Partagez | 
 

 La résurection d'un démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 19:56

Sora déglutissa sa salive et pensa: "Kyûbi va me foudroyer vivant à force de me voir me comporter de la sorte...". Il s'asseya timidement près de Mizuki qui semblait le dévorer du regard. Gêné, il regarda ses pieds sans trop bouger mais il senti rapidement que l'ange gris le tira par l'arrière, l'obligeant à s'allonger malgré son grès. Il le tenait fermement contre lui laissant le renard rougir de plus belle.

Sora *rouge comme une pivoine*: Que Kyûbi me pardonne...
Mizuki: Je suis aussi croyant et infidèle que toi! Mais se faire plaisir de temps en temps ne fait de mal à personne après tout...

En disant cela, la chouette regardait le renard avec des yeux des plus rebelles, montrant à quel point il tenait à lui et ne semblait pas le lâcher sous aucun prétexte. La donne changea lorsque le rouquin décida qu'il était temps d'arrêter et tenta de se dégager de Mizuki qui le gardait avec lui, il poussait des petits gémissements discrets.

Mizuki: Tu t'en vas déjà? On venait à peine de s'amuser...
Sora: Ce n'est pas ce que je voulais dire! Mais...nous sommes en mission!
Mizuki: Tu es trop sérieux!

Il ratrappa le renard en vol qui s'apprêtait à partir, accidentellement, il arriva sur le torse de la chouette qui laissa passer un sourire en coin.

Mizuki: Le hasard fait bien les choses...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 20:34

Mizuki tenait Sora dans ses bras, il pouvait sentir son souffle, la chaleur de son corps, son cœur qui battait la chamade la douceur de ses cheveux et son odeur qui l'enivrait. Tout ça le rendait dingue et il devait faire un effort immense pour ne pas craquer. Il se contenta de serrer fort le renard contre lui avant de lui murmurer à l'oreille.

Mizuki : -Ne pars pas. C'est égoïste mais je veux rester comme ça éternellement avec toi dans mes bras...
Sora : -Mais nous sommes deux hommes, c'est blasphémer d'être ensemble...
Mizuki : -As tu déjà lu dans les textes sacrés que c'était proscrit ?
Sora : -Non mais..
Mizuki : -Donner du plaisir à quelqu'un n'est pas une histoire de sexe...
Sora : ...
Mizuki : -Regarde moi dans les yeux Sora.

C'était la première fois qu'il l'appelait par son prénom et le Kistune se sentit un peu bizarre de l'entendre de la bouche d'une autre personne que Miki. Tout le monde l’appelle 'Boule de poil, fennec, mon prince, votre majesté' mais jamais par son prénom, seul Miki le faisait jusqu'à présent. Il releva difficilement la tête vers l'Ange et tenta de supporter le regard bleu perçant de la chouette. Ce dernier lui fit un sourire chaleureux, essayant de le détendre.

Mizuki : -Je t'aime Sora. C'est insensé mais je t'aime. Ça fait plusieurs mois que je t'observe lors de tes visites a Celestia et je n'ai jamais rien éprouvé d'autre qu'un sentiment d'amour à ton égard.

Ces paroles fit l'effet d'une douche froide au rouquin, qui se mit à rougir aussitôt. Mizuki approcha ses lèvres des siennes, prêt à l'embrasser.... Mais Sora se retira brusquement...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 20:53

Okita attendait la réponse de la louve mais celle ci s'arrêta brusquement avant de regarder vers l'entrée de la cuisine, les oreilles baissées et la queue entre les jambes. Il mit un moment avant de comprendre. La présence qu'il sentait n'était pas celle de Meiko mais une autre plus noir, plus triste encore. Il la sentait approchée jusqu'à eux, il se mit immédiatement sur ses gardes, Meiko derrière lui.

Okita : -Bordel c'est pas un ennemi j'espère, je suis pas encore en état de combattre... (se tournant vers la canidé) Et toi, tu sais te battre ?
Meiko (hésitante) : -Et bien.... un peu...
Okita : -Tu m'aides pas vraiment là...

La présence s'arrêta juste avant l'embrasure de la porte puis disparut d'un seul coup. Le niveau de stress du Dragon monta d'un cran, il n'aimait pas le genre d'ennemis disparaissant subitement. Alors qu'il tentait d'avancer lentement, une femme se matérialisa devant eux.

? : -Partez d'ici, partez et emportez avec vous cette douleur, je ne veux plus de ces cris dans la cave, je n'en peux plus ! Ils s'agitent ces derniers temps, ils ont soif de vengeance, partez avant qu'il ne soit trop tard ! Ils vous tueront dans leur folie meurtrière !
Okita : -Mais de quoi tu parles, et tu es qui d'abord ?
? : -PARTEZ J'AI DIT ! Vous finirez comme moi et eux ! PARTEZ !

Le visage de la femme exprimait la terreur et la colère juste avant de disparaitre aussi vite qu'elle était apparu. L'instinct du Dragon lui disait qu'elle ne mentait pas et qu'ils étaient en danger ici. Il prit son avertissement très au sérieux et contacta tous le monde par télépathie. Ils répondirent un par un.

Okita : -Il faut s'en aller et vite, nous ne sommes pas en sécurité, on se retrouve à l'entrée.
Shana : -Pourquoi ??? On vient juste de commencer
Miki : -Elle a raison et il faut que je descende à la cave, c'est surement ici qu'il y a des indices.
Izanami : -Je ne veux pas partir non plus avant d'avoir trouvé même un minuscule indice.
Izanagi : -Pareil pour moi.
Sora (begayant) : -J...je...ne pars pas seul, cherchons encore
Mizuki (sec) : -Je cherche aussi.

Il n'eut pas le choix de se plier à la majorité et de rester ici. Il se demanda pourquoi Sora était si hésitant et pourquoi Arya ne lui avait rien répondu. Il décida de continuer cependant en compagnie de la pauvre louve toujours aussi craintive qu'au début.
Ce qu'il ne savait pas, c'est que c'était le fantôme de la mère de Miki qui voulait les protéger pour se repentir du mal qu'elle a fait de son vivant... Elle parlait des âmes torturées qu'elle et son mari ont arraché sauvagement au corps de leur pauvre victime qui ont soif de vengeance.
Il ne savait pas non plus qu'il venait d'interrompre la chouette et le fennec dans leur petite... 'discussion'..


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 21:13

Mizuki soupira, il était conscient que si Sora l'avait repoussé s'était à cause de l'appel d'Okita. Le renard se redressa d'un coup, confus, honteux et devint aussi livide qu'un drap blanc.

Sora: Je...je...je...je...Je suis désolé!! Je ne m'y attendais pas!!
Mizuki: C'est juste mal tombé après tout, pas de chance pour cette fois...

Après que Sora se soit levé du lit, la chouette fit de même, s'étirant de tout son long, même ses ailes se levèrent pour s'aérer les muscles.

Sora: Oui...
Mizuki: En tout cas je ne serais pas satisfait jusqu'à la prochaine fois qu'on se retrouve dans cette situation! Dis moi quelque chose...

Mizuki s'était rapproché de très près du rouquin, il l'embrassa tendrement sur le front, devenu brûlant par sa faute.

Mizuki: Dis moi au moins que tu m'aime.
Sora: Je...

Sora s'arrêta, hésitant. Il n'avait pas perdu Miki de son coeur, il l'aimait toujours mais ses sentiments étaient partagés avec les révélations innopinées de Mizuki qui bouscula son coeur. En le voyant bégaiyer de la sorte, la chouette souria et lui frotta ses cheveux roux semblables à des poils de renard.

