Partagez | 
 

 [En pause] L'identité de la princesse à fourure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Jeu 13 Nov - 20:25

Cette gamine, non seulement elle lui avait piqué son amour mais en plus de ça c'était une apôtre incompétente... Ça l'énervait, ça le rendait dingue. Il soupira de dédain avant de porter son attention sur les enfants captifs. Il n'avait pas spécialement d'affinité avec les enfants car ils lui rappelait son enfance dans la faiblesse. Il se dirigea vers le groupe et les examina rapidement un par un. Le Dragon s'approcha de lui.

Okita : -Que compte tu faire ?
Mizuki : -Je vais les emmener au palais de Mathaël, Hanna s'occupera d'eux.
Okita : -Comme tu voudras, ils seront bien mieux qu'ici dans tout les cas.

Il soupira et commença demander aux enfants de tous se tenir le main et que l'un d'entre eux prenne celle de la Chouette. Quelques peu méfiant de cette nouvelles personne qui leur donnait des ordre et voulait les emmener dans un autre endroit; ils questionnèrent le Dragon du regard.

Okita : -Vous pouvez le suivre, c'est quelqu'un de bien.
Petit Elfe : -Dis monsieur flammèche, on se reverra ?
Okita (frottant les cheveux) : -Si tu le veux, peut-être... Allez hop, filez !

L'Ange Gris lança la transportation et revint quelques minutes plus tard. Il avait confié les enfant à la promise de Mathaël comme il l'avait dit. Quand il revint, Meiko et Sora revient du passage avec Akura un peu plus loin. Ils avaient l'air dépités, Mizuki en déduit qu'ils n'avaient rien trouvé du tout. Il fallait s'y attendre.. Cherchez un indice dans la cellule d'une louve... Il ne dit rien et se contenta de se murer dans le silence. Akura se posa sur l'épaule de l'Ange, l'air désabusé.

Akura (lui chuchotant à l'oreille) : -Tu me laisses encore une fois seul avec eux, je t'arrache l'oreille.
Mizuki : -Petit jaloux.

Cette réflexion fit taire le chat sur le champ. Les autres discutèrent un moment de tout et de rien. Il se racla la gorge pour attirer l'attention.

Mizuki : -On fait quoi maintenant le Rouquin ?
Sora : -Et bien... je ne sais pas trop...
Mizuki (soupirant) : -Comme je m'en doutais... Allons à l'hôtel nous reposer, nous réfléchirons là-bas.

Tous furent d'accord et pour gagner plus de temps, Mizuki les téléporta dans un hôtel grand luxe qui ressemblait plus à une station vacance. Il toucha deux mots à la tenancière et revint vers le groupe.

Mizuki : -Je prends une chambre avec Akura, vous pouvez faire la répartition comme bon vous chante, je m'occupe des frais.
Sora : -Tu es sûr ? ça va te ruiner !
Mizuki : -Le fait d'être le pupille de l'empereur à certains avantages, ne t'inquiète pas...

Il prit la clef et se dirigea vers la chambre qu'on lui avait désigné, suivit d'Akura qui avait reprit forme humaine. Ils marchèrent dans les couloirs avant de s'arrêter devant une porte avec un écriteau '205' dessus. Une fois au calme, il ferma la porte à clef et enleva son haut pour se mettre à l'aise. Il se jeta sur le lit et vit qu'il n'y en avait qu'un seul, double. Le Neko s'approcha intéressé avant de se jeter sur le lit à son tour.

Akura : -On va faire comment mon Mimi pour dormir ?
Mizuki : -Tu prendras le lit, je n'ai pas l'intention de dormir.
Akura (déçu) : -Tu n'es pas drôle Mimi...
Mizuki : -Si tu le dis...

Il se releva et partit dans la salle de bain. Elle était presque aussi grande que la chambre avec une douche et un baignoire privé avec comme petit bonus un Sauna. Il se déshabilla et profita de tous le confort possible...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Sam 15 Nov - 16:04

Le petit groupe n'avait pas réagit suites aux parole de l'Ange. Certes, ils étaient maintenant un peu habitué à sa froideur et son manque de tact mais ce n'était toujours pas évident d'avoir une bonne réaction face à ça. Le Dragon fut le premier à bouger, il soupira et s'approcha de la tenancière. C'était une Elfe âgé d'une centaine d'année au sourire agréable.

