Partagez | 
 

 L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MahodjaAA
avatar
Messages : 159

MessageSujet: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Sam 21 Mar - 16:17

A Parta, tout semble sage, inerte, mort; seule les quelques enfants qui se chamaillent donne a l'air ambiante, comme une vie partielle, un peut de vie dans cette endroit oublier par les autres régions, simple mais tellement bien. Puis des habitants qui se hâtaient de sortir de leur maison appelaient on ne sait qui avec des noms ou bien des petit surnom, pour que les son soit plus audibles, ils mettaient leurs main sur leur bouche comme un entonnoir. En entendant les divers bruit tout les petit monstres cessèrent tous de gesticuler, et couraient en criant dans les bras de leur parents! Quand a nouveau le calme revint, une jeune femme qui marchait en regardant le ciel, puis le sol ou encore les différents bâtiment colorés et les architectures bien travaillés donnaient a cette endroit comme un semblant de rêve éveillé.
Mahodja ne pouvait que admirer cette endroit plein de charme, elle c'était perdue ici, la tête pensante, revoyant les bon moment passé avec sont frère, et feu ses parents décédés par la haine de la guère. Elle décida de s’asseoir sur une petit colline ou un grand arbre au feuille rose et jaune dominait cette endroit, elle s'était allongé sur l'herbe fraîche de l'après midi, laissant sont visage caressé par les diverses onde de vent chaud qui balayait ses cheveux de droite a gauche. 
Mais voilà qu'un vent arrivait, différent, spéciale, unique, une odeur de Lys dans l'aire se faisait ressentir et arrivait aux narines de la succube, qui ouvrit aussi tôt les yeux en se relevant doucement laissant la trace de sont corps sur l'herbe, elle ferma a nouveau ses yeux, et respira cette onde d'aire... Il ni avait pourtant aucun Lys dans cette endroit ni au alentour. C'est alors que au loin une brise de vent arrivait, comme les autres a une différence près, ce vent glaçait l'eau, figeait les feuilles des arbres dans un hivers soudain, les oiseaux changeait de vent évitant de tombé dans un piège glacial! 
Quand ce vent fini par arrivé avec cette odeur délicieuse de Lys, Mahodja pris alors de plein fouet cette aire glacial, ses cheveux était a présent plein d'étoiles, a cause du givre qui s'était installé dans cette chevelure de neige, a chaque souffle de la jeune femme un halo d'aire chaud sortait de sa bouche. Elle se tenait les bras pour se réchauffé d'avantage, car le froid persistait, mais d'un seul coup, une petit voie se fit entendre, non pas du premier coup mais au bout de quelque minute, la succube prêta alors une oreille attentive a cette voie!

La voie: " Je peut t'aider... ".
Mahodja ne comprenant pas: " M'aider a quoi ?!?! ".
La voie: " A revoir l'un de tes proches perdues, je sait que tu en meurt d'envie... ". 
Mahodja: " Je ne suis pas dupe, on ne peut ramené un mort a la vie, cela est impossible!"
La voie: " Impossible pour vous mais point pour moi jeune fille... ". 
Mahodja: " ... Et pourquoi je doit te croire?".
La voie: " Tu n'est pas obliger, mais sache que si tu souhaite me retrouver, ou bien en savoir plus, tu devra chercher par toi même... ".
Mahodja septique: " Est-ce une blague ?".
La voie: " Non d'ailleurs... "


Et comme par magie la famille de Mahodja était au grand complet, ils la regardaient avec un large sourir. Elle croyait que c'était un mirage, mais la voie dit de les toucher, elle tendit alors la main et réussi a touché le visage de sa mère, les mains de sont père et a embrasser sur le front sont frère! 

Mahodja retenant ses larmes: " On ne peut toucher un mirage ou une illusion! Comment avez-vous fait ca!"
La voie: " Je doit partir, je ne peut rester plus longtemps, mais depuis longtemps je t'admire et je suis heureux de pouvoir te donner un peut de bonheur, mais si tu veut en revoir au moins l'un d'entre eux, il va falloir que tu te débrouille par toi même... J'espère pouvoir te revoir Mahodja...Je m'appel Yalick Brinearthe  ".


Ce vent froid partie comme il était venu, tout avait fondue et le vent chaud repris alors le dessus, mais a une différence près on pouvait voir sur le visage de la jeune fille comme une certaine détermination! Elle allait retrouver coûte que coûte Yalick! Mais avant cela, il fallait qu'elle cherche des informations et pour ce faire elle allait d'un pas déterminé voir Kyo, sans bien entendue lui dire un mot!
C'est ainsi qu'une quette commença!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Sam 21 Mar - 17:26

Kyo était à la bibliothèque, dans un des nombreux bastions de Gabriel. Il était une fois de plus en train de retranscrire les récents événements. Cependant ces derniers n'était pas trépident, pour ne pas dire ennuyeux... Ainsi, le Bookman se laissa aller dans les bras de Morphée.

           Son sommeil ne fut pas des plus doux, au contraire... Il revécue la pire journée de sa vie. Il était à son travail, lorsqu'il reçut les appels à l'aide de son fils. Cependant, il ne les pris pas au sérieux...Lysendre avait pour habitude de crier au loup pour faire revenir son père plus tôt à la maison. Mais cette fois-ci Kyo ne l'écouta pas... Il décida de rester travailler, une dernière commande l'attendait... Il se revoyait en train de rentrer chez lui, sifflotant tranquillement, et pensant aux grommellements que son fils pousserait en le voyant revenir si tard. Il pensait aussi à Aëlis, son doux sourire... Et surtout son dernier rempare face à la folie qui le menaçait.

            L'Apôtre, dans son rêve, ouvrit la porte de sa maison, fermant les yeux et souriant en lançant un "Je suis de retour!". Mais devant le silence pesant, il ouvrit les yeux et vit le massacre qui avait eut lieu... Alors que des larmes coulaient le long de ses joues, une faible lueur apparut dans la pénombre des lieux.

???: Tu sais, je peux t'aider à effacer ce douloureux souvenir.
Kyo: Qui êtes vous? Qui va là?!
???: Calme toi... Nous faisons tous des erreurs qui peuvent conduire à la mort de proche. Mais cet action est réversible.
Kyo: La nécromancie est interdite!
???: Qui te parle de nécromancie? Je peux pour toi ressuscité une personne.
Kyo: Pourquoi vous feriez ça?
???: Tu n'as pas à le savoir. Mais saches que je m'appelle Yalick Brinearthe.

         A ce même moment, Kyo se réveilla en sursaut. Quel était donc ce rêve? et qui était cette Yalick Brinearthe? Bien qu'il ne croyait pas à la divination dans les rêves, quelque chose le poussait à faire des recherches sur cet être. Il regarda chaque rayon des étagères et prit les livres qui l'intéressa. Il les posa sur une table lorsque Mahodja pénétra dans son domaine...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 22 Mar - 0:51

Dans le jardin du palais de Gabriel, paradoxe vaquait a ses occupations de jardiniers. arroser déserber , nettoyer , chouchouter etc ... enfin bref ...
Une fois qu'il eu finit ses activer de jardinier il décida de s'accorder une petite pause .... il s’adossa a un des vieux saules saules , observant ses branches danser au grés jusqu'a somnoler petit a petits jusqu’à ce qu'une étrange voix se mis retentir dans sa tête , une voix familière ....
lorsqu'il rouvrit les yeux il étais dans un près près de son village natal en compagnie de d'n jeune garçon du même age que lui . Il s'agissait de Krill son première amours  , qu'il avais vu mourrire trois année plus tôt . 
Cela faisait une éternité qu'il n'avait plus penser a lui, puis une vois différents cette fois ci retentit dans sa tête 
???? : _ n'aimerait tu pas le revoir ? cette homme que tu a aimer ?
paradoxe : Vous etes qui vous ? 
????? : _ quelqu'un qu pourrait te rendre se que l'ont t'a pris si injustement ...
paradoxe : _ en admettans que vous en soyer capable, cela ne m'insteresse pas, krill fait partit d'une page de ma vie que j'ai définitivement tourné 
??? : _ ou oublie jamais son premier amours 
Paradoxe : _ peut être, mais ce n'est pas  parce que c'est le premier qu'il s'agit de l'homme de ma vie ,car j'ai trouvé le miens ...
????? : _ tu es bien étrange , de toute les personne que j'ai observé tu es la première qu'i n'est pas interessé par se que j'ai a offrir 
Paradoxe : ah parce que vous avez proposer a beaucoup d'autre ? 
la voix ne répondit pas et le chaman se réveilla, intriguer par l'expérience qu'il venait de vivre . Il étais sur d'une chose ce n'étais n un reve ni un quelconque souvenir , quelqu'un lui a bien rendu visite , il savait reconnaitre quand une entité lui communique dans son sommeil .


