Partagez | 
 

 [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nikiAA
avatar
Messages : 22

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 12 Fév - 19:07

Déja depuis qu'elle était arrivé niki avais bien vu que okita n'étais pas comme d'habitude. Certe depuis son retour des enfers il n'était plus le même homme , mais en ce moment, c'était pire ! Etait-ce l'effet de la pleine lune? Aucune idée ! Niki n'avait pas vu la main d'okita, en revanche elle pouvait voir une aura inhabituel qui en émanait et se répandait petit a petit . L'elfe noir pouvait également sentir la présence d'un entité maléfique, très puissante elle était encore très subtile mais cette présence devenait de plus en plus perceptible au fur a mesure que l'aura de la main d'okita s'étendais. quelle pouvais bien être le liens entre les deux ... son chère dragons avait décidément bien des secrets ...et sa n'allait pas en s'améliorant... A l’auberge kyo était le premier avoir regagner sous les conseilles d'okita , suivis par son protéger paradoxe. Même si elle trouvait le chamans plutot sympathique elle se méfiais beaucoup de lui, elle devais rester sur ses gardes au cas il perdait de nouveau le controle. décidément la nuit était bien longue ! 
Les soeurs elfes noirs avaient prix une chambre ensemble. miki étais partit voir comment allais okita, elle en est revenus rapidement et l'air contrarié. 
Des qu'elle fut rentrer dans la pièce elle partit directement sur lit pour boudé .
niki : _ tout vas bien ma soeur ? 
miki : _ non sa va pas ! c'est okita, il veut pas me dire ce qu'il a . Il m'énerve quand il est comme sa !
niki : _ Je vais essayer de lui parler 
Niki alla donc tenter sa chance elle aussi . 
niki frappant a la porte du dragons : _ Monsieur okita ? c'est niki ouvrez moi !
le dragons était déja entrer en léthargie et ne répondit pas a la petite elfe noir aux yeux améthyste. Elle commençais a s'inquiété sérieusement en constatant que la présence démoniaque s'était encore amplifié, de plus même avec son ouïe d'elfe elle entendait les battements de coeurs du dragons très faiblement .
l'apôtre n'hésita a plus elle invoqua sa faux de banshee et entra de force dans la pièce en défonceant la porte


L'ombre ne cherche pas à éclipser la lumière 
mais a la sculpter, la souligner la mettre en relief 
sans le fusain de l'ombre 
la page serai vierge et nos regards aveugles

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 12 Fév - 20:26

Kyo était heureux que son protégé lui ait pardonner. Un lourd poids venait de lui être enlevé de ses épaules, il se sentait beaucoup plus léger. A l'intérieur de lui, il pouvait entendre Yko protester, toute fois, Kyo n'allait pas le laisser venir, pas maintenant... Alors qu'il était allongé aux cotés de Paradoxe, entouré de ses bras protecteurs, Kyo se faufila en dehors du lit, en prenant soin de ne pas réveiller son protégé. D'après ce qu'il voyait, la protection entourant sa personnalité tenait bon. Tant mieux... En sortant du lit, Kyo veilla à ce que Paradoxe dormait profondément, il ne voulait pas que son protégé voit ce qu'il allait faire.

      La chambre qu'ils occupaient était composé de deux salles, une par la chambre proprement dite avec le lit, et une autre avec le nécessaire de toilette. Le Bookman se dirigeait vers celle-ci, une chemise noir à la main. Il était dans l'état actuel des choses torse nue, avec un long pantalon en tissu. Il entra alors la petite pièce, posa son vêtement en hauteur, et invoqua une sorte de martinet, au lanière fine et tranchante... Kyo prit une des serviette, et l'étendit à terre, puis il se plaça dessus. Enfin, il insonorisa et verrouilla la pièce. Il prit alors son arme d'une main vigoureuse, et commença ses flagellations. Il se frappa avec son fouet, son dos nu, avec force. La douleur se fit vite ressentir, ainsi que les premières gouttes de sang tombant à terre. Kyo se concentra sur sa souffrance, c'était sa punition de ne pas avoir été assez attentif, et d'avoir été trop sur de lui même. Il s'était éloigné de sa ligne de conduite qu'il s'était imposé, il devait en payer le prix... Il continua ses coups, tandis que de son dos meurtri, le liquide écarlate continuait à suinter. Ses chaires rencontrèrent à de nombreuses reprise les lanière froide et acéré du fouet. 

      Une fois que son dos n'était que douleur, il révoqua son arme, et essuya le sang. Enfin, il prit sa chemise, et la revêtit. Le toucher du tissu au contacte de ses plaies raviva ses souffrance, mais il était hors de question de se soigner... Alors qu'il sortait de la salle de bain, un bruit sourd se fit entendre. Cela réveilla sur le coup Paradoxe, qui regarda Kyo, et qui d'un commun accord visuel, décidèrent de se précipiter vers ce bruit, qui semblait extrêmement proche des chambre d'Okita et des jumelles.

      Ils arrivèrent devant la porte défoncé des appartements d'Okita, Niki se trouvant à l'intérieur. Elle semblait observer quelques choses, qui était pour l'instant hors de la vue du Bookman et du Loup-garou. Kyo entra en premier, et vis alors Okita, allongé, le teint livide. A cette vue, il se précipita vers lui. Il remarqua alors son pouls extrêmement faible, qui menaçait à tout moment de disparaître. Toutefois, en regardant l'état du corps, Kyo comprit qu'Okita s'était plongé volontairement dans cet état léthargique... Mais pourquoi? Était-ce en rapport avec sa main bandée? Bien que la curiosité soit un vilain défaut, Kyo enleva le bout de tissu de la main, sentant qu'une aura inconnu y avait prit place, et remontait lentement le long du bras...

      Alors, il vit cette main, où plutôt ce squelette de main, bougeant légérement. Le Bookman comprit alors immédiatement! Durant la bataille dans le cabinet, Okita à dû être touché par un rayon de lune, provoquant cette blessure. L'aura démoniaque, où plus précisément la possession démoniaque avait alors commencé dans la main, et remontait progressivement pour contrôler le corps en entiers... Voyant cela, Kyo lança immédiatement un sort de protection contre le mal sur Paradoxe et Niki, puis s'attela sur la blessure d'Okita. S'il se souvenait bien, il connaissait un sort pouvant ralentir encore le processus, il était prêt à le faire, même si cela durerait toute la nuit. Il avait comprit les tenant et aboutissant de cette plaie sur Okita... Il s’attela alors à la tâche.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Ven 13 Fév - 17:14

Malgré son état de léthargie avancé, son esprit n'en restait pas pour le moins éveiller. Cependant il devait se concentrer uniquement sur le processus de ralentissement et rien d'autre pour le moment. Les débuts se déroulèrent sans encombre jusqu'à ce que Niki arrive en défonçant la porte, suivit peu de temps après par Paradoxe et Kyo. Il fut distrait à cause de sa arrivé brusque et soudaine, relachant sa concentration, ce qui eut pour effet de faire gagner le maléfice jusqu'au niveau de l'épaule. Kyo s'attela aux soins, ce qui permit à Okita de matérialiser son esprit, surprenant ses amis.

