Partagez | 
 

 les rubans de fenris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: les rubans de fenris Sam 3 Jan - 23:33

Paradoxe s'ennuyait fortement parce qu'il avait exécuter toute les taches qu'on lui avait donner a faire et kyo était occupé a ses occupations de bibliothécaire il s'occupa comme il put et pris au hasard le premier livre qui lui tomba sous la main " armes légendaire de blackros" l'ex chaman ne s'interessant que tres peux a tous se qui touchait a l'art de la guerre , il le lut quand même mais sans vraiment de conviction en le feuilletant au hasard . Dans les pages de se livres certaines armes décrite lui était familière :
le tenro , les gants d'eryx , les épées élémentaires , l'arbalette vasilis 
paradoxe : _ tiens ! ... il faudra que je montre se livre a miyabi , kotaro et koneko a l'occasion ....
meme les fils qu'utilise shala y sont décrit 
Dans toute les armes décrites  très peux était original enfaîte la plupart était des épées , des katanas , des dagues , des armures , enfins bref rien de palpitant 
mais une arme d'un autre style retenu son attention 
"les ruban de fenris "
sans vraiment savoir pourquoi le loups garoue lisa se passage avec la plus grande attention 
"dans les légendes vikings les dieux voulurent piègé Fenris le loup qui avalera le soleil la terre et la lune a ragnarok pour l'empecher d'accomplir sa destiné . plusieurs chaîne on été créé mais le loups les brisa a chaque fois. Les nains d'EiTRi créèrent de nouveau liens grâce a une technique et une recettes oubliés qui nécessitait des ingrédients disparu a se jour . Le liens se présenta sous la forme de rubans de soie, les dieux perplexe devant cette apparence si fragile prirent le ruban et tentèrent chacun leur tour a détruire se ruban en utilisant leurs force leur pouvoirs et leur armes. Aucuns n'a réussi a ne serai ce que légèrement l’abîmé
Ils l'utilisèrent pour capturer le loups qui n'obtenus pas plus de résultat et se retrouva ainsi piégé pour l'éternité il existe ces même ruban quelque part dans black rose caché dans un temple à mila du nom de wilfrid"
paradoxe parlant a lui même :_si il existe une telle arme pourquoi donc personne ne la possède encore ? ha tiens ya une mise en garde 
"personne n'ose utiliser cette arme les ruban de fenris ne se laisse manipulé que si ils le veulent bien dans le cas contraire ils se retournent contre leur sois disant maître et le tue"
le livre n'en disait pas plus sur les pouvoir de ces ruban 
Paradoxe était intriguer par ces étranges tissus et ressentait comme un appel irrésistible .
l'ex chaman rangea le livre a sa place et alla voir kyo qui était plonger dans ses occupations a retranscrire les événements récents  
paradoxe : _ Kyo ? excuse moi de te déranger mais je peux te poser une petite questions ? 
kyo sortit le nez de ses livres et regarda son protégé d'un air bienveillant paradoxe que ses lunettes lui donnait un charme fou 
kyo : _ bien sur ! qu'il y a t'il ? 
paradoxe :_ tu connaîtrai pas un temple du nom de wilfrid par hasard ? 
kyo : _ si c'est un temple qui se trouve a mila caché dans les montagnes pourquoi ? 
paradoxe : _ merci beaucoup , je compte y aller pour y récupérer les rubans de fenris 
kyo : _ fais attention se temple est truffé de piège 
paradoxe fonça dans ses quartier pour y préparer quelques affaires et prendre ses deux fidèles vipères ensuite il se déshabilla et pris son apparence de loup roux aux yeux ambres 
puis foncea en direction des montagnes de mila 
en chemin il ne fut aucune mauvaise rencontre il était sur la terre des loups garou sa nouvel race donc n'attirai pas trop l'attention une fois arriver aux montagne il cherchait ce fameux temple son attention fu attirer par un griffon qui dessinait de grands cercles dans les airs. Paradoxe décida d'aller voir sa de plus près en général les griffons veilles farouchement sur les trésors et  les lieux sacré c'était une piste. C'était une piste en approchant discrètement du griffon il vit une grotte au fond de la quelle ce trouvait une immense porte ,le jeune loups venait de trouver l'entrer de wilfrid il reprit son apparence humaine et se rhabilla en vitesse. A peine eu il le temps de se revêtir que le griffon tenta de l'attaquer l'homme au sourire d'ange pu esquiver l'attaque en piquer l'animal hybride il fit apparaître sa dague magique qui pris la forme d'une lance 
il bombarda le griffon de potion incendiaire et explosive puis le forcea a se poser en utilisant le vents . Même a terre l'animal était féroce poussant des rugissement et tentant d'attraper le
jeune loup au sourire d'ange dans ses serres acérées 
l'homme aux cheveux de braises esquiva sans mal grâce a sa rapidité et son agilité de loup garou enfoncea sa lance dans la poitrine du monstre. bien qu'étant plutôt de nature pacifique ses entrainement avec kyo en ont fait un bon combattants 
. Comme il n'aimait pas voir les êtres quel qu’ils soient souffir inutilement il l'acheva aussitôt. 
Sa faim de loups garou commenceais déjà a le tenailler il devora donc la chair du phénix cru pour tenter de se rassasier


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MahodjaAA
avatar
Messages : 159

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 0:11

Mahodja était dans le château a ce moment là, et par la suite elle appercut le jeune Paradoxe courir tout content, elle était perplexe et le suivi donc dans ca chambre en ce cachant, elle l'entendait discuté a voie haute de se qu'il convoitait, Mahodja était assez intéressée par cette quette. Elle décida donc de le suivre et improvisera par la suite, car le jeune Loup Garou était tellement pressé que ses valise était déjà quasiment terminé! Sont envie et sa rapidité allait mettre la pauvre succube a rue d'épreuve! Mais elle tenait vraiment a en savoir plus sur ces fameux " ruban de Fenris ", et puis elle aimait bien Paradoxe, elle le trouvait assez choux, et si Kyo et Yko lui faisait tellement confiance, elle ne pouvait que l'apprécier d'avantage!
Elle le suivait donc dans cette forêt, camouflé derrière une longue cape, qui ne laissait même pas voir ses jolie yeux rouge. 
Elle savait bien que de mouvais yeux la regardait de travers, mais elle faisait mine de ne rien voir et continuais difficilement, puis elle perdit de vue le jeune Loup, pendant dix longue minute elle continuait a le chercher, et puis elle entendit un griffon a l'agonie et suivit le bruit de l'animal! Ell courait pour ne pas perdre le son, plusieurs fois elle faï tomber, mais finalement elle retrouva Paradoxe dévorant le griffon, le sang giclait un peut partout, c'était une vrai scène d'horreur! Mais elle décida de se montré, sur le coup Paradoxe commença a courir sur la personne encapuchonné, mais avant qu'il n'attaque, le capuchon tombât et il s'arrêta net dans sa course! 

Paradoxe : Mahodja!?!? Mais que fait-tu ici!?!?
Mahodja : Je suis là car je suis intéressée par cette histoire également, pour des raisons personnel, mais j'ai décidé de t'aider tout de même, donc voilà! Tu veut oui ou non?
Paradoxe avec un sourire : Pourquoi pas, de toute façon, tu est déjà là! Mais avant de commencé, je termine mon repas!
Maodja un peut dégoutté : ...Si tu veut...
Paradoxe tout sourire, la bouche et le visage recouvert de sang : Tu en veut un morceaux? 
Mahodja : SANS FAÇON!

Paradoxe était mort de rire, mais il savait que la quette allait bientôt commencé!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 0:33

Pour une des rare fois depuis sa rencontre avec Mizuki, Akura ne s'ennuyait pas du temps durant l'absence de la Chouette. Il avait pris la décision de s’entraîner au combat, de se cultiver et de parcourir la terre comme il le désirait plus jeune. Alors que l'Ange était partit en camp d'entrainement avec son régiment, le Neko s'était 'envolé' pour Mila. Quoi de mieux pour aiguiser ses sens que de traîner sur le terre de ses ennemis jurés ?
Alors qu'il se baladait dans les montagnes, il sentit une présence qui lui rappelait quelque chose, bien qu'il ne savait pas quoi. Il s'approcha de cette présence tout en essayant de faire le plus discret possible. Il passa en forme féline et grimpa dans un arbre, attendant que l'aura qu'il sentait s'approche. Il vit alors passer le chaman qu'il avait rencontré une fois lors de sa mission avec tous les apôtres de lumière, cependant quelques chose avait changé... Il éprouvait toujours une sorte de sympathie envers lui mais son instinct lui disait de faire attention, de se méfier...
Il observa alors de loin le chaman jusqu'au moment où il se battit avec le Griffon. Il observa sans rien dire du haut d'une branche et remarqua que l'homme était plutôt habile au combat. Quand ce fut finit, il voulut sauter de son perchoir mais fut stoppé par Mahodja qui arrivait en même temps. Il observa la scène et quand le sorcier eut finit son repas, il descendit avant de s'approcher du groupe.