Mizuki: Ne brusquons pas les choses, le moment venu pour toi tu me diras ce que tu ressens réellement d'accord?
Sora *hochant la tête*: Uh, uh...

Ainsi tous les deux sortirent de le pièce pour continuer leurs recherches.


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 21:16

Meiko était replier sur elle même, elle avait honte de ne pouvoir rien faire pour aider Okita qui l'avait gentiment aidé. Elle se reprit en main, redressa la tête, et regarda Okita droit dans les yeux.

Meiko : -Assis toi sinon ton état risque de s’aggraver.
Okita : -C'est gentil mais je vais bien t'en fait pas pour moi.
Meiko (d'un ton très sérieux) : -Désolé mais je ne te laisse pas la choix alors assis toi !
Okita : -Ok, ok, ok j'ai compris calme toi. 

Meiko aida Okita a s'asseoir. Il semblait faible. Meiko ne savait pas trop quoi faire pour l'aider. Puis elle se rappela de ce que cette femme avait dit et elle eu une idée. D'un regard sérieux elle s’avança vers la porte, Okita la regarda ne comprenant pas ce que cette louve avait encore derrière la tête.

Okita : -Pourquoi me demande tu de m’asseoir si c'est pour que tu partes ?

Meiko se retourna doucement, le fixa avec un regard sérieux et se transforma en une louve au pelage blanc comme la lune.

Meiko : -Vu que tes amis sont en danger et vu qu'ils sont têtu je vais aller les chercher et les ramenés jusqu'ici. Comme tu ne peut pas trop bouger, j'irai plus vite toute seule et je te dois bien ça après tout. 
Okita : -Je refuse d'attendre ici sans rien faire et qui plus est tout seul !
Meiko : -Je sais que c'est bizarre mais je te demande juste de me faire confiance s'il te plait, Okita. Promis je reviendrai très vite, ne bouge surtout pas d'ici !
Okita : -Mais attend !!! MEIKO !!

Il n'eu pas le temps de finir qu'elle était déjà partie. Osaki la trouvait très bizarre mais sa l’intriguait de plus en pus, il n'arrivait jamais a anticiper ces penser. Pendant ce temps Meiko était en train de courir partout a la recherche de tous ces amies..


Dernière édition par Meiko le Jeu 9 Oct - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 21:27

Dans leur chemin à chercher des indices, Shana et Miki tombèrent sur une mystérieuse louve au poil blanc qui courait en leur direction, suivie de loin par Okita qui lui courait après comme une fou. Très vite il la rattrapa, essoufflé. Mais son état ne dérangeais en rien Shana qui n'avait même pas vu la louve et se contentait d'engueuler le dragon.

Shana: Tu nous as foutu la pétoche avec ton appel à deux balles serpentin! La prochaine fois soit plus délicat!
Okita *jouant à l'ironie*: Tu as raison, la prochaine fois je te laisserais mourir dans ce manoir qui sent la moisissure crevée...
Shana: Crétin...

La fillette aux yeux de jades s'approcha de la louve qui la regardait plutôt craintive et timide, ce à quoi Miki lui caressa la tête.

Miki: T'es mignonne toi! Tu t'appelle comment?
Meiko: Meiko...
Miki: Tu nous montre ta forme humaine dis? Je suis sûre que t'es super mignonne!

La louve grise hocha la tête timidement et se métamorphosa en une jeune fille de dix-neuf ans aux yeux rouges et aux cheveux gris/châtains. Ce à quoi Miki la prit immédiatement dans ses bras, sautillant de partout comme une puce.

Miki: Kyaaaah t'es trop mignonne! Je vais t'adopter à force!
Okita: Miki, ne la traite pas comme un animal...
Miki: Moi aussi je peux me transformer en louve! Et puis je ne la traite pas comme un animal d'abord!
Shana: Mon oeil oui! Tu la cajole a foison!

Meiko était plutôt embarrassée de la situation, collée à la gamine elfe noire qui ne voulait plus la lâcher, comme si c'était une grande peluche louve et elle, une enfant qui voulait ce jouet.


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 21:46

Okita était à bout de souffle, cette aventure le fatiguait au plus haut point et courir après un toutou borné n'était pas vraiment à son gout. Lorsqu'il la rattrape et que les présentation furent faites il prit une grande inspiration.

Okita : -Non mais ça va pas de me laisser seul dans cette cuisine pourrie ?! C'est quoi ça, on me prends en pitié, manquait plus que ça !
Shana (ne pouvant s'empêcher) : -Et pourtant tu en fais de la pitié crois moi...
Okita : -La ferme ! Comme si un roi pouvait se laisser aider par une gamine louve peureuse et bornée ! Je suis gentil et voilà qu'on me crache au visage en retour !

La louve ne savait plus où se mettre et se cachait derrière Miki et Shana qui soupiraient de désespoir. Alors qu'il fulminait encore contre Meiko, disant qu'elle avait bafouer son honneur et préférait mourir que de faire pitié. Au bout d'un moment Miki le coupa net en lui mettant un coup de pied dans le tibia.

Okita : -Mais t'es timbré toi aussi !
Miki : -Et puis toi alors ?! Regarde dans quel état tu as mis Meiko !

Il pencha la tête pour la voir et vit qu'elle pleurait à chaude larme, la tête dans les genoux.

Miki : -Elle a simplement voulu t'aider en retour de ton aide et voilà que tu te mets à lui crier dessus comme un barjot ! C'est toi qui est pas net ! Excuse toi !
Okita : -M'excuser ? Manquais plus que ça !
Miki (prenant un air sérieux) : -Excuse toi j'ai dit !
Okita : -Non
Miki : -Excuse toi où je dis que (se penche vers l'oreille du Dragon) .... et que tu .... quand tu... et que tu...

Le visage d'Okita se crispa sur une mine de surprise puis d’énervement pour enfin s'avouer vaincu.

Okita : -Toi je te jure que je te tuerai si tu dévoiles ça ! Et comment tu sais ça ?
Miki (pleine de malice) : -Anju m'a tout dit... Allez excuse toi !

Il soupira avant de se pencher vers la louve qui s'était arrêter de pleurer pour le regarder. Il lui tendit la main et essaya de faire un sourire quelque peu... raté...

Okita : -Bon excuse moi, je me suis un peu emporté...
Meiko (regardant d'abord Miki qui lui fit signe d'accepter sa poignée de main) : -C'est pas grave, je ferrai attention maintenant...
Miki : -Il est souvent grognon mais il a bon fond, t'inquiète pas ! Et s'il est méchant, tu me le dis et je vais le calmer il va voir !
Okita : -Va au diable.

Ils reprirent leur marche dans la direction de la cave. Okita s'avança un peu plus que le groupe, le dos droit et le torse gonflé pour montrer que sa fierté était toujours là. Shana s'approcha doucement de Miki en ricanant

Shana : -Tu lui as dit quoi pour qu'il soit comme ça ?
Miki : -Oh si tu savais....


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 22:10

En descendant dans la cave nous avions entendus du bruit provenant du fond. Nous nous sommes avancé doucement avec Okita qui pris les devants.

Meiko : -Sa sent quelque chose qui m'est familier mais je ne serais pas dire quoi malheureusement .. En tout cas sur ce coup la je ne le sens pas du tout on devrait rebrousser chemin j'ai vraiment un mauvais pressentiment ...
Okita : -Mais qu'est-ce que tu peut être froussarde.. Pffffff... 
Meiko :-Là n'est pas la question c'est juste que sa me rappelle quelque chose mais rien de bon ! En plus il y a toujours lui, on pourra repérer son odeur a des kilomètres a la ronde ...
Okita : -Tu parles de notre kitsune je présume ?