Okita (soupirant) : -Pourquoi rien ne se passe comme prévu avec vous...
Niki : -Votre cœur battait très lentement, j'ai cru que vous étiez mort monsieur Okita.
Paradoxe : -Et depuis quand tu peux te matérialiser alors que tu es en état de quasi mort ?!
Okita (riant jaune) : -Je suis déjà mort et ce n'est pas parce que mon corps est au ralenti que mon esprit n'est pas alerte... Vous vouliez avoir le fin mot de l'histoire et bien voilà. Regardez ma véritable apparence depuis mon retour des enfers. Je ne suis qu'un cadavre ambulant, les rayons de la pleine lune me force à redevenir tel que je suis.
Kyo : -Ne pouvons nous donc rien faire ?
Okita : -Ne perds pas ton temps à essayer de me soigner, c'est inutile, c'est comme si tu menais un combat contre Satan lui même...

Quand il prononça le nom du Prince des ténèbres, son bras se mit à bouger seul, tentant d'étrangler le Bookman. Ce dernier eut tout juste le temps de reculer pour éviter la poigne. Okita soupira, c'était trop tard, même sa léthargie ne pouvait plus rien y changer désormais. Il se dirigea vers la fenêtre, toujours solidement condamné et se tourna vers Kyo.

Okita : -Si tu veux vraiment m'aider, écoute moi bien.
Kyo : -Je suis tout ouïe.
Okita : -As-tu déjà entendu parlé des Dragons Zombis ?
Kyo : -En effet, mais n'est-ce pas une légende que l'on raconte pour effrayé les gens ?
Okita : -Hélas non... Les Dragons zombis existent bel et bien... (après un moment) Et j'en suis devenu un...
Kyo : -Comment ça ?
Okita : -Un Dragon zombis nait de la façon la plus simple possible... Il suffit juste qu'un Dragon meurt et passe suffisamment de temps dans les enfers avant d'être ressuscité. Il revient dans le monde des vivants avec un corps normal sauf les jours de pleine lune où ils sont dévoré par une soif de sang et de mort incontrôlable. La lumière sélène révèle notre véritable apparence, celle d'un corps en décomposition...
Kyo : -Mais alors, vous êtes morts ou vivant ?
Okita : -Nous sommes les deux... Ni mort, ni vivant, nous marchons sur cette frontière en permanence. Pour mon cas c'est encore plus délicat, car étant donné que la raison m'abandonne dans cet état, Satan profite de cette faiblesse pour prendre le contrôle de mon corps.

Les trois compagnons en furent bouche bée. Jamais ils n'auraient pensé qu'une telle chose puisse arriver. Ils se murèrent dans le silence un petit instant mais le Reptile le rompit rapidement. Il soupira et s'approcha de l'apôtre à la chevelure de blé. Sa forme ectoplasmique l'empêchait de le toucher mais il n'en avait pas le besoin.

Okita : -Kyo, je suis désolé de te demander ça alors que je t'avais promis le repos mais j'ai besoin de toi...
Kyo : -Je ferrai le nécessaire...
Okita : -Je te remercie. Alors écoute moi bien. (après un moment) Installez mon corps juste en face de la fenêtre. Crucifiez le sur le mur et...
Kyo (le coupant) : -Le crucifier ?!
Okita : -Oui et ce n'est pas finit. Ensuite Kyo, tu conjureras des chaînes anti-Dragon de force maximale. Je ne me hisse pas à ta puissance mais je préfère être prévoyant. N'hésite pas à me ligoter de la tête aux pieds. Ensuite tu installeras une barrière de protection, empêchant quiconque de m'approcher ainsi qu'une insonorisation de la pièce. Il faudra que tu tiennes les sortilèges jusqu'au lever du jour, penses tu en être capable ?

Le Bookman hésita un moment, repensant à l'échec cuisant qu'il avait commis avec le Docteur et Paradoxe... Okita comprit rapidement ce qui lui passait par la tête et s'empressa de lui donner une recommandation supplémentaire.

Okita : -Si jamais j'arrive à me libérer, je compte sur vous pour me mettre hors d'état de nuire. Aucune pitié puisque je n'aurais plus la liberté de mes actes. Encore une chose, n'en parlez pas aux autres maintenant. Je préfère les laisser dans l'ignorance. Est-ce clair ?

Ils acquiescèrent tous puis ils entamèrent les préparatifs. Le corps inconscient, mû par le maléfice tentaient divers attaques mais avec un seul bras de disponible, il ne pouvait pas encore faire grand chose. Il se retrouva rapidement crucifier puis immobilisé. Quand ils eurent finis. La matérialisation d'Okita soupira. Il se posta devant son corps et marmonna devant lui.

Okita : -Regarde à quoi je ressemble Anju, regarde ce que je suis devenu... J'ai hâte de te rejoindre quand notre vengeance sera terminée... Que l'horreur commence...

Il fit signe à la jeune Elfe noire de retirer le voile qui obstruait la fenêtre. Elle l'arracha d'un coup sec et le cadavre du Dragon se retrouva aussitôt baigner des rayons lunaire. L'esprit d'Okita se dématérialisa et son corps reprit connaissance ainsi que son rythme normal. A peine avait il ouvert ses yeux qu'il poussa un cri horrible, montant de plus en plus dans les aigus jusqu'à en casser sa voix. Des frissons parcoururent le dos de ses camarades mais ils se tenaient prêt à agir à tout moment. La peau commença alors à se dissoudre comme neige au soleil, laissant quelque bouts de chaires par ci, par là, dévoilant dans les détails l'anatomie de la Salamandre.
Okita n'était plus qu'un cadavre en décomposition et commençait déjà à se débattre pour se libérer. La nuit allait être longue pour tout le monde...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Ven 13 Fév - 18:58

Kyo tentait, en vain, de freiner la progression de la malédiction dans le bras d'Okita, cependant, cela semblait peine perdu... Le maléfice continuait son avancé inexorable. Alors que le Bookman allait entamer un nouveau sort de soin, l'esprit d'Okita se matérialisa à ses coté. Le roi de Finalo lui indiqua alors l'inutilité des attentions que lui prodiguait l'apôtre. Surprit, et perplexe de cette déclaration, Kyo s'empressa alors de connaître un moyen d'aider son ami, devant la situation qui semblait de plus en plus préoccupante, tout en évitant les assauts du bras possédé

      Le Dragon su tût un moment, avant de soupirer et de reprendre la parole. Il s'était décidé de révélé le secret qu'il avait tant tenu à cacher aux yeux de ses amis. Le Bookman avait déjà entendu parler des Dragons-zombis, cependant, c'était surtout du point de vu d'un nécromancien ayant réussi à ressusciter un être draconique, et non du cas d'Okita... Kyo enregistra l'information, et écouta la suite du discours du Dragon. Lorsque ce dernier lui demanda son aide, l'apôtre accepta sans une once d'hésitation, mais resta bouche bée devant sa demande.

