Partagez | 
 

  [terminer] la comtesse bathory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Dim 22 Mar - 15:52

Hoshi regardait son environnement qui ne reflétait que la mort, la tristesse et la désolation. Le jeune homme regardait de près les mort et il semblait que les cadavres étaient des jeunes femmes. L'épéiste vit sur un des corps un médaillon, il prit celui-ci et le jeune homme souffla dessus pour retirer la poussière. Un symbole en forme de papillon se dessina, l'épéiste fut choqué car c'était le même symbole que sa tâche de naissance sur le coin de son oeil. Une inscription y était inscrite "L'oiseau du feu guide la Lune au crépuscule". L'épéiste perplexe scrutait le bijou, il sentit un sentiment étrange dans sa poitrine mais ce fut de courte durée.  

Hoshi rangea le médaillon dans sa poche quand il entendit les murs bouger à nouveau. L'épéiste se retrouvait cette fois avec des inconnus, parmi ce petit groupe il ne connaissait qu'Okita.

Le jeune homme qui n’appréciait pas beaucoup le dragon alla quand même voir le reptile mais il s'arrêta net quand il vit Mizuki. L'épéiste s'était durement entraîné pour un jour égaler les apôtres de Mathaël. Il les admirait depuis sa tendre enfance. L'épéiste se plaça devant Mizuki.
Il le salua rapidement de la tête avant d'engager la conversation.

Hoshi: Vous êtes Mizuki !

Mizuki: Oui et ?

Hoshi: Je suis un de vos plus grand fan !

Mizuki: J'en suis flatté...

Hoshi: Je voulais vous rencontrer et

Mizuki lui coupa la parole ce qui offusqua le jeune homme à la chevelure écarlate.

Mizuki: Je n'ai pas le temps pour le bavardage nous sommes dans une situation critique.

L'épéiste arqua un sourcil puis il resta à l'écart et il remarqua que toutes les personnalités qu'il idolâtré ne son que des mirages. Quand Hoshi sombra dans ses songes, il ressortit le médaillon qu'il avait trouvé sur le cadavre de la cellule.


N'hésite pas...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Dim 22 Mar - 16:50

le Neko s'était mis entre les deux hommes afin d'éviter trop de tension entre eux... Okita cherchait sans cesse Mizuki et ce dernier lui rendait bien. Il soupira, désespéré de voir qu'aucun des deux étaient assez mature pour arrêter ces chamailleries. Il dû s'interposer à plusieurs reprises et les rappeler à l'ordre... Quand Paradoxe arriva et leur expliqua la situation. S'en suivit un étrange jeune homme qui arriva les yeux grands ouverts et larmoyants. Akura fut surpris mais aucune hostilité n'émanait du garçon, il se détendit aussitôt et tendit une oreille.

Hoshi: Vous êtes Mizuki !
Mizuki: Oui et ?
Hoshi: Je suis un de vos plus grand fan !
Mizuki: J'en suis flatté...
Hoshi: Je voulais vous rencontrer et....
Mizuki: Je n'ai pas le temps pour le bavardage nous sommes dans une situation critique.

Akura s'offusqua de la réaction de son mari et de son manque de diplomatie. Il soupira et intervint. Il s'approcha du jeune homme et lui tendit une main. Le garçon rangea son médaillon dans sa poche et fixa son interlocuteur avec encore une fois de grands yeux. Il ne dit rien et tendit une main vers la tête du Chat. Il toucha avec prudence les deux petites oreilles qui dépassaient, s'amusant de la réaction qu'elles avaient. Akura toussa dans son poing pour lui rappeler qu'il était là.

Akura : -Merci de bien vouloir laisser mes oreilles tranquille.
Hoshi : -Ce sont les vôtres ?
Akura (avec le sourire) : -A qui veux tu qu'elles soient ?
Hoshi : -Vous êtes un vrai Neko ?
Akura : -Oui.
Hoshi : -C'est génial ! C'est la première fois que j'en vois un !
Akura : -J'en suis heureux pour toi alors. Comment t’appelles tu ?
Hoshi : -Oh, excusez moi, j'en ai oublié mes bonnes manières. Je m'appelle Hoshi, je suis épéiste.
Akura : -Enchanté, je suis Akura, voici Okita, Paradoxe et comme tu l'as deviné, Mizuki. (chuchotant à l'oreille d'Hoshi) Il est peut-être froid aux premiers abords mais il est adorable quand il veut...
Mizuki : -J'ai entendu....
Akura : -Je sais, c'était fait pour ! Sinon que fais tu ici Hoshi ?
Okita (désabusé) : -Il cherche Shana.

La réponse du Dragon jeta un froid dans le groupe. Okita, Akura et Paradoxe rigolaient tandis que Mizuki s'était de nouveau muré dans le silence. L'épéiste ne comprit pas pourquoi tout le monde réagissait de la sorte.

Hoshi : -Pourquoi vous riez ?
Okita : -Sais tu au moins qui est Shana ?
Hoshi : -Heu.... non ?
Mizuki : -C'est la pupille de l'empereur du mal et mon ennemi juré par la même occasion.


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
étincelle..
avatar
Messages : 38

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Dim 22 Mar - 22:54

Étincelle était impressionner par les pouvoirs de kyo et se sentait un peu minable en comparant les siens. Kyo avait l'air de se concentrer en sortant de sa transe il leur expliqua tout à propos de de Kyo et Paradoxe.

Étincelle: c'est super mais ils vont bien?

Kyo: Oui Yko s'en occupe le problème c'est que j’essaie de les localiser mais depuis que bathory à installer son labyrinthe je n'arrive pas à les localiser exactement.

Étincelle: je peux peut être d'aider.

Étincelle sortir de sa sacoche un reste de croissant, d'un geste de la main il se changea en boussole et le tendit à Kyo

Étincelle: Tiens tu n'a qu'a penser à la personne que tu souhaite et la boussole t'indiquera le chemin par contre jette le à la fin de la journée.

Au moment ou Kyo le prit en main la flèche indiquait le sud.

Étincelle en s'installant sur l'épaule de Kyo pour mieux voir, pointant du doigt dit allons-y.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Lun 23 Mar - 0:24

(je suis désolé si j'en m'en prend particulièrement a mizuki dans ce rp c'est parce que après mathael il représente la plus grande menace pour la comtesse ..., sachant qu'en plus c'est un des meilleurs moyens de pression sur l'empereurs , ...)

Paradoxe avait suivit saito a son ancienne grotte la bas il pu lui indiquer la cachette du cœur de bathory, de pars sa nature il était le seul a pouvoir plongé dans l'a cascade d'azote liquide sans en ressortir cryogéniser. Ainsi ils purent récupérer le coffre contenant le cœur de bathory , encore fallait 'il récupérer le rubis pour l'ouvrir ... 

du coté de la comtesse , celle 'ci avait sentit que quelqu'un c'était emparer de son précieux cœur, ni une ni deux elle se téléporta aussitôt vers les deux voleurs .


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Lun 23 Mar - 19:49

De son coté, Yko veillait toujours sur Paradoxe. Cependant, en regardant à travers ses yeux, il vit que la Comtesse les avait rejoints, lui et Saito. En le voyant dans cette situation, le Bookman décida de partir. Après tout, la pièce était assez piégée pour protégé le corps du Chaman. Cependant, il ne pouvait utiliser la bague de téléportation, puisqu'elle se trouvait à coté de lui. Toutefois, la dernière fois qu'il était allé au repère du Dragon blanc, il avait réussi à poser une balise de téléportation.
 
      C'est ainsi qu'il se retrouva aux abords de la grotte gelée, où à sa gauche se trouvait son homme. Saito se trouvait à ses cotés, en garde, pour faire face à la Comtesse. Cette dernière affichait un mine coléreuse, fâchée que quelqu'un ait pu trouver où se trouvait son véritable coeur. Alors que celle-ci lança un premier assaut, Yko put lever une barrière magique qui l'empêcha d'atteindre ses cibles. Devant l'édifice ériger, le Chaman et le Dragon tournèrent la tête et vit alors le Bookman qui les rejoignait.
 
