coup à la place du Fennec. La faux avait transpercé sans dos, perforé un rein et était sortit de l'autre côté du ventre. Un petit filet de sang  coulait le long de sa bouche qui souriait elle aussi. Il posa une main faible sur la joue de Sora.

Mizuki : -Espèce d'idiot, regarde que j'ai fait...
Sora : -Mi...mi...MIZUKI
Mizuki : -Tu es vraiment adorable petit prince... (ironisant) Je savais que j'aurai du la laisser dans cet état et te prendre pour moi tout seul...
Sora (paniqué) : -Ne dis pas ça comme si tu allais mourir ! Tu vas te régénérer hein ?
Mizuki : -Je suis un Ange mon petit prince... mon corps est juste un peu plus robuste que la moyenne mais il reste normal...

L'Elfe retira subitement sa faux, arrachant un râlement à l'Ange qui désormais se vidait de son sang. La vie quittait peu à peu son regard et sa main glissa lentement jusqu'au sol. Miki leva de nouveau sa faux pour en finir mais Okita lui sauta dessus l'envoyant valser contre le mur. Il était désormais en forme Shinigami, déterminé à mettre un terme à tout ça. Thalion, qui observait, sourit de toute ses dents.

Thalion : -Est-ce bien raisonnable de faire ça ? Tu pourrais la tuer ou même devenir fou à essayer de contrôler toute cette douleur et cette folie qui tente de te ronger... Ça ne doit pas être facile pour un Dragon noir comme toi...
Okita (se tournant vers lui) : -S'il faut combattre le mal par le mal et qu'il est impossible de la raisonner alors oui je la tuerai. Je suis sûr qu'elle préférerait ça plutôt que de te servir, ordure.
Thalion : -De noble parole mais en es tu capable ?
Okita (souriant) : -Je n'ai jamais dit que j'allais forcément m'attaquer à elle. Il faut prendre le problème à la source.
Thalion : -Je vois... Mais arriveras-tu à m'atteindre ?
Okita (se léchant les lèvres) : -Les sorciers sont mes proies préférées...

Il fonça droit sur l'Elfe qui semblait ravis d'entendre les paroles du Dragon. Bien sûr Miki s'interposa, tentant de le tuer mais son armure était bien trop solide pour la faux qu'elle maniait. Il la repoussait à chaque fois plus violemment pour arriver à son but. C'est alors que la gamine le frappa à mains nus, plus violemment que prévu, l'obligeant à s'arrêter. Il jura, cracha par terre et saisit la petite par le col, la soulevant de terre. Il se dirigea vers une des parois et enfonça son corps par magie dedans, lui laissant uniquement le tête libre.

Okita : -Ça ne l'arrêtera pas mais au moins ça peut la retenir quelques minutes...
Arya : -Okita ?

La Kistune le contacta par télépathie.

Okita : -Arya ?
Arya : -Je n'arrive pas à joindre Mizuki, il s'est passé quelque chose ?
Okita : -Disons qu'il est hors d'état de combattre là..
Arya : -Je vois... Je vais faire vite. J'ai retrouver le livre qu'il m'avais volé et j'ai peut-être une solution pour arrêter tout ça mais il me faut au grand minimum vingts minutes...
Okita : -Je vais essayer de gagner du temps mais je tiendrai pas vingt minutes sous cette forme...
Arya : -Je fais vite aussi.

Il soupira, il devait tenir vingt longues minutes, mais comment... Il regarda autour de lui et ne vit que le chaos et le désespoirs. Il serra les dents avant de hurler à Sora de s'occuper de Mizuki au lieu de pleurer sur son sort.
Il retourna à corps perdu dans la bataille alors que Miki s'était déjà presque libéré de sa prison...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 20 Oct - 20:06

Okita se battait comme un diable contre Thalion qui n'était pas en reste non plus. Sora s'était retrouvé au chevet de des blessés et également de Mizuki. Il était au bord des larmes lorsqu'il vit le carnage qui as été provoqué. La chouette souriait faiblement.

