Partagez | 
 

 L'incarnation de la folie [biographie de Davyd Nadeshiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MikiAA
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: L'incarnation de la folie [biographie de Davyd Nadeshiko] Lun 27 Oct - 20:39

Chapitre 1: celui-ci que j'étais...



Dans une contrée de Gakui, pays des elfes était dressé un immense manoir qui abritait quatre personnes.
Un père, une mère, une grande soeur et un petit frère.
Cette famille était une riche famille elfique promue au rang de noble par le roi des elfes, cette famille se nommait Nadeshiko...
Ce riche couple avait eu deux enfants, une fille aînée du nom de Ambre et un fils cadet qu'ils appelèrent Davyd.

Cette famille coulait des jours paisibles au gré du vent de Gakui, ils étaient heureux simplement. Harry et Martha, les parents, aimaient profondément Ambre mais Davyd...

Professeur: Je vous le dit comme je l'ai vu! Davyd à menacé un de ses camarades avec une paire de ciseaux!
Martha: Ne dites pas ça! Ce devait être un accident!
Professeur: Quand je suis rentré dans la salle pour les arrêter j'ai bien vu Davyd sourire, et même rire!!
Martha: ...!

Très jeune déjà le petit Davyd avait des poussées d'hystérie et dépassait la raison sans que personne ne l'explique, il n'était pas encore au stade de psychopathe mais on pouvait déjà clairement voir de la folie dans ses yeux verts.
Par cette différence aux autres enfants, Harry et Martha étaient méfiants de leur fils et le considérait déjà comme un diable.
Prétextant que c'était pour le soigner, ils s'éloignèrent de lui jusqu'à ne plus le voir, des jours durant Davyd passa une chambre scellée de leur manoir, seule Ambre venait lui rendre visite de temps en temps en cachette.

Ambre *craintive*: Davyd... Tu m'entend?
Davyd: ...Qu'est-ce que tu fous là toi?
Ambre: Euh je...je viens t'apporter à manger!
Davyd: Dégage, j'ai pas faim.
Ambre: Mais tu n'as pas mangé depuis quatre jours!
Davyd: La ferme! Je veux savoir jusqu'à combien de jours un corps d'enfant elfe peut tenir sans manger.
Ambre: ...

Bien qu'étant encore un enfant Davyd était déjà curieux de la vie, il se testais lui-même avant de tester sur les autres.
Craintive Ambre entra tout de même et déposa une assiette garnie devant son petit frère qui n'y prêta même pas attention.
A la place il fixa intensément Ambre. Ses yeux verts jades pénétraient littéralement dans ceux de la jeune elfe.

Ambre: Euh...qu'est-ce qu'il y a?
Davyd: ...
Ambre: Tes lunettes tombent à force de me regarder comme ça...je vais te les remettre attend deux secondes.
Davyd: Mange ça.

Davyd s'était retourné pour fouiller sous son lit, il en ressorti avec un rat dans la main, Ambre hurla de peur en le voyant, Davyd souria doucement.

Ambre: Hiiiii! J'ai horreur de ces bêtes!
Davyd: Mange. Je l'ai tué spécialement pour toi.
Ambre *choquée*:Qu...Quoi? Hors de question!
Davyd: MANGE JE TE DIS!

Le petit Davyd était devenu de plus en plus menaçant, il jeta le rat mort au visage de sa grande soeur qui hurla une fois de plus. Il empoigna la petite bête et l'enfourna dans la bouche d'Ambre qui avait les larmes aux yeux de dégoût.

Davyd: Qu'est-ce que tu es difficile...Tu es ma grande soeur donc c'est normal que tu me montre l'exemple non? C'est mal de gâcher la nourriture après tout.
Ambre: Mmgh...!
Davyd: Mâche!! Si tu ne le fais pas...

Il prit un couteau dans l'assiette et le planta sous la gorge d'Ambre qui pleurait. De peur et de dégoût, elle finit par le manger tendis que son petit frère riait comme un petit démon, satisfait.