Meiko tourna la tête et ne répondit pas. Miki lui demanda pourquoi elle n'aimait pas les kitsunes, Meiko lui expliqua que ce n'est pas qu'elle ne les aimait pas mais que les loups ne sont pas en très bonne entente avec les kitsunes c'est tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Jeu 9 Oct - 22:13

Après cette petite pause dans la chambre d'ami, ils reprirent leur déambulation dans les couloirs du manoir à la recherche du bureau du Docteur ou de diverses notes pouvant les aider. L'Ange laissait toujours passer le Renard devant lui et Sora ne cherchait pas à comprendre pourquoi. Alors qu'il s'était arrêter à une petite table pour lire un papier qu'il avait trouvé. Il sentait qu'on le regardait et se retourna. Il vit la Chouette, assise sur un fauteuil en train de lui reluquer le derrière. Il devint rouge encore une fois avant de s’énerver un peu.

Sora : -Espèce de pervers sexuel ! Tu pourrais au moins faire ça discrètement et pas insister autant !
Mizuki (surpris) : -Et toi alors, j'ai entendu dire que tu n'étais pas mieux dans ce domaine !
Sora : -Q...Qu...QUOI ? Qui t'as dit ça ?!
Mizuki (souriant) : -Je me suis un peu renseigné sur toi quand même voyons...
Sora (offusqué) : -Mais jusqu'à ce niveau là ça devient malsain !!!
Mizuki : -Rooo il t'en faut pas beaucoup dit donc... Et puis je regarde ce que je n'ai pas pus encore avoir...
Sora : -Je ne répondrai rien à ça !
Mizuki : -Pas besoin pour le moment, il dit quoi ton papier ?

Sora reporta son intention sur le papier qu'il venait de trouver et commença à le lire, c'était encore une fois un compte rendu d'une expérience que le docteur pratiquait dans son sous-sol. Mais pourquoi un papier ici au deuxième étage ? Que faisait-il ici ? Il sentit une présence qui apparaissait puis disparaissait...ce qui le rendait nerveux. La mère de Miki apparut de nouveau mais devant les deux hommes qui sursautèrent.

? : -PARTEZ !

Le Rouquin s'évanouit d'un seul coup, ayant une peur bleu des fantômes; sous le regard désespéré de l'Ange qui reprit son attitude de marbre. Il se releva et s'approcha de la femme sans la moindre crainte.

Mizuki : -Que veux tu fantôme ?
? : -Partez ou arrêtez leurs pleurs... Leur cris me fend l'âme chaque seconde un peu plus... Partez ou arrêtez les...
Mizuki : -Vous parlez des âmes torturées du sous-sol ?
? : -On les a tous tué dans une folie sans limite.... je le regrette tant...
Mizuki (souriant chaleureusement) : -N'ayez crainte, nous allons nous en occupé, faites nous confiance.

La femme disparut de nouveau, l'expression neutre comme si elle demandait des preuves de ce qu'il avançait. Il soupira et se mit au niveau de Sora pour le réveiller encore une fois.

Sora : -D...De...DES FANTÔMES !!!!
Mizuki : -Pas de panique, il est parti
Sora (terrorisé) : -J'AI HORREUR DES FANTÔMES !!!
Mizuki : -On est pas sorti de l'auberge...

Il se releva et laissa Sora reprendre ses esprits, il regarda pendant ce temps le papier qu'il avait commencé à lire peu de temps avant.

"Grâce aux fonds et ressources que Gabriel me fournit, je peux enfin mener toute les expériences qui m’intéressent... J'ai lu dans un ancien ouvrage qu'il existait une race d'Ange peu connu; les Anges Nocturnes. On raconte que leur vision est cent fois plus développée qu'un ange normal et que leurs ailes grises, scintillent sous les rayons de la lune. La poudre qu'elles dégagent les soir de pleine lune aurait pour effet de réparer les chaires instantanément sans le moindre effort ni douleur.... Il me faut un ou deux spécimens, je sais qu'il en existe encore..."

La suite était effacée mais cela avait largement suffit à Mizuki pour perdre son sang froid. Il serra les poings tellement fort que ses ongles percèrent les paumes de ses mains. La même aura qu'il avait dégagé lors du campement se faisait de nouveau sentir, presque rien ne pouvais le calmer... Il resta comme un statue devant le bureau un long moment...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 7:56

Après avoir retrouvé à peu près ses esprits, Sora remarqua l'ange gris qui était devenu de marbre, il vit un papier dans sa main et commença  à s'inquiéter, priant que les écrits du docteur Nadeshiko ne fasse pas encore d'effet sur le mental comme l'avait ressentis Miki. 
Doucement, il tapota le dos de la chouette en l'appelant.

Sora: Mizuki? ...tu vas bien?
Mizuki: Uh,uh...

Le renard se permit de lire le papier et déglutissà une énième fois sa salive lorsqu'il découvrit le contenu.

Sora: C'est pas bon...je sais bien qu'il est mort mais si jamais les types encapuchonnés voulaient tester cette expérience...
Misuki: Je suis certain que c'est lui qui a arraché les ailes de mes parents pour ses expériences...l'ordure! 
Sora: Quand a moi je retrouve malgré moi des membres de mon peuple qui se sont fait enlevés sans que j'en ai eu conscience, de combien d'associés était-il en possession pour tous ces enlèvements?

Le jeune garçon et le jeune homme étaient mal à l'aise, être dans ce lieu de souffrance et de génocide n'était pour rien au monde plaisant. Malgré tout la chouette était toujours aussi statufiée et fulminaient à l'intérieur d'elle-même, le rouquin le vit et soupira. 
Il le prit dans ses bras par derrière, essayant de le calmer.

Sora: Allez...ça va aller...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 13:15

Sora : -Allez, ça va aller...
Mizuki : -Ça va allez...

Il avait repris cette phrase d'abord avec un ton blasé, tout doucement. Il la répéta encore une fois, encore un peu plus fort, puis commença a ricaner. Il se mit à hurler de rire, de plus en plus fort malgré l'étreinte du Kistune qui voulait le rassurer. Son aura meurtrière grandissait au fil des secondes à un tel point qu'elle commençait à devenir visible à l’œil nu.

Mizuki : -Ça va aller ! Mais bien sûr que ça va aller !
Sora : -Arrête tu me fais peur....

L'Ange Gris se retourna vers le renard et le fixa droit dans les yeux.

Mizuki : -Ça va aller le jour où j'aurai arraché une par une les entrailles du fumier qui a tué mes parents. Je ne le tuerai pas aussi facilement, oh non. Je le ferrai souffrir tout comme il a fait souffrir ma mère encore vivante quand il lui a coupé les ailes. Je lui ferr....

Il fut interrompu par Sora qui lui avait sauté dessus pour l'embrasser. La surprise mélangé au plaisir le fit immédiatement taire. Toutes les mauvaises ondes qu'il émettait se dissipèrent peu à peu et quand il fut de nouveau calme, le renard se retira, rouge de confusion.

Sora : -P..pa...Pardon, je ne...
Mizuki (mettant un doigt sur les lèvres du renard) : -Chut.... Recommence autant de fois que tu le voudras...
Sora : -Je ne savais pas quoi faire, tu étais dans un tel état... J'ai agi sans réfléchir...

