AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au delà du voile...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Dim 5 Avr - 23:18

Le Dragon n'était vraiment pas surpris de l'arrivée de Fenris. Depuis le mariage de Paradoxe et Yko, il savait très bien qu'elle voulait le voir dans ses bras. Cependant, aillant bien trop de fierté pour se laisser manipuler comme bon lui semble, il la repoussa à plusieurs reprises. Il y arrive un bon moment jusqu'à ce qu'elle parvienne à le retourner et à l'embrasser. Il se raidit dans les premiers temps puis se laissa faire (et ce fut autre chose qui se raidit... What a Face ). Il rendit le baiser à Fenris avant de la basculer sous lui. Elle ne put s'empêcher de faire une remarque.

Fenris : -Ces hommes, tous trop fier pour se laisser faire...
Okita : -Et ces femmes toutes trop têtues pour rester à leur place.
Fenris : -Serrait-ce du machisme ?
Okita : -Pas qu'un peu.
Fenris : -Ça ne me déplait pas...

Il prit d'assaut la bouche de la femme avant de descendre lentement sur son cou et remonter derrière l'oreille. Alors qu'elle semblait pleinement apprécier le traitement, Okita se retira brusquement un sourire sur les lèvres. Elle demanda des explications et la seule réponse qu'il lui donne c'est de lui tirer la langue. Dessus, siégeait une boucle d'oreille, celle de Fenris.

Fenris : -Mais.... c'est à moi ! Quand l'as tu eu ?
Okita (remettant son larcin sous la langue) : -Si tu la veux, viens donc la chercher.
Fenris : -Ah ouai ? On la joue comme ça ?

Jouant le jeu, elle voulu remonter sa tête vers la sienne pour aller chercher son bijou mais elle se sentit immobilisé. Un large sourire s'afficha sur le visage du reptile. Il avait utilisé ses ombres pour l'empêcher de bouger. Il se releva et remit son haut tandis qu'elle hurlait de la libérer.

Okita : -Je vais te dire quelque chose. C'est vrai que ton charme ne me laisse pas indifférent et que j'ai fortement envie de... (cherchant quelque chose de plus classe puis abandonnant) te baiser. Le problème vois tu, c'est que c'est moi qui décide quand, pas l'inverse....
Fenris : -Tssss et tu crois que je vais te courir après !
Okita (souriant) : -Si tu veux ta boucle d'oreille tu n'as pas le choix !

Il ouvrit la fenêtre et monta sur la bordure.

Fenris : -Hey ! Tu vas où comme ça ? Me laisse pas comme ça !
Okita : -Je sais très bien que tu peux te libérer toute seule ! Passe une bonne nuit ma belle !

Il sauta dehors et se fondit dans les ombres de dehors afin de passer la nuit tranquille et seul. Il était fier de sa bêtise et s'en amusait tout seul. Cependant il était sérieux dans ses propos, il ne supportait pas qu'on prenne le contrôle à sa place... Il se trouvé un endroit où personne ne pouvait le retrouver et attendit patiemment que la nuit passe...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Lun 6 Avr - 0:06

Fenris découpa les ombre qui la retenait prisonnière avec ses rubans Elle voulu rattraper le dragons, mais il déjà trop loin ....

fenris légèrement moqueuse : _ qu'importe de toute il reviendra tôt ou tard .... il n'a pas choix si il veut récupéré ses biens .... ce n'est que partit remise 

elle se mit a regarder regarder les bijoux qu'elle avait dans la main, il ne s'agissait de nul autre chose que le pendentif et la brassière que c'était créé le dragons la veille 

fenris : _ qu'est ce qu'il croit ? Qu'il est le seul a avoir des talents de pique pocket ? Non mais je rêve ! Ha je vous jure ces dragons ! sale caractère et prétentieux ... sa doit être se qui fait leur charme .... 

Elle voulu retourner a la chambre de paradoxe mais en passant furtivement dans l'esprit de son propriétaire elle constata sans surprise que le couple était ... comment dire ... occupé ! 

elle s'installant donc dans la chambre patientant que ses amis ai finis leur ébats ...


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Lun 6 Avr - 9:26

La groupe était heureux de quitter enfin ce maudit monastère... S'ils y étaient resté ne serait-ce que quelques heures, voir même minutes, leur raison aurait sombré dans la folie. Les compagnons s'enfoncèrent donc tous de nouveau dans le marais. L'air était oppressant, mais ils s'en accommodèrent facilement. Après une à deux heures de marche, la nuit commençait à étendre son voile noir sur Black Rose. Toutefois, il était trop imprudent de monter le camp ici. C'est alors qu'à leur plus grande surprise, et soulagement, qu'ils trouvèrent un petit village enclavé dans le marais.

          Pour éviter la tuerie qui s'était passé au village précédent, Kyo insista fortement pour que tout le monte porte une toge avec capuche. Cela déplût quand même à Okita, qui ne voyait pas l'intérêt de se cacher des humains, et que s'ils voulaient vivre, ils n'avaient qu'à se taire. Devant ce constat, le Bookman soupira, intérieurement il savait que le Dragon n'avait pas tort... Mais s'ils pouvaient se reposer sans être dérangé, ça ne serait pas plus mal...

          Le groupe entra alors dans la petite auberge du village. Le tenancier fut surprit de voir de nouvel tête ici. Qui serait assez fou pour venir jusqu'ici? Et surtout avec la Dragon. Cependant, devant l'étrange accoutrement des aventurier, il osa leur poser une question:

Tenancier: Vous aussi vous êtes venue pour c'te Dragon noir? Vous êtes pas les premiers, et sans doute pas les derniers... Ne le prenez pas mal, mais vous semblez pas équipé pour affronter un tel monstre.

           La remarque fit tiquer Okita. Pour qui se prenait-il pour les juger ainsi? Cependant, Kyo leva une main, signe qu'il s'en occupait. Pas besoin d'attirer l'attention.

Kyo: Il me semble au contraire, que nous sommes suffisant pour Darakothar, même si vous pensez le contraire. Si nous repassons par ici, nous vous en apporterons la preuve.
Tenancier: J'aimerais bien voir ça! Je serais même prêt à vous cédez mon auberge contre votre preuve. Mais je suis sûr d'être gagnant!

          Faire plus lourd que lui, c'était impossible, et il commençait à sérieusement énervé le Bookman. Il faut croire que cette contrée est maudite entre les moines et lui. Dans tous les cas, Yko reprit le contrôle du corps, provoquant le changement de couleur de sa boucle d'oreille. Alors, il leva son regard sur l'homme, le regardant droit dans les yeux. Puis, ce dernier mis sa main sur son coeur, une expression de douleur sur le visage. Il dû même mettre un pied à terre, et le malaise s'arrêta. Yko lui, le regardait de haut, et lui lança:

Yko: Faites attention à votre coeur, il semble bien fragile, un peu plus et cet arrêt vous aurait emporter dans la tombe.

         Puis il reparti, et Paradoxe et Okita suivirent. Ce dernier avait le sourire au lèvre, et dit d'un ton ironique:

Okita: On était pas censé ne par faire de vague pour ne pas s'attirer d'ennui?
Yko, souriant: Qui te dit que c'est moi? Ce n'est pas de ma faute s'il est cardiaque. Et puis il est pas mort!

Kyo: Encore heureux pour toi!

           Ils arrivèrent alors à l'étage, et chacun put se rendre quand leur appartement. Yko sauta sur le lit, et s'allongea tranquillement. Malgré l'apparence moisie de l'auberge, leur lit était pas mal... Cela lui donna plein d'idée...

Kyo: Tu ne vas pas recommencer?!

            Le Bookman soupira, et cloisonna sa conscience, au moins, il n'aurait plus les remarque de son frère... Puis, il vit Fenris, sous sa forme humaine partir. Où allait-elle donc? Après tout, cela ne l'intéressait pas plus que ça. Elle était grande, majeur et vacciné, elle savait ce qu'elle faisait. Ensuite, il vit de la vapeur sortir de la salle de bain. Que faisait donc Paradoxe? Cette question l'intéressait plus. Il se leva donc, et rejoint son amant.

-18

             En entrant dans la salle, il comprit que le Chaman avait transformé une simple salle de bain en un sauna. Pas mal... Le voyant arriver, Paradoxe se leva en embrassa langoureusement son Apôtre, tout en lui défaisant sa robe de nécromancien. D'ailleurs, il était devenu bon à cela, en quelque seconde, cette dernière tomba à terre, offrant le vu du corps du Bookman à Paradoxe. Yko ne s'embêta pas de politesse et rejoint vite son amant.

             Yko se mit dans les bras de son amant, ce dernier commença alors un massage dont il avait le secret.