Mizuki *ironique*: Tu fais pitié comme ça le fennec...
Sora *soupirant*: Tais-toi donc et économise tes forces! Je vais essayer de vous soigner mais le temps manque, vous, vous videz de votre sang à chaque minute!

Pendant ce temps le dragon continuait ses assauts répétés sur l'elfe qui jetait quelques coups d'oeils à Miki qui n'allait pas tarder à s'échapper de sa prison. Il décida de donner un terme pour aller aider la fillette mais fut violemment rattrapé par Okita qui lui donna de puissants coups dans le dos. L'elfe jura en fusillant son adversaire du regard.

Thalion: Sois maudit maudite créature...!
Okita *respirant faiblement*: On a pas terminé tout les deux!

Okita tenait bon grâce à sa forme shinigami qui respirait la puissance, donnant du fil à retordre à Thalion qui souriait doucement en voyant que Miki allait bientôt être libre. Okita commença peu à peu à perdre espoir lorsqu'il entendit la voix d'Arya.

Arya: J'arrive! Retiens Thalion quelques secondes!
Okita *grognant*: Grouille toi bordel!!


La kituné apparu dans la pièce et l'examina d'un rapide coup d'oeil, le livre de la résurrection sous son bras. Thalion hurla de rage en la voyant.

Thalion: Le livre!! Je te l'ai dérobé misérable canidé!
Arya *tirant la langue*: C'est dommage que vos gardes n'ont pas été capables de le garder sérieusement...
Okita *surpris*: Tu sais te battre toi?!
Arya *grognant*: Tu me crois inutile crétin?! Te relâche pas!

Thalion se précipita sur Arya mais le dragon s'interposa de nouveau. Tous deux se battaient bravement. Voyant le rouquin en train de soigner les blessés, la jeune kitsuné décida de le laisser en paix et se dirigea en trombe vers le cadavre de David Nadeshiko.

Thalion *furieux*: Laisse notre dieu saleté!! Princesse Miki, sauvez votre père!

Miki se dégagea immédiatement de sa prison sur l'appel du pape sanglant pour se précipiter vers Arya qui hurla de peur.
Mais la faux de la fillette fut arrêtée à temps par Mizuki qui parais la lame devant Arya.

Arya: Que...? Mizuki t'es blessé bon sang!! Dégage de là!!
Mizuki *grinçant des dents*: Sora a fait le plus vite possible pour me soigner, je ne suis pas encore totalement remis mais il a transfusé un peu de son sang dans mes veines pour que je puisse survivre...!

Stupéfaite, la kitsuné se tourni vers son prince qui souriait. Elle repris ses esprits et ouvrit le livre en commençant une incantation. Le cadavre de David hurla de douleur sous les yeux fulminants de Thalion.

Thalion: Non! Non! NON! Je vous interdit de le tuer à nouveau!!
Okita: C'est fini pour toi malheureusement!

La dragon profita de l'instant de surprise de Thalion pour lui l'achever d'un sortilège qui le fit hurler tout autant que le cadavre. Sous la faiblesse de l'elfe, Miki se senti défaillir et tomba en arrière, permettant à Mizuki de respirer. Sora se précipita sur elle pour la rattraper tendis que les blessés reprirent peu à peu leurs sens grâce à Sora. Au sol en criant à la mort, Thalion pleurait de deséspoir.

Thalion: Maîîîîître!!! Je vous en supplie ne m'abandonnez pas!! Emmenez moi avec vous!!


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 20 Oct - 20:57

Alors que la petite Elfe tombait dans les bras du Kistune, complètement démuni de ces nouvelles capacités, Mizuki mit un genou au sol. Il mit sa main sur sa plaie qui s'était de nouveau ouverte et saignait abondamment. Du sang coulait de nouveau de sa bouche sous le regard apeuré du Renard.

Sora : -Mais ça devrait aller pourtant avec tout les soins que je t'ai donné !
Mizuki (s'essuyant la bouche) : -Idiot, je t'ai dit que j'avais le même corps qu'un humain, tes simples soins ne suffiront pas.

