Partagez | 
 

 A la rescousse du frère. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 19 Déc - 8:34

Yko avait vu le jeune loup se précipité sur son jeune protégé. Cependant il n'avait rien pu faire. Paradoxe avait été projeté contre un arbre, sa jambe avait été broyée par le crocs du loup-garou. Yko voulait s'occuper de son cas, mais Miyabi le retint au dernier moment. Peut-être avait-il bien fait...
     Lorsque que Kotaro s'effondra sur le sol, après avoir combattu son instinct, le Bookman se libéra de l'emprise de Miyabi et lança son sort "Enchaînement" sur le jeune loup. Ces chaînes invoquées s'entortillèrent autour du corps de Kotaro, le serrant tellement qu'il ne pouvait esquisser aucun geste. A peine pouvait-il respirer. Yko avait renforcé ses chaînes par un enchantement anti-Loup-garou. Ainsi, il ne pourrait pas utiliser ses pouvoirs. Puis l'apôtre à la chevelure de blé se précipita vers Paradoxe, et ausculta sa jambe. C'était un bien vilaine morsure. L'os avait pratiquement été sectionner. Yko apposa sa mais sur le front de son Chaman, le faisant ainsi s'évanouir pour ne plus qu'il sente la douleur. Il entreprit ensuite de le soigner.
     Une fois cela fait. La jambe de Paradoxe était impeccable. Il ne fallait juste pas qu'il ne sur-utilise sa jambe pendant quelques heures, le temps que la guérison soit complète. Yko fit reprendre ses esprits à Paradoxe. L'apôtre tenait son visage dans ses mains lorsqu'il reprit connaissance. Il fut soulagé quand son promis lui disait qu'il allait bien. Il l'embrassa alors tendrement. Enfin, il se leva pour laisser du temps pour Paradoxe de reprendre ses esprits
     Il porta un regard dédaigneux vers le Loup-garou, toujours dans les pommes. Puis il se tourna vers Miyabi, qui affichait un visage neutre. Yko remarqua que dans ses yeux, défilaient des images venu d'autre part. Était-ce ses hallucinations? En tout cas, Yko invoqua un épéiste d'argent, et en confia la garde de Kotaro. Le Bookman voulait le surveiller, c'est pourquoi il avait appelé ce servant. Enfin, il se tourna vers Miyabi et dis:

Yko: Cette mission commence bien on dirait... Bon... On va s'occuper de tes illusions, ainsi tu serras plus à l'aise.

De son coté, Koneko ne savait comment réagir...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotaro Inugami..
avatar
Messages : 74
Localisation : Anastasia

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 19 Déc - 19:06

Kotaro se réveilla enchaîné, avec un fort mal de tête, Il s'en voulait que cela se soit fini en pugilat mais quand il se sentait menacé par une personne la bête prenait le contrôle pour éliminer la menace, il avait encore du mal a la maîtriser, il avait entendu que certain sorcier pouvait lui enseigner un sort pour que même sous le coup d'une soif de sang, sa conscience restait intacte et c'est lui qui avait les commandes pas la bête assoiffé de sang. Miyabi veilla sur le jeune loup, comme si il le protégeait. Bizarrement cela rassura Kotaro, il avait l'impression d'être entouré d'ennemis potentiel. Si Paradoxe ne s'était pas comporter ainsi son instinct de loup ne se serai pas éveiller et cela aurai pu se passer bien autrement. Mais son comportement sanguin puis sa nature de lycanthrope faisait un mélange dangereux et imprévisible. 

Il comprenait que Yko est prit la précaution de l'enchaîner pourtant cela ne l'empêchait pas d'essayer de se liberer pour testait la solidité de ces chaînes.
Miyabi s'en rendu compte puis dit "Laisse tomber il te libérera le moment venu." Le jeune loup arrêta de se débattre. Il jeta un coup d’œil sur l'état de santé de Paradoxe il semblait allez pour le mieux assis dans l'herbe en train de le fixer avec insistance. Si Kotaro aurait voulu sympathiser avec le chaman, je crois que c'était un peu trop tard.

Kotaro se perdit dans ses pensées en attendant que Yko fasse son apparition. Il était habitué a être craint et détesté par les autres races. C'était le cas de tout les membres de son espèce, c'était pour ca que la plupart se trouvait a Mistila. A cause de ses brimades les loups préféraient restaient entre eux. Il soupira attendons que le verdict tombe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 20 Déc - 0:51

Tandis que paradoxe observait le loup avec insistance miyabi ne pu s’empêcher de lancer des regard méfiants au chaman ayant été mordu par loups garous au sang pure ya des chances pour qu'il se transforme aussi et fit pars de sa méfiance a yko 
pendant se temps le sorcier se rapprocha de kotaro il eu un peut de mal car même si sa jambe ne le faisait plus souffrir elle était toujours engourdie il pris un bol d'eau et l'amena au loups 
paradoxe : _ Tu m'a l'air déhydrater bois donc un peu d'eau  
kotaro surpris entrouvit la bouche  pour que paradoxe puisse versé l'eau 
Kotaro : _ tu ne m'en veux pas ? 
paradoxe avec un sourire amical :_  non la rancœur c'est pas dans ma nature pis de toute façon a ta place j'aurais fais pareil
il s'assied a coté du loup garou 
"et entre nous figure qu'il y a pas si longtemps j'était a ta place mais c'est une longue histoire ..."
il se leva pris la cap du jeune loup et la mis autour du prisonnier nu et ajouta avec un rire amuser 
" un peu de pudeur tout de même"


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 20 Déc - 9:42

Yko avait regarde son Chaman se déplacer vers le Loup-garou. Décidément, Paradoxe n'était vraiment pas rancunier. Kyo ne l'était pas non plus d'ailleurs. Yko se dit qu'il devrait faire de même, puis se ravisa. Il était persuadé qu'il n'y arriverait pas. Yko pouvait lire inconsciemment dans les pensées de Paradoxe, et la réciproque était vrai... C'est comme ça qu'il savait que Paradoxe était extrêmement gentil, cela contrebalançait le coté sadique et sanguinaire d'Yko. En voyant son promis cote-à-cote de Kotaro, l'apôtre à la chevelure de blé se dit qu'il ne le torturerait pas, du moins pas dans l'immédiat... Cela pouvait détruire Paradoxe. Ce qu'il voulait exactement évité.
     Alors qu'il était perdu dans ses pensées, il vit que le Chaman le regardait, alors le Bookman lui sourit tendrement.
     Soudain, Miyabi se leva et se dirigea vers Yko. Il l'informa que Kotaro, étant un Loup-garou pur, il y avait un certains risque pour que Paradoxe puisse se transformer. Yko réfléchit à cette possibilité... La première chose qu'il fit, fut d'opacifier son champs de force. Ainsi, la lune, qui était d'ailleurs une pleine lune, n'inonderait pas de la lumière le  Kotaro et Paradoxe. Puis il donna une potion qu'il avait préparer à Miyabi, une potion d'annihilation de la magie. Elle devait permettre aux hallucinations de ne pas apparaître quelque temps. Le temps nécessaire à Yko de s'attaquer à la cause première de ses illusions. Puis il prit une potion limitant la propagation de la lycanthropie. Vue le lien que possédait Paradoxe avec la nature c'est ce qu'il fallait. Il s'approcha alors de Paradoxe, l'épéiste d'argent se déplaça pour faire place à son maître, et Yko donna la potion au Chaman. Ce dernier comprit immédiatement à quoi elle servirait, et la bue alors complétement.
     Yko s'éloigna alors, il avait ordonné à l'épéiste de les surveiller, mais il lui avait interdit formellement de les tuer, sinon... il en connaîtrait les conséquences. Il l'avait invoqué pour surveillé Kotaro, et protégé Paradoxe des ennemies. Yko s'approcha de Miyabi. Ce dernier n'avait alors plus d'hallucinations, ce qui l'apaisait un minimum.