Akura : -Voilà qui est une belle preuve de ton habilité !
Paradoxe : -Heu... Excuse moi mais on se connait ?
Akura : -Ah, pardonne moi un instant.

Le matou secoua sa tête et se cheveux passèrent du noir geai à un gris argenté, la même couleur que celle qu'il avait lors de sa première rencontre avec le sorcier. Il en profita pour ragrandir ces oreilles et sa queue de chat.

Akura : -Voilà qui est mieux ! J'avais changé mes cheveux et mon pelage en noir pour être plus discret.
Paradoxe : -Aaaaaaah mais tu es le Neko qu'on avait rencontré à Glacia, Akura c'est ça ?
Akura : -Oui c'est exact, et toi tu es le chaman Paradoxe, c'est ça ?
Paradoxe : -Oui enfin pour le côté chaman ce n'est plus tout à fait vrai...

Il expliqua alors au matou ce qui c'était passé depuis et pourquoi il était sur les terres de Mila. Akura se mit alors dans un état pensif un petit moment. Il finit par sortir de son silence au bout de quelques minutes.

Akura : -Je comprends mieux pourquoi j'ai une envie m'éloigner de toi maintenant et pourquoi ton odeur m'est très désagréable... Enfin breff je viens avec toi dans cette quête si ça te dérange pas ! Ça me permettra de m’entraîner un peu !
Mahodja (s'interposant) : -Et moi alors le minou ! On vient pas me dire bonjour et mon m'ignore ?

Akura lui fit les yeux doux et la succube tomba sous le charme aussitôt, pardonnant le minou pour son impolitesse. Pour se faire encore plus pardonner, il repris sa forme féline et se blottit contre la poitrine opulente de la jeune femme tout en attendant la réponse du loup.


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 0:51

La vampire au sang pur passer son temps à tuer tous les loups-garous qui s'interposaient entre elle et la fin de sa mission donné par Gabriel deux semaines avant.

Shana le visage immaculé de sang de loup, avec une tête de loup dans la main pour dissuader tous les imprudents: Je vais prendre un raccourcie pour finir cette maudite quête...

La pupille de l'empereur du mal commença à courir pour finir le plus vite possible sa quête mais elle fût arrêté en voyant le petit groupe composé de Mahodja, Paradoxe et Akura.

Shana souriant sadiquement en jetant la tête de loup et apparaissant d'un coup au milieu du groupe, personne ne la reconnu car elle portait une grand manteau noir cachant la moitié de son visage: Bonjours tout le monde.

Mahodja se mit en garde laissant tomber le chat que retomba sur ces pattes mais trop tard elle avait déjà une épée sous le cou: T'inquiète pas succube, ma délicieuse Mahodja...

Shana enlevant son manteau: Sa fait longtemps, heureuse de te revoir.

La vampire jeta son épée qui disparut et fit un gros câlin à la succube: Je suis heureuse de te voir! Sa fait deux semaines que je tue que du loup avec leurs sangs infâmes ! Tu m'as manqué !


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 1:28

miyabi allait rendre visite kyo quand il vu mahodja détaller a toute vitesse et il décida de la suivre discrètement puis il s'enfonca dans la foret il décida de chevaucher xerxes qui sauta d'arbre un arbre toute un gardant une bonne distance voullait surprendre puis il arrivérent a mila il vit paradoxe entrain de manger peu proprement se qui semblait étre un phénix sans flammes il vit que paradoxe tentai il le vit aussi s'arréter. l'arrivé d'akura étonna grandement Miyabi puis il sentit la puissance de la pupille du mal  il décida de se montrer et dit : salut tout le monde que faite vous ici? paradoxe lui expliqua tout en détaille et mahodja "lui rétorqua et toi que fait tu ici mon beau mara ?
Miyabi en faite j"allais voir kyo a la bibliothéque puis je tes vu partir précipitamment donc j'ai décider de te suivre ma belle. puis il se tourna vers paradoxe et dit ses quoi la suite t'appelle pas kyo???
puis il observa la boule de poil qu'était par terre et ses qui lui il me dit vaguement quelque chose mais je sais plus ses qui?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 1:39

l'ex chaman n'eut pas le temps de se vexé de se cas akura lui a dis pour son "odeur désagréable"que la pupille s’incrusta également. Tandis qu'elle salua chaleureusement son amie mahodja elle se posa devant elle en lui disant 
paradoxe : _ et moi alors j'ai pas droit a un bonjours ? 
la princesse se contenta de lui lancer un glacial : _ salu ...
le loups s'indigna mais ne le montra pas et se contenta de lui demander se qu'elle fait ici 
la pupille explica juste que gabriel l'avait envoyer ici en mission sans donner de détail elle était tenus au secrets professionnel et lui retourna la question . La succube expliqua a son amie que paradoxe cherchait les rubans de fenris 
quand se fut miyabi qui se pointa visiblement il ne semblait pas reconnaitre akura tant mieux 

shana les yeux brillant d'exitation : _ je peut me joindre a vous ? 
paradoxe qui répondit au trois personne qui venait de le rejoindre : _ Si vous vouler pas de soucis 
le groupe se dirigea alors vers la porte qui était sceller magiquement par une énigme une sorte de puzzle mahodja tenta sa chance elle n'y arriva pas, shana perdit vite patiente en mis grand coup de poing dans la porte qui ne bougea pas d'un pouce en revanche a en juger par la tête du vampire elle a du avoir mal ...
paradoxe réfléchit en regardant le puzzle mais akura l'interompa 
akura : _ regarde celui la il va ici celui la , la , ....
le neko trouva la solutions au problème sans difficulter sous les yeux ébailli du reste du groupe 
akura impertubable : _ bon alors ? vous venez ? 
le groupe entra dans le palaie  et la porte se refferma derriere eux 
il faissait tres sombre dans la pièce paradoxe claqua des doigt et fit apparaître une grande flamme qui illumina la piece  puis alla allumer les torche 
la grange salle était remplie de statue de loups géants


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 10:34

Kyo venait enfin de retranscrire l'histoire de Black Rose. Il rangea alors précautionneusement son livre dans l'étagère correspondante. Il contempla ensuite son œuvre avant de se faire rappeler à l'ordre par Yko:

Yko: Bon on y va? Je veux rejoindre Paradoxe!
Kyo: Si tu avait fait ton travail pendant mon absence, on y serait déjà.
Yko: Mais! Ça fait mal à la main!
Kyo: Il n'y a pas de "mais" qui tienne. Allons-y.
Yko: Enfin!

     Grâce à l'anneau que lui avait offert Paradoxe précédemment, il décida de se téléporter directement aux cotés de son protégé. Il prononça alors une courte incantation en elfique, et se retrouva, non pas vers le Loup-garou, mais devant le temple. En effet, le temple de Wilfrid possédait une sorte de bouclier anti-magie. Seul ceux à l'intérieur pouvait en user. Kyo se retrouva donc à coté du cadavre du Griffon à moitié dévorer. Ainsi, son compagnon était passé par là. Et d'après les auras qu'il sentait, il n'était pas seul. Le Bookman reconnu les auras de Mahodja, de Miyabi de Shana et d'une autre personne qui lui semblait familière. Soudain, derrière lui, il senti que d'autre Loup-Garou arrivait, alléché par l'odeur de sang du Griffon. L'apôtre devait trouver le moyen de rentrer dans le temple avant leur arriver. Il aurai du mal à leur justifier sa présence, surtout sans l'autorisation de leur maître. Kyo se tourna donc vers la porte, et remarqua le puzzle. Il réussi lui aussi à le résoudre en quelques secondes.

     Kyo entra dans le temple, la porte se referma derrière lui, privant ses yeux de la lumière nécessaire à sa vue. Derrière lui, il entendait les bruit de mastication des Loups... Il décida alors de verrouiller la porte d'entrée. Il ne voulait pas que d'autre personne entre par inadvertance... L'apôtre fouilla alors dans son petit fourre tout, et en tira un petit bâton. Il pressa un bouton sur celui-ci, et il s’agrandit en un grand bâton. Le Bookman lança alors la rune "Lumière". L'éclairage revint alors dans le couloir.