      Kyo réfléchi alors quelques secondes. Après l'échec qu'il avait enduré, était-il prêt à se lancé dans un tel sort de protection? Malgré sa réticence, il vis la détresse de son ami et se résolue à accepter sa demande. Okita rajouta alors que si sa libération à lui pendant la nuit, il fallait à tout prit l'arrêter. Sur ces dernière paroles, le petit groupe présent acquiesça.

     La première chose que fit Kyo, se fut de libérer Yko de l'entrave qu'il subissait. Cela permettait au Bookman de récupérer de la puissance, et d'éviter une utilisation de sa magie inutile. En revenant, Yko fit part de son mécontentement à avoir ainsi été emprisonné, mais son frère l'ignora complètement. Ce dernier était occupé à lancé une rune de puissance sur lui. Cela augmentait ainsi ses capacités magiques temporairement, son aura s’amplifia alors. De plus, pendant que Paradoxe et Niki s'occupait de crucifier le corps d'Okita, tout en se tenant éloigné du bras squelettique, Kyo insonorisa la pièce et la verrouilla, ainsi personne ne viendrait les déranger... D'autre part, il lança une barrière autour du corps du roi de Finalo. Cette dernière empêchait quiconque de s'approcher d'Okita, mais l'empêchait dans une certaine mesure d'en sortir.

     Alors, le Bookman se tourna vers le corps suspendu du dragon, il se plaça devant lui, et s'assit alors en tailleur. Les chaînes qu'il s'apprêtait à invoquer allait lui demander toute sa concentration, et sa puissance magique. Il prit une longue inspiration, et entonna les invocations. La langue qu'il employa était de l'ancien draconique qu'Okita pouvait peut-être comprendre... Alors, des chaînes sortir du mur et virent s'enrouler autour du corps du Dragon, lui empêchant le moindre mouvement.

Yko: Tu as pas intérêt à te louper cette fois-ci... C'est autre chose qu'un simple Illithide devant nous.

    Voyant qu'il ne pouvait plus bouger, l'esprit Okita ordonna à Niki et retirer le rideau. Alors, les rayons de la lune inondèrent la pièce, illuminant chacune des personnes présentent. Devant leur yeux, l'apparence d'Okita commença à changer, des lambeaux de peau s'effritèrent et tombèrent à terre. Le crâne nu apparut alors devant le groupe, d'où de la mâchoire ouverte, sortait des cris qui étaient inhumains. Le seul organe intacte était le coeur, qui battait à intervalle régulier, et l'on pouvait distinguer dessus, inscrit au fer rouge, les armoiries de Satan. Les hurlements virent frapper les tympans de tous. Kyo avait les yeux fermé, et gardait sa concentration, essayant de ne pas tenir compte du bruit environnant. De son coté, Yko, bloqué à l'intérieur du corps, faisait des réflexions.

Yko: Voilà donc à quoi ressemble ces Dragons-Zombis... La puissance qu'il dégage est fonction de celle de Satan. Quelle force! Tout cela est excitant! Bien que je sois plus puissant, j'envie cette aura qu'il dégage, cette haine, cette faim, cette tristesse! Observons cela tranquillement...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Sam 14 Fév - 23:18

Dans son sommeil paradoxe fut réveiller en sursaut par un grand bruit de fracas provenant du couloir. a son réveil deux questions trottaient dans sa tête . Pourquoi la pièce est elle embaumer d'une odeur de sang? Qui plus est le sang de kyo qu'il pourrait reconnaître entre mille rien qu'a l'odeur. Et qu'est ce que faisait son protecteur dans la salle de bain ?
En tant que loups garou, il était particulièrement sensible a cette odeur, d'autant qu'a force de nuits torrides avec yko pour le moins ...comment dire... sauvage il connaissait l'odeur de l’apôtre et de lson sang par coeur. Heureusement que le sors de protection de son esprit était toujours actifs sinon l'odeur de sang qui a tendance a excité les loup garou aurait pu faire resurgirent la bête. Le chaman n'eu pas le temps de trouver de réponse à ses questions qu'il fonça avec kyo en direction de la chambre d'okita. Ce dernier s'était mis en léthargie pour limiter la progression d'une sorte de maléfice que kyo tenta de soigné. Le dragons expliqua au groupe la situation et leur fournie des indications. Décidément le chamans trouvait que ces fameuses âmes sont sources de beaucoup d'ennuie! c'est dans ces moment la qu'il est content de n'en avoir jamais eu. Paradoxe s'appliqua a crucifier okita au mur avec l'aide de niki et avais remarquer les brûlures que le dragons avais sur le dos. Celle-ci avait mal cicatriser Le chamans pris note mentalement de confectionner une onguent avec ses plante pour le dragons. Il ne pouvait certainement pas guérir des blessures causer par Satan en revanche il pouvait toujours les soulager. Puis il assista à la transformation d'okita en zombie pendant que kyo s'attelait a lever une barrière de protection aider par niki qui fit de même pour soulager la charge du bookman,pendant que paradoxe se tenait près au cas ou okita parvenait a se libérer de son emprise il se glissa mentalement dans la tête de son protecteur qui manquait de confiance en lui pour l'encourager  
paradoxe : _ vas y kyo tu peux le faire, j'ai confiance en toi !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Lun 16 Fév - 16:17

(ce nouvel avatar Kyo *-* et bien vu pour les armoiries gravé sur le coeur !)

La conscience d'Okita luttait contre les pulsions qui le consumait intérieurement. Sa raison se faisait grignoter par la haine, la tristesse, la soif de sang et le désespoir. Il combattait du mieux qu'il le pouvait mais il savait que c'était peine perdu. Il voyait ses amis lui venir en aide sans pouvoir agir. Il fut rassurer de voir que le Bookman réussissait à tenir le coup, aidé par Paradoxe et que ses puissants sort d'enchainement ne faiblissaient pas. Il avait confiance en l'apôtre à la chevelure de blé et savait qu'il allait réussir la tâche que le Dragon lui avait confié. Tout se passait bien jusqu'au moment où Okita ne put résister plus longtemps. La pression était énorme et Satan commençait à s'infiltrer dans son esprit. Son visage s'incrusta dans la tête du Dragon avec un sourire satisfait.