Yko: Bien, commençons les choses sérieuses!

     Cependant, l'apôtre à la chevelure de blé, ne put se résoudre à laisser Paradoxe seul, pendant qu'il s'occupait du cas de Miyabi. C'est pourquoi il invoqua un double de lui même. Ce dernier ne possédait un minimum de puissance pour protéger le groupe, où dans les cas extrêmes de faire revenir Yko. Une fois son double invoqué, il se retourna vers Miyabi. Les deux étaient déterminé à faire cesser ces illusions, même si pour cela, Miyabi devait laisser Yko pénétrer dans son esprit.
     Koneko, quant à lui s'approcha de ce nouveau double. Il se demandait s'il était exactement le même d'Yko.

Double: Ne me regarde pas sous toute les coutures, tu va me faire rougir.

     Décidément, même si c'était un double, ils avaient le même physique et le même caractère.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Dim 21 Déc - 0:38

Miyabi n'était pas trop chaud pour laisser le bookman pénétrait son esprit, il accepta d'ailleurs la potion que Yko lui avait concocté pour limiter les hallucinations. Il fit par de sa réserve a Yko, que Kyo rentre dans son esprit c'est une chose qu'il pouvait accepter mais il n'avait vraiment pas envie surtout qu'il avait un mauvais pressentiment sur ce qui allait se passer suite a ça. Le bookman le regarda d'un air inquiet "Tu sais que ca se pourrait empirer, si on fait rien. Je veux juste t'aider." Ce que le bookman ne disait pas c'est qu'il était inquiet du caractère imprévisible que causer ses hallucinations. Il décida de garder un œil sur l'apôtre a la chevelure couleur neige.

Bizarrement le mara appréciait bien Kotaro, il se reconnaissais en lui quand il était plus jeune, ce caractère sanguin et indomptable cette sauvagerie a peine contenue et cette envie de profiter de tout ce que pouvait bien lui offrir la vie. Il s'en fichait de a qui le jeune loup avait porté allégeance, il décida de le prendre sous son aile, mais avant cela il devait amener a ce que le lycan lui parle de sa mission et que faisait un membre de la famille royale en plein milieux des bois de Finalo. Il demanda au bookman de libérer le lycanthrope de ses chaînes qu'il ne représenter plus une menace tant qu'il était la pour éviter tout débordement. Le double de Yko le libéra et l'épéiste recula de deux pas, sans pour autant relâcher sa surveillance.

Une fois libre il se recouvris de la cape que lui avait donner le chaman. Ce n'est pas qu'il avait froid ayant une température corporel plutôt élever il ne craignait pas la morsure du vent, cela était plus pour cacher son corps nu exposé a la vue de tous.

Miyabi : Je ne vais pas allez par quatre chemin, je m'en fiche de a qui tu as porté allégeance, si tu accepte de répondre a mes questions, tu sera sous ma protection et aucun être vivant sur cette terre ne pourras plus venir t'importuner tant que nous seront lié par ce contrat. Alors quel est ta décision ? Choisis bien tes mots car en fonction de ceux la je devrais t'arracher ses renseignement en attaquant ton âme.

Kotaro frissonna a ses mots : J'accepte le contrat a une condition !

Miyabi : Laquelle ?

Kotaro : Je veux que vous m'enseigner tout ce que vous savez des arts occulte et de vos maniements des armes.

Miyabi : Comme tu voudras mais ne viens pas te plaindre que mon entraînement sois trop dur. Donc pour qui travaille tu ?

Kotaro : Le roi d'Anastasia ma demandé de surveiller tout vos faits et geste au cas où vous préparez un mauvais coup, ce soir j'étais censé lui faire mon rapports mais bon avec tout ce qui c'était passé j'ai pas trop eu le temps. Pour information je fais partie de la famille royale des lycanthropes mais mon père ma fait passé pour mort pour me protéger, j'ai donc était forcé de quitter ma terre natal.

Un long silence pesant suivit ses paroles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Dim 21 Déc - 0:48

même si le double de yko était très ressemblant tant sur le plans physique que psychologique ce n'était qu'une copie paradoxe préférais largement l'original d'ailleurs il n'avait qu'une envie c'était de le prendre dans ses bras mais bon il était obligé de patienter car se qu'il faisait avec miyabi était trop important pour être interrompus l'attente était longue et pénible chaman profita donc du moment pour aller dans sa tente il se déshabilla et commença a scruter son corps attentivement dans les moindres détails a la recherche d'un signe de transformation 
les oreilles étaient normales ses dents ne se sont pas transformer en crocs les main était tout se qu'il y a de plus humaine aucune présence de griffes coter pilosité il était toujours imberbe il n'y avait aucune marque qui laisse penser qu'une queue de loups pousserai sur son arrière train 
en bref rien a signaler pour le moment si il deviendrait un loup garoue se ne sera pas pour se soir 
il rhabilla et puis s'allongea sachant que son compagnons en aura pour longtemps le mieux qu'il avait a faire en l'attendant c'est de dormir malheureusement son sommeil ne sera pas très calme a peine il eu fermer les yeux qu'il commencea avoir des visions deux esprits était venu lui rendre visite en rêve 
le premier était l'esprit des loups qui se présenta sous la forme d'un grand et magnifique loup gris aux yeux couleurs ambres il n'y avais en lui aucune forme d'agressivité le second en revanche était bien moins sympathique puisqu'il s'agissait du wendigo l'esprit des bête sauvage des légendes amérindiennes il était immenses bien plus grand que n'importe qu'elle arbre de la foret  de grand yeux jaunes une mâchoires débordante de crocs acérées les corps recouvert d'une épaise fourrure noir comme les ténèbres


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko..
avatar
Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Dim 21 Déc - 10:43

Koneko tout joyeux lui rapporta son costume de tahitien et le lui tendit à kotaro 

Koneko:tien tu seras déjà mieux avec je les refais à ta  taille  de ton Corp 
Kotaro :merci (ayant un air dépité) 

Koneko se déplacer vers paradoxe  et lui dit 

Koneko: et toi mon pti chaman tu vas devenir  un loup garou ? 
Yko :non je lui ai administré  une potion pour anhile cela 
Koneko :ah c cool

Une question lui tourna dans la tête  pourquoi  myabi avait ces hallucinations  et qu'elle en etais la cause il alla demander à yko pour en savoir plus....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Dim 21 Déc - 11:16

Yko se dit que la quête commençait bien... En résumé, il avait un démon avec des hallucination et dont le comportement devenait imprévisible, et qu'il ne voulait pas se faire soigner par lui. On avait un Loup-garou qui les suivait, son promis qui s'était fait mordre, et un vampire qui était arrivé dans son costume tahitien et qui le tendait maintenant à Kotaro. Dit comme ça, il y avait de quoi faire une dépression...
     Yko soupira un grand coup, Miyabi ne voulait pas le laisser entrer dans son esprit, seul Kyo y était autorisé... Il fallait vraiment qu'il termine les potions pour pouvoir le faire revenir au plus vite! Il renvoya son double, il n'avait plus besoin de lui puisque l'apôtre n'allait pas explorer les méandres de l'esprit du Mara.
     Il tourna le regard quelques instants. Il vit que Miyabi était en train de parler avec le Loup-garou, ainsi il était bien de la famille royale, comme le supposait Yko, et il a été rapporté mort par son père. C'est pour cette raison qu'il effectuait des missions de repérage, au lieu de reste au Palais. Tout cela ne disait rien qui vaille...