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MahodjaAA
avatar
Messages : 159

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 29 Mar - 13:44

Les yeux fixent sur le chemin a suivre, elle restait avec le regard sévère d'une jeune femme déterminé a pouvoir retrouver ce temps perdue, volé par la guerre et le désastre d'une vie injuste et ignorante de l'amour qu'un enfant porte a sa famille. Elle ressentait encore la peau de sa famille sur le sien... Mahodja, la jeune femme a la chevelure de Neige et aux reflets de la Lune retenait ses larmes, elle s'était promis de ne plus jamais pleurer devant personne ni seul depuis que ses parents étaient mort. Elle allait enfin les ramener a la vie, mais pour ce faire elle devait absolument se rendre a la Bibliothèque de Kyo! 
La succube allait enfin pouvoir ramasser les éclat brisés de la vérité! 
Mais pour ce faire, elle voulait absolument malgré se qu'elle voulait faire, en parler a certaine personnes, et elle s'avait comment faire pour les faire venir sans qu'ils ne sans doute <3!

Sur une belle lettre de couleur rouge sang, il était écrit: 
" Ici votre succube préféré qui se sent seul, et qui a besoin de réconfort <3!  Je te demande donc de venir pour que je puisse faire plein de chose avec toi, pas une seule partie de ton jolie corps ne sera oublier, et si l'envie tant prend je veut bien que tu soit accompagner de tes amies. Je serais sage ( ou pas )! Gros bisous et a dans une demi heure a la Bibliothèque pour plein de léchouille affective! ".  

Cette lettre de couleur rouge sang, se trouvait dans une enveloppe de couleur pourpre et accompagner d'une rose au reflet Ruby. Elle les envoya a Kyo et Paradoxe... Attendant leurs réponses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 29 Mar - 16:46

Paradoxe venait de recevoir une étrange envelope pourpre venus de nul pars  contenant une invitation a faire choses pour le moins ... peu catholique ....

Paradoxe : _ a la bibliothèque .... la ou sont kyo et surtout Yko ! 

sachant l'aventure qu'a eu son bien aimé et la succube paradoxe commencea a s'énervé il fit bruler enveloppe 

Paradoxe : _ au putain , au putains ! si je la surprend avec Yko sa va vas bardé ! 

il alla au lieu de rendez vous et entra en défonçant la porte et en brailla 
Paradoxe : _ Hote tout de suite tes griffe de mon bookmans !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
étincelle..
avatar
Messages : 38

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 29 Mar - 22:22

Après la mésaventure qu’étincelle avait vécu avec la comtesse et n'ayant plus eu de nouvelle de ces amis. Il était retourner la ou tout avait commencer à Opale se souvenant de sa première et il espérer dernière fois qu'il verrait des chiens de l'enfer.

Il était en train de virevoltait dans les airs quand soudain il ressentie comme une sensation familière à la fois douce et chaude.

Étincelle: Qui est la ?

Personne bien qu'il sentait une présence qui l'attirait.

Étincelle: Je ne sais pas qui tu es ni ce que tu veux mais montre toi

Toujours rien et pourtant il sentait une envie irrésistible d'aller dans une direction.

Étincelle: Je ne sais pas ce qui se passe mais j’espère que ça ne finira pas comme l'autre fois. 

Fonçant a toute vitesse Étincelle ne remarqua pas l'oiseau de proie derrière lui mais lui l'avait remarquer et il avait faim.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko..
avatar
Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Lun 30 Mar - 11:54

(hors rp me revoici!!)

koneko qui lui avait flané a Parta avait acheté des livres plus ou moins anciens sur des sujets diverses et variés.
il alla en dehors de la ville pour lire tranquilement ses livres et trouva un coin isolé où l'air y était doux.
une fois assit, il se mit à lire et à feuilleter ses achats et se rendit compte que des pages de livre y avait été glissée...
Elles contenaient diverses informations avec des images et des recettes sans doutes pour la cuisine ce qui lui mit l'eau a la bouche!
Ne sachant pas quoi choisir,il en pris une au hasard et se mit a cherché les ingrédients.
Elle n'en comptait  que 4 : un lapin,des orties, un pentacle et de l'ail sauvage.
une fois trouvé ,il alla acheté une petite marmite recouvert de symbole étranges mais ne s'en souciais peu 
il couru pour se depêcher, son ventre grognait...
une fois arrivé il suivit scrupuleusement la recette et apres y avoir ajoute le pentacle il lu qu'il devait lire des phrases a haute voix
koneko:"toi a qui je donne a manger te nourris,
          toi t'appelant barbacant faisant partie du cinquieme cercle,
          je te demande de venir "
une fois terminé, cela lui semblait étrange d'avoir dû prononcer de telle paroles ,il se pencha pour goûter sa preparation, mais un remous intense se voyait dans la marmite
koneko: de plus en plus bizarre je vais baisser le feu ça doit être cela
aussitôt dit aussitôt fais, mais le remous ne baissa pas et s'intensifia de plus belle.
il recula une odeur eétrange apparu et un membre d'un corp sortis de la marmite puis d'autre morceau jusqu'a une tete cela l'inquietat.
il pensa alors aux symbole de la marmite qui,selon lui etait celtico-egyptien
pendant ce temps les morceau de  corps expecte de la marmite s'assemblerent pour donner un monstre d'apparence hideuse dégageant une très forte odeur.
le monstre poussa un rugissement incroyable qui fit tourner la tête de koneko, le monstre prononça des paroles dans une langue inconnus mais koneko les comprit parfaitement le monstre se dirigea vers koneko.
koneko prenant peur se mit a courir avec une agilité extreme pour échapper au monstre et se dirigea vers Parta le voici dans l'avenu principale il prit plusieurs petite ruelle afin de le semer.le monstre detrusait tout sur son passage et continuait de pourchasser koneko
c'est alors que koneko vit un tres beau batiment d'origine tres ancienne et pensat y trouver refuge il se rendit compte que c'etait la bibliotheque,en entrant un jeune homme portant des livres ne l'avait pas vu et koneko ne pouvant l'eviter lui rentra dedans bouum
c'etait kyo et mahodja avec qu'il était rentré dedans
pendant ce temps le monstre continuait ses ravages.......


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Lun 30 Mar - 16:35

(Hello ! Je peux réécrire un petit peu, mais malheureusement mes problème d’internet ne sont toujours par réglé><)

-18 (Il n’y aura rien de bien choquant, mais si des petits n’enfants nous lisent =p)

       Kyo avait commencé ses recherches sur cette fameuse Yalick Brinearthe, son rêve avait semblé tellement réelle… Il ne pouvait s’empêcher d’y penser… Et si ce que disait cette femme était vraie ? Et s’il était possible de vraiment ressuciter quelqu’un ? Un tel pouvoir est une chose inouie, et il ne faudrait pas qu’il tombe entre de mauvaises mains… Mais, avait-il absoluement besoin d’un tel pouvoir ? Comparé à d’autre, il avait réussi à refaire sa vie…
 
                Alors qu’il était en train de lire de vieux ouvrages, une étrange lettre apparut devant lui. Le papier était sobre, quoique on pouvait voir à contre jour l’image des armoirie des succubes. L’écriture était légère, comme si la plume avait danser sur le support, et était d’un rouge sang profond… Le Bookman reconnu immédiatement l’expéditeur… Mahodja… L’Apôtre pouvait entendre son frère rigoler derrière lui…
 
               Alors qu’il venait juste de prendre conscience du message, la porte de la bibliothèque s’ouvrit sur la magnifique Succube à la chevelure de neige. Celle-ci avait une démarche féline,  et s’approchait doucement du Bookman… D’autre part, elle avait revêtu son plus beau atout, son parfum…
 
Mahodja : Bonjours mon petit Kyo…
Kyo : Milady, que puis-je faire pour vous ?
Mahodja : Voyons, ne soit pas si formel… Nous nous connaissons bien maintenant…
 
            Mahodja marchait en direction de Kyo, qui ressentait de plus en plus les effets du parfum… La douce odeur provenait de Mahodja toute entière… C’était un mélange subtile des plus belles flagrances, jasmin, musc, muscade… Et se dernier semblait pénétrer dans l’Apôtre par chacun de ses pores… La pression érotique devenait de plus en plus pesante… Cependant, il ne comptait pas y céder. A chaque pas que la Succube faisait, le Bookman reculait, jusqu’à heurté un mur… Il n’avait plus aucun échappatoire, et Mahodja était bien décidé à jouer avec lui.
 