Okita : -Fiche le camp, je ne me soumettrai jamais à toi et tu le sais !
Satan : -Il est vrai que j'admire ta force de caractère mais en es tu sûr ? Je pourrais te posséder et tuer tout tes amis...
Okita : -Mais tu ne le feras pas...
Satan : -Et pourquoi pas ?
Okita : -Parce que tu n'aurais plus aucune intérêt à jouer avec moi...
Satan (souriant encore plus) : -Tu es perspicace ma petite marionnette... Je te laisse pour ce soir... Que cette nuit soit douce et paisible. Je crois que ta bête intérieur cherche à te parler d'ailleurs...


Il s'en alla en riant à ne plus en finir. La bête intérieur d'Okita se manifesta peu de temps après et engloutit d'un seul coup la raison du Dragon. Aucun changement notable ne s'était manifesté à l'extérieur si ce n'est un peu plus d'agressivité et de hargne. Il était tellement enragé qu'il s'arrachait les membres crucifiés sans aucune retenue, brisant os, chair et tendons sans en sentir la moindre douleur. Fort heureusement les chaines ainsi que barrière l'empêchait d'en faire plus. Il était dans un état berzerk et la douleur étant noyée dans les flot de sa rage. La nuit se déroula lentement, très lentement pour tout le monde mais elle fut sans aucune embûche.
Dès que les rayons du soleil commencèrent à balayer la pièce, Okita -ou ce qu'il en restait- se calma et reprit petit à petit sa forme un peu plus 'humaine' avant de tomber dans l'inconscience... Il va falloir attendre son réveil, soigner ses pieds et ses mains meurtries par la crucifixion avant de partir dans la forêt bordant la ville pour chasser leur mystérieuse bête...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Lun 16 Fév - 22:55

(Merci Okita! Je voulais changer d'avatar, et j'avoue avoir eut du mal pour trouver celui-là, mais je suis fière! Je l'adore! Avec son regard, ses cheveux, et ses armoiries.^^)

       Kyo maintenait sa concentration au maximum. Il ne tenait absolument pas à ce qu'Okita, dans l'état actuel où il se trouvait, ne s'échappe de la chambre exigu. Le Bookman sentait la présence rassurante de Paradoxe dans son esprit, qui ne cessait de l'encourager, malgré la fatigue commençait à poindre... Yko, de son côté, était obnubilé dans son observation du dragon possédé. Apparemment, une lutte interne était en train de se dérouler, et il ne voulait la rater pour rien au monde. Au moins, il fichait la paix à Kyo.

     D'ailleurs, Yko profita de l'occasion, et des barrières mentales en berne du roi de Finalo, afin de visiter son esprit. Lorsqu'il y pénétra, c'était le noir complet, il prit quelques temps, marchant tranquillement dans les méandres de l'âme... Soudain, une voix se fit entendre, surprenant le jeune Bookman:

Voix: Tiens, tiens, tiens... Mais quoi voilà? Les intrus ne sont pas accepté ici, au contraire, ils finissent avec l'esprit brisé en mille morceaux.

     Alors, en entendant cet avertissement Yko se retira de l'esprit d'Okita juste à temps. En effet, un puissante vague d'énergie se manifesta à l'endroit où il était. Il s'en était fallut de peu... Un peu plus, et Yko ne serait plus, là. Cependant, il pensa, non pas qu'il avait eut de la chance, mais que l'ennemi l'avait délibérément laissé partir... S'il avait voulut, il aurait pu le détruire, mais au lieu de ça, il l'avait laissé partir... Cet inconnu s'amusait avec le Bookman... D'ailleurs, ce fait, excita la curiosité d'Yko, ainsi que sa colère... Qui pouvait bien se payer sa tête, s'amuser de lui, tel qu'on le ferait avec un vulgaire jouet.

      Pendant ce temps là, Kyo maintenait ses chaînes serrer au maximum. En effet, il sentait qu'"Okita" se débattait de plus en plus, cherchant la moindre faille afin de s'échapper de cette prison. Heureusement, Kyo réussi à tenir bon. Bien qu'il se fit une frayeur, lorsque le cadavre tira tellement fort sur ses entraves, qu'il s'arracha littéralement les poignets. Alors, les bras passèrent entre les chaîne cherchant la moindre emprise. Mais "il" ne le libéra pas...

     Alors que l'aube commençait à pointer, que ses premiers rayons pénétrait dans la chambre ravagée, le Dragon se débattait de moins en moins vigoureusement. Enfin, les rayons salvateurs du Soleil frappèrent Okita, le faisant reprendre ses esprits et son apparence humaine. Kyo leva alors son sort et ses barrières. Les chaînes rentrèrent dans le mur, revenant dans leur plan extra-planaire d'origine. Le roi de Finalo tomba alors à terre, évanoui, les mains et les pieds meurtris.

     Kyo rouvra alors les yeux. La lumière vive du la pièce lui provoqua une douleur sur sa rétine, alors habitué à l'obscurité... De plus, il sentait ses blessures sur son dos cicatriser. Alors qu'il allait se relever pour porter secours à Okita, il fut pris de vertige, et tomba à la renverse, perdant connaissance. Durant la nuit qui venait de s'écouler, il avait utilisé une très grande partie de sa réserve de magie, mais il avait aussi épuiser sa force mentale...

     Lorsque le Bookman ouvrit de nouveau les yeux, sa tête était posé sur les genoux de Paradoxe, qui le regardait, une lueur d'inquiétude brillant dans ses yeux. La boucle d'oreille était rouge, et le Bookman releva la tête et embrassa tendrement le Loup-garou. Enfin, il se remis en position assise.

Paradoxe: Va doucement!
Yko: C'est bon, ne t'en fais pas! Kyo se repose à l'intérieur, il à quelque peu dépassé ses limites, mais il se remettra vite.