     Kyo continua alors à avancer dans le long couloir, jusqu'à entendre des voix. Sachant pertinemment qu'il s'agissait de celle de ses amis, il se dirigea sereinement vers eux. Cependant de l'autre coté, il n'avait pas la même certitude... Miyabi prit son Tenro, et Mahodja envoya une dague vers la lumière qui semblait approcher. Kyo eut le temps de l'esquiver à temps, et se retrouva dans un grande pièce circulaire, remplis de statue de loup, avec ses amis au centre.

Kyo: Ce n'est que moi. Soyez toute douceur.
Miyabi: Tu pourrais au moins afficher ton aura pour que l'on te reconnaisse.
Kyo: J'aurai pu.
Yko: Il aurait pu.
Shana: Voilà le dernier membre du groupe.
Kyo: Vous aurais-je fait attendre?
Tout le groupe: Oui.

     Soudain, Kyo remarqua alors un petit chat posté sur l'épaule de Mahodja.

Kyo: Mais c'est Sir Akura? Que faites-vous ici?
Yko: Je suis curieux de savoir la réponse...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 12:51

en voyant kyo paradoxe lui sauta des les bras le bookman manqua de tomber de peu 
paradoxe : _ je peu t'emprunter yko une petite minute s'il te plait ? 
kyo : _ si tu veux 
l’apôtre ferma les yeux quelque instant quand il les rouvrit sa boucle d'oreille était passer du bleu ou rouge 
Yko affichant un grand sourrie : _ alors ? on pars a l'aventure sans moi ? c'est nouveau sa !
paradoxe l'embrassa fougueusement : _ je suis désolé je tacherai de me rattraper 
akura en voyant la scène compris mieux pourquoi le chaman qu'il avait connu a glacia avait rejoint les troupe de grabriel 
les salutations chaleureuses furent interrompu par une vague de magie qui parcoura le plafondles murs et le sol pour finir par pénétrer dans les statuts 
les yeux des scultures ont pris une teinte rouge sang et les loups s'animères et attaquèrent le groupe . 
paradoxe et akura détruire plusieurs statuts grâce a leurs pouvoirs et leur agilité animal mais se sont les apôtres et la pupille qui en détruire le plus grand nombre , (normal ...étant beaucoup plus puissants ...)
tout les satuts furent détruite sans grande difficulter malgré leur grand nombre 
miyabi avec un sourrire satisfait : _ tsss trop facile 
paradoxe : _ oui justement c'est bizarre ....
a ses mots les les pierres s'animèrent et se rassemblèrent pour reformer les loups qui se jetèrent sur les intrus. le groupe avait beau les réduirent en poussières elles se reformait a chaque fois 
kyo : _ on vas jamais y arriver comme sa ... faux trouver une solutions 
paradoxe courru vers une autre porte elle aussi sceller par une énigme l'ex chaman la récita a voie haute 
je suis mieux que dieux 
je suis pire que le diable 
les pauvres en ont 
les riches en ont besoins 
si on me mange on meurt 

miyabi cria la réponse en continuant de dégomer les status immortels : _ je connais cette énigme c'est rien !
paradoxe :_ de quoi ? 
miyabi : _ rien 
paradoxe : _ non mais vas y dit !
miyabi commencea a perdre patiente : _ LA REPONSE EST RIEN !!!!
pulvérisant plusieurs loups d'un coups en envoyant une onde choc 
paradoxe : _ ah ! ba fallait le dire ! pas la peine de s'énerver ....
le loups garou tapa le mots rien sur l’espèce de clavier et la porte s'ouvrit 
paradoxe : _ venez vite !!!!
le groupe repoussa les fauves géant et le précipitèrent vers la porte en le refermant derriere eux avant que les loups de passe ....
cette fois ci ils se trouvèrent dans une nouvel salle tout aussi grande que la précédente


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 4 Jan - 14:41

Comme il s'en doutait le temple était bien sûr piégé, dissuadant les voleurs éventuel et aventuriers ne méritant pas d'approchant l'arme divine. La salle des statues avait permis à Akura de s'échauffer pour les prochaines épreuve. Il se rendit compte par la même occasion de la différence de force qu'il y avait avec les autres apôtres. 'Qu'est-ce que ça doit être avec Mimi s'il est plus fort qu'eux...' Quand il y pensa, il se rendit compte qu'il n'avait jamais vu l'Ange dans un combat à mort; à chaque fois ce dernier le repoussait pour ne pas le blesser...
Il remarqua par la même occasion que Miyabi le fixait depuis un bon moment et le matou savait très bien pour quelle raison. Il ne se faisait pas de soucis cependant, sachant exactement quoi dire et faire si jamais le Mara l'attaquait...
Il avancèrent dans la pièce suivante quand soudain l'homme à la chevelure grise s'arrêta.

Miyabi : -Akura... J'ai déjà entendu ce nom dans la bouche de quelqu'un que je n'apprécie pas...
Akura (feignant l'ignorance) : -Sûrement quelqu'un d'autre, peu de gens me connaisse.
Miyabi : -Je ne crois pas non. Akura, petit Neko accompagnant cette raclure d'Ange.

Le Mara s'approcha à la vitesse de l'éclair du chat pour l'attraper. Celui ci eut tout juste le temps de se transformer en chat, évitant de peu la main de l'homme. Il se dépêcha de courir dans la direction de Mahodja et sauta dans ses bras avant de se loger entre ses deux seins.

Akura : -Voyons, soyons civilisé et discutons un peu !
Miyabi : -Enlève tes salles pattes de Mahodja !
Akura (bougeant un peu pour mieux s'installer) : -Oh c'est confortable ici tu sais....

Yko et Paradoxe pouffèrent de rire tandis que l'apôtre devenait de plus en plus rouge de colère. Il sauta à corps perdue sur la succube dans le but de récupéré le Chat mais celui ci s'en alla au dernier moment ce qui eut pour effet de diriger la main de l'homme directement sur la poitrine de la femme... Cette dernière devint rouge pivoine, gênée par la situation.
Le Mara se retira en s'excusant le plus possible, pendant ce temps, Akura était partit se percher sur l'épaule du Bookman.

Akura : -Et bien alors ! On tripote sa demoiselle publiquement ? Quel manque de bonnes manières !
Miyabi : -Je vais te tuer....

Le Chat continua à faire tourner en bourrique un moment le Mara devant le regard amusé du reste du groupe. Au bout d'un certain temps la pupille attrapa Akura au vol et mit sa main en guise de stop à Miyabi.

Shana : -Bon, ça suffit maintenant !
Miyabi : -Donne moi ce chat, c'est un ennemi !
Shana : -Ce n'est pas un ennemi. C'est vrai qu'il est le compagnon du Pigeon mais il se moque éperdument du conflit qui oppose les deux empereurs. Il ne dévoilera aucune information sur nous donc arrête de paniquer...
Miyabi : -Mais il...
Shana : -Et le tuer ou le torturer serrait une bien mauvaise idée, je ne pense pas que le Pigeon laisse passer un tel affront et ça entraînerait des conséquences bien plus grave que tu le penses.

Le Mara se résigna devant la fermeté et l'assurance de Shana. Quant à Akura, il tira la langue à l'homme tout en lui offrant un petit sourire narquois. Il allait bien s'amusé à titiller les nerfs de quelqu'un d'aussi impulsif...
C'est alors que Paradoxe toussa dans son poing.

Paradoxe : -On avance ?


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Lun 5 Jan - 3:45

Miyabi avait honte de s'être ainsi tenue en spectacle devant Mahodja et toute la troupe. Il décida d'ignorer superbement ce saligaud de neko. Ce genre d'ennemi il en mangeait pour le petit déjeuner. Il le laissa croire qu'il avait gagné, il l'attraperait au moment oui il s'attendrait le moins. Il ne payait rien pour attendre. Shana lui envoya un message télépathique "Fais en ce que tu en veux après tout ca m'est égal, après tout il a déjà donné des information a Mathaël nous concernant, ne lui fait pas de mal physiquement, c'est tout ce que je te demande."
Xerxes apparut derrière le neko, qu'il attrapa par la peau du coup avant de le jeter au pied de Miyabi celui ci. Le mara l'attrapas puis éclater une pierre sombre qui se transforma en grande cage au barreaux enchanté personne ne pouvait se transformer a l'intérieur de celle ci. Il le prit par la tête puis utilisa ses pouvoirs de mara pour le conditionner a ressentir une grande affection pour Miyabi, ensuite il le força a avouer le crime qu'il avait commis pendant leurs mission qui consistait a tuer Saito.