Koneko: Yko?... Je peux te poser une question?

     Sur ces mots, alors que le Bookman était plongé dans ses pensées, il eut un petit sursaut, il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un lui parle. Il avait besoin aussi de repos, toutes les invocations qu'il avait fait lui pesaient sur les épaules...

Yko, en souriant: C'est ce que tu viens de faire. Mais dans ma grande bonté, je te laisse en poser une autre.
Koneko, décontenancé: Euh... Bien... Tu sais pourquoi Miyabi est ainsi?
Yko: Pourquoi il a des hallucinations?
Koneko: Oui...
Yko: D'après moi, c'est son sabre, le Tenro, qui est responsable, comme lorsqu'il l'a récupéré. Mais sans entrer dans son esprit, je ne peut être sûr de rien...
Koneko: Donc, on ne sait pas grand chose.
Yko: En quelque sorte, c'est ça. Miyabi autorise seulement Kyo à visiter son âme. Donc nous devons le faire revenir au plus vite.
Koneko: Je suis toujours prêt!
Yko, souriant: Ne t'en fais. Nous avons bien mérité une nuit de repos. Même si elle est bien avancé...
 -puis en parlant un peu plus fort à l'encontre de Miyabi et de Kotaro- Demain matin, aux premiers rayons du Soleil, on partira, nous n'avons plus rien à faire ici. On récupérera la suite des ingrédients.

     Il ne laissa pas les autres répondre. Il jeta un bref coup d’œil à Kotaro, qui portait le costume tahitien, cela fit pouffer le Bookman. Il se dirigea alors vers une tente, celle où se trouvait Paradoxe. Ce dernier était partie tôt se coucher. Yko mit une rune sur la tente, l'avertissant si quelqu'un d'autre s'approchait trop prêt. Puis il ouvrit la tente silence, et vit son protégé, sous une couverture chaude, endormie. L'apôtre le regarda tendrement, puis il vit que Paradoxe faisait un cauchemar... Yko s'allongea à coté de lui, le prit dans ses bras, l'embrassa tendrement, et s'incrusta dans son cauchemar. Il fit fuir le Wendigo, transformant ainsi le cauchemar de son amant en rêve. Ils allaient enfin pouvoir se reposer...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Lun 22 Déc - 0:35

au moment même yko l'avait prix dans ses bras paradoxe c'était sentit bien et en sécurité les deux esprit l'ont sentit et le wendigo se volatilisa au moments même ou yko s'incrusta dans le rêve c'est un esprit très farouche il n'aime pas les étranger en revanche sa n'a aucunement déranger le loups qui était resté présent il ne paraissait en aucun cas agressif il était même plutôt amical 
le loups :_ bien le bonsoir Yko 
Yko surpris :_ vous connaissez mon nom ? 
le loups :_ évidemment et je sais beaucoup de chose sur toi et ton frere kyo mais la n'est pas le sujet la raison de notre présence ici se soir a mon confrère que vous avez fais fuir et a moi même est pour aider paradoxe sachant qu'il vas bientôt devenir un loup garou et perdre par conséquent son statut  de chaman ne vous inquiété il gardera malgré tout ses pouvoir élémentaires et sa capacité de projection astral il pourra donc toujours vous aider dans votre quête pour sauver votre frère 
paradoxe : _ m'aider ? 
le loups : _ nous somme la pour t'aider a te préparer a ta métamorphose 
Yko : _ ne serai-ce pas plus simple et avantageux de le guérir tout simplement 
le loups : _ on ne peut pas la transformation a déjà commencer 
Yko : mais si il n'y a plus de chaman a black rose vous aller disparaître ?
le loups : détrompez vous il y a encore bien des chaman dans se monde vous ne savez juste pas ou ragarder je vous laisse pour se soir mais nous reviendrons pour continuer ta préparation paradoxe 
paradoxe songeur : _ je vous remercie de votre présence 
puis le loup se volatilisa 
les deux personne rouvrir les yeux paradoxe se retourna pour être face a son protecteur puis le pris dans ses bras l'embrassa et se blottit contre lui 
paradoxe : _ même si tu étais juste a coter tu me manquait déjà  
le chaman n'était nullement perturbé par se qui venait de se produire sa semblait habituel pour lui on ne pouvait pas en dire autant de kyo qui était a la fois surpris et fasciné par sa rencontre avec un esprit


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mar 23 Déc - 0:59

le jour se leva sur le campements tout était calme paradoxe était le premier a s'être levé il était en pleine forme complètement guérit il pris soins de ne pas réveiller yko en sortant de la tente et ralluma le feu 
il alla ensuite chercher de quoi manger et tomba nez a nez avec trois énormes cobras royaux les serpent c'était toutes sa vie il pu donc les manipuler sans aucuns soucis il récupéra leur venin a chacuns et obtenus trois fioles deux pour la potions et une pour la collection a miyabi  et les décapita et les cuisina en brochette avec des serpent long de 5 m il a pu faire trois brochette par serpent il ramassa également leur oeufs pour en faire une omelette ainsi que des fruits sauvage pendant qu'il préparait le petit déjeuner kotaro fut le second a être sortit de sa tente sous sa forme de loups blanc l'odeur de la viande l'avait réveiller 
paradoxe un brin moqueur sans être méchant : _ tiens tiens ! la faim fais sortir le loup du bois enfin de la tente dans le cas présent tu n'a pas mis ton beau costume de tahitiens ? 
kotaro : _ haha très drôle ... je préfère mille fois être nu en publique plutôt que de me balader dans cette accoutrement ridicule 
paradoxe avec un sourire amical : hihi je te comprend mais tu n'aura pas besoins de te balader en tenus d'Adam 
il fouilla dans son sac et en sortit des vêtement identique a ceux qu'il porte 
tiens c'est tous se que j'ai a te proposer c'est toujours mieux qu'un tutu en banane ou alors je peux aller te chercher une feuille de vigne si tu préfère 
kotaro reprit forme humaine et enfila les habits que lui tendait le futur ex-chaman 
kotaor : _ je te remercie c'est sympas qu'est ce que tu nous a préparer ? 
paradoxe : _ au menu se matin brochette de cobra et omelette plus des fruits sauvages 
kotaro salivant :_ mmmh sa a l'air bon !
paradoxe : _ pas touche !c'est pas encore près !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotaro Inugami..
avatar
Messages : 74
Localisation : Anastasia

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mar 23 Déc - 1:11

retournons un peu en arrière, si vous le voulez bien.

Kotaro savait pertinemment que il y avait des risques que Paradoxe devienne un nouveau né loup garou. En tant que Alpha c'était son devoir de le guider et de devenir son mentor, après tout il deviendrai son bêta et il ferai parti de la meute. Kotaro avait peur que son inexpérience fasse de lui un piètre mentor, le lien qui les uniraient maintenant sera puissant et profond. Dans une certaine mesure en tant que Alpha il avait le pouvoir de contrôler son bêta si il le souhaitait. Kotaro avait encore la preuve qu'il était un véritable Alpha seul les sang pur étant des Alphas pouvaient engendrer des loup-garou.


