Partagez | 
 

 [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mer 21 Jan - 19:26

Plusieurs mois s'écoulèrent depuis l'enterrement de sa femme et ses enfants. Dracula n'avait pas donné signe de vie depuis et n'avait laissé aucun indice que sa possible localisation.
En attendant de pouvoir prendre sa vengeance et faire son deuil en paix, le Dragon avait fermé les portes de son palais et verrouillés ses fenêtres, refusant toute visite. Il ne sortit jamais de chez, envoyant ses servants s'occuper des tâches à sa place.
Il voulait consacrer l'intégralité de son temps à l'étude et à l'entrainement pour ne laisser aucune chance au Prince Vampire la prochaine fois qu'il le verrait. Aaron et Calypso tentaient tant bien que mal de suivre leur Père mais hélas le rythme était encore bien trop dur à supporter pour eux.
En pleine nuit, alors qu'il étudiait dans sa bibliothèque, un messager arriva à bout de souffle, interrompant sa lecture. Ce dernier mit un genoux à terre et parla.

Messager : -Sir, pardonnez mon dérangement mais j'ai une information qui peut vous intéresser.
Okita (d'un ton sec et autoritaire): -Parles.
Messager : -Plusieurs choses étranges se passent à Hearté. Des meurtres sont commis à intervalle régulier et les cadavres -quand on les retrouve- sont vidé de l'intégralité de leur sang.
Okita : -Depuis combien de temps possèdes-tu cette information ?
Messager : -Je....je viens juste de rentré de Hearté, j'ai accouru jusque ici quand j'ai appris la nouvelle.
Okita : -Et pourquoi n'as tu pas envoyé un pigeon voyageur ?
Messager : -J...je pensais qu'il serrait mieux de vous l'annoncer de vive voix.

Le Reptile soupira et ferma d'un coup sec le livre qu'il tenait et se leva en fixant l'homme à terre. Il s'approcha de lui et lui ordonna de le fixer dans les yeux. Il obéit avec hésitation mais obéit quand même.

Okita : -Tu as une famille n'est-ce pas ?
Messager : -O...Oui Sir.
Okita : -Alors rentre chez toi et chéris les. Je te remercie pour cette information.

Il le congédia et celui ci ne perdit pas une seconde. Il remercia Okita rapidement avant de partir. Quant au Dragon, il partit voir Aaron et Calypso qui étaient dans leur chambre. Il leur ordonna la garde du palais comme d'habitude puis il se dirigea vers l'entrée principale. Il déverrouilla la grande porte et un courant d'air frais lui balaya le visage. Il en inspira une grande bouffée et s'avança dehors. Arrivé sur un espace assez grand, il reprit sa forme originelle et animale. Il avait un peu grandit mais le changement était presque imperceptible. Il déplia ses ailes et fit une rapide inspection de son corps. Il remarqua que l'amulette de Naoki s'était agrandit et adapté à son corps. Cela fait tellement du bien d'être sois même... ça m'avait manqué.
Il prit alors de l'altitude, fit quelques pirouette pour savourer la douce sensation de l'air qui fouette ses écailles puis partit dans la direction du palais de Gabriel. Il ne s'était jamais sentit aussi vivant que maintenant. Quand il vit l'immense château au loin, il ouvrit la gueule, lâcha un énorme grondement suivit de plusieurs crachat de flammes. Il sentit l'aura de Miki se réveiller doucement puis s'exciter.
Elle dormait encore cette fénéasse, c'est pas possible ! Il se posa aux portes du palais qu'on lui ouvrit sur le champ. Il entra et commença à s'avancer dans les dédales des couloirs. Il heurta quelqu'un à un croisement et tous deux se retrouvèrent à terre.

Okita : -Bon dieu, vous pouvez pas faire atten... Kyo !
Kyo (étonné) : -Sir Okita, est-ce bien vous ?
Okita : -Bien sûr ! Pardonne moi, je t'avais pris pour un vulgaire serviteur de Gabriel
Kyo : -Ce n'est pas grave. Comment allez vous ? Nous ne vous avons pas vu depuis plusieurs mois ! Nous nous inquiétions !
Okita : -Tout va bien, merci. Disons que je préparais ma futur vengeance et que j'avais besoin de temps pour me remettre.... du choc si tu vois ce que je veux dire...
Kyo : -Je comprends. Et donc que nous vaut votre déto....
Miki : -OKINOUUUUUUUUUUUUUU

Le Bookman n'eut pas le temps de finir sa phrase que la petite Elfe, encore en pyjama, sauta dans les patte du Dragon, manquant de le plaquer une fois de plus au sol. Après s'être fait grondé plusieurs fois par celle ci pour ne pas avoir donné de nouvelle; il réussit à expliquer pourquoi il était là et si quelqu'un voulait l'accompagner. Les deux (enfin trois en comptant Yko) présents acceptèrent de suite sans réfléchir.

Okita : -Je vous remercie.
Kyo : -Je connais d'autre gens qui voudront bien vous accompagner. Si nous passions les voir ?


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile



Dernière édition par Okita le Jeu 19 Mar - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mer 21 Jan - 21:06

Pendant ce temps paradoxe ce trouvait sur mistilla. il affectionais particumierment cette jungle qui l'avais acceuillie durant toute une année durant son errance sur black rose et ne manquait jamais d'y faire un petit crochet a chaque fois qu'il allait sur le continent vert et rêvait d'en devenir le seigneur de  cette foret  quand il sera suffisament puissant . Enfin bref il ne pouvait pas s'y éterniser non plus Niki lui avait demander d'aller chercher du gui des banshees a hearté  , avec la permission de kyo et yko bien sûr . 
Etant le spécialiste des plantes c'était a lui qu'on lui avais demander . Il fit donc appelle aux esprit et fut transporté par un groupe de corbeaux jusqu'à la ville des anges déchus et se mit donc a la recherche de cette plante typique d'Émeraude qui poussait exclusivement sur les morts ou les mourrants


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 22 Jan - 18:22

Kyo était plongé dans ses pensées lorsque quelqu'un le bouscula de plein fouet. Il voulut s'excuser pour sa maladresse, alors que l'inconnu commença à le gourmander. Soudain, ils se reconnurent mutuellement. Le Bookman était heureux de revoir enfin son ami. La réciproque semblait être vrai... Kyo se releva en premier, et tendit sa main au dragon pour l'aider. Il la refuse naturellement, ne voulant pas dépendre de quelqu'un pour se relevé... Il tenait à sa fierté.

      Le Bookman commença à le regarder, tout en lui posant des questions, voulant s'informer de sa santé. Il n'avait pas vu Okita depuis plusieurs mois. Ce dernier semblait avoir vieilli, et quelque peu grandi... En effet, a leur dernière entrevu, ils faisaient la même taille, mais voilà qu'Okita le dépassait de quelque petits centimètre. Le dragon semblait avoir les traits tirés, et dans son regard brulait un feu intérieur. Lorsqu'il lui parla de son idée de vengeance, Kyo acquiesça immédiatement. Son ami l'avait aidé quand il était dans ce même cas, il se devait de rendre la pareil. D'autant plus que s'était lors de cette mission que le roi de Finalo avait perdu la plus grande partie de sa famille...

       Alors qu'ils allaient aborder des questions sérieuse sur la vengeance qu'avait prévu Okita, une petite elfe fit son apparition et sauta au cou du dragon, tout en déplorant le fait qu'elle n'avait pas reçut de nouvelles de sa part. Après ses retrouvailles, Okita dévoila enfin son plan, bien sûr les apôtres présents s'empressèrent d'accepter. Kyo proposa de demander si d'autre personnes étaient étaient prêtent à venir leur prêter main forte. Il savait que Paradoxe se trouvait dans la région où Okita prévoyait d'aller... Le Bookman contacta alors son protégé afin de l'avertir de sa venu prochaine avec la petite Elfe noir et le Dragon.

       Une fois cela fait, ils se mirent en route, cherchant d'autre volontaire pour participer à cette chasse à la sorcière..


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 22 Jan - 19:46

Toute contente de revoir Okita en forme depuis leur dernière entrevue -ma foi, très triste-, Miki s'était littéralement jeté au cou du dragon, manquant de lui faire un magnifique plaquage. 
Elle n'avait même pas pris la peine de s'habiller et prit le risque de se montrer en pyjama rose bonbon avec motifs de lapin... 
Secouant le dragon par le col, elle écarquillait ses énormes yeux verts de surprise avant de lui palper le visage avec ses petits doigts. 

Miki: Bon dieu t'as encore maigri toi!! Et t'as grandi aussi! Et t'es plus pâle que d'habitude!! Et tu sens la... 
Okita *légèrement agacé*: C'est bon, C'EST BON! Je vais bien! 

Yko riait discrètement en voyant cette scène comique tandis qu'Okita lui lançait un regard plein de pitié. 
Après avoir modelé avec passion le visage du dragon, la fillette avait immédiatement accepté de le rejoindre dans sa quête à abattre ce foutu vampire à la con. 
Elle eu juste le temps de revenir dans sa chambre, de faire une bise à Niki, de se changer pour accompagner le bookman et le dragon. 
Les trois compères étaient partis en quête d'aventuriers...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 22 Jan - 22:41

Pendant se temps sur hearté paradoxe fu prévenue par kyo qu'il arriverai prochainement accompagné du dragon qu'ils avaient ramener des enfers ainsi que quelques autres personnes .Paradoxe était très content de savoir qu'il allait bientôt être rejoins par ses amis ... Malheureusement sa joie fut interrompu par un évènement imprévu . Le chaman fut pris de multiples douleurs dans tout le corps, les même que lors de sa première transformation .
Alors qu'il n'avait pas voulu , dans l'incompréhension la plus total de l'homme au sourire d'ange ils pris sa forme de bête hybride entre le loup et l'humains , ses oreilles et sa queue sont apparue, il se mit a grandire et son corps se couvrir d'une épaisse fourrure rousse tandis que ses dent devinrent des crocs et ses ongles , des griffes et ses yeux prirent une teinte ambre .
Heureusement il était seul dans la foret et il faisait encore jour il n'y avait donc pas la pleine lune paradoxe pu donc rester maitre de lui même .
Au début le loup garous ne comprit pas se qui lui arrivaient , c'était la première fois que se phénomène se produisait , en plus kotaro n'étais pas la pour lui fournir des explication.
Paradoxe se réfléchir et compris finalement le phénomène 
Il ne répondait pas seulement a l'appel de la pleine lune et se transformait rarement en loups ... Se qui fait que la bête en lui faisait surface de temps en temps (comme on dit chasser le naturel et il revient au galop ) il faudra qu'il en Parle a kyo et kotaro .
En attendant Le chaman devait reprendre son apparence humaine et vite mais avant il lui fallait combler sa faim ....