La Chouette ne répondit rien et se contenta de serrer Sora dans ses bras en le remerciant sans arrêt.

Mizuki : -Merci... Pardonne moi, je ne peux pas contrôler cette haine quand on parle de l'homme qui a détruit ma vie, mon enfance... J'ai vu mes parents mourir et agoniser alors que je n'avais que quatre ans, il m'a enlevé les seules personnes sur terre qui m'aimaient...
Sora : -Tu sais... (hésitant) Moi aussi j'ai envie de me venger mais ça ne changera rien. Ma mère est morte alors que je partais faire la guerre et j'ai assassiné mon père en étant possédé par la sœur jumelle de Kyubi... J'ai longtemps nourri de la haine à son égard mais j'ai réalisé que ça ne changera rien aux faits...

Mizuki fut surpris par ces révélations quelques peu malheureuses du passé du renard, il n'en savait rien et se sentait presque coupable d'avoir été si égoïste de croire qu'il était seul dans son malheur. Il lâcha une petite larme qui vint s'écraser sur la joue du Rouquin.

Sora : -Mais.... Tu... tu pleures ?!
Mizuki : -Reste avec moi, je ne veux plus perdre quelqu'un que j'aime...

Le renard soupira, pensant qu'il avait plus à faire à un enfant en manque d'amour plutôt qu'à un apôtre sanguinaire de Mathaël. Malgré tout ce qu'avait pus dire Sora, Mizuki ne voulais toujours pas abandonner l'idée de tuer le meurtrier de sa famille.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 17:58

Le Dragon soupira et entama la descente dans la cave sans attendre que les autres le suive. Les escaliers étaient lisses et humides donc glissant. Il dû prendre énormément de précaution pour ne pas tomber. Il arriva devant une autre porte verrouillée cette fois ci. Il posa la main sur la poignée et il comprit enfin ce que lui avait dit la femme.
Il sentit la haine, le douleur et la tristesse derrière cette porte. Les âmes torturées hurlaient et réclamaient vengeance. Il déglutit, prit une grande inspiration et défonça la porte. Aussitôt il fut assaillit par les ténèbres qui habitaient le sous-sol. Il poussa un long cri d'horreur qui fit sursauter les trois femmes qui étaient encore au dessus.

Miki : -Okinou !!!
Shana : -Qu'est ce qui lui arrive encore ?
Meiko : -C'est lui qui a crié ?
Miki : -OKINOU ! IL EST EN DANGER !

La gamine comprit tout de suite de quoi il était question. Elle descendu en quatrième vitesse les marches et arriva à son tour dans la pièce. Moins sensible que le Dragon, elle ne ressentit pas les mêmes chose mais elle voyait très bien que son ami ne pouvait pas supporter ça seul.
Elle le vit debout au centre de la pièce, se tenant la têtes dans les mains, hurlant vers le plafond.

Okita : -Taisez vous ! Lâchez moi ! Arrêtez ça ! Je ne peux rien faire arrêtez !!!!
Miki : -Okinou ! Qu'est-ce qui t'arrive !
Okita : -Ils sont des centaines dans ma tête, ils veulent le prix du sang, ils veulent consumer leur haine ...
Miki : -Calme toi ! Reprends toi !

Il se m'y à pousser un cris encore plus glaçant que le premier et tomba au sol, la tête toujours dans ses mains. L'Elfe tenta de l'approcher mais il la repoussa violemment. Ses griffes commençaient à pousser ainsi que ses crocs et ses ailes, il perdait petit à petit le contrôle, dévoré par la haine des âmes hantant la bâtisse. La vampire arriva, suivit de prêt par la louve.

Shana : -Qu'est ce qui lui arrive ?
Miki : -Il perd la raison ! Il est trop fragile en ce moment pour supporter tout ça ! Il faut l'aider !
Shana : -Je veux bien mais comment ?!
Meiko : -Il se passe quoi s'il arrive pas à se reprendre ?
Miki : -Il va reprendre sa forme originelle et attaquera le premier venu sans faire de distinction, Shana, AIDE LE !!!

Les trois se regardèrent sans savoir quoi faire et Okita se mettait à hurler tout en pleurant, absorbant la haine et la douleur ambiante....


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 18:15

Les trois filles se regardaient toujours dans le blanc des yeux pendant que Okita souffrait le martyr. Miki ne pouvait supporter de le voir comme sa, il fallait qu'elle agisse et vite. Puis elles sortaient toutes les idées qui pouvaient leurs passé par la tête.

Miki : -Il faut absolument aidé Okinou, il ne pourra plus tenir encore longtemps et moi aussi !!
Shana : -Facile a dire mais il faut trouver une solution !
Miki : -Tu pourrai le soigner non !?
Shana : -Je ne suis pas infirmière, je ne peut rien faire !
 
Pendant que les deux se chamaillait Meiko s'avança vers Okita, se métamorphosant toujours petit à petit. Meiko attrapa Okita et essaya de le tirer vers le haut des escaliers, soudain ne pouvant plus se contrôler, Okita lui enfonça ses griffes dans le bras. Meiko résista de plus belle et ne lâcha pas l'affaire, elle était bien déterminer a l'aider, mais en vain. Puis elle regarda Miki et Shana qui se disputaient toujours
 
Meiko (criant de colère) : -SA SUFFIT !!!!!! vous ne voyez pas qu'il a besoin d'aide ! c'est vraiment pas le moment pour se disputer ! Comme tu l'as dit Miki il ne tiendra pas encore longtemps alors il faut se dépêcher !
Miki (baissant la tête) : -Désolé Meiko tu as raison ce n'est pas le moment, Okinou a besoin de nous! Mon dieu ton bras !
Meiko : -Ne t'en fait pas c'est rien, ce n'est le plus important pour le moment
Shana : Donc on fait comment pour le sortir de la !?
Meiko : -Je ne sais pas moi, un souvenir peut-être ?
Miki : -Un quoi ?

Meiko : -Un souvenir auquel il puisse se rattacher, garder la raison, quelque chose qui lui permettrai de rester sois même ...


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 18:49

Tue les... venge nous... laisse nous ton corps... tu es fort... laisse toi allez... tue les... dévore les... arrache leur entrailles...
Toute ses voix tournaient en boucle dans sa tête, il n'arrivait plus à penser par lui même. Petit à petit elles envahissaient la moindre parcelle de son crâne lui faisait perdre le contrôle, chaque seconde un peu plus. Ses griffes se plantèrent dans le bras de Meiko qui tentait de le trainer en dehors de la pièce. L'odeur du sang lui arriva jusqu'au narine et d'un seul coup il s'arrêta pour fixer la plaie d'où coulait le sang. Son regard se vida et un peu de bave coula.

Meiko : -Heu.... Okita, ça va ? Tu te sens mieux ?
Miki (voyant la tête de son ami) : -MEIKO ! Il faut que tu recules et vite !

Elle tenta de se dégager mais le Dragon resserra son emprise, enfonçant ses griffes un peu plus profondément dans la chaire. Il se lécha les lèvre avant de s'approcher de la blessure lentement. La Vampire intervint avant que la catastrophe ne se produise. Elle lança un violent coup de pied dans la visage du Dragon, lui faisant lâcher prise. Miki traina Meiko à l'écart avant de sauter sur le dos du Dragon, essayant de se remettre de l'attaque.

Miki : -Okita ! écoute moi, écoute ma voix ! Pense à la fois où nous nous sommes rencontré, pense à ta femme et tes enfants, pense aux jumeaux ! Reprends toi !