Elfe : -Avez vous fini la répartition ?
Okita : -Oui je souhaite prendre une chambre seul.
Elfe : -Je suis désolé monsieur mais nous ne faisons que des chambre double, nous n'avons pas de lits individuels
Mahodja (s'approchant en souriant) : -Je peux dormir avec toi si tu veux...
Okita : -Même pas en rêve.
Elfe : -Cela m'arrangerait grandement que vous dormiez avec mademoiselle.
Okita : -Qu'il en soit ainsi alors...

Elle leur tendit la clef : c'était la chambre 206, juste en face de celle de l'Ange et du Neko. Il prit la clef et partit le premier. Juste avant de quitter la réception, il eut une petite pensée. Il retourna vers l’hôtesse qui s'occupait de Sora et Miki avec un sourire malicieux.

Okita : -Excusez moi mais vous ne faîtes rien de spécial pour les jeunes mariés ?
Elfe (regardant surprise Miki et Sora) : -Oh, Monsieur et Madame êtes mariés ?
Sora (rougissant) : -Ou...Oui...
Elfe : -Dans ce cas, il fallait le dire !

Elle partit dans une petite pièce à part et revint avec une clef différente des autres. Elle avait une étiquette avec marqué dessus 'Chambre jeunes mariés 1'. Elle la tendit à Miki qui la prit en rougissant de plus belle. Okita pouffa de rire dans son coin, satisfait de son coup. Miki se retourna avant de lancer un regard noir au Dragon.

Miki : -Je vais te tuer !
Okita : -Oui oui oui, allez amusez vous bien dans cette chambre si 'spéciale'.

Il se dirigea vers sa chambre avec Mahodja derrière lui. Il ouvrit la porte et examina la pièce. Il y avait un lit double, une table avec un canapé et des chaises ainsi qu'une porte menant à la salle de bain.

Okita : -Je dormirai sur le canapé, prends le lit.
Mahodja : -Ok, je pars me laver.

Elle se dirigea vers la salle de bain et ferma la porte à clef. Okita se jeta sur le canapé en regardant le plafond. Le sommeil lui tomba dessus sans prévenir et s'assoupit d'un seul coup...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Dim 16 Nov - 19:07

Meiko, elle, se retrouvait toute seule. Mizuki était avec Akura, Mahodja avec Okita et Miki avait une chambre "spéciale" avec Sora. Bref elle allait passer la nuit dans la chambre toute seule, ce qui n'était pas plus mal, elle avait besoin de tranquillité car revenir là où elle avait passer la plupart de son enfance lui fesait assez mal. Elle monta alors dans sa chambre, pris sa serviette et alla dans se baigner. Elle resta environ plus d'une heure sous la douche. Après s'être bien lavait elle s'affala sur le lit et essaya de s'endormir, mais beaucoup trop de chose la préoccupais..  Si la sœur de Sora était elle aussi devenue une esclave, elle l'aurait au moins croisé, repéré son odeur, sa façon d'être mais rien a faire, elle ne se souvenais pas d'avoir rencontrer une jeune kitsuné de son âge. Elle ne savait plus comment aidé Sora à présent, mais malgré sa elle ne perdait pas espoir. 

Meiko (se parlant à sois même) : Pffffffff et maintenant on fait quoi ?? On ne sait même pas où allez .. Si seulement on avait juste une piste, un indice ..

Puis après avoir réfléchi pendant un bon moment, elle descendit alors dans la cuisine pour manger un peut car depuis un moment elle ne s'était rien mis sous la dent. Et comme par hasard elle s'était perdu.. Même dans un si petit hôtel, minime soit-il elle avait réussit à se perdre. Heureusement que c'était une louve et qu'elle avait l’odorat assez développer, elle s'en servit pour repérer la nourriture qui sentez drôlement bon. Elle se laissa alors emporter par cette délicieuse odeur et arriva enfin dans la cuisine où apparemment elle n'était pas la seule à avoir faim ...