      Alors, il regarda la pièce. Okita s'était réveillé, et présentait ses blessures à Niki qui s'occupait de le soigner. Cependant, un petit problème restait, le Dragon semblait avoir quelque soucis à plier ses pouces. Le voyant perplexe, Yko répondit à ses questions:

Yko: Il semblerait que l'or de te crucifixion, on ait touché un nerf se trouvant dans ta main. Une fois endommagé, il force le pouce à rester plié. Mais dans quelque dizaine de minutes, cela sera résolu. Tu seras de nouveau opérationnel! -dit-il avec un sourire moqueur-.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Ven 20 Fév - 16:01

Okita fixait ses mains et bougeait ses doigts le plus possible pour essayer de retrouver toute sa dextérité. Il abandonna au bout des dix minutes recommandé par Kyo quand il vit que c'était peine perdu pour le moment. Il soupira et regarda autour de lui. Rien n'était endommagé à part le mur où il avait été crucifié, donc rien de bien important. Il était soulagé de n'avoir rien fait de mal envers ses amis. Il repensa à Satan et sa bête intérieur qui semblait plutôt de connivence, ce qui ne l'arrangeait pas trop... Il avait également sentit une autre présence mais la douleur et la rage qui l'avait engloutit l'avait empêcher de clairement distingué qui était cette personne... Il fut tiré de sa rêverie par une voix bien familière.

Miki : -Qu'est-ce qui se passe ici ?

La gamine arrivait en se frottant les yeux et baillant, encore à moitié endormi. Okita fit signe à Niki de s'occuper de sa sœur et cette dernière acquiesça et la tira par le bras pour l'emmener un peu plus loin. Kyo était avec Paradoxe, apparemment épuisé par cette nuit.

Okita : -Je suis désolé Kyo, je t'avais promis une nuit de repos et au final tu es encore plus fatigué qu'avant...
Kyo (secouant la tête) : -Ce n'est pas grave, je préfère encore vous voir saint et sauf plutôt qu'à moitié mort..
Okita : -Je te remercie. Du coup, voulez vous vous reposez une nuit de plus où nous continuons notre petite enquête aujourd'hui ?

Ils se fixèrent mutuellement du regard avant de tous répondre qu'il préféraient terminer rapidement la quête. Le Reptile sourit, plutôt content de cette réponse et se changea avant de descendre pour déjeuner, accompagné de tout le monde. Ils s'installèrent à une table et furent très vite rejoins par les absents. Ils mangèrent en silence sans évoquer l'incident d'hier. Quand ils eurent finit, ils partirent immédiatement dans la forêt bordant la ville. C'était une forêt épaisse et sombre où très peu de rayons du soleil passaient, la cachette parfaite pour un meurtrier en cavale. Ils s'arrêtèrent à l'orée.

Kyo (désespéré) : -Comment sommes nous sensé retrouvé quelqu'un dont nous n'avons aucune information dans une forêt pareille... ?
Okita (souriant) : -Facile.
Paradoxe : -Je suis d'accord.
Kotaro : -Moi aussi.

Le Bookman releva un sourcil devant tant d'assurance. Okita prit la peine de s'expliquer.

Okita : -As tu oublié que nous sommes des bêtes ? Nos odorats sont beaucoup plus développé que le tien. J'ai eu le temps de renifler une odeur étrange sur le cadavre que feu Docteur examinait. Et je sens la même odeur ici même. Les loups doivent être d'accord avec moi.

Les deux intéressés firent signe que oui de la tête. Ainsi Okita débuta la marche suivant la piste...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Ven 20 Fév - 18:50

Apres une longue nuits de lutte acharné entre okita posséder et kyo épuiser l'aube me montra enfin, rendant a okita sa forme originel, tandis le bookman tomba dans les paume d'épuisement. paradoxe le rattrapa avant qu'il ne se cogne la tête au sol et allongea son protecteur la tete posé sur ces genous. A son réveille se fut yko qui profita de l'absence de son frère pour voler un baiser a son amant. Tout le monde se remit de ses émotions, ou de ses blessures, tout dépendait des cas...
Apres un petit déjeuner bien mériter la troupe se remit a la recherche de la créature ....
Les deux loups garou ainsi que le dragon suivait une piste à l'odeur.
Paradoxe avait du mal a se concentrer, toute les odeur de gibier qu'il y avait qu'il pourrait facilement attraper lui avait donner faim ...
Enfin brefs au bout d'un moments la piste mena les trois personnes a une odeur assez particulière ...celle de la morts et le groupe tomba sur un cadavre.( on peut dire qu'ils sont tomber sur un os haha ! ok je sors) Il y avait l'odeur de la mystérieuse créature sur elle, on pouvait donc en conclure qu'il s'agissait d'une autre de ses  victimes. Pendant que kyo oscultait le corps a la recherche d'indice.
pendant ce temps les trois continuèrent de pister la créature, malheureusement la piste s’arrêtait sur des fougèrent et des absinthes qui semblait être passer sous un roulot compresseur.
kotaro : _ merde ! il s'est roulé dedans pour masquer son odeur !
okita lâcha plusieurs jurons 
paradoxe : _ heu ... je crois bien qu'il a grimper aux arbres .... regarder ! il y plusieurs traces de griffes et de la mousses arracher sur celui la ... vu la taille et la forme sa ressemble pas a celles des animaux habituel d'ici ...
les trois compères se séparèrent alors pour trouver quelque choses qui permettrait d'identifier le monstres ou d'en savoir un peu plus sur lui des traces, des empreintes, des poils ou quelque chose comme sa


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Sam 21 Fév - 9:23

Après un déjeuner pris sur le pouce et une nuit pour le moins agité, le groupe, composé de Kotaro, Okita, Paradoxe et Yko, se mit en route sur les traces cette fameuse créature. Le Dragon et les deux Loup-garou avaient "enregistré" son odeur sur le cadavre, dans le cabinet du Docteur Hendialys. Les compagnons se trouvaient donc sur le chemin menant à la forêt se trouvant à proximité d'Hearté.

       Tout en marchant, Yko s'étirait régulièrement afin de faire disparaître ses campes de fatigue. Apparemment, même si son esprit était en alerte, son corps, qui avait subi une nuit blanche éreintante, avait de plus en plus de mal à suivre le rythme... De plus, son dos commençait à lui faire mal, conséquence de sa position assise lors de la nuit et de l'auto-punition de Kyo. Le Bookman soupira un coup, puis s'enquit de rechercher une potion dans son petit fourre-tout. Il en sorti une petite fiole contenant un liquide bleu. L'Apôtre enleva le bouchon, et la bu d'un trait. Au fur et à mesure, Yko sentait ses courbatures disparaitre complètement... Il rangea alors la bouteille vide, et rejoignit Paradoxe.

         Alors, le groupe atteignit l'orée de la forêt. Yko se laissa donc conduire par ses compagnon, une piste qui était pour lui invisible... Il se dit que cet odorat développé était véritablement d'une grande utilité. Le Bookman se dit qu'il fallait qu'il fasse des recherches pour pallier à cette faiblesse... En continuant à avancer, le groupe tomba alors sur un nouveau cadavre, les yeux grand ouvert et un visage figé dans un expression de peur intense. Yko s'avança, et voulut l'examiner. Cependant, il prévint les autres que son examen risquait de durer quelque temps, à ce quoi ils répondirent qu'ils allaient continuer à suivre la piste qu'ils avaient.