            Les pensées de l’Apôtre se faisaient de plus en plus confuse, mais une seule chose ressortait, Mahodja, son corps voluptueux sur lui, afin de faire des choses peu catholique… Le Bookman passa ses bras autour de son corps, tentant de réfreiné le désir qui l’assailissait, il  commençait déjà à haleter… La Succube arriva alors à son niveau, et posa tendrement sa main sur la joue de l’Apôtre.
 
Mahodja : Bah alors, mon chou ? Tu ne veux pas de moi ? Pourtant ton corps ne pense qu’à moi, non ? Allons, ne résiste pas, viens en moi !
 
        La succube passa alors un de ses bras autour du cou de Kyo, tandis que l’autre s’affairait sur son entrejambe…
 
Mahodja : Eh bien, eh bien… Je vois que je te fais de l’effet.
Kyo : Milady, arrêtez, je vous en pris…
Mahodja : Oh, non… Je viens juste de commencer…
 
          Toujours dans cette même position, elle se mit à lécher tendrement le cou de Kyo, tandis qu’elle commençait un massage de ses mains… Kyo halleta de plus en plus vite, rien qe le fait que Mahodja le touche le ravissait… Il était devenu vraiment trop sensible… Pourtant il se battait encore contre ses pulsions. Soudain, la porte s’ouvrit sur Paradoxe.
 
Paradoxe : Otes tout de suite tes griffes de mon bookmans !
Kyo : Non...Pars d’ici… Ne viens pas… Je ne veux pas que tu revives cela!
Mahodja : Ah… Voilà enfin une autre personne… Plus on est de fou, plus on rit !
 
             Sur ces bonnes paroles, arriva aussi Koneko, complètement essouffler, les yeux hagard.
 
Mahodja : Oh, une personne de plus ! Mais que demander de plus !
 
             Alors que Koneko allait dire quelque chose, qui avait sans doute rapport avec le monstre qu’il venait de libérer et dont le bruit de ses gestes destructeurs resonnait dans la bibliothèque, Mahodja regarda les deux hommes dans les yeux… Ce regard n’était pas anodin… C’était par ce biais qu’elle pouvait paralyser ses victimes…
 
Mahodja : Ne vous en faite pas, je reviendrais pour jouer avec vous… Mais pour le moment… -dit-elle en se retournant vers Kyo-
Kyo, et Yko interrieurement , en lançant un regard emplis de colère et de haine : Touche à un seul de leur cheveux (Pour Yko, a ceux de Paradoxe), et je jure que je m’occuperais personnelement de ton cas ! Et crois moi, tu le regretteras !
Mahodja : Tu es tellement choux quand tu es en colère.
Kyo : Reste où tu es !
 
             Grâce à sa magie, Kyo avait réussi à reprendre un peu le dessus sur ses pulsions… Mais allait-il tenir ? Dans tous les cas, sa priorité était de libérer Paradoxe et Koneko du sort de Mahodja… Son protégé n’avait pas à subir un tel sort… Alors que le sien lui importait peu… Il préférait se sacrifier pour ses amis, qui plus est dont l’un est son beau-frère… D’ailleurs Yko était d’accord là-dessus, pour une fois qu’ils sont d’accord…


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
étincelle..
avatar
Messages : 38

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Lun 30 Mar - 21:00

Étincelle arriva a dos d'aigle, cette sale bête avait bien failli lui briser la tête, heureusement il changea d'avis lorsqu’il se retrouva dans le corps d'un poussin. Étincelle lui avait promis de le retransformer si il l'emmenait sur son dos, le signal qui attirait Étincelle l'emmena jusqu’à Parta.

Étincelle: Oh non! je n'arrive plus à sentir cette présence. Dépose moi.

L'oiseau allait se poser sur le toit d'une des maisons.

Étincelle: Va t-en maintenant et la prochaine fois, tu choisira autre chose qu'une fée pour le diner.

Sur ces mots, il s'envola avec un air méchant mais étincelle n'avait pas le temps d'y penser, car il sentit un tremblement et s'envola à son tour pour voir ce qui se passait.
Un démon avait détruit une partie du mur d'un immeuble on pouvait entendre quelqu'un crier.

Étincelle: C'est pas vrai, il va tuer quelqu'un.

Étincelle vola à toute vitesse jusque devant le monstre et leva ces bras.

Étincelle:
Esprit de la nature,

Où que tu sois,
Je fais appel à toi
Puni ce mauvais démon
        pour avoir mis le pied dans ce monde.    
 
Le démon allait lui abattre son bras sur lui quand soudain il commença à changer lentement mais surement, il se changea en arbre ce qui surprit l’être emplit de colère qui ne pouvait abaisser son bras puisqu'il était devenu une branche et dans un cri à vous arracher les tympans le démon n'était plus.

Étincelle: Juste à temps.

????: Étincelle?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Mar 31 Mar - 15:57

C'est par parce que paradoxe est paralyser qu'il est inoffensif ...
Le chaman utilisa alors ces pouvoirs et kyo fu avaler par le sol pour en ressurgir derrière son protéger , ensuite une pluie glacée s'abatit sur la succube.
Paradoxe : _ Voila qui devrais te refroidir ma grande !
La pauvre succube grelottante se retrouva ensuite les pieds embourbé l’empêchant de s’enfuir, puis paradoxe sortit de son corp par la projection astral et l'approcha de l’apôtre
Paradoxe : _ ce n'eszt pas que tu es un mauvais coup et je sais de quoi je parle pour l'avoir personnellement (faisant un clin d'oeil avec un petit sourire en coin)v mais pas touche a yko !
a ses mots une boulleb lumière orange sortit du bassin de la succube pour flotter au dessus de la main du chaman
paradoxe : _ c'est ton chakra sexuelle, sans sa impossible pour toi de faire l'amour ou de séduire qui que se soit !
puis il confia le chakra a son bookman préférer avant de se volatiliser

le chaman était partit  toujours sous sa forme d'esprit en voyage astral en ville régler le problème du démons qu'avais libéré koneko .
SI ilo est aussi aisé de l'invoquer il devait être facile a vaincre aussi . Il semblerait qu'une certaine fée l'ai devancer ...
l'étrange personnage disais quelque chose a paradoxe ... il l'avais déja vu quand il était piégé dans la tête de la comtesse
paradoxe : _ comment elle s'appelle déja ...
a oui sa me revient ! Etincelle ? 
la petite fée se retourna : ... on se connait ?
Paradoxe : _ plus ou moins ...
puis le chaman se retourna et claqua des doigts l'arbre pris feu instantanément et fut réduit en cendre
paradoxe : _ si je ne m'abuse tes pouvoirs cesse de faire effet une fois la nuits tomber ...  excuse moi je ne me suis pas présenter, mon nom est paradoxe, je suis le protéger de kyo tu a déja du le rencontrer ?
la fée voulu lui serrer la main mais elle traversa son interlocuteur : _ mais ... t'es un esprit ? 
paradoxe : _ non en faite je suis un chaman et je peut quitté mon corps physique a volonté


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Mer 1 Avr - 13:42

Tandis que Kyo essayait de tenir tête au pouvoir séducteur de la Succube, il senti son corps s'enfoncer dans le sol, littéralement. Il se retrouva alors sous la pierre, et en sortit quelques secondes après, mais cette fois il était au coté de Paradoxe et de Koneko. Étant un peu plus loin de l'Apôtre féminine, il réussi à prendre sur lui, et parvint à mieux se contrôler, heureusement.

          Cependant, bien que son esprit était maintenant en alerte, son corps refusait pour le moment de bouger... Il put ainsi assister aux actions de Paradoxe, sous sa forme d'esprit, privant Mahodja de ses pulsions sexuelles, mais aussi de sa force de séduction... Le Chaman avait réunit tous ces attribut en une pierre translucide d'une couleur d'un orange foncé, et le confia alors au Bookman.