Yko: He bien, he bien... On a besoin d'un petit coup de main pour défendre ton territoire mon petit Saito?
Saito: N'est-ce point là Yko que je vois s'avancer devant moi? Mais il ne semble pas t'avoir demandé de l'aide...
Yko: Au moins tu te souviens de moi... Paradoxe, tu peux rentrer, je m'occupe d'elle.
Paradoxe: A toi seul?
Yko: Je ne suis plus a sa près.
Saito: Ne me sous estime pas.
Yko: Ne t'en fais pas petit dragon, je vais bien faire attention à toi, a ne pas te blesser, mais ne viens pas me gèner.
Saito, soupirant: Parfois, je me dis que j'aurais dû rien dire et te laisser. Ton orgueil te perdra.
Yko: Et toi c’est ta bonté. Vas-y Paradoxe, on te couvre!
 
       Sur ces mots, une féroce bataille s'engagea, et Paradoxe put rebrousser chemin, le temps de mettre le coeur à l’abri, dans un endroit où la Comtesse ne pourrait venir, autrement dit, le sanctuaire des Wiccanes… De son coté, le duo improvisé faisait de leur mieux pour tenir tête à Bathory. Le Bookman tentait tant bien que mal de réussir à s’emparer du rubis, tout en essayant que la Comtesse ne le devine pas…



         Du coté de Kyo, les anges pleureurs venaient d'être détruit. Alors qu'il essayait de sonder les environs afin de localiser son frère, cependant il n'y parvenait pas... L'aura de la Comtesse émanait de tout le labyrinthe, brouillant les capacités mentales de Kyo. D'un coté, cela l'exaspéra. Etincelle s'en rendit compte si bien qu'il proposa au Bookman un artefact. Lorsque ce dernier l'eut en main, il se rendit compte que cette boussole était un objet magique d'une grande rareté. Beaucoup se serait damné pour pouvoir posséder un tel objet. Décidément, cette petite fée était vraiment pleine de surprise...

         L'aiguille de la boussole indiqua alors le chemin, qui menait jusqu'à la salle trône. En chemin, Kyo proposa à Etincelle s'il voulait rester sur ses épaules afin qu'ils puisse se reposer s'il le voulait. Les dernière aventures n'avaient pas été de tout repos, et les prochaines ne semblaient pas y remédier...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mar 24 Mar - 15:24

Hoshi fut surpris quand il entendit que la vampire était la pupille de Gabriel. Le jeune homme resta muet et il regarda Akura puis il sortit son épée quand une ombre se faufila parmi le petit groupe.

L'ombre prit la forme d'une jeune femme kitsune. Tous le monde fut moins surpris que l'épéiste. Mizuki et Akura engagea la conversation avec la jeune femme.

Mizuki: Arya! c'est pas trop tôt !

Arya: Prenez ma main ! dépêchez vous!

Toutes les personnes qui étaient présente attrapèrent la jeune femme le plus rapidement possible et toute la communauté s'étaient téléporté dans le château de Mathaël c'est à dire à Celestia. Hoshi fut éblouie par la beauté des fondations et des décorations du palais. Il tournait sur lui même comme un enfant pour voir toutes les belles choses quand son médaillon tomba sur le sol. L'épéiste allait le ramasser mais Arya le prit de cour. La jeune femme regardait le bijou sur toute ses facettes.

Arya: Jolie médaillon, un mélange d'acier et d'argent, il a été plongé dans l'eau bénite des elfes de Fantasia. Ce symbole ? Hum....me dit quelque chose....ou avez vous trouvé ce médaillon ?

Hoshi: Sur un cadavre au château de la Bathory.

Arya: Hum....si vous le permettez je vous l'emprunte pour faire des recherche.

Hoshi: Je sais pas si...

Arya: Ne vous inquiétez pas..oh désolé je ne me suis pas présenté, je m'appelle Arya et je suis l'experte de l'histoire et des recherches. Rien ne m’échappe !

Hoshi regardait la jeune femme avec une pointe d'admiration et de perplexité. Il n'avait jamais vu une femme avec des oreilles et des queues. La jeune femme rangea le médaillon dans son décolleté puis elle alla voir Mizuki.

Arya: Je vous ai retrouvé de justesse !

Mizuki: Ouais tu aurais pû te grouiller !

Arya frappa la tête de la pupille, celui-ci poussa un crie.

Mieuki: Aie!!!

Arya: Je ne suis pas la bonniche !!!! Bon faut retrouver les autres et ce débarrasser de la comtesse !

Okita: Oui, je commence en avoir vraiment marre de rester avec vous, j'ai d'autre chat à fouetter !

L'épéiste esquissa un rapide sourire puis il s'adressa au reptile.

Hoshi: Tu veux dire à bouffer.

Okita: en effet et..

Mizuki: Ouais je dirais plus c'est dépouiller la comtesse de sa fortune.

Hoshi: C'est un voleur ?

Akura: Miaou ! oui !

Hoshi soupira.


N'hésite pas...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mar 24 Mar - 19:34

Bien qu'il soit incapable de saisir les objets quand il est sous sa forme de projection astral, encore moins les emmener avec lui dans le monde astral, sauf rares exceptions. Heureusement qu'il possède quand même, du moins une partit, en partit la télékinésie qui lui permet de faire léviter les objets. c'est d'ailleurs grâce a se même pouvoirs , qu'il couper la petite chaine qui maintenait le rubis autour du coup de la comtesse et l'amener lui. La comtesse l'avais bien remarqué et tenta de réglé son compte a se fichus chaman qui lui donnait bien du fil a retorde. Mais elle était déjà occuper a se battre contre yko et saito. Une fois en possession du cœur de bathory et de la clef qui permet d'y accéder paradoxe pris donc la poudre d'escampette mais il avais besoins d'aide pour amener les deux objets aux wiccanes. Yko le savais pertinemment et bien que cela lui coute beaucoup pour son ego il a du se résoudre a d'appeler son frère a l'aide pour jouer les transporteurs. Celui ne se fit pas prié bien que savourant beaucoup la situation , il se téléporta auprès de son protégé pour récupéré le coeurs. Une fois tous cela fait paradoxe retourna a son enveloppe physique, il étais temps car cela commençait a lui couter en énergie.

Du coté de la comtesse, qui affrontait les deux apôtres celle ci commençait entras dans une colère folle, tout ses plans tombaient à l'eau et elle ne pouvais poursuivre paradoxe car ses adversaire la retenait il lui fallait s'en débarrasser au plus vite.
Alors qu'elle était pris en sandwich entre les sorts de yko et les attaques de glace de saito celle-ci envoya une puissant e vague d'énergie projetta les deux apôtre. Yko se retrouva empaler sur une pique qui lui transperçais le corps de pars en pars. Le coup mortel qui lui fut affligé fit disparaitre le clone . Heureusement les nombreux voyage astral avec son amants permis au bookmans de regagner son corps d'origine a gakuie. Saito quand se trouva rappeler par mathael qui lui ordonnait de revenir au chateaux, il se retrouva obliger d'obéir .

du coté de paradoxe, celui'ci récupéra le coffre contenant le coeur ou était piégé l'esprit de shana, et partit a la recherche de la pupille pour la libérer de de l'emprise de la comtesse, apres tout ce sont ces pouvoir qui l'ont mis dans cette états


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure




Dernière édition par paradoxe le Mer 25 Mar - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mar 24 Mar - 23:54

(J'avais un doute et j'ai vérifié un truc. Vous le savez pas mais Shana a pas de coeur comme la comtesse ^^' Elle l'a donné à son majordome et son majordome lui a donné le sien en échange...)

Mizuki se sentait étrange depuis un petit moment. Il avait plusieurs douleurs à différents endroits à des degré plus ou moins élevés; expliquant sa mauvaise humeur. Il ne disait rien et prenait sur lui, restant impassible pour ne pas paraître faible devant ses compagnons d'infortune. Quelque chose d'un peu plus inquiétant le tracassait; à chaque fois qu'il pensait à Mathaël, un sentiment de haine profond l'envahissait et il en arrivait même à souhaiter sa mort. L'arrivée d'Arya le surprit mais il réagit rapidement sans réfléchir en téléportant tout le monde au palais comme l'avait demandé la Kistune. Après la courte discussion entre tout le monde, Mizuki soupira à son tour et attira l'attention.