       Une fois parti, Yko se pencha sur le cadavre qu'il avait devant lui, et lui ferma en premier les yeux et vit son teint extrêmement pâle. Il ne remarqua aucune blessure défensive. Il en conclu que la victime ne s'était pas défendu. Il examina alors le cou, où simplement deux petites blessures circulaires étaient présentes, telle des piqures d'épingles. Il palpa ensuite la cage thoracique de l'homme, et y décela plusieurs cotes cassées. La pression d’absorption de la créature avait créer une sorte de vide dans le corps, provoquant l'écrasement du thorax. C'était bien la créature qu'ils cherchaient.

        En se relevant, Yko senti une présence étrangère autour de lui. Il ne s'agissait nullement d'Okita, de Kotaro ou de Paradoxe, puisqu'il pouvait localiser leurs auras plus au Nord. Les oiseaux avait arrêter de chanter, et s'étaient envoler, et l'ambiance était soudainement devenu lourde. Le Bookman érigea une barrière de protection sur lui et le cadavre. Il essaya d'identifier la créature, cependant elle bougeait rapidement, Yko n'en n'avait qu'une idée partielle de ce que s'était. L'Apôtre resta sur ses gardes, se préparant à toutes les éventualités. Il était heureux d'avoir un monstre qui lui était inconnu et qu'il voulait découvrir. Il souriait d'un air sadique.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 24 Fév - 17:16

Okita avait beau suivre Paradoxe qui semblait avoir compris où se dirigeait la bête, il n'en était pas aussi convaincu que lui. Une bête aussi féroce et intelligence comme celle qu'ils traquaient ne pouvait pas laisser un amoncellement de ses proies comme ça à l'air libre sans une bonne raison. Cela faisait dix minutes qu'ils avaient quitté le Bookman qu'Okita s'arrêta.

Paradoxe : -Quelque chose ne va pas ?
Okita : -Mon instinct me dit que nous faisons fausse route. Faisons demi tour.
Paradoxe : -Tu en es sûr ? Nous sommes pourtant proche du but.
Okita : -Je préfère écouter mon instinct désolé.

Il fit marche arrière sans prendre le temps de voir si le Loup le suivait ou pas. Il se dépêcha de retourner vers l'apôtre à la chevelure de blé, craignant plus pour la bête que son ami... En effet, il avait une idée de ce qu'ils pouvaient faire du monstre une fois capturé. Il ne fallait surtout pas que Kyo le tue. Il courut à travers les bois, sautant par dessus les obstacle jusqu'à arrivé à l'endroit où le Bookman examinait les cadavres. A peine avait-il approché le petit campement qu'il vit deux yeux dans l'arbre, prêt à en découdre avec Kyo. La bête sauta sur l'homme qui, de toute évidence, avait senti depuis longtemps la présence de son assaillant. Okita eut tout juste le temps de crier.

Okita : -Ne le blesse pas !

Le Bookman fut surprit et se retourna pour voir d'où venait le bruit et à cause de ça, il reçut de plein fouet la bête, le plaquant au sol. Ses bras furent immobilisés par deux pattes à moitié velues, ornées de longue griffes solidement planté dans le sol. Il avait une apparence vaguement humaine quoique de trop petite taille pour en être un. Il avait de long crocs bien acérés et des yeux orangés en amande. Ses jambes étaient encore celle d'un animale, l'obligeant à marcher à quatre pattes. Son corps était recouvert d'un poil roux et noir. Il fixait sa nouvelle proie avec un regard plein d'envie. Du sang coulait par un filet des bras de Kyo qui se débattait en vain.
Okita réagit rapidement quand il vit que la bête s'approchait dangereusement du cou de son ami. Il ferma les yeux et se concentra. Il conjura des chaines depuis l'ombre du monstre et se débrouilla pour que celles ci l'immobilise complétement, pour pouvoir ensuite le forcer à lâcher prise. Il le balança ensuite contre un arbre, l’assommant sur le coup.
Il tendit ensuite une main vers son ami.

Okita : -Est-ce que ça va ?
Kyo : -Oui, même si j'ai été vraiment surpris par votre cris...
Okita : -Pardonne moi mais il ne faut vraiment pas qu'on le tue ou le blesse. Tes bras, tout va bien ?
Kyo : -Oui, ce ne sont qu'égratignures.

L'homme lança un sort de soin qui fit disparaître instantanément tout signe de lutte.

Okita : -Peux tu l'enchainer solidement ? Tu t'y connais mieux que moi pour ça...
Kyo : -Bien sûr.

Le Bookman conjura de puissante chaines qui se glissèrent tout le long du corps de la semi-bête avant de le fixer contre l'arbre. Okita fit disparaitre son enchantement et s'approche du corps encore inconscient de la bête.

Okita : -Tu es vraiment intéressant tu sais...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile



Dernière édition par Okita le Mer 25 Fév - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mar 24 Fév - 21:56

De son côté paradoxe cherchait la mystérieuse créature. Tandis qu'il suivait une piste le loup garou perdi sa concentration en salivant devant d'appétissante grenades. Après qu' il en eu cueillies quelque une pour plus tard et repris sa recherche. Sans comprendre pourquoi ni comment il se trouva irrésistiblement attirés par un je ne sais quoi plus profondément en forêt . Après avoir continué sa route longuement et s'être finalement beaucoup éloigné des autres, sans avoir eu le temps de comprendre se qui lui arrivait il Tomba dans un trous hérisser de nombreux pieux . des pointes lui transpercait les bras les jambes et même le ventre de pars en pars. une violente douleurs traversaient le loup garoue qui pouvait voir les pics qui lui sortait de l'abdomen.
Paradoxe a lui même : _ co...comment ai je pu tomber dans un piège aussi grotesque ?
Tandis qu'il se vidait de son sang et qu' il sentait son corps s' engoudir et se refroidir petit a petit l'homme au sourrire d'ange luttant contre le sommeil Éternel qui lui tombait dessus parvenait a entendre plusieurs voix :
???_haha je te tiens enfin salle bête ! A nous la prime !
??? _ on aurait du se douter que c'était un loup garou qui Est l'origine de tout ses meutrent
??? _ comme quoi on a bien fait d'utiliser des phéromones !
Il semblerait qu'une bande de chasseurs de primes prennent le chaman pour le monstre que cherchait okita


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mer 25 Fév - 11:06

Tandis qu'Yko se relevait, il se soigna par la même occasion son bras, qui avait été blesser par l'assaut de cette créature. Cette dernière était enchaînée à un arbre par Okita, qui le regardait sous toutes les coutures. Il avait une apparence vaguement humanoïde, ses jambes étaient celle de bête, ses bras étaient poilus, et se terminait en de grandes griffes. Elle possédait beaucoup de force, et ce malgré sa petite taille. Son haleine fétide avait frappé le Bookman, tendis que son regard l'avait transpercé.