Yko: Cela faisait longtemps que tu ne m'en avais pas fait.
Paradoxe: Oh... Pauvre petit Bookman malheureux... Je te plaindrais presque!
Yko: Tu devrais...

             Le Bookman se relaxa de cet manière, et insidieusement, il augmenta légérement la température de la pièce. Le moment propice arrivant, il se retourna en vitesse, prenant de cour le Chaman, et il l'embrassa fougueusement. Ces deux oreilles de loup étaient apparut, et alors Yko, d'un coté baisant tendrement le cou de son bien-aimé, commença d'une autre main a masser ces petites oreilles. De son coté, Paradoxe s'accrochait au dos nu d'Yko, n'hésitant pas à le labourer. Mais qu'importe, ça ne dérangeait pas le Bookman, bien au contraire...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Lun 6 Avr - 23:09

Pendant que Yko jouait avec les oreilles de paradoxe celui-ci se mit a califourchon sur son amant en l'embrassant pour une torride étreinte amoureuse .

Quand fenris eu sentit que son propriétaire ai enfin terminer, elle revint dans la chambre pour ne a nouveau qu'un avec lui . 

Paradoxe : _ ou tu étais ?
Fenris : _ je t'expliquerais demain ...
paradoxe : _ ah bon ....

...

Le lendemain matin avant que le groupe ne se remette en route Okita alla voir le chaman, il avait l'air pour le moins contrarié. 

Okita : _ Je crois que tu a quelque chose qui m'appartient !
paradoxe : _ heu ... quoi ? 
Fenris : _ je pourrais dire la même chose ! 
Okita : _ je te prierai de me rendre mes affaires ...
fenris : _ je l'aurais fait si tu n'était pas partit telle un voleur. Qu'elle dommage la soiré avait si bien commencé ! d'autant plus que j'ai bien sentit que ce n'est pas l'envie qui te manquait ! a moins que tu ne sache plus t'en servir, ou alors tu a fuit par peur ne pas être a la hauteur . 
Paradoxe : _ d'un seul coup je viens de comprendre ton absence d’hier soir ... finalement je préfère que ne me raconte pas ...
fenris : _ Rho je t'en pris paradoxe ne joue pas les vierges effarouché sa ne te vas pas! Te connaissans tu n'es vraiment pas crédible ....
paradoxe : _ ....

Le loup garou ne trouva rien a répliquer .... que répondre a sa ? 
Pauvre chaman, la journée commence bien ! a peine sortit du lit il se retrouve malgré au beau milieu de chamailleries entre un dragon et une arme ... super !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Mar 7 Avr - 16:43

Quand Okita fut parti de sa chambre d'hôtel, il remarqua tout de suite qu'il lui manquait son pendentif ainsi que sa brassière. Fou de rage il maudit Fenris un long moment. Bien sûr il avait trop de fierté pour retourner là bas et réclamer ses biens. Ce n'est pas grave après tout je suis le créateur de ces bijoux, il me reviendront... Il passa la nuit à se promener au quatre coins de la ville, pillant par ci, par là ce qui l'intéressait... Au levé du jour il retourna à l'auberge et sauta directement sur Paradoxe.


Okita : -Je crois que tu a quelque chose qui m'appartient !
Paradoxe : -Heu ... quoi ?

Ce fut Fenris qui se matérialisa de nouveau pour se planter devant Okita, la mine furieuse. Elle planta un doigt sur le torse du Dragon et appuya bien fort.

Fenris : -Je pourrais dire la même chose !
Okita : -Je te prierai de me rendre mes affaires ...
Fenris : -Je l'aurais fait si tu n'étais pas parti tel un voleur. Quel dommage, la soirée avait si bien commencé ! D'autant plus que j'ai bien senti que ce n'est pas l'envie qui te manquait ! A moins que tu ne saches plus t'en servir, ou alors tu a fui par peur ne pas être à la hauteur .
Paradoxe : -D'un seul coup je viens de comprendre ton absence d’hier soir ... finalement je préfère que tu ne me racontes pas ...
Fenris : -Rho je t'en pris Paradoxe, ne joue pas les vierges effarouchées ça ne te vas pas! Te connaissant, tu n'es vraiment pas crédible ....
Paradoxe : -...
Okita : -Je suis encore là hein !
Fenris : -Et bien parles, voleur, goujat !
Okita : -Tu sais tu me fais penser à qui là de suite ? A Shana ! Tu dis exactement les même choses !
Fenris : -C'est peut-être qu'on a raison les deux !
Okita : -Peut-être mais elle a déjà couché avec moi ELLE.
Fenris : -Humpf ! Mufle ! Malotru !

Okita était content de son petit coup mais ce n'était pas finit. Il leva son index et le fit tournoyer dans le vide. Rien ne se passa dans les premiers temps mais au bout d'un moment de la poussières sortit de Fenris.

Fenris : -Qu...qu'est-ce que tu fais ?!

Il ne répondit rien et continua. Au bout d'un moment la poussière se déplaça vers lui, autour de son cou et de son bras droit. Les bijoux que l'arme lui avait volé se reformèrent sur lui comme si rien ne s'était passé.

Okita : -Je te l'ai déjà dit, je suis celui qui contrôle dans l'histoire ! Tant que tu ne me voles que des 'bijoux' que j'ai fabriqué moi même, tu ne pourras les garder. Il va falloir être plus maligne pour m'avoir ma belle !

Il lui tira la langue, lui dévoilant de nouveau sa boucle d'oreille volée en guise de provocation.

Fenris : -Grrrrrrr, tu m'agaces !

Elle retourna sous forme d'arme sur Paradoxe et ne décrocha plus un mot pendant un long moment. Kyo, qui avait reprit le contrôle de son corps soupira.

Kyo : -Vous avez fini votre petite querelle ?
Okita : -Oui ! Quelle est notre prochaine destination ?


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Mar 7 Avr - 19:51

Fenris, Paradoxe et Kyo attendait patiemment la venue d'Okita. Pour une raison qui était pour l'instant inconnue, le Dragon avait quitté l'hôtel. Alors que le tenancier se tenait à bonne distance du groupe, le roi de Finalo arriva enfin. Alors que le Bookman allait révéler la prochaine destination, il règlement de compte eut lieu entre Fenris et Okita.

         Kyo soupira et commença à s'étirer afin de faire partir des crampe qui hantait son corps. Disons simplement que son enveloppe corporelle n'a pas eut le temps de se reposer durant cette nuit, lorsque Paradoxe et Yko était ensemble... Enfin pas besoin de dessin. Paradoxe se trouvait en plein milieu de la dispute,et ne savait comment réagir.Le Bookman ne s'approchait pas, il savait qu'il ne fallait pas interférer dans une dispute surtout si c'était entre un "couple".

       Heureusement pour tous, la dispute se fini vite, et ils se tournèrent tous vers l'Apôtre.

Kyo : -Vous avez fini votre petite querelle ?
Okita : -Oui ! Quelle est notre prochaine destination ?
Kyo: -Maintenant que nous avons l'arme qui devrait nous aider à anéantir Darakothar, il ne nous reste plus qu'à trouver son antre.
Fenris: -Pourquoi chercher? Pourquoi ne pas attendre qu'il attaque?
Kyo: -D'après moi, nous devons le battre sur son terrain, la preuve même un "saint" n'a pas réussi à le détruire. Alors autant mettre toutes les chances de notre coté!
Paradoxe: Impeccable... C'est par où?
Kyo: On va continuer un bout de chemin au Nord, puis on ira au Nord-Est. Nous devrions trouvé un pont reliant les deux bards d'une crevasse. Même si on dit qu'il est plongé dans la brume, le traversé devrait être une tâche facile.
Yko: Surtout avec ce qui nous attend après...
Kyo: Bien mettons nous en route.

        Sur ces mots, Kyo sorti l'arme de Schinde, et en fit un bâton. Il mit aussi une fine pellicule magique tout autour, ainsi, si elle devrait entrer en contact avec Okita, l'explosion en serait vraiment moindre. Ils partirent alors, le soleil se levant, essayant de ne pas se faire remarquer à cause de la disparition de l'argenterie...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Mer 8 Avr - 14:11

durant le trajet paradoxe tirais une drôle de tête ... il avais appris des choses qu'il aurais préférer ne pas savoir entre fenris qui se glisse dans la chambre de okita et shana qui a coucher avec okita.

paradoxe se mit a pété un cable : _ RAAAAH j'ai les images en têtes !!!
Kyo : _ encore des visions paradoxe ?
paradoxe : _ Pires mon imagination !
fenris moqueuse : _ quand je te dis que jouer les vierges effaroucher sa ne te vas pas !
Paradoxe : _ toi la ramène pas il faudra qu'on ai une discutions quand tout cela sera finis ....

okita se mit a rire des réactions du chaman et fut fusillé du regard, jusqu'a finalement sentir la boucle d'oreille de fenris bouger dans sa bouche, tentant de sortir
le dragons sera les dents pour l'en empêcher

paradoxe : _ a ta place je laisserai faire car si ce n'est par la bouche se sera par autre orifice naturel qu'il sortira ....
Okita : _ tu n'oserais pas !
fenris : _c'est pas lui c'est moi ! tu saura que quand je prend forme humaine les accesoires en tout genre, comme les les vêtements, parures ou bijou en tout genre font partit intégrante de moi je peux donc les controler.