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Sam 24 Jan - 16:49

Okita et le petit groupe fouillèrent le palais à la recherche de Miyabi et Mahodja. Kyo lui avait dit qu'il serraient sûrement d'accord pour les accompagner mais ils semblaient avoir disparu de la circulation. Ne souhaitant pas perdre de temps, le Dragon proposa de partir sans eux, les deux apôtres acceptèrent sans plus attendre. Cependant Kyo souleva une question qui interpella légèrement Okita.

Kyo : -Comment nous rendons nous à Hearté ?
Okita : -Sur mon dos quelle question !
Kyo : -Je ne veux pas que vous vous sentiez obligé de me porter.
Okita : -Blablabla ! Que de sottises ! Si je te le propose c'est que je veux bien te porter. Tout le monde dehors, on se dépêche !

Ils se partir donc du palais sous une pluie battante et s'éloignèrent un peu pour qu'Okita puisse reprendre sa forme animale sans causer de dommages aux alentours. Le Dragon trémoussait d'impatience, heureux de pouvoir faire un grand voyage en volant. Sa bonne humeur semblait se transmettre au Bookman et à l'Elfe puisqu'ils souriaient eux aussi. Kyo, n'ayant pas l'habitude d'escaler pour monter sur le dos de son ami, fut aider de Miki. Quand ils prirent place et furent confortablement installer, Okita jugea bon de mettre un peu d'humour (carrément raté)

Okita : -Bienvenue sur Air Okita, Dragon express à votre service. Par cette belle nuit, des averses sont prévues, merci de prendre les précaution nécessaire pour le ne pas ressembler à une éponge. Accrochez vous solidement au premier pics qui vous passe sur la main et ne le lâcher pas le temps du décollage. L'équipage vous souhaite un bon voyage !

Kyo dressa une barrière magique, formant un dôme protecteur autour de lui et Miki. Il voulu aussi englober Okita mais ce dernier refusa, pour nettoyer ses écailles avait il précisé. Il déplia alors ses ailes et donna un grand coup qui le souleva lentement du sol. Il donna plusieurs coups pour se retrouver à presque un kilomètre de hauteur. Une fois stabilisé, il se lança droit sur Émeraude, se repérant par instinct. Malgré les fortes bourrasques et la pluie battante, il volait sans aucun problème comme si de rien n'était.
Le voyage dura plusieurs heures et ils arrivèrent à l'aube dans la région de Hearté. Par soucis de discrétion, il se posa un peu à l'écart de la capital afin de ne pas attirer la curiosité des nombreux anges déchus qui y vivent. La pluie avait cessé, laissant place au climat chaud qui règne dans la région toute l'année.
A peine avait-il posa la patte sur le sol que quelque chose l'intrigua.

Okita : -Je sens une aura familière, qui est-ce ? Et cette odeur... je l'ai sentit quand j'étais en enfers et elle est aussi sur toi Kyo...

Le Bookman lui expliqua tout en descendant de son dos. Pendant ce temps, Okita repris forme humaine.

Kyo : -Ah. Vous voulez peut-être parler de Paradoxe, il s'agit de l'amant d'Yko. Il est vrai que vous n'avez pas encore eu l'occasion de vous rencontrer correctement.
Okita : -Paradoxe ? Le Chaman à l'odeur de chien mouillé ? Je prends note, merci.

Le Bookman et la gamine pouffèrent de rire mais Yko grimaça devant cette raillerie.

Okita : -Bon, assez perdu de temps, retrouvons le et allons prendre un bon déjeuner dans une taverne digne de ce nom !


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Sam 24 Jan - 22:43

Pendant que le loup était occupé a dévorer un cerf il sentit les odeurs familières de kyo miki et okita 
Paradoxe : _ ha bâ les voilà enfin ! Tout de même ... Bâ pour la peine je m'amuser un peu.... 
..
Dans la clairière ou s'était posé okita et qui a pris sa forme humaine , le groupe ne comprenais pas se qui se passait ... Ils sentaient la présence et l'aura de paradoxe mais ne sentaient plus son odeur , de plus la présence du chaman n'émanait pas d'un point précis mais de partout autour d'eux 
Miki : _ Mais ou est ce qui il est ? 
Tout a coup la terre se mit a trembler sous leur pieds et une multitude de rubans jaillirent du sol et attaquèrent le trio , enfin disont plutôt qu'ils les embettait gentillement pour détourner leur attentions .
Soudains un grand animal mi homme mi loup au pelage roux sortit du sol pile entre les trois personnes en rugissant .... Se qui les fit sursauter
Okita réagis au quarts de tour en attrapant la bête immédiatement et la plaqua au sol , et cette dernière se mit a rire aux éclats
Kyo : paradoxe enfin , ne nous fait plus de frayeurs pareil si on t'aurai pas connu on aurais pu te tuer ! 
Paradoxe hilare : _ je sais mais c'était vraiment trop tentant !
Miki : _  tu voudrai pas reprendre ton apparence normal au lieu de faire des bêtises ?
Paradoxe : _ heu ... La par contre c'est un peu plus embêtant ... J'y arrive pas je suis bloqué 


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Dim 25 Jan - 5:02

Miyabi venez de rentrer de mission en compagnie de Kotaro alors que chacun prit une douche dans leurs propre chambre ils décidèrent de se rejoindre dans l'antichambre de la salle du trône. Après s'être détendue sous la douche il regarda sur sa table a chevet et il y trouva un petit mot l'informant que Kyo, Okita et Miki se rendait sur les terres de Hearté pour venger la famille du roi de Finalo. Il s'équipa de toute ses armes ainsi qu'un petit sac a dos ou il avait ranger divers outils de torture ainsi que quelques poisons hautement mortelle ainsi que du sang pur de loup garou. (Je compte l'utiliser pour faire souffrir Dracula.)

Il récupéra Kotaro, une fois sortit du château Xerxès sous sa forme de félin les attendaient de patte ferme. Kotaro complétement déboussolé demanda a son patron où il allait celui ci lui demanda de se taire et que cela été une surprise.

Miyabi : Et surtout arrête de m'appeler patron j'ai un prénom comme tout le monde.
Kotaro : Oui pat... Miyabi désolé.
Miyabi : Bon le temps presse monte sur le dos de Xerxès et accroche toi ça va décoiffer. Au bout de quelques heures il rejoignit le petit groupe qui s'était arrêter dans la forêt de Mistilla. Il fut chaleureusement accueillis par Kyo et Paradoxe. Le pauvre bougre était coincé sous sa forme hybride. Une fois arriver devant Okita celui ci lui fit une accolade un peu brusque., puis le prit a part. 

Miyabi : Je t'ai apporté un petit cadeau.
Okita : Lequel ?
Miyabi : Veut tu revoir ta famille défunte ? J'ai sur moi la lance du destin qui permet de communiquer avec les fantômes des êtres cher de ce que l'on a perdu.
Okita eut l'air étonné de voir un tel artefact dans les mains de Miyabi. Celui ci se dirigea vers Kyo laissant Okita en arrière pour qu'il réfléchisse a sa proposition. 
Kyo lui dit mentalement : Ce n'était pas censé être un secret que tu avais gardé cette artefact ?
Miyabi : Okita n'est pas n'importe qui je sais qu'il ne trahira pas mon secret.
Miki s’immisçant dans la conversation : Quel artefact ?
Miyabi la regarda de haut en bas : Rien la naine et bonjour quand même ! Je te jure c'est sale mioche aucun respect pour leurs aînés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Dim 25 Jan - 12:59

Okita soupirait, encore une fois tout le monde arrivait d'un seul coup à n'importe quel moment. Cependant ça ne lui déplaisait pas plus que ça, ça lui avait presque manqué cette ambiance bonne camaraderie. Il remarqua encore une personne qu'il ne connaissait pas, se tenant un peu en retrait du Mara. Il voulut s'approcher de lui pour faire connaissance mais Miyabi le stoppa et lui fit sa proposition.
C'était très alléchant mais parler une fois de plus à Anju ou à ses enfants allait ouvrir une blessure qui tente de cicatriser lentement. Il en avait grandement envie mais il devait résister à l'appel. Il mit une main sur l'épaule de l'apôtre et inspira un grand coup.

Okita : -C'est très gentil, j'apprécie la proposition mais je vais devoir refuser.
Miyabi : -Comme tu veux.
Okita : -Je ne suis pas encore prêt pour les revoir. Je veux d'abord les venger pour que je puisse me présenter fièrement devant eux. Si ça te dérange pas, je n'accepterai qu'à ce moment là.
Miyabi : -Pas de problème.

Il en profita pour demander à ce qu'on présente le jeune homme qui n'avait pas dit un mot depuis leur arrivée. La Mara s'excusa de ne pas y avoir pensé plus tôt et demanda à Kotaro de s'avancer.

Miyabi : -Kotaro, je te présente Okita, Roi de Final et des Dragons. Okita, je te présente Kotaro, Loup-garou au sang pur de la grande famille Inugami.
Kotaro : -Enchanté.
Okita : -De même ! Un loup de la famille Inugami, voilà qui est surprenant !
Kotaro : -Tu connais ma famille ?
Okita : -Seul un abruti ne connaitrait pas ta famille au moins de nom.
Miki : -Heu... c'est qui ? (Oui vengeance personnel Miki !)

Le Dragon soupira et lui expliqua que c'était une famille très puissante et influente dans le monde Loup-Garou et que beaucoup de sang pur la peuple. La Gamine mentit en disant qu'elle le savait déjà et que c'était pas la peine d'insister. Le Reptile pouffa de rire mais leur discussion furent vite interrompu par Paradoxe.

Paradoxe : -Et moi dans l'histoire ? On m'a toujours pas dit comment faire pour me retransformer !
Kotaro : -Attends, je vais t'aider.
Okita (le coupant dans son élan) : -Puis-je essayer ? Je n'ai jamais eu de jeune Loup-Garou sous la main, j'aimerais tester mes connaissances.

Kotaro recula et laissa Okita s'en charger. Satisfait d'avoir un cobaye, il s'avança avec un sourire qui faisait froid dans le dos du Chaman.

Paradoxe : -Tu es sûr de ce que tu fais... ?
Okita : -Mais oui, panique pas ! Si tu te crispes, ça va raté et tu risques d'être difforme après !

