Partagez | 
 

 A la rescousse du frère. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 31 Déc - 10:56

Les deux amants était allongés, l'un à coté de l'autre, chacun se trouvant dans les bras de l'autre. Yko plaça sa tête sur le torse de Paradoxe, et ferma les yeux. Il écouta ainsi la respiration haletant et les battements de cœur réguliers de son amant. Ces derniers devenaient de plus en plus espacés à mesure que Paradoxe reprenait son souffle. Le Bookman avait passé une magnifique nuit. Son Loup-garou lui avait fait passé son inquiétude. De sa main gauche,à l'aide de son index, il commença à faire des ronds sur le torse de Paradoxe, sa tête toujours posé sur celui-ci. Pendant ce temps, Son protégé caressais ses longs cheveux blond.

Paradoxe: Je suis désolé... pour les griffures...
Yko, souriant: Pourquoi?
Paradoxe: J'ai dû te faire mal...
Yko, se redressant et embrassant Paradoxe: A ce niveau là, tu m'a provoqué plus de plaisir que de douleur. J'aime l'amour comme cela.
Paradoxe, rouge: Et puis tu peux les soigner.
Yko: Pour quelle raison ferais-je cela? Ce sera mon trophée.-Dit-il avec un clin d’œil- Aller, allons nous habiller, la lune va bientôt être à son zénith.

     Yko se leva alors, précédé immédiatement par Paradoxe. Yko lui mis une chemise avec un jabot de dentelle noir, ainsi qu'un pantalon de cuir noir lui aussi. Quant à Paradoxe, lui, mit un haut sans manche noir, avec une fermeture éclaire devant, courant sur son torse; il pris aussi un pantalon de toile noire et des mitaines en cuire noir. Le Bookman s'approcha de son amant et regarda la fermeture éclaire, approchant sa main, prêt à la descendre:

Yko: C'est plutôt pratique ça...
Paradoxe, donnant une petite tape sur la main d'Yko: Pas touche! Si tu y tiens tant, je habillerais comme ça la prochaine fois.

     Yko acquiesça. Une fois que les deux amants furent vêtue convenablement, Yko déverrouilla la pièce, et entrouvrit la porte. Dans la pièce, avec le lit double se trouvait une commode, sur laquelle se trouvaient les potions et le couteau, une petite table, et quelques chaises. Quelques minutes plus tard, alors que la lune était au plus haut dans le ciel, Koneko frappa à la porte et entra. Il fut surpris d'être le premier. Paradoxe l'installa tranquillement sur une des chaises. Puis se fut le tour de Kotaro de venir.

Yko: Je ne m'attendais pas à ce que tu viennes.
Kotaro: Je suis curieux de voir ton frère.

     Yko et Paradoxe sourirent à la réponse du Loup-garou. Puis plusieurs minutes après, Mahodja et Miyabi arrivèrent. Miyabi lui était rouge, mais en voyant que tout le monde était là, il repris un peu de substance, reprenant son visage habituel. Mahodja, elle semblait aux anges, pas étonnant pensait Yko.
     Tout le monde était réuni, Yko pouvait commencé. Tout le groupe était assis, lorsque Yko prit les deux potions. Il bu la première, la potion bleu, d'une traite. Elle n'avait pas mauvais goût, mais il ne sentait pas grand chose non plus. Il espérait que cela marcherait... Puis il prit la potion rouge. Il la bu aussi d'une traite, mais avec un peu plus de difficulté, ponctuant son action par un petite grimace.

Yko: Il n'aurait pas put lui donner un autre goût, comme... Fraise par exemple?
Paradoxe, mentalement à Yko, avec une lueur sensuelle dans le regard: Avec de la chantilly?
Yko, mentalement à Paradoxe, souriant: Je prend note, je note.

     Puis une fois cela fais, il prit le couteau bien en main, le sous pesa et dit:

Yko: Bien, c'est le moment de vérité...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 31 Déc - 11:56

paradoxe en voyant que yko allait se planter lui même le couteau dans la proitine pris la paroles 
attend : je vais le faire j'ai déja observé se genre de rituel il faut de la dexterité 
(mentalement a yko : et de la dextérité tu sais que j'en ai )
toi tu vas faire le vide dans ton esprit et te concentré 
puis il embrassa son amants et lui murmurant :_ fais moi confiance mais sa vas piqué un peu 
quand le bookman et l'ex chaman furent concentré ce dernier planta le couteau en plein coeur d'un coup net et précis ni trop profond pour ne pas le tuer ou qu'il se vide de son sang 
puis il enleva ses mitaines puis placa ses mains sur les tempes de Yko  mais laissa le couteau planter dans la poitrine pour éviter l'hémoragie  
le voile qui séparais le monde des vivants de celui des mort se laissa déchirer et l'âme de kyo fu la première a se montrer malheureusement il ne fu pas le seul a se pointer 
(c'est toujours pareil a chaque fois qu'on ouvre une breche entre les deux mondes faut qu'il y ait des petite qui raplique sans avoir y été inviter inviter ) 
miyabi les fit tous partir sans difficulté avec une vague d'énergie tous sauf kyo qui était resté présent dans la pièce le mara avait pris soins de ne pas toucher son amis 
l'ame érrante parcoura un instant la pièce paradoxe sortit de son corps alla le chercher pour le guidé 
paradoxe avec un sourire amical :_ hopopop ou tu vas comme sa , vu le mal de chien qu'on s'est donné pour te ramener tu vas pas te faire la mal 
kyo :_ non non je retrouvais juste mes marques 
l'ame de kyo retrouva son anciens corps et paradoxe retourna dans le siens il s'assura que l'ancrage se passais bien 
quand tout fut terminer les deux amants rouvrir les yeux cette fois si c'était kyo qui était aux commandes 
paradoxe : _ tu vas bien ? t'as mal nul parts ? est est ce que tu m'entends ? combien j'ai de doigt ? 
kyo souriants : ne t' inquiète pas tout vas pour le mieux a présents 
l'apotre se releva il salua chaleureusement ses amis  puis fit la connaissance de kotaro


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 31 Déc - 16:21

Yko avait passé le couteau à Paradoxe. Il lui fit d'ailleurs un grand sourire plein de sous entendu lorsque son amant lui parla mentalement. L'apôtre se plaça devant le lit, et fit un signe de tête. Alors Paradoxe plongea la lame en plein dans son cœur. La douleur lui parcouru tous les membres. Il n'avait jamais ressenti une souffrance aussi grande...
     Puis il se sentit tombé. Paradoxe le releva et l’installa dans le grand lit double. Maintenant allait commencer les choses sérieuses... Yko senti le froid s'installer doucement et progressivement à travers son corps,il avait l'impression de glisser tranquillement vers les abîmes les plus noires de ce monde... Son corps se mit en léthargie, son cœur ainsi que sa respiration ralentirent. Cependant, il repensa à sa missions, quatre mots étaient comme gravé en lui: Aider Paradoxe, sauver Kyo. Il se concentra alors sur son objectif.
     Du coté de son frère, alors qu'il parcourait les terres du monde de Black Rose en âme errante, il fut comme appelé. Il reconnu immédiatement les voix de son protégé, Paradoxe et d'Yko. Ainsi, ils étaient venu à son secours? Une brèche se forma devant lui, qu'il s'empressa d'emprunter. Kyo se retrouva alors dans la pièce où se trouvait tous les compagnons de route. Toutefois, il n'était pas seul, d'autres âmes solitaires en recherche étaient aussi là... Miyabi, Tenro à la main, était face à lui, en garde. Sa seule réaction fut de sourire et de fermer les yeux, il savait que son ami de lui ferait aucun mal. Il sentit les salves d'énergie le frôler, sans jamais le toucher. Une fois les autre âme éjecté de ce lieu, Kyo se mit à parcourir la pièce. Mais il se fit rattraper par l'âme de Paradoxe:

Paradoxe avec un sourire amical: Hopopop! Où tu vas comme sa , vu le mal de chien qu'on s'est donné pour te ramener tu vas pas te faire la mal 
Kyo: Non non je retrouvais juste mes marques 

     Kyo fut guidé ainsi jusqu'à son corps par son protégé. Il réintégra son corps et ouvrit les yeux...Il le contrôlait de nouveau... Toutes les sensation lui revinrent. Paradoxe était devant lui, le regard plein d'inquiétude.