Mizuki : -Pourquoi on est de retour à Celestia d'abord ?
Arya : -Pour être en sécurité gros benêt.
Mizuki : -Si on était là-bas c'était pour en finir, pas s'enfuir...
Arya : -De toute façon tu es jamais content !
Mizuki : -Tu peux parler toi...

Les deux apôtres continuèrent de se chamailler pendant de longues minutes sous les yeux agacés et désespérés d'Akura et Okita. Hoshi quant à lui se moquait de cette discussion tant il était absorbé par ce qu'il voyait. Après plusieurs joutes verbales assez endiablé, ils réussirent à se calmer et à avoir une discussion calme.

Mizuki : -Comment t'es tu téléporté vers nous ?
Arya : -Totalement par hasard en réalité.... Je testais ma nouvelle invention et je me suis retrouvé paumé dans les couloir du château... Ayant légèrement eu vent de ce qui se passait avec la comtesse, je t'ai demandé de me retéléporter ici.
Mizuki : -J'hallucine....
Arya : -Je suis peut-être apôtre mais je tiens à sauver ma peau quand même !
Mizuki : -Enfin breff, on y retourne ! Arya, je te laisse l'autre idiot d'épéiste, il a l'air heureux d'être ici.
Arya : -Ca marche. Fais attention à toi, je sens une magie noire plané au dessus de toi...

L'Ange marche jusqu'au bureau de l'empereur et se saisit d'un de ses stylo. Il s’imprégna de l'aura qui en émanait et lança le sort de téléportation. Il arriva au côté de son père adoptif et une pulsion incontrôlable l'envahit. Une pulsion de mort et de violence le submergea et il s'attaqua à l'empereur sans savoir pourquoi....


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mer 25 Mar - 14:55

(tiens je croyais qu'elle en avais plus du tout mais si c'est sa qui te fais douter j'ai bien préciser que dans le deuxième coffre c'est le cœur d'une servante dans lequel a été sceller l'esprit de shana ... J'avoue c'est tordu comme histoire)

La comtesse venais de perdre et son bien précieux, mais elle n'avais pas dis son dernier mots loin de là. Alors qu'elle retournait a son châteaux elle tomba par hasard nez a nez avec paradoxe un coffre dans les mains.
elizabeth : _Tien tien te revoilà toi, tu tombe a pique toi
paradoxe : _ et merde 
Bathory maitrisa sans problème le chaman et récupéra le coffre. Après cela elle lui creva les deux yeux rendant le loup garou aveugle en poussa un hurlement .
Bathory : _ tu vas me servir de messager, dis a ton chère protecteur que si il ne me rend mon cœur,  dans on état dans d'origine sinon je tue ta bien aimé, il n'a cas considéré ton états comme un avertissement  ....
paradoxe si vous tuer shana c'est gabriel qui s'en prendra a vous personnellement !
elizabeth je prend le risque
Après cela elle envoya paradoxe a gakuie prend de l'entré du repère des wiccanes 
elizabeth : _ bien a présent occupons nous des derniers clandestins de mon château ....

du coté paradoxe, malgré l' horrible douleurs engendre par l'absence de ses globe occulaire, son états d'aveugle le dérangeait moyennement, il pouvait apprécier son environnement de pars ses autres sens aiguiser, ainsi que grâce a ses pouvoir d’élémentaliste  il pouvait comme voir a travers les éléments, en particulier la terre et l'air cela lui permettant de voir le monde sous une autre forme, ainsi il pouvait voir des choses qu'il ne pourrait pas en temps normal


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mer 25 Mar - 19:50

(Sauf erreur de ma part, n'avons nous pas en notre possession le coffre, sa clé, donc le coeur d'Elizabeth ainsi que le diamant pour la détruire, non? J'en suis plus du tout sur, mais si j'ai faut, dites le moi je corrigerai^^)
 
         Yko venait donc de se faire détruire par la Comtesse, déjà que sa fierté en avait prit un coup car il avait dû faire appel à son frère... Ce allait pas s'arranger vu qu'Elizabeth l'avait envoyé valser comme si de rien n'était... A l'intérieur du véritable Kyo, ce dernier fulminait tout ce qu'il savait... Son frère tentait tant bien que mal de la calmer... D'après les dernières nouvelles, le double de Kyo avait récupéré le coffret contenant le coeur, ainsi que le médaillon de la Comtesse l'ouvrant. Il était sur la bonne voie.
 
          Tandis que le Bookman continuait à se ressourcer dans la fontaine de magie, son double arriva avec tous les artefacts en main. Ce dernier les donna au chef des sorciers wiccans. Tout semblait aller pour le mieux. La copie de Kyo s'apprêtait à rejoindre son protégé, qui avait voulut rendre le coeur de Shana afin de la libérer. Cependant, avant qu'il ne se téléporte, le Loup-garou entra dans le sanctuaire sacré, le visage en sang, ses globes oculaires vides, cherchant à tâtons une aide quelconque...
 
            Voyant Paradoxe dans ce piteux état, le Bookman se précipita à sa rencontre. Le Chaman voulut essayer d'expliquer la situation à l'Apôtre, mais ce dernier le força à se taire. La réparation d'un tel organe demandait beaucoup de patience... En premier, Kyo fit disparaître la douleur, puis il s'attela à la reconstruction. En premier, il mit une bande de tissu sur les yeux de Paradoxe.
 
Kyo: Cela va picoter un peu, mais tout ira bien...
 
            Kyo prononça une courte incantation, les soins traditionnels prendrait trop de temps, du coup, il préféra utiliser la Vicissitude. L’Apôtre posa les mains sur les tempes de Paradoxe, puis il concentra sa magie en direction des orbites. Il allait utiliser le sang qui avait été versé pour reconstruire chaque oeil... Quelques minutes plus tard, le Bookman retira ses mains:
 
Kyo: Normalement, tes yeux sont intacts, je vais enlever ce tissu qui t'obstrue la vue.
 
            Sur ce mot, il joignit les gestes à la parole. Paradoxe plissa alors des yeux, devant la luminosité si soudaine. Kyo lui fit suivre alors son doigt, et vit qu'il pouvait voir. Un grand soulagement s'empara de Kyo. Du coté du vrai Kyo, ce dernier avait recréé un autre double contenant l'âme d'Yko. Celui-ci couru vers Paradoxe, poussant au passage son frère, avant d'embrasser passionnément son amant.
 
            Cependant, le Loup-garou stoppa vite leur étreinte afin de faire passer le message que la Comtesse lui avait donné. Les explications de Paradoxe remplir de colère déjà Yko pour le traitement qu'elle lui avait infligé, et Kyo pour les viles méthodes d'Elizabeth... Cependant, il n'avait pas l'intention de rendre le coeur, ils étaient trop prêt du but pour le redonner maintenant.
 
            Le Bookman se tourna vers le chef des wiccanes et lui demanda combien de temps il lui faudrait pour faire le rituel de destruction. Ce dernier lui répondit simplement que dans 1 heure il serait prêt et qu'il faudrait 30 minutes pour l'effectuer. Autrement dit, l'Apôtre devra occuper la Comtesse pendant au minimum 1heure et 30 minutes...
 
            Kyo et Yko se mirent alors immédiatement d'accord, il allait tenter de recréer un coeur artificiel. Pour ce faire, Kyo se coupa le poignet, laissant tomber son sang en filet, et Yko s'occupa de le sculpter. Par la même occasion, il inséra à l'intérieur un semblant d'aura d'Elizabeth afin que l'illusion soit parfaite. Une fois cela fait, il plaça ce coeur à la place du vrai. Ça devrait occuper la Comtesse un petit moment...
 