Il se releva avec difficulté et avança vers l'Elfe qui agonisait aux frontières de la mort, laissant une trace de sang derrière lui. Il sourit narquoisement en le regardant se torturer de douleur.

Mizuki : -Je trouve ta mort encore bien trop douce.
Thalions (entre deux cris) : -Silence cobaye !

L'Ange sortit alors un petit couteau de sa poche et le regarda, fixant le tranchant de la lame. Il fit courir la lumière dessus avant de la tâter du doigt. Il releva alors la tête de l'homme et lui découpa lentement les oreilles puis lui mutila le visage.

Mizuki : -Quel effet ça fait de se faire enlever les attribut de sa race ?
Thalions : -Va au diable !
Mizuki : -Ah bon ?

Il essuya la lame avant de la planter dans les reins du vieil homme qui poussa un n-ième hurlement. La Chouette se délecta du plaisir que ça lui procurait. Alors que l'Elfe hurlait à ne plus en finir, l'Ange se lassa et décida d'en finir. Il planta le couteau dans la poitrine, ouvrant la peau afin d’accéder directement au palpitant de l'homme. Il le saisit et l'arracha juste avant de le fixer du regard.

Mizuki : -Ce n'est pas ce à quoi je m'attendais... tant pis.

Il balança le cœur au loin dans un geste de dégout avant de s'effondrer par terre, totalement inconscient. Arya accourut, s’inquiétant de son état qui était plus que critique...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Lun 20 Oct - 22:17

Désormais mort, Thalion avait emmené avec lui tous les sortilèges dont l'hypnotisation de Miki qui était toujours dans les bras de Sora. Mizuki était à terre, épuisé par la blessure de la fillette, Arya laissa le cadavre de David dont elle avait retiré l'enchantement pour s'occuper de la chouette au sol.

Arya *à Sora*: Lâchez un peu votre dulcinée messire et venez m'aider à soigner Mizuki!!
Sora *rougissant*: Ah..oui! J'arrive tout de suite!

Les deux renards entreprirent à nouveau une lourde opération qui n'avait pas besoin d'anesthésie grâce à Mizuki qui s'était évanoui du à sa perte de sang. Après un moment Arya se tourni vers les autres.

Arya: On est mal là! Mizuki a encore besoin de sang et Sora lui en a déjà donné trop! Est-ce que quelqu'un est du groupe AB ici?
Meiko: Moi...Moi je peux!
Arya: Meiko?! Mais t'es blessée! Bouge!
Meiko *avec fermeté*: Je veux aider!!

Soupirant, la jeune kitsuné prit le bras de la louve et transmis de son sang dans les veines de l'ange qui reprenait peu à peu des couleurs. Meiko soupira, heureuse que son sacrifice a été utile.
Un long moment passa au mains des renards qui utilisaient une maîtrise et un savoir faire en médecine incroyable, Mizuki semblait un peu plus vivant à chaque minute.
Arya soupira enfin en souriant, se tournant vers les autres.

Arya: On lui a refermé sa blessure et il a eu une quantité de sang suffisante, il a juste besoin de repos pour le moment. *s'adressant à Meiko* Merci Meiko, sans toi on aurait été dans la panade!
Meiko *confuse*: Ah! Euh je...je suis ravie d'avoir pu aider!

Chacun lâcha un soupir rassuré. Sora déposa délicatement le corps de la chouette sur un des divans de la salle et fit de même avec Miki. Il soupira de soulagement et s'avança vers les autres blessés.

Sora: Shana, Izanami, Izanagi et bien sûr Meiko je vous ai fait les soins prioritaires mais un passage à l'hôpital est conseillé.
Shana *souriant*: T'es déjà un chirurgien de talent boule de poils! Je ressens absolument rien!
Meiko: Moi je peux attendre! Je suis forte!
Izanami et Izanagi: Nous, ça nous est égal...

La rouquin soupira à nouveau en souriant et regarda le corps de Thalion qui gisait sur le sol ainsi que le cadavre de David sur le fauteuil qui était à présent réduit à l'état de poussière.