Paradoxe: Tu vas bien ? T'as mal nul parts ? Est est ce que tu m'entends ? Combien j'ai de doigts ? 
Kyo souriant: Ne t' inquiète pas tout va pour le mieux à présent. Mais je vais bien, je n'ai mal nul part. Regarde, la lame s'est dissoute, et n'a pas laissé de cicatrice. Et si je prend en compte tes deux mains, tu as en tout 10 doigts.
Yko: Monsieur science est de retour!

     A ces mots, Paradoxe se jeta sur Kyo et l'enlaça. Le Bookman lui rendit son câlin, heureux de pouvoir le revoir de nouveau. Une fois leur retrouvaille fini, Kyo se leva. Tous ces amis étaient là. Cependant, une personne manquait à l'appel... Angel... Alors qu'ils étaient ensemble, elle n'était pas venu le sauver. Kyo senti quelque chose se briser en lui, une page se tourner... Pendant un instant il eut le regard malheureux, puis se reprit, tous ses amis étaient quand même là, et avaient mis leur vie en jeux pour lui.Il fit une accolade amicale à chacun en leur adressant un mot.

Kyo: Je te remercie Paradoxe pour tout ce que tu as fais. Tu compte vraiment pour moi, et pour mon frère. Cependant, ce n'est pas parce que je suis là qu'Yko ne refera plus surface... Vous êtes en couple tout de même.
Paradoxe: Et pour toi? Il faudra faire un calendrier pour toi et Angel, aussi.
Kyo, avec un sourire triste: Je crois que ça ne sera pas la peine. -Se tournant vers Miyabi et Mahodja- Je vous remercie aussi, Sir Miyabi, Milady, et félicitation à vous deux. Vous méritez bien d'être ensemble, vous faîtes un joli couple! -Regardant ensuite Koneko- Merci à toi, Sir Koneko, tu sais, je t'apprécie vraiment. Et bravo à toi aussi pour l'obtention de ta protection avec Mahodja.

     Enfin, Kyo se tourna vers Kotaro. Le Bookman lui fit un grand sourire, mis sa main sur son cœur et s'inclina.

Kyo: Et je te remercie enfin, Sir Kotaro Inugami, fils du roi de Mila, Nylfride, de ton aide que tu as apporté à mon secours, et je te félicite pour avoir Miyabi comme protecteur.

     Pour finir, Kyo se replaça vers Paradoxe, et lui fit un grand sourire.

Paradoxe: Mais... Comment tu sais tout cela?
Kyo, souriant : La mémoire d'Yko et de moi sont reliés, de plus, j'ai pu vous suivre pendant une bonne partie de votre périple! 
Yko: Et t'aurais pas pus nous aider?

     Devant l'assemblée présente, Kyo laissa coulé une larme de bonheur, heureux d'être de retour parmi les vivants, parmi ses amis, et vers son frère... Il oublia immédiatement l'absence d'Angel...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 31 Déc - 18:05

Kyo, souriant : La mémoire d'Yko et de moi sont reliés, de plus, j'ai pu vous suivre pendant une bonne partie de votre périple! 
a ses mots paradoxe ne pu s’empêcher de rougir en pensant a se qui s'est passé quelque heures avant 
mais bon il était rassurer en constatant que le rituel avais marché correctement et en entendant les deux frere se disputer 
quand ces deux là se chamailles c'est qu'ils vont bien
L'ex chaman en revanche stressait un peu en scrutant la lune qui en était croissante a son dernier quartier se qui signifiais qu'elle sera pleine la nuits prochaine et qu'il achèvera sa transformation et qu'il se transformerai en bete sauvage assoiffé de sang pour la première fois 
kotaro avait sentit l'inquiétude de son loup beta il s'approcha de lui en lui posant la main sur l'épaule 
kotaro : t'inquiète pas tout vas bien se passer tu es entre de bonne mains et je parle pas seulement de moi mais de tout les autres tu vas très bien t'en sortir je te fais confiance 
paradoxe : _ on en reparlera demain pour l'instant l'heure est la fête 
tout le groupe commanda de la boissons a l'aubergiste l'ambiance était joyeuse et festive d'un coté le couple de démon se bécotais dans un coin de l'autre l'autre kyo et kotaro firent connaissance tandis que paradoxe rigolais avec koneko en se racontant des plaisanterie tout en conversant télépathiquement avec son bien aimé yko 


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotaro Inugami..
avatar
Messages : 74
Localisation : Anastasia

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 31 Déc - 18:45

Kotaro vit pour la première fois un sourire sincère et heureux se dessiner sur le visage du Mara, celui ci fit un gros calin a Kyo, c'est fou ce que son ami lui avait manquer, il ne connaissait pas Miyabi aussi sensible c'était perturbant. Il se mit a détailler Kyo en essayant d'accepter le fait que ce corps abritait deux âmes, Dr Jekyll et Mister Hyde n'était pas loin. Il remarqua aussi que Kyo employait un langage plus fleuri que son frère jumeau, il avait une certaine élégance que son frère n'avait pas.

Yko était le plus sauvage des deux, Kyo quant a lui semblait être un homme de réflexion, la force tranquille quoi. Il formait une bonne équipe soudé, cela faisait vraiment plaisir a Kotaro de sentir qu'il avait sa place dans ce groupe. Cela faisait un moment qu'il menait une vie de solitaire et cela commencé a le peser. Il avait trouvé sa meute. Pourtant il se surpris a rêvasser de devenir un apôtre de Gabriel, il serai le premier loup-garou de l'histoire a faire partir de la grande famille de Gabriel. Mais il ne se faisait pas d'illusion, il n'était pas encore assez puissant pour obtenir ce titre, il devait s'entraîner encore de longue années pour arriver au niveau de Miyabi.

Dans la soirée il sentit que Paradoxe était angoissé par sa transformation, il regardait pas la fenêtre de la chambre le ciel d'un air nerveux. Il tenta de lui expliquer qu'il ne serai pas seul, qu'il chasserai ensemble et veiller a ce qu'il ne fasse pas trop de carnage. Il ne semblait pas rassurer pour autant en reportant cette conversation a demain, le jour J. Ensuite tout le monde se commanda des boissons dans la grande salle, il prit cette occasion pour faire plus amplement connaissance. Mais Kotaro ne savait pas vraiment quoi lui dire vue qu'il semblait déjà être au courant de tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko..
avatar
Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Mer 31 Déc - 19:55

Koneko appréciait les blague de paradoxe l'ambiance y était vraiment bonne paradoxe se leva .koneko réfléchissait a comment trouver les 3autres épées dissimule de sur Black rose représentant les 4elements  il les trouverai sûrement en tant voulu mahodja l'aiderait sans doute. il ressentit alors un sentiment d'angoisse dans l'auberge il provenait de paradoxe l'air était different malgré la joie et la bonne humeur qui paraissaient sur les visages 

Koneko:où sont kotaro et paradoxe ?
Kyo: l'heure est venu si YKo ne sait pas trompé 
Koneko:que pouvons nous faire?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 1 Jan - 0:20

Miyabi se sentait tout simplement complet, heureux il savourait ses doux moments partagé au lit avec la démone de son cœur, celle ci avait la tête posé sur son torse musclé, pendant que mara caressait la chevelure de la succube d'un air distrait tout en lui murmurant de jolie chose, jouissant de ce moment d'éternité. Il se sentait en paix avec lui même, il se demandait aussi si Mahodja ressentait elle aussi ce genre de sentiment avec tant d'intensité. La pièce c'était coloré de la couleur de feu des cœurs bleu inscrit dessus. En voyant ca le jeune mara s'est dit que pendant un moment il avait perdu le contrôle de sa magie.