Le dragons sentit finalement le bijoue s'enfiler au fond de sa gorge puis remonter dans son sinus et sortir par la narine avant de disparaitre. Bien que se fut assez désagréable pour okita il était quand même rassurer qu'il soit sortit par la oplutot quepar l'autre orifice naturel auquelle il avais penser ( inutile de faire dessins ...).

fenris : _ Rassure toi beau dragons je ne porterais pas atteinte a ta fierté ... pas aujourd'hui en tout cas !
Paradoxe : _ bon sa suffit maintenant tu commence a me donner mal au crane fenris !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Jeu 9 Avr - 23:06

Okita saignait du nez à cause du passage de la boucle d'oreille. Il se le pinçait tout en maudissant l'arme de tous les noms. Étant un blessure très légère il put se la guérir lui même sans aucune problème. Il accepta quand même le mouchoir que lui tendait Kyo et essuya tout le sang qui avait couler. Quand il eut finit, le Bookman lui fit signe de le brûler. Il n'attendit pas qu'on lui dise deux fois et souffla dessus pour le faire partir en fumée. Ils reprirent la route juste après et quittèrent le petit village. Il s'enfoncèrent de nouveau dans le marais mais cette fois ci, ils ne s'y attardèrent pas plus longtemps que prévu. Ils passèrent de nouveau vers le monastère où les moines leur fit signe au loin.
Ils tournèrent la tête et pressèrent le pas, n'ayant pas envie de les revoir de nouveau.
Okita était intrigué par la relique de Schinde et demanda à Kyo s'il pouvait l'examiner. Le Bookman lui tendit, surveillant l'enveloppe protectrice qu'il avait mit en place pour ne pas blesser son ami. Quand le Dragon posa avec insistance son regard, son mal de crâne revint à toute vitesse. Il la rendit à l'apôtre pour ne pas se faire souffrir plus.

Okita : -C'est bien la relique si ça me fait aussi mal...
Kyo : -Il semblerait bien en effet....
Okita : -Et pour le manuscrit, tu as réussit à en tirer quelque chose ?
Kyo : -Hélas non... Comme vous l'avez dit, cette langue est bien étrange et peu commune...
Okita : -Pourquoi ne pas l'emmener à mes fils ? Ils connaissent les bases, ils pourront au moins nous aider ne serrait-ce qu'un peu.
Kyo : -Nous n'avons pas vraiment le temps hélas...
Okita : -Et pas moyen de me rendre la mémoire ?
Kyo : -Je pourrais mais cela prends du temps et de l'énergie, encore une fois, nous manquons du premier...
Okita : -On est pas avancé...

Il continuèrent leur périple mais furent arrêter par un bien étrange ombre au loin qui bloquait le passage. Les compagnons de voyages se mirent sur leur garde. Okita comprit tout de suite à qui ils avaient à faire. Il serra les dents et un mal de tête encore plus terrible que les précédent le frappa. Il dû mettre un genoux à terre, ses sens le quittaient un à un pour être remplacé par de la douleur. La relique de Schinde semblait réagir à la présence de l'inconnu. Le Bookman comprit à son tour de qui il s'agissait.

Darakothar : -Ainsi donc c'est vous les pauvres fous qui ont déterré la relique de Schinde... Je ne vous crains pas, venez donc à moi si vous l'osez bande de vermine....

Il se mit à rire avant de disparaitre sans laisser de trace. La tête d'Okita était prête à exploser, il perdit de nouveau connaissance mais cette fois ci il se réveilla plus rapidement...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Ven 10 Avr - 19:01

Le petit groupe avançait prudemment... Il avait déjà évité un obstacle de taille, le monastère. Il avait dû y repassé devant et Bernie leur avait fait un petit coucou de la main, mais les compagnons avaient préférés ne pas s'y attarder. Ils n'avaient aucune attention d'y remettre les pieds, ils ne tenaient pas à être fous...

          Ils marchèrent prudemment, faisant attention à l'endroit où ils posaient leur pieds. La végétation y était inhospitalière, et ne manquait pas de mécanisme de défense. En chemin, Paradoxe récupéra quelques plante pour enrichir sa collection. Soudain, la sorti du marais se fit entrevoir. Le groupe arriva alors dans une plaine, où le brouillard commençait à les entourer... Cependant, un peu plus loin, une tour apparaissait. C'était à coté de celle-ci que se trouvait l'entré de l'antre de Darakothar...

          En avançant vers celle-ci, une ombre grandissante apparut devant eux, et l'atmosphère se fit plus pesante. La relique de Schinde brilla légèrement, et Kyo comprit qu'il avait a faire au fameux Dragon noir. Un voix grave retenti alors, elle semblait venir de loin, et pourtant était si proche du groupe.

Darakothar : -Ainsi donc c'est vous les pauvres fous qui ont déterré la relique de Schinde... Je ne vous crains pas, venez donc à moi si vous l'osez bande de vermine....

         Un rire ponctua sa réplique, et l'ombre se résorba... Le Bookman avait fais signe de ne pas intervenir, ils n'auraient fais qu'utilisé de l'énergie inutilement. Alors, il remarqua d'Oktia vacillait, et il le rattrapa alors qu'il perdait conscience. Paradoxe et Kyo l'installèrent à terre, et le Chaman concocta une petite potion pour le Dragon. Après lui avoir fais boire, le Roi de Finalo ouvrit les yeux, et les plissa sous la douleur de son mal de tête.

Kyo: Tout va bien Sir Okita.
Okita: Oui, oui... Je vais bien... Juste une petite absence.
Paradoxe: Tu devrais faire attention à toi.
Kyo: Est-ce que cela va aller? Je veux dire, si juste une ombre vous met dans cet état, comment allez-vous être devant Darakothar? Sir Okita, bien sur je ne craint pas pour votre vie-
Okita: C'est bon! Je vais bien, et on avisera sur le moment! Ce n'est pas un simple foutu mal de crâne qui va me terrasser à vie!

          Voyant le Dragon dans cet état, Kyo préféra ne pas intervenir. Okita avait sa propre fierté, et il valait mieux pas l'ébréché. Sans s'attarder outre mesure, ils se remirent en route.

          Alors, la tour en ruine apparut devant le groupe et à sa droite se trouvait un pont. C'était au delà de celui-ci que se trouvait le repaire de Darakothar. En s'approchant, le groupe vit que le pont semblait quand même en mauvais état et l'autre coté était occulté pour un épais brouillard... Le Bookman sonda les environs et le pont, ses conclusions étaient claires: il n'était pas le moins du monde cassé, il y avait juste une illusion. D'autre part, ce pont constituait un passage vers un monde éthéré, sans doute construit par Darakothar.

Kyo: Ce pont est intact, cependant, en y allant, nous allons dans un univers parallèle construit par le Dragon noir... La frontière où les deux plans se touchent est appelé le Voile.
Okita: Si on y va, on va droit dans la gueule du loup...
Paradoxe: Mais on ne peut le battre que chez lui c'est ça?
Kyo: Exactement.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Ven 10 Avr - 20:14

Paradoxe s'assis en tailleurs sur le sol et sortit de sa saccoche une vielle pipe en bois et commença a la fumé, a la grande surprise du bookman qui ignorait totalement que paradoxe fumait la pipe .

Kyo : _ mais qu'est ce que tu fais ? et depuis quand tu fume ? 
Paradoxe entre deux bouffer : _ depuis bien avant de te connaitre ! et tu dis que le pong passe a travers un monde parallèle ... dans ce cas nous auront bsoin d'un guide !

le chaman inalla une grande bouffer pour ensuite recracher la fumé en direction du ponds 
quelque seconde après une étrange créature fit son apparition . 
Elle était de taille moyen, sa peau de la même couleurs que les pierres du ponts  était recoverte de verrue et de mousse ? Son visage était déformé par un long nez crochu et es dents débordait de sa bouche telle des défense. 
 