Sora *marmonnant pour lui-même*: Je saurais quoi dire dans mon rapport au chef des anges et au roi des elfes...

Okita soupira de fatigue et se laissa tomber sur le sol, annulant sa transformation shinigami pour revenir à son état humain, ses blessures aussi avaient été importantes mais sa résistance dragonesque lui avait permis de se régénérer rapidement. 

Miki *ouvrant les yeux*: Papa...

Tous se retournèrent vers Miki qui avait ouvert ses yeux jades lentement, regardant avec lenteur la pièce où elle se trouvait. Sora accouru vers elle, la couvrant de baisers.

Sora *les larmes aux yeux*: Que Kyûbi soit loué tu es indemne!! Dis moi quelque chose! Tu es blessée?
Miki: Ah...Euh...Non...

L'état où elle s'était retrouvée laissait à penser qu'elle avait été droguée, ses yeux étaient presque clos, on en venait même à se demander si elle reconnaissait les personnes autour d'elle.
Le rouquin embrassa Miki, fou de joie de la retrouver, ce petit choc lui retrouva d'un seul coup sa mémoire et elle devint rouge pivoine, envoyant le renard valser à l'autre bout de la pièce.

Miki *embarrassée*: Que! Que! Que! NON MAIS! PAS DEVANT TOUT LE MONDE BON SANG!!
Sora *pleurant de joie*: Aaah Miki! Je suis si content!
Miki: T'approche pas!!

Tous rirent de bon coeur, Shana s'approcha d'eux en souriant malicieusement.

Shana: On emmène tout ce beau monde aux urgences et on passe à la noce où quoi?
Sora et Miki *rouges*: !!!!!

Un second éclat de rire se fit entendre. Tous sortirent de cet endroit infernal, satisfaits d'arrêter enfin cette mission...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 21 Oct - 15:11

Sora: ...Ainsi la tragédie d'Anastasia à pris fin.

Rentrés après toute cette histoire, Sora était reparti à Fantasia pour rendre les faits de l'affaire de la résurrection en appelant le chef des anges et le roi des elfes. Le vieil ange retira les lunettes de son nez et les essuya en soupirant.

Chef des anges: Le principal étant que vous soyez sauf vous et les apôtres de Mathaël, que sont-ils devenus?
Sora: Ils sont repartis au palais de l'empereur pour prolonger leurs soins, ils ont tous été gravement blessés, il en va de même pour ceux de Gabriel.
Chef des anges *soupirant*: Je vois...

Le souverain de Gakui se leva en souriant, heureux que cette tache de noirçeur à Rubis prenne enfin fin. Tous trois sortirent de la salle où ils se consultaient mais le chef des anges prit le prince renard à part pour se concerter en secret avec lui.

Chef des anges: Et messire Mathaël? J'ai entendu dire qu'il est venu vous sermonner après l'affront que vous lui avez dit...
Sora: C'est exact, après tout nous, nous sommes entendus pour garder cette affaire secrète...
Chef des anges: Je suis désolé...Mais racontez moi la suite.
Sora: Je ne sais pas quelle sentence il a l'intention de me faire mais je doute qu'il me laisse intact...

L'ange et le kitsuné restèrent muets, craintifs de la réaction de l'empereur du bien. Ils marchèrent en silence jusqu'à la cour du palais où le roi vert les attendait déjà.

Roi des elfes: Nous vous remercions encore pour votre sacrifice jeune roi, le peuple de Cristal peut dormir en paix.
Sora *souriant*: Je vous en prie.
Chef des anges: Portez-vous bien.

Ainsi les deux souverains reprirent le chemin de leur pays avec leur cortège, laissant le rouquin les regarder s'éloigner au loin. Il soupira de soulagement, pas fâché que cette histoire ait pris fin.

Miki: C'est bon alors?
Sora *surpris*: WOUAH!! Tu m'as fait peur bon sang!

Miki était derrière lui, curieuse de savoir la situation.