Davyd: Tu as quand même mis du temps à le manger, mais bon, tu sait obéir finalement!
Ambre *pleurant*: ...Pourquoi tu es comme ça Davyd...
Davyd: Pfff... Je te fais manger un truc et voilà comment tu me remercie! Pauvre fille!
Ambre: JE TE HAIS!!

Vexée, humiliée et dénigrée, Ambre sorti de la chambre du petit démon en courant. Celui-ci ne sourcilla pas le moins du monde et la regarda s'en aller, son visage se crispa.

Davyd: C'est tout ce que tu mérite, si tu n'étais pas née j'aurais été le seul que papa et maman aurait aimé...

             -------------------------------------------

Père: Davyd viens ici...
Davyd: ...
Père: Ambre m'a raconté ce que tu lui as fait...tu as quelque chose à dire pour ta défense?
Davyd: C'est une salope.

Le père donna un violent coup de genou dans le ventre de Davyd qui fut projeté jusqu'au mur,crachant de rage. Le paternel revint et empoigna son fils par le col , le soulevant du sol pour le regarder dans les yeux, la fureur dominait entre eux.

Père: N'as-tu pas honte de tenir de tels propos sur elle?! Tu n'es qu'un petit démon! Un diable! Un rejeton de Dieu!
Davyd: Ouais Dieu n'a jamais voulu de moi, et vous non plus!
Père: Silence!! Et baisse immédiatement les yeux!

Mais le petit diable ne fit même pas un mouvement d'oeil, il se prit une gifle monumentale devant son acte de fierté puis jeté.
Son père le foula des pieds et regarda le corps de son fils au sol d'un oeil honteux et furieux.

Père: Puisque ton destin est de suivre celui du diable, vas-t'en de cette maison et ne revient plus jamais!! Et va souiller ton sang autre part mais pas chez nous!!
Davyd *souriant sournoisement*: Pff...Tu crois que c'est une punition pour moi? Je n'attendais que ça!

Avec difficulté mais fierté, Davyd se leva et souria de toutes ses dents.

Davyd: Mais avant de partir...

Il regarda autour de lui d'un oeil averti et vit une des épées que son père accrochait sur le mur de son bureau. D'un bond il s'empara de l'une d'entre elle et se jeta sur son père en un éclair.

Père: DAVYD!! Qu'est-ce que tu fais?!
Davyd *souriant sadiquement*: Je vais juste faire en sorte que plus jamais tu puisse m'emmerder, toi et maman et aussi Ambre!

D'un simple tranchant, il planta la lame dans le torse de son père qu'il regarda une dernière fois. L'homme tomba comme une bête abattu sur le parquet, laissant un filet de sang couler de ses lèvres. Davyd soupira et regarda le cadavre d'un oeil dédaigneux. Il souria à nouveau et sorti du bureau pour aller tout droit vers la chambre de sa soeur.

Frappant pour la première fois à la porte de celle-ci, il entra avec des yeux devenus envoûtants et ses vêtements tâchés du sang de son père, Ambre se leva de son lit en panique.

Ambre *affolée: Da...Davyd...Pou...pourquoi tu es tâché de sang comme ça...?
Davyd: Oh ça? Juste une sale bête qui voulait ma peau.
Ambre: Aah...Réponds-moi!! A qui appartient ce sang?!
Davyd: A notre père, ça te pose un problème?

La jeune elfe blonde frissonna et hurla d'un cris tranchant. Elle plaqua ses mains sur ses oreilles et pleurait à nouveau sous les yeux excités de son petit frère qui jouissait de ce spectacle inégalable pour lui. Il s'approcha d'elle en profitant de sa folie pour ne pas se faire voir et plaqua celle-ci sur son lit en la regardant comme un chasseur de souffrance.

Ambre: Qu...Qu'est-ce que tu fais...Davyd?
Davyd: Je te réduis au silence.