Akura avoua en pleurs qu'il s'était servit de Miki pour obtenir des infos sur les mouvement des apôtres du mal. Puis il le força a oublier ce petit moment dans la cage. Le groupe resta interdit devant cette situation qui semblait hors de contrôle. Il lui fit un petit cadeau d'adieu, a chaque fois qu'il s'endormirait, il serait tourmenter par d'horrible cauchemars. Seule le mara était en mesure de défaire ce qu'il avait fait a Akura.

Il intima au autre de ne rien dire par rapport a ce qui c'était passé. Ensuite il fit disparaître la cage puis ils put reprendre leur route comme si de rien n'était. Il avait tenu la promesse qu'il avait fait a Shana son intégrité physique n'était pas en danger. Miyabi reprit la route en sifflotant joyeusement comme si de rien n'était, une bonne chose de faite. Il prit la main de Mahodja puis ils s’arrêtèrent devant une immense porte ou était inscrit une nouvelle énigme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Lun 5 Jan - 15:53

Après les calembours effectué par Akura et Miyabi, le groupe semblait toujours perplexe face aux aveux forcés qu'avait effectués le Neko. Avant qu'il ne se réveille, ils décidèrent alors de laisser tout dans l'état actuel des choses, et ils décréteront plus tard de l'avenir du jeune Neko. Pour le moment, afin d'éviter d'autre conflit, Akura, toujours sous sa forme féline, se trouvait sur l'épaule de Kyo. Ce dernier se trouvait aux cotés de Paradoxe, qui scrutait la porte monumental qui leur barrait la route.

     A la suite de la venu de Kyo, le groupe avait fouillé l'endroit, en vain. Juste de la caillasse et de la poussière. Plusieurs éternuement se firent d'ailleurs entendre. Finalement, en maque de piste à suivre, les compagnons se tournèrent vers la grande porte qui leur faisait face. Ce gigantesque portail était sculté dans de l'Adamantium. Impossible à forcer. De nombreuse arabesques s'entremélaient, se séparaient, le tout formant un magnifique tableau. Plusieurs membre de l'équiper s'extasièrent devant la beauté de la porte.

     A hauteur d'homme, se trouvait un petit plateau, sur lequel se trouvait quatre figurines en pierre sculpté. L'une d'entre elle représentait un roi, en tenu d'apparat. Les trois autres représentait de grand Loups-garous bipèdes. Le visage du roi fut familier à Kyo, il l'avait déjà vue quelque part...

     Au dessus de se plateau, se trouvait une inscription dans un langage depuis longtemps tombé dans l'oubli. Le Bookman, pour la compréhension de tous, la traduit en ses termes:

Kyo Un roi a été décapité,
Trois Loups ont la tête tranchée.
Pourtant il n'y a qu'un seul mort.
Si je ne me trompe, cette enigme relate l'assassinat d'un roi elfe par des Loups-garous, pendant les plus sombres heures de Black Rose.

     Mahodja, commença à regarder les statuettes sous tout les angles. Lorsqu'elle en retourna une, la tête de celle-ci se décrocha, trombant à terre après plusieurs rebonds. Tout le monde se tourna alors vers elle, qui semblait quelque peu paniqué...

Mahodja: Je... Je... Je suis désoler....

     Paradoxe ramassa la tête, et rassura la jeune succube.

Paradoxe, souriant: Ne t'en fait pas. Cela est prévue dans l'énigme de pouvoir enlevé ainsi les têtes.
Kyo: En effet, il ne reste plus qu'a disposer les figurines.
Paradoxe, bien qu'ayant la solution en tête: A toi l'honneur.
Kyo: Merci bien mon Cher...

     Kyo prit la petite tête que lui tendait Paradoxe. Il prit alors la statuette du roi, lui enleva la tête, et  le mit à terre, quant aux autre Loups-garous, il plaça sa tête à leur pieds devant le roi.

Kyo: Seul le roi est mort...
Paradoxe, le reprenant: Les autres tiennent sa tête.

     Alors, la porte s'ouvrit sur une nouvelle salle....


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Lun 5 Jan - 20:22

La pupille à la chevelure saphir était calme, elle accompagnait le groupe sans vraiment de détermination. De puis le début, la jeune femme croisait les bras et les décroisaient pour de simples mouvement comme tuer des loups ou la pseudo défense du jeune Akura.

Shana s'amusant après quelques minutes en faisant voler trois rubis autour de son doigt grâce à sa maîtrise parfaite du vent: Quel ennui....

La vampire au sang pur attrapant le jeune Akura par la peau du cou puis lui parla en retrait du groupe.

Shana le tenant dans ces bras dans la nouvel pièce et lui parlant tout en regardant le groupe qui avançait: Si jamais il se passe quoi que ce soit tu peux te réfugié sur moi mais sache que je n'irais pas jusqu'à risqué ma vie pour toi....

La vampire à la chevelure saphir avait une idée en tête et ces services n'étaient pas sans autres pensées.

Shana continuant en parlant au chat qui avait les oreilles tout près de sa bouche: De tous les membres du groupe je suis celle qui a le plus de pouvoir alors profite de ça même si à la fin tu devras faire un truc précis pour moi, c'est un marché, ta collaboration contre la protection car le dernier stade de ce temple ne serra pas le plus agréable....

La pupille de l'empereur du mal fit un sourire sadique puis remit le chat sur l'épaule du bookman attendant sa réponse par télépathie.

Shana restant derrière à l'écart comme pour soutenir le groupe s'il arrivait quoi que ce soit, mais elle n'avait pas l'intention d'utiliser tous son pouvoir afin de garder de l'énergie ou cas ou car le plus grand ennemi des loups garous et sans contester les vampires aux sang pur.


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Mar 6 Jan - 13:51

(Hors Rp : C'est méchant pour le pauvre minou quand même T_T Je pourrai faire venir Mizuki pour t'obliger à te lever le sort mais je vais jouer le jeu. Et je vois pas comment ton perso a pu savoir qu'il était venu espionné (à contre coeur en plus) chez Gaby puisqu'il est parti directement après être arrivé avec Miki et que Shana est censé bien l'aimer ^^'. Si on rajoute le fait qu'il a dévoilé l'information à Mizuki au moment ou Shana arrivait, ça valait plus rien ^^' Bref pas grave !
Et Shana, je suis pas censé pouvoir utiliser la télépathie ~~)

Akura ne comprit plus rien, il ne savait pas ce qui venait de se passer et sa tête commençait à lui faire mal. La proposition de la pupille semblait bien trop louche et alléchante pour ne pas cacher quelque chose, il le savait mais choisit de lui faire confiance. Il attendit quelques minutes de plus sur l'épaule du Bookman a ne rien dire puis remarqua quelque chose qui l'agaçait. Pourquoi semblait-il apprécier Miyabi ? 'Il m'a sûrement conditionné avec ces pouvoirs... Je vais me faire un malin plaisir à le rapporter à Mimi si c'est le cas...'Il sauta avant de retourner dans les bras de la pupille.

Akura : -On va dire que j'accepte ta proposition
Shana (souriant sadiquement) : -Je suis contente...
Akura : -Cependant... Il va falloir m'aider à rompre le sort du Mara. Il m'a conditionné, n'est-ce pas ?
Shana : -Va savoir, je ne sais pas ce qu'il t'a fait.
Akura : -Je ne suis pas dupe vampire... Je n'éprouve de l'affection que pour une seule personne dans ce monde, alors pourquoi Miyabi en serrait une deuxième ? Je ne le connais pas, ne l'ai presque jamais vu et il n'est pas mon type d'homme. Je ne peux pas aller contre les sentiments qu'il m'a implanté et c'est... embêtant vois tu ?

Il n'eut pour réponse qu'un large sourire. Il sut alors qu'il avait raison. 'Puisqu'il a voulu jouer avec moi, rentrons dans son jeu, ça ne devrait pas être bien difficile'. Il s'apprêtait à faire quelque chose de délicat mais il n'avait pas l'intention de se laisser faire aussi facilement; après tout n'était il pas joueur lui aussi ? Il se dégagea des bras de la pupille et reprit forme humaine avant de sauter au cou de Miyabi par derrière; il laissa alors le sort du Mara faire son effet et ses faux sentiments prirent le dessus.

Akura : -Je n'avais jamais remarqué mais ton odeur est des plus agréable... J'ai envie de faire de toi mon deuxième Mimi, je peux ? Oh, ou si ça te dérange que je t’appelles comme ça aussi, je peux te surnommer Bibi...