Miki: T'es gonflé de me dire ça alors que je t'ai attendu pendant deux heures, pendant que t'étais enfermé dans ta salle avec eux!
Sora *soupirant*: Si tu crois que ça m'amuse! Parfois la vie de gouverneur n'est pas facile, j'aimerais bien vivre une vie d'adolescent normale comme toi...
Miki: Ouais t'as raison être apôtre chez Gabriel ça s'appelle bien "avoir une vie d'ado normale"...
Sora: Ouais pas faux, désolé.

Tous deux expirèrent un bon coup, ils étaient trop fatigués et ne pensaient qu'à une chose, dormir. Mais ce n'était pas le moment.

Miki *lui faisant une pichenette*: T'as pas oublié de m'épouser par hasard grand dadet?
Sora *riant*: Hélas oui! Mais faisons un truc tout simple hein! Ce n'est pas parce que je suis prince que j'aime les choses en grand!
Miki: Oui mais moi j'aime les choses festives! Donc je ne veux pas que ce soit transparent non plus!


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 21 Oct - 18:55

Après la bataille, Mizuki ne se réveilla pas sur le coup. Il était bel et bien définitivement dans l'inconscience la plus totale. Izanagi souleva la lourde carrure de la Chouette avec difficulté avant de le prendre sur son dos et commencer leur départ. Alors qu'ils commençaient à partir, Sora les arrêta.

Sora : -Où allez vous ? Qu'allez vous dire à Mathaël ? Désolé de vous importunez mais la sécurité de mon peuple m'inquiète...
Arya : -Pas de panique mon prince, nous trouverons un moyen de minimiser les dommages.
Sora : -Mer...
Arya (le coupant et s'avançant en pointant un doigt sur son torse) : -Par contre, pour ce qui est du mariage, ne vous attendez pas à être dans le cœur de l'empereur plus tard. Vous aimez une apôtre de Gabriel, une rejeton du pire homme sur terre.
Sora : -Je le sais bien... mais je ne peux l'abandonner.
Arya : -Alors vivez heureux. Nous ferrons tous notre possible pour vous couvrir... cette fois ci...
Sora : -Merci..
Izanagi (intervenant) : -Ne te fais pas d'idée, nous ne le faisons pas pour toi mais pour lui.

Il avait dit ça en montrant du menton l'Ange Gris qu'il transportait sur son dos. Ce dernier avait un visage pâle mais serein, un visage qu'il ne montrait qu'en dormant, dévoilant son petit cœur si fragile. Arrivé vers la sortie, tous respirèrent un grand coup l'air frais. Les faux jumeaux partirent devant, Arya voulu suivre mais le prince la rattrapa encore une fois, quelque peu agacé.

Arya : -Qu'est-ce qu'il y a encore ?
Sora : -Je... je ne sais pas si c'est une bonne idée mais quand il reprendra connaissance, dîtes à Mizuki qu'il serra le bienvenu à mon mariage s'il le désire, j'aimerais vraiment le voir...
Arya (l'air grave) : -Vous ne pensez pas lui avoir fait assez de mal ?
Sora : -Mais je...
Arya : -Il vous a appelé Petit Prince durant le combat n'est-ce pas ? Vous ignorez tout de lui et de son passé, vous avez rouvert des plaies qui ont mis beaucoup de temps à se fermer.

Elle arracha son bras de l'emprise du Rouquin et prit son envol elle aussi. Ils retournèrent au palais et les apôtres firent leur rapport à l'empereur alors que l'Ange était toujours dans le coma. Lorsqu'il se réveilla, il fixa longuement le plafond avant de retrouver les souvenirs de ce qui c'était passé. Tous lui revint en tête et il s'enroula dans ses draps, la tête dans l'oreiller en soupirant. C'est alors qu'Hanna arriva à l'infirmerie.

Hanna : -Mizuki, tu es réveillé.
Mizuki : -Hélas oui...
Hanna (posant une main dans ses cheveux): -Arya m'a tout raconté pour le prince de Fantasia... Je ne peux qu'être désolé pour toi mon petit...
Mizuki : -Père est il au courant ?
Hanna : -Non, comme je te l'avais promis, il ne saura rien tant que tu ne m'en donnes pas l'autorisation.