          Chez celui-ci, Kyo, dont la force mentale commençait à s'épuiser, laissa sa place à Yko. Ce dernier prit avec plaisir l’artefact. L'Apôtre se leva alors, et surplomba de toutes la grandeur la Succube qui pour le moment était allongé par terre.

Mahodja: Rends-moi ça...
Yko, avec un sourire sadique, s'agenouillant et prenant le menton de Mahodja: Oh non Milady... Ce serait beaucoup trop simple, vous ne trouvez pas? Il faudra au moins me supplier, mais se sera un minimum.
Mahodja: Va en enfer!
Yko: J'adore quand tu me dis ça.
      
        Le Bookman s'éloigna alors, et s'approcha de ses deux autres compagnons paralysés. Il prit Paradoxe dans ses bras, pour pas qu'il ne tombe, et Yko lança alors un sort de dissipation. Koneko retrouva alors sa liberté de mouvement, et Paradoxe fut soutenu par son amant. Alors qu'une odeur de fumée montait de la ville, le Chaman revint dans son corps, et Yko lui vola alors un baiser.

Yko: Une première compensation pour m'avoir libéré...
Paradoxe: Et quand vient la suite?
Yko: Quand tu veux...

        Tandis que le couple parlait, Etincelle arriva alors dans la bibliothèque. Il fut bien entendu accueilli par le Bookman, qui fit aussi les présentations...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko..
avatar
Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Jeu 2 Avr - 8:32

koneko: ah bâ sa fait du bien de pouvoir bouger de quelle droit se permet-elle de me paralyser ?
il ne connaissait pas la fée qui etait arrivé et qui commençait  les présentations avec paradoxe et kyo elle se prénomait étincelle ,la seule chose c'est que il sentait au fond de lui que le monstre avait été détruit

koneko intérieurement :ouf mais sa va encore me retomber dessus cela ...

yko par télépathie : je te parlerais tout a l'heure,j'ai deux trois, chose à te dire et à te montrer  et j'aimerais bien jeter un coup d'oeil a ces pages de livre .....

koneko par télépathie : y'as pas de soucis que veux tu me montrer?

yko : plusieurs choses, j'aimerais t'apprendre quelque chose sur l'ésotérisme et plus particulièrement
sur l'histoire de la magie ancienne et quelques sorts qui pourront t'aider pour plein de choses

koneko: tu n'est pas obligé,tu sais et paradoxe ne le voudrais peut être pas

koneko avait beau parler par télépathie ,paradoxe lisait légerement la conversation par son esprit..........


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Jeu 2 Avr - 18:40

Mahodja était pour le moment hors d'état de nuire, même si Yko savait qu'il devrait en subir les conséquence plus tard. Mais en réalité, il s'en fichait. S'il devait réfléchir à la conséquence de chacun de ses actes... Il n'aurait jamais fini. Pendant un moment, il parla avec Etincelle, parlant de son sort ayant permis l’arrêt des actions du monstres. Cela était une chose de réglé, et c'était pour le mieux!

        Cependant, le Bookman pensa à une chose, et plus précisément à Koneko. Ce qui lui valu un regard noir d Paradoxe qui se méprenait sur l'origine de cette pensée. En effet, bien que cela ne soit pas dans sa nature, il avait pensé aider le jeune Vampire quelques sorts afin qu'il puisse mieux se défendre. Cela venait aussi du fait que Kyo le bassinet avec ça. Mais vu que Koneko était là, autant en profiter.

          Le Bookman lui parla donc en télépathie, et Paradoxe n'en rata pas une miette. Il savait ce que l'Apôtre allait lui apprendre... Alors qu'il avait été repéré par Yko, et décida de se manifester.

Paradoxe, par télépathie: Mais Yko, ces sorts n'est-il pas tabou?
Kyo, par télépathie: Normalement oui, elle peut faire accumuler les péchés pesant sur une âme.
Koneko, par télépathie: Ah bon?
Yko, par télépathie: Oui, mais bon, un peu plus ou un peu moins... On est plus à ça prêt...

          Yko recula alors de quelque pas, érigea une barrière pour protéger les livres, sinon il en entendrait parler pendant un long moment par son frère, et s'adressa directement à Koneko:

Yko: Bien, tu peux m'attaquer. Tes compétences déciderons des sorts que je t'apprendrais!

          Paradoxe profita du moment pour écarter Mahodja du centre de la salle, après tout, il n'avait plus rien à craindre d'elle, qui s'était évanoui après la prise de ses atout de Succube. Koneko invoqua alors son arme, l'arbalète Vasilis, la chargea et visa, après un moment d'hésitation, le Bookman. Ce dernier souriait, attendant avec impatience de voir les technique de combat du Vampire.

          Celui-ci appuya sur la gâchette, décochant ainsi le carreaux incendiaire. Le Bookman l'évita assez facilement en sautant dans les airs. Toutefois, l'attaque avait provoqué l'apparition d'une brume épaisse et noir et recouvra rapidement l'Apôtre. Koneko, profitant de la perte de vue momentanée de son adversaire, invoqua Mercure, Dieu aux pieds ailés, qui lui procura cette capacité. Cela lui permit alors de se positionner derrière Yko, et ainsi lui donner un violent coup de pied pour qu'il s'écrase à terre. Cependant, ce dernier l'avait entendu venir, et bloqua au dernier instant l'attaque.

          Yko se réceptionna au sol assez souplement, tandis que le Vampire redescendis a terre grâce au pouvoir du Dieu. Il prévoit des coups à l'avance, un bon point pour lui... Alors, Koneko se jeta sur l'Apôtre, et réussi presque à le surprendre par sa vitesse. S'engagea alors des attaques au corps à corps. Koneko n'avait pas tord de faire ce choix stratégique, les mage ont normalement très peu de capacité physique, mais le Bookman s'était spécialisé dans l'esquive. Ainsi, Yko arriva à éviter ou à parer les attaques, mais il ne ripostait pas. Voyant que sa stratégie ne portait pas ses fruits, Koneko transforma rapidement son arbalète en l'épée de Glace, Excalibur.

           Afin de tester encore plus le Vampire, Yko avait laissé plusieurs faille apparente pour l’appâter, et cela ne fut pas long. En effet, Koneko prit l'ouverture, mettant tout ses forces dans cette attaque. Toutefois, le Bookman avait laissé délibérément ces failles, et prit donc à revers le Vampire, et d'un croche pied, le mitant à terre.

           D'un geste souple et svelte, l'Apôtre prit une dague et la pointa contre le cou de Koneko. Ce dernier était dans une situation bien dangereuse... Mais Yko sentit quelque chose le presser contre sa poitrine... Il regarda vite faire, et vit alors Vasilis, rechargé pointé contre son coeur. Mais a quel moment Koneko avait-il pu faire cela?

Koneko: Échec et Mat...
Yko, avec un rictus: Essais donc d'appuyer sur la gâchette, avant de crier victoire...

           Yko, afin de joindre les geste à la parole, se concentra et réussi à synchroniser sa magie avec l'aura de Koneko. De cette manière, il réussi à contrôler, partiellement, le corps du Vampire, mais ce qui l'intéressait, c'était l'index qu'il bloqua dans sa position actuelle... Ainsi, même en forçant au maximum, Koneko ne put décocher son carreaux...

           Le Bookman se releva alors, et releva le Vampire:

Yko: Bien! Tu as de bonnes capacités par rapport à tes armes, ta vitesse de rechargement et de changement est remarquable. Très bien, commençons.

           Sur ces mots, l'Apôtre lança deux pierres rouge à Koneko qui les rattrapa, et réceptionna aussi un bol.

Yko: Broie donc ces roches. Mais fais le au dessus du récipient, c'est salissant.

           Pendant que le Bookman révoqua sa barrière, le jeune Vampire fit ce que son mentor lui avait dit. Lorsqu'il broya les faux rubis, du sang s'en échappa à sa plus grande surprise. Yko l'invita alors à s’assoir et commença alors la leçon. L'Apôtre avait l'intention d'apprendre à Koneko la magie rouge. Etant un vampire, il pouvait avoir une relation particulière avec le sang.

           Mais avant de commencé, Yko fit une démonstration. Alors que tout le monde regardait le bol remplis d'un liquide écarlate, le sang mis se mis à remuer légèrement, puis plus franchement. Alors, il prit différente forme, se solidifiant et se liquéfiant à volonté. Yko lui faisant prendre la forme qu'il voulait, un fouet, une dague, mur, etc. En même temps, il expliquait sa façon de faire, à savoir concentrer sa magie dans le sang, le rendant ainsi malléable. Il y avait bien sur d'autre application à cette magie, mais il y avait un b a-ba que Koneko se devait de connaître.