Celui la ne l'arrivait que très rarement sous le coup d'une émotion forte, il rougissait en se rendant compte de ce qu'il avait fait. Il pria intérieurement pour que Mahodja ne se rend pas compte du petit changement de décoration de la chambre. Celle ci le remarqua et elle rigola de bon cœur pendant que Miyabi rougissait d'autant plus en murmurant un petit désolé en évitant de la regarder dans les yeux.

 Il fut sauvé de ce moment par le réveil qui se mit a retentir avec force, ils se rhabillèrent a la hâte pour se rendre dans la chambre de Yko pour assister a la résurrection de son vieil ami Kyo. Il ne perdit pas une miette du spectacle, il fallait penser a remerciai le vendeur pour ses potion peu d'apothicaire avait un telle talent dans les potions. Ce n'est pas tout le monde qui est capable de réussir une potion de rappel d'âme.
Une fois Kyo de retour parmi nous il le prit dans ses bras et pris le temps de parler avec lui, il était désolé mais Angel n'avait pas pu se libérer même si il en pensait pas moins. Ensuite pour fêter ca il passait la soirée a bécoter Mahodja.

Quand il eut un peu de temps pour être seul avec Kyo pendant la soirée, il lui donna rendez vous dans l'une des chambre vide de l'étage qu'ils avaient réservé a trois heures du matin, il avait un problème a lui exposer.




Dernière édition par Miyabi le Jeu 1 Jan - 2:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 1 Jan - 1:17

les festivités allait bon train tout le monde s'amusait énormément ... chacun a leurs manière ...
mais comme toute fêtes ou le groupe d'amis fut fort peu raisonnable il faut bien l'avouer il arrive un moments ou le sommeil l'emporte sur les fêtards qui vont forcements regagner leurs chambres respective , seul  ou en couple , en fonction des cas bien sur
les démons ont été les premier a retourner dans leurs chambre qu'ils ont rejoint d'un pas presser 
kyo fut le second  a aller se coucher de tous c'est pour lui que la journée a été le plus éprouvante 
kotaro était également partit se coucher .
Il ne restait plus que paradoxe et koneko qui remontais tout les deux dans le couloirs en continuant de se raconter des blagues quand le vampire voulu ouvra sa porte de chambre le futur loups le retint par le bras koneko ne compris pas son geste il le regarda d'un air surpris et remarqua que l'ex chaman affichait un air tous se qu'il y a de plus de sérieux, ses yeux émeraude emettais comme une faible lumière et son aura semblait différentes
paradoxe : _ Je sais que tu convoite les épées élémentaires , je ne suis peut être plus chaman mais je n'en reste pas moins un gardien de la nature , alors permet moi de te confié cette petite mise en garde si tu le veux bien ... 
koneko :_ je t'écoute 
paradoxe : _ dame nature ne se laisse pas faire si facilement par n'importe qui il te foaudra certe provouer ta forçe mais surtout ta valeur sinon au mieux elles te passerons sous le nez , aux pire elles te détruirons corps et âmes
quand tu recherchera ces artefacts il te faudra te justifier au prets des quatres seigneurs élémentaires et tu devra leur répondre en toute honnêter aux près d'eux a ces quelques questions très simple  :quels sont tes motivations ? en quoi est tu digne de se pouvoirs ? seras tu capable de le maitriser ? et surtout qu'en fera tu ? 
réfléchi bien a ta réponse 
le vampire resta sans voix il ne savait pas quoi dire ....
paradoxe redevisn normal et retrouva son sourire habituel 
paradoxe : bon moi je vais coucher , bonne nuit !
le futur loup rejoingna son amants dans la chambre il était allonger dans le lit mais ne dormais pas encore 
Yko : te voila enfin tu en as mit du temps 
paradoxe rejoins son bien aimé et l'embrassa tendrement :_ je suis désolé je parlait avec koneko


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko..
avatar
Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 1 Jan - 3:20

(Continuons la scène) 

Koneko :paradoxe attends 
Paradoxe :oui 
Koneko :certe tu me dis sa mais pk une des personnes m'ont permis de trouver  excalibur (épée de glace puis d'eau si elle fusionne avec vasillis (épée de feu)  dans la grotte ou saito hébergeait 
Paradoxe :je ne peux pas te dire je pense que tu n'aurais pas du la trouver c'est au hasard que j'attribue cela 
Koneko:as tu une idée des seigneur ou gardien de ces épée qui peuvent il être? 
Paradoxe :je demanderais a YKo des renseignement ne t'en fais pas 
Koneko : merci et passée une bonne nuit .......
Paradoxe en riant :merci toi aussi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 1 Jan - 12:46

(Hors Rp: Bonne année à tous!)

     Kyo avait passé une super soirée. Tous ces amis étaient là, et fêtait avec lui son retour parmi les vivants. Il était content de voir que Miyabi et Mahodja avait enfin conclu, depuis le temps qu'ils se lançaient des regards en coin... Kyo fit aussi plus ample connaissance avec Kotaro. Bien qu'il connaissait l'histoire de sa famille, il apprécia d'entendre ce que pouvait penser un des membres de la famille Inugami. D'autant plus que Kotaro était un fils illégitime, et était donc rechercher par son père afin de perpétrer un infanticide...

     Kyo regarda toute l'assemblée devant lui. Tous les visages étaient souriants, seul Paradoxe semblait anxieux par sa transformation qui s'approchait à grand pas... Mentalement, Yko tenta de le rassurer, tout comme Kotaro. 

     Quelque temps après, alors que Kyo se leva pour commander de nouvelles boissons, Miyabi se leva précipitamment et le rejoignit. Le Mara parla d'une voix faible et sembla mal à l'aise. Tout se qu'il lui dit fut que l'apôtre donnait rendez-vous au Bookman dans une chambre vide de l'hôtel à trois heures du matin. Puis Miyabi reparti avant même que Kyo puisse lui poser la moindre question. De quoi Miyabi pouvait bien lui parler? Était-ce à propos de ses hallucinations? Pourtant, ces dernières semblaient le laisser tranquille depuis quelque temps... A moins qu'il ne laisse rien transparaître... De toute façon, si son ami avait besoin d'aide, Kyo accepterai de l'aider dans tous les cas.

     Puis, vint le moment où tout le monde alla se coucher, le couple de démon en premier, ensuite, Kyo parti aussi. Il entra dans la chambre qui l'avait vu renaître, et se mit à réfléchir. Miyabi s'était excusé de l'absence d'Angel, cependant, Kyo savait ce que le Mara pensait d'elle. Mais, peut-être qu'il avait raison... Kyo ne savait quoi en penser... Le Bookman décida d'aller s'allonger, et de laisser Yko revenir. C'était normal pour lui, puisqu'il allait dormir avec son amant.

     Yko était donc allongé. Soudain la porte s'ouvrit et Paradoxe entra dans la chambre, arborant son sourire heureux habituel.