Okita : _ c'est qui cette chose ? 
armenum : _ mon nom est armenum et je suis le troll gardiens de se pond 
Kyo a paradoxe : _ évidement ! tout les ponds ont leur trolls, si il faut en traversa plutot dangereux il vaut mieux avoir l'approbation du gardiens.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Sam 11 Avr - 9:30

Kyo avait regarder les alentours. Il ne semblait y avoir aucune autre menace, du moins pour le moment. Okita avait repris ses esprits, et il semblait que son mal de tête l'est momentanément quitté. C'était une bonne chose. Le Bookman regarda alors Paradoxe s'assoir en tailleur et sortir une pipe et commencé à la fumée...

Kyo : Mais qu'est ce que tu fais? Et depuis quand tu fumes ? 
Paradoxe entre deux bouffer : Depuis bien avant de te connaitre ! Et tu dis que le pont passe a travers un monde parallèle ... Dans ce cas nous aurons besoin d'un guide !
Yko: Ah les pipes... Moi je dis qu-
Kyo, à Yko: N'essayes même pas de dire ça, n'y même d'y penser!
Yko: Trop tard!

          Kyo soupira... Il était désespérant son frère... Toutefois, il regarda avec attention Paradoxe et ses gestes jusqu'à l'apparition d'un petit troll : Armenum. Cette esprit devrait les aider à traverser le pont.

Kyo: Armenum, pourrais-tu nous conduire de l'autre coté de ce pont?
Armenum: Vous savez, cet accès est interdit, mort violent garantit. 
Okita: Je mettrait ça sur ma porte d'entrée.
Paradoxe: Ce passage est vraiment interdit?
Armenum: Il l'a toujours été, cependant, Sir Darakothar la fait pour se reposer et se reconstituer.
Kyo: Nous ne pouvons donc pas traverser?
Armenum: Si vous y tenez, je vous y emmènerais, cependant, d'autre danger vous guette au delà du Voile...

           Le Bookman regarda ses compagnons, même si le pont était interdit, Kyo allait le traverser coute que coute...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Sam 11 Avr - 14:10

Une fois son mal de crâne dissipé, Okita put de nouveau se concentrer sur la conversation qui venait d'être entamé avec le troll, gardien du pont. Celui ci prévoyait mort et souffrance au delà de voile, dans l'antre de Darakothar. Alors que tout le monde semblait mitigé sur la question, Okita avança d'un pas ferme et décidé.

Okita : -Bla bla bla bla. Ce ne sont que des foutaises ! On est venu botter le cul de son maudit Dragon donc on avance !
Yko : -Je lui donne raison.
Kyo : -Je ne peux pas lui donner tord non plus... Armenum pouvez vous nous montrer le chemin ?
Armenum : -Suivez moi.

La petite troupe suivit le troll, faisant bien attention de ne faire aucun pas en dehors du chemin qu'il traçait pour ne pas tomber dans un piège idiot... Au bout d'un moment, le brouillard s'épaissit à un point où ils ne voyaient plus devant eux. Pour éviter de se perdre, Paradoxe eut l'idée de tous se tenir la main et de ne pas se lâcher avant la dissipation du brouillard.
Ils finirent par arriver de l'autre côté sur la terre ferme et le smog disparut pour de bon, rendant la vision à tout le monde. Ils vérifièrent que tout le monde était là et quand ce fut bon, ils purent examiner le paysage. Les yeux d'Okita se mirent à briller.

Kyo : -Que se passe-t-il Sir Okita ?
Okita : -Cet endroit m'est familier, je me sens si bien et plein d'énergie ici !
Paradoxe : -Moi je me sens pas bien... On dirait que la nature est...morte.
Okita (tout excité) : -C'est le cas ! Il n'y a que mort et désespoir ici ! L'endroit idéal pour ressourcer un Dragon noir ! D'épais nuages qui bloque la lumière du jour, donnant l'aspect d'une nuit éternel; des arbres agonisant, tentant de s'accrocher à la vie avec le peu de feuilles qu'ils leur restent.... Des animaux mutant, transformé par la magie noire tous plus féroce les un que les autres... Manger ou être manger, c'est la seule lois qui règne ici... Même une mouche peut terrasser un éléphant si elle le veut... (inspirant un grand coup) Aaaaaaaaah..... Que de nostalgie...
Yko : -Il a péter les plombs ?
Kyo : -Il semblerait bien....
Okita : -Pas du tout ! Je vivais juste dans un endroit comme celui ci avant de rencontrer Miki. Nécromancie, magie noir et interdite était mon quotidien et seul un environnement comme celui ci permet une bonne pratique !

Il se mit à partir dans des récits interminable mais fut vite stoppé par le Chaman qui n'avait qu'une envie, partirent d'ici au plus vite. Après l'avoir traité de rabat-joie, Okita se tut et commença à marcher avec le reste du groupe. Le Bookman en profita pour interroger encore une fois le Dragon.

Kyo : -Sir Okita, vous qui avez vécu dans ce genre d'endroit, pouvez vous nous donner quelques indications ?
Okita (toujours aussi fou) : -Une seule chose : rien n'est innocent ici, même un arbre mort peut bouger et vous transpercer le cœur une fois le dos tourné. C'est le meilleur endroit pour apprendre à survivre !
Kyo : -Et pour la localisation de l'antre de Darakothar, vous avez une idée ?
Okita : -Logiquement il devrait être exactement au centre de cette zone, là où toutes les énergies se cumulent. Ça permet d'éviter de la produire nous même, il suffit alors juste de la canaliser.
Kyo : -C'est un système parfait, pourquoi avoir abandonné tout ça ?
Okita (s'assombrissant) : -Le prix à payer est bien trop grand...

Voyant le changement brusque d'attitude d'Okita, l'apôtre arrêta de le questionner, ils continuèrent d'avancer avant d'arriver devant une énorme forêt d'arbre mort...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Dim 12 Avr - 9:45

Grâce au petit troll, le groupe put traverser sans problème le pont. L'entrée dans le plan éthérée s'était faite automatiquement. Le créateur de ce plan était un maître en la matière... Sans l'inspection préalable de Kyo, rien n'aurait pu indiquer ce changement. Si ce n'est la modification de l'écosystème...

          Ici, tout n'était que mort et désolation. Bien que le brouillard se soit dissipé, d'épais nuage obstruait le ciel, ne permettant pas à la lumière d'éclairé ces terres. Une odeur de putrescence régnait dans cet endroit, et au loin, le groupe pu entendre un hurlement... De nombreuse bête hantaient cette région. En arrivant ici, Okita respira à plein nez l'air. Elle semblait le revigorer, le ravir. Il parti alors dans un monologue, entrecoupé par les questions que Kyo posait, voulant en savoir plus sur ce sanctuaire dragonique.

          Darakothar devait se trouver au centre de cette région, mais pour y arriver, de nombreux obstacle se trouveront sur la routes de nos trois compagnons. Ils arrivèrent alors devant une forêt d'arbre mort. Le malaise de Paradoxe s'amplifia un peu plus. Décidément, cette terre était vraiment inhospitalière. De son coté, un large sourire apparut sur le visage de Kyo, et sa boucle d'oreille devint d'un rouge sang. L'odeur de la mort omniprésente l'avait faire revenir à la surface.

Yko: Quelle magnifique odeur! Je n'allais quand même pas rater ça!
Kyo: Évites de perdre le contrôle comme la dernière fois je te pris...
Yko: C'est bien mal me connaître!
Kyo: Justement...

           Afin de procurer un peu plus de sécurité, le Bookman lança une sort de protection sur le groupe. Mieux vaut prévenir que guérir... L'équipe pénétra alors dans cette forêt. A chacun de leur pas, un bruissement se faisait entendre derrière eux. Ils n'étaient pas seul ici... Comme sur un commun accord, chacun prépara sa garde de son coté. Yko tenait ses pierres sanguines dans la main, prêt à les broyer.

           Cependant, en se retournant, ils ne trouvèrent que le vide... Succédant à la surprise, un violent coup frappa Paradoxe en plein dans l'abdomen, le faisant se plier en deux. Pourtant, aucun adversaire en vue, et pas d'aura en vu... L'Apôtre se concentra et sonda les environs, il vit alors des silhouette se déplacer, avant de ce prendre lui même un coup, défaisant ainsi sa concentration.

Yko: Ils sont invisibles! 