           S'il devenait expert de ce domaine, tout comme le Bookman, il pourrait contrôler le sang à volonté, qu'il coule d'une plaie, ou qu'il circule encore dans le corps de la victime (comme dans le Rp: Au delà du voile... ou un petit sorcier à subit ce sort)


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Ven 3 Avr - 21:22

Au départ paradoxe voyait d'un mauvais oeil la soudaine attention de yko a l'égard de koneko, mais sa méfiance retomba vite quand il su que yko allait donner un cour de magie rouge ... enfin il vas pouvoir apprendre la fameuse magie que kyo et yko refusaient de lui enseigner ... allez savoir pourquoi ...

d'après les explications du bookman en théorie la technique pour contrôler le sang était la même que pour contrôler l'eau ... en théorie seulement ...
Le chaman voulu essayer lui aussi, il fit donc apparaître un bol de terre et pris lui aussi un cristal de sang . 
Au départ il parvint a faire bouger le liquide écarlate mais très vite quand il essayer de lui donner une forme définie il obtenus un resultats assez inatendus ... l'eau contenus dans le sang s'était séparer  du reste, d'un coté il y avait l'eau qui avait pris l'apparence d'une figurine a l'éfigie  d'hécate, trois femme adosser a un pilier, qui c'est ensuite figer en glace 
et de l'autre dans le bol il y avait un petit tas de poussière rouge . C'était du sang complètement déshydrater .

Il faut croire que cette magie n'est pas compatible avec les pouvoir tourner vers la nature du chaman ...
Mais ce ne fut qu'un demie échec car paradoxe compris que a défaut de pouvoir contrôler le sang de ses adversaires, il pourrait toujours utiliser l'eau que leurs contient, pour en faire se qu'il veut déhydrater , congeler , voir même controler la circulation des fluides.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Sam 4 Avr - 15:33

Yko avait laisser Koneko devant le bol de sang, et s'était rapproché de Paradoxe. Ce dernier lui avait subtilisé d'autre pierre sanguine pour pouvoir lui aussi tester ses capacités sur cette matière. Mais le Bookman ne lui avait-il pas dit de ne pas le faire? Dans tous les cas, il arriva au niveau de Paradoxe, et lui dit avec un sourire moqueur.

Yko: Alors comme ça on désobéit aux ordres?
Paradoxe: Parce que s'en était un? Soit plus explicite la prochaine fois.

        Tandis que l'Apôtre regardait l'avancé de son protégé, la surface du sang devint trouble, puis, alors qu'il semblait prendre forme, le liquide se scinda en deux, d'un coté l'eau, à la forme d'une statue d'Hécate, et le reste était rester dans le bol... Ce n'était pas vraiment ce à quoi s'attendait Paradoxe, cependant il sembla plutôt satisfait de voir qu'il pouvait contrôler l'eau, et donc par extension la glace. Cela d'ailleurs surprit le Bookman. Il ne pensait pas que son amant arriverait à un tel résultat.

Yko: Eh bien eh bien... Il semblerait que j'ai sous estimé tes compétence mon cher.
Paradoxe: J'arrive toujours à te surprendre... Mais c'est dommage je ne peux utilisé le sang, mais je peux par contre utiliser l'eau! Ce n'est pas très loin de ta magie finalement.
Yko: C'est pas faux... A croire que ta magie constructive arrive à cohabité avec la mienne qui est destructive. -se retournant vers Koneko- Tu en es où?
Koneko, concentré: J'y suis presque!

        Soudain, quelque chose changea dans l'air, elle fut d'un coup lourde et pesante... Ce ne fut pas pour déplaire au Bookman qui, arborant un large sourire, cassa la pierre rouge serti pendant de son cou, libérant une flaque de sans, et annonça:

Yko: Je crois qu'on va pouvoir passer à la pratique!

         Sur ces mots, il utilisa la flaque de sang qu'il avait formé, en fit une lame qu'il envoya en l'air. Quelque seconde plus tard, des hommes tout de noir vêtu atterrir souplement.

Yko: Qu'avons donc nous là?
Chef: Nous sommes la troupe du chien rugissant! La plus puissante guilde de mercenaire existant, et nous sommes venu pour vous... Votre vie rapporte gros!
Kyo: Tout le monde en place, on se concentre et on y va!
Yko: Tu te réveilles enfin. Parfais...

         Yko ne quitta pas son sourire, et il posa une de ses mains sur sa hanche. Il observait simplement. Durant 2 à 3 secondes tout le monde se jaugeait, mais cela impatienta le Bookman qui passa à l'action, sans pour autant bougé de la place. Ces piètres mercenaires n'avait pas fait attention au sang qu'utilisait Yko, et il put le placé derrière un de ses homme. Puis il claqua des doigts et un pieu vint le transpercer. L'Apôtre rigola alors, eux des mercenaires? Avec si peu de résistance et d'observation? Il ne méritait pas de vivre.

           Le pieu se retira, laissant un cadavre blanc comme neige. Voyant leur compagnon dans cet état, la compagnie attaqua en vitesse. Il laissa plusieurs homme aux mains de ses compagnons. Il ne se souciait pas d'Etincelle, même les fées avaient des ressources. Pour sa part Yko érigea un mur de sang, liquide, qui se solidifia aux contacts des lames ennemies. Ainsi bloqué, les mercenaires abandonnèrent leur armes et reculèrent en se mettant en garde.

          Il pensait que la menace viendrait de l'extérieur... et non de l'intérieur... Fatal erreur! D'un regard, il fit le tour des ses adversaires. Yko n'avait pas quitter son sourire, et dans ses yeux se reflétait la joie. Qu'il était bon de bouger un peu! Alors qu'il avançait doucement, une mystérieuse maladie se propagea dans les rang ennemies... En effet, plusieurs vomir du sang, tandis que d'autre le perdait par leur orifice naturel... Et ce flot de sang ne voulait pas s'arrêter... En même temps, chez ces humains... Que pouvaient-ils faire d'autre? Une seule de ses proie restait devant lui, un regard emplis de terreur... Il ne pensait pas qu'un Apôtre puisse être si puissant...

           Soudain, ses membre devinrent froid, il ne pouvait plus les bouger... Lorsqu'il regarda, ses membres étaient marbrés de striure violette, qui remontait le long de son corps. Son sang ne passait plus... Il s'était coaguler... Alors que le liquide vital n'irrigua plus le cerveau, Yko reconstitua sa pierre de sang, et la remit autour de son cou. Puis il se retourna vers ses autres collègues, ne perdant pas une miette de leur combat...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Sam 4 Avr - 19:01

Pendant que yko examinais les résultas de koneko et paradoxe le cour fut interrompus par l'apparitiond'une bande de mercenaire, s'en suivit un affrontements. Sans surprise le bookmans va a bout de ses adversaires sans ancune difficulté .

du coté de paradoxe, les menaces qu'avait formuler le chefs au près de son bien aimé a éveiller une terrible colère a l'interrieur du chaman.  
Le loup garous semblait des plus seriens alors que des hommes l'encerclais .
???? : _ toi le fiancé tu sera le bonus ! 
paradoxe (calme) : _ comment vous appelé déja ? la troupe du chiens rugissant ? (puis son visage s'assombrit , ses yeux prire une teinte jaune ambre et son visage était déformer par un rictus élarge par ses cicatrices sa voix avait également changer elle était devenus double, car la bête s'exprimait également ) je vais vous montrer moi ce que c'est des chiens rugissant !

Une dizaine de pietites étincelles sortir de la main du chamans celle s'y s’élevèrent dans les airs, grossisr pour devenir des boules de feu pour ensuite grandir a nouveau et prendre l'apparence d'une meute de loups enflammer attaquant les assasins. Leurs armes étaient inefficaces sur les créatures informes, certains mercenères qui purent échaper au canidées  tentèrent d'attaquer directement paradoxe. Ils furent tantot démembré par télékinésie pour certains , d'autre furent instantanément déshydraté pour ne devenir que de vulgaires momies. Sang parler de ceux qui se retrouvèrent broyer ou découper par les rubans de fenris. Quand a ceux qui ont essayer d'atteindre le chamans par des attaques a distances virent celle -ci se retourné contre eux grâce aux pouvoir télékinésique de paradoxe.