Il soupira, soulagé par ce qu'il venait d'entendre. Il avait le cœur gonflé et les yeux brûlant. Il mourrait d'envie de pleurer mais il se retenait devant sa mère adoptive. Il se rappela alors d'une phrase qu'il avait entendu, il était question d'un mariage... Il se leva sous les protestation de l'Elfe qui le suppliait de rester allongé pour le moment. Il avança droit dans le labo d'Arya qui étudiait et écrivait un rapport des événements qui venaient de se dérouler.

Mizuki : -Arya, dis moi quand il se marie.
Arya : -Tu devrais aller te recoucher, t'es faible et tu ne devrais arrêter de courir après lui.
Mizuki (l'attrapant par le col) : -Je me fiche de ce que tu penses, dis moi où il se marie et quand.
Arya (grimaçant) : -A Fantasia, d'ici quelques heures.

Il reposa la Kistune qui s'épousseta avant de reprendre ses activités. L'Ange quant à lui, alla dans sa chambre et mit une main sur sa poitrine. Il sentit que le sceau de Mathaël lui laissait de nouveau entrevoir ses pouvoirs. Il serra les poings. Doit-il y aller ? Il risquait d'y avoir Gabriel et d'autre apôtres, c'était dangereux... Voulait-il y aller ? Comment réagira Sora ? Il en avait marre de toute ses questions. Il prit une grande inspiration et se téléporta droit sur le toit de la chapelle où allait se dérouler la cérémonie. Il dissimula son aura mais pas sa présence, observant de loin le déroulement...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 21 Oct - 20:31

Après avoir pioncé deux jours durant pour se remettre de toute sa pagaille, Okita se réveilla de bonne heure. Il avait enfin retrouvé le calme dont il aspirait tant. Sa petite journée se déroula tranquillement sans qu'aucun élément perturbateur ne viennent le déranger. Alors qu'il partait se coucher, il vit Sora et Miki dans sa chambre qui l'attendaient. Il soupira.

Okita : -Vous vraiment une salle manie de rentrer toujours dans ma chambre ! Je dois vous rappeler que c'est aussi la chambre d'Anju ?
Miki : -Ouep je sais ! Mais je sais aussi quand elle est pas là !
Okita : -Bon c'est pour quoi cette fois ci ? Un cousin éloigné de la troisième tente du neveu de ton père à retuer ?
Miki (lui tirant la langue) : -Idiot !
Sora : -Pas du tout, nous t'invitons à notre mariage qui se déroulera à Fantasia demain !
Okita (s'asseyant sur son lit) : -Je suis obligé ?

Il avait dit ça en souriant narquoisement à Miki qui répondit à sa provocation en lui sautant dessus et lui bourrinant le torse de coup de poing. Le Dragon se mit à rire avant de reprendre son sérieux, disant à l'Elfe qu’évidemment il viendrait. La petite sourit et se dirigea vers la fenêtre en trainant son futur mari par la main.

Miki : -Ah oui aussi, tu t'habilleras avec un costume !
Okita : -Hein ?????
Miki : -Oui oui t'as bien entendu, un costume !

Elle lui tira la langue avant de s'envoler avec Sora. Le Dragon s'allongea en soupirant encore. Un costume... il allait devait s'en fabriquer un pas le choix... Il appela ses servantes, conjura du tissus et le matériel nécessaire puis se fit tailler un élégant costume noir sur mesure. Lorsque sa femme revint avec les enfants, ils firent de même. Désormais ils étaient habillé pour la cérémonie. La nuit se passa calmement et le jour J il se dirigèrent en famille vers Fantasia. Ils avaient mis leur vêtement dans un sac le temps du voyage pour ne pas les abimer. Une fois arrivé il se changèrent et attendirent devant la chapelle. C'est alors qu'Okita regarda le toit et vit Mizuki. Il s'éclipsa discrètement pour le rejoindre. La Chouette ne fut pas vraiment surpris de le voir ici.

