Partagez | 
 

 Où est mon amant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Où est mon amant ? Jeu 2 Avr - 23:04

L'état d'Akura n'avait fait qu'empirer durant les mois qui avaient suivi la défaite de la comtesse. Il fut littéralement emprisonné dans ses appartements les trois premiers jours avant d'être suivit de prêt par Mathaël et Arya. La Renarde veillait au bon état mental du Chat tandis que l'empereur faisait tout pour ne pas qu'il s'enfuit du palais dans une quête inutile. Le Juste avait dépêcher les faux jumeaux pour les mettre sur la trace de son pupille. Même en étant le meilleur espion du royaume, Izanagi revint bredouille de sa chasse aux informations.

Izanagi : -J'ai beau avoir retourné encore et encore Black Rose, je n'ai pas trouvé la moindre trace de son passage... Aucune trace magique, physique ou d'aura... Il a vraiment disparu.
Mathaël (soupirant) : -Je vois que je l'ai trop bien formé...
Izanagi : -Il semblerait oui. Mais pourquoi a-t-il disparu comme ça ?
Mathaël : -J'aimerai bien le savoir moi aussi...
Izanagi : -Et pour ce pauvre Akura ?
Mathaël : -Le choc ne passe vraiment pas, il alterne des périodes de délire avec des périodes de lucidité et de déprime
Izanagi : -Je vois... Permettez moi de me retirer maintenant.
Mathaël : -Merci pour tout, va.

L'empereur soupira de nouveau. Il se demandait ce qu'il passait dans la tête de son fils à un moment pareil. De plus, si jamais Gabriel venait à avoir vent de la disparition de Mizuki, cela risquait d'être problématique. Il était obligé de faire circulé un pantin dans lequel il avait insuffler un semblant d'aura pour garder l'illusion.
Plusieurs mois plus tard, Akura était enfin libre de se mouvoir dans le palais et dans la capitale à la seule condition d'être accompagner de quelqu'un. Il sortit avec Hanna pour l'accompagner au marché local. Il s'était changé en chat et s'était installé dans le panier en osier que l'Elfe trimbalait. Il dormait à moitié quand il entendit une rumeur à un stand qui lui attira l'attention...

??? : -Vous avez entendu les dernières nouvelles du continent ?
??? : -Non, de quoi parlent elle ?
??? : -Il parait qu'un étrange phénomène se produit à Aude, le pays des sirènes. Une étrange créature aux ailes brillantes survole le pays durant la pleine lune et le lendemain, des dizaines de corps sont retrouvés morts ou agonisants...
??? : -Mais c'est affreux !
??? : -Pas tant que ça, la plupart du victimes sont des voleurs, des assassin, des meurtriers ou des espions à la solde de Gabriel...

Il n'en fallut pas plus à Akura pour penser qu'il s'agissait de Mizuki. Il leva les yeux pour voir ce que faisait Hanna. Il la vit en pleine conversation avec un marchand et semblait absorbé par le dialogue. Il réunit sa magie et changea sa taille avec celle d'un melon pour ne pas créer de changement dans le poids du panier. Il se fit rapetisser tandis qu'il agrandit le fruit. Il grimpa le restant des courses avec sa petite taille et sauta en dehors du panier en silence. Il se dépêcha de se perdre parmi la foule et quitta le plus vite possible la ville. Il reprit forme humaine et se débarrassa de tous ses vêtements. Il ne garda que son alliance et celle de Mizuki qu'il accrocha autour de son cou avec une ficelle. Il avait fait ça pour se débarrasser des éventuels mouchards que l'empereur avait pus poser sur lui. Il chercha dans sa mémoire un sort de feu que l'Ange lui avait enseigné une fois et se débrouilla non sans mal pour faire brûler ses affaires.
Satisfait du résultat, il reprit sa forme féline et courut le plus vite possible à l'embarcadère. N'ayant pas d'argent, il dû utiliser son côté 'mignon chaton' pour charmer un voyageur afin qu'il le prenne avec lui. Il réussit à arrivé à Opaline plusieurs heures plus tard. Il trouva facilement un hébergement chez une famille pour la nuit. Ils le nourrirent et le pouponnèrent comme un vrai chaton. Il reprit la route pour Aude dès le levé du jour....


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 3 Avr - 11:36

Le chaman se trouvais actuellement sur opale sur Opale dans la foret près de son village natal et sortit de son corps .
Paradoxe ce baladait librement sous sa forme d'esprits dans le monde astral  quand une sorte d'accumulation d'énergie négative attira son attention , en allant voir de plus près il pu constater qui sa source le monde physique, un certains chaton a passer beaucoup de temps a broyer du noir récemment . en allant dans le monde physique il croisa Akura, c'est de lui qu'émanait toute  ses énergie son aura était un terne par rapport a d'habitude.
Paradoxe : _ tu empeste la mélancolie a des kilomètre mon chaton, si tu ne maitrise pas un peu mieux ton esprits les lémures ne vont pas tarder a te tourné autour....
Le neko regarda autour de lui pour finalement regarda en hauts. grâce a ses yeux de chats il pouvait le chaman en esprits sans difficulté .
akura : _ paradoxe mais qu'est ce que tu fais la ?
paradoxe : _ je me baladait et toi alors ?
akura : _ longue histoire ....
paradoxe disparue alors  pour revenir avec son corps physique
paradoxe : _ qu'est ce qui t'arrive ? Ou est donc passer le matou malicieux qui abuse des son charme félin ?


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 3 Avr - 12:37

Durant la discussion, Hanna n'avait rien remarqué de la disparition du Chat. Il s'était tellement bien débrouillé qu'aucun soupçons ne s'étaient éveillés chez l'Elfe. Elle continua son marché paisiblement sans vraiment se soucier du Neko qui, selon elle, dormait à point fermé. C'est lorsqu'elle passa prêt d'un stand de poisson qu'elle ne s'en rendit compte.

Hanna : -Akura, que dirais tu d'une bonne truite bien fraîche ? Akura ? Akura ? Tu es là ?

Elle fouilla son panier et comprit avec horreur qu'il n'était plus là. Se rappelant des consignes de Mathaël, elle déploya son esprit à travers les gens pour repéré le mouchard que l'empereur avait posé sur le Neko. 'Sous forme féline, vous ne pourrez pas le trouver facilement, c'est pourquoi je lui ai posé un mouchard dans ses vêtements, vous aurez juste à le chercher, ça serra simple' avait il dit. Tellement simple qu'elle réussit à le voir un peu à l'écart de la ville, prêt d'un arbre. Elle se téléporta là-bas mais c'était trop tard, il ne restait qu'un petit tas de cendres encore fumant. Elle balaya du regard les environs mais elle ne vit rien. C'est le cœur serré qu'elle rentra au palais pour annoncer la mauvaise nouvelle.

Hanna : -Votre majesté, Akura s'est échappé... Je n'ai même pas remarqué son absence...
Mathaël (soupirant) : -Vous avez essayé de le localiser avec le mouchard ?
Hanna : -Oui mais je n'ai trouvé qu'un tas de poussière, il a dû s'en rendre compte.
Mathaël : -Ces deux idiots se sont bien trouvé au final....Il y en a pas un pour rattraper l'autre...
Hanna : -Je ne vous le fais pas dire... Que faisons nous ?
Mathaël : -S'il est parti c'est qu'il avait ses raisons, nous ne pouvons pas garder en cage éternellement un Neko, ils sont sauvages et indomptables... Cherchons plutôt ce qu'il l'a motivé à partir.
Hanna : -Est-ce une bonne chose de le laisser se balader seul alors qu'il est dans un état mental instable ?
Mathaël : -Ça me fait mal au cœur de le dire mais nous n'avons pas le choix. De plus, c'est peut-être le seul à pouvoir nous mener à Mizuki...

Ils continuèrent leur discussion pendant quelques minutes quand ils furent interrompu par Izanagi qui fit irruption dans la salle du trône. Il s'agenouilla et demanda la parole, chose que le Juste fit.

Izanagi : -Père, mes hommes viennent de me rapporter une nouvelles qui peut vous intéressé.
Mathaël : -Est-ce à propos de mon fils ?
Izanagi : -Il semblerait oui. On parle d'une mystérieuse créature ailée brillante qui survole Aude les nuits de pleine lune. Le lendemain, des hommes de Gabriel sont retrouvé morts.
Mathaël : -Et cela dure depuis combien de temps ?
Izanagi : -Trois lunes.
Mathaël : -Comment as tu pus passé à côté d'une telle information ?
Izanagi -J'ai pensé à une simple légende locale, vous savez avec les sirènes et leur chant envoûtant, on est sûr de rien...
Mathaël : -En effet... Pars avec ta sœur à Emeraude et enquête dessus.
Izanagi : -Bien Père.

Il disparut aussitôt pour aller chercher sa sœur. Il la trouva dans sa chambre accoudé à la fenêtre. Elle s'amusait à torturer un pauvre oiseau qui avait eu le malheur de s'aventurer près d'elle. Son regard était mélancolique voir dépressif.