            Au moment où ils allaient se téléporter, Niki, Fenris, et Etincelle réussirent à les rejoindre. Paradoxe et Fenris purent à nouveau faire plus qu'un. Les deux frères les prièrent de rester ici, afin d'aider aux préparatifs, le temps qu'eux soient avec la Vampire. Dans tous les cas, ils ne les laissèrent pas répondre, et se téléportèrent directement devant le château, le coffret à la main... Il était temps de savoir si leur ruse allait marcher...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mer 25 Mar - 20:43

Attention spoiler de ma réponse :
Spoiler:
 

Pendant ce temps, l'atmosphère étant au comble de la tension chez les apôtre du bien. A peine Muziki, Akura et Okita avaient remis le pied dans le labyrinthe du château que l'Ange s'attaque à l'empereur. Pris au dépourvu et par surpris, le Juste se retrouva plaquer au sol avec les mains de son fils qui l'étranglaient avec force. Beaucoup moins musclé que la Chouette il dû utiliser un sort de repoussement pour se défaire de son étreinte mortelle. L'Ange fut projeté au loin mais il atterrit avec délicatesse sur ses pieds, chargeant de nouveau. Akura s'était vite défait de son mari et s'était éloigné afin de méditer sur les raisons de cette attaque. Était il devenu le démon comme tout le monde le craignait ou était-ce autre chose ? Il ferma les yeux et se concentra sur son amant. Il découvrit que son aura n'avait pas changer mais qu'une étrange magie noire flottait autour de lui; sûrement un maléfice de la comtesse... Cependant il devait agir vite avant que Mathaël ne décide d'en finir avec lui.
L'empereur se contentait d'esquiver et de le repousser cherchant à le raisonner mais si ça continue, il n'aurait plus le choix et le tuerait... Cette idée affolait le Chat et il cherchait au plus vite une solution mais n'en vit pas. Il courut vers Okita qui ne bronchait pas en observant le combat. Il grimpa sur son épaule et commença à presque crier.

Akura : -Fais quelque chose ! Aide le ! Mathaël va le tuer !
Okita : -Et que veux tu que je fasse ? M'opposer à lui ? Je ne suis pas assez fou pour me suicider désolé.
Akura : -Il est victime d'un maléfice c'est obligé. Il n'attaquerait jamais Mathaël de la sorte...
Okita : -Va donc expliquer ça à l'empereur...

Le Neko repporta son attention sur le combat et il vit que le Juste était passer aux choses sérieuses au moment où Mizuki avait dégainé son épée. Complètement effaré, Akura ne put s'empêcher de craquer psychologiquement. Il sauta du Dragon, reprit forme humaine et courut vers les duellistes en hurlant.

Akura : -Ne le tuer pas ! Ce n'est pas lui ! Il est victime d'un sort de manipulation !
Mathaël (entre deux parades) : -Victime ou non, il reste dangereux, je ne peux le laisser.

L'empereur prit de la distance et commença une courte incantation, visant son fils. Les autres apôtres reculèrent et Okita fit de même tandis qu'Akura courrait à perdre haleine. Il sauta sur le torse de son mari et le serra de toute ses forces, amplifiant sa poigne par magie. Mizuki avait perdu sa conscience et son regard était vide, ne reflétant que la haine et la colère. Le Chat caressa désespérément le visage de son bien aimé, cherchant le contact de ses lèvres. Il pleurait à chaude larme et retenait du mieux qu'il le pouvait ses hoquets.

Akura : -Mimi, où es tu ? Reviens parmi nous... Ce n'est pas ce Mizuki que j'aime, celui que j'aime ne s'attaquerai pas à son Père...
Mizuki : -...
Akura : -Celui que j'aime est narcissique, froid, distant et sans pitié mais il est aussi taquin, coquin, pervers et souriant... Il aime Mathaël et Hanna plus que tout au monde, jamais il n'attaquerait un des deux !
Mizuki : -...
Akura : -Celui que j'aime n'est pas une brute sans cœur, c'est un enfant blessé qui cherche à être aimé...

Rien n'y faisait, plus rien ne pouvait le faire entendre raison et il se débarrassa d'Akura comme d'un parasite. Il le balança contre le mur, lui brisant plusieurs os. Malgré cette violence, Akura ne renonçait pas et revenait à la charge. Il fut rejeter encore plusieurs fois, à chaque fois un peu plus violemment.

Akura : -Je ne te quitterai pas ! Même si je dois revenir en rampant, je ne te quitterai pas parce que je t'aime ! Tu es ma moitié tout comme je suis la tienne !

Cette phrase stoppa la Chouette l'espace d'un instant et son regard reprit vit pendant quelques secondes.

Mizuki : -A...Ku...Ra...

Akura s'agrippa au vêtement pour réussir à remonter jusqu'à son visage. Il déposa sa main sur sa joue et sourit.

Akura : -Oui c'est moi mon amour...
Mathaël : -Akura ! Enlève toi, je ne peux plus arrêter mon enchantement !
Akura : -Je mourrai avec toi parce que je ne te quitterai jamais...

Comme l'avait prévenu l'empereur, il ne put arrêter le sort qui fonça droit sur les deux amants à une vitesse effroyable. L'impact provoqua une explosion lumineuse qui éblouit tout le monde et ils durent se protéger les yeux. Quand ils les rouvrirent, il ne virent qu'un trou béant sur plusieurs murs d'affilés et rien d'autre. Les apôtres baissèrent les yeux, attristé par la perte de deux précieux camarades... C'est alors qu'on entendit la voix d'Okita qui fulminait comme un putois

Okita : -Nous mais vous êtes timbrés ! J'ai faillit y passer moi aussi ! Et puis vous attendez quoi pour m'aider ?!


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mer 25 Mar - 23:00

Okita avait regardé la scène avec une certaine froideur, la mort de Mizuki ne lui aurait fait ni chaud ni froid. Par contre en ce qui concerne Akura, c'était une autre chose... Il aimait cette boule de poil et savoir qu'il souffrait autant à cause d'un amour ardent lui pinçait le cœur. Bien qu'il n'appréciait pas spécialement les démonstrations affectives homosexuelles, il ne pouvait qu'honorer le comportement d'Akura envers son mari. Voir autant d'acharnement et de dévotion envers son amant lui força le respect. Quand il vit que Mathaël avait lancé le sort qui allait être fatal aux deux amoureux, il se sentit obligé d'intervenir mais sans magie, ça allait être difficile... Une petite voix familière raisonna dans sa tête.

??? : -Aide les, je te prête ma force...

Il sentit une énergie nouvelle l'envahir et il l'utilisa sans réfléchir pour étirer ses ombres, saisir le couple et le les ramener jusqu'à lui. Il sauta sur l'Ange et le plaqua au sol, l'immobilisant bras et jambes. La lumière l'éblouit et quand il rouvrit les yeux il vit le sourire de sa douce Anju.

Anju : -On ne peut pas laisser un sil bel amour périr à cause d'une sangsue, qui plus est la sœur de Dracula... Je m'occupe de briser l'enchantement, immobilise le pendant ce temps.

Okita voulut parler mais il n'eut pas le temps. Mizuki remua, ce qui le déconcentra et Anju en profita pour disparaitre. Quand ce fut finir et qu'il vit la tête dépitée des apôtres et de l'empereur, un élan de rage l'envahit.

Okita : -Nous mais vous êtes timbrés ! J'ai faillit y passer moi aussi ! Et puis vous attendez quoi pour m'aider ?!

Les lumineux tournèrent la tête vers lui et furent surpris de voir qu'Akura et Mizuki étaient toujours vivant. L'un étant en train d'agoniser sur le côté d'un mur, l'autre plus ou moins neutraliser sous Okita. Voyant que personne ne bougeait, le Dragon hurla encore.

Okita : -C'est donc ça les fameux apôtres défendant le bien et la justice ? Quel bien y-a-t-il à laisser Akura se faire tabasser par son amant ? Quel justice y-a-t-il à vouloir tuer un de ses camarades sous l'emprise d'un maléfice ?
Mathaël : -Silence, vile créature. Nous n'avons pas à recevoir d'ordre de la part d'un homme qui a vendu son âme à un prince de l'enfer.
Okita : -Vendu mon âme ? Parce que j'ai peut-être choisi ? Que savez vous de mon histoire ? Savez vous pourquoi j'ai été dans les enfers ? Savez vous comment je suis mort ? Savez vous ce qui est arrivé à ce qui m'était le plus précieux ? Non. Je ne laisserai personne me juger et encore moins un Empereur incapable de sauver son fils.
Mathaël : -Je l'aurai sauver lui et plusieurs personne en le tuant.
Okita : -Et Akura ? Vous l'aurez sauvé peut-être ? Vous aurez simplement tuer un innocent aveuglé par son amour. Vous me répugnez d'en être arrivé à ce point là. Vous ne valez pas mieux que Gabriel.