Mizuki : -Que me veux tu ?
Okita : -Je me demande juste si c'est réellement ce que tu veux.
Mizuki : -Comment ça ?
Okita : -Ne fais l'innocent avec moi, je sais que ton cœur est encore fragile, je le sens. Tu vas te faire plus de bien que de mal en restant là...
Mizuki : -Peut-être mais je m'en moque, il ne saura même pas que je suis venu de toute manière, je voulais juste le voir heureux.
Okita : -Et c'est pour ça que tu a juste camoufler ton aura et pas ta présence ? N'importe qui peut te voir en levant les yeux, tu espères juste qu'il t'aperçoive.
Mizuki : -Peut-être... Laisse moi maintenant s'il-te-plait.
Okita : -Comme tu voudras...

Il redescendit et partit retrouver sa femme et ses enfants qui gambadaient déjà à travers les chaises et les tables avec les autres enfants Kistuné, Elfes ou Anges, invité par Sora. Il ne manquait presque plus personne. Anju patientait dans les bras de son mari, fatigué de la longue nuit qu'elle avait passé hier. Alors que tous commencèrent à perdre patience, Miki arriva, accompagné de Gabriel lui aussi élégamment habillé. Il avait dissimulé son aura pour ne pas éveiller les soupçons des être du bien présents...

Okita et Anju au mariage:
 


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Mar 21 Oct - 21:23

Miki arriva au bras de Gabriel, le visage rougie d'anxiété. Elle était habillée d'une robe de mariée des plus originales, coupée aux genoux et laissant une traîne derrière et coiffée de fleurs de lys dans ses bouclettes blondes. De même, elle avait avec elle un bouquet de lys et sur son torse trônait le pendentif de sa mère où les deux photos y étaient.

Gabriel *chuchotant*: Tu veux pas respirer un peu?
Miki *rouge*: Et comment?! Je suis tendue comme jamais!

Lorsqu'ils levèrent les yeux devant eux, ils découvrirent avec stupeur que Sora n'était pas encore là. Miki hurla en son fort intérieur.

Miki *chuchotant*: Bordel!!! Où il est celui-là?!!!

Les invités eux-même ne comprenaient pas un poil de ce qui se passait et tournait la tête un peu partout dans la chapelle pour chercher le jeune marié qui semblait avoir un train de retard. Les apôtres de Gabriel grognaient entre leurs dents, surtout Niki où son envie meurtrière grandissait à vue d'oeil.

Niki: Si dans deux minutes il n'est toujours pas présent à la cérémonie, je jure de lui aspirer son âme dans les ténèbres pour le tourmenter jusqu'à l'outrance...
Okita *soupirant*: Pas malin en effet...mais s'il te plaît Niki un meurtre serait déconseillé.

Enfin, le rouquin arriva en courant de toutes ses forces, essoufflé à n'en plus finir, son costume blanc était d'ailleurs maladroitement mis, sa cravate était également défaite. Il repris sa respiration sous les yeux des spectateurs stupéfaits et de Mizuki qui riait doucement, amusé du comportement du renard.
Embarrassé, Sora marchait jusqu'à Miki qui soupira.

Sora: Je suis désolé... j'avais un contretemps...
Miki *ironique*: Et je suppose que ce contretemps était plus important que ton mariage?
Sora: Je devait négocier avec Mathaël pour nous laisser la paix pour cette journée, au moins.

Miki faillit tomber à la renverse tellement elle n'imaginais pas la raison de ce retard. Elle soupira, refit la cravate de celui-ci devant toute l'assemblée et prit un lys de son bouquet pour la mettre à la boutonnière du renard pour qu'il soit plus présentable, il en rougit atrocement. Gabriel toussa fortement devant le rouquin qui balbutiait, gêné.

Gabriel: J'espère que ton insolence n'ira pas jusqu'à gâcher le mariage de l'une de mes filles...
Sora: No...NON,NON,NON!!! Allez-y je vous en prie!!

L'empereur soupira tendis que la blondinette riait derrière son bouquet en soufflant à son futur mari: "T'en rate pas une toi! Déjà que tu te fais détester par Mathaël tu veux aussi l'aversion de Gaby?". Gabriel s'asseya parmi les invités aux côtés de Shana et Niki qui le toisaient du regard.