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Dim 16 Nov - 21:00

Akura se retrouvait seul dans la chambre, allongé sur le lit. Le comportement de Mizuki le blessait au quotidien mais il se débrouillait pour ne rien montrer de tout ça pour ne pas mettre mal à l'aise l'Ange. Plus le temps passait et plus il tombait amoureux du pupille...  Il se mit à divaguer un petit moment sur ce sujet avant de se reprendre. Il se leva et s'étira.

Akura (se parler à sois même) : -J'ai faim... Et Mimi qui ne sort plus de la salle de bain... Tant pis ! Je pars sans lui !

Il ouvrit la porte et soupira... 'Par où se trouve la cuisine ?'. Il renifla les airs et sentit une agréable odeur, il la suivit aussitôt et se retrouva pile à l'endroit où il le voulait. Il fouilla un peu partout et trouva une bouteille de lait ainsi que du poisson. Fou de joie il fit griller sa trouvaille avant de la déguster pleinement. Il s'assit sur le bord du comptoir et commença à croquer dans une des truites. Alors qu'il allait entamer la deuxième, il sentit une présence arriver, il reconnut aussitôt l'odeur de Meiko. 
Elle entra dans la pièce et fut un peu surprise quand elle vit le Chat. Il se retourna une truite dans la bouche avant de la regarder d'un air peu surpris. Il avala ce qu'il avait dans la bouche.

Akura : -Qu'est-ce que tu fiches ici le chien ?
Meiko : -Je m'appelle Meiko, pas le chien.
Akura : -C'est pareil et ça réponds pas à ma question.
Meiko : -J'ai juste faim.

Elle passa à côté de lui et il reprit son repas sans s'arrêter. Il examina du coin de l’œil la louve qui fouillait partout. Il vit qu'elle était un peu triste et mélancolique, comme lui. Malgré la race de Meiko (bah oui les minous aiment pas les chiens), il fit un effort et alla vers elle quand elle eut finit.

Akura : -Suis moi.

Elle ne posa pas de question et suivit le matou. Il l’entraîna dans les couloir de l'hôtel et finirent par arriver dans une salle plongé dans le noir total. Akura se repéra aisément grâce à sa vision nocturne et avança vers les rideaux. Il les tira et se fut une large baie vitrée qui s'offrit à eux. La lumière de la lune pénétrait dans la pièce, la baignant dans une douce lueur. Une fois les fenêtres dégagées, il se dirigea vers la centre, s'approcha d'un meuble bien étrange... Meiko s'approcha un peu et vit que c'était un piano. 

Meiko (étonnée) : -Tu joues du piano ? 
Akura : -Peut-être... Assis toi ici.

Il lui désigna un petit canapé tandis qu'il se saisissait du tabouret de l'instrument. Il releva la protection du clavier et posa ses mains dessus. Il prit une inspiration et commença à jouer une douce mélodie. Ses mains parcourait les touches à une vitesse et dextérité hors du commun, faisant vibrer les cordes de l'instrument. Meiko se sentit bien, elle était décontracté et à sa plus grande surprise, toute ses angoisses, soucis et problèmes partaient dans les airs en même temps que la douce mélodie qui s'échappait. Il s'arrêta d'un seul coup, chose qu'elle ne comprit pas. Elle fixa le visage du chat, vit qu'il pleurait et que ses cheveux avaient prit une teinte noir très sombre. Il s'essuya les yeux et renifla bruyamment. 

Akura : -Excuse moi, à chaque fois que je joue du piano, mes émotions deviennent incontrôlables..
Meiko : -C'est à propos de Mizuki, c'est ça ?
Akura (regardant au loin dans le ciel à travers la baie vitrée) : -Oui... Il est aveuglé par un amour à sens unique et ça me rend dingue. J'en suis à un tel point que je deviendrai presque méchant avec Sora alors qu'on se connait depuis qu'il est tout petit...
Meiko : -Tu as juste le cœur blessé, parle leur et ça s'arrangera peut-être.
Akura : -Tu as raison...
Meiko : -Reprends la musique s'il-te-plait...