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Mar 6 Jan - 19:30

Kyo avait réussi à ouvrir une nouvelle porte. C'est alors qu'une salle s'offrit aux yeux de nos aventuriers. La pénombre se faisait persistance, et étant donné que le Bookman ne pouvait voir dans la nuit contrairement à ses compagnons, il décida de lancer le sort "Lumière éternelle" sur le haut de la salle. Une fois cela fait, la pièce fut inondé d'une douce lumière. Le groupe découvrit alors que la pièce était de forme circulaire. Les murs étaient couverts de divers bas-reliefs, de peintures et autres sculptures que l'on trouve habituellement dans ces temple.

      Chacune semblait représenter une partie de l'histoire des Loup-garou... Chaque souverain qui s'était succédé à la tête de ce peuple possédait son buste dans cette salle. A première vue, cette pièce ne possédait aucune autre sortie que celle que le groupe venait d'emprunté... Kyo regarda Paradoxe. Ce dernier semblait passionné par tout ce qu'il se trouvait ici. Il les observait avec minutie, et essaya de reconnaître chaque épisode de l'histoire de sa nouvelle race qu'il avait lu dans les livres de son amant.

     Alors que le groupe allait s'avancer vers le centre de la salle, il vit de le petit Neko avait sauté de son épaule, pour se réfugier dans les bras de la pupille. Il semblait que les deux entretenait une discussion. Cependant, ils parlaient à voix basse, et le Bookman ne put pas les entendre... Il entreprit de visiter l'esprit d'Akura, à pas feutrer afin de ne pas se faire découvrir... L'apôtre appris alors que le Neko et la Vampire au sang pur avec passé une sorte de contrat... La protection de Shana contre une faveur... Kyo se questionna sur les termes de se marché... Akura ne semblait pas faire totalement confiance à la pupille, pourtant il choisi d'accepter le pacte...

     Enfin, le Neko sauta des bras de sa nouvelle protectrice. Il semblait qu'il savait, ou tout du moins avait-il une vague idée de ce que le Mara lui avait fait subir... Cependant, alors que Kyo parcourait les méandres de l'esprit du jeune chat, il lui sembla que ce dernier l'avait senti. Il se retira alors, le laissant dans l'incompréhension... Avait-il rêvé? Ou était-ce un effet du sort de Miyabi?

     Soudain, Akura reprit alors sa forme humain, et sauta au cou du Miyabi, sous le regard stupéfait de la succube. Apparemment, le sort du Mara marchait plutôt bien... Voire très bien!


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Mar 6 Jan - 23:56

paradoxe ne prettait pas attention aux chamaillerie du neko et du mara il était occupé a lire l'histoire de son "nouveau peuple" ... c'est marrant sa lui fait toujours bizarre de dire sa ....
malheureusement il semblerai que miyabi est actioner par mégarde un piège quand akura lui sauta au cou car un clic se fit entendre puis de mur hériser de pointes jaillire du sol de partout transformant la salle en labyrinthe s'éparrant le groupe 
l'espace entre les mur était vraiment étroit et les pointe n'arrangeai rien de plus personne ne pouvais ni grimper sur les murs, ni les détruires 
paradoxe sortit de son corps et flotta dans les airs pour avoir une visions d'ensemble sur la totalité du dédale il pu ainsi guider chaque personnes télépathiquements jusqu'a la porte et ensuite quand il eu regagner son corps il n'avait plus qu'a se téléporter aux coté de kyo grace a son anneaux
la porte était graver d'une énigme et possèdait un clavier avec des chiffres dessus 
"les sourit sont connus pour se multiplier tres rapidements , l'epece qui nous intéresse peut se reproduire tout les mois par porter de 12 souriceaux et les nouveau né peuvent se reproduire a partir de l'age de 2 mois sachant ce la si on prend une souris nouveau née combien yaura t'il de souris au bout de 10 mois ? ( oui j(avoue c'est extrait du jeu le professeur layton et l'étrange village)
miyabi : _ oh non ! faut faire des maths ? 
mahodja : _ quand ils disent souris ils compte aussi les souriceau ? 
akura : _ le premier sors une blague sur le cliché du chat mangeurs de souris je le griffe 
pendant que le groupe débattait sur la solution paradoxe appuya sur la touche 1 du clavier et la porte s'ouvrit 
paradoxe avec un grand sourire amuser : _ vous vous prenez vraiment la tête ! la pauvre souris elle ne peut pas se reproduire toute seul !
le groupe avancea dans la saller suivante ils pouvait sentir un nombre de présence incalculables des milliers surment même des millions de présence grouillant dans la pénombre ...
ils tombèrent nez avec une étrange petite créature qui , de loins , ressemblait a une fée car elle avait la taille et des ailes de libellule et une silhouette vaguement humaine mais n y regardant de plus près elle possédait de tout petits yeux une machoir de requins elle était tres maigre et pourvu de griffes acéré 
mahodja s'approcha pour voir l'étrange créature de plus pres par curiosoté mais la bestiole montra ses dents voulu s'attaquer a la succube . Elle l'en eu pas le temps miyabi l'ayant déja écraser 
puis des milliers d'autres bestioles identiques s'envolère venant de toute pars attaquant le groupe .
ils eurent beau utiliser toute sorte de technique de combats et de sorts meme si ils en tuait beaucoup d'autre revenait encore plus nombreux telle des fourmis , la groupe n'arrivait pas a en venir a bout de ces ennemis trop nombreux, petit, agressif , et déterminer a vouloir dévorer la troupe


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Mer 7 Jan - 3:34

(hors rp : J'ai fouillé dans les souvenirs du neko, c'était pas difficile de trouver sa trahison et de lui faire avouer, mes pouvoirs de mara peut être utile parfois comme quoi. Quand je parlais d'une affection je pensais a quelques chose d'amical pas dans le sens intime du terme.)

Avant que le piège s'active, le jeune mara dit au neko "Appelle moi seulement Miyabi, je n'ai jamais aimé les surnoms."

Akura : très bien, dis moi je peux allez sur ton épaule ? le neko reprit sa forme animal et se posa sur son épaule.
Miyabi ne sut résister a ses yeux de chat mignon, il accepta en soupirant intérieurement, son pouvoir marché bien certes, mais il ne pensait pas du tout a ça, quand il parlait d'affection c'est genre un ami rien de plus.

Soudain des murs sortit du sol séparant le petit groupe, néanmoins Miyabi et Akura trouva sans mal la sortie grâce a l'aide précieuse de Paradoxe. Une fois arrivé devant l'énigme il rouspéta, il n'aimait pas vraiment l'algèbre. Coup de bol Paradoxe connaissait déjà la réponse, ils s'avancèrent dans la nouvelle pièces plusieurs essaims de petite bêtes les attaqua. Le neko faillis perdre un œil si Miyabi n'avait pas réagis assez vite pour détruire l'essaim qui convergeait vers Akura. Il érigea une barrière de protection qui engloba l'ensemble du groupe. Dès qu'ils touchèrent le bouclier les petites créatures partit en fumée. Akura le remercia d'un pâle sourire, il ne comptait pas faillir a sa tache il avait promis a Shana de protéger le chaton ce qu'il fit sans faillir. Shana le contacta télépathiquement "Miyabi tu as bien fait de jeter un sort sur Akura, comme ca on est sur qu'il est de notre coté. T'inquiètes pas si le pigeon te cherche des noises je me charge de lui. Mais j'aimerais bien que tu enlèves les cauchemars d'Akura, notre but n'est pas de le faire souffrir mais de s'amuser."

 Le jeune mara répondit de la même manière en jetant un coup d'œil au chaton "Tu as raison je lui enlèverai en temps voulu, c'est cruel de faire souffrir un être plus faible que sois même." Ce qu'il ne disait pas c'est que dans la cruauté il excellait mais il accepta quand même la condition fixé par la pupille. Il traversèrent la pièce en réduisant toute les petites bêtes en cendre, une fois le danger écarté, il fit disparaître le bouclier, puis se confronta a la nouvelle énigme qui était la suivante : "Quel animal marche a quatre pattes le matin a deux le midi et a trois le soir ?" Miyabi répondu que c'était l'homme, a ses paroles la porte s'ouvrit dans un grincement lugubre la pièce était plongé dans les ténèbres. Miyabi invoqua des petites flammèches qui voletait joyeusement au dessus du groupe éclairant leur route.
Il se demanda a ce que deviendrait le neko une fois la mission terminée.