L'aura de l'empereur changea légèrement, laissant paraitre un agacement certain. Le comparé à Gabriel était de trop et il s'apprêtait à punir celui qui avait osé cette comparaison. Saito le stoppa en communiquant par télépathie depuis son repère où il combattait la comtesse.

Saito : -Ne lui tenez pas rigueur de ses propos. Il est encore jeune et ne mesure pas toute l'étendue de ses paroles.
Mathaël : -vous nous observez depuis le début ?
Saito : -Oui
Mathaël : -Dans ce cas, laissez moi punir mon fils comme il se doit, j'épargnerai ce Dragon si vous le souhaitez.
Saito : -Permettez moi de vous tenir tête. J'ai observé Sir Mizuki depuis le début et il semblerait qu'il soit mû par un maléfice sûrement jeté par la comtesse. Il n'est pas maitre de ses mouvements et je suis sûr qu'au fond de lui il ne souhaite pas votre mort. La surprise et la peur de le perdre vous ont aveuglé.


Le silence régna pendant l'échange par télépathie entre les deux hommes. Ces secondes furent interminables pour Okita qui avait de plus en plus de mal à contenir l'Ange. Finalement, l'empereur décida de se plier à la sagesse de Saito et renonça à toute sanction. Il s'avança vers son pupille en ignorant le Dragon et posa une main sur le front de Mizuki. Il ferma les yeux et récita un texte ancien visant à le sceller le temps de le défaire du sort dont il était victime. Des chaines spirituelles se formèrent tout autour de son fils et elle le serrèrent à un point que sa respiration en était presque coupée. Quand il fut bien ligoté, il fit un légère pichenette entre les deux et la Chouette tomba dans l'inconscience. Okita put ainsi se relever et reprendre son souffle.

Mathaël : -Il restera endormi tant que ce fameux maléfice ne serra pas brisé. Je rentre au palais, je dois me recueillir et méditer seul un bon moment. Vous autres, rentrez avec moi
Apôtres : -Comme bon vous semble.
Mathaël : -Vous aussi Saito. Abandonnez le combat contre la comtesse.
Saito : -Très bien.

Mathaël (se tournant vers Okita) : -Quand à vous, trouvez le moyen de rendre la raison à mon fils. Si vous échouez, je le tuerai.

Il disparut aussitôt, soulageant Okita. Il se tourna vers Akura qui peinait à respirer à cause de ses côtes cassées. N'étant pas un expert en magie, il ne pouvait l'aider comme il le voulait et devait juste se contenter d'un bandage serré pour éviter le mouvement des os brisés.

Okita : -Ton amour est honorable... J'en suis admiratif.
Akura (souriant puis grimaçant de douleur) : -Merci mais on est pas encore sortit de l'auberge... Que faisons nous ? Je ne peux plus bouger et Mimi dort profondément...
Okita : -Anju s'occupe du maléfice, nous devons juste attendre.
Akura (surpris) : -Anju ?
Okita : -Oui, c'est grâce à elle que vous êtes vivants...

Pendant ce temps, le combat entre Kyo et la Comtesse était à son comble. L'apôtre lui tenait tête mais plus le temps passait, plus il perdait de ses forces tandis que la Vampire augmentait graduellement sa puissance. L'esprit d'Anju apparut au côté du Bookman tandis qu'il venait de parer un n-ième assaut.

Anju : -Sir Kyo, j'ai besoin de vous.
Kyo (surpris) : -Dame Anju ?! Est-ce bien vous ?
Anju : -Oui. Mon mari est dans une situation délicate et j'ai besoin de votre aide.
Kyo : -Comment pouvez être là, vous êtes....
Anju : -Morte ? Oui en effet. Mais mon désir de vengeance me permet de me matérialiser fugacement dans ce monde. Je vais faire court car je n'ai plus beaucoup de temps. Mizuki est victime d'un maléfice de la comtesse et Okita ainsi qu'Akura ne sont pas en état de se déplacer. Si nous arrivons à libérer l'Ange du sortilège, vous ne serrez plus seul à retenir la comtesse, ils viendront vous aider, j'en suis sûr.
Kyo : -Je vois.... J'ai remarqua que Bathory avait une espèce de poupée qui pends depuis sa ceinture et la présence de Mizuki en émane.
Anju : -Une poupée vaudou... Il fallait y penser... Je compte sur vous pour détruire l'objet avec les précautions nécessaires. Je vous la rapporte de suite.

L'esprit de la femme Dragon se rapprocha de la comtesse avec le peu d'énergie qu'elle avait et lui fit face. La Vampire fut surprise de cette présence.

Bathory : -Mais ne serrait-ce pas la gueuse qui servait d'épouse à cet idiot de Dragon que mon frère a massacré ?
Anju : -C'est bien elle en personne et je ne laisserai pas une catin comme toi salir l'honneur de mon mari.
Bathory (riant) : -Et que compte tu faire avec ta pitoyable force sous forme d'esprit ? Me tuer ?
Anju (souriant par provocation) : -Te montrer que l'amour est bien plus fort que ta haine. Tout se ligue contre toi, même tes Dieux que tu vénères t'ont abandonné.
Bathory : -Foutaises ! Tout n'est que foutaises !
Anju : -On va voir ça.

L'esprit de la femme se mit à briller, reflétant la lumière dans la glace, éblouissant Bathory. Elle fonça à toute vitesse pendant ce temps sur la Comtesse et arracha la poupée avant de la ramener à Kyo. Ce dernier s'en saisit se dépêcha de la désactiver avant de la détruire. Quand la comtesse recouvra la vue et vit la poupée dans les mains du Bookman, elle enragea.

Bathory : -Espèce de petite salope...
Anju : -Je te retourne le compliment, tu viendras me rejoindre en enfer.

Ne pouvant tenir plus longtemps, Anju se dissipa comme si de rien n'était. Un peu plus tard, une aura pleine de rancœur balaya Black Rose de la même façon que l'a fait Bathory à son réveil. Mizuki semblait s'être réveillé et n'était pas vraiment de bonne humeur...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Jeu 26 Mar - 19:42

(merci d'avoir jouer le jeu okita )

Il était hors de question que paradoxe laisse kyo et yko affronter la comtesse a eux seul
a peine sont ils aller rendre le faut coeur a elizabeth que paradoxe les rejoins grâce a son alliance .
Kyo : _ qu'est ce que tu fait ?
paradoxe : _ je vais quand même pas vous laisser vous la jouer en solo !
yko : _ sa peut être dangereux !
paradoxe : _ si tu me laisse venir ... alors .... ( il se mit a chochoté quelque chose a l'oreille de son bien aimé)
une pointe de perversion se mit a briller dans les yeux du bookman
Kyo : _ Irrécupérable ! ces deux la son irrécupérable ! et si la comtesse veut te crevé les yeux a nouveau ?
paradoxe fit alors apaitre un ruans tout aur de la tête pour cacher ses yeux : _ tu disais ?
kyo : _ tu est aveugle comme sa ...
paradoxe : _ faux je ne suis pas aveugle je vois le monde différement !
le bookman laissa tombé comprennat que rien ne ferais changer d'avis son entété de protéger ....

Après avoir retrouvé le comtese pour lui remettre le faux coeurs
peut de temps après celle ci s'empara du coeur contenant l'esprit de shana et s'empressa de le broyer dans sa mains
.
Elizabeth : _ vous ne pensiez pas que j'allais tenir parole ?
ce que la comtesse n'avais pas prévus c'est que au lieu que l’âme de la vampire au sang pure ne rejoingne l'audela celle ci regagagna son envellope charnel. C’était paradoxe qui avait fais sa ...
Elizabeth : _ quoi ? Comment ?
paradoxe : _ tu a retirer son ame a shan avec mes pouvoirs c'est normal que je puisse la remettre en place ... en plus je l'ai déja fait une fois avec mahodja alors ....
 C'est alors que la pupille se réveilla


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Jeu 26 Mar - 20:40

(Bah c'est le jeu ^^
Attention : sortez les mouchoirs pour cette réponse, la fin est triste)

Pendant le duel contre l'empereur, une haine irrationnelle grondait dans le cœur de l'Ange. Toute sa rancœur et sa colère se dirigeait vers son Père pour une raison qu'il ignorait. Il perdit petit à petit toute raison et sa conscience se fit engloutir par le sort de la comtesse. Il avait réussit à résister un petit moment mais la magie de la Vampire était puissante et déterminée. Il dégaina son sabre quand il perdu pour de bon le contrôle. C'est alors que l'empereur changea d'attitude et se battit sérieusement. L'issus était fixé depuis le début mais il s'en fichait, il souhaitait plus que tout la mort de Mathaël. Quand Akura lui sauta dessus, il l'ignora et le traita comme un vulgaire parasite.
Il fut tiré de sa frénésie et lutta une dernière fois quand le chat parla de son attachement pour lui.