Yko: Te voilà enfin, tu en as mis du temps.
Paradoxe, rejoignant son bien aimé et l'embrassant tendrement: Je suis désolé, je parlait avec Koneko
Yko: Koneko? Que voulait-il?
Kyo: C'est sans doute à propos des épées élémentaires qu'il cherche à acquérir. 
Yko: Ah oui, c'est vrai qu'il nous avait demander de le renseigner dessus.
Paradoxe: Et qu'as tu trouvé?
Kyo: Seulement des fables écrites toutes en alexandrins relatant de décrivant la naissance et les fonctions des Gardiens de ces épées. De plus, il est en possession d'une de ces épées, elle peut le mener jusqu'aux autres.
Paradoxe: Mais le voyage est dangereux.
Kyo: En effet, elle est semé d'embûches, et d'énigmes... Et comment vas-tu?
Paradoxe: Moi?
Yko: Oui toi. Forcément.
Paradoxe, souriant: Je vais bien. Peut-être juste un peu anxieux pour demain...
Kyo: Je suis sûr que tout se passera bien, nous serrons tous là, et ton Alpha te guidera comme il se doit.
Yko: Mouais...
Kyo: Sois pas jaloux...
Paradoxe: Je n'en doute pas. Mais pour l'heure je suis exténué!
Kyo: Bonne nuit à vous. Cependant, veillez m'excuser, mais je dois vous quitter.
Paradoxe, paniqué: De quoi?!
Kyo: Ne t'en fais pas. Je ne repars pas. J'ai juste rendez-vous. Mais sois tranquille, Yko restera avec toi.
Yko: En effet.
Paradoxe: Mais comment est-ce possible?

     Yko lança alors un sort pour créer un double, puis utilisa une grande quantité d'énergie. Alors, le Bookman et son double se regardèrent.

Yko: Cela fait bizarre de te voir comme cela.
Kyo: D'avoir chacun un corps, n'est-ce pas?
Paradoxe: Attendez, vous voulez dire que chacune de vos âmes habite un corps?
Kyo: Là, c'est le cas, nous avons chacun un corps.
Paradoxe: Mais c'est super! Vous pourriez rester comme cela!
Yko: Malheureusement ce n'est pas aussi facile. Cette technique consomme beaucoup de magie, et en consomme en continue...
Kyo: Mais comme nous avons une bonne réserve de mana, cela permet de rester ainsi quelques heures. Si je force plus, je n'aurai plus aucune réserve de magie. Et malheureusement, je ne peut utiliser cette technique très rarement...

     Kyo regarda alors par la fenêtre. La lune commençait à décroitre, signe que l'heure du Rendez-vous approchait.

Kyo: Bien, je vais vous laisser! Bonne nuit.
Yko: Bon travail à toi.

     Kyo quitta alors la chambre. Pendant ce temps, Yko avait pris Paradoxe dans ces bras, et l'avait amené jusqu'au lit. Kyo, lui, marcha à pas feutrés afin de ne pas réveiller tous ces compagnons. Il arriva alors devant la porte de la chambre que lui avait indiqué Miyabi. Il s'apprêta alors à toqué, quand:

Miyabi: Entre.

     Le Bookman entra alors, refermant précautionneusement la porte, la verrouillant magiquement, et l'insonorisant, les murs avaient des oreilles...

Kyo: Me voici Sir Miyabi. Quel est donc le motif de se rendez-vous tardif? Parlez sans ambages, Yko ne nous écoute pas...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 1 Jan - 19:34

bonne année bonne santé , pleins d'amour beaucoup de sexe d'argent et d'alcool enfin bref vous avez compris l'idée )

paradoxe avait entendu le rendez vous que miyabi lui avait donné ses sens s'était développé, dont l'ouï, mais il s'en moquais un peu sa ne le regardais pas 
Quand kyo eu quitté la pièce le loups regarda son amant avec au sourire jusqu'au oreilles (sans mauvais jeu de mots) 
paradoxe sur le ton de la plaisanterie :_ je rêve ou il s'est servi de moi comme prétexte pour se débarrasser de toi pour son rendez vous avec miyabi 
yko : _ comment tu sais pour le rendez vous ? 
l'ex chaman fit réaparaitres ses oreilles de loups : _ elles sont pas la juste pour la déco enfin bref sinon est ce bien raisonnable que vous utilisier vos pouvoirs ainsi alors que vous aver failli tout les deux mourrir ? 
Yko : _ ho tu sais moi et mon frère si on doit nous reconnaître un points communs c'est qu'on est aussi tétu l'un que l'autre t’inquiète pas pour nous 
paradoxe : _ enfin bref si nous reprenions ou nous en étions j'ai d'autre talents que j'aimerai bien te faire découvrir 
a ses mots le garçons au sourire d'ange embrassa son amant forçant la barrière de ses lèvres avec sa langue 

[...]

quand yko revint de son entretien avec miyabi au moments ou il posa la main sur la poignés de porte il entendit les gémissements de plaisir de son frère et prit une mine exaspérer 
kyo marmonant dans sa barbe :_ je n'y crois pas encore ? mais ils sont pire que des animaux ces deux la ! Yko aurait au moins pu avoir la descence d'insonoriser la pièces 
quand l'apotre s'appreta a rejoindre une autre chambre pour laisser les deux amants tranquille mais une voit sortit de la chambre et l'appela 
paradoxe : _ rentre kyo c'est ouvert ,..., promis on est habillé 
le bookman rentra donc d'un pas hésitant et resta bouche bé devant la scène 
yko était allonger torse nu sur le ventre tandis que son protéger , habillé , était a califourchon sur lui en train de lui masser le dos 
paradoxe avec un sourire amuser : _ ba t'en fais une tête tu t'attendais a quoi ? 
kyo comprit en voyant ses oreilles de loups qu'il l'avait entendu : _ Comment dire .... connaissant mon frère ....Je suis navré de devoir interrompre ta scéance de massage Yko mais il ést temps que tu regagne notre corps 
Yko : _ Quoi déjà ? on peut pas attendre la fin du massages ? sa fait tellement de biens tu devrait essayer !
paradoxe lui caressant ses cheveux de blé : _ t’inquiète pas je me ferai un plaisir de recommencer
yko regagna alors le corps originale et le double s'évapora aussitôt


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Jeu 1 Jan - 21:22

Miyabi parla a Kyo de ses hallucination qui s'était intensifié depuis peu, même si il faisait de gros effort pour faire la part des choses entre ce qui est réel et ce qui ne l'était pas, il se sentait peu a peu s'effondrer dans la folie. Il fallait faire quelques chose il ne toléra pas que son idylle avec Mahodja sois contrarié par son petit problème de santé. Kyo fit mine de réfléchir une minute il connaissait un sort secret qui pouvait soigné celui-ci temporairement. Mais il devait tenir entre ses mains l'objet de ses hallucinations. Il lui tendit le Tenro. Kyo le prit dans ses mains puis commença psalmodier en langue elfique. Il le reconnut car il lui était déjà arrivé de rendre visite a des elfes, principalement des clients au besoin spéciaux.


Miyabi s'illumina jusqu'à devenir de la lumière pur, puis il se reconstitua une marque sombre avait recouvert le sol sous lui. Une fois finis Kyo le prévint qu'il avait juste colmater la brèche de son esprit il avait juste gagner du temps. Cela n'allait tenir que pour quelques mois. Le seul moyen de faire cesser ses hallucinations était de détruire le sabre ou d'arriver a communiquer avec lui il faudrait que les 2 ames soit en accord.


Miyabi : Merci mon ami, je ne sais pas ce que j'aurai fait sans toi.
Kyo : Ce n'est rien sir Miyabi, je vous devait bien ca.
Miyabi : Tu ne me dois rien et je t'ai déjà dit de m'appeler seulement par mon prénom, je suis pas un lord pour que tu m'appelle ainsi.
Kyo : Excusez moi Sir.... euh Miyabi mais les vieilles habitudes ont la vie dure.
Miyabi : Kyo est que tu saurait où ce trouve par hasard ou l'épée de feu élémentaire se trouve ?
Kyo regardant aux alentours avant de répondre afin de s'assurer que aucune oreille indiscrète ne les écoutaient : Il est dit qu'une personne la trouvez un ancien expert en magie noire cet épée lui aurai permis de possédez bien des pouvoir il serait responsable de la destruction de plusieurs village ses 15 derniére. Pourquoi tu la cherche ?
Miyabi : Merci Kyo, je préfère te le dire quand le moment sera venu pour tout te dire. Puis-je te demander une dernière chose ?
Kyo : Vas y je t'écoute.
Miyabi : Est-ce que tu pourras te renseigner sur les pouvoirs de cette arme ?
Kyo : Bien entendu, je te tiendrais au courant de mes découvertes sur le sujet.
Miyabi : Bon je vais pas te retenir plus longtemps, bonne nuit mon frère, fais de beau rêves a demain.
Kyo : a toi aussi Miyabi.