Tout les adversaires de l'homme au sourire d'ange était désormais a terre, alors que les loup de feu disparurent, un dernier mercenaire que paradoxe n'avait pas vu venir fit son apparition derriere le chaman en lui mettant le coutant sous la gorge. 

???? (a yko): _ rend toi ou je tue tu ton ami !
Yko avec un grand sourrire moqueurs : _ je crains que n'ai sous estimer ton otage ! 

Sans que le pauvre homme n'eu le temps de comprendre une grande quantité d'air s'engouffra dans ses poumons les faisant ainsi éclater. Du sang dégoulina de sa bouche avant de finalement tomber a terre, se noyant dans sa popre hémoglobine. 

Yko :_ quel classe ! tu peux vraiment transformé n'importe quoi en arme !
Paradoxe que retrouva son calme s'approcha de son amant et l'embrassa fougueusement : _ tu sais dame nature est aussi bien créatrice que destructrice !

On pouvait également voir koneko qui vint facilement a bout de ses adversaires en utilisant les techniques que lui a appris yko.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MahodjaAA
avatar
Messages : 159

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Sam 4 Avr - 21:35

La jeune demoiselle succube restait a l'écart de tout, frustré, troubler et TRÈS embêter... 
Cette jolie pierre de couleur orange foncer que Kyo avait en sa possession, était non seulement la partie séductrice de celle ci, mais également une partie de sont caractère, elle était a fleure de peau... 
Sans cela la jeune femme a la chevelure de neige et aux reflets de la Lune était vulnérable, ou pouvait faire d'elle se que bon lui semblait... 
On pouvait la prendre, mais pas lui prendre quelque chose! C'était un supplice rien que d'y penser! Une véritable torture, mais impossible d'avouer a qui que soit cela! 
Elle était dont là, frustré, en train de se cacher, car si quelqu'un la touchait ou là frôlait elle deviendrait aussitôt gêner haletante et frustré! ( ce qui était or de question pour l'égos de Mahodja )
Mais comment faire pour récupéré cette pierre sans pouvoir séduire Kyo ou Yko, alors que chaque effleurement était un supplice pour elle?!?!? C'est un véritable casse tête! Elle était mal a l'aise et perdue! Il faut a tout pris que Mahodja récupère cette pierre! Elle se tenait les bras... Et puis pour " faire genre " pris la parole en espérant que personne ne remarquerais sont subterfuge pour partir! 

Mahodja se tenant les bras et essayant de paraître le plus normale possible, un peut rouge et honteuse, cachant toutes ces émotion derrière ses long cheveux de neige: " J... Je doit partir! J'ai besoi... Besoins de me changer! J'en est marre de v... Vous!".

Elle se retourna en se dépêchant en espérant que personne ne remarque ce fameux problème, toujours tenant ses bras et se cachant a l'aide de ses cheveux!  Mais est-ce que quelqu'un avait remarquer!?!?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Sam 4 Avr - 22:18

(j'ai bien envie de faire une connerie)

Mahodja se tenant les bras et essayant de paraître le plus normale possible, un peut rouge et honteuse, cachant toutes ces émotion derrière ses long cheveux de neige: " J... Je doit partir! J'ai besoi... Besoins de me changer! J'en est marre de v... Vous!".
Paradoxe : _ pas si vite mon petit chou je dois te parler affaire 
Mahodja : _ tu en as déjà fais asser !
Paradoxe : _ du calme du calme, tu n'avais cas pas draguer mon fiancé, voila se que je te propose, je te rend ton chackras, en échange tu arrête de convoiter kyo et yko .
Mahodja : _ c'est yko qui l'a maintenant qui l'a ! comment tu compte faire .
Paradoxe : _ c'est mon pouvoir qui te la extrait je peux donc facilement te le remettre en place ! de toute façon on allait pas le garder indéfiniment ! Le marcher est honnête ! tu arrête de chercher a me piquer une partit de moi ... et je te rend une partit de toi ....
Mahodja refléchit quelque instant : _ tu est u vrai démon ... c'est d'accord de toute façon je n'ai pas le choix ....
Paradoxe lui serra la main : _ marcher conclu !

La petite pierre orange apparut près du duo puit se mit a briller de manière aveuglante. puis après le grand flash un léger malaise ...
Le vide que ressentait mahodja était a présent combler par quelque chose, mais qu'elque chose qui n'est pas elle ....
quand a paradoxe il commenca par sentir une intense chaleur dans tout se corps, sa libido grimpa en flèche, et des idée perverse pire que d'habitude lui traversa l'esprit a chaque qu'il voyait quelqu'un, en particulier lorsqu'il vit un certains bookmans au long cheveux de blées .....

Le combats avait fatigué le chaman qui du coups par mégarde avait échanger son chackra avec celui de la succube.

mahodja : _ ... je me sens bizarre ... 
Paradoxe : _ J'ai chauds ! pitié ouvrez une fenêtre ! 
Le loup garou ouvrit sa chemise laissant apparaître ses muscles, puis il se vit dans le miroir 
Paradoxe : _ J'ai bien envie de changer de style !
il claqua des doigt et changea de tenus vestimentaire , a présent il était vêtus d'un jean laissant appaitre son "V"  ainsiq ue d'une chemise noir ouverte dévoila ses abdos et ses pec. Il avait également une légère barbe de trois jour qui lui allait plutôt bien. Cela changeai de sa tenus habituellement sobre ne le mettant pas du tout en valeur. 

Yko remarqua le changement chez son amants .
Yko : tu es sur que sa va ? 
Paradoxe jetta un regard de braise a son fiancées avant de l'embrasser avec fougue : maintenant que tu es la plus que jamais !

Le bookmans remarqua d'ailleurs que son amants était beaucoup plus chaud que d'ordinaire . 

(bien que sa change légerement le caractère de mahodja et de paradoxe, leur état n'a aucune influence sur leurs pouvoir ou leur puissance )


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 5 Avr - 9:30

Alors que Koneko venait de finir son combat, un éclair aveuglant assaillit le groupe. Yko ne s'attendait pas à ce que le fait de rendre son chakra à Mahodja serait aussi lumineux... Mais au moins,il est possible que la succube le laisse tranquille un petit moment, et cela soulagea Kyo. Mais il ne se faisait pas d'illusion, il savait que Mahodja reviendrait lui faire des avance tôt ou tard... Toutefois, il voulait profiter du moment où il n'aurait rien à subir.

          Lorsque l'éclaire disparut, il aperçut la Succube et le Chaman, avec une mine étrange. Qu'avait-il bien pu se passer. D'un coup, Paradoxe, les joues rouge, changea de vêtement pour une tenue qui montrait d'avantage ses muscles, et ce ne fut pas pour déplaire à Yko. Plus il le regard, plus il aimait ce corps... Alors que Paradoxe posa les yeux sur son Bookman, il se précipita sur lui, l'embrassant fougueusement. D'ailleurs, lorsque l'Apôtre le prit dans ses bras, il senti qu'il avait une température corporelle élevé.

Yko : Tu es sur que ça va ? 
Paradoxe jeta un regard de braise a son fiancées avant de l'embrasser avec fougue : Maintenant que tu es là, plus que jamais !
Kyo: Un doute m'assaille, Paradoxe, tu as bien rendu le Chakra à Mahodja... Ne me dis pas que... Tu t'es trompé...

            De son coté, Yko rendait ses baisers à Paradoxe, ses changements ne déplaisaient pas du tout au Bookman, bien au contraire... Cependant, s'ils se bécotaient ainsi, ils n'allaient pas tarder à aller un peu plus loin et peu importe le monde autour. Kyo reprit alors le contrôle, au plus grand damne d'Yko, repoussa légèrement Paradoxe pour qu'il se rend compte du changement et tenta quelque chose. Il posa ses deux main sur le torse nu du Loup-garou et utilisa sa magie du sang, le refroidissant alors. La chaleur corporelle de Paradoxe redescendit légèrement. Mais cela allait-il être suffisant pour calmer ses ardeurs? Ou bien Kyo, à la place d'une Succube, aurait un protégé qui se comporterait comme un Incube?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 5 Avr - 12:11

Le tentative de kyo pour calmer les ardeurs fit effets quelque instants mais paradoxe mais il en fallait plus pour le chaman pour le refroidir. Pas sont pouvoir ils pouvait contrôler sa chaleur corporels ainsi que celle des autres personne et de la pièces tout entière. La température se mit donc a grimper en flèche forçant les personnes présentes a adopté une tenus plus légère . Koneko et étincelles durent se mettre torse nus et mahodja bikinie, seul kyo résistait en rafraichissant son sang. Le loups garous loucha quelque seconde sur la silhouette du vampire et de la fée ....
ce petit jeu l'amusait grandement ...