Le Chaman ravala sa salive, priant pour qu'il ne se rate pas... Le Dragon mit les mains autour de la tête de sa 'victime'. Il lui envoyé une douce vague d'énergie qui se répandit lentement dans son corps sur des points précis. Peu à peu, le jeune homme reprenait sa forme humaine, perdant ses attribut de loup un à un. En à peine une minute, tout était finit. Okita semblait content du résultat et Paradoxe se sentait étrangement détendu.

Paradoxe : -C'est... merveilleux. Je me sens bien, détendu, apaisé, qu'as tu fais ?
Okita (souriant) : -J'ai appris ça dans un livre d'acupuncture. En envoyant des décharge d'énergie à certains points, on relaxe le corps et l'esprit. C'est le mari de la naine qui m'avait appris ça.
Paradoxe : -Et bien.. heu... merci.
Okita : -Si j'en crois ton aura, tu dois encore avoir beaucoup de mal avec ta bête intérieur. Si jamais tu veux de l'aide, je pourrai te créer un talisman magique, demande le moi juste. Pour ce genre de chose je m'y connais pas mal, moi aussi ma bête est difficile à contrôler.

Il lui tourna le dos en lui faisant un clin d’œil. Il retourna vers les apôtres et proposa d'avancer au plus vite jusqu'à une taverne sinon son estomac allait dévorer le premier qui bouge. Ils se mirent en route dès que Paradoxe fut prêt et entrèrent rapidement dans la ville. Ils cherchèrent une taverne -ce qui ne fut pas trop difficile- et s'installèrent à une grande table. Miki prit des sucreries et un chocolat chaud, Kyo un thé avec des biscuits et pour les quatre hommes restants... Ils prirent de la viande à ne plus en finir.

Kyo : -Comment faîtes vous pour manger autant dès le matin ?
Okita : -L'instinct du chasseur ! Et puis rien ne vaut un bon steack !

Les trois autres acquiescèrent tout en mangeant. Miki et Kyo pensèrent qu'ils étaient dans un autre monde et qu'il ne fallait pas les déranger. Pour une fois, Okita détailla en détail pendant le repas ses motivations.

Okita : -Bon, d'après ce que m'a rapporté le messager, il semblerait qu'il y est une bête qui agit comme un vampire dans la ville. Elle traque ses victime et les vide de tout leur sang. De toute évidence, ce n'est pas Dracula le responsable direct. Il ne serrait pas assez bête pour faire autant de raffut ni pour boire du sang de si basse qualité.
Miyabi (étonné) : -Alors si ce n'est pas Dracula, pourquoi as tu besoin de nous ?
Okita : -Ce n'est peut-être pas lui le responsable mais ça a un rapport avec lui. Son odeur est partout dans les alentours. Il peut tromper mon esprit mais pas mes sens. Il faut qu'on trouve un de ces cadavres pour l'examiner. Avec de la chance, il restera un peu de magie dessus et on pourra remonter jusqu'au responsable et briser son esprit et lui extirpé la moindre information utile sans aucune pitié.
Kyo : -Et si nous ne pouvons pas pénétrer son esprit.
Okita : -Je me chargerai moi même de le faire avouer. Et si jamais... Je pense que Miyabi arrivera bien à le faire parler.
Miyabi : -Mission assez facile quoi.
Okita : -Oui mais n'oubliez pas que nous sommes dans la capitale des Anges déchus...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Dim 25 Jan - 17:40

Le groupe fut vite rejoint par Miyabi et Kotaro. Kyo fut heureux de revoir un de ces vieux amis... On moins, Okita pouvait compter sur pas mal de monde pour l'aider dans sa quête de vengeance... De plus, l'arriver de Kotaro permis à Paradoxe de retrouver sa forme humaine, même si Yko le préférait avec ses oreilles et sa queue de loup...

      Puis, ils se mirent en route pour l'auberge la plus proche. Kyo, lui portait son armure en cuire d'Ulmar rouge et noir, une toge avec capuche noir, ainsi qu'une écharpe blanche. Ils traversèrent une partie de la ville, sous les regards insistants des Anges déchu, et enfin ils arrivèrent à "la taverne du voyageur". Kyo réserva plusieurs chambres, et rejoignit ses compagnons à une tablée. De bon matin, il prit un thé avec des biscuit, mais aussi avec un fondant au chocolat, son pêché mignon. Miki le suivit avec des sucrerie, pendant que les autres prenaient une pièce de viande. Cela, le Bookman n'aurait pu le faire...

       Enfin, Okita leur dévoila son plan. Ainsi, une personne se faisait passer pour un vampire dans cette ville... Curieux...

Kyo: Sait-on combien il y a eut de victimes?
Okita: Pas avec exactitude... Mais il semblerait qu'il y en ait au minimum dix.
Kyo: Depuis combien de temps?
Okita: Quelques jours, sans doute moins de une semaine.
Kyo: Soit il est extrêmement affamé, soit il joue...
Paradoxe: Tu penses à quelque chose en particulier?
Kyo: Si l'odeur de Dracula est dans les alentours, cela veut dire que cet assassin est lié à lui d'une façon ou d'une autre. Comme le disait si bien Sir Okita, il y a qu'une faible probabilité pour que se soit Dracula en personne qui tue ainsi. Cependant, cela pourrait être un humain qu'il aurait tenté de transformer... Et étant donné sa puissance, l'humain serait devenu fou, mu seulement par une faim, ou plutôt soif, insatiable... Ou alors, il pourrait s'agir d'un Loup garou qui aurait bu une grande quantité de son sang, le rendant lui aussi fou... Se sont que des suppositions bien sûr...
Miyabi: Il nous faudrait au moins un cadavre pour les vérifier...
Okita: Mais il n'y a pas de morgue ici.
Kyo: Pour cela, il n'y a pas de soucis. Un vieil ami habite en ces lieux... Il a une collection... pour le moins particulière... Et ces meurtres non pas dû le laisser insensible...
Okita: Une collection particulière?
Kyo: Disons qu'il est attiré par la mort... Du coup, il "collectionne" des cadavres, dont la mort a été soit brutale, horrible, original... soit un mort qui a laisser intacte la personne, nous devrions trouver chez lui tout ce qu'il nous faut...
Miki: Tu as de drôle d'ami...
Kyo: Certes... Autre chose, il est meilleurs embaumeur que médecin... Même s'il pratique la medecine... Si vous voyez ce que je veux dire...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 27 Jan - 16:31

Après avoir écouter la petite précision de fin, Okita ne put s'empêcher de sourire. Décidément son ami le Bookman avait de drôle de connaissances et n'avait pas fini de le surprendre. Ils finirent leur repas en parlant de tout et de rien puis montèrent dans leur chambre. Ils se donnèrent rendez vous à l'entrée dans une petite demi heure, juste le temps de faire un brin de toilette.
Le Dragon en profita pour prendre un bain assez froid pour réguler la température de son corps. Je déteste ces régions chaude et humide... J'ai du mal à trouver la température idéale pour mon corps (reptile).
Il remplit la baignoire d'eau glacée, se déshabilla et se plongea dedans. Quand il plongea son torse dans l'eau, il lâcha un terrible hurlement qui se fit entendre dans tout l’hôtel. Les cicatrices laissées par Satan dans son dos lui faisaient terriblement mal; elles furent réanimé par le changement brusque de température. Il se crispa tellement sur la baignoire qu'il finit par la fissurer, laissant la baignoire se vider goutte à goutte.
Dracula si je te retrouve je te ferrai payer même cette douleur.. Il serra les dents, supportant du mieux qu'il pouvait la douleurs le temps que son corps se refroidisse. Quand ce fut le cas, il n'attendit pas une seconde de plus et sortit immédiatement de l'eau et se rhabilla. Il sentait encore ses chaires lui brûler le dos mais tenta de passer outre ce détail. Il descendit et alla au point de retrouvaille. Ils étaient déjà tous là, la mine plutôt inquiète tandis que lui était en rogne à cause de tout ça.

Kyo : -Sire Okita, vous allez bien ?
Miki : -On t'a entendu hurler d'un seul coup, on s'est demandé ce qui se passait !
Okita (refusant d'en dire plus pour le moment) : -Je me suis cogner la jambe sur la baignoire, rien de plus.
Miki : -Mouai. Allons y. Kyo, où se trouve ton ami ?
Kyo : -Dans le quartier Ouest, suivez moi.

Le Bookman prit la tête de l'expédition tout en jetant un regard suspect au Dragon. Il comprit qu'il cachait quelque chose mais quoi... Ils marchèrent dix minutes avant d'arriver devant une bâtisse quelque peu étrange... La vitre était teinté en noire, recouverte de plante grimpante, empêchant l'accès à la lumière. La porte semblait vieille et usée, prête à tomber au moins choc un peu trop brusque. Une pancarte avec marqué dessus 'Cabinet médicale' trônait sur l'enseigne. Encore une fois Okita se demandait comment elle tenait...
Kyo entra sans frapper, faisant retentir une clochette qui servait pour avertir la présence d'un client. Une ambiance macabre flottait dans les airs, la mort était omniprésente dans cette pièce; ce qui ne déplaisait pas à Okita qui aimait bien tout ce qui est glauque... Miki semblait un peu moins enthousiaste et se réfugiait timidement derrière ses jambes. Plusieurs bocaux aux contenus étranges trainaient sur les étagères, certains étaient vivant, d'autres non... Des animaux inconnus étaient empaillées dans des postures effrayante.

Okita (ironisant) : -Je vois que tout est fait pour attirer le client ici.
Kyo : -Je vous avais prévenu.. Par ici s'il-vous-plait.

L'apôtre les guida vers le fond de la boutique où une porte était entrouverte. Le Bookman la poussa et un spectacle assez lugubre se présenta. Des dizaines de cadavres étaient accrocher soient sur les murs, soient depuis le plafond comme dans un abattoir. Un homme était au centre de la pièce, apparemment occupé sur une table d'opération avec un... patient. Kyo fit signe que c'était lui l'homme en question qu'ils cherchaient. Okita s'approcha de lui et entendit qu'il marmonnait tout seul...

??? : -Regardez moi ces entailles dans le cou, la peau ainsi que les chaires ont été magnifiquement percées sans la moindre déchirure... Et le coeur, regardez moi dans quel état il est maintenant... Tout desséché et compressé, la force d'aspiration était telle que le pauvre homme a eu le cœur comprimé, ce qui l'a tué en quelques instant... De toute évidence ce n'est pas l’œuvre d'un vampire, oh que non... Beaucoup trop brutal pour être un vampire, il aurait plutôt savourer chaque goutte de sang... Mais qu'est ce qui a pus mettre un corps dans un tel état avec autant de délicatesse et de brutalité...