Alors que le neko et le mara se trouvait au milieu de la pièce une araignée géante se laissant tombé sur le sol juste en face d'eux. Miyabi dégaina le Tenro, le pauvre neko se fit avoir par le grappin fait en toile d'araignée, alors qu'il attira Akura vers elle en ouvrant sa mâchoire pour le dévorer, Miyabi coupa le fil puis rattrapa le neko avant de le jeter a Kyo pour qu'il soit en sureté. L'araignée ne se vit pas mourir elle n'aperçut que des éclairs blancs. Une fois cela fait le jeune mara s'avança vers le groupe avec un sourire satisfait, alors que la créature démoniaque essaya d'esquisser un mouvement celle ci tomba en morceaux dans un cri d'agonie qui se tut rapidement signalant la mort de cette abjecte créature.

Miyabi : Quand vous aurait finit de bailler au corneille vous me le direz j'ai pas toute la journée moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Ven 9 Jan - 15:12

(Au temps pour moi alors et puis tant pis pour toi, maintenant le chaton il veut ton derrière Twisted Evil)

Akura n'avait pas bougé de l'épaule du Mara durant tout le combat jusqu'au moment ou l'araignée avait visiblement envie de faire de lui son quatre heure... Cependant il avait l'habitude de ce genre de situation et faisait confiance à Miyabi. Il savait qu'il allait le libérer tout comme le fait Mizuki. Cette pensée le fit d'ailleurs sourire. Ils se détestent mais ils se ressemblent tellement ! Ils sont trop chou. Il se retrouva balancer dans les bras de Kyo et s'en occupa le temps que tout se termine.

Miyabi : Quand vous aurait finit de bailler au corneille vous me le direz j'ai pas toute la journée moi.

Le Chaton sauta à terre, reprit forme humaine et s'accrocha au cou du Mara. Il lui lècha délicatement le lob de l'oreille ce qui eut pour effet de procurer à Miyabi un frisson (de dégoût ou non va savoir Razz). Il lui murmura alors à l'oreille avec une voix sensuelle.

Akura : -Tu ne m'as toujours pas répondu... Tu préfère Mimi ou Bibi ?

Devant le silence de l'homme, Akura continua. Il glissa lentement ses mains -qu'il avait prit soin de changer en patte de chat- sur le torse du Mara, sous le T-shirt. Il savait quel effet ça faisait et c'était pas déplaisant... Cela attirait la jalousie de la succube qui regardait son compagnon avec un regard presque meurtrier.

Akura : -Et tu es si fort... La façon dont tu as terrassé cette horrible araignée, c'était si... impressionnant.

Il avait dit ce dernier mot en plantant légèrement une de ses griffes dans les pectoraux de l'homme. Ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase, Mahodja avança et enleva le Chat de son compagnon avant de le regarder droit dans les yeux.

Mahodja : -Il est à moi, c'est clair ?
Akura (reprenant un air innocent) : -Oh je suis désolé, je sais pas pourquoi je me suis laissé emporter...
Mahodja : -Comme si j'allais te croire.

Le Neko reprit sa forme féline et lui fit les yeux doux avant de sauter sur son épaule et frotter sa tête contre celle de la jeune femme. Elle ne put résister et le pardonna instantanément à la plus grande satisfaction du petit garnement... Ils reprirent alors leur route mais Akura les stoppa.

Akura : -Ah oui aussi, c'est pas parce que je fais rien les 3/4 du temps que je ne sais pas me battre hein... Moi aussi je veux m'amuser un peu...


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Ven 9 Jan - 21:44

Même si ça l'amusait énormément paradoxe craignait que les manières ne finissent par provoquer un ben de sang ...
Le temps s'écoula le groupe affrontant les épreuves et résolvant des énigmes toute plus tordus les une que les autres ils atteignirent enfin la salle ou était conservé les rubans de fenris qui était poser sur un socle hornés de scultures et de symboles résumant l'histoire de cette artéfact
contre toute attentes se fut shana qui se précipita sur le bout de tissus 
kyo remarqua les sequellettes broyé aux alentours et comprisque c'était un piège 
kyo : _ Shana ! non !
mais la pupille s'empara des rubans en lachant un rire sadique 
shana : _ hahaha une arme en plus pour ma collection ! 
mais une voix féminine se fit entendre dans la tête de la pupille 
????? : _ moi ? au service d'une princesse ? alors la surment pas ! 
a ses mot le ruban s'allongea en s'enroula autour du vampire en serrant son étreinte a telle point qu'e l'on pouvant entendre les os de shana craquer se qui lui arracha un cris de douleurs 
miyabi tenta de venir en aide a la princesse mais des rubans s'enroulèrent autour du bras du mara ils commerçere a tenter de serré l'étreinte mais sans que personne ne comprenne pourquoi les rubans libérèrent shana et et miyabi 
Le tissus se laissa tombé a terre et rampat telle un serpents sur le sol les autre personne du groupe reculèrent pour ne pas se faire attaquer eux aussi par l'étrange arme 
Quand le  rubans atteint la hauteur de paradoxe la voie se fit a nouveaux entendre mais dans le tete du loup garou cette fois 
????? : haaaa toi tu me convient déja mieux !
puis le ruban s'allongea et se multiplia se faufilla sous les ventement de l'homme au sourire d'ange pour s'enrouler et se greffer tout autour de son corps 
paradoxe : _ haaa sa chatouille !
???? _ laisse toi faire y'en a pas pour longtemps 
paradoxe : _ mais vous êtes qui vous ? 
???? : _ qu'il est mignon ! il me vouvoie en plus ! tu me plait déja !et bien je suis les rubans de fenris mais appele moi Fenris tout court 
Quand les rubans eurent totalement recouvèrent le corps de paradoxe  plus aucune partit n'était apparentes le loup garou ressemblait a une momie . puis ils disparurent aussitot
la voix de fenris et du tenro se mirent a retentirent dans la vois du miyabi et paradoxe 
Fenris : _ je n'ai donc pas rêver ... Tenro ! espèce de vieux loup grincheux ! c'est bien toi ? 
tenro : _ fenris ! vieux bout de tissus ambulant ! comment vas tu ? 
miyabi : _ vous vous connaissez ? 
fenris : _ oui ! comment dire ....nos anciens maîtres était plutôt proche ... et même ... très proche si tu vois se que je veux dire ....
paradoxe : _ ok je crois comprendre mais je veux pas de détaille ... et sinon ... fenris ....comment sa se fait que tu m'ai choisie moi alors que shana est bien plus puissante ? 
fenris : _ moi je suis pas comme les autres armes !je ne choisie pas mon maîtres en fonction de sa puissance ! si c'est pour tomber sur un espece de prétentieux qui me prend pour son esclave soumise et obéissante et me parle comme de la merde non merci  et la pureté de cœur ... je m'en contre fiche ! les homme saint son d'un ennuie .... moi je choisie de mes maîtres en fonction de leur tempérament je veut quelqu'un qui me corresponde avec qui je m'entend bien !!!!
pendant que fenris et paradoxe firent connaissance shana s'était soigner par ses pouvoirs et lançais des regards meurtrier en directions du loup garou .... elle était vraiment en furie et se jeta sur l'homme au sourire d'ange pour tenter de le frapper 
paradoxe : _ heu fenris ? tu m'a l'ai bien sympas mais j'aimerai éviter de payer pour TES bêtises !
a ses mots deux grand rubans sortir du dos de paradoxe et bloquèrent de coups de point de la pupille 
fenris : _ et si je vous dis qu'il y a une autre arme dans se temple et que je vous aide a la trouver la princesse voudra bien me pardonner de m'en être pris a elle ?


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Sam 10 Jan - 9:29

L'arme qui se trouvait dans ce temple était pour le moins inhabituel. Fenris était un long ruban qui semblait inoffensif au premier abords... Pourtant, elle était solide, aucune arme ne pouvait lui causé le moindre dégâts; ses bords étaient aussi tranchant que des lames de rasoirs, et sa souplesse lui permettait d'effectuer tous les mouvements possible. C'était vraiment une arme extraordinaire.

      Grâce aux facultés innées du Bookman, il put entendre la conversation qu'entretenait les armes et les propriétaires.