          Soudain, une idée parvint dans son esprit... Il cassa ses pierres, puis mélangea le sang à la terre, la rendant malléable. Il la prit dans ses mains, la jeta au quatre coins. A chaque obstacle touché, le sang se coagulait, se collant irrémédiablement à l'ennemie... Ainsi plusieurs silhouettes furent mis à jour...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Lun 13 Avr - 0:08

Une fois que le troll eu accomplis sa mission, paradoxe le remercia en lui offrant un petit sac de mélange d'herbas a pipe, avec quelques truc a manger le armenum l'en remercia avant de disparaitre . 
Quand il vit le paysage désolé que se présentait au groupe, paradoxe se sentait particulièrement mal a l'aise et il sentait ses pouvoir d'élémentaliste s'affaiblir, contrairement a okita qui se sentait comme chez lui et ressourcer. 

Une fois dans la foret d'arbre le groupe se fit attaquer par des créatures invisibles paradoxe rçu d'ailleur plusieurs cous sans pouvoir riposter ... Puis e sors de kyo avec le sang coaguler donna une idée au chaman 

en se concentrant, il réussis a repérer les créatures invisibes graces au vibrtion dans le sol qu'il produise a chaque pas, ainsi il pu les embourber jusqu'au genous dans des sables mouvants, puis petit a petit une couche d'argile se déposa sur les agresseurs, recouvrant intierement leur corps afin de les rendre visible au yeux de tous. Puis pour finir il se sevit des rubas de fenris pour tous les ligoter, ainsi il ils étaient privé de tout mouvement et a l'entiere disposition de kyo  ou okita pour un interrogatoire ... Disons .... Musclé !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Lun 13 Avr - 8:43

Les étranges ennemis, invisibles et sans auras, se retrouvèrent donc à moitié ensevelis. Leurs mouvements, devenus ainsi visibles, étaient désormais beaucoup plus lent. La boue baissait leur agilité... Si bien qu'il fut facile de les neutraliser. Paradoxe agit en premier, et les ligota grâce à Fenris. Yko lui, voyant que certains avaient été capturés, tua sans ménagement les autres. Quant à Oklita, comme ce lieu le ressourçait, il n'eut aucun problème à se débarasser de ses assaillants.

              Ce qui étonna le Bookman, fut la petite quantité de sang versé. Le seul qui souillait la terre était celui de ses pierres, aucun provenait de l'ennemi... Ce ne serait donc pas des êtres vivants? Pour confirmer ce fait, il s'approcha d'un des survivants, que Paradoxe lui avait gardé. Il posa une de ses main sur ce qui semblait être le front de la créature, et explora son esprit.

              Rien... Juste du blanc... L'Apôtre eut beau fouiller de fond-en-comble l'esprit de leur assaillant, rien n'apparut. Bien que cela l'ennuya grandement, ça confirmait son intuition. Yko se retourna vers Okita, qui s'était occupé de l'un d'eux. Il semblait quelque peu exaspéré, puisqu'il eut le même résultat que le Bookman:

Yko: Ce sont des créatures magiques, et non vivantes. Elles ont juste été programmé pour attaquer les personnes étrangères à ce plan. Nous ne tirerons rien d'elles...

             Sur ces mots, Paardoxe appliqua une pression énorme sur les dernières créatures grâce à ces rubans. C'en était fini d'elles... Puis, Yko récupéra la plus grand quatité de sang qu'il pu, et en plaça une partie sur un arbre.

Okita: Tu veux éviter les charognards? 
Yko: En effet, ou tout du moins, les éviter de remonter jusqu'à nous. Tu as bien dit que tous est hostil ici, non? que se soit, animal ou végétal? Si des charognards attaquent les arbres, ceux-ci devraient riposter, et ça nous laissera une marge d'avance.
Okita: Je ne suis pas sûr que ce soit si simple...
Paradoxe: Autant essayer... Nous n'avons rien à perdre.

            Puis, une fois cette petite diversion effectuée, le groupe reparti. Au loin, la fin de la forêt se faisait voir, et entre les arbres des tronc mort, ils purent appercevoir l'antre de Darakothar. Ils touchaient au but.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Mer 15 Avr - 2:50

Okita s'amusait comme un fou dans cet endroit, ça lui rappelait tant de bon souvenirs... Quand ils se firent attaqué par ces créatures magiques, il fut le premier à réagir et le seul à ne pas se faire toucher. Il avait tellement été habitué que c'était devenu un jeu d'enfant pour lui. Le combat se termina rapidement et ils purent donc traverser la forêt et voir le début de l'antre de Darakothar. Tout comme son ancienne demeure, l'antre était situé en plein milieu d'un marais aux allures peu invitantes... L'eau était noire et formait des bulles qui relâchaient, une fois explosées, une drôle de fumée verte à l'odeur nauséabonde. Les insectes qui avaient le malheur de se trouver à cet endroit mourraient instantanément et tombèrent à leur tour dans le liquide mortelle. Un unique chemin en pierre menait jusqu'à l'entrée de la grotte. Okita trépignait d'impatience, ce qui commençait à agacer un peu le reste du groupe. Cependant ils ne dirent rien car c'était un excellent guide dans cet endroit malgré tout. Il se fit un plaisir de sortir son savoir sans la moindre modestie.

Okita : -On pourrait appeler ça 'un marais des morts', c'est la source principale d'énergie de cet endroit. Pour faire simple et vulgarisé au possible les explications, il utilise la mort ambiante pour la convertir en énergie.
Kyo : -La mort ambiante ?
Okita : -Oui, les vapeurs et l'eau de ce marais sont mortelles pour n'importe qui de vivant. La vie qui s'échappe des victime est aspirée à l'aide d'un processus magique puis convertit.
Yko : -Garde toutes ses explications abracadabrantesque pour mon frère et passe directement au fait s'il-te-plait...
Kyo : -Mais c'est intéressant !
Yko : -Pas pour moi.
Paradoxe : -Ni pour moi.
Okita : -Bande de rabats-joie... Bon et bien en gros, ne respirer pas pendant la traversé et ne touché par l'eau, c'est tout ce qu'il y a à savoir.
Yko : -S'il faut juste traverser ce passage en pierre en tenant compte de ça, ça ne devrait pas être bien dur...
Okita : -C'est là que tu te trompes. Ne vous ai-je pas dit qu'ici, tout n'était que pièges et dangers ?
Yko : -Oui et ?
Kyo : -Et ça veut dire que si c'est l'unique chemin, tous les regards des prédateur seront braqués sur nous et nous serrons sans défense face à une éventuelle attaque si nous ne sommes pas sur nos gardes.
Okita : -Enfin un qui comprends quand je parle !
Kyo : -Je suis le cerveau, il est les muscles...
Yko : -Tu sous entends quoi là ?
Kyo : -Exactement ce que je viens de dire.


Yko grommela des choses incompréhensibles dans sa barbe tandis que Paradoxe fouillait dans sa besace. Il en sortit une drôle de fiole qui paraissait vide à première vue... Okita lui fit la remarque mais le chaman se contenta uniquement d'enlever le bouchon. Un liquide transparent flotta dans les airs et se dirigea vers la bouche et le nez de chacun des aventuriers pour former un masque. Yko ouvrit grand les yeux, surpris par ce qu'il se passait. Il inspira un grand coup avant de sourire.

Yko : -C'est génial, qu'est-ce c'est ?
Paradoxe : -Un sort qui sert à filtrer l'air environnant. Comme ça nous ne serrons pas exposé aux vapeurs et nous avons déjà une odeur bien plus agréable dans nos narines...
Okita (grimaçant) : -Je préférais sans...
Paradoxe : -Faudra t'en contenter !
Yko : -Tu es vraiment génial...
Paradoxe : -Toi aussi...

Ils s'embrassèrent encore une fois sous les regards désabusé d'Okita et de Kyo qui 'subissait' ça à chaque fois...

Okita : -Oui oui, allez les bivalves, on y va !

Ils entamèrent la traversé du chemin de pierre pour arriver chez Darakothar...Pour le moment tout semblait bien se passer...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Mer 15 Avr - 14:33

Alors qu'Yko avait coupé court aux explications, au plus grand damne de Kyo, qui sans doute réinterrogerait le Dragon plus tard, ils se mirent à traverser la rivière en passant par le petit chemin de pierre. La potion de Paradoxe leur permettait de respirer un air pur et d'ainsi ne pas a inhaler les vapeur toxique de la boue noir.

          A la queue leu leu, il se mirent en marche, prêtant une attention particulière à l'endroit où ils allaient placer leur pas. De son coté, Kyo vérifiait les environs faisant attention à ce qu'aucun ennemi ne les surprenne. Il n'y eut rien... Aucun ennemi en vue... Ni même de bruit. Alors qu'il y avait quelque instant, le groupe pouvait encore entendre les hurlements des bêtes. Mais maintenant c'était le calme plat...