Les deux amis se séparèrent regagnant leurs chambres respectives. Mahodja c'était déjà endormie il se glissa sous la couette, puis regarda le plafond en attendant que Morphée l'accueille dans ses bras.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 2 Jan - 11:27

Juste avant de partir, Kyo dit à Miyabi qu'il s'occuperait sérieusement de ses hallucinations lorsqu'ils seront de retour au Palais de Gabriel, là, le Bookman aurait le temps et toute la puissance nécessaire afin de communiqué avec le Tenro, et de le synchroniser avec l'âme de Miyabi. Pour le moment, il avait colmater la brèche qui permettait au loup de s'introduire dans l'esprit du Mara. Mais cette solution ne durerait pas longtemps... C'est pour ça que Kyo comptait s'en occuper une fois rentré au Palais. Mais pour l'instant le problème était réglé...

     Apparemment, Koneko n'était pas le seul non plus à s'intéresser aux épées élémentaires. Il semblait que Miyabi aussi les recherche, et plus précisément l'épée de Feu, Vasillis... Mais pourquoi? Koneko a déjà l'épée de Glace, Excalibur, qu'il avait trouvé dans la grotte de Saito... Mais lui, était-ce un des Gardiens? D'après les fables que Kyo avait lu, fusionner Vasillis et Excalibur donnerait une épée d'Eau. Mais il restait encore deux épées, l'épée de la Terre, et celle de l'Air, Se nommant respectivement Dyrnwyn et Arlia. Dans les œuvres traitant de ce sujet, voici comment on parlait de ces armes légendaires, sans pour le moment faire référence à leur grand pouvoir:

" Mère Nature, afin de protégé l'équilibre de la Terre,
Créa deux armes, qui dans sa tâche l'aidèrent.
Elle créa en premier Arlia, responsable de l'Air,
Qui apporta vent, pluie, orages, bise, sur l'univers.
Cette épée, responsable de la vie, est gardé dans un endroit sacré,
Dont le Gardien aux paires d'ailes, avec détermination, en garde l'entrée.
[...] (Paragraphe sur ces pouvoirs)
Comme les humains, pour marcher, n'avaient de parterre,
Mère nature créa Dyrnwyn, lourde épée de la Terre,
Qui fit alors, sous les pieds des humains, un sol apparaître.
Et cette épée, sous le lourd fardeau que la Déesse lui a confié,
Ne cessa, dans le sol meuble, de s'enfoncer,
Alors, un être tout de roche constitué,
Eut pour fonction de la retenir et de la relever,
Mais tout ce qu'il pu faire fut de la fixer,
Et dans sa caverne, de continuer de la garder.
[...]
Alors que tout semblais bien se passer sur Terre,
Un sorcier maléfique, Vasillis, horrible être,
qui lui, bien que faisant partie de cette race, détestait l'humanité toute entière.
Voulut maîtriser l'art noir des sorcières,
Afin de détruire cette race qui le désespère,
Il créa une maléfique épée, à l'image de son être.
Cette arme, forger dans les feux de l'enfer,
Réduisait en cendre, ceux qui la touchèrent.
Devant l'envergure de la catastrophe, la Mère
Prit la décision de de créer une nouvelle épée,
Afin, de l'épée de feu, la contrecarrer,
Ainsi, Excalibur, épée de Glace fut façonné.
Lors de la rencontre des deux épées,
Excalibur fut victorieux, et Vasillis le Sorcier
Fut défait. Alors son âme fut obliger,
de quitter son corps, et l'épée d'intégrer.
Mère Nature mit alors la funeste arme dans un endroit oublié,
Là où personne ne pourrait se faire corrompre par l'esprit du Sorcier,
Qui depuis, cherche un corps, pour du monde entier se venger..."

     Ainsi avaient parlé les anciens... L'épée de feu pouvait être extrêmement dangereuse entre les mains d'une personne possédant peu de volonté... Enfin, il faudrait déjà la trouver... Cependant, comme Koneko possédait déjà une de ses armes élémentaires, à l'aide d'un rituel que le Bookman connaissait, il serait aisé de les retrouver... Mais pour le moment, il commençait à être fatigué,et le jour de la transformation de Paradoxe s'approchait à grand pas, il se devait de l'aide dans se métamorphose. Ensuite il aiderait Miyabi et Koneko dans leur quête respective...

     Alors que Kyo s'approcha de sa chambre, il entendis de faibles gémissements de plaisir qui en sortaient. Il n'en croyait pas ses oreilles! Voilà qu'ils recommençait les deux, pire des jeunes mariés pendant leur nuit de noce...

Yko: Vas-y plus fort...

     Kyo senti le rouge lui monter aux joues, puis décida de prendre une autre chambre et de les laisser ensemble, lorsqu'une voix lui parvint. 

Paradoxe: Rentre Kyo c'est ouvert ,..., promis on est habillé.

     Le Bookman prit la poignée de la porte, et l'ouvrit fébrilement. En entrant, il vit Yko, torse nu, sur le ventre, sur le lit, avec Paradoxe complètement habillé, à califourchon sur lui, arborant un grand sourire.

Paradoxe avec un sourire amuser: Bah, t'en fais une tête tu t'attendais a quoi ? 
Kyo comprit en voyant ses oreilles de loups qu'il l'avait entendu: _ Comment dire .... connaissant mon frère, et son coté lubrique.... Veuillez excuser ma méprise. Je suis navré de devoir interrompre ta séance de massage Yko mais il est temps que tu regagnes notre corps.
Yko: Quoi déjà ? on peut pas attendre la fin du massages ? Ça fait tellement de biens tu devrais essayer !
Paradoxe lui caressant ses cheveux de blé: T’inquiètes pas je me ferai un plaisir de recommencer
Kyo: J'essaierai un jour. Quand tu sera gentil, avec ton fiancé, tu auras le droit d'être massé.
Yko: Tu as intérêt à tenir ta promesse.
Kyo: Mais oui, mais oui.

     Yko regagna alors le corps originale et le double s'évapora aussitôt. Kyo entra alors complètement dans la chambre. Paradoxe vint lui donner une accolade amical, puis il se souvint d'une question qu'il voulait poser au Bookman depuis longtemps.