Akura : -Je ne te quitterai pas ! Même si je dois revenir en rampant, je ne te quitterai pas parce que je t'aime ! Tu es ma moitié tout comme je suis la tienne !
Mizuki : -A...Ku...Ra...

Il voulut lui répondre que lui aussi l'aimait plus que tout au monde et que la simple idée de le voir souffrir ou de le perdre le terrorisait mais il en fut incapable. Sa faiblesse d'esprit le répugna, il avait beau lutter contre le sort, il se faisait lamentablement contrôler.
Il fut sauver de justesse par Anju et se retrouva immobiliser. Le choc fit de nouveau sombrer sa conscience et il cherchait à se débattre et se libérer. Il n'entendit rien de la discussion qui se déroulait autour de lui et sans qu'il s'en rende compte, il se retrouva ligoté par magie puis plonger dans un coma artificiel. Ce sommeil fut mouvementé, bien que son corps ne bougeait pas, son esprit était torturé. Pour être plus précis, il se torturait lui même en se posant plein de questions.
Quand Kyo brisa la poupée vaudou, il rouvrit les yeux comme l'avait prévu l'empereur puis il brisa avec aisance le sort qu'il le maintenait immobile. Il se releva et s'approcha du Dragon et de son amant qui peinait à respirer.

Mizuki : -Merci Okita, je te revaudrai ça.
Okita : -Dis plutôt merci à ma femme sombre crétin...
Mizuki : -Quant à toi mon amour...

Il se mit accroupi et posa une main douce et chaude sur la joue du Chat. Il le fixa dans les yeux et il put y lire une joie immense de le voir saint et sauf.

Mizuki : -Rien ne pourra exprimer toute ma gratitude et mon amour que je te porte. Tu serras à tout jamais miens et à partir d'aujourd'hui, je te promet de ne plus te faire souffrir inutilement.
Akura (le souffle court) : -Encore une promesse...
Mizuki : -Et...
Akura (le coupant) : -Et tu la tiendras comme à chaque fois, je sais...
Mizuki : -Je t'aime.

il déposa un baiser emplit de magie qui guérit en quelques seconde le Neko. Il se releva et déplia ses ailes et reprit sa forme hybride. Sa petite queue et ses cornes réapparurent et son aura changea elle aussi. Il tourna le dos à son amant.

Mizuki : -Je ne suis pas digne de toi, je suis le pupille et je suis incapable de te protéger. Je ne te mérite pas, pardonne moi.

Il arracha l'alliance de son doigts et la jeta devant Akura qui la fixa, choqué par ses paroles.

Akura : -Qu...qu... qu'est-ce que.....qu'est-ce que ça veut dire ?!

L'Ange ne répondit rien et téléporta en dehors du château Okita et Akura, les renvoyant au palais de Celestia. Quand ils furent hors de portée de la comtesse, Mizuki craqua encore une fois. Les larmes coulèrent et son cœur se serra. Il ne croyait pas lui même ce qu'il venait de faire. Frustré et en colère contre le monde entier, il laissa exploser son aura, balayant tout Black Rose. La seconde d'après, il se retrouva vers la comtesse et la chargea avec toutes ses forces. Cette dernière, prise au dépourvu reçu l'assaut et se retrouva plaquer au mur. Elle cracha un peu de sang avant de s'essuyer la bouche.

Bathory : -Tu crois que ça va suffire pour me tuer, vermine ?!

L'Ange ne répondit rien et replia ses ailes devant lui pour faire toucher les deux bouts. Une boule d'énergie pure se forma et grossit à une vitesse effroyable. Kyo, Yko et Paradoxe restèrent un peu en retrait pour reprendre leur souffle, attendant la venu de Shana. Cela permettait aussi de se mettre à l'abris des éventuels rebonds. Si avec les deux pupilles réunit, ils n'arrivaient pas à stopper la comtesse, toute espoir était perdu. La sort partit et Bathory esquiva avec aisance.

Bathory : -Il va falloir mieux viser !

L'Ange ne l'entendait pas, il s'était lancer un sort empêchant d'entendre la langue de vipère de cette ignoble femme. Il se contenta de sourire et de rediriger la boule afin qu'elle suive à la trace la Vampire. L'enchantement atteint sa cible et un cri strident raisonna dans la grotte, une boule d'énergie sacrée frappant un vampire de sang pur, ce n'était vraiment pas bon pour elle...

Bathory : -Enfoiré, je vais te le faire payer !

Elle chargea tête baissé sur l'Ange mais elle fut stoppé par une épée, celle de Shana. Elle aussi avait revêtu sa forme libéré et semblait vraiment mécontente du traitement qu'on lui avait infligé...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Ven 27 Mar - 8:33

Kyo et Yko était arrivé devant la grande porte d'entrée du château. D'ailleurs, celle-ci avait encore changé un peu d'apparence, signe que la Comtesse s'installait de plus en plus dans le monde de Black Rose. Tout ceci n'avait que trop durée! Les deux Bookman ressentait la colère les ronger en eux... Elisabeth n'allait pas faire tout ce qui lui chante en toute impunité!

         Alors que les deux frères s'apprêtait à rentrer, Paradoxe les rejoint. Ce dernier convainc facilement Yko de le laisser les accompagner... Mais qu'avait-il bien pu lui dire? En vérité, Kyo ne voulait pas le savoir... Irrécupérables... Cependant, le Loup-garou réussit quand même à convaincre l'Apôtre. Kyo soupira un coup. De toute façon, il était trop tard pour reculer...

         Le groupe entra dans le manoir, et atteignirent avec une facilité déconcertante la salle du trône où attendait la Comtesse. Elle avait vraiment tout prévue... Malheureusement pour le groupe, elle avait aussi détecté le faux coeur qu'on s'apprêtait à lui remettre... Pour punir ces roublard d'avoir voulu lui tendre un piège, elle broya d'entrée de jeu le coeur de Shana. Cependant, ce qu'elle n'avait pas prévue, c'était que Paradoxe pouvait redirigée l'âme de la Vampire vers son corps...

         Alors, l'aura d'une puissance inouïe, imprégné d'une grande colère se réveilla à l'intérieur du château... La Comtesse avait échoué l'a ou elle pensait avoir le mieux réussit... Maintenant, le groupe espérait que le rituel des wiccanes avait commencé, afin que ce cauchemar prenne fin. Mais ce ne fut pas pour le moment... La Vampire attaqua le petit groupe qui s'occupait pour le de parer et d'esquiver le temps que la pupille arrive...

        Toutefois, ce fut un autre pupille qui arriva... Ses sentiments étaient tellement puissant, que son aura se matérialisait autour de lui, où se mélangeait rage, haine et tristesse. Kyo emmena tout le monde dans un coin de la salle, afin de les protégé. Dans cette bataille, ils auraient fait que les gêné... Enfin, Shana arriva, épée à la main, déterminé à en découdre... L'Apôtre en profita pour lui lancer des sorts de puissance... Il fallait mettre toutes les chances de leur coté...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi..
avatar
Messages : 1166
Localisation : Dans Black Rose

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Ven 27 Mar - 16:20

Hoshi demanda à Arya de l'emmenait dans la grande bibliothèque et la jeune femme le conduisit sans le faire attendre. La Kitsuné ouvrit une gigantesque porte en chêne massif et sculpté. La salle derrière, recelé des millions de livres. Hoshi regardaient de droite à gauche, il ne savait pas lequel choisir.

Arya s'en alla dans les rayons et elle ramena un livre poussiéreux. Elle le posa sur une des grandes tables puis elle fit signe à l'épéiste de s'asseoir.