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 19:07

Okita était toujours hors contrôle malgré ce que disait Miki. Le dragon qu'il était de venu était un dragon sanguinaire ne cherchant qu'à se nourrir de chair et de sang. Puis il repoussa violement Miki qui percuta son dos contre le mur. Shana se précipita vers elle pour lui porter secours. Les blessures de Meiko s'aggravaient, alors qu'elles auraient du cicatriser. Meiko baissa la tête essayant elle aussi de se retenir, ne pas penser a l'odeur du sang mais cela était très difficile vu que son odorat était très développer et sa blessures toujours pas cicatriser.  Elle regarda Okita, il avait le regard rempli de haine, de vengeance et de souffrance. Meiko connaissait parfaitement ce que sa fessait d'être sous l'emprise de quelqu'un et surtout du sang. Elle décida d'agir. Elle se leva et avança difficilement vers Okita.
 
Shana : -Mais qu'est-ce que tu fait ! Tu as perdu la raison ! Tu vas mourir si tu t'en prend a lui ! Il n'est plus lui même c'est de la folie !!!! Il ne t'épargnera pas !!
Miki : -Shana a raison ne fait pas sa !
Meiko : -Je ... je suis désolé ....
 

Meiko succomba elle aussi à l'odeur du sang. Ses yeux devinrent rouge écarlate, une hora tout autour d'elle alors se forma. Elle ne bougea plus pendant un moment. Puis d'un seul coup elle fonça sur Okita qui n'avait rien vu venir et il se pris son pied dans le ventre et percuta le mur d'une violence incroyable. Miki et Shana était terrifié de ce qui pouvait se passer à l'avenir car ce n'était pas une mais deux personnes qui avait perdu tout contrôle d'eux mêmes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 19:44

Le Dragon se releva avec difficulté de l'attaque qu'il venait de recevoir. Il n'avait pas une égratignure mais toute attaque contre son être méritait une réponse égale. Il lança une impulsion si forte qu'il arriva à une vitesse fulgurante sur la louve aux yeux rouges. Elle l'esquiva sans trop de difficulté et à sa plus grande surprise, il avait à faire à un adversaire agile et rapide. Il aurait très bien pus la tuer avec aisance mais son état affaibli l'empêchait de bouger comme il le voulait. Il se prenait des coups à ne plus en finir sous les regards étonnés de l'Elfe et la Vampire qui ne bougeaient pas dans le coin de la pièce.
En ayant ras le bol de ne pouvoir la toucher il hurla de rage et s'arrêta. Il décida d'utiliser la magie pour mettre un terme à toute cette histoire inutile. Il invoqua la magie des ténèbres et lança tout sur la louve. Elle en esquiva la bonne partie mais plusieurs lassos la touchèrent, l'immobilisant.
Il s'avança de sa captive avec un sourire satisfait et pointa ses griffes sur le poitrine de la louve au niveau du cœur. 
Alors qu'il s’apprêtait à donner le coup final, la louve sourit avec lui donna un énorme coup de pied entre les jambes... Shana se mit à hurler de rire.

Shana : -C'est lâche mais ça marche bien au moins !
Miki : -Le pauvre quand même....
Shana : -Mais c'est tellement drôle regarde le comme il se tortille par terre !
Miki : -Oui bah tu devrais l'immobiliser avant qu'il reprenne ses forces...
Shana : -Oui oui oui...

Elle s’arrêta de rire et lança un sort d'immobilisation, enchainant Meiko et Okita. Leur rage augmentait et ils se débattaient sans arrêt mais plus ils bougeaient, plus l'étreinte se serrait. La vampire en prit un dans chaque mains et les porta jusqu'au dessus des escaliers. Ils étaient peut-être loin de la cave mais ils ne retrouvaient toujours pas leur état normal...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Ven 10 Oct - 20:09

Arya était enfermé dans la bibliothèque, tellement prise dans sa lecture, elle ne remarqua même pas le grabuge qu'il y avait dans le manoir. Elle était passionné par tous les ouvrages que le docteur possédait et pensait même en voler quelques uns... Tous parlaient de traités d'anatomies et des rapports de divers expérience. Certes, c'était malsain mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'admirer les talents scientifique du défunt docteur.
Les faux jumeaux quant à eux arpentaient les couloirs, découvrant la bâtisse de leur créateur. Ils arrivaient à se faire une idée de quel type d'homme il était et rien ne les dégoûtait plus... Lorsqu'ils entendirent les cris de douleurs du Dragon, ils partirent immédiatement dans la direction de la cave sous les hurlements de panique d'Izanami. Ils virent 

Mathaël quant à lui était dans son palais et cherchait aussi de son côté des informations et quand son espion revint, il devint livide.

Espion : -Messire, nous avons trouvé le responsable du rassemblement pour ressusciter le docteur Nadeshiko 
Mathaël : -Est-ce bien l'homme auquel je pense ?
Espion : -J'ai bien peur que oui.... Il s'agit bien de l'assassin des parents de messire Mizuki...
Mathaël : -Voilà qui est problématique...

Il remercia l'homme qui repartit aussitôt. Il tenta de contacter Mizuki mais tous ses appels furent rejetés, ce qui le contraria légèrement. 'Il doit surement être en plein combat' pensa-t-il. Il appela cependant les faux jumeaux qui répondirent aussitôt.

Izanagi : -Votre majesté, que pouvons nous faire pour vous ?
Mathaël : -Je viens vous avertir de quelque chose qui peut se révéler dangereux, où êtes vous ?
Izanagi : -Dans le manoir du Docteur Nadeshiko à Gakui.
Mathaël : -Mizuki est-il avec vous ?
Izanagi : -Non il est partit avec Dame Arya 
Mathaël : -Je n'arrive pas à le joindre et il faut que je le mette en garde. Mefiez vous de ses réactions, il possède une part d'ombre très forte en lui et s'il apprend que...
Izanagi : -Que ?
Mathaël : -Que l'assassin de ses parents et la même personne que celui qui tente de ressusciter le savant fou.
Izanagi : - Hum... je crois qu'il le sait déjà malheureusement... 
Mathaël : -Et il était dans quel état ?
Izanagi : -Très meurtrier... son aura était noir, plus noir que du charbon..
Mathaël : -Surveillez le... de prêt...
Izanagi : -Bien père.

Il coupa la communication encore plus inquiet qu'avant. Les faux jumeaux quant à eux reprirent leur course jusqu'à la cave où ils virent Okita enchaîné et une jeune femme à côté de lui, aussi ligotée...


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Sam 11 Oct - 14:17

Lorsque le faux jumeaux arrivèrent, Izanami poussa un cri d'effroi tandis que son frère se mit à rire de ce qu'il voyait. D'après lui, la tête que faisait Okita valait bien le déplacement. Sa soeur se mit à lui hurler dessus que ce n'était pas marrant et qu'il fallait l'aider au plus vite. En effet il avait les yeux bleus gorgées de sang, de la bave qui coule et des tics nerveux. Il ressemblait plus à un zombi en quête de chaire qu'à un Dragon.

Izanami : -Il faut l'aider ! Il lui est arrivé quoi ?
Miki : -Les âmes torturées du sous-sol en pris possession de lui, couplé au sang de Meiko lui ont fait perdre la raison...
Izanami : -Meiko ? C'est le truc ligoté à côté ?
Miki : -Oui c'est le 'truc'. Une louve qui a succombé à l'appel du sang aussi...
Izanami : -Oui donc pas important, il faut sauver mon chéri !
Miki (s'énervant) : -C'est pas ton chéri grognasse !
Izanami : -La ferme gamine. Retourne jouer à la poupée.
Miki : -Toi je vais te tuer !
Shana : -La ferme vous deux !