L'homme se gratta la tête, ignorant totalement la présence du groupe. Okita s'avança un peu plus et se racla la gorge.

Okita : -Hum hum, excusez moi...
??? (Surpris) : -AAAAAAH ! Qui êtes vous ? Que faîtes vous ici ? Vous voulez que je vous autopsie ?! Vous cherchez un membre, un organe en particulier ? (désabusé) A moins que vous vouliez de banals soins pour un rhume ou une plaie à recoudre...
Miki (demandant à Okita de se pencher pour lui murmurer à l'oreille) : -Kyo a vraiment de drôle d'ami... Il est complétement cinglé..
??? : -Je suis pas cinglé petite peste ! Je suis le grand Docteur Hendialys ! Un grand savant comme moi n'autorisera jamais une petite garce comme toi de me traiter de cinglé !
Kyo : -Docteur.. nous avons besoin de votre aide...
Dr.Hendialys (levant un sourcil) : -Kyo ? que faîtes vous ici ? Vous avez besoin de quoi cette fois ci ?
Kyo : -Juste que vous aidiez mon amis Dragon pour un affaire personnelle, à propos des cadavres que vous étiez en train d'examiner justement...

Les yeux du savant se remirent à pétiller, d'après ce qu'on voyait, il semblait vraiment intéressé par cette affaire...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 27 Jan - 19:27

Avant le chaman aurait surement vomis toute ses trips a cause de l'odeur de chair fraiche qui imprégnait l'air de la pièce lugubre , mais bizarrement maintenant qu'il est devenu loup garous , l'odeur était pour lui appétissante ... amusant non ? 
??? : -Regardez moi ces entailles dans le cou, la peau ainsi que les chaires ont été magnifiquement percées sans la moindre déchirure... Et le coeur, regardez moi dans quel état il est maintenant... Tout desséché et compressé, la force d'aspiration était telle que le pauvre homme a eu le cœur comprimé, ce qui l'a tué en quelques instant... De toute évidence ce n'est pas l’œuvre d'un vampire, oh que non... Beaucoup trop brutal pour être un vampire, il aurait plutôt savourer chaque goutte de sang... Mais qu'est ce qui a pus mettre un corps dans un tel état avec autant de délicatesse et de brutalité en entendant le diagnostique du fou l'homme au sourrie d'ange pensa directement a un chupacabra , cela expliquerai beaucoup de choses  ...en plus cette créature est parfaitement adapté au climat du quoi
paradoxe interrompies la discusion entre ses amis et le savant
paradoxe : _ exuser moi de vous couper mais est-ce que sur les cadavre il y a des traces de lutte ? et est ce que vous aver noter aussi des attaques de bétails ?
(le chupacabra hypnotise ses victimes donc si il n'ya pas de trace de lutte sa confirmerai l'hypothèse , de plus ces créature s'attaque plus souvent a des animaux qu'a des gens , en revanche elle ont un féroce apétit )
kyo : _ tu pense a une créature particulière ?


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 27 Jan - 20:35

Le Bookman guida le groupe jusqu'à une petite échoppe, presque en ruine. Certains carreaux de vitre étaient cassés, la partie basse de la porte était en train de moisir, tandis que le clou tenant la pancarte "cabinet médical" était complètement rouillé et menaçait de cédé sous le poids du panonceau. Kyo se retourna et vit les regards interrogateurs de ses amis... C'était vrai que l'endroit n'était pas accueillant, mais le gérant pouvait grandement les aider...

       Il entra alors, sans frapper. En pénétrant dans la pièce, l'odeur de la mort, de sang, de renfermé, et de formol vinèrent les accueillir... Un petit tintement se fit entendre. Le bruit était si claire, qu'il contrastait complètement avec l’ambiance de la pièce d'entré... Les vitres avaient été peintes en noires, Kyo éclaira donc la pièce grâce à une de ses runes... Eh Oui, il n'avait ni nyctalopie, ni infra-vision... La lumière était douce, éclairant des étagère remplis de bocaux aux contenu plus que suspect... Les rayons croulaient littéralement sous le poids des bocaux, qui étaient remplis de différentes partie de corps ou autre. Un œil par-ci, un cerveaux par-là. D'autre contenait des doigts, parfois des mains, des organes, comme des cœurs, des reins, foies, poumons, etc... Kyo passa devant un rayonnage qui exposait des fœtus d'animaux, ou d'humain. Vraiment, il n'avait pas changé depuis toutes ces années...

      Le Bookman dirigea ses amis vers l'arrière boutique. L'entré était dissimulé par un rideau de perle. Ils se dirigèrent alors vers un homme, se parlant à lui même. Il était grand, possédait de long cheveux gris, des yeux verts émeraudes. Sa tenu consistait en une blouse blanche, qui ne l'était plus vraiment, ainsi qu'un pantalon noir. Il portait des gants blanc, et tenait un scalpel... En approchant, Okita se racla la gorge se qui eut pour effet de faire sursauter le docteur...

Kyo : -Docteur.. nous avons besoin de votre aide...
Dr.Hendialys (levant un sourcil) : -Kyo ? que faîtes vous ici ? Vous avez besoin de quoi cette fois ci ?
Kyo : -Juste que vous aidiez mon amis Dragon pour un affaire personnelle, à propos des cadavres que vous étiez en train d'examiner justement...
Yko: Ah... Mon docteur préféré!
Dr.Hendialys, se prenant le menton, et prenant son coude de l'autre main: Je vois que cette affaire t'intéresse aussi, hein? Enfin, qui ne serait pas curieux de ce cas.
Kyo: Pourriez vous éclairer de votre lumière, les sombres recoins de notre méconnaissance concernant ces cadavres?
Dr.Hendialys, émettant un petit rire: Tu n'as pas changé t'as façon de parler. Tu es toujours le même malgré les années qui passent. J’espère que ton frère va bien.
Paradoxe: Excusez moi de vous couper mais est-ce que sur les cadavres il y a des traces de lutte? Et est ce que vous avez noter aussi des attaques de bétails ? 
Kyo: Tu pense a une créature particulière?
Paradoxe: Possible, mais j'attends d'avoir plus d'indice pour étayer mon idée.
Yko: Tant de mystère...
Dr.Hendialys: Tiens, tiens... Mais qui voilà...
Kyo: Il s'agit de mon protégé, Paradoxe.
Yko: Et mon mari!
Dr.Hendialys: Je vois... Vous vous doutez bien que j'ai bien sûr déjà examiné les cadavres. Il serrait dommage d'attendre qu'ils pourrissent pour les ausculter... Je compte bien vous dire ce que j'ai trouvé...
Miyabi: Mais?
Dr.Hendialys: Il y a toujours un mais... Tu sais ce qu'il en ait Kyo?
Kyo: Que veux-tu cette fois?
Dr.Hendialys: Ta dernière prestation était époustouflante! Voir la vie quitté ses yeux, alors que tu réduisait son esprit à néant... Magnifique! Il n'était plus qu'un légume!
Kyo: Et? Qu'est-ce que tu as trouvé cette fois?
Dr.Hendialys: Connais-tu les Illithides...
Kyo: Ces créature d'Outre Terre? Les Flagelleur Menteaux? Pourquoi?
Dr.Hendialys, les yeux pétillant d'exitation: Ils ont une façon bien particulière de se nourrir et de tuer leur victime... Ne laissant aucune trace, si ce n'est la peur gravé sur leur visage.
Kyo: Vous savez pourtant qu'ils ne sont pas à la surface...
Dr.Hendialys: Je sais! Je sais! C'est pour ça que je compte sur toi pour le protéger, et pour me protéger de ses attaques mentales. Ce spectacle pour mes renseignements. C'est raisonnable.
Kyo, dans un soupir: Vous êtes incorrigible, Docteur... -Il se tourna vers Okita, puis regarda le docteur- Très bien, tu as ma parole, tu auras le droit à un Illithide...
Dr.Hendialys: Quand? Ce soir?
Kyo: Quand je pourrais.
Dr.Hendialys: Ce soir.
Kyo: Très bien, ce soir.
Dr.Hendialys, sautillant sur place: Oui!
Miki: Dites... C'est quoi un Illit... truc.
Kyo: Un Illithide, ou Fagelleur mentale, est une créature d'Outre Terre. On pourrait le décrire comme un homme possédant une tête de pieuvre. Il possède une puissantes force mental et sont connu pour réduire en esclavage les peuples, et notamment manger les cerveaux par les tentacules... Voilà à quoi ils ressemblent

Illithide:
 
Miki: Mais comment ils fo... -comprenant alors- Mais c'est dégoutant!
Dr.Hendialys: Non! Ils sont magnifique!
Okita, impatientant: Bien! Que sais-tu?
Dr.Hendialys: Tu es bien impatient dis moi...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Dim 1 Fév - 23:44

(Vous m'avez fait découvrir deux bestioles bizarres xD)

Dr.Hendialys : -Tu es bien impatient dis moi...

Évidemment qu'Okita était impatient, il brûlait d'envie de se venger, de libérer toute sa rage et sa haine qu'il a accumulé ces derniers mois pour réduire à néant ce satané prince des Vampire. Son sang bouillonnait et que le docteur s'amuse à le faire autant patienter commençait à vraiment l'agacer. Il se retint et lui fit un magnifique sourire qui voulait tout dire sur le futur de l'homme s'il ne se dépêchait pas.

Okita : -Disons que la patience est parti en vacances tant que cette affaire ne serra pas résolu.
Dr.Hendialys : -Je vois... Je vais vous dire une partie de ce que je sais maintenant. Vous aurez le fin mot de l'histoire quand vous me ramènerai un Illithide; (avec un sourire) vivant bien sûr.
Okita : -Et pourquoi pas maintenant ?
Dr.Hendialys : -Qu'est-ce qui me garantis que vous tiendrez parole ? J'ai confiance en Kyo mais pas en un reptile avide de vengeance, un Mara fou, deux Loup-garou et une Elfe noire...
Okita (agacé) : -Ça va, ça va, j'ai compris, crache le morceau.

Le docteur pris un air désabusé et marché d'un pas lent vers le cadavre à moitié disséqué sur la table d'opération. Il tournait autour de la table et accompagnait ses paroles par des gestes, montrant diverses parties du corps.