Paradoxe: Je peux te poser une question indiscrète?
Kyo: Vas-y, Je n'ai rien à cacher...
Paradoxe: Pourquoi tu m'as dis que ça ne sera plus nécessaire de vous partager entre Angel et moi?
Kyo: Ah...Eh bien comment dire...
Yko: Commence par le début.
Kyo: Lorsque je suis revenu d'entre les morts, tous mes amis étaient ici, là, à attendre mon retour. Et même un illustre inconnu était là aussi. Alors qu'Angel... non.
Paradoxe: Elle était peut-être en mission?
Kyo, d'une voix douce: Peut être... Mais toi, tu as tout laissé tombé pour rejoindre mon frère dans sa quête.
Paradoxe: Mais c'est normal non?
Kyo: Certes, mais prenons Miyabi, il était en quête d'une des armes du forgerons légendaire Muramasa mais est quand même revenu, Mahodja c'est la même chose, elle avait terminé sa mission d'assassinat et nous à rejoint avant de faire son rapport à mon maître. Quant à Koneko, il à lui aussi laissé sa quête de recherche des épées élémentaires afin de me secourir.
Yko, le coupant: Et même Kotaro, lui qui ne connaissait en rien Kyo est venu.
Kyo: C'est exact...
Paradoxe: Et tu comptes faire quoi?
Kyo, souriant: Pour l'instant? Me reposer, et me concentrer sur toi, car demain c'est le jour J.
Yko: On va pas te laisser tomber tout de même.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Ven 2 Jan - 12:04

paradoxe étaient moyennement satisfait de l'explication de l’apôtre mais ne cherchait pas a insister voyant qu'il était pénible et douloureux pour kyo d'aborder le sujet 
les deux homme allèrent se coucher kyo laissant place a yko pour que paradoxe puisse en profiter 
le loup-garou était dans les bras de son amants attendant que le sommeil les gagnes mais par inadvertance le bookman lu dans l'esprit de paradoxe et y remarqua un petit détail frappant 
il semblerait que l'ex chaman en savait plus sur les épées élémentaires qu'il ne veut bien le laisser croire malheureusement cette partit de sa mémoire était solidement sceller par un enchantements tres puissants qui ne provenait pas de paradoxe kyo se mit a réfléchir 
kyo intérieurement : _voila qui est interessants finalement je n'aurai peu être pas a faire de rituel pour trouver ses épées 
mais le bookman n'abordère pas le sujets il était temps de dormir car demain la journée sera longue 
le lendemain la mâtiné était déjà bien entamer quand paradoxe se réveilla, yko  et kyo dormaient toujours le loup garou les laissa dormir il se dirigea vers la salle de bain pour aller se débarbouiller quand il regarda dans le miroir le temps d'un instant ce n'était plus son reflet qu'il voyait mais lui sous sa forme monstrueuse cette vision le fit sursauter et il tomba en arrière 
un bruit de fraca couronner d'un discret "aie" réveilla l’apôtre


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 1:33

Miyabi s'était lever tôt lui qui était du genre a faire la grâce matinée pas cette fois Mahodja n'était pas encore réveiller il n'avait pas très bien dormis la discussion avec Kyo lui avait remémorer de très mauvais souvenir d'un moment assez compliqué de son existence il décida d'aller dans une des chambre il sortie de son sac la lance du destin il enleva le tissu. Puis commença a utilisa la formule qui était inscris sur la lame. Une fois la formule achever le fantôme de ses parents apparurent dans la brume. Ils lui souriaient d'un air confiant et compatissant. Ces parent le félicita pour sa relation avec Mahodja, ils pensaient que c'était un premier pas vers le droit chemin. Même si ils ne le dit pas ils étaient rassuré cela était la preuve que Miyabi était capable de ressentir autre chose que de la haine ou de la colère ou un plaisir malsain quand il torturer ses victimes.

Mère de Miyabi : Même au sein des ténèbres les plus profondes, une lueur parvient toujours a subsisté, c'est ce qu'il te fallait mon fils un peu de lumière.
Miyabi chuchota pour ne pas réveiller sa chère et tendre : M'man on va pas recommencer avec ca, ce n'est pas pour entendre vos sermons que je vous ai invoquer aujourd'hui. Vous avez bien dit que vous avez suivi mon existence a chacun de mes pas on est d'accord ?
Mère de Miyabi : Bien entendue que veut tu savoir ?
Miyabi : Vous savez après votre mort j'ai était placé dans une famille d’accueil au sein de notre village. J'ai vécu 1 an la bas avant que l'incident ne réduise en cendre tout le village. Vous avez vu qui c'était ? Ce qu'il ne disait pas c'est qu'il voulait depuis des années venger la mémoire de sa sœur adoptif. Il ne connaîtrait pas le repos tant que le responsable ne mangerai pas des pissenlits par la racine.
Père de Miyabi: nous ne savons pas plusieurs sorcier se compter parmi eux je peux t'en citer quelques mais en aucun cas je me rappellerai de tous par contre celui qui a tuer la personne que tu tien t'en a venger était leur chef il était tous le temp encapuchonnait de maniére a ce qu'on ne voie pas son visage, parmie eux on a pu voir 2 archimage dont zonia le mage des arcanes,  Swain le sanguinaire
tout les autres mages était de niveaux supérieur, notre village lui n'etait pas composez que de mara beaucoup d'humain vivait parmi nous et ils était une petite cinquantaine méme si on était plus nombreux comme tu la surement su par la suite mais tu est le seul survivant de cette nuit
Miyabi se tournant vers lui : Pourquoi ont t-il fait ça ?
Père de Miyabi : Nous l'ignorons, on a juste entendu des rumeurs comme quoi le prince Joseph détesté notre espèce et qu'il s'était mis en tête de décimer ceux de notre espèce jusqu'au dernier d'entre nous donc aurai engager une armée de mages mais a mon avis le prince n'a rien a voir la dedans a mon avis quelques chose de plus horrible encore en est la cause se que je pense ses que ses mage devait avoir trouver notre temple ou tu a trouvez la lance certain devait savoir qu'il fallait avoir du sang de mara primitifs dans les veines pour accéder a plusieurs des salles ou méme en sortir vivant.
Miyabi : j'ai une dernière question l'homme au capuchon quel race était t'il et est ce que j"ai vu ai vrai a-t-il vraiment la lame élémentaire de feu? 
mère de miyabi: nous ne savons rien de ce qu'il ait.
père de miyabi: par contre tu n'a point révé mon fils il a bien la lame élémentaire de feu et il en possède une autre celle du vent. 
Miyabi: Merci pour votre franchise, il eut quelques seconde de silence avant qu'il reprenne la parole. Vous m'avez manqué.
Mère de Miyabi : Nous aussi mon petit cœur, on est heureux d'avoir pu t'aider, nous t'accordons notre bénédiction venge les nôtres, toi seul en est capable. Ensuite ils disparurent dans la brume matinal. Puis il partit se recoucher pour se reposer il ne dormait pas, il en était incapable, il continua de réfléchir a un plan pour exécuter sa vengeance. une heure était passez depuis il se leva et descendit cherché un plateau de petit déjeuner il remonta quand il ouvrit la porte la succube se réveilla  
Miyabi:je tes apporté le ptit déjeuner ma belle succube 
Mahodja: merci mon jolie mara


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 10:11

Yko fut réveillé par un "Aïe" qui avait été lancé dans la salle de bain de la chambre. Il se leva alors, et rejoint son amant dans l'autre pièce. Le Bookman fut alors surprit de retrouver Paradoxe, tétanisé, à terre, regardant fixement le miroir... Yko se précipita alors pour le relever, et lui demanda ce qui lui avait causé pareil frayeur.

Paradoxe: Mon reflet...
Yko: Ton reflet?

     Yko regarda alors l'image que reflétait le miroir, c'était Paradoxe, avec ses oreilles de Loup, et Yko se tenant à coté de lui.

Yko: Qu'as-tu vu?
Paradoxe: Une bête... Difforme, horrible, monstrueuse,...
Yko, le coupant et le prenant dans ses bras: Chut... C'est bon, je suis là, tout va bien...
Kyo: C'est la Bête...
Paradoxe: De quoi?
Kyo: Pour faire simple, chez Loup, comme peut-être chez certains Vampire, deux âmes cohabitent. L'esprit de la personne en elle-même, et l'autre, autrement appelé La Bête. Il s'agit de l'instinct animal personnifie en une personnalité.
Paradoxe: Dis comme ça... C'est terrible...
Yko: Ne dis pas ça.
Kyo: Mon frère à raison (pour une fois!). Si tu as peur de lui, il te dévorera. Accepte le, et tout ira pour le mieux. De plus, plus tu es en symbiose avec ta Bête, plus tes pouvoirs augmentent.

     Paradoxe, acquiesça. Il n'avait pas vraiment peur d'elle, c'était simplement que le reflet dans son miroir l'avait grandement surpris. Cependant, il ne dit rien, profitant du fait qu'il pouvait rester dans les bras de son amant.