Izanagi : -Ma sœur, vous savez bien que Père n'aime pas que l'on torture des animaux sans défense.
Izanami (soupirant) : -Mon frère, vous savez ce qui me déprime en ce moment ?
Izanagi : -Dîtes moi ma sœur.
Izanami : -J'ai beau haïr ce maudit pigeon de Mizuki, il me manque. Je ne supporte pas ce sentiment.
Izanagi : -J'ai justement une bonne nouvelle à vous annoncez ma sœur. Nous avons peut-être retrouvé sa trace à Aude, Père nous a envoyé enquêter.

Un sourire radieux et sadique s'afficha sur le visage d'Izanami. Elle caressa sa malheureuse victime, celle ci sembla soulager de voir que son supplice s'achève maintenant. L'hybride se mit à rire d'abord doucement puis à gorge déployée. Elle se saisit de l'oiseau à pleine main avant de le broyer sauvagement. On entendit quelque piaillement mais ils furent vite étouffé dans le silence de la mort.

Izanami : -Qu'attendons nous pour partir ?
Izanagi (souriant) : -Je préfère vous voir comme ça ma sœur ! Pourquoi ne partons nous pas maintenant ?


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 3 Avr - 18:46

Kyo avait été mandé par Gabriel. Il était rare qu'il fasse appel à lui ces derniers, sans doute qu'il y avait peu d'ennemie à éliminé ses derniers temps... Cela avait au moins permit au Bookman de renforcer quelque peu sa magie, et de mieux tenir sa bibliothèque. Il y avait toujours quelqu'un qui passait et qui dérangeait l'ordre des livres sans lui demander sa permission... Que cela étai pénible... Mais sans doute que sans ses perturbations, la vie serait un peu plus ennuyante.

       L'Apôtre marcha dans un long couloir qui menait à la salle du trône. En passant, il croisa Shana, qu'il salua avec tout le respect que lui donnait son rang. Elle posa simplement sa main sur sa joue et repartie sans rien dire. Même si elle ne lui disait mot, ce simple contact ravissait le jeune homme. Il reparti alors d'un pas presser, afin de voir ce que lui voulait son maître...

       Il arriva devant la porte monumentale menant à la salle du trône. Il se fit annoncer, entra et s'agenouilla devant l'Empereur. Gardant la tête basse, Kyo écouta la mission qu'on lui confia. A Aude, et depuis peu, une grande série d'assassinat avait touché les espions à la solde des ténèbres. Bien qu'ils n'étaient que d'une piètre important, Gabriel voulait garder un bastion solide à Emeraude, et surtout il détestait qu'on se paye sa tête.

        Soudain, un sourire se dessina sur le visage du Bookman, et sa boucle d'oreille devint d'un rouge sang. Une impatiente grandissait naquit en lui. Il trépignait d'avance de commencer cette mission et de quitter le Palais. De pouvoir pister, traquer, piéger... Cela le mettant en joie! Lorsque Gabriel eut fini sa phrase, Yko releva les yeux:

Yko: Yes,My Master.

        Sur ces mots, il sortit de la pièce.Avant de partir, il prépara vite fait son sac, mettant une arme rétractile, une potion de magie, son livre de sa vie, et quelques pierres de sang... Il était maintenant fin prêt, et fit part alors à Paradoxe de sa prochaine destination.

         Il se téléporta alors au Bastion de Gabriel à Emeraude, et fut accueilli par une poignée de servent et autres petits assassins, mercenaires à la solde de Gabriel. L'Apôtre camoufla en premier son aura, et commença à écouter le long rapport sur ces meurtres... C'était la tâche qu'il détestait...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 3 Avr - 19:47

Akura se décida enfin a expliquer a paradoxe toute l'histoire,après tout lui aussi était neutre. 
une fois que les neko eu finis son discourt, le chaman fit apparaître fenris sous sa forme humaine et se déshabilla .

Akura : _ heu ... qu'est ce que tu fais ? 

paradoxe mettait ses vetement dans un sac et mis son alliance a fenris, pour pas que kyo ou yko ne débarque a l'improviste, le bookman ne verra pas la différence entre paradoxe et fenris, de , sachant que fenris est une arme kyo ou yko ne pourront pas se servir du téléportation de l'anneau. puis le chaman pris sa forme de loup : _ vu que j'ai voyager souvent dans black rose avec kyo je suis trop reconnaissable alors que fenris, personne ne connait sa tête quoi de plus banal qu'une femme avec ses deux animaux de compagnie ? 
et puis ton absence au palais a du être remarquer, et des gens doivent surement te chercher en se moment même. on ne peut pas prendre le risuqe que kyo vienne sinon il risque d'y avoir du grabuge 

Akura : ... j'en conclu que tu veux venir avec moi ...
Paradoxe : _ Et comment !!!
Akura : _ mathael a surment du envoyer ses meilleurs espions, tu crois vraiment pouvoir leur échaper 
Paradoxe : _ tu a bien réussis a leur passer sous le nez ! Pk pas moi ? tu est peu être le fillancer d'un pupille mais ne sous estime pas celui d'un apôtre ! j'ai plus d'un tour dans mon sac !
a et j'oubliais ! 

paradoxe sortit une fiole de sa saccoche et s'en aspergeant ainsi que fenris et akura. La forte odeur ne manqua pas d'agresse le nez du neko 

akura : _ Pouah ! mais qu'est ce que c'est que sa ! 
paradoxe : _ une petite potion , destiner a masquer l'aura et l'odeur, avec sa même les betes sauvage de mistilla ou finalo n'arrivais pas a me repérer !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Sam 4 Avr - 16:08

Yko commençait à en avoir marre des rapport des serviteurs, qui finalement, ne lui apprenait rien. Aucun témoin, aucun survivant. Un tueur méthodique... Soudain, il senti que Paradoxe avait enlevé sa bague... La dernière fois qu'il avait fait cela, Bathory était revenu à la vie, et l'avait tué... Une angoisse le prit, bien que Kyo tentait de le rassurer.

          Un serviteur débitait toujours des certitudes sur le meurtre, a tel point que cela tua entièrement la patience d'Yko. D'un coup sec, il balaya les larbins qui se trouvait devant lui, et se dirigea vers la morgue... La Traque allait bientôt commencé. En route, il sonda les environs d'Emeraude... Il perçut une très fine trace de l'aura de Paradoxe, signe qu'il était passé ici il y a quelque temps. Puis plus rien... La trace disparaissait... Étrange.

          En descendant les marches, Yko soupira un grand coup, que faisait donc Paradoxe... Alors, le Bookman arriva enfin à la morgue. Les cadavres était entreposé ici... L'Apôtre s'approcha de l'un d'eux, lui entailla le bras, et força le sang à couler, qu'il récupéra dans un petit récipient. Il prononça ensuite une courte incantation, et sur la surface du sang apparut une image mouvante. Grâce à cela, Yko pouvait voir les dernières secondes de vie de ses homme. Il faisait cela pour voir l'auteur de ces meurtres... Mais rien n'apparut... Les hommes fixait quelque chose, puis le noir...

           Deux possibilité s'offrait à lui, soit le tueur les attaquait de derrière, soit il était plus rapide... N'avoir aucune information exaspéra au plus haut point le Bookman! Il recommença l'expérience plusieurs fois, même résultat. Alors qu'il était tenté de tout renversé, il essaya enfin son sort un dernier cadavre... Et alors, il vit quelque chose... Il vit un homme encapuchonné... Rien qui ne donnait beaucoup d'information... Sauf si ce dernier était aillé... De plus, la couleur intrigua l'Apôtre... Le gris des ailles était-il dû à l'obscurité? Ou bien était-ce naturel? Un sourire se dessina sur le visage d'Yko... Ainsi, soit il allait s'occuper d'un Ange, soit du pupille de Mathaël...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Dim 5 Avr - 2:10

(désolé pour mon temps de réponse, j'essaie de faire comme je peux)

L'arrivé du Chaman prit un peu de court Akura mais il reprit rapidement ses esprits. Le Neko s'était installé sur l'épaule de Fenris comme à son habitude tandis que le Loup marchait au pas à côté de la femme. Il écoutait d'une oreille distraite les questions du chaman, répondant machinalement par oui ou non. Tous son esprit était captivé sur la recherche de son amant disparu. Alors qu'ils parcourait les terres, Paradoxe monta le ton d'un cran.

Paradoxe : -Oh tu m'écoutes ?
Akura : -Pardon, j'était ailleurs...
Paradoxe : -J'avais remarqué ça...
Akura : -Désolé...Tu me disais ?
Paradoxe : -Je te demandais si tu étais sûr que c'était l'oeuvre de Mizuki ?
Akura : -Bien sûr... Quelle question...
Fenris : -Si je puis je permettre d'intervenir, je ne pense pas que le pupille de Mathaël soit le responsable de toute ce remue-ménage.
Akura (devenant agressif) : -SI ! C'EST LUI, C'EST MON MIMI !
Fenris : -Calme toi, je donnais simplement mon avis...
Akura : -C'est Mimi, ça ne peut être que lui...
Paradoxe : -Akura, je...
Akura : - C'est mon Mimi à moi, rien qu'à moi... De toute façon il reviendra... il me fait juste signe de son retour...