(avant l'attaque de Shana)

Kyo: Excusez mon intrusion, mais aucun écrit ne fait mention d'une quelconque relation entre vos deux créateurs.
Fenris: Oh! Un Bookman! Tu sais, mon choux, tout n'es pas écrit dans les livres...
Kyo, rougissant: Je le sais, je le sais... Mais je pourrait ainsi enrichir les légendes de cette anecdote.
Yko: Personnellement, je préfère le pratique à la théorie.
Fenris: Mais vous êtes deux?!
Kyo: C'est une longue histoire...
Tenro: Deux personnalités que tout oppose...
Kyo: On va dire ça comme ça...
Fenris: Depuis que je te regarde, je ne vois aucune arme magique en ta possession?
Kyo: Certes, je ne possède que de simple dague, mais je renforce ce point faible par des runes.
Fenris: Tu es un magicien? C'est pour ça que je n'ai pas eu le bon feeling avec toi.
Kyo, soupirant: Sans doute...

     Pendant ce temps, Shana s'était soigné et chargeait contre le Loup-Garou...

paradoxe: Je ne voudrait pas vous interrompre mais... Fenris ? Tu m'a l'air bien sympas mais j'aimerai éviter de payer pour TES bêtises !
Fenris: Et si je vous dis qu'il y a une autre arme dans se temple et que je vous aide à la trouver la princesse voudra bien me pardonner de m'en être pris a elle ?

     A ces mots, Kyo éleva un mur magique entre la Vampire au sang pur et le Loup-garou.

Kyo: Princesse, cessez donc ces manières!
Shana: C'est elle qui a commencé!
Kyo: C'est pourquoi elle vous propose autre chose. Elle connait l'emplacement d'une autre arme en ces lieux et voudrait vous la donner en signe de réconciliation...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Sam 10 Jan - 14:19

La vampire au sang pur soupira puis se calme mais Mahodja remarqua une chose étrange car la pupille ne se comportait pas comme à son habitude.

Mahodja s'approchant de Shana: Tu es sûr que tu vas bien ?

Shana serrant les dents: Tu vas pas m'énerver toi aussi!

La succube soupira puis partit voir Miyabi.

Miyabi après quelques minutes de silence en criant comme un idiot: Il est où le chat!!? Où est Akura!?

La vérité était que Shana avait fait un double d'elle pour faire croire qu'elle était encore avec le groupe.

Le double souriant sadiquement en regardant Miyabi: Ne t'inquiète pas je le protège.... Il ne faut juste pas se mettre sur mon chemin...

Tout à coup le double se volatilisa dans un nuage de fumé noir.

Shana de son coté avec Akura dans ces bras: Tu vas bien le chat ?

Akura curieux: Tu ne voulais pas les rubans de Fenris?

La pupille rigolant sadiquement: Non, je veux ce que les loups ont créé pour détruire les vampires aux sang pur... L'arme que Gabriel veut pour étendre son pouvoir et me protéger par la même occasion. C'est Dracula lui même qui lui à donné l'information car cette grotte est de moins en moins solide.

Akura dans les bras de Shana s'endormant à moitié car la poitrine de la pupille était bien et il se sentait en sûreté: Je vois.

Shana rajoutant avec une pointe de froideur dans sa voix: Les rubans de Fenris ne sont rien à côté de cette menace.

Akura curieux: Pourquoi as-tu besoin de moi?

Shana souriant chaleureusement en ce qui fut surprenant pour le chat: Pour que tu donne la clé de ma réussite.

Le chat ne répondit rien car il s'était bizarrement endormit, tous ces événements l'avaient fatigué et il ne se sentait pas en danger dans les bras de la vampire au sang pur.

Shana continuant de marcher dans un couloir qui s'enfonçait de plus en plus dans les abysses de la grottes, là où jamais un loup n'avait mis les pieds car sans le vouloir les loups avait écris leurs histoire et mis les rubans de Fenris sur un vieux sanctuaire que les plus anciens loups avaient créés pour détruire les vampires.


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Sam 10 Jan - 15:28

Miyabi ne mit pas longtemps a se rendre compte qu'il avait a faire a un double. Miyabi était réputé pour être un excellent traqueur, il suffisait de suivre les traces normalement imperceptible de son aura. Pour la suivre a la trace le petit groupe suivit Miyabi qui accélérer la cadence de plus en plus. Le Tenro lui révéla qu'il sentait une arme d'une puissance effroyable vers où Shana se dirigeait. Il manquait plus que ça, que voulez t-elle faire avec ? Est-elle en mission pour Gabriel ? Pourquoi avoir capturé le chaton ? Tout ca ne lui disait rien qui vaille. Il avait promis de protéger Akura de quiconque il tiendrait sa promesse quitte a affronter une pupille.

En même temps il n'était pas a son premier combat impossible a gagner faut dire, Mizuki lui avait donnée du fil a retordre. Il était le premier a avoir survécu a son poisson spécial. C'est pour ca qu'il faisait des recherches pour créer le poison ultime qui lui permettrait de le mettre a genou. Le jeune mara savait logiquement que Shana était sensible au lieu sacré et au pouvoir de la lumière qui était l'une de ses plus grande faiblesse. Pour cette occasion il avait été prévoyant, il avait créer un poison anti-vampire, depuis que Dracula s'en était pris a Okita, Miyabi ne sortait plus sans cette petite fiole au poche pour apaiser son inquiétude. Mais il utiliserai sur Shana que si il n'avait plus le choix.

Ils rattrapèrent vite leurs retard au bout d'une demi-heure de course intensive il avait rattrapé la fuyarde.

Miyabi : Alors comme ca on nous fausse compagnie et on se barre sans un mot ?
Shana : Si vous étiez plus vigilant vous aurez de suite rendu compte.
Miyabi : Pas faux mais c'est pas une raison pour kidnapper Akura, pourquoi as tu besoin de lui ?
Shana : Tu crois que je vais te le dire ? Sache qu'il m'est juste indispensable, je ne compte pas faire du mal au chaton si c'est ce qui t'inquiète tant.
Kyo : Princesse... Pourquoi tout cette mascarade pour les rubans de Fenris alors ?
Shana: Mon cher blondinet, il fallait bien détourner votre attention pendant que je remplis ma vraie mission, maintenant ôte toi de mon chemin, le maître lui même ma donné cette mission.

Kyo se décala pour marcher a coté, le petit groupe s'enfonça dans les ténèbres de la grotte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Sam 10 Jan - 17:03

La pupille à a chevelure saphir ne pensait pas que le groupe allait la rattraper aussi facilement aussi avait-elle fondé l’hypothèse dans laquelle la salle caché serrait plus près que ça au bout d'un moment elle s'arrêta en écoutant le bruit comme si un objet lourd se dirigeait vers eux.

Quand elle se retourna pour mieux voir car sa vue de vampire était très impressionnante: Il faut courir là!

Un gros bloc de pierre ce dirigeait vers eux à une vitesse fulgurante alors le groupe se mit à courir et la pupille aperçut une écriture sur le mur avec des petites crevasses, c'était une écriture qu'elle n'avait pas vu depuis sa petite enfance, celle des anciens vampires.

Shana criant pour que chaque personne se mette dans une crevasse spécifique: aller chacun dans une crevasse!

Bien sur elle put choisir la bonne crevasse, celle ou il était marqué "vampire au sang pur" et une trappe l'amena directement dans la salle qu'elle convoitait.

Akura s'étant réveillé depuis quelques minutes après être rentré dans la salle: Ou somme nous ?

Shana souriant sadiquement: Nous somme dans la pièce que je cherchait, celle ou se trouvait la fiole...

Le chat regarda autour de lui et fût surpris par la beauté de cette endroit sous terrain, s'était un temple dans lequel était posé une fiole avec un liquide rouge à l’intérieur et une autre à coté dans laquelle ce trouvait une liquide bleu. Autour de ce temple il y avait deux ruisseaux avec de fine particule rouge flottant dans les airs comme des lucioles.

Akura: Que faisons nous maintenant ?

Shana souriant chaleureusement: Je vais mourir pour renaître avec l'arme anti-vampire celle qui peut tuer tous les vampires au sang pur...

Le chat se transforma en humain quand la pupille se releva: Tu devras me faire revenir avec la fiole bleu quand le moment serra venu.

Akura surprit: Et quand serra ce moment ?

Shana souriant sadiquement: Voilà pourquoi je t'ai choisi, ton esprit de félin est plus affûte dans le groupe. Ne te trompe pas sinon Gabriel te tuera ainsi que ton chère Mizuki, ce n'est pas une menace bien sur...

La vampire à la chevelure saphir se dirigea vers les deux fioles et parla dans la langue que seul les vampires au sang pur connaissent même les bookmans ne connaissant cette langue qui se transmet de vampire au sang pur à vampire au sang par la parole, elle attrapa la fiole rouge et la fiole bleu.