      Alors qu'il réfléchissait sur la nature de cette bête, Kotaro les rejoint. Ne trouvant pas Paradoxe à ses côtés, Yko s'empressa de demander au Loup-garou où il se trouvait. Cependant, il ne savait pas non plus... Puis, un message télépathique de la part de Paradoxe arriva au Bookman. Il s'agissait d'un appel à l'aide. Le coeur de l'Apôtre se serra, et il se lança dans la direction de son amant pour lui porter secours. Avant de partir, il indiqua rapidement à Okita sa destination.

      Yko sentait, grâce aux liens qu'ils avaient formé, la situation préoccupante de son homme. Il se téléporta alors directement vers lui, et tomba nez à nez avec un groupe d'homme. Ces derniers furent surprit de voir et ne le reconnurent pas tout de suite. Yko invoqua ses chaînes et les emprisonna. Il n'allait pas les tuer tout de suite... Ça aurait été trop gentil.

       Une fois les homme neutralisé, le Bookman se tourna vers Paradoxe et lui prodigua les premiers soins, une fois l'état du Chaman stabilisé, Yko utilisa sa magie, notamment pour refermé les plaies, et pour endiguer l'anémie. Alors que le Loup-garou remit sur pied, il informa son mari de l'identité de ses personnes. Yko se dirigea vers le groupe de chasseur de primes, un sourire sadique aux lèvres, il avait déjà invoqué son fouet préféré. Il s'agissait d'un "fouet-serpent", mais les lanière de cuir étaient remplacé par de vrais serpents, cela n'était pas drôle sinon. Les reptiles sifflaient d'impatience de mordre leur victime. Personne ne pouvait blesser Paradoxe sans en subir les représailles.

Yko, le regard sadique: Tu veux t'amuser avec l'un d'eux?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mer 25 Fév - 16:32

Okita fut surpris par le départ soudain du Bookman mais il se souvint d'un seul coup qu'il avait laissé Paradoxe derrière lui. Il a dû lui arriver sûrement quelque chose pensa-t-il sans s'attarder sur le sujet. Il savait très bien que le Loup ne craignait rien si Yko le rejoignait. De toute manière, toute son intention était concentré sur sa nouvelle capture. Il l'examina sous toute les coutures avec une extase certaine. Il était dans le même état qu'était le feu Docteur quand il examinait ses cadavres... Il remarqua sur le corps de la bête que plusieurs partie de son corps étaient mal accordées entre elles, résultat d'une expérience ratée. Il ne fallait pas être médecin pour voir que c'était un monstre crée de toute pièce par quelqu'un. Le Dragon eut presque pitié de la créature et voulut l'achever. Au moment où il leva sa main tranchante, la bête reprit connaissance et le fixa avec des yeux remplis d'une tristesse sans fin. Une voix faible raisonna dans sa tête.

??? : -Aidez moi...manger...soif....

Okita fut surpris et s'arrêta, cherchant d'où provenait le son.

??? : -mal... j'ai mal.... Dois manger ou encore plus mal...


Le Dragon balaya les environs du regard mais ne vit personne. Il se tourna alors vers la bête et quand il plongea son regard dans le sien, il comprit que ça provenait de lui. Il en était bouche bée; cette créature lui parlait par télépathie.

Okita : -C'est toi qui me parle ?
??? : -Aidez moi... pas vouloir retourner château... lui être méchant avec moi...
Okita : -Qui est méchant avec toi ?
??? : -Grand homme tout blanc méchant... Lui avoir dents comme moi... Lui être maître mais lui trop méchant...

Le sang d'Okita ne fit qu'un tour, ainsi ses doutes étaient confirmés. Dracula était bel et bien derrière tout ça et s'amusait à torturer de pauvres êtres pour en faire des monstres difformes et inhumains. La rage le gagna mais il l'a mis de côté afin de se concentrer pleinement sur la décision qu'il allait prendre. Allait il tuer la créature pour le libérer de son fardeau ou allait-il le laisser en vie ? La deuxième option laissait entrevoir d'autres meurtres encore plus violents et il ne pouvait pas laisser ça arrivé. D'autant plus que cette créature semblait être vraiment doué d'intelligence si elle réussit à apprendre la langue humaine seule. Il réfléchit de longs instant à comment faire tandis que la bête se débattait pour se libérer. Une idée lui traversa l'esprit.

Okita : -Est-ce que tu veux un autre maître ?
??? : -Grand homme blanc être mon maître. Lui pas me laisser libre. Lui me tuer si moi partir.
Okita : -Je n'aime pas ton maître et je cherche à le tuer. Si tu me rejoins, je t'apprendrai à te contrôler et tu seras libre de tes mouvements. La seule conditions est que tu m'obéisses quand je te donne des ordres.
??? : -Moi pas idiot. Moi pas croire inconnu.
Okita : -Laisse moi te prouver que je dis vrai.

Okita s'agenouilla et mit une main sur la 'joue' de la créature. Il ferma les yeux et lui transmis par télépathie tout ses sentiments et toute son histoire à propos de Dracula. Il lui fit ressentir la moindre de ses émotions, sa haine, sa colère, sa tristesse et sa soif de vengeance. Quand il eut finit, son interlocuteur ne bougeait plus et semblait apaisé.

??? : -Toi pouvoir vraiment tuer grand homme blanc ?
Okita : -J'y arriverai un jour.
??? : -Toi me protéger si moi venir avec toi ?
Okita : -Oui, tu n'auras plus à te faire martyriser par Dracula.

Un moment de silence régna, laissant le temps à la bête de réfléchir.

??? : -Moi accepter. Toi comment t'appeler ?
Okita : -Je m'appelle Okita Koudai et je suis un Dragon. Et toi qui es tu ?
??? : -Moi pas avoir de nom... grand homme blanc trouver ça inutile.
Okita : -Dans ce cas... je vais te nommer Gollum (pardon xD)... Que dis tu de Maho ?
??? : -Maho ? Moi aimer ça !
Okita : -Parfait ! Je vais te détacher mais attention, si tu essaie de me duper depuis le début, tu peux creuser ta tombe maintenant. C'est clair ?
Maho : -Oui.

Okita envoya un message télépathique à Yko (qui devait avoir finit de torturer les pauvres assaillants de Paradoxe) pour lui demander de dissiper son sort. Quelques secondes après, Maho se retrouva libre de ses mouvements et semblait plutôt content. Ses forme se floutèrent et il se transforma sous le regard ahuri d'Okita encore une fois. Il se retrouva face à un léopard un peu plus grand que la moyenne au magnifique pelage roux et noir.