Il continua à parler un long moment seul, ignorant complètement ses deux compagnons de voyages. De toute évidence, Paradoxe et Fenris se rendirent compte qu'il n'avait malheureusement plus la totalité de sa raison... Quand ils approchèrent de l'entrée de la capitale des sirènes, le Neko arrêta son monologue et releva les oreilles. Il sauta de l'épaule de Fenris et se plaça en tête du groupe avant de s'arrêter.

Paradoxe : -Qu'il y a-t-il ?
Akura : -Il est là.
Paradoxe : -Qui ?
Akura (joyeux) : -Il est là !
Paradoxe : -Mais qui ?

Il n'eut pas de réponse et Akura partit à toute vitesse, courant à en perdre haleine à travers les rues et ruelles. Paradoxe et Fenris tentèrent de le suivre mais ils le perdirent en cours de route. A cause de la potion du Chaman, ils leur étaient impossible de le retrouver aussi facilement qu'ils le voulaient...
Akura sprintait, sautait les obstacles, se faufilaient à travers la foule. Il était guidé par ses sens et son instinct. Il arriva en plein centre ville vers le fameux gouffre des sirènes. Derrière ces portes et ce mur d'une hauteur incroyable, se situait un gouffre descendant au plus profond de l'océan dans le royaume des femmes poissons. Cette structure a été crée pour empêcher les pauvres habitants masculins de tomber dans le piège des Sirène et de se suicider.
Il devait passer ce mur pour une raison qu'il ignorait. Il évalua la hauteur et amplifia les muscles de ses jambes par magie. En un saut, il arriva au sommet de son objectif. Au même moment, Paradoxe et Fenris arrivèrent, essoufflés.

Paradoxe : -Akura !
Fenris : -Arrête toi. Tu ne trouveras rien derrière !
Akura : -...

Le Chat les snoba royalement et sauta de l'autre côté. Il s'approcha de l'eau et tendit encore une fois ces oreilles. Une douce voix familière émanait de la chute d'eau (pour bien visualiser, imaginer qu'il y a un tourbillon en plein milieu de la ville qui descend jusqu'au fond des océans et qu'une voix en émane)

??? : -Aku mon amour...
Akura : -Mimi ! C'est bien toi, je le savais !
??? : -Rejoins moi... J'ai tellement de chose à te dire...
Akura : -Mimi... J'arrive....

Lui qui a d'habitude si peur de l'eau, il plongea la tête la première et nagea jusqu'au centre où les courants le tiraient de plus en plus vers l'inévitable chute....

(Pour la suite : Si vous avez pas compris, Akura est victime d'un sirène qui l'a envoûté en lui faisant croire que Mizuki était là. Si vous le sauvez, il serra bien sûr fou de rage pcq il pensait revoir son amant... Il faudra le raisonner mais ça serra pas facile ^^ Ensuite la potion de Paradoxe ne ferra plus effet puisqu'il a prit un bain 8D.)


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Dim 5 Avr - 13:42

(t'inquiete pas okita on sait que tu fait comme tu peut , pis j'ai envie de dire t'es comme tout le monde toi aussi tu a une vie en dehors de black rose t'a pas besoins de te justifier)

Déja que akura agaçais légèrement paradoxe par son comportement mais voila que a peine arriver a aude, il sème ses compagnons pour se jetté dans le premier piège venus.
Le pauvre chats étant devenus psychologiquement aussi instable que son mari, il cdais rapidement a l'enchantement d'une sirène; Paradoxe n'ayant subis aucuns traumatisme récement (heu .... quoique) résistait mieux quand a fenris, la question ne se posait pas ....

Akura venais de sauter par dessu un imposant mur et avait plongé dans le maelstrom .
La femme et le loup on put grimper le mur grâce au rubans de fenris, et également repècher le chat par le même technique. 
Le chaton se débattait de toute ses forces pour retourner dans chose assez incroyable venant d'un chat, Paradoxe toujours sous forme de loup le pris par la peau du cou entre ses crocs en prenant garde a ne pas le blesser . Les effets de la potion sur akura ont été rincer par l'eau il était donc facilement repérable a présent c'est pourquoi le trio devait vite déguerpir avant qu'ils ne soit reconnus.

Une fois arriver dans la jungle loin de la ville et hors de porter du chant des sirènes le groupe s'arreta, paradoxe reposa akura et ils reprirent tout les deux leur forme humaine akura avec ses oreilles et sa queue de chat, et paradoxe avec ses oreilles et sa queue de loups. 

Le neko voulu retourné a la ville vers son amants, mais paradoxe l'en empêchait en lui expliquant qu'il avait été envoûter par une sirène. 

Akura : _ Je dois y retourner je sais que mizuki n'est pas loin ! 
Paradoxe : _ Mais arrête pauvre idiot tu vas a nouveau dans un piège si tu continus ! 

Akura se mit en colère et dégaina ses grilles de chats : _ je ne laisserai personnes se mettre entre mizuki tu ne m’empêchera pas de retrouver mon amants !

Il se mit alors attaquer paradoxe lui assenant plusieurs coups blessures, mais le loup ne répliqua pas se contentant de le repousser et de lui barré la route. Il comprenait l'état emotionnel du chats après si il venait a perdre yko il savait qu'il serait probablement pareils. 

Fenris ne fit rien se contentant d'admirer le spectacle. Voir deux homme completement se chamailler l'amusait grandement. 

Paradoxe essaya la diplomatie un long moment sans succès, jusqu'a se qu'il perde patiente et gifla violament akura qui tomba a terre technique un peu violente je l'admet) . Le neko regarda son compagnons de route l'air ahurie sa joue chaude lui faisait mal, c'est la première qu'il voyait paradoxe sortir de ces gonts il ne pensait pas qu'il oserait lever la main sur lui. 

Paradoxe avec les yeux jaunes et ses dents carnassière près a broyer la premier truc qui passe : _ ESPECE D'IDIOT ! SI TU CONTINUS A AGIR AUSSI STUPIDEMENT TU VAS TE FAIRE TUER ET TU POURRA DIRE ADIEU A TOUS ESPOIR DE REVOIR MIZUKI !

Akura ne répondit pas, et baissa les yeux le regard honteux, il savait que le chaman avait raisons, si il ne se ressaisissait pas il n'arrivera a rien. Mais en même temps l'absence de l'homme qu'il aime le faisait terriblement souffrir. Alors le neko se fit a fondre en larme 

Akura : _ mizuki me manque ! 
paradoxe retrouva son calme et alla prendre le neko dans ses bras : _ je sais mais on le retrouvera bientôt j'en suis sur !

...

La nuit commenceais a tomber sur black rose, et il fallait trouver un endroits discret ou dormir pour le trio. Sachant qu'en plus il était facilement repérablea cause de akura qu'i n'avait plus de ptoions sur lui, et paradoxe ne pouvais pas en refabriquer.
Le chaman fit alors avaler le trios par la terre pour les mener a une grotte dans le sol situé très profondément, la ou personne ne pourrais sentir leur odeur ou leur aura depuis la surface, cette solution n'était que provisoire et elle ne protégeait pas des monstres souterrains ....

Paradoxe créa alors une sorte de cheminer au centre de la cavité et il dessina un sceaux d’invocations. Une flamme apparu alors dans la cheminer, cette flamme dessinait la silhouette d'une femme 
?????? : _ Boujours paradoxe sa faisait longtemps !
akura : _ qui est- ce ? 
paradoxe : _ je vous présente Yam ! c'est un esprits gardiens du foyer, elle protegera cette grotte pour la soiré.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Dim 5 Avr - 16:36

Yko était plongé dans ses pensées. Il repensait aux visions qu'il avait eut. Un ange se moquait donc d'eux? Il lui referait ravaler son orgueil... Soudain, il ressenti la présence de l'aura de Paradoxe. Il ne s'était donc pas trompé, son homme se trouvait bien à Aude... Mais que fait-il donc ici? Et surtout en présence d'une personne dont l'âme était imprégner d'essence angélique.

            D'ailleurs, cette aura, il semblait à Yko qu'il la connaissait... Il fouilla dans sa mémoire et un nom apparut clairement: Akura, le Neko et aussi fiancé de Mizuki. Serait-ce une coïncidence? Non, il ne le pensait pas. Si l'Ange Gris avait été là, il n'aurait toléré la présence de Paradoxe... Et c'était lui l'auteur des meurtres? Et si le Pupille,dont était si fière Mathaël, devenait qu'un vulgaire meurtrier. Il ne semblait pas agir sous les ordres de son père... Cette pensée fit sourire Yko, même les gentils sombrent dans la folie!