Il empoigna l'oreiller de sa soeur et le plaqua sur le visage de celle-ci en s'asseyant sur elle de sorte à ce qu'elle ne se débat pas. Ambre chercha par tous les moyens d'enlever l'oreiller où pousser son petit frère mais l'espoir était vint et très vite l'énergie ne la parcoura plus, tombant dans le sommeil éternel...
Davyd satisfait se leva et retira le coussin pour voir le visage mort. Un frisson de plaisir le parcourait.
Il soupira de plaisir et sorti du manoir, là il prit un briquet dans sa poche et le jeta sur la bâtisse en disparaissant dans la nature...

                 -----------------------------------------

Les années passèrent et Davyd avait caché son identité de meurtrier dans le reste du monde, tout Gakui était au courant du terrible assassina de la famille Nadeshiko, seul le corps du fils avait été introuvable.
Le jeune démon grandissait chaque jours et il devenait chaque fois un peu plus fou, cependant à défaut de cacher sa personnalité par le passé, il savait à présent très bien la dissimuler au reste du monde et se faisait passer pour un jeune homme normal passionné de médecine. Il parvint à faire le test d'une célèbre école de médecine à Anastasia et décida d'étudier l'anatomie humaine sous de meilleurs angles. Il était persuadé que si il apprenait à mieux connaître le corps des autres il pourrait produire des expériences fabuleuses sur eux.

A la stupéfaction de ses camarades et de ses professeurs, ils découvrirent le savoir faire incroyable de celui-ci à manipuler le corps humain, les cours étaient devenus presque trop faciles pour lui.
Mais en dehors des cours, la vie continuait.

Camarade: Hé Davyd! Je crois bien que t'as une touche!
Davyd: Hum?
Camarade: Farah, la jolie blonde de la classe 5 à l'air de plutôt s'intéresser à toi...
Camarade: Le veinard! Et moi qui croyais que personne n'avait aucune chance avec elle! Dire que c'est notre binoclar qui a réussi à l'avoir c'est quelque chose!
Davyd: ...

Farah Alpino, elfe de sang pur venant de Gakui comme Davyd. Elle était réputée comme étant une très jolie jeune femme et beaucoup d'étudiants n'avaient d'yeux que pour elle, cependant sans le savoir, Davyd était celui en qui elle avait mis le grappin.
Le démon arqua un sourcil, dédaigneux en tout point et remis le nez dans ses devoirs sous les yeux de ses camarades médusés.

Camarade: Et en plus il s'en fout...
Camarade: J'ai envie de le tuer là tout de suite maintenant...

                 ------------------------------------------

Les journées de Davyd étaient rythmées par deux choses: ses études et ses pulsions meurtrières. Bien que se passionnant par les études qu'il menait il ressentais un profond manque de meurtre, il n'avait pas tué depuis l'assassinat de ses parents, il fallait qu'il tue quelqu'un. Alors une nuit il kidnappa un étudiant qu'il enferma en salle d'anatomie et il prenait grand plaisir à le disséquer vivant.

???: Nadeshiko?
Davyd *affolé*: ...!!

Trop concentré, il n'avait pas entendu les pas arriver vers lui. Se retournant vivement, le scalpel ensanglanté en main il était prêt à tuer le témoin pour ne pas se faire démasquer. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il découvrit Farah, encore en uniforme, entrant dans la salle.
Sa surprise fut encore plus grande lorsqu'il remarqua qu'elle n'avait pas pris un seul choc en voyant le cadavre qu'il avait disséquer, à vrai dire c'était à peine si elle l'avait remarqué, elle ne faisait que regarder le jeune Davyd avec ses beaux yeux violets.

Elle s'approcha de celui-ci mais il continuait à la menacer avec son scalpel.

Farah: Quelle surprise de te voir ici Nadeshiko, par cette nuit!
Davyd *menaçant*: Je peux en dire autant à ton sujet, et puis tu ne réalise pas la situation où tu es? Tu m'as vu alors je vais te tuer.
Farah: Oh tu veux parler de ça? Ne t'en fais pas je ne dirais rien...

Elle avait dit ça le plus naturellement du monde comme si elle se fichait éperdument du cadavre. A la place elle se tortillait en rougissant, n'osant pas croiser le regard de jade de Davyd. Celui-ci soupira et comprit immédiatement.