Il se reprit et changea de mélodie. Elle était un peu plus mélancolique mais avait une signification bien particulière... Il amplifia le son avec sa magie de telle sorte que tout le monde dans le bâtiment puisse l'entendre. Il faisait courir ses doigts et ne semblait plus vouloir s'arrêter avant un long moment. Il joua plus d'une heure sans s'arrêter, sous le regard attendrit de Meiko...

Musique piano:
 


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko..
avatar
Messages : 113
Localisation : je me suis perdu ... :(

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Lun 17 Nov - 18:06

Cette mélodie étai tout simplement magnifique. Si elle le pouvait, elle aurait commencé a chanter pour accompagner la musique, mais elle était si belle qu'elle n'aurait pas voulu la gâcher. Peut-être que les loups et les nekos ne sont pas faient pour s’entendre mais dans cette scène, Meiko était fasciné pas le chat qui jouait cette musique en mettant toutes ses émotions à l’intérieur. En écoutant la musique, on arrivait à percevoir les sentiments et le chagrin d'Akura, Meiko en avait les larme aux yeux.. Après le morceau qui fut terminer, le neko avait toujours les larmes aux yeux, trop de sentiments occupait son esprit. Meiko ne réfléchit pas et alla vers le Neko, toujours assis sur le banc du piano et lui fit un câlin, elle ne pouvait plus se retenir, elle le voyait triste donc elle voulu au moins faire quelque chose, minime soit-elle. 

Akura (gêner) : -Mai .... mais qu'est-ce que tu fait ?!
Meko (les larmes aux yeux) : -Merci Akura, merci beaucoup pour cette musique. Et t'en fait pas, tout s'arrangera, il faut juste du temps, même si c'est long, même si c'est dur, tout finira par s'arranger. Si tu as besoin de parler je suis la pour toi, promis je ne te laisserai pas tomber.
Akura (la serrant doucement) : -Merci...

Puis Meiko resta un moment au côté d'Akura, à le câliner. Puis on entendis les voix de Okita et de Mizuki qui nous cherchaient pour allait dîner. En sortant de la pièce, le neko s'était installé sur l'épaule droite de Meiko. Cela lui fit plaisir de voir que Akura était un peu plus heureux que tout a l'heure, et qu'ils se soient rapproché tous les deux. En sortant de la pièce, on vit Okita et Mizuki qui nous cherchait.

Okita : -Vous voilà enfin! On allait commencé à manger sans vous.
Meiko : -Bha cela n'aurait pas été gentille!
Okita : -Bha fallait venir quand on vous appeler!
Meiko : -Bha maintenant on est la alors allons y.

Mizuki regarder Akura qui se trouvait toujours sur l'épaule de Meiko. Meiko regarda alors Akura et lui fit un clin d’œil. Akura souria légèrement avant d'aller sur l'épaule de Mizuki.

Mizuki : -Alors on fait copain, copain avec le chien ?
Akura : - Roooo sa va
Mizuki : -Si tu le dis. Mais la prochaine fois prévient moi avant de t'en aller.
Akura : -D'accord Mimi.

Puis ils repartirent tous dans la salla à manger ou Miki, Sora et Mahodja nous attendaient ....


Bouille d'ange au coeur endiablé 
Je vous rendrai fou à en tomber
Et après y avoir gouté, vous en redemanderai,
Alors, attention à ne pas vous faire croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Lun 17 Nov - 18:24

Miki se préparait a se prendre un bain à son tour et fit deux chignons à ses bouclettes blondes avant d'entrer dans la salle de bain. Elle se tournait vers son mari qui était assis à un bureau de la chambre, perdu dans ses pensées, Miki soupira. Cette histoire occupait trop celui-ci, le mouron qu'il éprouvait pour sa sœur était grand. Elle s'avança vers lui et posa une main sur son épaule, le rouquin tourni la tête et lâcha un sourire.

Miki *inquiète*: Hé, ça va?
Sora *souriant*: Oui, t'en fais pas va.
Miki: ...