           Voulant confirmer son intuition, Yko se rendis en haut de la falaise, là où il avait perçut Paradoxe la dernière fois. Cependant, il n'y trouva personne... Et les auras s'étaient dissipées... Ce fait énerva le Bookman qui shoota dans une pierre de toutes ses forces. Intérieurement, il ne supportait pas que Paradoxe reste avec un autre homme... Il lança alors un message mental à sa destination, mais il ne savait pas s'il allait être entendu...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Dim 5 Avr - 17:53

Les deux faux jumeaux hybrides partirent donc pour Aude sous les ordres de Mathaël. Grâce à leur faculté de métamorphose, ils se firent pousser des ailes et s'envolèrent tranquillement pour le pays des Sirènes. Ils discutèrent en route de la mission, se demandant si tous ce grabuge était bien lié à Mizuki. Izanagi doutait fortement que le pupille soit le responsable de tous ses meurtres. Sa sœur l'arrêta dans ses explications.

Izanami : -Vous avez oublié ce qu'il est devenu lorsque la comtesse a refait surface.
Izanagi -Pensez vous vraiment qu'il est sombré dans la folie ?
Izanami : -Cela ne m'étonnerait pas vraiment. Il est instable psychologiquement.
Izanagi : -Vous n'avez pas tord ma sœur...

Quand ils survolèrent la ville, ils virent une étrange femme accompagnée de deux animaux. Cependant grâce à la potion de Paradoxe qui faisait encore effet à ce moment là, il ne reconnurent pas Akura. Ils se dirigèrent vers la morgue où les cadavres des espions de Gabriel gisaient pour enquêter. Ils furent stoppé par un régiment de mercenaires à la solde de l'empereur du mal mais ils les tuèrent en un éclair. Ils examinèrent les cadavres et virent que quelqu'un était déjà passé.

Izanagi : -On nous a devancé, ça n'augure rien de bon.
Izanami : -Au contraire mon frère, ça signifie que nous allons nous amuser avec les apôtres de Gabriel...
Izanagi : -Je n'avais pas vu les choses sous cet angle en effet...
Izanami : -Que faisons nous alors ?
Izanagi : -Je regarde rapidement les cadavres et nous allons interroger les citoyens.
Izanami : -Je pourrai le faire ?
Izanagi : -Ma soeur, nous ne devons pas les torturer, juste leur poser des questions...
Izanami : -Quelle perte de temps...

L'homme examina les corps et remarqua plusieurs choses qui lui attira l'attention... Quand il eut finit, ils partirent en ville et se renseignèrent comme prévu sur les événements récents. Beaucoup avaient peur d'en parler, pensant qu'ils pouvaient se faire tuer à la prochaine pleine lune. La plupart ignorait que les victimes étaient ciblées, et cela avait pour conséquence de créer un climat de terreur... Ils passèrent la journée à enquêter mais ne furent pas plus avancer qu'au début. La nuit tomba et ils cherchèrent un endroit où dormir. Ils payèrent une chambre d'un hôtel modeste du centre ville et s'installèrent sur leur lit. Au moment où ils pensèrent se relaxer, il sentirent une légère vague de colère à l'écart de la ville qui disparut aussitôt.
Ils réagirent au quart de tour et se téléportèrent à l'endroit précis d'où provenait cette rage. Ils fut surpris de trouver quelqu'un d'autre que Mizuki où le fauteur de trouble qu'ils traquent...

Izanagi : -Tiens donc... N'est-ce pas là Kyo, le Bookman apôtre de Gabriel ?
Izanami (excitée) : -Enfin quelque chose d'intéressant ! Pourquoi cette colère beau blond ? Dis nous tout....


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Dim 5 Avr - 19:47

Tandis qu'Yko fulminait toujours, du fait de la perte de la trace de Paradoxe, il ne fit pas attention à l'aura de deux Apôtres de la Lumière que entraient en ville. Cependant, lorsque ces derniers se téléportèrent vers lui, il fut bien obligé de leur prêter attention, au moins cela le changea de ses habitudes. C'était la première fois qu'il se retrouvaient face aux jumeaux:
 
Izanagi : -Tiens donc... N'est-ce pas là Kyo, le Bookman apôtre de Gabriel ?
Izanami (excitée) : -Enfin quelque chose d'intéressant ! Pourquoi cette colère beau blond ? Dis nous tout....
Yko: Mauvaise pioche... Je suis son frère Yko.
Izanagi: Un Bookman avec des problèmes mentaux, quel comble!
Yko: On pourrait même dire un paradoxe!

          Puis le Bookman rigola de sa blague, tandis que les deux hybrides se regardaient d'un air d’incompréhension.

Izanami: Tu n'as toujours pas répondu à ma question, beau blond...
Yko: Ne tente pas de m'amadouer avec de tel surnom. Tu n'es pas du tout mon genre... Ton frère par contre, il est a croquer, même si j'avais espéré qu'il devienne pupille à la place de Miruki... Enfin, on ne gagne pas à tous les coups! Mais ma chère Izanami, tu irais parfaitement avec mon frère.
Kyo: Ne tente pas de me caser.

         Une certaine fureur commença à s'emparer des deux Apôtres de Mathaël, ils posèrent d'ailleurs leur main sur la garde de leurs armes.

Yko: Oh là! Vous n'oseriez pas attaquer une personne seul non? -il invoque alors un double avec l'âme de Kyo- C'est plus équilibré ainsi.
Kyo: Vous sentez la mort... Je dirais même plus, vous sentez l'odeur des serviteurs de Gabriel...
Yko: Vous avez aimé ce que j'ai laissé?
Izanagi: Nous avons trouver ce que nous voulions.
Yko: Grand bien vous fasses! Mais dites-moi, pourquoi vous vous intéressez à des meurtres de vos ennemies? Cela n'est pas logique...
Kyo: A moins qu'un des vôtres en soi la cause, et que votre maître craigne que cette personne devienne folle, et qu'il perde tout contrôle sur lui non?
Yko: De plus envoyez deux des meilleurs assassins pour un simple tueur de serviteur de l'Empereur du mal est suspect.
Kyo: Autrement dit, il y a anguille sous roche.Vous avez perdu votre meilleurs élément.

         Les Bookman, si besoin était, avait en réserve des potions de mana, si un affrontement devait avoir lieu...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikiAA
avatar
Messages : 22

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Dim 5 Avr - 21:44

La petite elfes noirs aux robes gothiques vaquais a ses occupations, lorsqu'elle se retrouva convoquer par l'empereur gabriel. 

Niki :_ que puis je pour vous père ? 
Gabriel : _ quelque un ou quelque chose suprime mes hommes a émeraude, j'ai déja envoyer kyo la bas, mais j'ai appris par un de mes espions que mathael a envoyer ses assasins sur place, c'est pourquoi il faut que tu aille lui prêter main forte! 
Niki : _ entendu père ....

Niki prépara donc ses affaires et se téléporta a Aude. la bas elle pu facilement repérer Kyo enfin plutot son frère yko, au sommet du mur protégeant des sirènes, le bookamn était d'ailleur accompagné de deux apotres a mathaels. Elle se téléporta donc sur le mur de l'autre coté des assasins, elle remarqua que ceux-ci étaient près a dégainer leurs armes, elle se prépara donc a faire de même.

Niki : _ on dirait que j'arrive juste a temps messirs arabaï
kyo :_ mais je controle parfaitement la situation fraulen niki !


L'ombre ne cherche pas à éclipser la lumière 
mais a la sculpter, la souligner la mettre en relief 
sans le fusain de l'ombre 
la page serai vierge et nos regards aveugles

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Mar 7 Avr - 15:02

du coté de paradoxe bien a l'abris sous terre avec fenris et akura.
Pendant que akura dormait a point fermé ( a moins qu'il ne fasse semblant )  le chaman veille sur le neko (le comble pour un loups garous) et réfléchissait a une solution pour ne pas ëtre repéré en fouillant dans son sac.

Il tomba d'ailleurs sur le petit bracelet que lui avait offert mahodja, celui qui contenait une ame de succube en se souvenant de ses effets.
En se rappellent de se jour il ne pu s’empêcher de pouffer (pauvre yko il en a vu de toute les couleurs se jour la.)

Mais le bracelet ne lui était d'aucune utilité dans le contexte actuels ....
En revanche il lui vint une idée ....
et si a défaut de pouvoir camouflé ou masqué leur aura il la modifiait. Un petit sourire diabolique se dessina sur le visage du chaman en tenant dans sa main des fioles de poion pour changer de sexe

Fenris : _ ho ho je n'aime pas se sourrire , toi ! ... tu as une idée tordu derrière la tête ....
Paradoxe : _ Pauvre akura je l'aurai décidément traumatiser ... il ne voudra plus jamais voyager avec moi ....Mais il vaut mieux attendre son réveille pour lui en donné 
Fenris: _ Mais dis moi tu a vraiment de tout la dedans !
Paradoxe : _ c'est kyo qui m'a appris a être prévoyant ...

Les effets de cette potion était limité dans le temps, celle que possédait paradoxe durait une journée mais au moins ils ne serait pas rincer si akura aurait la brillante idée de prendre un bain


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Mar 7 Avr - 15:52

Ainsi donc les deux jumeaux se retrouvaient face à deux apôtres et un frère sortit d'on ne sait où... Néanmoins ils venaient d'obtenir une information importante... Savoir que deux âmes cohabitaient dans le corps d'un apôtre de Gabriel n'est pas chose négligeable ! Izanagi prit note dans un coin de son esprit en adoptant une expression neutre tandis que sa sœur trépignait d'impatience. Elle tapait du pied sur le sol, pressé d'entamer le combat. Un sourire féroce était imprégner sur son visage.