Koneko : _ il ne vas quamd même pas se transformer en incube si ? 
Kyo : _ non en revanche si sont état persiste il risque de se consummer 
étincelle : _ comment sa ? 
Kyo : _ paradoxe a le chackra d'une succube apôtre c'est pas rien, je ne sais pas combien de temps son corps pourra surporter un chackras aussi puissant alors qu'il n'y ai pas habituer ...
Etincelles : _ Je connais une amis nymphe qui pourrait nous aider, les nymphe on la réputation d'être aussi nymphoman et séductrice que les succube, elle devrait pet être réussir a arranger le problème ...

pendant qu'ils était en train de débattre paradoxe réfléchissait, il n'avait pas le pouvir de séduire tout le monde, mais cela importait peu un seul l'intéressait , Yko . Même avec l'esprit brouiller toute ses pensé restait sur le bookman. Malheureusement kyo retenait son frère mais le chaman avait une petite idée derrière la tête. 

Il regarda un instant la magnifique succube en lui adressant un sourrire charmeur. Mahodja était peut moi lubrique que d'habitude mais cela n’empêchait pas que le chackra s de paradoxe l’influençait également. Mine de rien le chaman est aussi pervers et nymphoman que son mari . La seul différence est qu'il cache bien son jeu .

-18 meme si sa va rester soft ... pour l'instant ....
Le s'approcha de mahodja en la plaquant contre le mur et lui maintenant les poignet, en controlant son chackras originel il pu éveiller le désir chez la femme, qui succomba au charme sauvage du loup garou. Paradoxe fit alors apparaitre ses oreille et sa queue de loup (Le genre de détail qui fait craquer Yko) et plongean son regard de braise dans les yeux aux couleur sang de l’Apôtre. 
Il cola son corps contre celui de mahodja qui pouvait sentir son incroyable et agréable chaleur 

Paradoxe lui murmura a 'oreille :_ Laisse toi faire tu vas apprécier ....

Le loups embrassa alors la succube forçant barrière de sa langue, puis lui mordilla  moridilla le lèvre de ses crocs de loup., puis l'oreille et lui embrassa dans le cou et la mordillait également.
Pendan ce temps il lacha l'un des poignet et lui caressant la jambe, remontant lentement le long de sa cuisse pour arriver au hanches. Ensuite il lui caressa sa fesse ferme pour revenirs devant au niveau de son entre jambes et continuant ses carresses a travers le tissus qui lui servait de vêtement. Il continua ses embrassade en dessandant le long d cou de la femme pour arriver juste au dessus de sa poitrine. 
Les caresse et les mouvements de paradoxe procurait continuellement a mahodja d'intense vagues de plaisirs, elle lacha qu'elle soupirs et gémissements, pour finalement arracher au loup sa chemise. 

Avant que le duo n'aille plus loin le loups garous lança un regard plein de sous entendus a yko qui n'en avais pas louper une miette. 
Paradoxe : _ je sais que tu meur d'envie de nous rejoindre , qu'est ce que tu attend ?


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 5 Avr - 16:54

La température était montée d'un coup... Tout le monde se mit à l'aise, mais seul Kyo restait dans sa tenu tout droit sortit du XIX° siècle, en refroidissant son sang il ne craignait point la chaleur. Mahodja fit profiter à tous la vue de son magnifique corps, et d'ailleurs, plusieurs hommes saignèrent du nez... Le Bookman voyait Paradoxe qui regardait les autres hommes du groupe, se qui éveilla la jalousie de son frère...

         Ce sentiment ne fit que intensifier,d'autant plus que le Chaman s'approchait de la Succube et commençait à la peloter sans ménagement. Koneko et Etincelle devinrent rouge, gêner de participer à une telle scène. Cependant, cette dernière n'avait qu'un seul but, attirer Yko. Et cela ne se fit pas attendre. Une douleur lancinante au crâne prit de cour le Bookman.

          Il lui semblait que sa tête allait exploser, et il savait bien d'où venait ce mal-être. Le plan de Paradoxe allait marcher, Yko voulait reprendre le contrôle de son corps. Le Bookman prit sa tête entre ses mains tremblante, tentant de réfréner la venu de son frère. Mais rien n'y faisait, son avancé se faisait inéducable. En arrière plan, les gémissements de Mahodja étaient de plus en plus rapide et intense.

          Soudain, les tremblements cessèrent et un large sourire pervers apparut sur le visage de l'Apôtre. En relevant la tête, Paradoxe put voire à sa plus grande satisfaction que la boucle d'oreille était d'un rouge sang.

Paradoxe: Tu en a mis du temps! Tu m'as fait attendre

          De son coté, le Bookman utilisa le sang présent et en fit un fin fouet possédant plusieurs lanières. En arrivant devant son Chaman, il lui prit le menton.

Yko, une lueur lubrique dans l'oeil: Et toi, tu ne m'as pas attendu... Ce n'est pas très gentil, pendant que, prisonnier, je ne pouvait qu'assister au spectacle, c'était toi qui en était l'investigateur. Je suis jaloux... Tu as intérêt à bien te rattraper...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
étincelle..
avatar
Messages : 38

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 5 Avr - 17:48

Étincelle était rouge en sortant de la bibliothèque il devait absolument voir Argyre c'était une naïade
qui aimait jouer avec les hommes mais Étincelle pensait surtout à ses amis à force de jouer avec la magie les hommes pensent qu'il n'y a jamais de conséquence, il vit au loin une fontaine

Étincelle : Enfin!

Il se posa prés du bord de la fontaine et pris l'apparence d'un humain.

Étincelle :   Etre suprême de la nature
        Nous avons besoin de tes pouvoirs pures
               Apparaît dans cette fontaine
        Afin de me débarrasser de mes problèmes.

Une femme au cheveux transparent et nue apparurent

Argyre: Bonjour Étincelle, pourquoi est tu torse nue je vois tu veux enfin céder à mes avances.
Étincelle : Non pas du tout tu te trompe j'ai besoin de toi.
Argyre: Tu es vraiment cruel de vouloir toujours m'utiliser comme ça moi qui t'aime tellement.
Étincelle : Oui comme tu aime Alexandre, Philippe, Hades, Enzo, Akira et Mickael.
Argyre: c'est ma faute à moi si je tombe sous leur charme et puis si je ne t'intéresse pas pourquoi à tu enlever tes vêtements.
Étincelle : Longue histoire mais j'ai pas le temps tu te souviens de Selemnos tu pourrais me donner la bouteille que tu lui avait donner.
Argyre: Pourquoi veut tu d'une potion qui empêche une personne de ressentir les pulsions sexuels
Étincelle : j'en ai besoin.

La nymphe se leva d'un coup et embrassa Étincelle qui s’arrêta brusquement et se mit à rire

Argyre: Oh non! c'est trop drôle une succube qui se fait avoir par ses propres désirs
Étincelle : tu pourrais me demandai la permission quand tu veux prendre mes souvenirs
Argyre: Je comprend mieux pourquoi tu veux cette potion mais tu doit savoir que si le chakra n'est pas enlevés ça ne sert à rien ma potion ne dure qu'une heure mais tu devrai avoir le temps d'arranger ça mais je plein celui qui va devoir boire ça
Étincelle : Pourquoi?
Argyre: Parce qu'il va ressentir à la place de ces pulsions une énorme frustration.
Étincelle : Encore merci, je me sauve.

Étincelle courrait espérant qu'il n'arrivait pas trop tard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 5 Avr - 18:28

Yko, une lueur lubrique dans l'oeil: Et toi, tu ne m'as pas attendu... Ce n'est pas très gentil, pendant que, prisonnier, je ne pouvait qu'assister au spectacle, c'était toi qui en était l'investigateur. Je suis jaloux... Tu as intérêt à bien te rattraper...
paradoxe arborant un large sourrire pervers : _ ne t’inquiète pas j'en ai bien l'intention. ... puis il embrassa son bien aimé. 

Kyo décida de se créé un double ou y mettre son âme il ne voulais pas assister au ébats de son frère et de son protégé. Et les amoureux partir dans leur chambre ....

kyo a mahodja : _ si je ne m'abuse tu voulais me parler de quelque chose non ? 