Il parla de son inquiétude a Miyabi, celui ci le rassura qu'il ne serai pas tout seul pour l'aider a lui enseigner le contrôle de la nouvelle nature de Paradoxe, c'était sois ca soit le tué et vue que le jeune loup ne voyait pas de raison particulière a faire ca il prit la première option. Cela était exceptionnel que le mara sois aussi gentil avec quelqu'un, lui qui était d'un naturel froid et distant. Quelques chez le jeune loup le plaisait cette sauvagerie a peine contenue son caractère sanguin et téméraire. Sa naïveté du a son jeune âge. Il vit que Kotaro était quelqu'un de très pur au final.

Maintenant qu'il avait accepté le contrat, il travaillait de bonne grâce pour le mara en tant que garde du corps même si il se douté que c'était plutôt Miyabi qui le protégerai. Assis autour du feu Miyabi commença a lui raconter son histoire et sa haine farouche envers les anges.

 Il lui raconta sa première rencontre avec les parents pendant qu'il était en possession de la lance du destin. Il comprenait sa colère, car son père lui avait inspiré ses mêmes sentiments. Kotaro avait vécu ça comme un abandon. Depuis ce jour la il n'avait jamais connue la douceur d'un foyer et l'amour d'avoir une famille. Il ne connaissait que la colère et la peur qui l'avait aidé a survivre pendant toute ses années. Fatigué après ces révélations, il se transforma en loup blanc avant d'allez se coucher dans l'une des tentes en disant bonne nuit a Miyabi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mar 23 Déc - 10:11

Yko avait eut du mal à dormir. Sa rencontre avec un esprit l'avait perturber et fasciné. D'autre part, il appris que son Chaman allait devenir un Loup-garou. Il se creusa l'esprit. Qu'est-ce que cela allait changer? Rien, c'était une certitude. Peu importe la race de Paradoxe, il restait son protégé et amant. Et s'il avait besoin, il l'aiderait dans sa transformation, Yko n'était peut-être pas un Loup-garou de sang pur, mais il avait une grande connaissance dans ce domaine.
     Grâce au lien du contrat qui les unissait, Paradoxe avait entendu ce que pensait le Bookman. Cela le rassura, et il le remercia chaleureusement. Yko sourit alors.
     Il décida ensuite de quitter la tente, alléché par l'odeur qui provenait de dehors. Il s'habilla avec son armure fine, mais très résistante en cuir d'Ulmar noir, des bottes montantes de la même matière, un toge noir, et tout son équipement était relevé d'un liseré de dentelle rouge sang. Il décida aussi de laisser ses longs cheveux blond détachés. Il sortit alors de la tente. Il vit Paradoxe et Kotaro côte à côte. D'ailleurs il remarque que ce dernier avait changé de vêtement, maintenant il avait les même que Paradoxe. D'un certain coté, le Bookman commença à être jaloux, déjà ils portent les mêmes habits, et maintenant que Paradoxe allait devenir un loup-garou, issu de Kotaro, ils allaient partager un lien dont lui-même en serait exclu... Enfin... Il essaya de ne pas y penser, et se dirigea vers le déjeuner qui se préparait.

Yko: Ça sent bon ici. Dit donc Paradoxe, tu nous aurais caché tes talents de cordon bleu?
Paradoxe, souriant: C'est surtout que tu ne me l'a pas demandé!

     L'apôtre s’assit à coté d'eux, et attendis que les autres se lève. Quelques minutes plus tard, Koneko se leva, suivit de prés par Miyabi. Ils se mirent alors tous autour du feu de camp et commencèrent à festoyer...

Miyabi: Quelle est la prochaine étape alors?
Yko, avec un sourire sadique: Que diriez vous d'aller titiller nos amis les anges?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko..
avatar
Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mar 23 Déc - 10:59

Koneko revenais de sa course matinal pour se mettre en forme tout le monde était assis en tailleur et il pu sentir que le petit déjeuner étais du cobra. paradoxe étais habillé de la même façon que kotaro  et yko n'en n'étais pas content mais il ne dirais rien il l'aimait  trop. 
En attendant  il pu voir qu'il ne manquais à personne à croire que il n'étais à par du groupe il en profita le temps qu'ils mangeait d'aller sous une cascade  afin de méditer une bonne heure après cela il revit le groupe et alla s'asseoir à côté d'eux. 

Koneko:salut à tous  (il n'étais pas très chaleureux ) 

Paradoxe: coucou bien dormis ? 

Koneko: oui et non mais ta voix est différente tu vas vraiment te transformer ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 24 Déc - 0:33

paradoxe avait bien sentit que yko était un peu jaloux pare rapport a kotaro et tenta de le rassurer du mieu qu'il pu il le pris dans ses bras et l'embrassa tendrement avant de lui chuchoter a l'oreille
paradoxe :_ t'inquite c'est toujours toi que j'aime et personne d'autre 
pour lui que kotaro sois son loups alpha ou pas il n'occupera jamais une place aussi importante que celle de yko dans son cœur sa lui paraissait évident mais visiblement pas pour le bookman 
cela dis il était que les autres ai l'air de se régaler mais était un peu mal a l'aise de se sentir observé sous toute les couture par tout le monde a cause du petit changement récent et il aimait pas être l'objet de toute les attentions 
il se répétait en boucle dans sa tête "pourvus qu'on évite le sujet , pourvus qu'on évite le sujet, pourvus qu'on évite le sujet" malheureusement il y a fallu que koneko fidèle a lui même met les pieds dans le plats 
koneko : _ ... mais ta voix est différente tu vas vraiment te transformer ?
moment de frustration intense pour paradoxe qui ce disait intérieurement "putain je vais le tuer"
paradoxe avec un sourire amical ne laissant rien paraître : _ Apparemment ... oui ... mais normalement je devrais pas me transformer avant la prochaine pleine lune sa se fera petit a petit jusqu'a cette date ...tiens d'ailleurs c'est quand ?


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 24 Déc - 0:54

Miyabi était réveillé depuis un moment, il pris son temps pour se lever il roula un petit joint pour se détendre. Sa nuit avait était loin d'être de tout repos, il n'avait cesser de cauchemarder sur son ami Kyo, il ne pouvait pas se résoudre a ce qu'il soit vraiment mort. Il gardait espoir que la potion marche. Kyo avait était l'un des premier a le traité en ami, pour une fois quelqu'un ne le craignait ou ressentait du dégoût en le voyant. Cela lui avait fait chaud cœur même si la potion ne marchait pas il serait prêt a chercher son âme en enfer si il le fallait.

Il repensa en fumant a la lance du destin ranger dans son sac a dos, la particularité de son bagage c'est que il était affecté par un sort d'extension infini. Une fois son pétard terminé il le jeta dans l'herbe puis s'habilla avant d'allez rejoindre ces compagnons autour du feu pour se protéger du froid matinal. Quand il sentit ce qui était en train de cuir il fit la grimace. Il était hors de question qu'il mange du serpent. Il tira de son sac quelques belle brochette de viande épicé. Qu'il dégusta avec délice. Il lança un bonjour a la cantonade tout lui monde lui répondit en cœur pour un peu on se serai cru dans une comédie musicale. Il se rapprocha de Yko qui était en train de discuter avec le futur louveteau et Kotaro. Pendant un moment il cru qu'il voyait double mais non c'était juste Paradoxe qui avait prêter des vêtements au sang pur. Il demanda a Yko "Quelle est la prochaine étape ?"