Dr.Hendialys : -Commençons par le plus simple. Le corps ne présente aucune séquelles à l'exception des traces de morsures dans le cou. Ça sous entends qu'il n'y a eue aucune brutalisation lors de l'attaque, la victime à sois été tué instantanément lors de la morsure, soit elle a été paralysé. Pour en revenir sur la morsure, les crocs qui ont percé la peau sont aussi aiguisé que ceux d'un vampire au sang pur... L'épiderme à été percé avec délicatesse sans déchirer les chaires. Comme je le disais, la puissance d'inspiration du sang est... (yeux pétillants) fabuleuse. Si puissante que le cœur lui même à été comprimé, compressé... Un véritable chef d’œuvre de la nature...
Okita : -On a déjà entendu tout ça, dis nous quelque chose de nouveau...
Dr.Hendialys : -Patience la salamandre ! J'allais y venir...

Le Dragon grommela dans son coin, se retenant d'assassiner l'homme par respect pour Kyo. De plus la douleur dans son dos était revenu de plus belle, le faisant affreusement souffrir. Il essayait de rester le plus stoïque possible pour ne pas inquiéter ces amis.

Dr.Hendialys : -La chose qui a attaqué ce pauvre homme n'est pas -ou plus- humain. Dans tout les cas c'est quelque chose ou quelqu'un qui a créé l'être qui commet ses magnifique meurtres. Je pourrais en dire plus en faisant quelques analyse supplémentaire mais vous connaissez le tarif...

L'attention d'Okita fut attiré par ce détail. Comme il le pensait, il se pouvait que Dracula soit en lien avec cette histoire. Il se pourrait même que ce soit lui le 'créateur' de ce monstre. Plus impatient que jamais, il fit demi tour sans dire un mot pour commencer à sortir de la boutique pour se mettre en chasse. Il fut interrompu par le docteur au niveau du rideau de perle.

Dr.Hendialys : -Si tu veux mon avis la salamandre, tu ne devrais pas négliger la douleur qui ronge tes chaires.
Okita (sans se retourner) : -Mêles toi de ce qui te regarde et analyse ce corps en vitesse.
Dr.Hendialys : -Ta vanité te perdra, comme tout ceux de ton espèce.
Okita (tournant la tête, dévoilant ses yeux bleus) : -Insulte une fois de plus mon espèce et tu rejoindras les cadavres que tu aimes tant examiner.

Il repartit aussitôt dehors, n'attendant pas de réponse. Il inspira une grande bouffée de l'air frais matinale et s'assit sur les marches. Il invoqua une flammèche qu'il fit danser au bout de ses doigts pour le distraire de sa douleur en attendant ses camarades. Dès qu'ils arriveraient, ils se mettraient en route pour chasser ces fameux Illithides. Une autre chose l'inquiétait cependant, la pleine lune était ce soir...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Lun 2 Fév - 20:00

Kyo avait vu Okita partir après les propos désobligeants de son ami. Le Bookman soupira un grand coup, et assez bruyamment pour ce dernier l'entende.

Dr. Hendialys: Qu'as-tu à soupirer ainsi mon cher Kyo?
Kyo: Vous auriez pu avoir plus de tact envers Sir Okita.
Dr. Hendialys: Tu me connais... Je dis ce que je pense sans avoir peur des conséquences.

     Le Docteur se tourna alors vers un bureau remplis de paperasse, d'outils de dissection et d'autre bocaux au contenu plus que bizarre...

Kyo: Tu as déjà tes conclusions, n'est-ce pas?
Dr. Hendialys: Tu ne me sous-estime pas, hein? Peut-être que je les ait... Peut-être pas! Qui vraiment ce que j'ai déjà fait. Mais vas! Les Illithides ne peuvent attendre!

     Sur ces paroles fermes du docteur, Kyo indiqua la sorti au groupe, et rejoignit le Dragon qui les attendait déjà de pied ferme, impatient de vouloir terminer cette requête saugrenue et de savoir qui était l'auteur de ses meurtres.

Okita: Bien! Dis-moi Kyo, où pourrions-nous trouver ses... Illithides, c'est ça?
Kyo: Ce sont des créatures d'Outreterres, c'est-à-dire qu'il se trouve bien en dessous de nos pieds. Beaucoup l'ignore, mais sous terre se trouve un vaste réseaux de galerie et de grotte qui sont habités par des créatures qui ne voient pas lu lumière du Soleil. Aller les chercher à pied prendrait beaucoup trop de temps, et serait extrêmement dangereux. 
Miki: Mais on va faire comment alors?
Kyo: Je compte bien en invoquer un. Je vais commencer les préparatifs, le cercle d'invocation, une barrière de protection et un filtre qui atténuera la lumière, mais qui nous permettra de toujours bien voir l'Illithide. Pendant ce temps, il me faut une victime, une qui mourra sous les coup de l'Illithide pour le plus grand plaisir de notre Docteur.
Okita: Je m'occupe de l'humain!
Miyabi: Je l'accompagne! On ne sait jamais, ça peut toujours être amusant.
Kyo: Parfait, allez-y, je vais préparer le reste...

      Le groupe se divisa alors en deux, chacun vaquant à ses occupations. Kyo sorti une de ses craies, et commença à tracer le cercle d'invocation. Malheureusement, le pendentif que lui avait donné Miyabi ne pouvait contenir une aussi grande quantité de pouvoir sans se fissurer, ce que le Bookman voulait éviter. Il demanda en même temps à Paradoxe et à Miki de faire les deux autres barrières. L'une servirait à protégé le groupe de l'Illithide et l'autre à le protégé du soleil couchant, dont les rayons pouvaient lui causé de grave blessure. L'autre à protéger le groupe des attaque mental redoutable de la créature...

      Une fois le tout fini, Kyo fit un tour vite fait du pentacle afin de s'assurer qu'il n'y avait aucune erreur. Il rectifia deux ou trois petites choses, et attendit alors le retour du Mara et du roi de Finalo. Ils n'attendirent que quelques minutes, avant de revoir les deux silhouettes familières, trainant un humain bâillonné. Kyo ordonna de le poser dans le cercle, et qu'une personne aille chercher le Dr. Hendialys. Ce fut Paradoxe qui y alla, et le ramena quelques seconde plus tard. Le docteur avait le regard pétillant, et sautillait sur place....

       Kyo s'assit alors, et commença à prononcé une incantation en une langue inconnu de tous. Il s'agissait d'une langue ancienne, venu des profondeur de la terre. Le cercle magique commença à faiblement éclairer, avant de laissé échapper un fin brouillard qui matérialisa la créature tant attendu. L'Illithide, ou Flagelleur mental se trouvait devant le groupe, et devant les yeux écarquillés de l'humain qui n'avait jamais vu une de ces créatures de l'enfer... L'humanoïde possédait une stature altière, un certain respect pouvait se dégager de lui. Il possédait une longue robe noir, rehaussé de crane, avec une encolure faite de phalange humaine... Il posa son regard sur les membres du groupe, les jaugeant du regard.

       Alors, la barrière instauré se tordit un coup, dans un grand fracas avant de reprendre sa forme d'origine. Une voix claire se fit entendre dans chaque esprit, c'est l'Illithide qui parlait par télépathie.

Lith-Undare: C'est une bien belle barrière que voici... Même mes attaques psionique ne peuvent rien faire... Quel honte. Je ne m'attendais pas à être invoqué comme une simple créature... Je vaux mieux que cela comme même. Mon nom est Lith-Undare, que voulez-vous de moi, stupide mortel...
Dr. Hendialys: Ils sont encore mieux que ce que j'avais lu!
Lith-Undare: Ta voix commence sérieusement à m'irriter... Tu as de la chance d'être protégé, sinon je ferais de toi mon repas.
Okita: C'est pour ça que tu es là! Tu as un humain là bas, tu as qu'a le manger et tu repars direct!
Lith-Undare: Un dragon s'adresse à moi ainsi? Tiens bien ta langue, en tant qu'esclave, tu dois être particulièrement efficace, où même en combattant.
Okita: Fais là queue dans ce cas là.
Kyo: Si je puis me permettre, Sir Lith-Undare, cet humain vous ait généreusement offert en repas, veuillé le prendre, et vous pourrez ainsi partir.
Lith-Undare: Un Bookman ici aussi? Il y a bien des races présentes ici... Mais aucune ne valent la mienne.
Kyo: Je vous pris d'accepter ce cadeau, et je pourrais vous renvoyer d'où vous venez.
Lith-Undare: Je vois que je n'ai pas le choix... Bien.
Kyo: Les âmes sensibles détournez le regard...

     Le Flagelleur mental se rapprocha de sa victime, qui tentait de lui échapper, mais qui ne trouvait que le mur invisible de la barrière. Le docteur, lui, était littéralement plaqué sur celle-ci. Lith-Undare lança un sort mental, qui atteint sans problème l'humain, qui lui fit perdre toute sa conscience. Tout ce qu'il entendait était les ordres de l'Illithide. L'humain se mit alors debout, le regard vide attendant son sort... Le prédateur s'approcha d'un pas félin. A la hauteur de son repas, ses tentacules se fixèrent alors sur le visage de sa proie.

Lith-Undare: Tu n'es bon qu'a être mangé... Finalement, seul les Bookman font de bon Illithide... Enfin quand ils veulent.

     Kyo ne releva pas. Alors, les tentacule de pieuvre, qui formait la tête de l'Illithide, commencèrent à glisser sur la peau du visage de l'homme. Ces dernière, pour atteindre le cerveau, pénétrèrent sans ménagement dans les narines, la bouche, et les oreilles, brisant le tympan, et atteignirent leur objectif. Après quelque secondes, où l'on pouvait entendre des bruits de sussions, les tentacules se retirèrent, et l'homme s'effondra à terre.

    Enfin, Kyo révoqua la créature...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 5 Fév - 15:10

Le spectacle qu'avait offert l'Illithides avait écœuré Okita et pourtant il en faut pour le faire... Mais voir toute ses tentacules glisser dans les orifices du pauvre homme pour suçoter la matière grise de la victime avait un effet particulièrement répugnant. Le docteur quant à lui était fou de joie et dansait comme un petit fou autour de la barrière pour ne louper aucun détail. Quand ce fût finit, il prit un air de chien battu et se dirigea vers Kyo.