Davyd: Ainsi donc tu es prête à ne rien dire? Vraiment...?
Farah: Bien sûr! Je ferais ce que tu me demande si tu le souhaite!
Davyd: ...Pourquoi tant de dévouement?
Farah *rougissant*: Nadeshiko...

La belle blonde s'était approchée de plus en plus de Davyd jusqu'à le prendre dans ses bras, elle rougissait à n'en plus finir et semblait ressentir une certaine gêne d'être en présence de celui qu'elle aimait éperdument.

Farah: ...Je t'aime, c'est tout. Je t'aime à la folie. Tu peux me demander ce que tu voudras je le ferais parfaitement...
Davyd *l'observant de haut*: ...

Davyd ne disait rien. Il ne savait pas ce que voulait dire le mot "amour" alors voir une femme aussi attachée à ce sentiment le rendait que plus intéressé d'elle. Il était intrigué par cette femme qui ressentais un amour si puissant qu'il pouvait être envoûtant. Il venait de voir cette fille ignorer littéralement un cadavre et s'éprendre d'un meurtrier, elle était folle amoureuse d'un diable, d'un démon!
Une étincelle plana dans les yeux de celui-ci. Si elle était capable de faire la sourde devant les souffrances de quelqu'un, pouvait-elle l'aider dans ses meurtres? Il souria avec malice et la prit dans ses bras, pensant à toutes les manipulations qu'il pourrait lui faire...

                   -------------------------------------

Durant plusieurs mois, Davyd avait travaillé en cachette avec Farah sur un projet qui lui tenait à coeur: créer l'être parfait.
Pour ce faire il avait demandé à Farah d'enlever un être de chaque espèce de Black Rose pour effectuer des expériences sur lui et fabriquer un hybride de toutes les races possibles et inimaginables. Faire ce projet le droguait, il passait des nuits entières là-dessus pour réaliser cette chose.
C'est alors que l'impossible se produisit. Alors que cela faisait un moment qu'il restait sur ce projet il fut contacté par Gabriel en personne par un message télépathique qu'il avait reçu en plein cours.

Gabriel: Dis moi... La petite surprise auquel tu travaille dans le sous-sol de ton école me plaît bien...Retrouve moi cette nuit comme d'habitude là-dessous, j'aurais affaire à parler avec toi.


Choqué que l'empereur lui-même lui ait parlé, Davyd resta dans le silence la journée entière, n'attendant que la nuit tombe pour descendre au sous-sol afin de rencontrer l'empereur en chair et en os. La nuit enfin tombée, il se rendit comme prévu dans les fondations de l'université sans Farah, voulant être seul face à l'empereur. Et il était bien là, se tenant fièrement devant le cadavre hybride sur lequel Davyd travaillait.

Gabriel *sans se retourner*: Dis-moi...A quoi cherche-tu à faire en créant ceci?
Davyd: Je ne cherche rien de particulier si ce n'est assouvir ma soif de connaissance et de meurtres.
Gabriel: Je vois, dans ce cas ça ne te dérangerais pas de me l'offrir une fois qu'elle sera terminée...?
Davyd: Si tel est votre désir alors je le ferais.
Gabriel *souriant*: Bon garçon...

L'empereur s'arrêta d'examiner la chose et se retourna vers la jeune elfe qui avait la mine de plus en plus sombre. Il s'approcha de lui et finit par poser une main sur son épaule en lui murmurant à l'oreille.

Gabriel: Continue et si elle est réussie alors je te prendrais comme apôtre...

Et dans un coup de vent, l'empereur disparu en laissant Davyd au sommet de sa gloire. Devenir apôtre, son bonheur ne pourrait être plus grand, un grand sourire sadique trôna sur son visage et il ria de jouissance. Dans l'ombre, Gabriel écoutait et esquissa un sourire malicieux en pouffant discrètement.

Gabriel *marmonnant pour lui-même*: Ne monte pas sur tes grands chevaux, ce n'est pas toi que je veux comme apôtre, ce seront tes filles que je voudraient...