La petite elfe noire fit la moue, agacée que son interlocuteur ne soit aussi peu ouvert à la discussion. Elle lui broya les épaules en écrasant ses mains sur celles-ci, surpris, Sora la regarda avec des yeux désemparés.

Miki: Allez hop! Viens te baigner avec moi toi!
Sora *surpris*: Hein?! Mais...mais...mais...
Miki: Pas de discussion! Amène toi!

La fillette disparu dans un coup de vent, marchant à grands pas vers la salle de bains qu'elle ferma dans un grand coup, laissant le renard rouge pivoine, bégayant comme un idiot les protestations qu'il aurait voulu dire. Après de longues minutes à se raffraichir, il parvint enfin à entrer et trouvi Miki en train de bulles dans la baignoire, Sora soupira et claqua ses doigts devant elle pour la réveiller.

Sora: Je sais que j'ai été long mais tout de même! Allez, lève toi!
Miki *ouvrant un œil*: Hé ben c'est pas trop tôt!

La fillette aux yeux de jade fit signe au rouquin de venir avec elle, ils étaient a présent deux dans la baignoire. Sora avait du mal à contrôler son rougissement mais Miki semblait pas sujette à la confusion et le regardait droit dans les yeux-du moins si elle arrivait à capter ses yeux-.

Miki: Tourne toi je vais te laver le dos!
Sora *gêné*: Hum-hum...
Miki *frottant le dos*: Chasse toi t'es idées noires et soit naturel, ce soir on se repose alors je t'interdit de te morfondre c'est compris?
Sora: Désolé...
Miki: Je te demande pas de t'excuser non plus! Et puis on va t'aider à la retrouver ta frangine!
Sora: Oui...

C'était a peine si l'adolescent écoutait ce que disais sa chérie car il faisait son maximum pour se retenir, laissant ses yeux couleur de thé se balader sur le corps de Miki. Évidemment il n'y avait rien à voir au niveau de la poitrine, en revanche il avait tendance à lorgner sur le bas...

Miki *le secouant*: T'ecoute ce que j'te dis oui?!
Sora: Ah OUI-OUI-OUI!!!!
Miki: ...Je peux savoir ce qui te rend aussi peu causant?
Sora: RIEN DU TOUT!!!
Miki: Hum, hum...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Lun 17 Nov - 19:13

(Hors Rp : Sora gros pervers o_O Mizuki est jaloux Razz)

L'Ange avait prit tout le temps nécessaire pour se détendre. Tout se bousculait encore une fois dans sa tête. Que faisait-il là ? Pourquoi aidait-il réellement Sora ? Qu'éprouve-t-il donc encore envers lui ? Et Akura, pourquoi ce changement de comportement ? Il savait que le chat l'appréciait beaucoup mais de là à être aussi jaloux... Il laissa ça de côté et se détendit dans le sauna après son bain relaxant... presque une heure plus tard il sortit enfin et vit qu'il était seul.

Mizuki : -Mais où est donc passé ce satané matou ?

Il chercha partout mais ne le vit nul part. C'est alors qu'il entendit la mélodie que jouait Akura sur le piano. En se concentrant un peu plus, il reconnu immédiatement la musique, c'était de loin sa préféré. Il avait ramené la partition au chat du monde moderne lors de son voyage et celui ci l'avait apprise par cœur pour lui faire plaisir. Quand il repensa à tout ça, il eut un moment d'évasion.

Mizuki (parlant seul) : -Il a appris tout une partition longue de plus d'une heure juste pour me faire plaisir... Maintenant que j'y pense, il a toujours voulu me faire plaisir... Il a toujours pris soin de moi aussi bien physiquement que mentalement... pourquoi ? Je ne comprends pas...

Il s'assit un long moment sur la table, écoutant le son du piano. Ses émotions se troublaient à chaque nouvelles notes comme si Akura lui communiquait directement son ressentit. Au bout d'un moment, il décida de descendre pour le voir directement et lui parler. Il s'approcha de la salle au piano et rencontra en route Okita qui avait été réveillé par la mélodie.