Okita : -Et bien je vois que tu n'as pas finit de me surprendre...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Mer 18 Mar - 14:54

Yko avait son fouet à la main. Voyant que son amant ne lui répondait pas, il ne voulut pas lui imposer de s'occuper des chasseurs de prime. Il décida de le faire. Il n'allait pas rogner sur de la chaire fraîche. Un sourire sadique se dessina sur son visage, faisant frissonner les Hommes en face de lui. A ses cotés, les serpents sifflaient d’impatience. Alors que ses victimes le suppliait du regard, Yko lança la première vague de morsures.

        Les premier à mordre étaient ceux possédant un poison augmentant la sensibilité, puis vint alors ceux qui avait les toxines les plus puissante, qui ne provoquait non pas la mort immédiate, mais d'atroces douleurs. Après plusieurs salves de morsure, Yko s'arrêta,s'assit et regarda avec attention le spectacle qui s'offrait à lui. Les trois chasseurs hurlaient, tant que de douleur, que d'appels à l'aide, ou encore de la clémence, de plus, ils se tortillaient dans tous les sens voulant essayer de faire diminuer la douleur.

        Tout ce manège faisait sourire à pleine dent le Bookman. Quel délice pour ses yeux! Cependant, un fait lui fit ressentir une très grande colère... En effet, sous l'intensité de ses souffrances, un des chasseurs venait de mourir d'une crise cardiaque. La colère emplis le regard d'Yko, et il serra les dents. Il se releva rapidement, et donna un grand coup de pied aux deux hommes restant.

Yko: Quelle pitié! Vous n'êtes vraiment pas résistant! Comment vous pouvez vous dire Chasseurs de prime avec une santé si frêle! Vous me dégoutez encore plus! -il sourit d'un air sadique- Cependant, vous m'avez un peu divertit, pour cela je vais vous offrir un cadeau.

        L'Apôtre s'approcha de ses victimes, et posa une de ses mains sur leur ventre, avant de prononcer une bref incantation. Alors sous leurs yeux, une petite zone noir apparut d'où sortit plusieurs asticots. Yko avait fait nécrosé les tissus, et les insectes allait manger les deux hommes à petit feu. Ils allaient se voir pourrir et manger... D'autre cris de douleur retentirent, et cette fois, ils ne pouvait pas bouger... Ils pouvaient seulement attendre que la mort vienne les cueillirent.

         Yko reparti vers Paradoxe, lui prêta son épaule et retournèrent vers Okita. Le Bookman avait reçu son message télépathique et avait levé le sort. Une fois de retour vers le Dragon, il put voir qu'il était accompagné d'un nouvel être. D'ailleurs le léopard à ses cotés se mit sur ses gardes. Apparemment, il n'avait pas oublié que c'était l'Apôtre qui l'avait emprisonné. Yko fit de même, avant que le Roi de Finalo ne calme le jeu. Le Bookman écouta alors le récit d'Okita et de Maho. Ce qu'ils lui racontèrent lui rappela d'anciennes expériences qu'il avait entendu parler, et qu'il avait voulut mettre en place...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1] Jeu 19 Mar - 17:06

Le Dragon n'y comprenait plus rien, il était en compagnie d'un être vaguement humain puis une fois libéré, il se retrouve avec un magnifique léopard dans les pattes. Il se gratta la tête d'incompréhension, cherchant une explication. Il fut tiré de ses rêveries par Yko et Kyo qui revenaient de leur petite séance de torture. Maho hérissa son poil et cracha dans la direction du Bookman. Ce dernier se mit sur ses gardes lui aussi. Okita calma rapidement le jeu.

Okita : -Du calme Maho, c'est mon ami, il ne te ferra pas de mal tant que tu ne lui en fais pas.
Maho : -Lui être méchant ! Lui m'avoir attacher !
Yko : -Tu m'as attaqué dans le but de me tuer, c'est de la défense.
Maho : -Moi pas avoir le choix sinon grand homme blanc me tuer. Lui avoir ordonner mort de vous.
Yko : -Grand homme blanc ?
Okita (soupirant) : -Maho est une expérience de Dracula et d'ailleurs.... (se tournant vers le léopard) Peux tu nous expliquer ton histoire ?

Le félin s'assit et commença à raconter du mieux qu'il le pouvait son histoire. Les trois hommes eurent du mal à le comprendre à cause de son langage rudimentaire mais le message principale était passé. Maho était un léopard tout ce qu'il y a de plus banal au départ mais il a été capturé par le Prince des Vampires afin de servir d'expérience. Il offrit à l'animal une faculté de métamorphose ainsi que l'intelligence. Cependant le rituel magique demandait une contrepartie non négligeable. Une douleur permanente irradiait les os de Maho et seul du sang frais pouvait l'apaiser, expliquant les meurtres en série.

Okita : -Et bien, en voila une drôle d'histoire... Mais pourquoi Dracula fait-il ça....
Yko : -C'est étrange en effet...
Maho : -Grand Homme Blanc a dit que Maho doit tuer vous sinon Maho mourir. Maho devait tuer pour attirer vous et vous tuer après.
Okita (serrant les dents) : -Ainsi il veut me tuer pour de bon cette satané sangsue... Je lui ferrai payer.

Maho s'était un peu calmé depuis et avançait avec prudence vers Yko et Paradoxe. Il les sentit afin de mémoriser leur odeur avant d’éternuer et d'afficher une mine de dégout. Il retourna derrière Okita avant de faire une petite toilette.

Maho : -Moi pas aimer vos odeurs. Dragon sentir bon, pas vous. Vous sentir le chien.

Okita pouffa de rire tandis que les deux autres hommes étaient agacées par cette remarque. Le mystère n'était pas résolu pour autant, où était Dracula et pourquoi faisait il ça ? Okita voulait des réponses et il jura qu'il en aurait un jour ou l'autre. En attendant, il avait trouvé un nouveau familier plutôt amusant. Il avait pour projet de l'éduquer, de lui apprendre à bien parler et pourquoi pas faire de lui un compagnon de combat...

(Je clôture le RP ici, la suite serra dans un prochain)


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] C'est l'heure de la chasse [partie 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» C'est l'heure de la chasse ! (Pv Hjor et Alwine)
» [ RP fun Monster Hunter] L'heure de la chasse à sonner!
» C'est l'heure de tirer la chasse !
» [Quête] Chasse au trésor 2 [Terminée]
» Une heure bien matinale. [=> Chasse.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Emeraude :: Hearté-