Il se téléporta dans l'ombre et apparu dans la chambre de Farah qui se réveilla sur-le-champs en voyant l'homme. Ignorant de qui il s'agissait elle attrapa un poignard dans sa table de chevet et le pointa sur lui.

Farah: Qui êtes vous? Allez-vous en où sinon...
Gabriel: Baisse cette arme et écoute ton empereur.
Farah *choquée*: ...! Messire Gabriel?!
Gabriel: Je veux que tu fasse quelque chose pour moi.
Farah *déglutissant sa salive*: O-oui?
Gabriel: Va voir Davyd, unis-toi à lui et donne la vie, tu offriras naissance à une fille que tu appellera Miki. Davyd créera son clone peut de temps après, tu la nommera Niki.

Farah était éstomaquée et ne savait plus quoi dire. L'empereur était apparu dans sa chambre et lui avait donné des consignes sous forme de prophéties, elle se sentait comme la vierge Marie qui était devant son Dieu.

Farah *confuse*: Et bien je...
Gabriel: Il est temps pour moi de partir, fais ce que je te demande et ne pose pas de questions.

Et dans un souffle de vent il disparu, laissant Farah encore confuse. Elle déglutissa sa salive, elle savait ce qui lui restait à faire et appela Davyd à venir la rejoindre. Il était encore en train de s'occuper de sa chose lorsqu'elle l'avait appelé, ce qui l'avait mis en rogne surtout lorsque l'empereur lui-même lui avait demandé de travaillé pour lui.
Il entra dans la chambre de la jeune femme en gromelant, le visage sombre de colère.

Davyd: Je travaillais... je t'interdit de m'appeler lorsque je travaille...
Farah: Je suis désolé...
Davyd *soupirant*: Qu'est-ce que tu voulais?
Farah: Faisons l'amour.

Davyd resta en suspens, tétanisé par la requête de la belle blonde qui était tuée par la honte. Il tourna la tête dans sa direction dans un bruit de porte grinçante et baissa ses lunettes.

Davyd: Tu veux...?
Farah: J'ai dit que je te voulais!
Davyd *soupirant*: Les êtres humains ressentent parfois des orgasmes plus puissants que ce que je pensais...il faudra que j'étudie ça de plus près...

Le démon s'apprêtait à partir mais sa compagne eut juste le temps de le retenir en se déshabillant.

Farah *rouge de honte*: S'il te plaît...
Davyd: Je retourne travailler.
Farah: Ah non!

Elle embrassa l'elfe aux yeux de jades et l'entraîna avec elle sur son lit, Davyd n'eut même pas le temps de se lever que celle-ci le retenait trop fermement, il soupira et commença à enlever sa blouse blanche en prenant un air ennuyé.

Davyd: Si ça peut te permettre de contenir tes pulsions durant un moment alors je vais faire un effort juste pour ce soir...

                  ---------------------------------------

Les mois continuèrent à passer et Davyd avait finit son oeuvre, cependant il n'eut pas le temps de se réjouir que l'hybride qu'il avait fait et qu'il avait avait donné comme nom "Cauchemars" perdit le contrôle dés le souffle de vie donné. Indomptable et surpuissant, il s'était échappé du sous-sol pour atteindre les couloirs de l'université et avait tué tous les étudiants et professeurs qu'il trouva sur son chemin, ravageant au passage le bâtiment. Affolé et terriblement déçu, Davyd était sorti du bâtiment sous les ordres de Farah qui l'avait obligé de s'enfuir avec elle.

Davyd *désespéré*: Non...non...NOOOOOON!!! Mon oeuvre! Ma créature! Mon titre d'apôtre! Tout ça parti en fumée!!
Farah: Davyd il faut sortir où nous seront tués nous aussi!
Davyd: Hors de question!! Je veux mourir avec elle!
Farah: NON! On sort de là!