Yko :Et si on allait titiller nos amies les anges ?
Miyabi : Je dois reconnaître que tu sais me parler. dit-il avec un sourire sadique

Une fois la petite équipe eut finit de festoyer tout le monde mit a profit leurs vitesse hors du commun pour se rendre a Celestia. Miyabi repondit a la question du chaman il lui dit que la prochaine pleine lune était  dans une semaine. Une fois ces petits détails régler, Kotaro prit sa forme de loup blanc et porta Paradoxe sur son dos. Koneko et le mara était en tête le bookman ferma la marche. Ils mirent une demi-journée pour rejoindre la ville. Avant de se mettre au travail ils s'arrêtèrent pour faire escale dans une auberge. Ils réhydratèrent leurs gosiers asséchés. Comme il était trop grand et volumineux Kotaro reprit forme humaine puis remit la toge que lui avait gardé le chaman sur son dos pour ne pas choquer les citoyens de la ville de Mathael.

Ils commandèrent cinq chope d'hydromel et cinq assiette de leur repas du jours. Ils profitèrent de cette brève pause pour mettre au point une stratégie, Kotaro serai l’appât il ferai semblant de demander a l'aide les larmes dans les yeux, il inventera une histoire pour éloigner les deux anges dans un coins hors de la ville une fois passé les murs de la cité il emmena leur deux proies vers une embuscade pour prendre le seul ingrédient qu'il nous importer vraiment leurs cœurs. bien sur je me chargerai de cela trés rapidement une fois qu'il seront sur les lieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MahodjaAA
avatar
Messages : 159

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 24 Déc - 18:00

Dehors un vent froid soufflait, comme si tout les vent glaciale de tout les pôles s'étaient donné rendez-vous au même endroit, devant cette caverne. 
Pour quelque raison que cela soit, la jeune femme a la chevelure de neige et aux reflets de la Lune, se lassait de ne rien faire au château de Gabriel, la présence de Miyabi, Kyo ou Yko dans ce cas de figure là, et toute la clique lui manquait. Mais pourquoi ne pas leurs rendre visite pour aller les aider? C'était décidé! Mahodja se rendrait au près de ce groupe pour aider cette quette qui semblait, comment dire... Faire du sur place...
Elle se rendait donc dans cette petit auberge, la porte en bois bois massif était d'un bois noir d’ébène, et les écrous était d'une teintes orange marron, a cause de la rouille.Elle resta devant la porte un moment, mais le froid qui lui soufflait dessus, la décida donc a entrer, la porte grinçait, et ce bruit strident était insupportable! Mais voilà que la chose était faite,elle se trouvait a présent a l’intérieure, l'aire était chaud et sentait l'hydromel.
Mahodja tremblait encore, mais en regardant de droite a gauche elle appercut le groupe.Elle se dirigea donc vert eux.
Tout le monde arrêta de discuté et de parlé en la voyant, mais après quelque seconde la discutions repris.

Miyabi : Quel bonne surprise.

Mahodja le regardait, puis sourit, et sans crier gare, elle s'assit sur ses genoux en répliquant.

Mahodja : J'ai froid, alors ne me regarde pas comme ca... ( elle craignait que la réponse soit négative, et qu'elle serait obligé de partir, mais elle attendait encore en le regardant dans les yeux, avec un aire un peut abattu )

La jeune femme attendait la réponse du séduisant Mara. Tout le monde attendait la réaction du jeune homme a la chevelure blanche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 24 Déc - 20:41

Miyabi lui répondit "Oui tu peux rester sur mes genoux ca me dérange pas de te rendre ce petit service Mahodja." Quand elle remarqua que le jeune mara la dévoré des yeux, avec un mélange de désir et de tendresse, elle rougissait sans pouvoir s'en empêcher. Peu de personne était au courant mais l'apôtre avait un petit faible pour la belle succube. Personne autour de cette table n'était au courant de ce petit détail et devant cette air de chien battu il se sentit fondre. Il plaça les cheveux de Mahodja sur la gauche pour ne pas les avoir en plein dans son visage.

Il lui massa les épaules sans que celle ci s'en formalisa, il commença a lui poser des questions d'une voix douce.

Miyabi: Que nous vaut l'honneur, de ta présence ma chère ?
Mahodja : Je m'ennuyais au château donc je suis venue voir si je pourrai me rendre utile.
Miyabi : Ton aide est la bienvenue, il nous manquait un élément féminin dans l'équipe c'est barbant d'être que entre mec, pas vraie les gars ?
Ils répondirent dans un belle ensemble un oui collectif. Miyabi n'était pas au courant de l'histoire qui s'était passé entre Yko et la succube, il ne se doutait pas de la tension qui pouvait régner entre Yko, Paradoxe et Mahodja. D'ailleurs le chaman la regardait d'un air méfiant. Miyabi ne savait pas dans quel guêpier, il s'était fourré.

Quant a Kotaro il regarda cette belle jeune femme avec une lueur d'admiration dans le regard, le jeune loup était ébloui par sa beauté. Mais il ne dit rien de peur de paraître ridicule devant la succube, il sirotait son hydromel et prenait quelques bouchée dans son assiette sans perdre aucune miette de la discussion. Mahodja semblait apprécier le petit massage du mara, elle se sentait plus détendue, moins nerveuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 25 Déc - 1:59

pas besoins de pouvoir magique pour remarquer la relation naissante entre les deux apôtres il suffit d'être un minimum observateur. D'un coté sa rassurait paradoxe de savoir que mahodja était intéresser par quelqu'un d'autre que Yko il avait eu vent de la petite histoire qu'il y a eu entre la succube et son amants (enfin il savait juste qu'il y a eu quelque chose entre eux deux sans trop savoir quoi) . Certes il fallait bien admettre que ça le frustrait un peu mais faut relativiser en se disant que c'était bien avant qu'ils ne rencontre yko mais de savoir que c'est sa "collègue de boulot ... ya de quoi sourciller ... mais d'un autre coter 'il ne savait pas si la page était tourné du coter du bookman 
Sans qu'il s'y attende l'homme au sourire d'ange sentit une violente colère monter en monter en lui il se sentit mal et eu très chaux et mal a la tête 
paradoxe:_ exusez moi je vais prendre l'air j'en ai pas pour longtemps 
puis il sortit de l'auberge kotaro qui compris que son coter loup commençais a se réveiller alla le rejoindre avec la permission de miyabi qui envoya sa panthère comme a son habitude  pour espionner les deux hommes histoire de s'assurer qu'ils ne causent aucun problèmes 
mahodja surprise : _ ba qu'est ce qu'il a ? 
yko :ah oui c'est vrai tu n'es pas au courant ...
pendant se temps paradoxe alla rejoindre un endroit discret pour ne pas attirer l'attention il rejoins la lisière d'une foret et grimpa dans le premier arbre il fut rejoint par kotaro et suivi de pres discrètement  par xercès 
il était pris de tremblement mais c'était pas a cause froid kotaro le regardant dans les yeux et remarqua que son regard habituellement émeraude était devenu couleur ambre 
le loup au sang pure ne su trop comment réagir c'est la première fois qu'il engendrait un loup garou mais réussi tout de même a le calmer et les yeux l'homme aux cheveux de braise redeveinrent verts
décidément la semaine qui s'annonce promettais d'etre longue entre paradoxe qui se tranformais petit a petit , le futur loup qui était plus ou moins jalou de mahodja , Yko qui était jaloue du liens qui reliait kotaro et son protéger, et les ingrédiant a trouver pour la potions ... on n'est pas sortit de l'auberge