Izanagi : -Patience ma soeur.
Izanami : -Je ne peux pas, regarde comme ils sont craquants...
Izanagi : -Vous êtes irrécupérable...
Izanami : -Vous n'êtes pas mieux, je peux ?
;
L'homme ne répondit rien et comme dit le proverbe 'Qui ne dit mot, consent'. L'hybride chargea droit sur Kyo mais fut interrompu par Yko qui bloqua avec aisance son attaque. Pendant qu'il contenait l'assaut, Niki se glissa derrière elle pour l'attaquer par surprise. Il n'y eut pas l'effet escompté car Izanami esquiva sans aucun problème les deux pour reculer vers son frère.

Izanami : -Laissez moi voir ce beau blond ! Il est tellement excitant !
Yko : -Tu ne toucheras pas un poil de mon frère.
Niki : -Vos sale pattes ne l'effleurerons même pas.
Izanami (sourire malicieux) : -Nous allons voir ça tout de suite !

Elle fonça sur les deux qui faisaient barrières. Ils se mirent sur ses gardes mais au moment où elle était au plus prêt d'eux, elle disparut d'un seul coup pour réapparaître dans l'ombre de Kyo. Elle lui lécha le cou en rigolant avant de disparaître de nouveau pour réapparaître vers son frère. Elle se passa sensuellement la langue sur ses lèvres.

Izanami : -Tu as bon goût chéri...
Kyo (dégoutté) : -Cette magie....
Izanami : -Oui, je l'ai volé à mon chéri d'Okita ! Je me demande d'ailleurs où il est...
Yko : -Espèce de...
Izanami : -Je l'ai pas touché, je l'ai lé-ché !

Elle avait prononcé ça en détachant bien les syllabes pour encore plus les provoquer. Izanagi soupira de ce comportement mais après tout, il avait l'habitude. Voyant que la tension montait d'un cran et que leur ennemis étaient décidé à se battre maintenant, il coupa court.

Izanagi : -Ma sœur, nous rentrons.
Izanami : -Déjà ? Mais je commençais seulement à m'amuser !
Izanagi : -Nous avons une mission à accomplir et crois moi que nous aurons l'occasion de les revoir...
Izanami : -Comme vous voulez mon frère.

Ils tournèrent les talons et commencèrent à s'en aller. Yko hurla avant qu'ils ne disparaissent.

Yko : -Revenez ici que je vous éclate !

La femme hybride se retourna, fit un clin d’œil et envoyer un baiser imaginaire.

Izanami : -Ne sois pas jaloux mon beau, toi aussi tu auras le droit à ta léchouille...

Ils s'évaporèrent dans l'air l'instant d'après, ne laissant aucune trace. Ils dissimulèrent leur aura et retournèrent dans leur chambre d'hôtel. Izanami ria à ne plus en finir tandis que son frère soupira.

Izanagi : -Ma sœur ! Vous savez que Père ne tolère pas ce genre de comportement.
Izanami : -Oh, il n'est pas là ! Profitons en ! Vous savez bien que nous ne sommes pas fait pour être des gentils !
Izanagi : -Il nous a sauvé et en échange nous lui avons juré fidélité et d'entrer dans le droit chemin.
Izanami : -Je sais bien mais je n'ai rien fait de mal non ?
Izanagi : -Vous êtes une enfant...
Izanami : -Et vous un vieillard mon frère !


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Mar 7 Avr - 17:13

Akura ne dormait que d'un œil. Il sentait que Paradoxe le fixait et à vrai dire ça l'agaçait grandement. Il avait quitté le palais de Mathaël pour être libre pour se retrouver dans une cage dont on ne peut pas s’échapper.... Planté des dizaines de mètre sous terre, c'est un comble... Il ouvrait de temps en temps un œil pour voir s'ils dormaient mais à chaque fois il restait quelqu'un d'éveiller. On entendait tout autour les monstres souterrains mais aucun ne purent rentrer grâce à l'énergie protectrice de Yam.
Durant toute la nuit, il chercha un moyen de se débarrasser du Chaman qu'il considérait comme une gêne maintenant. Son envie de revoir son mari était telle qu'il en devenait méchant et avait des pensées pour le moins... étranges... Au levé du jour, il fit semblant de s'étirer comme s'il avait passé une merveilleuse nuit dans les bras de Morphée. Le Chaman s'approcha de lui, une fiole à la main.

Akura : -C'est quoi ?
Paradoxe : -Une potion pour changer nos auras, celle-ci ne partira pas au lavage si je puis dire...

Une potion pour changer d'aura ? Parfait pour me débarrasser de lui ! Il resta cependant méfiant et posa une question pas dénué de sens.

Akura : -Et quels en sont exactement les effets ?
Paradoxe : -Un changement d'aura mais aussi... de sexe... Bien sûr c'est limité dans le temps.
Akura : -Un changement de sexe ?! Non mais je suis bien en homme moi !
Paradoxe : -Mais c'est le seul moyen pour le moment de passer inaperçu.

Bordel, dois-je vraiment supporter ça pour me débarrasser de lui ? Il était en plein dilemme intérieur et devais vite donner une réponse pour ne pas paraître suspect... 'Rappelles toi ce que t'as enseigné Mimi... Gagner la confiance pour mieux tromper...'

Akura (soupirant) : -Très bien, donne moi ça et remontons vite à la surface, j'en peux plus de cette caverne, je veux la lumière du jour !
Paradoxe : -Tu ne te sauveras pas ?
Akura : -Non.
Paradoxe : -Tu n'écouteras plus les sirènes ?
Akura : -Non.
Paradoxe : -Alors allons y...

Il tendit la potion au chat qui la bu d'une traite. Ses seins se mirent à pousser, ses hanches s'élargirent, sa chevelure s'allongea et ses trains s'affinèrent encore plus. Sa queue de chat (je précise hein xD -Pardon pour la blague...xD-) s'étoffa, rendant son pelage encore plus beau. Il fit quelques mouvements avant de grincer des dents.

Akura : -C'est chiant d'être une femme...
Paradoxe : -Tu t'y ferras vite ! Allez, on y va !


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Mar 7 Avr - 19:30

Le combat contre les jumeau avait été bref, mais très instructif. Cependant, Yko était déçu, il n'avait pas vu l'ampleur des pouvoirs d'Izanagi, il était resté de marbre, ce qui augmenta l'attention d'Yko sur lui, il aimait les hommes qui lui résistait, seul Izanami avait dégainé, et de plus elle maîtrisait les ombres. Cela était bien intéressant. Autre point fort, le Bookman n'eut pas à utilisé sa magie rouge, il tenait à la garder secrète un maximum des Apôtres de la Lumière, mais il était sûr qu'il l'utiliserait à leur prochaine rencontre.

        Toutefois, Yko fulminait de colère... De quel droit cette Pimbêche avait osé touché à Kyo. Bon d'accord, à la bas il voulait le caser avec elle, mais quand même!

Yko: Elle va me le payer... Je vais la tuer... Je vais la tuer... Je vais la tuer...
Niki: Je crois qu'il fait une fixation.
Kyo: J'en ait bien peur Fraulein Niki. -Se tournant vers Yko- Aller, calmes-toi... Tout va bien, elle n'a fait que... lécher
Yko: M'en fout! Tu es à moi! Elle n'a pas à te toucher.
Kyo: C'est toi que l'avait recherché aussi.
Yko: J'espère qu'elle regarde! Je vais lui prouvé que tu m'appartient.
Kyo: Je ne suis pas ta cho-

        Kyo n'eut le temps de finir sa phrase que son frère se jeta sur lui, et l'embrassa avec fougue sur la bouche. Il franchis la barrière des lèvres de sa langue, provoquant ainsi Kyo. Tandis que ce dernier était d'un rouge pivoine, Niki, détourna le regard, elle n'avait rien à faire de ses enfantillages. Enfin, Yko relâcha son étreinte, et Kyo tomba dans les pommes, il ne s'attendait vraiment pas à ça!

Yko: Tu vas tu plaindre! Je suis sûr que j'ai été ton meilleurs! Et si tu m'entend Izanami, essaye de faire mieux!
Niki: N'est-ce pas ce que l'on pourrait appelé du narcissisme?
Yko: Peut-être...

          Sur le sol, le corps du double disparut, et l'âme de Kyo réintégra son corps. Les deux Apôtres se mirent alors en route, ils descendirent la falaise pendant qu'Yko faisait un bref résumé de la situation. En cour de route, alors qu'il marchait dans la grande rue, le regard du Bookman fut attiré par une personne. Il s'agissait de Paradoxe, en femme, avec Akura. Le visage du Chaman lui disait vaguement quelque chose (après tout, il l'avait déjà vu en femme). Le Bookman l'attrapa par le bras, l'attira à lui et la plaqua contre son torse.