Arya: Alors ...alors...c'est ici.

Hoshi regardait le livre mais le langage qui y était employé était inconnu pour l'épéiste.

Arya: C'est le langage des fées...alors il est dit:

"Un beau jour dans les contrées de Fantasia, une déesse au long cheveux noire et au yeux émeraude veillait sur les elfes et les fées. Les habitants de cette contré n'avaient pas le droit de venir la voir, de lui parler, ni de la regarder car cette femme était bien trop sacré pour que les habitants de Black Rose puissent interagir avec elle. Seul un oiseau de feu lui tenait compagnie.
Chaque soir au crépuscule, la jeune femme envoyait ses vœux dans le ciel étoilé accompagné de son oiseau de feu, ces vœux permettaient la protection des habitants elfique et féerique.
Un jour sans crier gare la déesse fut enlevé et emprisonné, pour s’échapper elle envoya son oiseau de feu pour prévenir la population de Fantasia mais son chère compagnon n'ait jamais revenu."

Arya: Elle est triste cette histoire....

Hoshi: Le médaillon ?

Arya: Ah oui le médaillon....le médaillon a été confectionné par les fée pour la déesse, le livre n'en dit pas plus.

Hoshi soupira puis il sortit le médaillon avec une pointe de mélancolie. La kitsuné fut surprise.

Arya: Pourquoi tant d'ardeur ?

Hoshi ne répondit pas immédiatement.

Hoshi: Le papillon sur ce médaillon c'est le même que ma tâche de naissance sur le coin de mon oeil...

Arya: Je voie...

Le jeune homme tendit sa main à la jeune femme puis il esquissa un rapide sourire de reconnaissance.

Hoshi: Merci pour votre aide Mlle...je vais devoir retourner chez moi..

Le jeune homme se téléporta avec le collier de Shana dans le Camélia. Il alla directement voir Mama. Une fois arrivé dans les appartements de la gérante, celle-ci l'interrogea.

Mama: Alors ton périple de la vérité ?

Hoshi soupira: Je suis venu avec une question "quel sont mes origines ?" et maintenant je m'en pose encore plus.

Mama: C'est ainsi mais il te faudra plus d'effort pour trouver tes origines...

Les deux protagonistes se noyèrent dans un profond silence et il burent leur thé.


N'hésite pas...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Sam 28 Mar - 12:56

Bathory voulait absolument récupéré son vrai cœurs malheureusement malheureusement les deux pupilles sous leur forme libérée faisant ainsi gagner du temps  aux wiccanes pour effectuer leur rituels. 
Elizabeth décida elle aussi de libéré toute sa puissance et repris sa même forme démoniaque que lors du premiers affrontement face mzuki. 
S'ensuivit un combats épique dont kyo et paradoxe étaient les témoins, sors de toute sortes, vaqgues d'énergie, armes et technique secrète, les participants se donnait à fond, la bataille faisait rage pendant une bonne heurs ...

pendant ce temps au sanctuaires les sorcière achevèrent le rituels alors que morinwe s'aprettait a transpercer le coeur,  elle stoppa l'action et se retourna vers étincelles .
morinwe : _Approche jeune fée 
etincelles : _ quoi ? 
morinwe : _ c'est toi de planter le coeurs de élizabeth comme l'avais prédit orion
etincelles : _ vous connaisser orion ? 
morinwe : _ c'est une longue histoire ... fais le !

La fée s'éxecuta alors quoique avec hésitation , au moment ou le coeur était transpercer de par en pars par le diament celui-ci semit a briller puis a disparaitre 
étincelles : _ C'est tout ? 

(revenons au chateaux)
pendant le combats un éclair éblouissant surgit de nul pars vint frapper la reine vampire qui alla s’écraser contre un mur. A présent elle était privé de ses pouvoirs .
Mizuki s'approcha et lui mis la pointe de son épées sous le cou 
Mizuki : _ crève salope !
Mais au moment l'épée allait la décapité , la comtesse la stoppa avec sa main ganter 
Elizabeth : _ Tu crois qu'il suffit de m'enlever mes pouvoirs pour me vaincre ? J'ai plus d'un tour dans mon sac !
Elle sortit alors un globe e verre de sa poche contenant une lumière arc en ciel et le jeta par terre. En se brisant le globe libéra une vague d'énergie qui frappa absolument toute les personnes présentes au châteaux paralysant leur pouvoirs pour quelque heurs .
mizuki : _ mais qu'est ce que ... 
L'ange n'eu pas le temps de finir sa phrase que tout le monde a l’exceptions de la comtesse se retrouvèrent ligoter et tenus en l'air par des sortes de fils de fer, allant dans tout les sens et rejoingnat le gants armure de la comtesse . 
shana : _ Mais on dirait une des armes de shala !
elizabeth : _ ce n'est pas du au hassard ! j'ai voler cette arme a un des représentant de sa famille après l'avoir tuer ... je vous dis adieu !
Les fils qui empêchait tout mouvement a qui que se sois se resserrent , au point d'entailler la peau des prisonniers. Alors que tout le monde pensait que c'était la fin des grognement et des aboiement provenant des couloirs se firent entendrent .
tout les chiens des enfers noirs aux yeux rougeoyant s'était rassembler dans la pièces et s'approchaient de bathory en grognant .... Elizabeth leur ordonna de partir mais ils ne lui obéissait plus ... tout les canidé se jettèrent sur la vampire, bien qu'ils lui affligèrent plusieurs blessures bathory parvenait  plus au moins a les repousser mais le surnombre la forçait a reculer pour finalement se retrouvé adossé a la status de hécate.
Le colossal ouvrage de pierre commencea a fissurer pour finalement s'effronder sur la comtesse qui mourut écraser . Alors que les chiens dévorait les restes, les fils retenant shana, mizuki, kyo et paradoxe, se desserrèrent et les libérèrent. Les interrogation planaient . 
shana : _ que s'est 'il passer ?
Kyo : _ paradoxe, ce n'est pa toi qui aurait fais sa ? 
paradoxe : _ non plus mizuki ? 
MIzuki : _ je suis privé de mes pouvoirs aussi je te rappelle .

C'est alors qu'une étrange femme fit son apparition sur le trône, paradoxe la reconnus de suite 
paradoxe : _ Hécate ?
Hécate : _ tout a fais ! Il était que j'interviennent ! Je ne vais pas rester longtemps ...
L'esprit de la comtesse se matérialisa alors sur les pierres écroulé. La déesse s'en empara 
Hécate : _ Il y a quelqu'un qui souhaite te revoir, t'a grande amie lilith 
élizabeth : _ Non Pas sa ! Pitié !
Un portail menant aux enfers apparue alors, Hécate força la comtesse a la traversé avant de disparaître avec elle.
Les cheins disparurent également et tout redevins normal. Mais une petite lueur rouge parmi les pierre attira l'oeil de paradoxe et il y trouva le rubis ou était enfermer l’âme de Dracula.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Lun 30 Mar - 16:47

Kyo avait lancé un sort sur Shana, qui lui permettait de pousser ses capacités vampirique au maximum. D'autre part, il avait érigé une barrière protectrice autour de lui, son frère et Paradoxe... La bataille était épique, et les renvoies de sort était nombreux. Il avait bien fait de se mettre à l'abris... D'aileurs, ils n'avaient aucunes intentions d'intervenir... Déjà, parce qu'ils auraient été une gène pour les deux pupilles, mais aussi cela aurait été suicidaire...

         Heureusement que le Bookman possédait, exceptionnellement, une reserve de mana presque infini puisque les sort que sa barrière absorbait lui coutait beaucoup de magie, mais aussi d'énergie... Mais heureusement, Paradoxe était présent à ses coté, et sa seule présence l'aidait à tenir.

         Le temps commençait à se faire long... La cérémonie devait bientôt être fini pourtant. Soudain, un éclaire éblouissant percuta la Comtesse, la propulsant sont un mur. En se relevant, elle semblait ne plus posséder de pouvoirs... Le rituel avait donc enfin prit fin! Cela sera donc un jeux d'enfant pour les pupilles à la battre... Cependant, Elizabeth avait d'autre projet en tête... Elle invoqua l'arme de Shala, emprisonnant tous les participant de la bataille. Les fils utilisés étaient extrêment puissant... Et cela prendrait beaucoup de Ttmps au Bookman pour les rompre... Mais le temps leur manquait!