....


plusieurs heurs s'écoulèrent pendant que le bookman et la succube échangeait leur expérience vécu récement, leur visite d'une étrange antitées, et koneko s'entrainait a la magie du sang.
Puis yko revint, il avait l'air complètement épuiser et même effrayer 
Yko : _ il faut absolument qu'on enlève sa a paradoxe il est devenus insurportable. 
se fut au tour de paradoxe de venir : _ Yko ? ou est tu ? on a pas finis !
yko : _ Non la j'en peu plus je suis épuiser ! plus de 12 fois en moins de 3 h c'est beaucoup trop même pour moi ! 
paradoxe s'approchant de son amant : _ aller encore une fois ! Je ne te plais plus c'est sa ? tu n'a plus envie de moi ?  

visiblement même le bookman n'est pas parvenus a satisfaire l'insaciable appétit sexuel du loup garou

puis étincelles arriva avec un étrange flacon dans les mains. le chaman s'approcha alors de la fée 
mais étincelles ne laissa pas a l'homme au sourrire d'ange parler et lui mis directement la potion dans la bouche. 
étincelles : _ tiens ! boit donc sa a la grec cul sec !

une fois le liquide ingurgité paradoxe retrouva son états d'esprits normaux ... il commenceais même a se sentir étrange, ... comme frustré ....

paradoxe ne le supportant plus décida de remmettre chaque chackras a sa juste place et les choses redevinrent a peu près normals, enfin presque ...

(quel dommage mais bon les bonnes coses ont une fin)


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Dim 5 Avr - 19:35

Heureusement, pendant que les amoureux se bécotait, Kyo pu créer un double de lui même. Il avait, bien malgré lui, participé à leur ébat... Eh bien, il n'y reviendrait plus... Ce n'était vraiment pas son genre. En tout cas, les deux s'était bien trouvé...

          Alors que le couple était partie dans une chambre, les deux Apôtres restant partagèrent alors leur étrange vision, avec cette femme possédant potentiellement la faculté de ressusciter. Un bien étrange être... Et d'ailleurs, Kyo n'avait pas trouvé d'information sur elle, où tout du moins, jusqu'à ce que Mahodja vienne et lui fasse du rentre dedans.

           Kyo regardait d'un oeil les progrès de Koneko. Il allait assez, il avait une bonne faculté d'apprentissage. Et alors que le Bookman lui prodiguait quelques conseils, Yko revint, pantalon attaché et torse nu, fuyant quelque chose. Mais qu'est-ce qui avait pu le mettre dans cet état? Lorsque l'Apôtre appris que c'était à cause de l'appétit de Paradoxe, ce dernier ne put se retenir de pouffer.

Kyo: Alors comme ça, on devient impuissant?
Yko: ah ah... Très drôle... Mais je suis sûr que même un Incube ne tiendrait pas!

          Etincelle arriva, une gourde à la main, et l'enfonça dans la gorge de Paradoxe. Celle-ci devait calmer les ardeurs du Chaman, ce qui marcha plutôt bien. Ce dernier ré-échangea les chakras. Lorsque Mahodja récupéra le sien, Kyo partie, revenant dans le corps d'origine. Il ne tenait pas à subir les assauts de Mahodja... D'un autre coté, Yko voyait que son homme ressentait un étrange sentiment, de la frustration. Il tenta tout pour le réconforté, et un doute l'assaillit. Cette frustration venait-il de lui parce qu'il n'avait pas été un bon amant? Dans tous les cas, cela fit bien rire Kyo, qui connaissait les effets de la potion, mais qui les cachait à son frère...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MahodjaAA
avatar
Messages : 159

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps. Lun 6 Avr - 15:39

Mahodja était vraiment contente d'avoie ENFIN récupéré son " elle ", mais en voyant le côté " trop sexy " de Paradoxe, elle eu comme un rire en coin de bouche, et pourquoi pas redonner cette fougue a Paradoxe!?!? 
C'était très intéressant et horriblement tendancieux, tout comme la jeune femme a la chevelure de neige et aux reflets de la Lune aimait! Et elle savait très bien comment faire pour cela! 
Mais tout en complotant un petit projet, elle discutait de ce Yalick Brinearthe, a ca voie et a son apparence, il s'agissait d'un jeune de 19 ans ou 20, car la seule personne a l'avoir vue était Mahodjà, les autres n'avaient apparemment pas eu cette chance là. 
Mais tout en gardant un œil et une oreille a la conversation, elle trouvait qu'il faisait de plus e plus chaud! C'était apparemment insupportable, difficile de réfléchir a tout cela! 
Elle décida donc tout en gardant un petit sourir de retirer son haut de maillot de bain de couleur rouge vife, brodé avec de fin file d'or et d'argent en gardent un style élégant et raffiner avec ses froufrous et volant différents! Kyo qui était en pleine discution n'arrivait plus a dire mots! 

Kyo troubler au plus au point se cachant a moitié les yeux: " Mil... Milady... Ce n'est pas... Que celà me dérange... Mais comment di... Dire... C'est assez déstabilisant tout de même! "

Le pauvre Kyo était bien mal a l'aise! Se qui faisait rire la succube a plein poumon! 

Mahodja: " Ce n'est pas la première fois que tu me voie ainsi mon mignon, alors cesse dont de tourner et de te cacher les yeux a moitié petit cochon <3! Surtout que tu est plutôt doué."

Kyo en était rouge pivoine de cette révélation, même Yko en rigolait! Mais lui ne se dérangait pas pour ne pas regarder, Koneko saignait du nez comme une fontaine se cachant les yeux une fois sur deux! Quand a Paradoxe il préférait rester vers son rocher, mais voila un événement qui était bien inattendue! Le petit Étincelle était tomber dans les choux ne s'attendant pas du tout a ca! Il était comme noyer dans ca propre marre da sang, se qui fit rire la jeune succube, elle se leva et alors se dirigea ver la fée.

Mahodja prenant la tête de Étincelle tout en souriant: " Tu est trop mignon toi! Je te ferrait bien mon 4 heure! <3! ".

Et elle embrassa la jeune fée, qui ouvrit les yeux mais en était très mal a l'aise ne sachant ou posé le regard, il ferma les yeux du plus fort qu'il pouvait, mais Mahodja ne se laissa pas faire, elle brisa la barrière de ses lèvres pulpeuses, le pauvre en avait la tête qui tourne, surtout quand Mahodja posa son doigt sur le torse dénudé de celui-ci! Elle se retira de ses lèvres et en chuchotant dans son oreille quelque petit mots dit: 

Mahodja, tout sourire:" Tu me plait bien toi, je pense que je ne me contenterais que de ca! Surtout qu'il me semble que je en te déplaise pas tant que ca, avoir tes réactions et tes regards!".

Étincelle frustré: " No... Non, Enfin ou... Oui mais non... Heu... ".

La succube le regarda droit dans les yeux lui donna un mouchoir pour son nez et partie tout en lui lançant quelque petit rictus! Le pauvre n'allait pas oublier Mahodja de si tôt! Surtout que tout son corps avait été éveiller par ce baiser fougueux! Aucune partie de sont corps n'était pas au aboie! 
Le pauvre était troubler! 
Mais Mahodja se dirigea donc ver Paradoxe, et lui tendit une petit pierre de couleur verte émeraude avec des éclats bleu et orange foncé. Paradoxe fixait cette pierre monté en bracelet, mais ne savait pas pourquoi elle lui tendait...

Mahodja lui chuchotant dans l'oreille: " C'est pour que tu reste toujours aussi sexy et tendancieux! C'est une partie d'âme de succube, a chaque fois que l'envie tant viendra, tu pourra l'utiliser. Mais seulement deux fois par mois, et ca dure 24 heure, alors prend garde a ne pas faire de bêtise mon mignon! "
 Elle attacha le bracelet ou poignet gauche de Paradoxe qui sourit, elle l'embrassa vite fait sur la bouche et partie continuer la conversation au près de Kyo, toujours quasiment pas habiller...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps.

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Âme prisonnière des glaces, dans le Lys de feu enchaîner au temps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» A la recherche de la Chrysalide de Glace (PV Christa)
» « J’essaye de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il appris à nager, mon chagrin. » [Livre II - Terminé]
» Faire la sieste, dans le territoire ennemi en ce temps de guerre [Pv : Nara Chōhachirō]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Opale :: Parta-