Yko: Ne se serait-on pas déjà vu? Votre doux visage m'est familier...

          Bien que Paradoxe n'allait rien dire, Yko avait prévue de lire dans son esprit pour lire la vérité. S'il n'y parvenait pas, cela porterait de gros soupçon sur lui. De plus, Yko connaissait parfaitement l'esprit de son amant, et savait s'y retrouver... Qu'est-ce que Paradoxe allait choisir?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Mer 8 Avr - 14:41

Paradoxe se laissa plus ou moins convaincre par les promesse de Akura se transformèrent alors en femme sous l’effet de la potions du chaman et sortir de la grotte .
Dès qu'ils eu atteint la surface paradoxe reçus un message télépathique de Yko lui demandant se qu'il trafiquait ... malheureusement il ne put répondre, le Bookman était trop loin ....
fenriis était retourné sous sa forme d'arme sur "Ambre" (le prénom de paradoxe sus forme féminine)

Paradoxe : _ tient faudrait qu'on te trouve un prénom sous forme masculine .... laisse moi réfléchir .... Alice ! moi c'est ambre
Akura : _ Heu ... si sa t'amuse ....

En chemins le duo tomba par hasard nez a nez sur yko et niki et se fit même abordait

Yko: Ne se serait-on pas déjà vu? Votre doux visage m'est familier...

Paradoxe ne répondit pas tout de suite ... Après tout il était inutile de lui mentir ... et puis il était content de le revoir ...mais depuis quand ils se mets a aborder les filles comme sa celui là ?

le chamn ignorais si yko savait que c'était lui 


Paradoxe : _ J'espère pour toi que tu m'avais reconnus parce que sinon ! 


yko fut a peu surpris il ne s'attendait pas a cette réponse la ....

Yko : _ mais non ... enfin évidement que je t'ai reconnus ... mais ... et puis d'arbors change pas de sujet je te fairais remarquer que tu a été absent un long moment et je te surprend avec akura !

Le akura profita d'ailleurs de se moments de pagaille pour s'éclipser sous sa forme féline et disparaitre dans la foule ....

Paradoxe : _ je reviens je vais le chercher ...

le chaman sortit alors de son corps physique et retrouva facilement akura sous sa forme d'esprit, Il avait eu le temps de s'habituer a son aura sous forme de femme. Paradoxelui apparus alors seulement a lui.

Paradoxe : _ si notre compagnie t'es si désagréable tu aurait pu le dire des le début !
Akura : _ décidément tu es un vrai de peau de colle !
Paradoxe : _ tu aurait du dire directement dire en toute franchise que tu ne voulais pas que je t'accompagne, au lieu de m’accepter hypocritement et chercher a te faire la mal a la première occasion ... sa m'aurai éviter de perdre mon temps  et de gâcher de la potion inutilement
Akura : _ très bien dans se cas je te le dis en toute honnêteté tu est une gènes je préfère retrouver mizuki tout seul que d'être séquestré a tes cotés
Paradoxe : _ comme tu voudra ! qu'il en sois ainsi !

Le chaman disparue et retrouva son corps physique au coté des deux apôtres de Gabriel, il n'avait pas chercher a parler plus avec le neko il savait que s'était sans espoir ...

Yko : _ alors ?
Paradoxe : _ Il veut faire cavalier seul.

Paradoxe avait tout de même garder un peu de la fourrure du neko que fenris avais récupérer avant de partir a l'endroit ou akura avait dormis, au cas il se mettait encore en danger ....
Le couple se raconta ensuite les raisons de leurs présence a chacun a aude


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Mer 8 Avr - 18:51

Yko en était sûr, et n'avait pas eut tort... Il avait belle et bien reconnu son amant et il n'en n'était pas peu fière! Peut-importe la forme que prenait Paradoxe, Yko le reconnaîtrait toujours, et saurait toujours où il était. Ainsi avait-il pensé, bien que leur rencontre soit complètement fortuite. Un large sourire se dessina sur son visage tandis qu'il retenait Paradoxe dont l'âme avait quitté le corps momentanément.

           Lorsqu'il revint, il annonça au groupe qu'Akura avait décidé de faire cavalier seul. Cependant avant de repartir, Ambre se planta devant Yko, elle attendait manifestement des explications:


Paradoxe :  J'espère pour toi que tu m'avais reconnus parce que sinon ! Si j’apprends que tu dragues  d'autre personnes gares à toi!
Yko: Ne serait-ce pas à moi de te dire cela? Déjà que tu retires ton alliance, et maintenant je te retrouve en compagnie d'un autre homme! (même si maintenant c'est une femme) C'est à toi de me fournir des informations.
Paradoxe: Je déteste quand tu retournes la situation... Mais bref! Akura est venu ici parce qu'il pense que Mizuki, son amant est ici.
Niki: Pourquoi serait-il ici?
Paradoxe: Mizuki est partie, et Akura n'a plus de nouvelle de lui, il lui à même rendu son alliance. -Se tournant vers Yko- D'ailleurs si tu penses à faire ça, je ne donne pas chère de ta peau!
Yko: Mais je n'est rien dis...
Niki: Ils n'ont plus de nouvelles de Mizuki? Et je supposes qu'ils pensent qu'il serait le responsable de ses meurtre...
Paradoxe: Exact.
Yko: C'est pour cela que les Jumeaux étaient ici... Il recherche l'Ange gris... Intéressant. D'ailleurs, tu ne me quittes plus d'une semelle, ils sont dangereux.
Paradoxe: De qui? Les Jumeaux?
Niki: Izanami et Izanagi, deux Apôtres de Mathaël.
Paradoxe: Je vois... Mais dis moi, je ne sens plus Kyo, il va bien?
Yko: Euh... Disons qu'il a eut une trop grande surprise.
Paradoxe: Qu'est-ce que t'as fais?
Yko: Mais rien!

           Enfin, ce fut à Yko de raconter les raisons de sa venu ici, qui étaient d'ailleurs les même que Niki...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akura..
avatar
Messages : 150
Localisation : Principalement vers Mizuki

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Jeu 9 Avr - 18:03

Akura ne se rendait même pas compte de la méchanceté de ses paroles, pour lui il n'avait fait que dire le fond de sa pensée. A présent il était enfin libre de ses mouvements sans plus aucune entraves, enfin... il en restait une... Il ne supportait plus d'être une femme. Cela faisait à peine quelques minutes que dès qu'il approcha de la ville, tous les matous en rut se mirent à le courtiser à son plus grand désespoir. Il sema du mieux qu'il pouvait ses courtisans et se retrouva perché sur le bord d'une fenêtre d'une maison. Il reprit son souffle du mieux qu'il le pouvait avant de soupirer.

Akura : -Plus jamais j'accepte de boire une potion comme celle la... Et puis je devrais changer de couleur de poils pour ne pas qu'on me reconnaisse...

Il se concentra et activa son don naturel pour modifier son pelage. L'instant d'après c'est un chat gris marron et noir qui prit la place de sa couleur argentée habituelle. Il s'allongea pour reprendre un peu ses forces mais fut surpris par les propriétaires de la demeure. La fenêtre s'ouvrit et un petit garçon le vit avec les yeux pétillants. Bordel, j'ai pas finit les ennuies apparemment...

Garçon : -Maman ! Maman ! Maman ! Regarde le chat, il est trop beau je peux l'adopter ?
Mère : -On t'as déjà dit non. Et puis ça se trouve il est déjà à quelqu'un d'autre.
Garçon : -Il a pas de collier et il a l'air tout perdu, allez s'il-te-plait maman !
Mère : -Non !

Le petit garçon se saisit d'Akura avant qu'il n'est le temps de sauver. Il tenta d'arracher l'alliance qui pendait à son cou pour paraitre plus crédible envers sa mère mais il fut arrêter par un coup de griffe. Le garçonnet grimaça et le prit par le cou avant de le fixer droit dans les yeux.

Garçon : -Recommence encore une fois et tu vas me supplier de t'achever, c'est clair ?

Morveux, enfoiré, abrutis, je vais te tuer. Il se laissa faire pour le moment et c'est comme ça qu'il perdit l'alliance de Mizuki. Le petit homme le prit et le montra à sa mère. La seul réaction que le Neko eut fut la suivante...

Garçon : -Regarde comme il est beau...
Akura : -Miaou....
Mère : -Non.
Akura : -Miaou...
Mère : -Non....
Akura : -Meow...
Mère : -...

La femme céda et accepta l'adoption devant le regard si mignon d'Akura. Je déteste faire ça. Il passa la journée à servir de poupée voir même de cobaye, ce qui l'exaspéra. Il tenta de s'échapper à plusieurs reprises mais ce fut des échecs complets. Quand la nuit tomba, il s'allongea ne boule sur le bureau du petit garçon vers la fenêtre. Il sentit une aura bien familière qui ne présageait rien de bon pour lui. L'instant d'après les faux jumeaux se matérialisèrent devant lui avec un petit sourire en coin. Le Neko dressa les poils et se mit sur ses gardes. Il chuchota pour ne pas réveiller la famille.