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 25 Déc - 11:07

Ainsi, la petite succube avait décidé de les rejoindre. Cette mission commençait vraiment à devenir intéressante. Yko se souvient encore de leur nuit... Ah la la... Yko sourit à ce souvenir qui venait de ressurgir, il se souvint aussi de la gène qu'avait ressenti Kyo. Kyo... Il commençait vraiment à lui manquer... Il se plongea alors dans la nostalgie.
     Une chose le fit sortir de son état. Il senti que la puissance de Paradoxe s'était intensifié, ainsi que la colère montait en lui. Était-ce à cause de la relation qu'avait eut Yko avec Mahodja? Où était-ce sa transformation qui se faisait plus pressante, qui s'accélérait? Yko se questionnait sur la question. Soudain, le Chaman se leva, s'excusa et partir pour "prendre l'air" car il ne se sentait pas bien. Yko lut rapidement dans son esprit. Ainsi, son état de loup-garou se manifestait beaucoup plus tôt que ne le pensait le Bookman. Beaucoup plus vite. Paradoxe fut suivit par la suite de Kotaro. C'était son rôle de veiller sur Paradoxe, mais Yko doutait quand même de lui. Il s'agissait d'un jeune loup-garou, avait-il assez d'expérience pour pouvoir guider et contrôler ce nouveau-né? L'apôtre n'en était pas sûr...
     Il leva le regard et vit que Mahodja et Miyabi se regardait toujours intensément. Apparemment, le Mara sans cœur avait quand même un point faible. Et s'il apprenait que sa bien aimée avait couché avec un autre homme, comment réagirait-il? Mal, sans doute. Il était plutôt possessif, il n'accepterait pas que quelqu'un l'ait touché avant... Puis, Yko tourna son regard vers Koneko, ce dernier n'avait pas beaucoup parlé, et se sentait exclu du groupe... Il sirotait tranquillement son hydromel. Le jeune vampire avait l'impression de tenir la chandelle entre les deux tourtereau...
     Après un moment, Yko ne tint plus, il fallait qu'il aille voir si son protégé allait bien. C'était plus fort que lui. Il s'inquiétait à son égard... Il se leva, fit une grande révérence, quelque peu ironique, devant Miyabi et Mahodja:

Yko: Veillez m'excuser les amoureux, mais je dois m'absenter... Te te te. Ne dite rien, je sais que ma présence va vous manquez, je le sais pertinemment.

Le Bookman claqua dans ses doigts, et un double de lui-même se matérialisa devant les tourtereau et le jeune vampire. Les doubles étaient côte à côte. Ils se prirent les mains et se mirent joue contre joue.

Yko: C'est pourquoi j'ai décidé de vous laisser une part de moi-même. Vous vous sentirez moins seule ainsi!

     Avant que les autres n'ai put répondre, Yko, le vrai, quitta l'auberge, cacha son aura et son odeur, et se téléporta non loin de Paradoxe. Il décida de rester dissimulé, et d'intervenir seulement en cas de nécessité. Surtout qu'ils se trouvaient à Cristal. Si un groupe d'anges passait par là, les deux loup-garou auraient bien du mal à les vaincre... Et le bookman ne pouvait les laisser seul, avec un si grand danger dehors. S'il arrivait quelque chose à son protégé, Yko ne se le pardonnerait pas.
     Dans l'auberge, le double avait prit place à la table, et commençait à boire l'hydromel.

Double: Où en étions nous?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotaro Inugami..
avatar
Messages : 74
Localisation : Anastasia

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 25 Déc - 20:58

Kotaro repéra de loin l'odeur de la magie de Yko, il s'était donc déplacé pour leur surveiller, Xerxes n'était t-il pas suffisant pour leur protection ou alors les deux apôtres ne lui faisait t-il pas confiance pour s'occuper de son bêta. Il était vraiment vexé par leur attitude, il était peut être inexpérimenté dans ce domaine mes ses instinct de loup savait quoi faire. Il avait réussi a calmer Paradoxe, si il ressentait des émotions trop violente il se transformerai plutôt et il fallait éviter que ca arrive. Car la première fois qu'un lycanthrope mute il a faim de cœur et de chair humaine. Il doit a tout pris satisfaire ses besoins sinon il serait mort a la faim de la nuit même d'un déficit d'énergie vitale. Et seul les humains avait cette ingrédient si spécial pour compléter la transformation d'un nouveau née.


La crise était passé le jeune chaman, le remercia de l'avoir empêché de se transformer il lui répondit que c'était normal. Il discuta avec Paradoxe de ce qu'était la vie de loup-garou, ce n'était pas fait pour n'importe qui. Il fallait qu'il sois en harmonie avec sa bête intérieur qui venait de naître en lui. Il fallait qu'il accepte que de par sa nature de loup il deviendrait un meurtrier, l'humain ne représenter qu'une partie de leurs menu. Il lui expliqua que sous sa forme de loup ou sous sa forme mi-humaine mi-loup ses crocs et ses griffes contenait un poison mortel pour les vampires qui étaient leurs ennemis naturel. Après rien n'empêchait d'être amis avec les suceurs de sang la dernière guerre inter-racial datait de deux siècles depuis lors une trêve durable s'était installé entre les deux races.


Le chaman semblait taillé pour faire un puissant bêta il était fier du premier membre de sa meute, était-ce un coup de pouce du destin pour lui dire qu'il était sur la bonne voie ? cela seule le temps le lui dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 26 Déc - 0:55

paradoxe écouta attentivement les instructions de kotaro il acceptait sans aucun souci se qu'impliquait de devenir loups garou
ne faire qu'n avec son coter animal ne devrai pas poser de problème pour lui sachant qu'il est très proche de la nature en se qui concerne le fais de se nourrir de chaire humaine vu le mauvais souvenirs des humains qu'il a connu dans son passé sa ne lui faisait ni chaud ni froid 
les deux loups redescendirent de leur arbre et s’apprêtait a rejoindre le reste du groupe 
malheureusement la métamorphose précoce de l’apprenti loup avait attiré l'attention d'autre personnes sans avoir eu le temps de comprendre se qui se passe le duo se retrouva encercler par quatre anges en armure sortant de nul part qui pointait leurs armes sur eux 
Par chance ils étaient encore dans la foret suffisamment loin de la ville pour qu'il n'y ai pas de témoin de la scène qui va suivre .
Le fait d’être pris pour cible énerva de nouveau Paradoxe mais cette fois ci de manière encore plus intense déjà en tant qu'humain le self contrôle c'était pas son fort mais maintenant qu'il devient un loup garou c'était encore pire, sa métamorphose réveilla en lui toute la fureur qu'il avait accumulé en lui depuis toujours 
il retrouva ses yeux ambre de loup et arborai un visage froid et inexpressif regardant dans le vide 
L'action se déroula très vite les ailes des anges s'arrachère toute seule de leur propriétaire et les guerriers n'eurent pas le temps de crier que leurs têtes se détachère du corps  et leurs coeur sortirent de leur poitrines et flottèrent autour du chaman
Yko sortit de sa cachette et se précipita sur son protéger 
il prit une voix rassurante :_ calme toi c'est moi 
la fureur de paradoxe se volatilisa aussitôt et l'homme au sourire d'ange redevint normal avec ses yeux verts 
paradoxe :_ qu'est ce qui se passe ....
il vit le cadavres qui gisait au sol baignant dans une mare de sang avec des éclaboussure sur la végétation environnante ainsi que les coeurs qui flottait dans les aires autour de lui
" c'est moi qui ai fait sa ? bon ... je vais y arranger ...
il claqua des doigt et les carracasses ainsi que le sang s'enfoncère dans le sol il n'y avait plus aucune trace du carnage qui avait eu lieux 
Yko pris les coeurs, les mis dans un sac il camoufla l'aura des deux loups ainsi que toute trace de magie puis commencea a les ramener l'auberge le bookman se fit des soucie pour son amant il semblerait que quand il se transforme ses pouvoirs se déchainent
de son coté kotaro était a la fois impressionner par la boucherie dont était capable son loup beta sans même avoir bouger le petit doigt mais il était également soucieux 
même si son instinct lui disait qu'il était tout a fais capable de maîtriser et guider le premier membre de sa meute lui n'en était pas si sur