Dr.Hendialys : -C'était merveilleux ! Je sais enfin comment ils tuent leur victime, c'est fascinant ! Cependant...
Kyo : -Cependant ?
Dr.Hendialys : -J'aimerais bien revoir encore une fois ! C'était trop rapide ! Et cette fois j'aimerais le garder en tant que cobaye !
Kyo : -Docteur... il ne faut pas abuser des bonnes choses...
Dr.Hendialys : -Allez s'il-vous-plait Kyo !
Kyo : -Je refuse définitivement, c'est bien trop dangereux.
Okita (s'agitant un peu) : -D'autant plus que la nuit va tomber.
Dr.Hendialys : -On a peur de la nuit la salamandre ?
Okita : -Je jure que c'est toi qui va bientôt avoir peur de la nuit si on ne rentre pas.

Le soleil se couchait et ce soir c'était la pleine lune, il valait mieux pour tout le monde de rentrer dans l'échoppe du Docteur avant que la lune pointe le bout de son nez. Si jamais Okita se faisait toucher par la lumière sélène, ça risquait d'être plus compliqué que prévu... Le vieux fous semblait l'avoir comprit avant ses camarades, ce qui l'irritait au plus haut point. Le Bookman lui fit une remarque, il avait sûrement dû lire dans les pensées du Docteur.

Kyo : -Sir Okita, j'ai comme l'impression que vous nous cachez quelque chose.
Okita : -Rentrons au plus vite dans l'échoppe, c'est tout ce qu'il y a à savoir.
Kyo : -Il va falloir nous donner des explications.
Okita : -Plus tard, le temps presse.

Il tapa du pied, montrant son impatience et dès que ses compagnons furent convaincu, il courut presque jusqu'à la boutique que le Docteur avait laissé ouverte. Quand ils refermèrent la porte, le Dragon soupira de soulagement. Ses amis quant à eux, attendaient des explications et il fut obliger d'en donner.

Okita : -Je suis peut-être vivant mais mon séjour en enfers m'a laissé quelques séquelles...
Dr.Hendialys : -Je le savais ! Je le savais ! Tu n'es qu'une coquille vide ! Ton âme ne t'appartient plus ! Je veux t'examiner ! Tu es un mort vivant !

Le Dragon foudroya l'homme du regard pour lui imposer le silence, chose qui marcha assez bien. Le Bookman reprit à sa place.

Kyo : -Et donc ? Quelles sont ces séquelles ?
Okita (hésitant) : -Et bien.. Disons que les rayons de la pleine lune ont des effets... dévastateur sur moi maintenant...
Miki : -Sois plus précis ! Arrête de tourner autour du pot.
Okita : -Bon ça va, je perd le contrôle de mon corps et devient la marionnette de Satan. De plus la lumière me brûle la peau et me transforme en un monstre difforme et innommable. Je ne peux pas me permettre de sortir dehors cette nuit.
Kyo : -Est-ce donc cela que vous cachez depuis le début ?
Okita : -Oui
Kyo : -Il y a autre chose.
Okita : -Vous saurez une autre fois. Docteur, tenez votre part du marché maintenant.

Il changea rapidement de sujet pour éviter d'autres question dérangeantes. Le Docteur reprit son air désabusé et lui donna le fin mot de l'histoire.

Dr.Hendialys : -Bon d'accord. Ce n'est pas une créature humaine qui fait ça. Au mieux c'est un animale qui peut se changer en humain, au pire ça reste juste une simple bête féroce avec un instinct de prédation extrêmement développé. Il a quelque notion de magie et de toute évidence, c'est quelqu'un qui lui a donné toutes ces capacités. Peut-être l'homme que vous cherchez... Pour le savoir il va falloir le capturer vivant et me le ramener. Il devrait vivre dans une forêt avoisinante, il est de petite taille, un mètre de hauteur tout au plus, très agile et rapide, ne sors que la nuit; la tâche ne va pas être facile pour vous.
Okita : -C'est tout ?
Dr.Hendialys : -Je ne suis pas Dieu, je n'ai pas la connaissance absolue !
Okita : -Très bien... ça suffira pour l'instant... On se met en chasse dès demain.
Miki : -Et pour ce soir ?
Okita : -Soit on passe la nuit ici, soit vous trouvez un moyen de retourner à l'auberge sans que je me fasse toucher par les rayons lunaires...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 5 Fév - 16:47

pendant le repas du monstre a tete de pieuvre l'ilithide avait réussis a se glissé dans la tete de paradoxe et l'a asservi 
le monstre le controlais par la penser et empechait le chaman de manifester le moindre signe suspect il commence par fouiller dans la mémoire de sa victime pour mieux comprendre la situations : 
Un groupe d'étranges personnes l'invoque pour lui offrir un repas et le révoquer juste apres , ça n'a pas de sens 
...
Quand il comprit que c'est l'étrange médecins qui a demander a observé un représentant de sa race il hypnotisa l'homme
 au sourire d'ange et lui confia un ordre 
lith Undare  : _ a présent tu vas devenir ma marionette obéis moi jeune loup tu ne peux pas me résister 
l'homme a tête de poulpe lui confia un ordre et disparue une fois le repas finis et paradoxe oublia aussitot l'intrusion de l'ilithide dans son esprit , tout le groupe rentrèrent a l'abris de la lumière de la lune sous la demande de okita 
Pendant que le dragons expliquait sa situations délicate et que tout le monde l'écoutait  le chamans sombra sous l'emprise de l'ilithide, ses cicatrises se rouvrire formant un large sourire d'ange ensanglanter  dévoilant ses crocs de loups garoue 
et ses yeux ambre exprimait le regards d'un déséquilibrer mentale et mit  a rire continuellement comme un fous 
kyo : _ mas qu'est ce que ...
le docteur hilare: _ il est sous l'emprise de l'ilithide 
le chaman possédé regarda un instant le scientifique fous et lui ft éclater la tete sous les ordre de son "maitre" 
kotaro tenta de métriser son loups beta mais celui-ci se retrouva clouer au murs par les instrument de chirirurgie de l'anciens docteur les trois apôtres tentèrent également de neutraliser le protégé de kyo mais celui - ci leur échapait grace a ses rubans et ses pouvoir tendit que okita ne pouvait se battres t tentait d'éviter es rayons de lunes qui passait par les breches créé lors du combat 
paradoxe s'échappa de la maison et se dirigea en direction de la forets , son rire stridents pouvait s'entendre a des kilomètres a la ronde 
une fois éloigné de la troupe sans se soucier de si il était suivit ou non il créa un gouffre qui le dirigerai vers son maitres dans le monde sous terrains guider par ses ordres 
lith undare : _ te voila enfin esclave j'ai failli attendre 
paradoxe ne répondit pas affichant son sourire éternels et continuant de rire 
l'ilithide se retrouva démembré et les tentacules déchiqueter par celui qu'il pensait être son esclave lui arrachant des crie de douleurs inhumains 
le loup s'approcha alors de son boureau pour lui dire quelque chose , articulant dificelement a cause de son sourire sa vis était changé il y vait deux vois qui qui parlait en meme temps de façon unis , la vois habituel du chamans additionner de cele de la bete en lui 
paradoxe : _ tu pensais me contrôler mais tu n'a fait que me libéré 
puis il dévora l'ilithide


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Ven 6 Fév - 19:19

L'ami de Kyo avait enfin eut ce qu'il voulait, et avait fait par de ses découvertes à Okita comme promis. Tout semblait aller pour le mieux. Enfin, le Bookman avait été naïf, tout ne va jamais bien, jamais... Alors que Kyo parlait avec le Docteur, sur une autre créature pour le moins intéressante, Paradoxe avait commencé à se comporter étrangement. L'apôtre avait déjà remarqué cela, mais il l'avait mis sur le compte de la pleine lune qui se manifestait. Grave erreur. Il n'a pas envisagé une seul seconde que l'Illithide avait pu franchir qu'une quelconque manière sa barrière qu'il pensait infranchissable... Et voilà où ils en étaient arrivé.

      Le Chaman, le sourire aux lèvres, riait... Riait tel un dément. Son rire parvint aux oreilles du Bookman. Ce dernier le regard d'un air étonner, cherchant la raison de cette hilarité... Lorsqu'il comprit enfin, il n'eut pas le temps d'effectuer le moindre geste. Même son ami avait comprit avant lui, et l'avait signalé de vive voix... Qu'arrivait-il donc au Bookman pour ne pas avoir remarquer l'emprise de l'Illithide sur son protégé? Alors qu'il allait raisonner Paradoxe, Kyo ne senti qu'un brise caresser son visage. Quelques mèches volèrent lorsque le Chaman avait attaqué le Docteur... Une seul suffit afin de lui offrir le repos éternel. Kyo senti un liquide chaud l'éclabousser derrière lui... Il se retourna lentement, et vit le corps du Docteur Hendialys, décapité, tomber à ses pieds...

    Malgré la lutte qui s'en suivit, ils ne réussirent à capturer le Chaman possédé, qui s'en alla vers la forêt d'un pas rapide dans sa forme de lycan. Tous le regardèrent, sauf Kyo dont le regard fixait un point dans le vide... Profitant de cette état de choc, Yko reprit le contrôle du corps, fit apparaître un double, et sépara les âmes. De son côté, Yko parti sur les traces de son amant, tout en criant aux autres de ne pas le suivre. Pendant ce temps, il cherchait un moyen de faire revenir la personnalité de Paradoxe au détriment de l'Illithide. Il arriva rapidement à l'orée de la forêt, et profita du lien qu'il avait tissé avec Paradoxe afin de le localiser et de se diriger.