Tout deux dû partir contre leur gré où ils décidèrent de revenir dans le pays qui les a vu naître, Gakui. Davyd soupirait à maintes reprises, il savait qu'il pouvait dire adieu à son titre d'apôtre à présent et puis revenir dans le pays de ses parents ne le rendait que plus irritable. Tout deux marchèrent de longs jours dans leur pays en quête d'un lieu où s'établir. Ils trouvèrent finalement un lieu isolé de la capitale où ils pouvaient vivre librement. Farah était enjouée de pouvoir enfin respirer mais son amant était bien plus calme.

Ils appelèrent un architecte qui avait pour mission de leur créer un manoir dans ce même lieu qui plaisait au couple. Grâce au fait que Davyd était noble, il offrit une coquette somme à l'architecte qui s'empressa de faire les travaux du manoir qu'ils désiraient. Le temps que la construction se fasse, le jeune couple dormait dans les hôtels de la capitale, ils attendaient leur demeure qu'ils avaient décidé d'appeler "Le manoir de Raven".
Les mois continuèrent d'avancer et le chantier été enfin terminé, laissant enfin la possibilité au jeunes elfes d'avoir un chez-soi.

Davyd avait spécialement demandé à l'architecte de lui faire-faire un sous-sol assez grand, mais il en ne précisa pas la raison...
En effet car sa drogue le prenait de nouveau et son envie de tuer lui était revenue, il continua ses kidnappings et il se fit rapidement connaître dans Cristal et bientôt dans Black Rose pour ses meurtres.
Il engagea des domestiques dans sa demeure et devint chaque jour un peu plus stratégique et fou à lier.
Farah ne changea pas non plus, au contraire elle devenait encore plus folle de son homme qui devint peu de temps après son mari...

                 ------------------------------------------

Davyd: ...Enceinte pas vrai?
Farah *les yeux larmoyants*: ...
Davyd: Ce qui devait arriver est enfin venu après tout...
Farah: ...

Farah s'était enfermée dans sa chambre en pleurant toute la matinée. Elle savait qu'elle allait tomber enceinte avec la prédiction de Gabriel mais jamais elle n'avait pensé que ça pouvait être aussi douloureux. Des tas d'idées lui venaient en tête, elle se sentait en concurence avec son propre enfant pour l'amour de Davyd, de la jalousie figurait sur ses yeux, elle était prête à avorter s'il le fallait.

Farah: Je ne veux pas le garder. Davyd, j'aimerais que tu m'opère pour me l'enlever s'il te plaît...
Davyd: Je n'opère pas comme les médecins "normaux", tu en subira les conséquences.
Farah: Je m'en moque!! Je n'en veux pas!
Davyd *réfléchissant*: Voyons, on devrait s'en servir à la place non?

Un éclair de génie et de folie traversa la yeux verts de Davyd qui riait doucement.

Davyd: Je vais recommencer un autre "Cauchemars"! Je vais utiliser cet enfant comme nouveau test! Oui je vais faire de lui un elfe noir!
Farah: Un...elfe noir?
Davyd: Dans le passé certains sorciers ont essayés de ratacher des elfes à d'autre races en les faisant passer pour de faux hybrides, je veux refaire cette pratique avec une nouvelle manière de faire!
Farah: ...

Peu de temps après, Farah accoucha d'une fille qu'elle appela Miki, comme le voulait Gabriel. En voyant sa fille, Davyd n'éprouva pas une once d'amour, tout comme Farah. A la place il eu l'idée de tester pour la première fois le clonage en prélevant l'ADN de celle-ci. L'expérience fut une réussite mais une chose l'intriguait...
A la différence de Miki, elle avait les yeux violets, tout comme Farah.
Ce mystère avait perturbé Davyd, il s'enferma plusieurs jours dans son bureau à réfléchir. En attendant, Farah décida d'appeler le clone Niki, comme le voulait également Gabriel. Elle confia par la suite les deux fausses jumelles aux gouvernantes et servantes qui les ont élevées durant une année entière.