           Une certaine tension naquit dans l'atmosphère... Les trois compagnons avait fini leur traversé, et se retrouvait maintenant devant l'antre de Darakothar... Une aura noir et puissant y émanait... C'était aussi à cette endroit que se regroupait les énergies de ces lieux. Ils prirent une grande inspiration et pénétrèrent dans le centre de ce plan.

           Un chemin semblait se dessiner, et un escalier apparut aux yeux du groupe. Etant donné la faible luminosité, Kyo alluma le cristal de son bâton. Okita le regarda, lui indiquant qu'il était fou... Mais le Bookman n'avait ni nyctalopie et infra-vision comme ses compagnons...

           Ils prirent alors les escaliers, qui débouchèrent sur une énorme salle taillé dans la roche. Dans celle-ci, il y avait largement la place pour un dragon plus que centenaires de s'y tenir sous sa véritable forme, mais aussi pour s'y mouvoir avec aisance... Autant dire que c'était grand. Kyo fit un pas en avant, et la pièce s'illumina alors.

            Au centre de celle-ci, se trouvait un trône, où un homme était assis, les mains et les jambes croisés... Le groupe, de par son aura reconnu tout de suite Darakothar. Il avait une grande stature, avait les épaules carrées, de long cheveux long. Il était vêtu d'un habit de toile rouge et blanc... En faite, il devait être blanc à l'origine et était maintenant souillé pas le sang. Des cornes pointaient sur sa tête, et à plusieurs endroit se trouvait ses écailles, trahissant sa véritable nature.

Darakothar: Voici enfin ceux qui osent me défier. Vous savez que votre quête est vaine, pourtant, vous êtes toujours ici. Cependant, je dois reconnaître votre force, pour être venu jusqu'ici... Toutefois, votre périple s'arrête ici! -il remarque la présence d'Oktia- Eh bien! Nous avons un invité de marque! Rien que le fils du roi de Finalo! Mais dit moi, cela fait bien longtemps que je n'ai pas de nouvelle fraiche de l'extérieur, comment va donc ton père?

           Sur ces mots,il explosa de rire, et il claqua des doigts... Alors plusieurs créatures sortirent des ténèbres. A la base, Darakothar ne voulait pas s'ennuyer à battre de simples aventuriers. Il avait donc convoqué ses monstres pour s'en charger et en même temps récupérer la relique pouvant le détruire... Cependant, si ses serviteurs sont en danger, il n'hésitera à les aider grâce à ses ombres. D'autre part, Okita attirera peu de ses créature, puisque Darakothar veux s'occuper de lui, lui-même...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Mer 15 Avr - 23:50

Dès l'attaque des créature ténébreuse de darakotar, paradoxe se mit en gade dégaina sa lance. quelques monstres se retrouvèrent empaler sur des pieux jaillit de terre. Le chaman n'était pas a son avantage se sanctuaire affaiblissait considérablement son pouvoir d'élémentaliste. 
c'est il ne l'utilisa que peu au profit de son pouvoir télékinésique qui lui n'étai pas influencer. Bon nombr de créature furent ainsi démembré, pour les autre l'homme aux cheveux de braises les affronta au corps a corps ou avec ses rubans, sa lance et ses potions. Quand aux ombre il s'en occupait grace a ses fioles de potions de aveuglantes.
Kyo et yko se battaient quand a eux avec leur poignards et leur magie du sang. En revanche okita fut de nouveau pris d'horribles migraine a cause du sors de l'oublie dont il est victimes heureusement que les monstres ne s'occupait pas de lui . 

Heureusement ? quoique ... si darakotar veux s'en charger lui même ... je suis pas sur que c'est une bonne nouvelle finalement ....


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Jeu 16 Avr - 2:02

Depuis qu'ils étaient entré dans l'antre de Darakothar, le mal de crâne d'Okita reprenait de plus belle. Un bourdonnement sourd sifflait dans ses oreilles, d'abord doucement puis de plus en plus fort au fur et à mesure ils s'approchaient de la 'salle du trône'. Il ne dit rien à ses compagnons mais fut bien obligé de dévoiler sa faiblesse, il mit un genoux à terre et quand Yko et Paradoxe voulurent le rejoindre, Darakothar envoya ses sbires pour les occuper. Pendant ce temps, il descendit de son perchoir et avança lentement vers Okita. Il s'arrêta à quelques centimètres de lui et se saisit du reptile par les joues pour le relever et le forcer à le regarder.

Darakothar : -Regarde moi, fils de Kuro, roi de Finalo ! Regarde l'homme que ton père a condamné à pire que la mort, condamné à l'oubli éternel ! REGARDE MOI

Okita fermait les yeux, tentant à tout prix d'éviter sa vision pour ne pas souffrir plus. Face à cet entêtement, Darakothar perdit patience et l'envoya avec véhémence s'écraser contre un mur. A peine était-il retombé sur le sol qu'il était de nouveau envoyé contre un autre mur. Son mal de tête l'empêchait de riposter, annihilant tous ses mouvements. Il était frappé, voir même carrément victimisé par Darakothar. Yko voulut lui porter secours mais les sbire envoyés par l'aîné Dragon se relevait encore et encore, bloquant le passage. Le damné releva encore une fois Okita par les joues et posa sa tête juste devant la sienne.

Darakothar : -Ce traitre de Kuro m'a dénoncé, combattu, scellé et bannit des esprits ! Sais tu ce que c'est que d'être oublié des siens ? Non !

Il lui assena un coup de poing de l'estomac qui lui fit cracher du sang.

Darakothar : -Pathétique, tout comme ta raclure de père et ta catin de mère. J'espère qu'ils pourrissent en enfers.

Il le releva une dernière fois et le força à ouvrir les yeux avec deux ombres qui tiraient les paupières. Kyo se mit à paniquer.

Kyo : -Arrêtez le ! Si Okita le voit d'aussi prêt, il risque d'y laisser la vie !

Tous tentèrent d'empêcher Darakothar mais les créatures leurs barraient toujours la route. Il finit par arriver à ses fin et ouvrit totalement les yeux d'Okita. Cependant, une surprise l'attendait. Un voile noir s'était posé sur la surface des globes oculaires et coupait totalement son sens visuel.
Okita se mit à rire.

Darakothar : -Qu'est-ce qui est si marrant, enfant de parjure ?!
Okita : -Ce qui m'amuse ? Peut-être toi, peut-être moi, allons savoir....

Devant cet arrogance, il balança Okita sur le sol avant de lui donner un violent coup de pied dans le ventre, écrasant bien tous ses intestins. Il crachait du sang à ne plus en finit, ce qui affolait de plus en plus ses camarades. Cependant de son côté, Okita souriant et rigolait, ce qui agaçait encore plus son ennemi.

Darakothar : -Vas tu donc te taire !

Il voulut donner un autre coup de pied mais il fut stoppé à sa plus grande surprise.

Darakothar : -Enlèves tes sales pattes de mon corps, ordure.
Okita (riant encore) : -Es tu stupides en plus d'être fou ? Crois tu pouvoir être le seul à bénéficier de cet environnement ?

Pour ponctuer son discours, Okita fit à son tour apparaitre une armée de sbires qui prêta main forte à Kyo, Yko et Paradoxe.

Darakothar : -Espèce de... Comment as tu ?
Okita : -Ça m'a pris du temps mais j'ai réussi à comprendre comment fonctionne ton système d'énergie, je peux maintenant l'utiliser aussi comme bon me semble et.... me guérir par exemple.

Ses plaies se refermèrent et ses contusions disparurent.

Okita : -Et pour contrer le sort d'oubli, rien de bien compliqué... Ne t'ayant jamais connu auparavant, il me suffit juste d'éviter de te voir... Ce n'est qu'une 'diversion' mais c'est bien assez pour pouvoir te combattre.
Darakothar : -Et tu penses pouvoir me battre en te privant de la vue ? Tu es bien prétentieux !
Okita (souriant) : -Tu as insulté mes parents, mon honneur, je ne peux te laisser vivant.
Darakothar : -Alors viens !


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Jeu 16 Avr - 18:08

Au début, Kyo pensait qu'il serait facile de se débarrasser des sbires de Darakothar... Cependant, il avait sous estimé les pouvoir du lieu où ils se trouvaient actuellement. En effet, le Bookman avait beau détruire ces créatures, elles se reformaient continuellement. Déjà qu'il se faisait du soucis pour Paradoxe devant l’étendu de la bataille à mener, mais son sang se figea lorsqu'il vit que la Dragon noir s'occupait personnellement d'Okita...