Niki: Père je ressens de la tristesse dans votre âme.
Shana: Non sans blague tu pleure?
Gabriel: Taisez-vous donc filles indignes!!

Le prêtre parla durant un bon temps sous les regards émus, fiers et autres des invités. Mizuki écoutait en silence, vouant un grand respect pour cette scène. Puis vint enfin le tour des alliances que les deux adolescents qui n'en étaient plus se passèrent. Puis le temps de se jurer fidélité et enfin, le baiser qui scellait le tout qui se fit acclamé par les spectateurs ainsi que les habitants de Fantasia qui souhaitait longue vie au couple pour le bonheur de leur prince. La fête fut longue et dura trois jours et trois nuits, le bonheur était aux portes de tout le pays de Fantasia.
Sora soupira de bonheur, jamais il n'avait été aussi heureux. Il buvait en compagnie d'Okita, Gabriel, Riyuki et Shana qui étaient vite devenus soûls.

Sora: Les grands crûs de Fantasia vous plaisent visiblement...
Riyuki*soûl*: Un peu mon n'veu!! C'est d'la bonne bibine!
Gabriel *soûl*: ET ON FAIT TOURNER LES SERVIETTES!!!
Shana *soûle*: Hé! Hé! Poils de carotte! C'quand que tu nous sors un gosse après ça?!
Sora *recrachant son verre*: PRRRRRFFFF!!!!

Le rouquin avait recraché entièrement son verre, ému et surpris par ce que venait de dire la pupille qui but un énième verre. Son visage était terni de rougissement et le vin qu'il s'apprêtait à boire lui avait taché son costume et ses cheveux.

Sora *embarrassé*: Et biiiiiien....
Miki: Sora! Y'a quelqu'un pour toi!

La jeune mariée avait accouru vers son mari qui tremblait de rougissement en la voyant arriver, se faisant des films dans son esprit. Il la suivit en dehors de la salle et vit Mizuki.

Miki: Je vous laisse! Mais ne tarde pas trop!
Sora: O...Okay.

Il s'approcha de la chouette en souriant.

Sora: Tu n'étais pas obligé de venir, j'aurais compris.
Mizuki: ...
Sora: Je suis désolé...
Mizuki: Tu l'aime oui où non?
Sora *surpris*: Bien sûr pourquoi?
Mizuki: Dans ce cas ne t'excuse pas comme un idiot et profite.

Le rouquin ne savait plus quoi dire, la chouette souria amusé et s'approcha du jeune prince avec un sourire en coin.

Mizuki: Je trouve que ça te vieilli!
Sora: Hein?!
Mizuki *souriant*: Allez, va danser avec elle.
Sora *confus*: Mizuki je...je suis désolé pour tout ce que j'ai t'ai fait...
Mizuki: Tu as eu le courage de t'excuser et de me prendre sous ton aile, peu d'hommes l'aurait fait, malgré tout je t'en suis reconnaissant. Et puis Miki n'est pas mon énnemie, elle m'accepte même après ce que je lui ait dit.

La chouette souria et prit son envol avant que Sora ne lui dise quoi que ce soit, il retourna dans la salle un peu penaud mais lorsqu'il entra, il découvrit un Gabriel complètement bourré, dansant au milieu des tables, Yuri, Sachiko, Aaron et Calypso éclatèrent de rire en voyant le cruel empereur se tourner ainsi en ridicule.

Gabriel *soûl*: TOMBEZ LA CHEMISE!!!
Sora: Qu...Qu'est-ce qui s'est passé...?
Okita: Il est cuit comme une moule...

Ainsi le mariage se termina sur une note chatoyante et légèrement amère, le prince de Fantasia était désormais marié à une apôtre du mal...

Et la photo de Miki au mariage:
 


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon

Revenir en haut Aller en bas
 

La résurection d'un démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 Sujets similaires

-
» |SCÉNAR| Résurrection.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Rubis :: Anastasia.-