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 26 Déc - 2:05

Xerxes était intervenue avant que Paradoxe rentre dans une rage folle, sur le plan astral elle avait enchainé leurs âmes, leurs corps était paralysé dans une attitude menaçante. Le futur loup n'avait plus qu'a les cueillir. Bien sur il ne s'en rendit pas compte, le rugissement de la panthère résonna dans la nuit pour prévenir son maître. Celui ci l'entendue, il prévint la belle succube qu'il se passer quelques chose hors de la ville. Le couple se pressa donc d'arriver sur les lieux en se téléportant. Ils étaient partie sans payer comme a leurs habitude et avait laissé quelques instruction a Koneko, le double de Yko était charger de conduire le jeune vampire jusqu'à eux.

 Quant a Kotaro il n'était nullement impressionné par les pouvoir de son bêta, il avait déjà vue plusieurs mage a l'action. En tant que sang-pur il était immunisé contre ce type de sortilège. Même si il douté de pouvoir maitriser la sauvagerie de son enfant, il savait pertinemment que Paradoxe ne pouvait rien contre lui, il était plus âgée et avait donc plus d'expérience et de plus le corps d'un alpha est deux fois plus résistant et fort que celui d'un bêta.

Quand Miyabi et Mahodja arrivèrent les lieux empestant le sang et les tripes, regardant d'un air dépité la succube "Je crois qu'on est arrivé après la fête !" la succube avait l'air elle aussi déçu de ne pas avoir pu s'amuser a découper de l'ange. La panthère rejoignit son maître celui ci la félicita en la caressant pour son initiative. Devant l'air intrigué de Paradoxe, Miyabi lui sourit en lui disant qu'il n'était pas allé avec le dos de la cuillère, en se gardant bien de dire que Xerxès lui avait donné un sacré coup de main. Yko lui informa que les ingrédients qu'ils recherchaient avait déjà était prélever il manqué donc les serres d'harpie, des démons mineurs qui pullulaient dans la région de Geai. Une fois Koneko les ayant rejoins le petit groupe s'enfonça dans la nuit. Les deux démons se tenaient par la main en discutant joyeusement en tête de file puis vint Kotaro sous sa forme de loup blanc et Paradoxe discutant avec son chère et tendre Yko. Koneko et Xerxès fermèrent la marche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 26 Déc - 10:47

Finalement, Yko se disait qu'il avait eu tort de s'en faire pour Paradoxe, il s'en était très bien sorti contre le groupe d'ange, même si le fauve l'avait un peu aidé. Cependant, un point noir restait, lorsque Paradoxe entrait en fureur, il ne semblait ne plus pouvoir se contenir. Le Bookman se dit qu'il devrait pouvoir se contrôler à l'avenir. 
     Yko avait remarqué que Kotaro n'avait pas vraiment accepté le fait qu'il les ait suivi dans les bois, cependant, l'apôtre trouvait cette action légitime. Son amant subissait la transformation, il était hors de question de le laisser seul, peut importe qui était son précepteur...
     Le Bookman venait de recevoir les quatre cœurs d'anges nécessaire à la préparation des potions. Au préalable de partir vers geais pour les harpies, il avait lancer sur les cœurs une rune les empêchant de pourrir. Il serait dommage de les perdre, quoi que, après il faudrait de nouveau retourner vers les anges. Le ratio était plutôt positif.
     Yko et Paradoxe étaient au centre du groupe. Les amoureux Miyabi et Mahodja était en tête, et le louveteau et le jeune vampire fermaient la marche. Yko se demanda comment ils pouvaient être cote-à-cote sans se trucider (la magie de Noël?). L'apôtre et le future ex-Chaman discutait tranquillement. En premier lieu du ressentit de Paradoxe sur les changement qui s'effectuait en lui, puis ils partirent sur d'autres sujets, plus ou moins banal. D'ailleurs, Yko se demandait se que Paradoxe ferait de ses deux vipère Foudre et Éclaire. Il pensait que le future Loup-garou les garderait même une fois transformé.
     D'un coup, alors qu'ils allaient sortir de la région de Cristal, à la sortie d'une petite forêt, le groupe se retrouva encerclé par plusieurs gardes anges. Yko les avait déjà repéré depuis longtemps, mais il n'avait rien à craindre d'eux. Sans doute, d'autre dans le groupe les avaient déjà remarqué n'avait pas relevé ce fait eux non plus, sans doute pour les mêmes raisons.
     Miyabi avait un grand sourire aux lèvres, il prit d'ailleurs son Tenro et se mit en garde. Mahodja aussi se tenait prêt. Elle l'était d'ailleurs tout le temps s'il fallait dépecer un ange. Paradoxe sentait la colère de nouveau monter en lui, alors Yko s'introduisit dans son esprit et le calma. S'il utilisait trop ses pouvoirs maintenant, il allait être exténué. Quant à Kotaro et Koneko, ils était prêts à toute éventualité. Les six anges, claymore à la main avancèrent d'un pas.

Capitaine ange: C'est donc vous le groupe qui abritez le tueur de l'escadron de surveillance.
Miyabi: Nous avons même prit leurs cœurs, et alors?
Capitaine ange: Nous ne vous le dirons pas deux fois, remettez-nous ce Monstre.

    A ce mot, Yko vit rouge. Traiter son amant de monstre? Pour qui se prenait-il celui là?! Il allait payer très cher cet affront!

Yko: Vous savez qui nous sommes? Si non, ton ignorance te perdra vieux fou!
Capitaine ange: Fais attention à tes paroles! Vous ressemblez aux apôtres de Gabriel, certes, mais vous n'avez pas leur aura!

     Sur ces mots, Miyabi, Mahodja et Yko s’esclaffèrent de rire.

Yko: Vous avez entendu ça? Ainsi nous ne sommes pas des apôtres! *il tourna la tête vers le reste du groupe* N'intervenez pas, c'est notre combat.
Miyabi: Allons leur montrer notre vrai puissance!
Mahodja: Voilà enfin de l'animation!
Yko: On s'en prend chacun deux, mais je veux le capitaine.
Mahodja: Très bien.
Miyabi: Tu le veux? Si je peux tuer les autres comme bon me semble, ça me va.
Capitaine ange: Que complotez vous donc?
Yko: Nous avons fini nos messes basses. Que le spectacle commence!