         S'il le roi de Finalo ouvrait les yeux... Il ne donnerait pas chère ni de sa raison, ni même de sa vie... Alors que Darakothar lui avait forcé à ouvrir les yeux, le coeur du Bookman s'arrêta de battre. Mais le soulagement le prit lorsqu'il vit la ruse qu'avait employer Okita. Toutefois... Sans le sens de la vue, allait-il s'en sortir contre lui? Kyo voulut lui porter secours, mais les créatures ténèbres l'en empêchèrent...

         Soudain, un allié vint à leur rescousse. Okita venait de comprendre le mécanisme d'accumulation d'énergie, et sens servait en tant que catalyseur de ses pouvoirs. Ainsi, une deuxième petite armée vint combattre celle de Darakothar. Pendant que tout ce petit monde était occupé, il était tant d'agir! D'un accord tacite, Paradoxe et Kyo coururent en direction du Dragon noir, mais furent vite arrêter par les ombres de celui-ci. Des pics sortaient du sol, cherchant inévitablement à les empaler.

Darakothar: Pauvres insectes! N'interférez pas avec mes retrouvailles avec le descendant de ce félon de Kuro! 

          Kyo évita aisément l'attaque, mais cela le poussa à reculer, augmentant encore la distance entre Darakothar et lui. Paradoxe le rejoignit quelque secondes plus tard.

Paradoxe: Tss... Il se cache derrière des protections! Ils a peur de nous attaquer tous ensemble! Il ne semble pas si puissant que ça finalement.

         Le Bookman prit alors la relique de Schinde dans sa main, et en fit alors une dague, et la fit un peu briller pour attirer l'attention de Darakothar. Peu de temps avant,  il en prit une autre de ses bottes, et utilisa, à l'insu de tous, un sort d'illusion, de sorte à la rendre identique à la relique. Il est vrai qu'il n'aimait pas faire de cachoterie, mais là, c'était un cas exceptionnel. D'autre part, si ses compagnons connaissaient son plan d'origine, leur réaction aurait pu le trahir, involontairement.

Kyo: Bien, tentons le tout pour le tout!
Paradoxe: Que vas-tu faire?
Kyo: On va essayer de finir cela!
Yko: Ait confiance en nous! Tu sais qu'on a un plan! Enfin surtout Kyo.

          Avant que Paradoxe ne puisse répondre, Kyo utilisa sa magie du sang, le concentra afin d'augmenter momentanément sa vitesse. Alors, dague à la main, il s'élança à une vitesse folle contre Darakothar qui lui tournait le dos, trop occupé avec Okita. Il évita les premiers pics, mais lorsqu'il fut à quelque centimètre de planter la dague dans le dos du Dragon noir, une de ses ombres le traversa de part en part au niveau de la poitrine...

Darakothar, avec un sourire suffisant: Quel dommage, tu y étais presque, Bookman. Cependant tu as échoué, et tu le payeras de ta vie!

           Le corps de l'Apôtre fut envoyer contre un mur avoisinant... Kyo tomba lourdement sur le sol, et ne bougea plus... Même son aura disparut au yeux du Dragon noir. De son coté, ce dernier ramassa, à l'aide de ses ombres, la petite dague à l'effigie d'un dragon. Il profita du petit moment de stupeur chez ses adversaires pour détruire la relique sous leur yeux.

Darakothar: Quel dommage... La seul arme qui aurait put vous aider à me battre vient de partir en poussière... Il ne vous reste plus qu'à préparé vos prière... Mon antre sera votre tombeau!

Suite de l'histoire:
 


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Jeu 16 Avr - 23:35

Quand kyo se fit planter pas une ombre le sang de paradoxe ne fit qu'un tour dans ses veine. 
Sous le coup de l'émotion il pris sa forme de loup garous, et repoussa les monstres par une vague d'énergie . Il voulu retourner porter secours a son amis mais un énorme monstre lui barra la route .

????? : _ ou vas tu comme sa le sac a puce ? 
paradoxe : _ c'est moi que tu parle ? 
fenris : _ ou ... il l'a traiter de sac a puce 
paradoxe : _ c'est a moi que tu parle ? 
Fenris : _ erreur fatal !
paradoxe : _ C'EST A MOI QUE TU PARLE ? 
fenris : _ tous aux abris ! 
paradoxe : _ C'EST MONSIEUR SAC A PUCE !

il attrapa l’espèce de goblin par la gorge et lui fit avaler de la potion explosive, la créature explosa et il en résultat une pluis de sang et de petit bout de chairs en tout genre ... un doigt par ci , un oeil par la , tient on dirait des cheveux ! 

grace a son pouvoir télékinésique, il fit sortir tout ses fioles de potion explosives incendiaires et aveuglante de sa sacoche, pour les faire retomber sur l'armé ennemis comme une pluies d'obus. 
Le loup garous en furie, pour avoir perdus un proche, commis un véritable carnage, il ne différenciait même plus les ennemis des allié et leurs réserva a tous sans exeptions un sors qui était peu souhaitable meme pour ses choses.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Sam 18 Avr - 1:19

(Hors RP : 700 MESSAGES YOUPIIIIII *-*)

Malgré sa cécité, Okita arrivait à se mouvoir avec aisance et à parer les coups de son adversaire. Il se servait de ses autres sens développées ainsi que de sa magie des ombres. De toute évidence, Darakothar était bien trop fort pour lui et il le savait très bien. De plus, même s'il pouvait lui tenir tête, ce n'était que temporaire. Usé de la magie de l'antre était risqué et il le savait très bien... Il devait abrégé ce combat et rapidement.
Quand il sentit les intentions de Kyo, c'était le moment parfait. Il se débrouilla pour créer une ouverture dans la garde de son aîné. Tout était parfait... ou presque... Même s'il n'avait pas vu la scène, il comprit rapidement ce qu'il venait d'arriver. Paradoxe perdit le contrôle, fou de rage. Il massacra sans retenu tous les adversaires qui osaient se planter devant lui. Cependant, n'étant que des goules, elles se reformaient sans cesse pour revenir à la charge. Darakothar quant à lui riait.

Darakothar : -Un bookman mort et un loup-garou tellement fou de rage qu'il ne réalise même pas qu'il se bat contre des adversaires immortelles... Voila un beau tableau, ne penses tu pas mon frère ?
Okita (riant jaune) : -Moi ? Ton frère ? Désolé mais nous ne faisons pas partie de la même race ! Je ne suis pas un parjure !
Darakothar : -Enfant de putain...

Il chargea sur Okita mais celui ci passa à l'étape supérieur et prit sa forme animale. C'est à ce moment là qu'on se rendit compte qu'il était vraiment plus petit que ceux de son espèce. Il y avait encore beaucoup trop de marge entre lui et le plafond.

Darakothar : -Et tu es un défaillant, regarde comme tu es ridiculement petit ! Tu fais honte à notre race !
Okita : -C'est toi qui fais honte à notre noble race, sombrer dans la folie des ténèbres alors que la sagesse te tendait les bras.
Darakothar : -Et que comptes tu faire maintenant ? (ironisant) Tous nous carboniser ?
Okita : -Non, je vais faire plutôt ça...

Il ouvrit la gueule et au lieu d'une boule de flamme comme tout le monde s'y attendait, c'était une drôle de fumée noire lourde et épaisse qui sortit de sa gueule. Elle se répandit avec lenteur au sol et chaque chose qu'elle touchait perdait sa vitalité, y comprit les soldats ennemis ramené par nécromancie. Pour éviter de toucher ses alliés, il les enroba (y compris le Kyo 'mort') d'un film protecteur créé à base d'ombre. Quand ce fut finit, il battit des ailes pour créer un courant d'air emmenant la mortelle vapeur à l'extérieur. Il ne restait plus que Kyo, Paradoxe, Okita et Darakothar dans la pièce, tout le reste avait disparu.

Darakothar : -Pas trop mal... Pour un débutant. Je ne me m'attendais pas à ce que tu uses également de ma magie... Cependant tu dois ressentir les effets secondaires maintenant n'est-ce pas ?

Il s'approcha d'Okita et tourna autour de lui, l'examinant sous les moindres coutures. Okita ne pouvait bouger à cause du contrecoup.

Darakothar : -C'est affreux cette sensation de se sentir mourir n'est-ce pas ? Tu à l'impression de mourir un nombre de fois égales au nombres de vie que tu viens de prendre. Sachant que j'avais invoqué une vingtaine de soldats et que toi aussi, tu dois 'mourir' une quarantaine de fois. Il faut une certaine force mental pour ne pas sombrer dans la folie, y arriveras-tu ?
Okita (avec une voix faible) : -Tu me sous-estimes trop....
Darakothar : -En effet ! C'est pourquoi je veux te faire une proposition. Que dirais-tu de devenir mon disciple, je t'apprendrai tous les secrets de cette magie interdite et tu pourras régner sur tes terres comme bon te semble...
Okita : -Si elle est interdite, c'est qu'il y a une raison. Je l'ai pratiqué durant de nombreuses années, je refuse de rechuter.
Darakothar : -Dommage pour toi... tu étais si prometteur...