Akura : -Comment m'avez vous retrouvé ?
Izanagi : -Je suis le meilleur espion de l'empire ne l'oublie pas...
Izanami : -Et un chat qui change de couleur de poil comme ça, il n'y en a pas beaucoup...
Akura : -Tsss, je n'ai pas été assez prudent... Fichez moi le camp, je ne veux pas rentrer au palais.
Izanagi : -Ce n'est pas toi que nous sommes venus chercher mais Mizuki. Nous sommes juste venus te prévenir de nos ordres.
Akura : -Qui sont ?
Izanami : -Si c'est bien le pigeon l'auteur de tous ses meurtres...
Izanagi : -Nous devrons le tuer.

Cette nouvelle fit un choc au Neko et une rage sourde se mit à gronder au fond de lui. Il ne pouvait tolérer une telle chose et il donnerait sa vie mille fois si ça permettait de sauver son amant. Les deux hybrides sentirent ses sentiments et continuèrent.

Izanami : -Voyons mon minou, arrête où ta haine va réveiller la famille chez qui tu loges.
Izanagi : -Et d'après ce qu'on a vu de ta journée, ce petit bourreau ne te laissera pas indemne si tu interrompt sa nuit.
Akura : -Je le tuerai s'il me fait du mal.
Izanami (éclatant de rire) : -Toi un meurtrier ? C'est la meilleurs !
Akura : -C'est de la défense.
Izanami (pas convaincu) : -Oui oui oui... (redevenant sérieuse) Nous attendons beaucoup de toi, mènes nous à ton amant.

Elle déposa un affreux baiser sur la tête du chat avant de disparaître avec son frère. Akura soupira, maintenant il était sous surveillance et s'il retrouvait Mizuki, il risquait de le tuer involontairement. Il était dans un dilemme affreux et aucune solution ne s'offraient à lui. D'autant plus que la prochaine pleine lune était demain, c'est donc la que tout se jouera. Il devait trouver un moyen de se débarrasser des jumeaux mais comment semer un espion de cette trempe... ?
Fou de rage, il se mit à gratter machinalement le bureau avec ses griffes, ce qui réveilla le garçon...

Garçon : -C'est toi qui fait ce bruit ?
Akura : -Et merde....
Garçon : -Je t'ai pourtant dit d'être sage non...

Il se leva de son lit et s'approcha du pauvre matou qui ne bougea pas d'un poil. Il était hors de question qu'il se laisse maltraiter par une âme enfantine corrompu par le vice. Alors que le petit essaya de l'attraper, il se glissa derrière son dos, reprit forme humaine et immobilisa l'enfant.

Akura : -Manque de chance pour toi, je ne suis pas un vulgaire chat et pas un Neko.
Garçon : -Et ça change quoi ?
Akura (sortant un poignard et lui mettant sous la gorge) : -Ça change qu'en ce moment je ne suis d'humeur et que ta vie ne tient qu'à un fil.
Garçon : -Je m'en fiche, on doit tous mourir un jour.

Il soupira devant cette situation absurde, comment un enfant pouvait il dire ça ? Il l'assomma avec la garde de son arme avant de se diriger vers la table de nuit. Il ramassa son alliance et la remit autour de son cou. La potion de Paradoxe se dissipa et il retrouva son apparence masculine. Le côté positif c'est que du coup, il ne me reconnaîtra jamais... Il prit son apparence féline et fila dans la chambre des parents. C'est avec toute la discrétion de sa race qu'il vola sans aucun remord des habits pour se couvrir. Maintenant qu'il était repéré, autant qu'il se promène sous forme humaine...
Il enfila le premier pantalon venu, une chemise qu'il laissa entrouverte et un grand manteau à capuche pour se dissimuler. Il quitta la demeure en se rapetissant et en passant sous la porte d'entrée... Il reprit sa taille normal une fois dehors et leva les yeux au ciel.

Akura : -Demain c'est la pleine lune, demain je te reverrai Mimi...


Ron ron fais le chaton...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki EtsuyaAA
avatar
Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 10 Avr - 18:05

Au Palais de Gabriel, Ryuki avait vu que son Maître avait fais appelé nombre d'Apôtres pour remplir une mission, sauf lui... La jalousie le gagna, surtout lorsqu'il vit que Kyo et Paradoxe étaient partis et que Niki les avaient suivi de prêt... Pourquoi pas lui après tout? Alors, bien qu'il était officiellement en repos ce jour, il parti en direction du pays d'Emeraude. Il prit son arme en main, vérifiant qu'elle allait bien:

Ryuki: Tout va bien Mystra?
Mystra: Oh Oui Sir Ryuki! Votre poigne est toujours aussi ferme et délicieuse!
Ryuki: J'espère bien! Je suis quand même un expert!

         Sur ces bonnes paroles, il ouvrit un portail qui l'emmena directement dans la ville Aude. La nuit commençait légèrement à apparaître... Au loin, il ressentait l'aura de Paradoxe... Cependant, elle semblait légèrement différente... Il décida quand même d'y aller.

        Alors, sur place, il vit des silhouettes qui lui étaient familière. Il couru en leur direction et sauta sur le dos du Bookman, et commença à renifler, avant de prendre une mine contrit:

Ryuki: C'est quoi cette odeur? Qui t'a donc touché?!


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 10 Avr - 18:20

Alors qu'Yko parlait tranquillement avec Paradoxe sur les événements récents avec Niki, il vit alors dans le regard de son amant une pointe d'affolement. De plus, il regardait quelque chose derrière le Bookman. Cependant, avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit, une personne lui sauta sur le dos:

Ryuki: C'est quoi cette odeur? Qui t'a donc touché?!
Yko: Descend d'ici! Je ne vais pas te porter indéfiniment!
Kyo: Il ne manquait plus que ça...
Ryuki: Pas tant que tu n'auras pas répondu à ma question!
Yko: Tu es pire qu'un gosse toi! On a rencontré les Jumeaux...
Ryuki: Oh vraiment? On peut dire que tu as du goût.
Yko: Tu descend?!

           Ryuki lâcha alors prise, et se mit au coté du Bookman. Tandis que celui-ci lui expliquait brièvement la rencontre avec Izanami et Izanagi, l'Incube se préoccupa d'autre chose.

Ryuki, se tournant vers Ambre: Eh bien! Quelle heureuse coïncidence que nous nous retrouvons en ces lieux.
Ambre: Les hasards de la vie ont bon dos.
Ryuki, prenant un des mèche de Ambre et la reniflant: Tu sais que tu es aussi bon en femme, qu'en homme? Tu ne t'imagines même pas les idées que tu m'inspires.
Ambre: Si je pouvais ne jamais les savoir...
Ryuki: Si tu savais les plaisirs que je pourrais te faire découvrir.
Kyo, à propos de Ryuki: Ah la sal...
Yko: Hop hop! Tu m'écoutes j'espère!
Ryuki: Ne sois pas jaloux! Tu sais que tu es toujours le bienvenue! Et pour répondre à Kyo, sans doute dans une vie antérieur...
Niki: Je n'en doute pas.

            Le Bookman soupira bruyamment. Un Incube qui vient les rejoindre... Il n'avait pas besoin de ça... Toutefois, la nuit commençait a avancé à grand pas, si bien qu'il leur fallut trouver une auberge. Cependant, dormir sous le même toit que Ryuki les rendait quelque peu méfiant...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 10 Avr - 19:53

(J'apprécie la participation mais demande moi avant de t'incruster ^^....)

Ainsi donc les faux jumeaux avaient retrouvé Akura avec une facilité déconcertante. En même temps voir un chat qui se fait courser par des dizaines d'autres puis changer de couleur de poils juste après, ce n'était pas monnaie courante... Ils se mirent juste en face de la maison où le pauvre Akura avait été 'recueilli'. Ils l'observèrent en train de se faire martyriser sans rien pouvoir dire. D'ailleurs, ce petit garçon amusait grandement Izanami au plus grand désespoir de son frère. Quand la nuit fut tombé, ils rendirent visite au Neko et eurent cette petit discussion. Ils repartirent aussitôt s'installer sur leur post d'observation et attendirent la suite des événements.
Ils virent alors Akura se lever et protester envers son bourreau.

Izanami : -Oh oh, ça devient intéressant.
Izanagi : -Il ne le tuera pas.
Izanami : -Et pourquoi pas ?
Izanagi : -Il n'a pas l'étoffe d'un tueur, regardez ma sœur.

En effet, le Chat venait d'assommer le jeune homme et vola les vêtements du père.

Izanagi : -Vous voyez, je vous l'avais dit...
Izanami : -Quelle déception...

Ils abandonnèrent la filature quand le Neko commença à déambuler dans les rues. De plus, un phénomène bien étrange se produit, ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention des deux apôtres. Un énorme trou dans la lune venait d’apparaître, lui donnant l'aspect d'un beignet. Une étrange sensation en émanait et pesait sur la ville. C'était comme si la gravité avait été augmenté d'un seul coup et appuyait sur les épaules des deux Hybrides. Les autres gens de la ville dormait toujours aussi paisiblement et ceux qui étaient encore debout ne semblaient pas affecté... Ils ne semblaient même pas se rendre compte de ce qui se tramait avec l'astre lunaire...