Yko: Tu vas mieux?
Paradoxe, se blottissant contre Yko: Ça va aller... Ne t'en fais pas.
Yko: Tu veux que je ne bouge pas, c'est ça?
Paradoxe: Exactement!
Yko: Tu es incorrigible.
Paradoxe: Je sais, mais c'est pas toi qui me refera.
Yko: Tout à fait.

     Pendant que les deux tourtereaux se câlinaient, Kyo se fit discret afin de ne pas les déranger. Mais il pensait aux choses qu'il avait remarquer hier soir. Le fait que Miyabi cherchait les épées élémentaires et précisément celle de feu. Et surtout le fait que Paradoxe en sache long sur ce sujet, mais que sa mémoire a été sceller par une entité autre que le Loup-garou... Kyo était perplexe à ces sujets... Soudain, une salve de magie parvint aux Bookmans, quelqu'un avait invoquer une créature en ces lieux. Kyo sonda alors tout l'hôtel et remarqua qu'il s'agissait de Miyabi qui avait invoqué ses parents. Ne volant pas rester outre mesure, il avait décidé de le laisser dialoguer avec ses géniteurs sans écouter leur conversation. Cependant, il entendit pas inadvertance la raison de la recherche de l'épée élémentaire de feu par Miyabi.

     Ainsi, Miyabi voulait se venger du meurtre de son village, et les seuls descriptions qu'il avait étaient que c'était des mages et que leur chef possédait l'épée de feu et de vent, Vasillis et Arlia. Alors ce mage, serait-il possédé par Vasillis, ou est-ce l'inverse? Kyo nota mentalement de faire des recherches là dessus au cas où Miyabi aurait besoin d'aide, et s'il découvrait un élément d'une importance capitale.

     Après un moment, Yko proposa à Paradoxe d'aller prendre le petit déjeuner, ce qu'il accepta. Alors, Yko laissa la place à Kyo. Une fois en possession de son corps, il s'excusa du fait que Paradoxe ne pourrait pas profiter d'Yko.

Paradoxe: Pas de soucis! Tu sais, je peux lui parler mentalement.
Yko: Tout à fait! D'ailleurs Kyo, dans ta besace se trouve l’artéfact que voulait créer, je te l'ai fini.
Kyo: C'est vrai?
Yko, ironiquement: Non, non, tu vois, je fais ça pour te faire marcher...
Kyo: C'était une question rhétorique... Enfin, merci.

     Kyo se dirigea alors vers son petit four-tout, et l'inspecta. Il fouilla à l'intérieur, délogeant les bouteilles, et changeant de place les potions et autre objet en sa possession.

Yko: Mais arrête! Tu es en mettre de mettre en l'air tout mon rangement!
Kyo: Tu appelles ça du rangement?

     Derrière eux, Paradoxe rigolait, décidément, les deux frère n'avait pas changé. Il se chamaillait à la moindre occasion... Soudain, Kyo tira de sa sac un petit écrin. Il l'ouvrit et en sorti une boucle d'oreille, serti d'une pierre. Tout sourire, l'apôtre décida de la mettre immédiatement. Il enleva une de les anciennes se trouvant sur le lobe de son oreille droite, puis mit celle-ci. C'était sur cette même oreille que se trouvait neuf anneaux, symbolisant les neuf cercles de l'enfer... Une fois sa création mise, elle se mis à briller d'une bleu roi, telle un saphir. Paradoxe semblait intrigué par cet objet qu'il lui semblait magique.

Kyo, souriant: Cette boucle d'oreille changera de couleur en fonction de qui est présent. Rouge sang pour Yko et bleu roi pour moi. Et si on allait manger?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 12:51

kyo : _ et si on allait manger ? 
paradoxe allait donner sa réponse mais son estomac s'en chargea pour lui se qui fit rire le bookman. Ils allaient quitté la chambre quand paradoxe le retenus 
paradoxe :_ Attend avant je voulais juste vous donner ceci 
(il sortit de sa sacoche un écrin contenant des anneaux )
c'est des anneaux jumeaux ils permettent a l'un des porteurs de se téléporter au près de l'autre ou qu'il soit et vise versa je les ai acheté dans une boutique d'anastasia 
kyo : _ je vois mais pourquoi trois anneaux ?
paradoxe : _ pour ta fiancé a toi kyo 
kyo : _ ...
paradoxe sourire bienveillant : _ oui je sais que sa va moyennement entre toi et angel mais sa arrive a tout les couples qu'il y est un moments de froid entre les deux amants c'est pour autant qu'ils se séparent forcéments , et si tu veu mon avis sa m'étonnerai beaucoup que sa se termine maintenant entre vous deux 
kyo songeurs : _ on verra bien ...
les deux hommes enfilèrent chacun leurs anneaux et kyo rangea le troisième dans son sac 
ils empruntèrent tout les deux l'escalier 
kotaro koneko et mahodja  était deja en bas en train de prendre leur petit déjeuner 
l'apotres et son protégé les saluèrent s’assirent l'un a coter de l'autre avec paradoxe en face de son loups alpha 
le futur loups était confiant sur le fait d'accepter la bête en lui sa ne l'inquiétait pas sachant que au cours de ses trois années d’errance sur black rose il a été bien plus a l'aise a mistilla qu'au sains de toutes société dites "civilisé" 
miyabi descendit a son tour une fois qu'il eu fini de converser avec ses parents 
paradoxe cachant difficilement son anxiété : _ bon alors ? concrètement ?  sa se passe comment la première pleine lune ? ... pour un loups qui n'est pas de sang pure je veut dire ....


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 18:02

Petit passage express du vilain Okita en tant que modérateur !
Je viens de tour lire le RP et je constate avec satisfaction que personne n'a fait d'écart (sauf un petit avec Miyabi qui veut encore pouvoir voler hein...) et que l'histoire a bien avancé !
Kyo, tu penseras m'envoyer un message pour que je clôture le Rp le moment venu (ce qui devrait plus tarder).
Paradoxe, je m'occupe de ta fiche personnelle juste après ce message maintenant que j'ai le contexte et la raison de ta transformation !
Bonne continuation et à bientôt dans un nouveau RP !


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 18:56

(Je t’enverrais le message de clôture dans quelque poste, le temps je pense de finir la transformation de Paradoxe, si cela ne te dérange pas Very Happy)

     Kyo avait prit l'anneau de Paradoxe et l'avait mis à son oreille. Ainsi, son protégé et lui pourrait se téléporter directement à coté de l'autre. Pratique. Puis il regarda l'anneau destiné à Angel. Paradoxe avait-il raison? Est-ce que entre eu deux tout irai mieux? Seul l'avenir le dira...

     Le Loup-Garou et le Bookman descendirent les escaliers. Koneko, Kotaro et Mahodja était déjà sur le qui vive. Puis quelques minutes plus tard, arriva Miyabi. Alors Paradoxe avait dis sa question d'une voix peu assurée. Tout le monde le regarda, et Kyo voulut répondre à la question, mais se ravisa, laissant ce rôle à Kotaro. Il s’assit alors devant Paradoxe et parla d'une voix calme.

Kotaro: Aujourd'hui, c'est la pleine lune, donc comme tu es un Loup-garou "nouveau né" du fait de ta morsure, ta transformation se déroulera en plusieurs étapes que nous allons préparer pendant la journée. Cependant, ces étapes se dérouleront pendant la nuit, une fois la lune levé...