Tous retournèrent vers Shana qui semblait préoccupée.

Shana : -Vous savez quels sont les conséquences d'une possession si elle n'est pas stoppé ?
Tous : -Non ?
Shana : -Son âme sera dévoré et il lui serra impossible de redevenir comme avant. Il faut agir vite, quelqu'un connait une personne capable de purifier les gens ?
Miki : -Le purifier ? Il ne risque rien ?! C'est comme si tu disais qu'il faut nous purifier, ça revient à nous tuer !
Shana : -Il ne risque rien, son âme n'est pas tachée comme la notre
Izanagi : -A part père je ne vois personne qui...
Izanami : -Bien sur que si ! Mizuki en est capable ! Père lui a appris, il faut le trouver et vite !
Miki : -Et pour Meiko ?
Shana : -Si c'est que pour le sang, elle se remettra d'elle même, je sais de quoi je parle. Partez chercher le pigeon, je reste ici.

Ils acquiescèrent et se mirent à la recherche de Mizuki un peu partout dans cet immense manoir. Pendant ce temps dans la tête d'Okita, tout n'était que cacophonie de voix et de hurlement. Il entendait tout ce qui se passait à l'extérieur mais son corps refusait de lui obéir. Il était prisonnier et était réduit au simple état de spectateur.

Okita : -Pitié, aidez moi...
? : -Il faut les tuer...
? : -Le sang doit couler...
Okita : -Non ! Je ne veux pas !
? : -Tu le dois...
? : -L'odeur, le gout, la chaleur du sang...
? : -Les chaires et les os broyés...
? : -Les cris de douleur...
? : -C'est si bon....
Okita : -NON !

Il s'agita violemment ce qui obligea Shana a serrer un peu plus fort. Elle regarda presque avec de la pitié.

Shana : -Regarde dans quel état tu es idiot de reptile... Tiens le coup...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Sam 11 Oct - 15:00

Shana voyait bien que l'état d'Okita s'empirait de plus en plus et qu'il aurait du mal à se contrôler si on le lâchait. La seul chose qu'elle pouvait faire c'est attendre que l'on trouve Mizuki et le ramener au plus vite sinon il ne pourrait plus jamais redevenir lui même. Meiko quant à elle, elle était toujours sous l'emprise du sang, de la douleur et commença a marmonner des choses incompréhensibles
Meiko : -Arrête je .......... revient ..........je t'en supplie .....ne me laisse pas ...
 
A ses mots elle cria puis d'un seul coup elle s'évanouie avec les larmes dans ses yeux rouge écarlate. Elle ne supporté plus la douleur cela lui rappelait beaucoup trop de souvenir .. Assez douloureux ...
Okita à coter d'elle n'avait pas eu la "chance" de s'évanouir pour ne pas ressentir la douleur. Miki et Shana assistaient à se sois disant "spectacle" sans pouvoir rien faire. Miki commença à avoir les larmes aux yeux car elle se sentait impuissante face à ces événements. Shana alla vers Meiko pour savoir si elle respirait toujours. Oui elle respire ce qui était un gros soulagement pour Miki. Shana fut surprise car même évanouie elle continuait de marmonner la même chose avant qu'elle ne s'évanouisse, c'était étrange, personne ne savait de quoi elle parlait enfin .... Plutôt de qui elle parlait.
 
Meiko : -J'ai peur ....... aide moi ......s'il te plait .... ne me laisse ..... pas toute seule ........ encore une fois ...
Shana (d'un ton calme) : -Chuuuuuuuu .. calme toi. Personne ne te fera de mal ne t'inquiète pas.
 
Miki, elle, alla vers Okita avec une légère hésitation. Puis elle se baissa le regardant de plus près. Elle ne pouvait rien faire, elle le savait, mais elle voulait quand même essayer de le raisonner.
 
Miki ( avec les larmes aux yeux et une voix qui tremblait) : -Okinou .. S'il te plait redevient comme avant.. Ne succombe pas aux voix dans ta tête je t'en supplie.... écoute moi .. Okinou ..
 
Le pire dans tout sa c'est que Okita entendait tout ce qu'elle disait, il avait envie de lui répondre, de la rassurer, de lui dire que tout allait s'arranger et de ne pas pleurer mais en vin... Il n'arrivait pas a sortir un seul autre son que les cries de souffrance qu'il poussait depuis tout a l'heure ...


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 13:58

Mizuki tenait dans ses bras Sora qui ne bougeait toujours pas, se demandant dans quel situation il s'était fourré encore une fois... Ne jamais quitter la chouette, se répétait-il dans sa tête. Comment faire une telle promesse en étant aussi incertains de l'avenir et de ses sentiments ? Il soupira et poussa un peu l'Ange pour pouvoir parler en le regardant.

Sora : -Je... je ne peux rien te promettre mais tant que je...

Cette fois ci, il se fit couper par le premier hurlement de douleur du Dragon, suivit de près par un deuxième. Il se releva un peu paniqué et inquiet pour son ami. Des secousses dues au fracas de plusieurs mur se ressentirent et au bout d'un moment le calme complet revint, accompagner de râlements de douleurs. Cette situation fit froid dans le dos des deux hommes qui se relevèrent en se regardant. Ils sentirent alors l'approche des faux jumeaux, complètement paniqués.

Izanami : -Te voilà enfin !!! Qu'est ce que tu fiche ici avec le Renard ?!
Izanagi : -On s'en moque ma sœur, si tu veux le sauver, dépêchons nous.
Izanami : -Oui mon frère, allez la Chouette on se dépêche, on a besoin de toi !

L'homme remarqua que Mizuki gardait au fond de lui une colère sourde comme lui avait dit Mathaël, il ne dit rien pour le moment et le traîna de force sans lui expliquer jusqu'au Dragon, suivit de Sora qui courait derrière eux.
Lorsqu'ils arrivèrent, Sora écarquilla les yeux de stupéfactions. Jamais il n'avait vu Okita dans un tel état et il ne le reconnaissait plus. Son odeur, son aura, son visage étaient différents, il n'avait presque plus rien d'humain en lui. Mizuki, comprit tout de suite de quoi il s'agissait, il s'approcha l'air grave avant de l'examiner. Pour la première fois depuis le début, le Dragon réussi à articuler quelques syllabes.

Okita : -Mi...zu....ki....
Mizuki : -Deux fois que je te sauve la peau, tu ne te sens pas un peu mal la ?
Okita : -Ai...de.... m...oi....
Mizuki (soupirant) : -Je prends ça pour un non.(souriant presque avec sadisme) Ça risque de piquer un peu.

Il mit la main sur le front de la bête assoiffée de sang et prononça une incantation à voix basse tout en tenant son chapelet dans sa main libre. Toutes les âmes qui s'étaient faufilé dans le corps d'Okita se mirent à sortirent en hurlant. Le spectacle faisait froid dans le dos et au bout de quelques minutes, tout fut finir, et le Dragon tomba dans l'inconscience.

Mizuki : -Il va devoir dormir durant un long moment mais il va bien. Et cette louve ?
Shana : -Juste sous l'emprise du sang, elle va bien.
Mizuki : -Je vais purifier la cave, je reviens.