Shana donnant le fiole bleu à Akura: Fais attention car une seconde de trop ou un seconde en moins et je meurt, c'est aussi pour ça que je t'ai choisi car tu te fiche que je meurt ou pas et si les autres étaient là ils serraient contre parce que ma mission est de trouver et donner cette arme à Gabriel mais j'ai l'intention de trouver et donner l'arme à Gabriel toute en faisant d'elle mon arme que personne ne pourra utiliser à par moi.

Le chat ne répondit rien car la pupille se dirigea vers une sorte de trou d'eau creuser dans le sol de pierre et après s'être dévêtit laissant ces sous vêtement sobre de couleur noir et s'étant mise au milieux du petit lac d'eau pur qui la brûler mais le pire était l'effet de la fiole qu'elle venait de boire, la pupille de l'empereur du mal regarda le neko en souriant et du regard lui confia la mission de trouver le bon moment et de lui faire boire la fiole bleu pour terminer la création de l'arme comme une parole voilant dire: Je compte sur toi.

La vampire au sang pur ressentit une violente souffrance dans les poumons et tombant entièrement dans l'eau pur qui brûlait son corps de toute part mais on pouvait voir le sang venant de sa bouche immaculé l'eau pur et les quelques bulles d'oxygènes devenir de plus en plus rare, mais bizarrement son corps rester dans les profondeurs de l'eau car si on regardait de plus loin ce petit lac avait un sol marqué d'un pentacle ou se trouvait au milieu la pupille qui petit à petit était marqué de pentacle comme des rosiers avec des épines et pour son visage des griffes sur les joues. La vampire au sang pur ressentait une douleur qui se faisait de plus en plus persistante tout son corps était engourdi l'empêchant de reprendre son souffle pendant qu'elle se tordait de douleur croisant les bras autour de son ventre en crachant du sang, pour finir elle sentit partir dans cette douleur devenu atroce au point de lui faire regretter son choix et de demander de l'aide mais c'était trop tard et la pupille de Gabriel perdit conscience, Akura devait maintenant choisir le bon moment pour la faire revenir ou peut être aller-t-il la laisser mourir?


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Sam 10 Jan - 22:52

Une fois le bloc de pierre partit chaque chaque membre quitta leur crevasse respectif et constata que la pupille s'était une fois de plus fait la malle a croire qu'elle ne voulait pas que ses amis sois avec elle . 
miyabi voulu recommencer a la traquer a nouveau mais fenris la coupa dans son élan 
fenris : _ c'est inutile je sais ou est ce qu'elle est allé je vais vous y conduire 
paradoxe suivait les indications de sa nouvel arme et guida le groupe a travers le couloir qui etait orner de différent motifs puis s'arretant subitement et fit sortir des rubans de sa main , tatant le mur 
fenris : _ si je me rapelle bien c'était quelque par par ici .... a voila 
l'un des ruban exercea une préstion sur un motif en forme de chauve souris le motif s'enfoncea et une porte secrète s'ouvrit 
kyo interloqué : _ comment connait tu les passages secret de se temple ? 
fenris : _ tu crois quoi ? que j'ai passer toute ses année a attendre gentillements que une personne qui me convienne se pointe enfin ? non pas du tout ! je me suis amusé a explorer se château dans ses moindre recoins pour passer le temps se qui fait que j'ai découvert plusieurs passage secrets ...
Le couloir mena le groupe directement a l'endroit ou se trouvait la vampire au sang pure baignant dans un lac d'eau bénite et le neko patientant avec une fiole dans la main
Mahodja effrayé de voir le corps de son amis se détruire : _ mais qu'est ce qu'elle fait ? 
fenris : elle devient justement cette deuxième arme dont je vous ai  parler mais pour sa elle doit se détruire pour renaitre 
paradoxe : _ il faut faire quelque chose !
kyo : _ impossible si on intervient sa la tuera il faut laisser le processus se faire maintenant la vie de shana repose entre les mains d'akura !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 11 Jan - 12:22

Le groupe avait été guidé par Fenris jusqu'à la salle secrète. A l'intérieur de cette salle ovale, se trouvait un autel, où se trouvait l'arme légendaire, Shana et Akura était au centre. La pupille était couché, les yeux clos, tandis que le Neko se trouvait agenouillé près d'elle, tenant une fiole à la main... Le groupe s'était précipité, et entra dans la salle. Paradoxe, inquiet de voir la pupille dans un tel état voulut la secourir... Alors, Kyo le retint.

Kyo: Impossible si on intervient sa la tuera il faut laisser le processus se faire maintenant la vie de Shana repose entre les mains d'Akura!
Yko: Ça pourrait être marrant de la faire mourir mais Gabriel ne le supporterait pas... 
Paradoxe: Que pouvons nous faire alors?
Kyo: Juste attendre...

     L'apôtre cherche dans son petit fourre tout à tâtons, et trouva une petite serviette qu'il plaça à terre et s'assi dessus. Il invita alors les autre à faire de même...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: les rubans de fenris Dim 11 Jan - 16:48

Pour qu'Akura se soit endormi aussi facilement dans les bras de quelqu'un, il fallait obligatoirement que la Vampire lui ait laissé un sort de sommeil. Il se laissa faire, quelque peu agacé d'être traité comme une vulgaire peluche ou familier. Il se vengerait plus tard...
Quand il arrivèrent dans la pièce et que la Pupille lui donna la fiole bleu, il regarda son contenu d'un air songeur. Il savait ce que voulait dire la femme par 'Tu sauras quand serra le bon moment', il s'assit alors au bord de l'eau en tailleur, réfléchissant à la situation. Quand il entendit les autres arriver, il eut alors une idée. Il resta figé dans le silence, les écoutant une oreille en coin.

Akura : -Un peu de silence bordel, comment je peux me concentrer si vous jactez derrière moi ?

Tous se turent et s'assirent dans un silence religieux. Il put alors commencer son discours.

Akura : -Je tiens à dire plusieurs choses pendant que c'est calme

Personne ne répondit et attendit ses paroles.

Akura : -Déjà vous allez arrêter de me materner comme un bébé. J'ai vingt-deux ans, je suis un Neko combattant et non un vulgaire familier. Ensuite je n'appartiens qu'à une seule et unique personne et vous savez qui. Pour finir, je n'aime pas trop qu'on trafique mes souvenirs et émotions et je sais que l'un d'entre vous l'a fait. Je ne sais pas qui mais quelqu'un l'a fait; il y a intérêt à ce qu'on me lève le charme à la fin...

Les apôtres et Paradoxe se regardèrent ne sachant quoi répondre. C'est alors que Shana commençait à remuer encore plus violemment au fond de l'eau, comme si elle agonisait dans d'atroce souffrance. Le Chat y jeta un œil fugace sans y prêter plus d'importance. Le Bookman intervint.

Kyo : -Elle va mourir pour de bon si on ne fait rien !
Akura (d'un calme incroyable): -Oui je sais.
Kyo : -Alors fais quelque chose !
Akura : -Je n'ai pas fini. Voyez vous, elle m'a donné la fiole car je suis le seul à pouvoir lui donner au moment exact; mais aussi parce qu'elle sait que je n'ai aucune attache avec elle. La laisser mourir me ferrait autant d'effet que d'avoir tué une sourie.
Kyo : -Gabriel te tuera si tu la laisses mourir !
Akura : -Peut-être mais Mathaël aura un avantage sans la pupille du mal donc potentiellement plus de chance de victoire...

Ils furent estomaqué par cette réponse. Il avait raison et ils le savaient tous très bien. Alors que Shana remuait de plus en plus au fond de l'eau, Akura se leva tranquillement, s'étira, bailla et se gratta la tête.

Akura : -Mais bon... étant donné que j'ai aidé une fois Mathaël, autant vous aider une fois aussi. Les pendules seront remises à l'heure...

Le Neko se mit en sous-vêtements avant de jurer.

Akura : -Tssss et elle m'oblige à plonger dans de l'eau, je la déteste...

Il attendit encore quelque seconde au bord du bassin, mit le contenu de la fiole dans sa bouche et plongea. Il nagea jusqu'au fond, attendit encore quelque instants et quand il jugea que c'était le bon; il embrassa la femme pour lui faire avaler le liquide. Il remonta à la surface, sortit et se secoua sous le regard presque accusateur du groupe.

Akura : -Oh ça va, elle va s'en sortir ne paniquez pas.


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: les rubans de fenris

Revenir en haut Aller en bas
 

les rubans de fenris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fenris Le Bisclavret.
» [ROSA] Liste des Rubans
» Rubans Diamant et Perle
» Une noble invitation
» Henriette d'Angleterre, mais appelez moi « Madame » !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Geai :: Mila.-