Izanagi : -C'est un sort ciblé...
Izanami : -Sommes nous les seuls touchés ?
Izanagi : -J'en doute, je pense que tous les apôtres, du bien ou du mal, présents ici en sont victime. Nos présences semblent déranger l'arcaniste responsable de tout ça...
Izanami : -Pour ne pas dire le Pigeon...
Izanagi : -Allons savoir... (après un moment) Là-bas ma sœur ! Regardez !

Il vit un homme encapuchonné assis paisiblement sur un lampadaire. Ils réagirent au quart de tour et voulurent sauter dessus. Hélas le sort qui les affectait semblait bien plus fort qu'il ne le pensait. Ils avaient la sensation que leur corps pesait des tonnes et que les mouvoir était un véritable supplice... Ils s'écrasèrent sur le sol, juste devant le perchoir de l'inconnu. Ce dernier arbora un sourire avant de disparaître.
Le trou de la lune se déforma avant de faire apparaître le visage du pupille de Mathaël... Il ne manquait plus que la pleine lune de demain pour voir l'image au complet.

Izanagi : -Cette fois plus de doute...
Izanami : -C'est bien lui le responsable...

(J'espère que vous avez tout pigé pcq même dans ma tête c'est le bordel mdr. En gros, tous les apôtre présent dans la ville sont victime d'un sort qui leur donne l'impression que leur corps pèsent des tonnes, adieu les saut périlleux et les courses poursuite et les envolé dans le ciel Razz Akura et Paradoxe ne sont pas affecté et ne voient même pas où est le problème avec la lune, pas plus que les villageois)


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Ven 10 Avr - 20:31

(chouette je suis épargné ! trop généreux mizuki !) 

Pendant que paradoxe kyo et niki échangèrent leur informations ryuki fit irruption sans crié gare et sauta sur le pauvre yko, ce qui ne manqua d'ailleur pas de susciter la jalousie de la louve ...
puis elle aussi se fit alors draguer par l'ncube 
Yko: Hop hop! Tu m'écoutes j'espère!
Ryuki: Ne sois pas jaloux! Tu sais que tu es toujours le bienvenue! Et pour répondre à Kyo, sans doute dans une vie antérieur...
Niki: Je n'en doute pas.

puis paradoxe put enfin retrouver son apparence masculine ... on ut d'ailleur lire la déception dans le regard de ryuki ...

un déails intriguait le chaman, grace a la fourrure recupéré il pouvait suivre la trace d'akura grace a ses dons de voyance malheureusement, malheureusment il perdit la trace du neko au moment ou izanami déposa un baiser sur akura . de plus une étrange méfiance naquis dans l'esprit du chaman .

Paradoxe : _ attendez je viens de penser a un truc ... mizuki est le meilleurs guerriers de mthales par conséquent il a suivit un entrainement pour ne pas se faire repérer ... alors pourquoi tout ses mort même si il s'agit d'homme a gabriel ... il aurait pu faire disparaitre les cadavre pour ne pas attirer l'attention ... de plus certaines dis avoir vu un ange gris ... mizuki est trop pointilleux pour se laisser voir par quelques citadins .... et si tout cela était fait exprès ... si il cherchait a ttirer les apotres ici ? 

malheureusement les autres n'eurent pas le temps de répondre, car ils se retrouvèrent pris d'un étrange mal comme si leurs corp pesait subitement plusieurs tonnes. alors que le loup fut épargné ... 

d'autre pars pardoxe remarqua que akura avait retrouvé son apparence normal mais ne cherchait ni a cacher son aura i son odeur ... étrange, il alla donc voir le neko par la projection astral


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki EtsuyaAA
avatar
Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Sam 11 Avr - 8:26

(Je suis désolé Mizuki, je recommencerais plus)

       Ryuki appris vite fait le fin fond de l'affaire, et la progression de l'équipe dans la mission. Malheureusement, ils ne savaient pas grand chose, mis-à part des doute sur l'identité probable du meurtrier... Tandis qu'il continuait d'écouter, Paradoxe repris sa véritable forme. Bien que dans un premier temps cela déçu l'Incube, il le trouvait quand même mignon.

        Lorsque Paradoxe prit la parole pour expliquer son point de vue sur l'affaire, à savoir que tous les indices menaient trop facilement à Mizuki, une autre idée germa dans l'esprit de Ryuki. Et si une autre personne se faisait passer pour lui? il partagea son avis au groupe et afin de montrer la véracité des ce qu'il disait, il utilisa sa magie de métamorphisme, et prit l'apparence de l'Ange gris.

           Il avait exactement son apparence, des cheveux argenté mis-long, des yeux bleu profond, et une carrure carré avec des muscles saillants. La seule chose qui changeait, était l'aura. L'Apôtre ne pouvait copier la puissance du Pupille de Mathaël, et il était donc facile de voir qu'il s'agissait d'une copie. Pendant un moment, il utilisa cette apparence pour taquiné ses compagnons, mais décida de reprendre la sienne. Il se préférait ainsi...

        La nuit commençait à arriver à grand pas, et la lune, étant presque pleine, se fit voir à travers quelque rare nuage. Sa lumière était suffisante pour éclairer suffisamment les rues de la ville. Alors, un étrange sortilège s’abattit sur eux. 

          Les trois Apôtres, il y a quelques secondes pourtant plein de vie, sentirent leur corps devenir extrêmement lourd... De plus,  Paradoxe ne semblait nullement touché, pourquoi? Pourquoi les Apôtres avaient-ils été touché seulement...

Ryuki: J'ai l'impression que nous ne sommes pas les bienvenues ici.

          Afin d'être plus à l'aise, Ryuki changea rapidement de vêtement grâce à sa magie. Il troqua son arme par des habits plus léger fais de tissu. Une simple chemise noir ouverte sur son torse et un pantalon de la même couleur. Cela améliora son confort, mais ne résolut pas tout non plus... C'était pas ça qui était ça... Il avait l'impression d'être aussi faible qu'un humain, sentiment qu'il détestait...


Dernière édition par Ryuki Etsuya le Sam 11 Avr - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Où est mon amant ? Sam 11 Avr - 9:02

Yko continuait, malgré l’inattention évidente de Ryuki, à parler sur la mission en cour... Le Bookman ressentait une certaine gène en présence de l'Incube, il était toujours incontrôlable et imprévisible, au plus grand damne de Kyo et d'Yko... D'ailleurs l'Apôtre à la chevelure de blé surveillait de prêt Ryuki, il ne tenait pas à ce qu'il touche Paradoxe, une fois était déjà de trop...

            Alors que le Bookman avait fini son résumé, Paradoxe prit la parole, il avait élaboré une hypothèse à propos de ces meurtres.

Paradoxe : Attendez je viens de penser a un truc ... Mizuki est le meilleur guerrier de Mathaël par conséquent il a suivit un entrainement pour ne pas se faire repérer ... Alors pourquoi tous ses morts même s'il s'agit d'homme à Gabriel ... Il aurait pu faire disparaitre les cadavres pour ne pas attirer l'attention ... De plus certains disent avoir vu un ange gris ... Mizuki est trop pointilleux pour se laisser voir par quelques citadins .... Et si tout cela était fait exprès ... s'il cherchait à attirer les apôtres ici ? 
Yko: Tu veux dire que Mizuki aurait tout ça que que l'on vienne tous ici?
Ryuki: Mais est-on déjà sur que c'est lui... N'est-ce pas donc une personne ayant pris son apparence?

         Pour joindre les mots à la parole, Ryuki se changea, et prit l'apparence de Mizuki. Il avait trait pour trait son physique, et on pouvait le reconnaître par son aura... Après cette démonstration, il repris sa forme normale... Alors que le Bookman allait dire quelque chose, il sentit son corps devenir soudainement lourd. A un tel point qu'il du mettre à terre un genou.

         Quelle était donc ce maléfice? Pour se remettre debout, il prit son bâton de sa sacoche, l'allongea, et l'utilisait pour se maintenir debout, et être moins facilement renversable. Après cela, il regarda vite fais son amant, qui ne semblait pas le moins du monde touché par ce sort... Yko comprit alors:

Ryuki: J'ai l'impression que nous ne sommes pas les bienvenues ici...
Yko: C'est un sort touchant uniquement les Apôtres... Il semblerait que l'on se soit jeté dans la gueule du loup...
Kyo: J'aime pas trop beaucoup ça...
Niki: La lune, regardez!

          Le groupe leva alors les yeux au ciel et vit le visage de Mizuki, presque au complet, sur la lune... Quelle était donc cette pièce, où les groupes de la Lumière et des Ténèbres semblaient être les acteurs?...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Où est mon amant ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Où est mon amant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un amant, un ami....
» la femme le mari et l'amant
» Amant et Maitresse (pv MacKayla Lane)
» Daniella Cooper • Un mari pour le chic, un amant pour le choc et un vieux pour le chèque.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Emeraude :: Aude.-