     C'est alors que Kotaro expliqua ces différentes étapes, prenant le temps de rassurer son beta. Tout le monde présent écoutait avec attention les paroles du Loup-garou, se préparant à faire les préparatifs...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 19:47

kotaro expliqua comment la journée ainsi que la soiré se déroulerait 
Kotora : _ tout d'abord il faudra t'enmener dans une forets loins de la ville pour ne pas attirer l'attention et éviter que tu tue des habitants , il faut également qu'on te trouve un humains pour te nourrir comme je te l'ai expliquer a cristal sinon tu mourra de faim.  Quoi d'autre ... ah oui la première transformation est généralement douloureuse mais a chaque pleine la transformation se fait de moins en moins péniblement .condition de laisser faire la nature en quelque sorte ...je vais également t’emmener chasser pour que tu te fasse a ton apparence de bête et que tu t'habitue a tes sens et tes capacités  jusqu’à se que le jour se lève 
en se tournant vers les apôtres 
il faudra que vous nous surveiller. moi non plus je ne maîtrise pas totalement les pleines lunes


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko..
avatar
Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 21:03

Koneko écoutais attentivement  la discussion  entre paradoxe  et kotaro,  il ne se faisait pas à l'idée de voir paradoxe  en loup garous mais il étais curieux de voir la transformation.
Étant réveillé avant les autres, il avait vagabonder dans les couloir et avait entendu une voix qui parlais avec des entités  
Ce qui l'avait trouve bizarre c'est l'histoire d'un village détruit par un certain Joseph qui avait utilisé une des épée élémentaires, ce qui l'avait trouble c'est que dans le ton de la discussion,  il y avait une volonté de recherche  l'épée.
Koneko en était trouble il avait juste parle de sa quête à paradoxe et à personne d'autre
Étais ce simplement  le hasard ?  il restait sceptique
Koneko : paradoxe excuse moi de te déranger  accordé moi juste 30seconde
Paradoxe :qui y'as t'il ?
Koneko:ce matin une personne à parle de la recherche de vasilis à des entités
Paradoxe:  effectivement  c'est bizarre mais la seule chose que je peux t'assurer c que j'en ai parlé à aucun de nous
Koneko: c bizarre enfin laissons le temps  au temps
Koneko continuait de parler avec paradoxe  mais yko écoutais  discrètement la conversation  savais-t'il quelque chose ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Sam 3 Jan - 22:50

miyabi était avec le reste du groupe il repensait a la discussion avec ses parent quelque chose le troublé il savait que koneko était a la recherche de ses armes mais il ne s'en soucier pas trop il pensait maintenant qu'il a celle de glaces il recherchera surement celle de la terre et puis il savait pertinemment que l'homme qui l'avait ne pourrait pas perdre face a lui miyabi était confiant il pouvait toujours comptez sur kyo et yko ainsi samuel et kotaro, puis se n'était pas le premier mage supreme qui périrai sous sa lame se qui lui inspiré un peu plus de la méfiance ses le fait qu'il aurait un culte comptant cinquantaine de magicien dont swain le sanguinaire et zonia le mage des arcarnes.

mais il se demandait se que ferait paradoxe s'il l'apprenait kyo capta ses penser et lui dit par télépathie "évite a tout pris qu'il soit au courrant pour le moment, yko serait surement d'accord avec moi si il était au courrant et puis donnez ses information a koneko serait le conduire a une mort certaine".
Miyabi (toujours par télépathie): depuis combien temps te promène tu dans mon cerveau?
Kyo: par inadvertance vois-tu 
Miyabi: ouai je vois tu saura tout en temps voulu ne t'inquiéte pas

sur ce kotaro commencez a expliquer les préparatif de sa transformation a paradoxe de maniére calme et rassurante il était donc réellement devenu un alpha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Dim 4 Jan - 0:19

apres que koneko lui ai demandé si il avait parler des épées a quelqu 'un 
paradoxe : _ moi j'ai rien dit en revanche je te rapelle que tu a demander a kyo de faire des recherches a leur sujets sa doit être comme sa que myabi la su j'irai parler a  kyo ne t'en fais pas 
paradoxe était inquiet aux sujets de l'apotre et du vampire ... ils ne connaissait pas toute l'histoire au sujets des épées et en plus il doivent surment s'attendre a se que une fois le propriétaire actuel vaincu elles se laisserai manipuler sans protesté sauf que se qu'il ignore c'est que c'est l'épées qui choisie son maître et non pas l'inverse si elle refuse de se laisser manipuler le mara et le blondinet risque d'y laisser leur peau 
enfin bref pour l'instant il avait un truc plus urgent a penser les deux hommes ne vont pas se lancer a la conquête de cette artéfacts du jour au lendemains sans se préparer ...
pour l'instant il devait se concentrer sur sa transformations apres il parlera de ces épées a kyo


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotaro Inugami..
avatar
Messages : 74
Localisation : Anastasia

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Dim 4 Jan - 0:25

Kotaro prit la parole, ses compagnons étaient suspendu a ses lèvres, buvant presque littéralement ses paroles.

Kotaro : Une heure avant ta transformation tu devras, boire cette concoction préparée par mes soins, dit-il en montrant une fiole verte avec un liquide épais a l'intérieur. Cela te permettra de garder un minimum ta conscience pour éviter les pertes de mémoire du a ta transformation.
Paradoxe : Quoi d'autre ?
Kotaro : Ta bête reconnaîtra en moi son alpha je pourrais donc guider la partie de chasse loin des grandes villes. Cependant cela ne va pas être chose aisée. Car la première transformation te fera un mal de chien ce qui te rendra enragé et lorsque tu feras ta première victime ta transformation sera complète et totalement irréversible. Est-ce que cela te rassure ?.
Paradoxe : Pour parler en toute franchise non pas vraiment.
Kotaro : Ne t'en fais pas les autres bien qu'ils resteront hors de ta vue veilleront a ce que tu ne sors pas du périmètre prédéfinis de notre partie de chasse. En tout cas il resteront hors de ta vue si ils ne veulent finir égorgé par un lycanthrope enragé.
Paradoxe pâlit quelques peu en entendant cela, pensait qu'il pourrait faire de mal a Yko lui était intolérable. Finalement être un loup-garou n'avait pas que des bons cotés. Kotaro comprenait son inquiétude grâce au lien qui les unissait si l'alpha tendait l'oreille, il pouvait entre les pensé de son bêta sans faire le moindre effort, le lien fonctionnait dans les deux sens. Il ne leur restait maintenant qu'a attendre que la pénombre envahit ce ciel sans nuages.

Kotaro : Ah encore une chose n'essaye pas de combattre ta bête, il faut que tu sois en harmonie avec elle sinon cela feras amplifier sa colère et le massacre d'innocent sur le même coup. Sinon tant qu'on y est si quelqu'un a des questions a posé c'est le moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé] Dim 4 Jan - 11:47

En attendant la fin de la journée, Kyo et Paradoxe parcoururent les rues de la ville, en quête d'un malfrat à attraper pour la partie de chasse. Le jeune Loup-garou, profitant du fait qu'ils étaient seul en profita pour parler du problème des épées élémentaires.

Paradoxe:Dis moi... Tu as parlé à quelqu'un d'autre de la quête de Koneko?
Kyo: Tu veux parler de se recherche des épées légendaires? non.
Paradoxe: Il m'a dis ce matin qu'une personne recherchait justement ces épées. Une personne autre que Koneko.
Kyo: Et cette personne recherche plus particulièrement l'épée Vasilis et Arlia.
Paradoxe: Euh... Oui.
Kyo: Pour ma part, je n'ai rien dit. Cette personne qui cherche plus spécialement ces deux épées, recherche en faite leur porteur afin de se venger.
Paradoxe: Ce serait donc une coïncidence?
Kyo: C'est ce que je pense.
Yko: A droite.

     Les deux compères tournèrent la tête, et vit dans une petite ruelle trois hommes s'acharnant à coup de poignard contre un pauvre homme à terre.

Yko: Bingo!


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A la rescousse du frère. [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

A la rescousse du frère. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» On sort, mon frère! (Terminé)
» Kantigi - Le petit frère [terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Rubis :: Anastasia.-