Il descendit les marches tout en tenant le chapelet avant de s'enfermer dans la cave durant un long moment. Sora quant à lui, regardait Okita et la louve, surtout la louve...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 16:21

Sora ne quitter plus des yeux la louve endormit aux côtés d'Okita, elle tremblait et fesait comme une sorte de grimace. Elle était sans doute en train de faire un cauchemar. Elle commença a transpirer, elle se sentait vraiment mal.  Shana alla vers elle pour lui bander les bras car l'endroit où Okita avait planter ses griffes n'avaient toujours pas cicatriser.

Sora : -Ces blessures elles auraient déjà dû cicatriser non ??!
Shana : -Je n'en sais rien moi je ne suis pas médecin
Sora : -C'est tout de même bizarre pour une louve ...
 
Sora était très intrigué par cette louve, et sa tout le monde l'avait remarquer. Miki aussi l'avait remarquer... Mizuki revint de la cave.  
 
Mizuki : -C'est bon j'ai purifié la cave, il ne devrait plus y avoir de danger maintenant.
Miki : -Il se réveillera dans combien de temps Okinou ??
Mizuki : -Il lui faut un peu de repos mais ne t'en fait pas il est hors de danger maintenant
Miki : -Et Meiko comment vas t-elle ?
Mizuki : -Alors c'est Meiko son prénom. Oui elle était juste sous l'emprise du sang, elle ne devrait pas trop avoir de séquelle appart qu'elle ne se rappellera sans doute pas de se qui c'est passer.
 
Meiko était en faite en train de rêver de son enfance, de ses souvenirs ... de lui ... Puis elle arrêta de trembler et ouvrit les yeux d'un coup, se redressa d'une traite et regarda tout autour d'elle d'une peur panique.  
 
Shana : -Hé calme toi ! n'est pas peur c'est nous tu te souvient ?
Miki : -Meiko calme toi c'est moi Miki. Personne ne te veut de mal, tu es en sécurité ici, avec nous
 

Meiko respira assez fort pour essayer de se calmer. Puis elle vit Sora, le kitsune... Elle se leva essayant  prendre la fuite mais mais elle tomba aussitôt, elle était encore trop faible et ses bras lui fesait atrocement mal. Elle regardait Sora avec beaucoup de mélancolies dans les yeux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora..
avatar
Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 18:56

En voyant Meiko tenter de s'enfuir en le voyant, Sora pencha la tête intrigué. Sa bouche ne bougeait pas d'un poil mais ses yeux voulaient en dire long sur lui, comme si elle le redoutait où quelque chose. Il savait que loups garous et kitsunés n'étaient pas toujours en bonne entente, en tant que prince de ce peuple il ne le savait que trop bien.
Au sol avec des yeux tristes et les plaies ouvertes, la louve grise regardait Sora qui se baissa près d'elle en lui souriant.

Sora: Respire calmement, je suis aussi médecin et ce n'est pas la première fois que je vois un loups garou sous l'emprise du sang.
Meiko *le fixant*: ...
Shana: On dirait que tu as une admiratrice en plus mon petit fennec!
Sora *soupirant*: Qu'est-ce que tu vas t'imaginer voyons...

Au moment où la vampire avait prononcé ses paroles Miki et Mizuki semblaient fusiller du regard la pauvre louve.
Le rouquin soupira et tendis une main généreuse à la louve qui la repoussa sèchement d'un coup de main.

Meiko: Ne me touche pas! Fils de renard mal léché!
Sora *surpris*: ...?

La louve se leva brusquement. Shana soupira et regarda Okita qui dormait paisiblement, il avait son calme d'autrefois. Il semblait rêver, sorti de ce cauchemars horrible où il ne ressemblait plus à un être vivant connu. A présent que tous étaient réunis et que chacun allaient plus où moins bien ils décidèrent de continuer les recherches seulement Mizuki s'arrêta brusquement et chercha parmi le groupe quelqu'un.

Mizuki: Arya! Où elle est passée celle-là?
Meiko: Il me semble avoir croisé quelqu'un s'appelant comme ça tout à l'heure quand je cherchais à manger...elle lisait des livres.
Mizuki: Conduis-nous à elle s'il te plaît! Elle est en danger!
Meiko: Mais c'est une kitsuné...
Mizuki: Peu importe!

La louve baissa la yeux, peu admise à cette idée mais prit tout de même la décision de les conduire à elle, Sora et Shana portaient tous les deux Okita qui n'allait plus être utile pendant un certain temps vu l'état de nourrisson qu'il se trouvait. Meiko galopa dans les couloirs du manoir avec le petit groupe qui la suivait, elle s'arrêta devant une immense bibliothèque où débordait des manuels d'anatomie de partout, là ils trouvèrent la jeune kitsuné tenant un livre, immobile.

Mizuki *s'approchant d'elle*: Bon dieu ne disparaît pas comme ça! Tu nous as fait une peur bleue!
Arya *se retournant*: Aargh...Agrll...!!

Effrayé, la chouette se rendit compte qu'Arya était possédée par une sorte de mauvais esprit enfermé dans le livre qu'elle tenait, sa peau était devenue bleue, ses yeux blancs et un filet de bave sortait de sa bouche, tout comme Okita, elle avait été surprise par les esprits de ce manoir.

Miki *grognant*: Notre manoir a été le témoin de tellement d'atrocités qu'en plus des âmes des défunts enfermés ici les mauvais esprits ont été attirés dans ce puit à douleur...
Sora: C'est un "manuscrit" un démon qui dort dans les livres et qui possède ceux qui ouvre son ouvrage...

Le démon se jeta sur les protagonistes qui l'évitèrent adroitement.


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 19:11

Tous se mettent en garde face à elle. Meiko recula doucement mais c'était trop tard Arya qui était posséder repérât sa cible et ne la lâcha pas. Le problème dans tout sa c'est que Meiko n'avais toujours pas guérit de ses blessures est était toujours faible. Malheureusement Arya ne lui laissa aucun moment de répit. Meiko fesait du mieux qu'elle pouvais pour éviter les coups.
Miki : -Mais pourquoi en a t-elle après toi ?
Meiko : -Parce que je suis une louve voilà tout Et le problème c'est ...
 
Meiko à reçu un coup de genoux de Arya dans le ventre  et percuta le sol d'une violence incroyable. Tous avez les yeux écarquiller. Miki se précipita vers Meiko. Elle ne pouvait plus bougeait, elle n'avait plus de force. Arya chargea sur elle. Meiko pris Miki, la poussa et elle encaissa le cous à la place de Miki. Meiko cracha du sang. Sora fonça sur Arya essayer de la neutraliser.
 
Sora (criant) : -MIZUKI FAIT QUELQUE CHOSE !!!!!
Mizuki : -Il faut essayer la faire rester immobile
Sora : -Tu vois bien que c'est impossible ! Dépêche toi !!
 

Mizuki avala une gorgé, pris son chapelet et alla vers Arya ...


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 19:22

Le démon était immobilisé et Mizuki put enfin l'exorciser. Il sortit du corps de la Kistune et chargea à plusieurs reprise le groupe mais tous l'évitèrent sans problème. L'ange, en ayant marre de ce cirque se stoppa d'un seul coup. Il se tint droit et attrapa au vol le démon qui lui chargeait dessus. Il le serra avec une telle force qu'il disparut dans un hurlement de douleur, provocant une légère explosion. Meiko tomba au sol, encore trop faible pour marcher correctement.
Mizuki regardait la scène avec du mépris. Alors que la louve peinait à se lever il soupira et grimaça de dégoût. Il tourna le dos avant de marmonner.