     Sur ces entre-faits, Kyo, dépourvu de l'âme de son frère, s'effondra à genou. Il avait eut au fond de lui un mauvais pressentiment, il savait que l'invocation du Fagelleur mental était une mauvaise idée, mais il ne pensait pas que cela prendrait une telle tournure... De son regard vide, il regarda le cadavre... Le sang avait fini de suinter de sa plaie. Une grande flaque entourait le corps, tintant les cheveux argent du docteur d'un rouge écarlate, et commença à atteindre les genoux du Bookman. Dans son dos, il senti le sang coulé, tout le long de son échine... Une étoile de sang, et d'autre tissu humain ornait désormais le mur... La vue du Bookman commença à s'embuer... Il venait enfin de réalisé réellement qu'il avait perdu un ami cher... Très cher... Il remarqua alors une pelle dans un coin de la salle. Feu le Docteur l'utilisait quand il s'improvisait fossoyeur...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Sam 7 Fév - 22:37

Une fois son repas terminer le loup garou regagna la surface ou il vit son bien aimé pres du gouffre .
En voyant paradoxe recouverts de sang de bleue yko compris que le Chamans s'était chargé du poulpe
yko : _ Paradoxe , c'est moi , je suis venu te chercher 
paradoxe s'exprimant de sa double vois et continuans de rire :_ ho mais que voila une délicate attentions hihihi , c'est tellement mignons ! hahaha
yko : _ je compte te ramener parmis nous, viens avec moi , ne m'oblige pas a utiliser la maniere forte , tu sais que sa me déplairait !
paradoxe : _ tout cela est touchant vraiment ! hahaha mais je ne compte pas te suivre ou me laisser faire hihihi 
A ses mots plusieurs rubans enflammé  sortit du dos de paradoxe lancèrent l'assaut en directions du bookmans . Mais les morceaux de tissus se figèrent tout seul avant même d'avoir atteint le champs de forçe que yko avait levé autour de lui , et une vois résonna dans la tête de l'homme au cheveux de blés 
paradoxe de sa voix habituels : _ aide moi
il n'en fallu pas plus a yko pour réagir , il contait bien venir au secours de son amants que cela lui plaise ou non, il envoya vague d'énergie qui envoya le loup contre un arbre et le ligota grace aux chaines magiques qu'il avait invoquer privant le loup de ses pouvoirs et lui faisant reprendre forme humaines 
Puis il s'approcha de paradoxe et lui dessina une rune sur le front le maintenant dans un coma artificiel qui lui fit perdre connaissance instantanément 
Des que son promis fut maîtriser il le prix dans ses bras 
yko : _ je te promet de trouver une solutions 
puis il déposa un baisser sur le front de l'homme au sourire d'ange 

[...]

Paradoxe se réveilla enfin cette fois ci il était lui même allonger et solidement attacher sur la table d'opérations dans le laboratoire du docteur , toute les personnes présentes autour de lui le fixait attentivement près a dégainer leurs armes au moindre mouvement suspect de la pars du chaman .
Paradoxe regarda un instant sur les le sang qui ornait les murs , se souvenant parfaitement de se qu'il avait fais , puis dirigea son regard remplit de honte  vers kyo 
paradoxe : _ je n'ai aucune excuse pour se que j'ai fais , je suis près a recevoir ma punitions 

(hors rp : le coté cinglé psychopathe est une des facettes de paradoxe , c'est la première fois qu'elle se manifeste mais ce ne sera pas la dernière


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikiAA
avatar
Messages : 22

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Sam 7 Fév - 23:18

un peu plus tot 
la nuit était tombé sur hearté et la pleine lune éclairait le chemin du petite fille blonde au regard d' améthyste . La petite Niki se dirigeais vers la vieille maisons d'ou provenait des auras biens familières pour elle. la petite elfes noir frappa a la porte d'entrer mais ne reçu aucune réponse, pourtant elle savait qui était présent dans la maisons et pris l'initiative d'y entrer. la premières pièce présentait un décors bien peux chaleureu  il y avait des bocaux contenant toutes sorte d'animaux et d'organes peu appétissant , pour un docteur on aurait pu faire mieux comme acceuil ! 
et se dirigea dans le laboratoire ou elle trouvait les personnes qu'elles cherchaits saluant ses autres apotres ainsi que kotaro et fit un acceuil plus chaleureux a sa soeur et okita . 
Puis elle constata que les murs de la pièce était tapisser d'éclaboussure de sang et de morceaux de chairs et kyo était agenouiller prés d'un corps décapité , le regard remplit de tristesse et de remords 
niki : _ mais que s'est il passé ici ?


L'ombre ne cherche pas à éclipser la lumière 
mais a la sculpter, la souligner la mettre en relief 
sans le fusain de l'ombre 
la page serai vierge et nos regards aveugles

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Lun 9 Fév - 19:24

(quelque minutes avant)
      Yko était sorti précipitamment du cabinet du docteur Hendialys, en ordonnant aux autres de ne pas le suivre, et s'était lancé à la poursuite de son amant. Ce dernier était sous sa forme mi-humaine, mi-loup, et s'enfonçait dans les ténèbres de la nuit, ainsi que dans les méandres de la forêt avoisinante... En arrivant à l'orée de cette forêt, la vue du Bookman ne pouvait traversé l'obscurité ambiante, il sorti alors de son petit fourre tout, un bâton rétractile, qu'il déplia soigneusement, avant de l'illuminé... Ainsi paré, il laissa son lien privilégié avec Paradoxe le mener jusqu'à lui.

       Après plusieurs minutes de marche, un bruit de mastication se fit entendre. Yko le suivit, et tomba alors nez-à-nez avec Paradoxe, en train de manger les restes de l’Illithide. Déjà que ces créatures avait une constitution physique très faible, face à un Loup-garou, il ne pouvait rien faire. Voyant son amant arrivé, Paradoxe se releva d’une façon saccadée, arborant toujours un grand sourire et un regard de fou à interner…

Yko: Paradoxe, c'est moi , je suis venu te chercher 
paradoxe s'exprimant de sa double vois et continuant de rire: Ho mais que voila une délicate attentions hihihi , c'est tellement mignons ! hahaha
yko: Je compte te ramener parmi nous, viens avec moi, ne m'oblige pas a utiliser la manière forte, tu sais que sa me déplairait !
Paradoxe: Tout cela est touchant vraiment ! hahaha mais je ne compte pas te suivre ou me laisser faire hihihi.

       Sur ces paroles les rubans de fenris, enflammés, sortirent du dos de Paradoxe et attaquèrent le Bookman. Alors qu’il s’apprêtait à réagir passivement, c’est-à-dire laissé les rubans s’écrasé face au champ de force, Yko entendit distinctement son amant lui demander de l’aide… Alors, il n’hésita pas. L’homme qu’il avait en face de lui n’était pas le Paradoxe qu’il connaissait. Yko esquiva alors gracieusement l’attaque, avant de lancer un sort d’enchaînement au Chaman, le privant de tous ces pouvoirs, tant chamanique que ceux de Loup-garou… Paradoxe se débattait afin de se sortir de l’étreinte glacé des chaînes, en vain… Yko s’approcha alors, et posa sa main sur le front de son amant. Il le plongea alors dans l’inconscience, et commença à explorer l’esprit de Paradoxe afin de retrouver l’original. Le Bookman découvrit alors que la servitude imposé par le Fagelleur Mental avait créé une nouvelle personnalité chez Paradoxe. Il l’enferma alors, bien que cela n’était que temporaire. Une fois cela fais, il prit Paradoxe dans ces bras et le ramena dans le cabinet, l’attacha et attendit son réveil, afin de déterminer s’il avait retrouvé sa personnalité d’origine.

     De son coté, Kyo prit la pelle et s'en alla dehors, afin d'offrir une sépulture convenable pour son ami. Bien qu'il savait qu'il était athée, le Bookman lui récita quelque prières pour le salut de son âme. Il avait demande aux autres de ne pas sortir, de le laisser seul. Pour Okita, cela le soulageait, il pouvait éviter les rayons de la pleine lune. Kyo entendit derrière lui le retour de son frère. Yko connaissait l'état d'esprit de Kyo, et conclu qu'il fallait le laisser seul... Après avoir fini son oraison funèbre, Kyo rentra dans l'échoppe, et se mit dans un coin de la pièce, seul, sans prononcer la moindre parole.

     Niki entra alors, et voyant les visage déconfis de ses amis, ainsi que l'odeur de sang omniprésente, elle s'empressa de demander ce qui avait bien pu se passer ici. Ce fut Yko qui lui répondit, lui expliquant en détails l'affaire. Une fois cela fais, Paradoxe se réveilla. Yko le regarda intensément, et lorsque la mémoire du Chaman revint, il sut que son amant était de retour...

   
Paradoxe: Je n'ai aucune excuse pour se que j'ai fais, je suis prêt a recevoir ma punitions.

      Tous les yeux se tournèrent alors vers Kyo, qui ne disait rien. Une larme coulait sur sa joue. Se rendant compte qu'il était au centre de l'attention, il voulut parler, mais aucun bruit ne sorti de sa gorge. Il ferma les yeux, et alors une voix distincte se fit entendre chez tout le groupe.

Kyo: Il semblerait que je souffre momentanément de mutisme, je vous parle donc à chacun par télépathie.

     Sur ces mots, il regarda ses mains, qui tremblaient encore, sous l'effet du choc.

Kyo: J'ai l'impression d'avoir sous-estimé cet épisode... J'ai perdu ici un être cher, sans doute à cause de mon incapacité à estimer le danger... Ne m’interrompez pas, s'il vous plait... J'aurais du refuser la proposition de mon ami. Nous aurions pu trouver un autre moyen d'avoir ces informations, et il serait toujours vivant... Pour le moment, Paradoxe, tu est peut-être fautif, certes, c'est toi qui a causé le coup fatale à feu Dr. Hendialys, Yko ne sera donc pas présent pour le moment. Quant à une punition plus sévère, nous en reparlerons lorsque nous seront seul, car je suis moi aussi coupable dans cette affaire... Une chose plus importante est à faire pour le moment. Nous devons aider Sir Okita dans sa quête...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 10 Fév - 17:14

(On continue le Rp à 3 s'il le faut, tant pis. Au passage si vous avez une idée de Rp où je peux incruster Akura et Mizuki, ça serait génial de m'en parler par MP. Et faudrait que ça change d'une coopération forcée xD)

Tout s'était passé extrêmement vite dans la chambre de dissection du Docteur. Quand Paradoxe commença à perdre le contrôle, tout le groupe fut surpris et choqué mais pas Okita. Il se doutait bien que le jeune Loup allait perdre les pédales à un moment ou un autre. Contrôler la bête qui habite chacune des races animales est beaucoup plus difficile qu'il n'y parait et à en juger par ce qu'il venait de voir; celle ci avait momentanément prit le contrôle du Chaman grâce à l'Illithide. Le seul gros problème pour le Dragon avait été d'éviter soigneusement chacune des attaques mais aussi les rayons lunaires qui s'infiltraient par la moindre brèche du toit ou des murs. Il y réussit plus ou moins car le haut de sa main gauche fut touchée et brûlée, laissant les os à l'air libre. Il ne ressentait aucune douleur mais il savait très bien ce que ça signifiait...
Il se planqua dans un soin sombre en attendant que tout le grabuge soit terminé. Quand Yko ramena son amant et l'attacha sur la table d'opération, il se releva, voulu se diriger vers le groupe mais fut stoppé net par un halo de lumière.

Okita : -Je veux pas faire le chiant mais il y a quelqu'un pour réparer ses maudits trous dans les murs ?!
Yko : -Je m'en occupe.