     A ces mots, Miyabi et Mahodja se lancèrent contre leurs proies. Quant à Yko, il invoqua des chaînes démoniaques, à l'efficacité prouvé contre les anges. Les chaîne s'enroulèrent alors autour de leur victimes, les empêchant de faire le moindre mouvements. Yko dédaigna complètement l'autre ange, et se dirigea directement vers le capitaine, une lueur sadique dans les yeux. Ce dernier, le regard rempli de hargne, se débattait contre les chaînes.

Yko: C'est inutile. Tu n'échapperas pas à ton sort.
Capitaine ange: Allez au diable!
Yko: J'irais sans doute le rencontrer un jour. Surement en ta compagnie. Ton Dieu ne te sauvera pas.

     Yko se planta alors juste devant lui. Il regarda l'armure qu'il portait. Une bonne vieille armure de plaque. Le Bookman sourit. Il inscrivit alors une rune, fragilisant l'acier, le rendant alors comme de la glace. Puis, l'apôtre prépara un autre sort. Il enleva le casque de l'ange, s'entailla le doigt, et écrivit une autre rune sur le front de l'ange. Cet rune "Enfer" obligeait l'âme de la victime a passé un certain temps dans les abîmes les plus sombre de l'Enfer.
     Une fois cela fait, Yko plongea sa main dans la poitrine de l'ange. L'armure vola en éclat, du sang gicla alors. L'apôtre arbora un grand sourire, ma main avait atteint sa cible, le cœur. Il s'amusa alors avec se dernier. Il le serra, le desserra, le bougea, enfin, tout ce qui était possible pour provoquer une grande douleur au capitaine. Une fois que Yko se lassa de lui, il écrasa complètement de cœur. Provoquant la mort du capitaine. Il retira sa main, et commença à lécher le sang sur sa main.

Yko: Réfléchit donc la prochaine fois que tu insultera mon amant.

    Puis il se tourna vers le deuxième ange, blême, qui attendait la mort. La peur se lisait dans ses yeux. Cela fit sourire très largement l'apôtre à la chevelure de blé.

Yko: Pour tous ceux qui le veulent, je laisse une partie de ma part. Il pourra en faire ce qu'il veux.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 26 Déc - 20:04

Miyabi pris le coté droit quand a Mahodja elle s'occupait du coté gauche. Il parait les vagues d’énergie envoyait par le groupe d'ange seulement avec le Tenro. Vue que Yko n"était pas motivé a finir son deuxième ennemi, le mara pris les devant, il le découpa en deux avec toute la longueur de son arme. Il le fit avec une telle force que l'ange ne eut pas le temps de souffrir, il fini découpa en quatre pendant que Xerxes dévorait ce qu'il en restait. Il s'occupa des anges qui commencer a le charger toute lance dehors, il se téléporta derrières eux après avoir brisé la nuque de deux d'entre, il finit le reste a l'aide de ses poings. Ce fut un massacre a sens unique. Les plus chanceux réussir a s'échapper a tire d'aile dans la tiédeur de la nuit.

Mahodja n'était pas en reste de son coté elle avait mit en déroute le groupe tout entier, elle avait encore la fâcheuse habitude de jouer avec ses proies, le pauvre bougre souffrit de longues minute avant qu'elle décida de mettre un terme a ses souffrances. Paradoxe et Kotaro regardait d'un œil intéressés le combat qui se déroulaient devant leurs yeux. Il constata avec effroi qu'il était d'un tout autre niveau que lui et Paradoxe, c'en était presque désespérant, mais il n'avait jamais eut peur de relever des défis.

Mais il était réaliste il savait qui lui faudrait plusieurs d'année avant de pouvoir se rapprocher de leurs niveau. Après le combat, expert en détection il sentit l'aura de quatre archer équipé de flèches de lumière pour les allumer dès qu'il passer a leurs porté. Xerxes et Miyabi en firent leurs affaire. Alors que Mahodja et Yko se demander ou il était passé. Ils entendirent dans la nuit quatre cries d'agonie retentirent dans les ténèbres de la forêt. Xerxes avait tuez deux d'entre eux a l'aide de sa rapidité et de ses crocs, les pauvres bougres ne s'attendait pas a voir débarqué une panthère-démon. Quant a Miyabi, il pris appuis sur l'un de ses adversaire pour retomber sur l'autre en le décapitant, le dernier était par terre et désarmé.

Miyabi avant de tuer le quatrième lui demanda : Est qu'il y'aura d'autre ange a nos trousses ?
???: Oui et pas qu'un peu avec tout ce que vous avait fait si vous me laissez en vie je l'ai mènerais sur une fausse piste pour que vous ayez le temps de quitter nos terres.
Miyabi : tu ferais ca pour nous ?
???: Bien sur
Miyabi : Tant mieux car je ne suis pas intéresser dit-il avant de le fendre deux a l'aide de son sabre.

Miyabi revint vers le groupe la lame ensanglanté et arborant un petit air satisfait, il dit a la cantonade "On ferai mieux de se dépêcher d'autre menu fretin sont encore a nos trousse. Personnellement ca me dérange pas mais ca risque de ralentir notre mission. puis il ajouta en direction de Paradoxe et de Kotaro et de Koneko, Alors ca vous a plus les petits dit-il tout en faisant un petit clin d'oeil a Kotaro." Celui ci lui rendit mais il se contenta d'un hochement de tête. Il avait hâte de reprendre la route. C'est sur ses paroles que le petit groupe continua d'avancer dans l'obscurité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MahodjaAA
avatar
Messages : 159

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 26 Déc - 20:42

Le froid glaciale de la nuit était asse rude et très désagréable, et l'on pouvait entendre comme des hurlements et des plaintes, des pleures et des gémissements, c'était vraiment dérangeant tout ce vacarme! Pourtant, il ni avait aucune âme au alentour, alors pourquoi ces bruits? L'explication fût toute faite par Paradoxe.

Mahodja : C'est vraiment bizarre, je ne ressent pas de personne au alentour, pourtant ces bruits sont belle et bien là! C'est frustrant! 
Paradoxe : Ces " bruits " comme vous dite, n'est d'autre que le vent dans les creux des arbres, comme une lamentation sur le sort, c'est tout simplement la brise, rien de plus rien de moi.
Mahodja : ... D'accord, je n'aime pas la solitude et la tristesse de ce monde, je ne la connait que trop bien...

Tout le monde se tourna, et observaient la jeune femme a la chevelure de glace et aux reflets de la Lune, Miyabi était asse désolé de cette révélation et voulait savoir pourquoi. Tout le petit groupe ne se doutait pas quel secret cachait la succube comme se qu'elle avait au fond du cœur.

Mahodja : Enfin bref parlons donc d'autre chose! Vous ne trouvez pas qu'il fait vraiment froid?
Yko avec un jolie sourire : C'est vrai que la nuit est asse rude ce soir, je te l'accorde jolie succube. 

Autant Miyabi que Paradoxe avait lancés un regard foudroyant a Yko, le jeune Bookman était asse mal a présent...

Mahodja : Dites, je sais que l'on asse pressés, mais je vient de m’apercevoir qu'un de ces saloperie d'ange avait osé déchirer mon chemisé préféré! Je sent que si j'en croise un, il fait pas dix seconde!!! ... Bon, sinon, il ni a pas quelqu'un qui aurait la gentillesse de me prêter un dessus ? C'est pas que je n'aime pas avoir froid, mais juste un peut.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

A la rescousse du frère. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» On sort, mon frère! (Terminé)
» Kantigi - Le petit frère [terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Rubis :: Anastasia.-