Encore pensant de la défaite et du mystère qu'il avait essuyé, Davyd se débarassa de toutes ces pensées et décida de poursuivre ses expériences. Pour continuer à faire un nouveau "Cauchemars" il voulait essayer de faire quelques recherches sur des hybrides avant d'attaquer sur la transformation en elfe noire de Miki. Il finit par choisir deux enfants, des faux jumeaux se nommant Izanagi et Izanami, tous deux des hybrides hyènes.

Il avait fait de longues expériences douloureuses sur eux en essayant de combiner toutes les races d'hybride possible en eux de sorte à ce qu'il ne soient plus de vrais animaux. Une fois de plus, l'expérience fut une réussite mais tous deux s'échappèrent au plus grand malheur de Davyd qui avait des sujets d'expérience merveilleux lui filer entre les doigts.

Deux années passèrent et Davyd avait réussit la transformation en elfe noire de Miki mais une fois de plus, un sujet s'était enfuie, emmenant avec elle Niki. Davyd était furieux mais ne se laissa pas aller et décida après cette réussite de continuer les transformations d'elfes noires de sorte à ce qu'il y en ait le plus possible, en peu de temps il avait réussis à en faire plus d'une centaine.

Davyd: Je suis un créateur de race...J'ai recrée la race des elfes noires qui avait été éradiquée par le passé, n'est-ce pas merveilleux?
Farah: Absolument!
Davyd: Et bien...je retourne au travail!

Davyd était au sommet de sa gloire et son moral n'avait jamais été aussi haut mais hélas, sa mort approchait à grands pas et peu de temps après, il entendit une explosion au rez-de-chaussée qui n'était autre que Miki et Niki complètement envahies par la vengeance...

Davyd: Mes...Mes poupées!! Vous êtes revenu voir papa!! Vous êtes revenues voir votre créateur!
Miki et Niki: ...
Davyd: Ah ah ah ah!! Je suis le plus heureux des hommes! Je vais m'amuser de nouveau avec vous mes...

D'un coup il eut le crâne explosé par Niki qui le foula au pied, il voyait la mort, la souffrance, tout ça il l'avait fait enduré à ses victimes mais c'était bien la première fois qu'il le ressentais...
Dans son dernier souffle de vie, il voyait Farah se faire déchiqueter la mâchoire par Miki, furieuse.
Une fois partie, il se retrouva seul avec la mort pas encore à lui mais le corps en lambeaux. Il respirait comme un mort vivant, on ne pouvait même plus le qualifier "d'homme" avec le physique atomisé qu'il avait. C'est alors qu'il entendit des pas lents et sûrs se diriger vers lui. N'ayant pas la force de lever la tête, son oeil fit le travail. En face de lui, le regardant de haut, Gabriel admirait le spectacle avec plaisir.

Gabriel: Voyez-vous ça...n'était-ce pas mon loyal chien scientifique d'avant? Tu as bien changé...
Davyd *respirant faiblement*: ...
Gabriel *soupirant*: Elles ont fait un sacré bazar quand même, il va falloir que je nettoi tout ça!
Davyd: Aah...
Gabriel: Hum? Oh je voulais te voir dans cet état! Tu étais devenu tellement fier de toi que tu croyais pouvoir tenir tête aux empereurs pas vrai? N'oublie pas que tu n'es qu'un gosse avide de sang!

L'empereur donna un coup de pied dans un os de Davyd en rigolant.

Gabriel: Je vais tout te prendre désormais, ta vie, tes ambitions, ta femme et tes filles, tes filles? Ah oui je dois te préciser ça...

Il se pencha jusqu'à hauteur du visage de Davyd en murmurant.

Gabriel: C'est moi leur père désormais.

Se fut la goutte de trop pour Davyd et très vite la vie le quitta sous cette dernière note dramatique pour lui. Gabriel le regarda longuement avant de marcher jusqu'à la sortie du manoir en rigolant de plus belle...




Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'incarnation de la folie [biographie de Davyd Nadeshiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Biographie de Desaix
» Biographie De Sénarmont
» Crise de folie... |Libre|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Fan fiction. :: Fiction Black Rose :: Texte Fic :: Fic Miki-