Il écrivit une rune sur les murs et ces derniers reprirent leur état d'origine, plongeant de nouveau la pièce dans le noir. Le Dragon alluma plusieurs flammèche qu'il fit voleter dans les quatre coins de la pièce afin de retrouver une vision acceptable. Quand tout fut de nouveau normal il s'approcha du jeune chaman, l'examinant. Il voulu le toucher mais Paradoxe se réveilla.

Paradoxe: -Je n'ai aucune excuse pour se que j'ai fais, je suis prêt a recevoir ma punition.

Kyo répondit par télépathie, expliquant son mutisme temporaire et son éventuel sanction. Okita soupira, il trouvait ça tellement idiot de punir quelqu'un pour avoir laisser quelques seconde échappé sa bestialité... Il ne dit rien cependant pour ne pas plus blesser le Bookman, se contenant de l'écouter. Quand il eut finit, il demanda la parole que Kyo lui accorda.

Okita : -Veux tu prendre un peu de repos avant de continuer la quête ? Pour te remettre du choc.
Kyo : -Je ne veux pas vous faire perdre plus de temps Sir Okita...
Okita : -Idiot, tu viens de perdre un ami et tu ne penses qu'a ne pas me faire perdre du temps ? Pardonne moi mais t'es complément crétin sur ce coup là. Si je te propose du repos c'est que je veux bien t'en accorder...
Kyo : -C'est trop aimable... Je ne mérite pas autant d'attention alors que je suis incapable de protéger mes amis, ça fait déjà la deuxième fois... Vous et le Docteur...
Okita : -Tu réfléchis trop ! De toute manière je suis bloqué pour cette nuit, on ne peut pas avancer plus loin dans l'enquête. Je te propose donc qu'on trouve un moyen de rentrer à l'auberge, que nous nous reposions cette nuit et que demain tu me dises si ça va mieux. Est-ce que ça te va ?
Kyo (après réflexion) : -Je pense que oui.
Okita : -Parfait ! Il ne reste à trouver un draps complément opaque pour me couvrir, détacher le psychopathe ambulant et aller nous coucher !
Miki : -Ouep ! Mais dis moi Okinou, t'as quoi à la main ?

Et merde.... Il ne voulait pas qu'ils le voient mais il avait complément oublié de le cacher. Il déchira un bout de son T-shirt et en fit un bandage pour que ses camarades n'en voit pas plus. Il pensa qu'ils n'étaient pas prêt psychologiquement à tout savoir sur son nouveau corps. Ils se mirent alors à chercher partout dans l'échoppe quelque chose capable de protéger Okita des rayons lunaires. Paradoxe quant à lui était toujours attaché, demandant sans cesse qu'on le libère...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 10 Fév - 19:07

(J'ai bien quelques idées, mais cela repose toujours sur une coopération forcée^^')

      Après son petit monologue, Kyo vit le regard réprobateur d'Okita. Il se doutait que le Dragon n'était pas d'accord avec les méthodes et la punition qu'avait exprimé le Bookman, cependant , ce dernier ne savait comment réagir autrement. Sa connaissance sur ses propre sentiments et ses limites mentales lui etaient floues... Il était pris de tremblement au niveau des mains, et ne savait comment résoudre ce problème. De plus il était atteint de mutisme temporaire.... Apparemment, il a sous estimé sa résistance mental... 

         Du coup, la proposition de son ami lui fit grand plaisir, même s'il ne voulait le ralentir dans son enquête. Cependant, devant les faits que lui avait exposé le roi de Finalo, il ne pouvait plus refuser sa généreuse offre de repos. Il détacha Paradoxe et se mit alors a chercher un tissu suffisamment opaque afin de protégé Okita des rayons néfaste de la pleine lune. Avec l'enchantement lancé par Yko, Paradoxe pouvait rester lui-même pendant quelque temps... Kyo trouva aisément un tissu mortuaire, non utilisé et neuf, plutôt opaque. Cependant, il préféra prendre plus de précaution, et lança une barrière magique sur le linceul. Plus aucune lumière ne pouvait le traverser.

      Kyo proposa alors ce drap au regard du Dragon. Celui-ci lui fit confiance, et en fit une  longue toge avec capuche. Cette dernière tombait jusqu'à ses pieds, et recouvrait son visage, mais il arrivait toujours a se repérer dans l'espace. Pendant qu'Okita se vêtit de l'habit protecteur, Kyo ne put s'empêcher de regarder la main bandée. Lors de la bataille, Okita à dû être blesser, cependant, s'il n'arrive pas à se régénérer, serait-ce un blessure faite par la magie? Pourtant, lors du combat, Paradoxe n'en a pas utilisé, alors, le roi de Finalo a t-il subi des effets des rayons de la lune?

      Dans tous les cas, Kyo ne le questionna pas, déjà parce qu'il avait honte de sa conduite, et si son ami prenait soin de ne rien montrer, c'est qu'il avait ses raisons. Le parcours jusqu'à l'auberge la plus proche se fit dans un silence pesant... En entrant, Okita ordonna à Kyo d'aller se coucher, aucune négociation n'était possible. Il verrait ensuite dans quel état il se trouverai le lendemain. Voyant le caractère irréversible de la parole du Dragon, le Bookman se dirigea dans une des chambres, Paradoxe le suivant. En pénétrant dans la pièce, Kyo se plaqua contre un mur, et glissa lentement vers le sol. Il mit sa tête entre ses mains, tout en se mettant en position assise, avec ses genoux replié vers lui. Paradoxe, lui, se déplaça vers le lit, ne sachant comment réagir. Alors, il senti une présence s'insinuer dans son esprit, et entendit la voix de Kyo:

Kyo: Pardonne-moi... Si tu le peux, pardonne-moi... Je n'aurais pas dû te priver de ton bien aimé...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 10 Fév - 22:56

Avant de quitté la maisson du docteur pour rejoindre l'auberge , paradoxe juste eu le temps d'aller sur la tombe de celui qu'il a tué.
Le chaman sema une poigné de graine avant de les aspergé avec une potions, des fleurs poussèrent instantanément , sa n'enlevais rien a l'horreur de se qu'il a fait, hoter la vie a quelqu'un, et faire souffrir kyo. ... une fois de plus ...
Une fois a l'auberge après avoir rejoins le bookman dans sa chambre, en le voyant s'effondrer, le jeune loup ne sus trop comment réagir, ....est ce que il devrais le laisser seul pour qu'il puisse faire son deuil, ou alors rester au près de lui pour le soutenir puis kyo se glissa dans dans son esprit pour lui parler 
Kyo: Pardonne-moi... Si tu le peux, pardonne-moi... Je n'aurais pas dû te priver de ton bien aimé...
a ses mots paradoxe s'approcha de son protecteur lui caressa les cheveux et lui fit relever la tête pour pouvoir le regarder en face 
paradoxe lui fit un sourire rassurant : _ rassure toi ce n'est pas grave, je te pardonne, après tout se que tu a fais pour moi comment pourrais-je t'en vouloir ? et puis j'accepte parfaitement ma punitions sans broncher . 
kyo ne dit rien , ne sachant quoi répondre a cela .... son protéger l'aida a se relever et aller se coucher dans le lits , puis il l'aida s'endormir a appuyant sur quelque point d'acupression comme il l'a appris dans un livre de médecine a la bibliothèque. Des que kyo se fut laissé aller dans les bras de morphées , paradoxe isola phonétiquement la pièce par un charme , au cas ou okita prendrais encore une fois son bains puis encercla son protecteur des ses bras pour s'endormie lui aussi


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mer 11 Fév - 20:14

(dis toujours tes idée Kyo ^^' J'ai envie de Rp avec Mizuki et Akura)

Okita soupira, la nuit allait être longue, douloureuse et difficile. Il se dépêcha de se faufiler dans sa chambre ferma les rideau et se débrouilla pour ne laisser passer aucun rayon par magie. Quand les préparatifs furent finis, il soupira et enleva le drap qui le couvrait ainsi que son bandage. Il examina la blessure et constata sans surprise que ça avait commencé à se rependre lentement tel un poison. Il jura entre ses dents, maudissant Satan de tous les noms. La peau se creusait de plus en plus profondément, laissant apparaitre lentement les os. De plus le Dragon perdait peu à peu le contrôle de son membre, l'énervant grandement. Il se mit dans un coin de la pièce, le plus éloigné de la fenêtre pour éviter tout risque et s'assit en tailleur pour méditer. De toute manière il n'avait pas d'autre choix, il était incapable de dormir les nuits de pleines lunes, craignant trop que le Prince des Enfers ne profite de ce moment de faiblesse.
Il essayait de faire le vide dans sa tête tout en retenant sa main gauche qui commençait à bouger de plus en plus toute seule. Elle tentait de se diriger vers les rideaux pour les arracher mais le reptile était bien décidé de résister... Il entendit alors frapper à la porte.

Okita : -Fichez le camps ! Je ne veux voir personne ce soir !
Miki : -C'est Miki ! Laisse moi entrer.
Okita : -Encore moins si c'est toi. Va-t-en et éloigne toi de moi, il se pourrait que je puisse te faire du mal involontairement cette nuit.
Miki : -Je suis une apôtre, je me laisserai pas faire !
Okita (montant d'un cran) : -Va-t-en je t'ai dit !
Miki : -Explique moi ce qu'il se passe au moins ! Je suis inquiète...
Okita : -Tu le sauras le moment venu, fais moi confiance...
Miki : -Tu as intérêt à tout m'expliquer le moment venu !

Il entendit les bruits de pas dans le couloirs, signe qu'elle partait. Il soupira de soulagement mais fut vite rattraper par la dur réalité. Désormais toute sa main était squelettique et la maléfice gagnait son bras. Il choisit d'opter pour une option assez dangereuse mais il n'avait plus trop le choix pour ce soir. Il s'installa le plus confortablement possible puis il diminua lentement son rythme cardiaque jusqu'à ce qu'il devienne très bas au point qu'on aurait pus le croire mort. Il se mit dans un état de léthargie extrême pour limiter la propagation au reste de son corps. Il devait tenir jusqu'à l'aube en priant pour avoir assez de temps.
Il prit ce risque, même si ses compagnons pouvaient le voir sous sa forme 'normale'... Il préférerait éviter mais si il n'avait pas le choix, il était prêt à donner des explications.


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event - Terminé] L'heure de la chasse a sonnée
» C'est l'heure de la chasse ! (Pv Hjor et Alwine)
» [ RP fun Monster Hunter] L'heure de la chasse à sonner!
» C'est l'heure de tirer la chasse !
» [Quête] Chasse au trésor 2 [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Emeraude :: Hearté-