Okita : -Qui joue du piano ?
Mizuki : -Sûrement Akura

Ils allèrent ensemble vers la salle et au moment où il virent la porte, l'aria s'arrêta et ils virent Akura sur l'épaule de Meiko, tous deux étaient plutôt de bon poil. Pour une raison qu'il ignorait, Mizuki était troublé par la présence du chat, il le fixait sans cesse sans rien penser... Quand celui ci vint se poser à sa place habituel, sur son épaule, il reprit son état 'naturel'

Mizuki : -Alors on fait copain copain avec le chien ?
Akura : -C'est parce que tu m'as laissé tout seul !
Mizuki : -Si tu le dis. Mais la prochaine fois préviens moi avant de t'en aller s'il-te-plait...
Akura : -D'accord Mimi.

Ils partirent dans la salle à manger et tous s'assirent à table, cependant il manquait deux personnes à l'appel : Miki et Sora. Ces deux derniers arrivèrent un quart d'heure plus tard, le visage rouge écarlate, essoufflé. 'Le rouge au joue te vas si bien Sora...' . Okita pouffa de rire quand le couple s'assit en face de lui.

Okita : -Et bien, on leur donne une chambre spéciale jeune marié et voilà qu'ils arrivent en retard à cause de leurs galipettes ! De la ponctualité jeunes gens !
Miki : -C'est pas ce que tu crois !

Tous pouffèrent de rire à cette allusion alors que les deux jeunots fixaient la table, rouge de honte.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Mer 26 Nov - 16:17

(Hors Rp: J'suis reviendu! flower  le RP peut continuer!)

Sora toussa dans son poing fortement tentant de se débarrasser de sa gêne et reprit une attitude à peu près sérieuse jusqu'à ce qu'il croise le regard de Mizuki qui souriait avec malice. 

Sora *essayant de garder son calme*: Enfin peu importe...
Miki: Vous avez déjà commencé à déjeuner? 
Meiko: Non, non vous n'avez rien manqué!
Miki: Dans ce cas, BON APPETIT!! 

La fillette se jeta sur le plateau de gâteaux qui garnissait la table en commençant son long festin, tous firent de même avec plus où moins de retenue et de classe. Okita s'adressa à Sora après avoir bu une gorgée de son café, ce que l'autre l'écouta avec sa tasse de thé. 

Okita: C'est quoi la suite? Tu as eu le temps de réfléchir à une nouvelle piste? 
Sora *soupirant*: J'avoue être dans l'impasse... En tout cas il faut chercher du côté des vendeurs d'esclaves, c'est chez eux que ma soeur a été, ils doivent communiquer entre eux. 
Mizuki: Tu veux qu'on cherche une prochaine planque de vendeurs d'esclaves? 
Sora *baissant les oreilles*: Pourquoi pas oui, mais ça nous prendra des jours, peut être même des semaines! 
Akura: Ta soeur était une kitsuné qui pouvait rapporter un beau pactole aux vendeurs n'est-ce pas? C'est une race riche dont peu de gens peuvent acheter, un peu comme les nekos, nos races ne sont pas puissantes à proprement parler mais on admire notre docilité. Seuls les plus riches ont pu acheter ta soeur. 

Les quatre hommes ainsi que Meiko se regardèrent tous un peu abasourdi par les conclusions du chat qui s'avéraient très justes. 

Sora *se frottant le menton*: En effet... Devons-nous dans ce cas surveiller les riches? 
Akura: Ce ne sera pas nécessaire. 

Akura sorti de sa poche un parchemin détaillé où une longue liste de noms y étaient affichés. Tout fier de lui, le chat expliqua sa trouvaille. 

Akura: Ce formulaire indique qu'il y a exactement dix ans un duc résidant à Cristal à fait l'aquisition d'un grand nombre d'hybrides, de nekos et, de kitsunés!
Meiko *impressionnée*: T'as trouvé ça où?!
Akura *tout fier*: Dans la planque des marchands d'esclaves que nous avons vu tout à l'heure!