Mizuki : -Les faibles meurent rapidement, lève toi.
Meiko : -Facile à dire quand on est comme toi...
Mizuki : -Peut-être...

Il se tourna de nouveau devant le petit groupe qui le regardait interrogatif. Arya était tombé elle aussi dans l'inconscience, ce qui d'après lui, n'était pas si mauvais de ne pas l'entendre râler 

Mizuki : -Il va falloir mettre les chose au point.
Shana : -Qu'est ce que tu veux dire par là le pigeon ?
Mizuki (regardant Okita) : -Ce n'est pas parce que je l'ai aidé que vous avez ma sympathie. Je l'ai fait uniquement car Izanami me l'a demandé et la première fois parce que c'était Sora. Miki et Shana, vos âmes sont tâchées par Gabriel, quoique vous fassiez, je préférerais ne pas vous sauvez.
Shana : -Ça me semble évident...
Mizuki : -Je préfère enfoncer les portes ouvertes étant donné que vous commencer à prendre vos aises avec moi... Cela vaut aussi pour vous les jumeaux.
Izanami : -Comment ça ?
Mizuki : -Ne commence pas à prendre pitié de ce Dragon où tu finiras par trahir père
Izanami : -Ne...
Izanagi (la coupant) : -Crois tu vraiment que l'on va trahir l'homme qui a sauvé notre âme ?
Mizuki : -Je préfère m'assurer que non.... Quant à toi Sora...
Sora : -Hum ?
Mizuki : -Ne redit plus à Père que tu es fiancé avec l'ennemi ou même que tu les vois. Cache cette relation pour ton bien et le bien de ton peuple, je te couvrirai pour le reste...

Il n'attendit aucune réponse et tourna les talons, partant de nouveau explorer la cave cette fois ci à la recherche d'indice. Il partit seul, prenant de l'avance. Il était persuadé d'avoir loupé quelque chose. 
Lorsqu'il arriva, il l'examina plus en détail. Elle avait été aménagé comme une salle d'opération, une table chirurgicale avec plusieurs sangles pour maintenir les cobayes trônait en plus milieu, côtoyant les cages en ferraille et le fameux bureau où sont entassées les notes. Il fouilla et lis plusieurs papiers mais aucun ne pouvait lui donner l'aide nécessaire...  C'est alors que la fameuse femme qui était apparu tout à l'heure revint.

? : -Vous avez tenu votre promesse...
Mizuki : -Je tiens toujours mes promesse Ma Dame.
? : -Le mal que j'ai fait ne peut être effacer et je regrette tant...
Mizuki : -Les âmes ont trouvé le repos ne vous inquiétez pas, reposez en paix également
? : -Permettez moi de vous dédommager également pour les horreurs que mon mari a infligé indirectement à votre famille...
Mizuki (serrant les poings) : -Vous êtes donc Madame Nadeshiko ?
Mme.Nadeshiko : -En effet, je ne veux pas me montrer devant ma fille c'est pourquoi je n'apparais que là où elle n'est pas... Je lui ai fait tant de mal... J'en ai honte...
Mizuki : -Je pense qu'elle vous pardonnera un jour où l'autre.
Mme.Nadeshiko : -Je ne vois pas comment, quand on tue ses propres parents...

Cette dernière phrase choqua l'Ange Gris. Elle avait tué ses propres parents alors qu'elle était si jeune ? Il ne pouvait le croire. La femme reprit, le sortant de sa torpeur.

Mme.Nadeshiko : -Pour m'excuser, je vais vous donner l'emplacement où mon mari pratiquait les rites de magie noire à Anastasia... Faites en bonne usage...

Elle posa deux doigt sur le front de l'Ange et des dizaines, des centaines d'images défilèrent dans sa tête, lui indiquant le chemin jusqu'à la fameuse caverne qu'ils cherchaient tant... Il la remercia et quand ce fut terminé, elle commença à disparaître. C'est alors qu'elle prononça ses dernière parole.

Mme.Nadeshiko : -Dîtes à ma fille que je l'aime plus que tout et que je regrette mes actes, je ne demande pas son pardon, je n'ai pas cette audace...

Elle disparut définitivement en laissant un collier de jade dans les mains de Mizuki, quand il l'ouvrit il vit deux photos, les deux jumelles. Il soupira et retourna vers le groupe qui n'avait pas bougé de la bibliothèque, s'occupant de Arya, qui reprenait doucement conscience. Il passa près de Miki et lui jeta le collier.

Mizuki (sec) : -De la part de ta mère, elle m'a dit qu'elle t'aimes plus que tout et regrette ses actes.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon Dim 12 Oct - 21:43

Attrapant le collier que Mizuki lui avait lancé, Miki grimaça en premier lorsqu'elle entendit les paroles de la chouette.

Miki *sèche*: Je m'en fiche d'elle, je ne regrette pas ce que j'ai fait.
Mizuki: Elle oui alors tu devrais te montrer plus ouverte et accepter son pardon, il s'agit tout de même de ta mère.
Miki *grinçant ses dents*: Tss...Ma mère? Dans un certain sens elle était encore plus cruelle que mon ordure de père! Alors que Niki et moi grandissions dans la douleur, la peur et crasse elle ne posait jamais les yeux sur nous!!
Shana: Wow! Calme toi gamine!
Miki: Nous n'étions que des obstacles pour elle! Toujours folle à lier de son "mari" elle était jalouse de nous, elle pensais que nous, nous accaparions l'amour de notre père!! ELLE A BIEN FAIT DE CREVER!!

Tous lui jetèrent des yeux stupéfaits. Miki pouvait s'énerver, mais apprécier la mort d'une personne, ça non. Ses pupilles d'amande s'étaient rapetissées, lui rendant un visage furieux. On entendit un bruit, c'était Okita qui s'était relevé péniblement, sûrement réveillé par le hurlement de la fillette.

Okita: ...Shana tu sais toi comme moi ce qu'à vécu Miki pour qu'elle en veuille autant à sa mère, moi je la comprend.
Shana *baissant les yeux*: Ouais, je dirais rien là-dessus...

Mizuki regardait Miki d'en haut, plutôt agacé par le "caca nerveux" de la petite fille. Pour la calmer il ne trouva pas mieux à faire que de lui tirer une oreille.

Miki *grimaçant de douleur*: Whouayayayay!!!
Mizuki: Arrête de brailler tu mes les brises morveuse, regarde l'intérieur de ce collier au lieu de t'exciter bêtement!

La chouette lâcha l'oreille de la petite elfe noire qui se la massa en faisant la moue. Elle ouvrit le pendentif et découvrit à l'intérieur une vielle photo d'elle et de Niki bébés, le jour de leur naissance. On pouvait pourtant clairement les différencier avec la couleur de leurs yeux, l'une avec des pupilles améthystes et l'autre de jades. Miki resta un moment sur ces deux photos, Mizuki soupira.

Mizuki: Elle m'a indiqué le lieu où son mari avait l'habitude de pratiquer la magie noire, à Anastasia. Ne perdons pas de temps.

Tous se mirent en route, sortant du manoir. Seule Miki restait en retrait, toujours fixée sur le bijoux. Sora ralentis la cadence et vint marcher près d'elle, lui passant un bras autour du cou.

Sora *souriant*: Tu avais de sacrés prunelles vertes!
Miki *hochant la tête*: Oui...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La résurection d'un démon

Revenir en haut Aller en bas
 

La résurection d'un démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» |SCÉNAR| Résurrection.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Rubis :: Anastasia.-