        Alors que tout semblait fini, un deus ex machina se fit... Hécate apparut, et emporta avec elle et ses chiens la Comtesse sanglante, laissant bouche bée tout le groupe... Tout cela s'était fini comme ça avait commencer... Les Bookman poussèrent un soupir de soulagement... Ils avaient eut chaud...

         Paradoxe se leva alors et récupera une pierre au sol... Celle contenant l'âme de Dracula... Les deux Apôtres le rejoignirent:

Kyo: Je pense que quelqu'un pourrait être intéresser par un tel objet.
Yko: Tout à fait...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mar 31 Mar - 13:43

Akura était brisé, aussi bien physiquement que mentalement. Il avait tout juste eu le temps de récupérer l'alliance que l'Ange lui avait lancé avant de se faire téléporter en dehors des combats. Quand il fut au palais de Celestia, il mit quelques instant à se remettre du choc émotionnel et que ce fut le cas et qu'il comprit vraiment ce qu'il s'était passé, un sentiment longtemps oublié l'envahit. C'était le même que quand il avait perdu ses parents, c'était de la tristesse mélangé à du désespoirs mais aussi un vide énorme dans sa poitrine. C'était comme si on lui avait arraché le cœur. Les larmes commencèrent à couler le long de ses joues tandis que son visage était figé dans une expression de marbre. Il fixait le vide, oubliant ce qui l'entourait. Toutes ses pensées se résumaient à un seul mot : POURQUOI ? Pourquoi avoir été abandonné ? Pourquoi l'a-t-il quitté ? Pourquoi n'a-t-il pas tenu ses promesses ? Pourquoi le rejeter ?
Okita tenta de le secouer pour lui faire reprendre ses esprits mais rien n'y faisait. C'était comme secouer un pantin. Il voulu voir de plus près l'alliance et c'est alors qu'Akura se réanima avec véhémence. Il sortit ses griffes et attaqua sauvagement le Dragon.

Akura : -NON ! C'est à moi ! C'est l'alliance de mon chéri, de mon amour, de ma moitié. Elle est à moi ! Personne n'y touchera ! (parlant à la bague) N'est-ce pas que personne ne doit te toucher ? Sinon Mimi sera pas content... Il ne faut pas que je rendre triste Mimi sinon il ne m'aimera plus...
Okita : -Akura...
Akura : -Il reviendra, il m'a promis de revenir ... Il me l'a promis... Il me l'a promis...

Il répétait sans cesse cette phrase en caressant l'anneau dans sa main. Okita en avait le cœur brisé de le voir dans cet état. Il tenta de le raisonner mais ce fut un échec total. Il soupira, cherchant une solution mais n'en vit aucune, il devait juste attendre qu'il se calme. Plusieurs dizaines de minutes plus tard, on sentit la disparition de la Comtesse dans tout Black Rose. Le Neko releva les oreilles pensant que son bien aimé allait revenir maintenant. Cependant il ne fut qu'encore plus déçu quand il sentit que la Chouette avait littéralement disparu elle aussi. Voyant la détresse de son ami, Okita sonda à son tour la Terre mais ne sentit aucune présence de Mizuki lui aussi.

Akura : -Non...
Okita : -Akura... Il faut se rendre à l'évidence...
Akura : -Non...
Okita : -Il ne reviendra pas.
Akura : -NON, NON, NON, NON ! IL ME L'A PROMIS ! NON !

Akura sombra dans la folie, hurlant à ne plus en finit comme un hystérique. Mathaël arriva en personne et le plongea dans un sommeil réparateur.

Mathaël : -Il n'est pas mort mon ami, il a juste disparu...
Okita : -Il n'est pas mort ?
Mathaël (lui lançant un regard sombre) : -S'il était mort, je le saurais, je suis son Père et son Empereur.
Okita : -Tsss... Je m'en vais, je sens que je ne suis pas le bienvenu ici bien que je n'ai aucune mauvaises intentions.
Mathaël : -Je changerai d'avis sur toi quand tu m'auras prouvé que ton âme n'est pas souillée.
Okita : -Prenez soin d'Akura, c'est tout ce que je vous demande. Il va avoir besoin de beaucoup de soutien psychologique.

Le Juste ne répondit rien et laissa Okita partir, qui s'envola par la fenêtre la plus proche pour rejoindre le château de Dracula.


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory Mar 31 Mar - 14:11

Pendant qu'il discutait avec l'Empereur, il avait reçu un message télépathique de Kyo lui disant qu'ils avaient pour lui quelque chose qui l'intéresserait grandement. Sa curiosité étant piqué à vif, il ne se fit pas prier pour retourner au château de Dracula. Ayant récupérer pas mal de force et d'énergie, il arriva assez rapidement à Rubis malgré la distance qui séparait les deux continents. Le palais reprenait lentement son apparence d'origine étant donné que la Comtesse avait été vaincu une fois de plus. Il retrouva tous ses compagnons qui l'attendaient dans la salle du trône. Shana semblait d'une humeur massacrant, apparemment toujours mécontente d'avoir été traité de la sorte par Bathory. Kyo s'approcha du Dragon, les deux mains dans le dos avec un sourire malicieux sur les lèvres. Okita l'arrêta.

Okita : -Avait toute chose, je voudrais savoir quelque chose.
Kyo (surpris) : -Quoi donc ?
Okita : -Où est passé Mizuki ?
Kyo : -Et bien... Pour dire vrai nous n'en savons rien.
Okita : -Comment ça ?
Kyo : -Juste après la mort de la Comtesse, il s'est volatilisé sans laisser de trace pendant que nous avions le dos tourné.
Okita : -Je vois...

Malgré tout ce remue-ménage et l'impatience qui le gagnait, Okita ne pouvait s'empêcher d'être soucieux envers Akura. Il se gratta la tête avant de mettre de côté cette pensée.

Okita : -Qu'est-ce que vous vouliez me montrer ?
Kyo : -Tendez les mains et fermer les yeux Sir Okita.

Ne comprenant pas où le Bookman voulait en venir, il s'exécuta sans rien dire. Il sentit que l'apôtre lui déposait quelque chose dans les mains. A peine l'objet avait-il touché la peau du Dragon que ce dernier comprit ce que c'était. Il ouvrit immédiatement les yeux et fit pendouiller le rubis devant ses yeux.

Okita : -J'ose espérer que tu m'entends saleté de sangsue. Ta sœur est morte et crois moi que dès que tu sortiras de la dedans, tu la rejoindras dans les enfers.
Dracula (la voix sortant du Rubis) : -Je n'en suis pas si sûr...
Okita : -C'est ce qu'on verra. Je suis bien décidé à en finir avec toi.

Le Dragon vit une légère brisure dans le joyau, il y planta une griffe et l'enfonça pour le briser. La pierre ne résista pas longtemps et fut brisé en mille morceau. Quelques instants après, un tourbillon rouge sang se forma devant le groupe et s'envola au plafond. Juste le visage de Dracula apparut.

Dracula : -Diable, que ça fait du bien de sortir de la dedans, tu n'es pas si inutile après tout. J'avais commencé à fissuré le bijou avec la force de mon esprit mais ça m'aurait pris une éternité. Je dois bien admettre que je peux te remercier le Dragon.
Okita : -Viens donc te mesurer de nouveau à moi au lieu de bavarder inutilement. Je dois me venger de toi !
Dracula : -Je vais devoir refuser, ma sœur à détruit mon corps et je vais devoir prendre un peu de repos pour m'en refaire un autre... Nous nous reverrons, ne soit pas si impatient...

Le tourbillon disparut et Dracula aussi. Fou de rage, Okita hurla et frappa le mur d'à côté de son poing, le fissurant.

Okita : -Pleutre, couard, peureux, tu ne mérites pas le titre de Prince des Vampires !


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [terminer] la comtesse bathory

Revenir en haut Aller en bas
 

[terminer] la comtesse bathory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» /!\ Visite nocturne dans la chambre d'une comtesse...(PV)
» Luciana Bathory [Serpy]
» je croyais que c'était terminer...
» [procès/suspect DCD] Agression Comtesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Opale :: Pandore-