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure Jeu 27 Nov - 2:39

(hors Rp : [fais comme si c'était Okita] Mikiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii *pars sortir le champagne* Very Happy I love you afro ) Ah oui aussi, on est au dîner, pas au déjeuner ^^'

Akura réussissait à remettre un peu d'ordre dans ses pensées. Avant la petite discussion avec Meiko, il avait préféré garder la liste pour lui seul et ne pas la donner à Sora par pure jalousie et méchanceté gratuite. Il avait prit le temps de réfléchir pendant qu'il jouait du piano. Il était arrivé à la conclusion que le Renard n'était en rien responsable de ce qui se passait et qu'il ne devait pas agir de la sorte envers son ami. Il devait parler au Rouquin puis à l'Ange et tout serra arrangé pour lui...
C'est alors qu'il déplia la liste sur la table tout fier de lui.

Akura: Ce formulaire indique qu'il y a exactement dix ans un duc résidant à Cristal à fait l'aquisition d'un grand nombre d'hybrides, de Nekos et, de Kitsunés!
Meiko *impressionnée*: T'as trouvé ça où?!
Akura *tout fier*: Dans la planque des marchands d'esclaves que nous avons vu tout à l'heure !
Sora (sautant sur le chat) : -Akura ! Je ne sais pas ce que je ferrai sans toi !
Akura (se frottant la tête) : -Oh ce n'est rien, c'est dans ma nature de tout savoir tu sais...

Pendant qu'il discutait, Mizuki était partit chercher une carte détaillée de Cristal qu'il déplia à son tour sur la table. Il la parcourra rapidement des yeux avant de s'arrêter sur un endroit précis qu'il pointa du doigt. Tous se penchèrent pour y voir de plus près. Il s'agissait d'une petite colline isolé en plein milieu de la forêt de Gakui, terre des Elfes.

Mizuki : -Le lieu mentionné sur le papier qu'a trouvé Akura est ici.
Okita : -T'en es sûr le pigeon ?
Mizuki : -Tu doutes vraiment de ma connaissance de ma terre natale la salamandre ?
Okita : -Je ne fais que m'assurer de tes capacités voyons...
Mizuki (soupirant) : -Breff, on pars demain au début de la matinée, des objections ? Non, c'est parfait, rendez-vous à dix heure à l'entrée.

Il ne laissa pas le temps aux gens d'en caser une et replia la carte avant de la mettre dans sa poche intérieur. Il repartit encore plus froid que d'habitude dans sa chambre sans même attendre Akura. Okita soupira à son tour.

Okita : -Il a vraiment un problème dans sa tête lui...

Chacun pouffa dans son coin y compris le chat. Quand ils eurent finis le repas, ils discutèrent un petit moment avant de partir à tour de rôle dans leur chambre. Quand le jeune couple se leva, Akura se dépêcha de finir son thé avant de courir vers le Renard. Il attrapa son bras avec délicatesse pour ne pas le brusquer. Sora le regarda avec un regard interrogatif.

Akura : -Sora, mon ami, peux tu me rejoindre d'ici une heure dans le hall d'accueil vers la cheminée ?
Sora (un peu surpris) : -Heu oui mais pourquoi ?
Akura : -Je voudrais te parler de quelque chose d'important pour moi.
Sora : -Quoi donc ?
Akura (se penchant pour que seul lui entende) : -C'est à propos de Mizuki, je dois t'avouer certaines choses et t'en dire d'autre...

Il le relâcha aussitôt avant de partir en trottinant dans la direction de sa chambre commune avec l'Ange.

Akura : -Je compte sur toi le Renard ! Si tu viens pas, je viendrai te chercher !

Il avait beau faire le malin, il était en réalité mort de stress et paniquait à l'idée d'avouer tout ce qu'il ressentait ses temps ci. Quand il pensait, il n'y avait qu'à Sora qu'il pouvait se confier..


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [En pause] L'identité de la princesse à fourure

Revenir en haut Aller en bas
 

[En pause] L'identité de la princesse à fourure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Faire de la fourure sur des bras.
» vol d'identité
» La pause Olympique
» Petite pause...
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Cristal :: Fantasia-