Il prit également sa forme draconique et leva la patte sur Okita dans le but de sectionner sa tête tandis qu'il était immobile....


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Sam 18 Avr - 8:37

(C'est la classe =p)

         En sondant la pièce, Kyo avait pu regarder toute la scène après sa "prétendu mort". Paradoxe avait complètement perdu la raison, attaquant sans différencié, et à l'infinie tous les monstres qui se présentait à lui. Il utilisa pratiquement toutes ses diverses potions. Lorsque tous les monstres disparurent, n'ayant donc plus rien a attaquer, Paradoxe s'effondra à terre, les yeux vides. Il pouvait tout arriver, il se sentait vide à l'intérieur.

         Le Bookman savait qu'en faisant ça, il faisait du mal à son protégé, cependant, sans ça, aurait-il put gagner? Les probabilités étaient quand même faibles... Même si maintenant elles avaient augmentés, il fallait jouer fin pour qu'ils arrivent à leur fin. Toutefois, lorsque l'Apôtre vit Okita complètement immobile, éreinté par l'utilisation de ce sort, il craignit le pire... Et il avait raison!

        Darakothar venait de reprendre sa forme draconique, chose que Kyo avait voulut à tout prit éviter... Alors, il dû précipité les choses avant qu'Okita ne perdent la vie. Toutefois, même si la relique de Schinde était puissante, il doutait qu'elle puisse transpercer les écailles du Dragon noir... Par pouvoir résoudre à ce problème, le Bookman se résolue à demander l'aide de Paradoxe, même s'il voulait éviter, il le contacta alors par télépathie:

Kyo: Paradoxe. Je dois te parler, mais surtout ne change pas d'attitude.
Paradoxe, relevant la tête et la dirigea vers le corps de Kyo: Kyo? C'est toi?
Yko: Je suis là aussi.
Paradoxe: Vous êtes vivants?
Kyo: Oui...

          Heureusement que Kyo ne se trouvait pas dans son corps parce que Paradoxe aurait bien voulut l'étrangler de ses propres mains!

Paradoxe: Tu t'es joué du moi?! Non mais ça va pas de fait des choses pareilles!
Kyo: Je sais, je sais... Mais on a plus de chance de pouvoir le vaincre...
Paradoxe: Tout ça pour ça! Mais tu as pensé à moi?!
Kyo: En parlant de ça, j'ai besoin de ton aide.
Paradoxe: Mouais...
Kyo: On reparlera de plus tard, Sir Okita est en danger! Darakothar a reprit sa original et va sans doute en finir avec lui.
Paradoxe: C'est bien pour lui que je vais faire ça...
Yko: Même pas pour mon joli visage?
Kyo: Bref... Il te reste des potions?
Paradoxe: Il me reste de gel et explosive.
Kyo: Parfait! Lance celle de gel en premier sur son torse puis une explosive, cela devrait détruire ses écailles... Et puis, après tu pars!
Paradoxe: Et lui pendant ce temps là, il ne va pas m'attaquer?
Kyo: Je m'en occupe.

           Pendant que Paradoxe se préparait en vitesse, Darakothar leva sa patte dans le but d'en finir avec Okita. Kyo créa rapidement un double où se plaça son frère, sans aura, qui prit la relique de Schinde et qui se cacha dans les ombres, avant invoquer des chaînes draconiques. Elle vinrent s'enrouler autour de ses ailes, gorge et pattes. Le Dragon noir fut arrêter dans son élan et pointa son regard vers le Bookman.

Darakothar: Tu n'es donc pas mort? Tu as une belle endurance... Mais que comptes-tu faire maintenant m'avoir immobilisé? Tu ne tiendras pas longtemps comme ça.
Kyo, rajoutant une chaînes autour de la gueule du Dragon: J'ai besoin de silence.

          Kyo se plongea dans une profonde concentration, qui avait pour but de maintenir les maillons fermement fermé. D'autant plus que Darakothar se débattait comme un fou. De son coté, Paradoxe prit ses potions, et les envoya dans l'ordre indiquer par son protecteur contre le Dragon. Il réussit a viser le torse de celui avec elles. La potion de gel figea ses écailles, tandis que l'explosive les fit éclatées... Une peau fragile se retrouva à l'air libre.

          Comprenant vaguement les intentions de ses ennemis, Darakothar se débattait sauvagement pour se défaire des chaînes. Cependant, il ne s'inquiétait pas trop. La relique avait été détruite de ses propres mains, toutefois, il voulait les faire souffrir pour cet affront qu'il venait de subir. Kyo contenant tant bien que mal Darakothar, et lança le signal à Yko.

           Ce dernier sorti alors de l'ombre, fit de la relique une lance. Il arborait un sourire triomphant. Il prit l'arme de ses deux mains, et s'élança dans l'air. Le Dragon noir, après un moment de surprise, reprit le dessus et envoya des pics d'ombres essayer d'arrêter le Bookman. Mais se dernier les découpa, et Paradoxe avec Fenris lui porta main forte.

          Alors, Yko planta la relique dans le torse du Dragon, et il la fit s'agrandir pour qu'elle puisse atteindre le coeur. Un grognement retentit dans toutes la grotte, avant qu'un explosion semble se dérouler dans le corps de Darakothar. La lance se brisa, et le parjure tomba à terre...

          Mais était-ce vraiment fini? Un doute subsistait dans les esprits... Cependant l'aura corrompu de Darakothar disparut et la dimension éthérée commença à vaciller. Elle n'allait pas tarder à s'effondrer sur elle même, il fallait vraiment qu'ils partent de toute urgence...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Lun 20 Avr - 23:55

Kyo et okita semblais avoir vaincu Darakotars, mais le groupe n'avais pas le temps de se réjouire carla dimension commençeais a disparaitre. en chemins il croisairent d'ailleurs toute les crétures qui y vivait, mais elles ne les attaquèrent pas, elle étaits trop occuper a fuire elles aussi.

tandis que le trios retournait de la ou ils étaient venus paradoxe invoqua a nouveau armenum pour passer le ponds 

Une fois de l'autre coté le loup garous regarda longuement le bookman ... il ne savais pas si il evait le frapper ou le prendre dans ses bras.  il attrapa aors l'apotre pars le col et le forçea a se baisser a sa hauteur. 

Paradoxe fou de rage : _ si tu me refais un coup pareil je t'achève de mes propres main ! c'est clair ? 

puis il fit basculer kyo sur lui pour le prendre dans ses bras quoique l'étreinte du chaman était un peu ttrop serré.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Au delà du voile...   Mar 21 Avr - 8:58

Derrière eux, la dimension éthéré de Darakothar s'effondrait sur elle même. Si bien que le pont, passage en les deux plan, fut détruit. Après être revenu dans le monde de Black Rose, le col du Bookman fut agrippé par Paradoxe, et le força ainsi à se baisser pour qu'il soit à la même taille. Les genoux un peu pliés, Kyo se retrouva face aux yeux emplis de colère du Loup-garou.

Paradoxe fou de rage: Si tu me refais un coup pareil je t'achève de mes propres mains! C'est clair ? 

        Alors, il le prit dans ses bras, et le serra bien, bien fort. Alors que Kyo commençait à peiner à respirer, il réussi à dire quelque mots.

Kyo: Je ne le ferais plus... Promis.
Yko: Surtout si ceux en face sont nécrophages...
Paradoxe: Ça te ferais du bien d'être un peu croqué parfois!
???: Oh... Mais regardez que va là!
Kyo: Oh non...
Paradoxe: Ne me dites pas que c'est eux.
Okita: Il ne manquait plus que ça.

         A travers le brouillard se dessina deux silhouette à l'allure familière. L'une d'elle était fluette, tandis que l'autre était bien bedonnante... Alors, le groupe pu constater qu'il ne s'agissait rien de moins que de Bernie et de Yanosh!

Bernie: Mais je vous l'avait bien dit! Cet objet pouvait tout faire péter!

(Hors Rp: Ne vous en faites pas, si vous avez marre de ce rp, sachez qu'il peut se terminer là. Mais je voulait juste faire revenir les deux moines =3. Après, vous pouvez toujours continuer la conversation! =))


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au delà du voile...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au delà du voile...
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au delà des mots...
» le retour de la marine à voile
» Le Roi au-delà de la mer
» Ondulant sous le vent... [1st entraînement, Nuage de Voile]
» Le Voile Bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Geai :: Sasori.-
Sauter vers: