AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Les enfants volés

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: [Terminé] Les enfants volés   Lun 13 Avr - 0:34

Paradoxe avec comme toujours l'autorisation de son protecteur, s'était absenter. Il souhaitais aller a gakuie rendre visite a un amis druide. 

L'apotre de gabriel ne manqua pas de le bassiner avec de nombreuses recommandations. Car on sait qu'il est le protéger d'un apotre de gabriels, la derniers fois qu'il est venus a celestia il avait tuer plusieurs anges etc etc ...

C'est pourquoi Le loup garou a décider cette fois ci de prendre une apparence féminine grâce a sa potion ... c'est seul moyen qu'il avais pour ne pas être repérer ... Le loup garou remarqua que de nombreux habitant semblaient manquer de sommeil mais il ne s'y attarda pas

il pu passer la frontière sans soucis et rejoindre son ami druide. Au premier abord  l'homme fut un peu surpris mais comprit vite le supterfuge . 

Les deux compères se racontait leur aventure depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu, ressasant le passer, l'époque u ils ont été étudiant a anastasia. JUsqu'a se que Mirdin raconte a paradoxe les étranges évements dont celestia est victime.

Mirdin : _ Des choses étranges se passe a célestia ... de nombreuses personnes se prises de terribles cauchemars, parfois même en pleins. On dénombre plusieurs cas de personnes mortes dans leur sommeil. Personne n'est épargner même au seins du château de mathael quelques apôtres ont été pris de mauvais rêves ....
Paradoxe : _ effectivement c'est étrange ... je comprend mieux pourquoi ils faisait tous grise mines 
Mirdin : _ et attends ce n'est pas tout ! sa n'a peu êtreaucns rapport mais il y a également des enfants qu'il disparaissent! meme la progéniteur de certain noble c'est volatiliser .... sa n'a peu être aucuns rapport mais ces deux événement on commencer en même temps .


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure




Dernière édition par paradoxe le Dim 17 Mai - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Lun 13 Avr - 8:55

Dans le Palais de Gabriel, Kyo venait d'être appelé par son maître. La sommation avait l'air très importante, et il ne vit nullement attendre l'Empereur du mal inutilement. Une petite mission lui changerait les idées. Depuis quelque jours, Paradoxe était parti voir un de ses ami, et du coup Kyo devait supporter son frère 24h/24h, sans pause. Il aurait pu devenir fou... Déjà, un peu plus qu'il ne l'est maintenant...

             Un crieur l'annonça, et il pénétra dans la salle du trône. Son Maître, le regardait de haut, tandis que le Bookman, avait mis un genou à terre, en vertu du respet qu'il devait à l'Empereur. Ce dernier parla alors d'une voix clair et solennelle. Il l'avait choisi pour sa capacité de discrétion. L'Empereur envoyait son Apôtre à Célestia, dans les terres même de Mathaël. Un étrange phénomène se passait là-bas, d'après ses espions. Gabriel avait ordonné à Kyo de trouver l'origine des cauchemars qui touchaient les anges, et de le ramener ici pour qu'il serve leur cause.

            Le Bookman accepta tout naturellement, et alla se préparer. Il lui fallait être discret, pour ce faire, il changea plusieurs détails physique. Il se teignit les cheveux en roux, mit des lentille de couleur, et fit apparaître des tatouages sur ses bras et un sur sa joue gauche et prit une toge avec capuche. Il ressemblait ainsi à un peuple de guerrier, des terres de Solar. Il passerait déjà plus inaperçut et on ne le reconnaîtrait plus en tant qu'Apôtre. Puis il dissimula son aura, la modifiant pour la faire apparaître comme celle du peuple cité, et se téléporta à Celestia.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Lun 13 Avr - 14:43

De son coté, Ryuki était allé en direction de la bibliothèque, afin de voir son Bookman préféré... Il voulait profité du fait que Paradoxe soit absent pour pouvoir essayer de pervertir l'Apôtre... Cependant, en y allant, il croisa un homme, aux long cheveux roux, aux yeux bleus, et couvert de tatouages.... Au premier abord, il ne reconnu pas immédiatement Kyo. Ce ne fut que lorsqu'il fut dans la bibliothèque, qu'il remarqua l'absence du Bookman, qu'il fit le lien avec cet Homme.

          Ainsi, Kyo avait changé d'apparence afin de ressemblé aux guerrier Tremere de la région de Solar. Il se dit qu'il était mignon avec cette couleur de cheveux... Mais la question n'était pas là. Si l'Apôtre avait changer de physique, ce devait être pour une importance capital, peut-être une mission? Mais dans ce cas là, il aurait besoin d'aide pour la mener à bien, autrement dit, de l'aide de son ami Ryuki!

         Pour qu'il ne fasse pas tombé la couverture de Kyo, l'Incube changea de sexe. Sa taille s'amincit, et sa poitrine prit plus d'ampleur. Elle changea aussi sa couleur de cheveux, passant d'un noir ébène à une couleur rouille, fit apparaître des tatouages noir, et prit des yeux d'un bleus profond... Elle adopta aussi la tenue préféré des Tremere, bien qu'elle la raccourcit quelque peu... Elle se regarda vite fait, et se trouva pas mal... Restait plus qu'une chose, l'aura. Elle la modula de sorte à la rendre différente de la sienne. Elle ne serait pas reconnu ainsi...

         Enfin, elle localisa vite fait le Bookman, et elle se téléporta à ses cotés. Kyo n'était pas encore entré dans la ville, et l'apparition de la Succube ne se fit pas voir.

Kyo: Ryuki? Qu'est-ce que tu fais là?
Ryuki, posant son index sur les lèvres du Bookman: Ne m'appelle plus ainsi. Moi c'est Daélia...
Kyo: Ah bon... Bien, que fais-tu ici Daélia? 
Daélia: Bah voyons? Je suis ta femme, pour ta mission!
Yko: Même là il ne nous quitte pas d'une semelle...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Mar 14 Avr - 0:38

au palais de mathaels, l'épidemies de cauchemars, n'a même pas égargné l'empereur lui même. Certain résidant en sont même morts. c'est pourquoi le juste fit appel a son fils pour enquêter sur se mal qui sévit depuis trop longtemps. 
Mizuki commencea par aller voir les cadavre a la morgue et interroger le légiste.

le légiste : _ c'est très étrange sir, il n'y a aucune trace de lutte ni blessure, c'est le coeur qui a lacher d'un seul, on peut répere juste quelque traces qui nous montres que la victime a énormément bouger dans son sommeil . Comme si elle se  débattait, pourtant il n'ya aucune marque d'un liens ou d'une entrave quelconque meme magique.
Mizuki : _ et c'est ainsi pour tout le monde ? 
Le légiste : _ oui sir et ce n'et pas tout ... non avons également trouver ceci dans leur bouche ou dans leur chambre . 

Le médecins montra alors a l'ange gris des chrysalides ainsi que des papillons de nuits. 

Ailleurs dans le châteaux pendant que akura vaquais a ses occupations il interrompa ses activiters subittements et se retourna . Il aurait jurer avoir sentit une présence a quelque centimètre de lui. Pourtant il n'ya aucune odeur dans l'air ni trace d'une quelconque sorte ni même signe d'aura. Bien que la présence ce sois volatiser, le neko enavais encore la chair de pouls . a la trésorerie et la bibliothèque arya et saito furs témoins du même genre de scène. 

de son coté paradoxe avait décider de retourner a celestia pour mener l'enquête, cette histoire avais piquer sa curiosité.... alors qu'il arpentait la ville son instint animal se réveilla subitement et il lacha un grognement en guise d'avertissement de la même façon qu'une bête près attaquer ces vipères sifflait également d'un air agressif . eux aussi avait sentit une étrange présence tout près de lui qui s'est subitement volatiliser. Pourtant il n'ya avait aucun bruit ni  odeur ni trace suspecte. 

Il réfléchit un petit moment et repris son chemins en regardant partout autour de lui d'un air méfiant. IL tomba par hasard sur kyo déguiser et ryuki travesti. Le roux et le tatouages donnait d'ailleur au bookman un charme fou.

(pour ceux qui n'ont pas comprit, seul les être a moitié animaux peuvent percevoir une sorte présence grace a leur intinct animals sois les neko kitsune loup garou et dragon,les animax mêmes normaux le peuvent aussi, tout les autres sont incapable de percevoir quoique se soit)


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Mer 15 Avr - 2:26

(Désolé pour le retard, me voilà maintenant ! C'est pas tiré du Silence de Agneaux la chrysalide dans la bouche ?)

Alors que Mizuki se remettait lentement et avec peine du châtiment que Mathaël lui avait infligé à cause de sa disparition après le combat contre la comtesse, il fut encore une fois convoqué. Il se dépêcha d'y aller sans broncher pour se faire racheter de son comportement. Là bas, l'empereur lui expliqua rapidement la situation et lui ordonna d'aller enquêter. Quelques peu embêter par cet ordre, il se permit une légère protestation.

Mizuki : -Avec tous le respect que je vous dois Père, j'aimerais faire une remarque.
Mathaël : -Laquelle ?
Mizuki : -Ce n'est pas que je conteste vos choix, mais cette mission me parait difficilement réalisable sans ma magie.

Un long silence imprégna la salle, installant un certain malaise entre les deux hommes. Comprenant la réponse, le pupille se releva, fit une courbette et entreprit de quitter la salle. Il fut stoppé par l'empereur.

Mathaël : -Pas si vite. Même si tu connais la réponse, laisse moi t'expliquer ce choix.
Mizuki : -Je vous écoute.
Mathaël : -Tu as usé et abusé de la magie pendant plusieurs mois pour te camoufler, pour agir à ta guise comme un enfant gâté. Si n'importe lequel des autres apôtres avait fait ça, il serrait déchu de son titre et privé à jamais de ses pouvoirs. Estimes toi heureux d'être encore mon pupille et de ne recevoir que temporairement cette restriction. Maintenant va.

Cette réponse frustra l'orgueil de la Chouette mais il n'en laissa rien paraître. Il serra les dents, s'inclina poliment et partit droit dans la direction de la morgue pour examiner les cadavres. Durant le trajet, il fulminait intérieurement, maudissant de tous les noms cette punition. Il était en effet privé de ses pouvoirs pour une durée égale à celle de sa disparition, soit plusieurs mois... Il n'était désormais qu'un ange parmi les autres avec comme seules armes ses ailes et son épée.
Une fois arrivé à la morgue, il vit le responsable; un humain bedonnant habillé de la tête au pied en blanc avec un masque et des gants. Devant l'arrivée soudaine du pupille, l'homme en perdit son sang froid.

Legiste : -Mizu.... heu... monsieur... heu... Sir, q-que que puis-je pour vous ? J-je je m'appelle Philippe.
Mizuki : -Je viens examiner les cadavres des récentes victimes ou du moins en avoir le rapport.
Philippe : -B-bien Sir, j-je vais vous chercher ça...

Il fouilla sur son bureau et trouva le calepin sur lequel il avait prit ses notes. Il fit défiler plusieurs feuilles avant de trouver la bonne. Il revint vers le Pupille et commença à lire ses conclusions suite aux examens. L'homme bafouillait et bégayait, ce qui agaçait encore plus l'Ange. Il prit sur lui et resta froid et neutre comme à son habitude en attendant la fin de ce supplice. Ainsi il n'y avait pas de trace de lutte et la mort était liée à un arrêt cardiaque. Le dernier détails évoqué concernant la mort du sujet attira son attention. Un sommeil agité sans aucune marque visible ? Sûrement l'oeuvre d'un Mara, premier indice...
Quant à l'histoire des chrysalides, il n'avait pas la moindre idée d'à quoi ça pouvait correspondre... Il remercia poliment Philippe avant de quitter les quartiers médicaux. Il tomba nez à nez avec Akura qui courait à toute vitesse, le poil de son dos hérissé. Juste derrière lui, Arya courait elle aussi sous forme animale, complètement affolée. C'était bien la première fois que Mizuki la voyait dans cet état. Ils s'arrêtèrent tout les deux devant le pupille et reprirent leur souffle.

Mizuki (ironisant) : -Vous avez le diable qui vous poursuit ?
Arya (criant) : -Aaaaaaaaah que c'est affreux !
Akura (criant aussi) : -Complétement affreux !
Mizuki : -Mais de quoi parlez vous ? Qu'est-ce qui est si affreux au point que tu reprennes ta forme animale Arya ?
Arya : -AAAAAAAAAAAAAH C'EST ENCORE PLUS AFFREUX ALORS !

Mizuki soupira devant cette scène stupide qui se déroulait devant lui... Il attendit patiemment qu'Arya se calme et ne redevienne humaine pour avoir des explications. Akura quant à lui était perché sur son épaule et semblait ne pas vouloir le lâcher.

Mizuki : -Maintenant que tu es calmes, peux tu m'expliquer ?
Arya : -Mais tu ne sens pas ?
Mizuki : -Sentir quoi ? Ton odeur désagréable de renarde mal lavée ?
Arya : -Mais non crétin ! Cette sensation qu'on est épié et touché de partout !
Mizuki : -Tu as passé trop de temps dans tes bouquins, je crois qu'on a perdu une partie de ta cervelle....
Akura (intervenant) : -Elle a raison ! Tu ne sens rien du tout ?
Arya : -Ah ! Tu vois que je dis pas de bêtises !
Mizuki : -Je sens rien du tout...
Akura : -C'est la même sensation que quand tu m'épies pendant que je me lave ! On sent ce regard lubrique affamé... c'est dérangeant...
Mizuki : -Qu...QUOI ?!
Arya (scandalisée) : -De quoi ?! Tu es aussi pervers que ça ?! Je te savais dérangé sexuellement parlant mais y'a des limites !
Mizuki : -Mais je....
Akura : -Et encore, je parle pas des fois où il...

La Chouette mit une main sur la bouche du Neko pour le faire taire et soupira. Il toussa dans son poing avant de reprendre sur le sujet qui le dérangeait beaucoup moins...

Mizuki : -C'est quand même étrange cette sensation, ces meurtres bizarre avec ces chrysalides déposés vers les cadavres... Arya, peux tu examiner ces cocons ?
Arya : -Je vais essayé... (partant vers la morgue puis se retournant) Akura, il faudra que tu me parles de ce qu'il fait avec toi, je crois avoir une potion dans mon labo pour calmer la libido...
Akura : -Ça devrait aller merci !
Mizuki : ....


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Mer 15 Avr - 14:02

Kyo et Daélia se promenait tranquille dans les rue de Celestia. Leur tenue un peu atypique attirent l'attention de plusieurs passant, mais cela restait quand même plus discret que s'ils étaient venus sous les traits des Apôtres de Gabriel. Les visages dans la rue avaient les traits tirés, et grande cernes ornaient leur yeux. Apparemment, l'insomnie touchait beaucoup de monde ici...

          Si Kyo avait bien comprit, il semblerait que les victimes meurent dans leur sommeil. Auraient-ils été trop attiré par leur rêve pour y rester coincé? Dans tous les cas, ça les mettait sur la piste des Maras. Cependant, soit ils étaient en groupe soit le Mara devait être extrêmement puissant pour s'attaquer à autant de personne à la fois...

Daélia: Ils sont à croqué les Maras.
Kyo: Dis moi qui tu ne trouves pas mignon.
Yko: J'aimerais bien savoir aussi.

            Alors, en route, ils croisèrent Paradoxe, en femme. Etait-ce ici qu'habitait son ami? Ou la curiosité l'avait piquée lui aussi? Dans tous les cas, il mit en place un sort empêchant qui conque

Ambre: Kyo? C'est toi?
Kyo: Ah! Para... Ambre!
Daélia: Notre petit Chaman préféré!
Ambre: Ah... Ryuki...
Daélia: Pour le moment, ce sera Daélia.
Ambre: Que faites-vous ici?
Kyo: Nous sommes en mission, par rapport au mal sévissant dans cette région.
Daélia: Et je joue sa
Kyo: Soeur!
Yko:Soeur!
Daélia: Humf!
Kyo: Et toi? Que fais-tu ici Ambre?
Ambre: Eh bien je-

          Soudain, elle se retourna, regardant dans tous ses, cherchant une puissance invisible. Pour confirmer les soupçon de son protégé, le Bookman sonda les environs, tout en se faisant discret... Mais rien... Il ne semblait qu'aucune menace ne planait sur eux.... Alors pourquoi la Louve-garou se mettait-elle dans cette état?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Jeu 16 Avr - 0:12

(je vois que monseur est connaisseur, oui et non en fait pour ce rp j'ai fait un savant mélange !)

paradoxe avait une fois de plus sentit l'étrange présence, a en juger par les sifflemant qu'émettait ses vipères elles aussi l'ont sentit. Bizarrement kyo et ryuki semble n'avoir rien remarquer de bizarre et son protecteur lui assura qu'il n'y avais rien ....

Kyo: _Et toi? Que fais-tu ici Ambre?
Ambre: _Eh bien je suis venus avec mirdin ici pour enquêter sur cette histoire de cauchemars  attendez je vais vous le présenter !

il appeler son amis le druide qui était près d'un commerce il s'agisait d'un garçon légerement plus vieux que paradoxe, aux chevaux court et blonds, les yeux bleux cobalte, il était étu d'une toge balnche et possèdait son bateaux druidiques. Il s'agissait d'une branche de chêne orner de runes nordiques et d'oghams. 

Paradoxe : _ je vous présente mirdin un amis de quand j'étudiais a anastasia, mirdin je te présente kyo mon ami et beau frère ainsi que daelia sa soeur.
mirdin : _ enchanté je suis ravis de faire votre connaissance ! vus êtes venus prendre quelques vacances ici ? 
Kyo : _ de même sir mirdin, et oui nous somme venus prendre quelque jours de vacances cela dit cette histoire d’épidémie de cauchemars a piqué notre curiosité ... dis moi ambre tu ne m'avais pas dis que tu avait étudier a anastasia ?
Paradoxe : _ oui ... enfin ce fut de courte duré je préfère pas en parler ...
mirdin : _ il s'est enfuie au bout de quelques mois après avoir libéré les créature magique du labo et mis le feu au bâtiments ... vous voyer le grand incendie d' anastasia ? c'est lié ....
ambre grinçant des dents : _ je te remercie mirdin ....

Le groupe décida de commencer leur enquête comme a leur habitude en examinant es cadavres des victimes 

....

pendant ce temps chez mathaels arya avait les résustats des analyses de chrysalides et papillons 
arya : _ il s'agi de batis : thyatira batis . (oui je sais dans le silence des agneaux c'est des sphinx a tête de morts mais c pas grave ) je suis incapable de vous dire comment elle sont venus icic mais en tout cas je sais d'ou elle viennent : la clairière de ziara .
Akura : - mais cette endroit est inaxesible avec toute les ronces qu'il y a la bas, sans parler que cette endrois est assez lugubre ...avec toute les légendes qu'il y a sur cette endroit ....
Mizuki réfléchissant : _ il me semble que père avait fait construire un batiment la basya quelque jours , mais les travaux ont été abandonné quelque jours après ....


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Sam 18 Avr - 1:44

(Je lute pour pas m'endormir et répondre au Rp, pardonnez mes erreurs s'il y en a)

En effet maintenant qu'Arya le disait, il se souvenait de ce projet de construction dans la clairière de Ziara. Il avait été annulé car les ouvriers étaient apeuré par des phénomènes étranges et inexplicables. Mathaël avait envoyé un soldat 'classique' (pas un apôtre quoi) mais ce dernier n'était toujours pas revenu... Cela faisait beaucoup trop de coïncidence pour être simplement des événements isolés. Le Pupille soupira.

Akura : -On fait quoi du coup ?
Mizuki : -On va faire un tour là-bas.
Akura : -Et bien allons y !
Mizuki : -Facile à dire....
Akura : -Oh, j'avais oublié. Monsieur est tellement habitué à la téléportation qu'il en a oublié qu'il pouvait utilisé ses ailes.
Mizuki : -Raaaaa ça va ! J'ai compris, accroche toi, on y va. Arya, si tu trouve quelque chose, transmets moi l'info s'il-te-plait.
Arya (baissant la tête) : -Je peux venir avec vous... ?
Mizuki : -Pourquoi ? Tu as peur de tombé sur un fantôme d'incube kistuné ? Bouhouuuuuu.... (c'était un mime de fantôme)
Arya (offusquée) : -Finalement je préfère me faire violer que de venir avec toi.
Mizuki : -Mais oui, mais oui...

Il tourna les talons et prit la direction de la sortie. Une fois à l'air libre, il déplia ses ailes et partit droit vers la fameuse clairière. Le voyage dura une petite heure et à peine avaient ils posé le pied au sol qu'un frisson parcouru l'échine d'Akura.

Akura : -C'est encore pire ici cette sensation, fais quelque chose...
Mizuki (ironisant) : -Pour le moment je ne suis qu'un tas de muscles qui sert juste à agiter une vulgaire épée basique.
Akura : -Ah, tu t'es même fait confisquer ton épée elfique ?
Mizuki : -Oui.
Akura : -Enfaîte c'est vraiment tout comme pour un gosse.
Mizuki : -Ferme la où je t'enferme ici et te laisse pour la semaine qui vient.
Akura : -D'accord, d'accord...

Ils s'approchèrent des restes du chantier et vire qu'il ne restait presque plus personne. Seul quelques courageux étaient resté sur place. Ils voulurent les interrogé mais il semblerait que la plupart étaient devenu fous à force de ne pas dormir. Un vieil homme (un vieux c'est toujours mystérieux) qui avait l'air d'avoir encore à peu près toute sa tête accepta de leur parler.

Vieil homme : -Tout part de cette caverne, nous n'aurions pas dû y pénétrer, je le savais...
Mizuki : -Quel caverne ?
Vieil homme : -Nous avons libéré quelque chose de bien plus puissant que nous...
Mizuki : -De quoi parlez vous ?
Vieil Homme : -C'est l'heure du jugement dernier !
Akura : -Il a perdu la tête lui aussi, on ne pourra rien en tirer.
Mizuki : -Je me demande quand même de quelle caverne il parle...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Sam 18 Avr - 9:38

Le petit groupe continuait son avancé à travers la ville. Leur souhait était d'examiner les cadavres des personnes ayant subit ce sortilège. Pour le moment, elle tenait toujours le bras de Kyo, et frottait sa tête contre son épaule. Même s'il disait ne pas être marier, le Bookman allait devoir la supporter comme une petite soeur très affectueuse, voire trop... 

          Cependant son attention fut aussi attirer par ce Mirdin. Pour un druide, il était pas mal... Il s'agissait d'un d'homme, de haute stature, avec de long cheveux châtain, rehaussé d'une couronne de lierre. Ses traits était fins, comme pour tous les elfes... La Succube aurait bien voulut en goûter en petit bout. Toutefois, alors qu'elle s'était rapproché de lui, Kyo la retint, et Paradoxe prévint son ami.

Paradoxe: Je pense qu'il faudrait mieux que tu te méfies de Daélia... Elle n'est pas ce qu'elle semble être.
Daélia: Tu peux dire pour toi! Moi je ne suis qu'une gentille fille.
Kyo, en se raclant la gorge: Haem, haem...
Daélia: Tu ne me crois pas?! Tss...

          Alors, ils arrivèrent enfin devant la morgue, où était entreposé quelque cadavres. Cependant, le groupe se devait d'être prudent. Il ne fallait pas oublier qu'ils étaient en terrain ennemie. Des Apôtre de Mathaël pouvaient roder dans le coin... D'ailleurs, Daélia se demanda si Mirdin connaissait la vérité sur eux...

           Le petit groupe entra à l'intérieur. L'air y était froid, et il semblait que le médecin légiste venait de prendre sa pause. Pour le moment, tout était parfait.

Kyo: Dépêchons-nous de récolter des informations sur ce mal.
Daélia: Je m'occupe de faire le guet. Si quelqu'un arrive je le détournerais.
Yko: Je suis sûr que tu vas y arriver!
Paradoxe: Je n'en doute pas non plus.
Daélia: Mauvaise langue va!

            Elle leur fit alors un signe de la main, et se posta vers l'entrer, prenant une pose lascive. Elle était sûr de détourner toute personne voulant entrer ici...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Dim 19 Avr - 0:27

les apôtres de mathaels étaient arrivé a la clairière de Ziara. Apremière vu l'endroit ne paraissait pas du tout sinistres ... l'endroit baignait dans la lumière et était entourer de chënes d'hêtre et de charmes . Il y avait également des ronces entre les arbres mais c'est dernières était en fleurs et butiner par de nombreux papillons (diurnes ceux la la) et donc n'interferait aucunement avec le tableau enchanteur du lieu. 
Au centre de la clairière se dressait trois énormes pierres. Chacunes était couvertes de runes. 
Après vérification arya pu en déduire qu'il s'agissait de féérique très anciens.

Akura : _ je ne vois aucune caverne dont parlait le viel homme. 
arya : _ peu être s'agissais t'il d'un endroit qu'il a vu en cauchemars.

....

Du coté de paradoxe et des apôtres de Gabriel Kyo a la morgue utilisa sa magie du sang pour voir se que les victimes avait vu. Il ne réussis a obtenir  que le cauchemars dans lesquels ils sont morts. Il pu également extraire les chrysalides et les papillons de nuits ... ses recherches durèrent plusieurs heures. et il commeçeait a se faire tard. 

Paradoxe : _ on devrait peut être commencer a chercher un endroit pour la nuit non ? 
Mirdin : _ Pas la peine ! jevous invite tous chez moi ! 
Paradoxe : _ c'est très gentils mais c'est trop ....
ryuki : _ nous acceptons avec grand plaisir ! 

le groupe alla donc chez mirdin a gakui. En chemin paradoxe pu retrover son aparence originel, heureusment quand il furent en dehors de célestia. 

Paradoxe par télépathie a kyo et daelia : _ donc mirdin sait que je suis devenus un loup garous et en ignore les circonstance, il ignore également vos véritable identité, il ne sais pas non plus que je traine avec les apotres de gabriel .

Une fois arriver a destination mirdin présenta sa famille aux amis de paradoxe, il avait sa femme Alice, une elfe blonde au yeux couleurs cobalte d'une beauté envoutante caractéristique a sa race, sa fille de 9 ans nina, une petite elfes au cheveux roux coiffer avec des couette et de grand yeux malicieux, et son fils de 5 ans haoru brun au yeuxcouleurs améthyste. 

Daelia ne pu s'epecher de relucer alice de haut en bas . Paradoxe joua avec le chackras sexuel de l'incube en guise d'avertisement et lui envoya un message télépathique. 
Paradoxe : _ si tu touche a ne serais-cequ'un seul cheveux d'un des membres de cette famille je peux t'assurer que tu ne pourra plus utiliser ton jouet préféré avant longtemps ! 
L'incube préféra ne pas tester les capaciter du chaman a jouer avec les chackras et se calma donc pour le moment .... 
Daelia : _ pfff rabat joie !

la soiré se déroulait bien et la nuit commençait a étendre son voile nocturne les enfants était partit se coucher pendant que les adultes continuait de parler. 
la conversations fut brusquement interrompus quand le groupe remarqua que tout les animaux du voisinage hurlait a la mort en regardant dans la direction du logement de mirdin comme si il sentait qu'un danger en provenait . Puis seu au tour de paradoxe et de ses deux serpent de laccher des grongnement et des sifflement mais eux regardait en direction de la chambre des enfants. Ils avaient a nouveau ressentit les présence étrange qui en émanait. Puis les cris de détresse se firent entendre. 

Alice : _ ho mon dieux nina , haoru ! il sont en danger ! 

Paradoxe kyo et daelia dégainerent leur armes et fonçèrent dans la direction de la chambre des enfants . La pièce était vérouiller il pouvaient entendre les cris de nina et haoru  ainsi que des bruissement d'aile et des rire de d'enfants, ils défoncèrent donc la porte sans ménagement. Il eurent juste le temsp de voir alice entrainer sous le lit par une force invisible ethaoru qui appelait au secours depuis la porte du placards . 
Ryuki tenta de retenir de retenir la petite fille en vains , celle ci disparus sous le meuble ! l'apotre souleva alors celui-ci mais il n'y avait plus aucune trace de alice. Et quand paradoxe ouvrit le placard horu avait également disparus. kyo remarqua qu'il y avait les même papillons et chrysalide dans la chambre que ceux trouver a la morgue 

...

a nouveau du coté des apôtres de mathaels le trio parcourait l'endroit a la rechrched'autre indices 
quand soudains mizuki eu juste le tend d'entendre des rires d'enfant et des bruissements d'ailes avant d'êtres pris de vertiges. Quand sa tête eu finit de tourné il n'était plus a la clairière de ziara mais dans le palais de mathels enchaîner et a genous face a son paternel.
Mathaels : _  tu m'a énormerment déçu, tu représente a danger pour toute la communauté c'est pourquoi je vais te tuer mizuki

(pour ceux qu'in n'ont pas compris mizuki nage en plein cauchemar, c'est peu être le premier mais tout le monde vas y passer )


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Dim 19 Avr - 10:05

(Tout le monde? Je me demande ce que tu nous réserves... Je suis curieux pour Ryuki =p)

           Kyo, toujours dans son accoutrement de guerrier Tremere, était en train observer les cadavres à la morgue. Ryuki s'occupait de surveiller l'entrer, histoire de ne pas se faire surprendre. Le Bookman se doutait que Mirdin ne soupçonnait pas les fréquentations de Paradoxe. Il resta ainsi le plus calme possible.

           Cependant, pour éviter d'éveiller des doutes, il se mit dans un coin pour utiliser la magie du sang. Si un protecteur de la nature le voyait, il est sûr qu'il le lapiderait sur place... Ainsi, dans un petit récipient il récupéra du sang, prononça une courte incantation, et la surface du liquide écarlate se troubla avant d'offrir des image mouvante aux yeux du Bookman. 

            Il revivait les cauchemars des victimes... Rien de bien bouleversant pour Kyo... Un avait peur que sa femme le quitte, un autre était une paranoïa excessive, etc... Pourtant, L'Apôtre à la chevelure de blé les regarda tous et à sa plus grande surprise, il ne ressentait aucune trace de magie... Pourtant, quelqu'un devait bien être derrière tout cela, toutes ces personnes ne sont pas mortes parce qu'elles ont fait un simple mauvais rêve...

            Cette piste étant inutilisable, Kyo reporta son attention sur les chrysalide et les papillons présents. Il mit du temps à reconnaître l'espèce, si bien que tout le monde commençait à s'ennuyer un peu. Puis soudain, il réalisa qu'il s'agissait de Thyatira batis, aussi appelé la Noctuelle de Batis. Un petit papillon brun, aux ailes tachetés... Ainsi, notre inconnu en dissémine partout. Peut-être est-ce son familier?

             Comme la lune commençait son règne dans le ciel de Black Rose, Paradoxe proposa de cherche une auberge, mais Mirdin les invita gentiment chez lui. Paradoxe et Kyo était quelque peu gêné d'occuper ainsi la maison du Druide, cependant Ryuki en décida autrement, et accepta immédiatement l'invitation.

             Ainsi, le petit groupe suivit l'Elfe. Ils quittèrent Celestia et gagnèrent ainsi Gakui, région à la forêt de Jade... Ils arrivèrent alors devant une modeste chaumière, où habitait toute la famille de Mirdin. En entrant, Kyo salua tout le monde avec respect. Cependant, il se méfiait de l'Incube. Autant de personne inconnu à lui, c'était dangereux... D'ailleurs Paradoxe, redevenu homme, le prévint de ne rien tenter ici. Cet avertissement fit sourire le Bookman tandis que Ryuki semblait un peu vexé. 

               Ils prirent un diner en toute quiétude, puis les enfants partirent au lit. La vue de cette famille au complet fit sourire tendrement et mélancoliquement Kyo. Le Druide invita alors le groupe dans un petit salon. Il voulait en savoir plus sur les amis de Paradoxe, et Yko n'était pas contre apprendre deux ou trois info sur son amant.

Mirdin: Ainsi, vous êtes les amis de Paradoxe.
Kyo: J'ai un profond respect pour lui.
Daélia: Personnellement, je le trouve trop chou!
Kyo: Daélia...
Daélia: Oui?
Mirdin, souriant avec bienveillance: Et vous êtes donc du peuple Tremere?
Kyo, surpris: Vous nous connaissez? Je voila bien surpris... Peu de personnes connaissent notre existence.
Mirdin: Il existe de nombreuse légendes sur un peuple au long cheveux roux, et corps tatoué. D'ailleurs, on dit que ces tatouages ne sont pas anodin.
Kyo: Vos sources sont fiables Sir Mirdin. Ces tatouages nous aident en combat...
Mirdin: Si je puis me permettre, puis-je savoir comment vous vous êtes rencontrer avec mon ami Paradoxe.
Yko: Alors... Euh... On va pas lui dire que c'était dans un mission et qu'a la base il à faillit mourir de notre main...
Kyo: Eh bien... C'est un longue histoire.
Daélia: Très longue même.

          Mais avant que le Bookman ne commence sa phrase, les animaux commencèrent à grogner et des cris se firent entendre de derrière la portes de la chambre des enfants. Nina et Haoru semblaient en danger! Les deux Apôtres bondirent de leur siège, armes à la main. Voyant la porte fermée, Kyo la défonça sans ménagement. Ils virent alors les deux enfants se faire emporter dans les ténèbres. Ryuki alla vers la petite fille, tenta de la rattraper, mais il brassa que de l'air... Qu'en à Kyo, il s’élança vers la porte du placard qui venait de se refermer, mais il n'y trouva que des vêtements, par Haoru.

           Le Bookman regarda alors à terre. Encore ces Thyatira batis. Kyo se maudit intérieurement. Alors qu'ils devaient chasser ce monstre, ils étaient devenu ces proies... Il venait de kidnapper deux enfants sous leur yeux! Toutefois, Kyo tentait de garder la tête froide. Apparemment, ce monstre pouvait avoir ces papillon en familier, mais savait aussi se transporter par l'ombre. Et il y avait peu de personne ayant cette capacité.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Dim 19 Avr - 10:19

(Je suis curieux aussi =3)
 
Ryuki avait attendu pendant des plombes devant la morgue, il avait bien reçut quelques demandes pour faire de l'exercice physique, mais ces coach sportifs n'étaient vraiment pas à son goût. Surtout quand on sait qu'il y avait Kyo, Paradoxe et Mirdin à ses cotés... Alors qu'il rêvassait, il entendit que Mirdin les invitait chez lui. Alors ni une ni deux, Ryuki accepta l'invitation.
 
Sur la route, il avait tenté de se rapprocher du Druide, mais Kyo l'en empêcha. Pourquoi quand il était avec un autre il l'empêchait d'aller le voir, alors que quand ils sont tous les deux il le repousse... Le Bookman était peut être jaloux? (Razz) Pendant qu'il faisait ce constat, il fut contacter télépathiquement par Paradoxe qui les prévenait que Mirdin ne connaissait pas leur véritable identité, ni la manière dont il était devenu un Loup-garou. Autrement, voici les sujets tabou de la soirée et à éviter à tout prit. 
 
Une à Deux heures plus tard, le groupe arriva devant la maison de l'Elfe. Elle ne payait pas de mine, mais ressemblait un vrai petit nid d'amour. L'Incube découvrit alors tout la petite famille de Mirdin. Sa femme semblait tout aussi exquise que lui, quant aux enfants, trop jeune pour lui... Tandis qu'il la regardait, Paradoxe intervint pour l'empêcher de faire la moindre action.
 
Paradoxe : Si tu touche a ne serais-ce qu’à un seul cheveu d'un des membres de cette famille je peux t'assurer que tu ne pourras plus utiliser ton jouet préféré avant longtemps ! 
Daelia : Pfff rabat joie ! Mais cela veux dire que je peux venir te voir alors?
 
Paradoxe préféra ne rien répondre et il repartit. Rien que pour l'ennuyer Ryuki lui envoya un petit baiser... La Diner se passa à la perfection, la soirée aussi, rythmée par les questions de Mirdin, dont les réponses étaient données par Kyo. Paradoxe, lui ne disait pas grand-chose, sans doute pour ne pas se trahir. Dehors, les animaux semblaient nerveux, même les vipères de Paradoxe... Que se passait-il donc ? Soudain, un bruit retentit. Alice reconnut les cris de ses enfants, qui semblaient en danger.
 
Les deux Apôtres partirent en direction de la chambre, Kyo défonça la porte, et ils entrèrent. Ryuki tenta d'aider la petit Nina, mais il ne réussi à l’extraire des ténèbres qui l'engloutissaient. Devant cet échec cuisant, tout ce qu'il put faire, ce fut de frapper le mur juste à coté... Même sous les traits d'une femme, il gardait sa force, si bien qu'il y fit un trou...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Dim 19 Avr - 16:12

(Maintenant on passe au film 'Mama' Razz Arya est resté au palais hein ^^')

Alors qu'ils parcourait la clairière à la recherche d'indice, Mizuki se sentit mal d'un seul coup. Akura s'inquiétait de son état mais la fierté de l'Ange reprenant le dessus, il abandonna. Ses vertiges empirèrent jusqu'à un point où il entendit des bruits d'ailes et des rires d'enfant. Les poils d'Akura se redressèrent, la sensation d'être observé venait d'empirer d'un seul coup...

Mizuki : -Tu entends ces rires d'enfants ?
Akura : -Quels rires ?

Voyant que son amant ne lui répondait pas, Akura se retourna pour voir ce qui lui arrivait. Il le retrouva effondré au sol. Pensant qu'il était mort, il se précipita sur lui et il comprit rapidement qu'il n'était que simplement endormi. Il fut à la fois soulagé et inquiet... Soulagé de le savoir en vie mais inquiet de savoir que quelqu'un était capable de l'endormir par magie aussi rapidement et sans résistance... Il ne se sentit pas en sécurité et chercha du regard un endroit où se cacher. Il vit une étrange caverne dans une petite falaise. Il prit Mizuki sous son épaule et le traîna jusqu'à l'abris. La grotte était déserte et encore bien éclairé. Il déposa délicatement son mari sur le sol et posa une main sur son front. Il était brûlant et son visage exprimait la contrariété. Il se mit à s'agiter donnant de grands coups dans tous les sens.

Akura : -Mais que t'arrives-t-il Mimi... ?

-----------------------------------------------------------------------------------

Pendant ce temps dans le cauchemars de l'Ange...

Sans même comprendre ce qui lui arrivait, Mizuki se retrouva devant Mathaël. L'empereur semblait mécontent et contrarié lui aussi.

Mathaël : -Tu m'as énormement déçu Mizuki. Tu représentes un danger pour toute la communauté c'est pourquoi je dois te tuer.
Mizuki : -Père, ce n'est pas ma faute !
Mathaël : -Tu as encore échoué à cette mission, ce n'était quand même pas difficile de retrouvé des enfants perdus mais pourtant tu as échoué...
Mizuki : -C'est difficile sans mes pouvoirs Père !
Mathaël : -Sans tes pouvoirs ? Tu oses me mentir maintenant ?
Mizuki : -Vous avez scellé vous même mes pouvoirs Père !
Mathaël : -Et Akura, il est peut-être mort tout seul ?
Mizuki (choqué) : -Akura est..... mort ?
Mathaël : -Tu l'as assassiné de tes propres mains ! Ce pauvre Neko qui ne demandait que ton amour. Tu l'as détruit psychologiquement et physiquement, tu ne vaut pas mieux que les apôtres de Gabriel. Assassin.
Mizuki : -C'est faux...
Mathaël : -Menteur, manipulateur. J'aurais dû prendre Izanagi comme pupille à ta place.
Mizuki : -Non...
Mathaël : -Non tu as raison, j'aurais dû te laisser mourir dans la rue au lieu de te recueillir.
MIzuki : -Non...
Mathaël : -Tu ne m'apportes que des problèmes....
Mizuki : -Non !


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Dim 19 Avr - 23:43

(on vas s'amuser  Twisted Evil ... pour mama ce n'est pas fait exprès je n'ai pas vu ce film enfin pour l'instant, je ne le connais que de nom)

Dans la chambre des enfants, le trio fulminait que des enfants disparaissent ainsi sous leur nez, malheureusement il n'en avait pas finis, bien au contraire ....
A peine eu ils le temps de réfléchire que des bruissements d'aile et des rires denfants résonnèrent dans toute la pièce. De plus une myriade de papillons de nuits volèrent autour de la  maison et a l'intérieur même de la pièces. Tous furent  pris de vertiges un court instants avant que ses derniers ne se disipent. 

....

après ses maux de têtes kyo se retrouva dans les apartements de shana. La pupille était couverte de multiple blessures mortelles et agonisait au sol, un peu plus loin dans un coin on pouvait voir le cadavre de paradoxe gissant au sol. Quand au bookman, se tenait au beau milieu de la pièce ses poignard a la main et il était recouvert de sang. 

Shana : _ Kyo pourquoi nous a tu fais sa ? je t'aimais sincèrement 

tous semblais indiquer que c'était l’apôtre le responsable de se carnage. 

....

Du coté de ryuki l'incube se trouvais a présent dans sa maison close favorite, toute les geisha le fuyait sans qu'il ne comprenne Pourquoi jusqu'a se qu'il voye son reflet dans un mirroir. La beauté dont il était si fières s'était volatiliser pour laisser place au visage d'un vieillard dégarnis le visage couvert de rides et de verrus. 

l'une geisha : _ mon dieu faite sortir se monstre !
une autre : _ quel horreur il me répugne !
encore une autre : _ qui pourrait vouloir de lui. 

....

du coté de paradoxe, le chaman se trouvait au centre de mistilla. La jungle ou il vivait était a présent a feux et a sang, il pouvais voir que l'arbre ou vivais miya  a été abattut et était en trein de bruler, lucie uand a elle était en train de perrir avec se foret, et pour finir Yko était également la proie des flammes. 

tandis qu'il était dans ses cauchemards il fut ramener a la réalité par son ami mirdin qui récitais des incantations, se qui eu pour effets de sortir de leur sommeil kyo et ryuki également. 

... 

(et pour finir le meilleur pour la fin jocolor)


Dans la grotte près de la clairière de ziara akura était en train de veiller au chevet de son fiancer, puis il remarqua que plusieurs papillons de nuits virvoltaient tout autour d'eux, le neko eu juste de le temps d'entre également les bruissements d'ailes et les rires avant d'étres également pris de vertiges . 
Le neko était a présent a fantasia en compagnie de sora et mizukie. Le kitsuné etait d'aileurs dans les bras de l'ange gris et le couple s'embrassaient amoureusement puis le pupille jeta un regard a a akura. 

Mizuki : _ ha ! akura tu tombe bien je voulais justement t'annoncer la nouvel ! le te quitte ! 
puis l'ange gris s'agenouilla devant le prince de fantasia et ouvrit un écrin devant lui contenant une alliance argenter en forme de renard 
Sora , veut tu faire moi le plus heureux des hommes en acceptant de m'épouser ? 

(hé oui pas besoins de scene macabre pour un cauchemard, petite précision,mais si mirdin a aider paradoxe kyo et ryuki a sortir de leur sommeil, mizuki et akura peuvent très bein en sortir par eux même)


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koneko
.
.
avatar

Messages : 39
Localisation : Ds ma tête

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Lun 20 Avr - 11:55

je c pas  quoi mettre mdr



koneko se trouvait à mistilla dans le centre pour faire des achats l'homme de la boutique n'en revenait pas qu'il avait tout acheté un homme rentrait au même moment, il s'agissait de son ami Paradoxe le chaman

Paradoxe: hey! comment as-tu tout acheté ?

Koneko: j'ai trouvé un sac de pièces et de diamants abandonné, je l'ai pris.

Paradoxe: tu permet... je crois que ces pieces et diamants sont fausse.... j'en suis meme sûr maintenant, mais le vendeur ne s'en n'est pas rendu compte, je crois que nous devrions partir le plus vite possible des ennuis pourrait arriver.

Justement des gardes arrivaient et les interpellèrent...

tout cela dans le reve de paradoxe bien sur!

ce qui étonnait paradoxe  une fois reveillé c'est que koneko était dans son rêve la où il ne s'y attendais pas c'est que koneko était a côté de lui hors de son rêve aussi ....




Dernière édition par Koneko le Mar 21 Avr - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Mar 21 Avr - 9:39

(Bon sur ce coup, je vais recopier un peu Lovecraft, mais je trouve que ça va bien!)

Tandis que Ryuki, toujours en femme, fulminait contre son impuissance, il fut prit soudainement de vertige, et il tomba alors à la renverse... Lorsqu'il rouvrit les yeux, il était allongé sur un banc, devant l'enseigne de sa maison close préféré. La rue était éclairée par quelque lampadaire, mais elle était complètement vide. La seul marque de présence ici, était la musique provenant du bâtiment derrière l'Incube.

La lumière était allumé à chaque étage, et des éclat de rire, des conversations se faisait entendre. Ryuki décida alors d'y rentrer, voulant lui aussi passer un bon moment en bonne compagnie. Il se releva alors, se dirigea vers la porte et l'ouvrit... Alors, toute les conversations s'arrêtèrent, même la musique fut interrompu. Puis, un maque d'effroi se dessina sur les visages de tous les participants de la soirée...

Pensant que quelque chose se trouvait derrière lui, Ryuki referma la porte. Au premier mouvement qu'il effectua, la foule prit peur, et parti se réfugier dans les pièces avoisinantes. Surpris de ce changement soudain de comportement, l'Incube commença à avancer dans la pièce. En tournant la tête, il vit alors dans l'embrasure d'un porte, un monstre. Il se trouvait dans une pièce semblable à celle où se trouvait l'Apôtre... 

Pensant avoir trouvé l'origine de cette peur, Ryuki prit alors son arme en main, bien décidé à en découdre avec la créature. Elle aussi apparemment, puisqu'elle s'en était équipé aussi... L'Incube s'approcha alors doucement, et le monstre de son coté avançait aussi. C'était le reflet vampirique de la pourriture, des temps disparut et de la désolation; le phantasme, putride et gras d'égoutture, d'une révélation pernicieuse dont la terre pitoyable aurait dû pour toujours masquer l'apparence nue. Ryuki savait que cette chose n'était pas de ce monde, ou n'était plus de ce monde. Et pourtant il pu reconnaître dans sa matière rongée, rognée, où transparaissaient des os, comme un grotesque et ricanant travesti de la forme humaine...

L'Incube continua d'avancer, et lorsqu'il se trouva à quelque dizaine de centimètre du monstre, il tandis la main... Et la créature fit de même... Alors, les mains entrèrent en contact et Ryuki senti conter ses doigts une surface froide et immuable de verre lisse, d'un miroir... L'Apôtre tomba à terre, et senti sa raison se dérober... C'était alors bien lui... cette chose? Alors, derrière lui, lui vint des éclats de voix:

l'une geisha : Mon dieu faite sortir se monstre !
une autre : Quel horreur il me répugne !
encore une autre : Qui pourrait vouloir de lui. 

Ryuki se retourna, vit les trois femmes, il tandis l'une de ses mains en gargouillant quelques mot;

Ryuki: Non! Ce n'est pas moi! Ce n'est pas mon apparence! Ma beauté, rendez moi ma beauté!


Alors qu'il s'apprêtait à en touché une, il se réveilla alors dans la chambre des enfants, haletant et couvert de sueur.

Paradoxe: Bienvenu parmi nous Daélia!
Daélia: Paradoxe, c'est toi? Mais alors...
Paradoxe: C'était un rêve... Tout va bien...

Sans dire un mot de plus, Ryuki reprit peu à peu ses esprit, tentant de remettre en ordre ses souvenirs, ainsi que de distinguer le rêve de la réalité...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Mar 21 Avr - 10:03

(Très bonne lecture! J'adore aussi cet auteur! =3)

            De son coté, Kyo s’évanouit lui aussi. Cependant, lorsqu'il rouvrit les yeux, il se retrouva dans une pièce plongé dans le noir le plus totale. Au dehors, on pouvait entendre la pluie que faisait rage... Où pouvait-il bien être? De plus, une horrible arriva à ces narines... C'était un mélange de sang et de mort... Il sonda la pièce et remarqua une faible aura familière... Shana était ici!

            Prenant compte de cet vérité, Kyo malgré l’obscurité, rechercha de ses yeux sa bien aimée. Alors, un éclaire se produisit, qui illumina un coup la pièce. Le temps d'une seconde, Kyo crut voir du sang recouvrir entièrement le sol... Il commença à avancer, et glissa. Il tomba alors à terre, et fut accueilli par un sol dur et froid, recouvert d'un liquide froid...

           Un nouvel éclair apparut alors, et le Bookman put voir ses mains enduites de sang. Que s'était-il donc passé ici? Et quel était donc ce poignard qu'il tenait dans les mains? Au loin, et pourtant si proche de lui, il entendit une faible respiration. Pour enfin mettre la lumière sur cette affaire Kyo alluma les lumières du lieux grâce à sa magie.

           La sanglante vérité lui fut alors dévoilé... Il se trouvait dans les appartements de Shana. Un miroir se trouvait dans un coin de la pièce et Kyo se vit. Malgré le sang qui ornait son visage, il paraissait un peu plus vieux. En quelle année était-il? Alors, il baissa les yeux, et il vit en premier le cadavre de Paradoxe. Voyant cela, Kyo couru, tout en tentant de ne pas glisser, vers lui pour lui apporter les premiers secours... Mais il était déjà trop tard. Son corps avait été poignardé de nombreuse fois... Et aucune marque défensive. Il avait eut confiance en son tueur.

Shana: Kyo...

           A ce mot, L'Apôtre se retourna vivement, et vit alors la Pupille, allongé sur le sol, dans une marre de sang. Elle avait été blesser mortellement de plusieurs coup de couteau, et tenait dans ses bras fermement un poupon.

Shana: Kyo pourquoi nous a tu fais sa? Je t'aimais sincèrement.
Kyo: Princesse! Non!

         Le Bookman se releva, tant bien que mal, lâcha sa dague qui semblait l'arme qui avait servit à commettre ses atrocités, et arriva au niveau de la Vampire. Il la pris dans ses bras, et la serra fort contre lui.

Shana: Pourquoi? Kyo? Nous qui allions pouvoir former une famille...

         Alors que la Pupille rendit son dernier soupir, ses bras se détendirent, laissant apparaître un bébé, qui lui aussi ne respirait plus. Alors Kyo se releva et recula jusqu'à un mur avoisinant. Était-ce la vérité? Non... Il n'avait pas pu faire ça? Pourtant qui d'autre? Il était le seul dans la pièce, couvert du sang de ses proches! Et n'était-ce pas lui qui tenait l'arme?

          N'y tenant plus, Kyo marcha telle un zombi vers la dague ensanglantée, la prit à pleine main, et la mit sous sa gorge.

Kyo: Si je suis réellement instigateur de tout ça, autant mourir, je suis prêt à recevoir ma peine, même si je dois bruler en Enfer pour l'éternité!

          Il voulut plonger sa dague dans son cou, mais une force invisible le retenait. Pourtant il y mettait toutes ses forces... Soudainement, il rouvrit les yeux. Il vit Mirdin en train de continuer ses incantation pendant que Paradoxe le retenait le Bookman... Pendant son sommeil, Kyo avait prit une dague qui se trouvait sous sa gorge...

          Le Bookman avait les yeux écarquillé, tentant de comprendre ce qui venait de se passer, tandis que Paradoxe lui retirait l'arme de la main... Koneko, lui, était à ses cotés. Il lui prodiguait des paroles rassurantes afin de faire revenir le Bookman dans la réalité.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Mar 21 Avr - 23:55

Mirdin grâce a ses incantations pu sauver paradoxe et ses amis de leur cauchemars, et de justesse concernant kyo.
Il y avais aussi koneko qui est arrivé la on ne sait comment .... Il était d'ailleurs en train de procurer des paroles rassurante a ryuki, tandis que paradoxe aidait le bookman a retrouver ses esprits. Tous semblait traumatiser par cette expérience ... 

Mirdin quand a lui était retourné réconforter sa alice qui était inconsolable de la perte des ses enfants. 

Paradoxe : _ je suis désolé on a rien pu faire !
Mirdin qui faisait preuve de beaucoup de calme : _ ce n'estpas de votre faute, personne n'aurait rien pu faire 
Paradoxe : _ au moins maintenant on sait que les cauchemars et les enfants qui disparaissent ont a liens ....
Ryuki qui avais mal digérer sa défaite se redressa d'un seul coup : _ Nous retrouverons vos enfants je vous le promets et nous feront pailler au responsable de tout sa ! 
La nuits étai déja bien netamer et il était temps de retourner se coucher, Paradoxe et Mirdin fabriquère tout deux des attrapes-rêves pour éviter que de nouveau cauchemars. Personne ne pu vraiment refermer l'oeil de peur d'être a nouvau confronter aux vision d'horreurs .

Le lendemains kyo daelia koneko et paradoxe retournèrent a celestia, Ils étaient décider a mettre fin a toute cette histoire. pendant qu'il était en pleine discutions ils furent extirper de leurs penser par de cris 

???? : _ Espèce sale petite vermine ! tu vas voir se qu'il en coute de me voler !

au coin de le rue on pouvait voir un marchant de forte carrure ayant une attitude menaçante au près d'un enfants. A en juger par les vêtements de ce dernier, il devait être orphelin et mendiant.
Apparement il aurait voler une pomme sur une étable


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Jeu 23 Avr - 19:36

Mizuki se débattait dans son rêve contre son Père adoptif. Il plaidait d'abord son innocence puis devait maintenant se défendre physiquement, ce qui n'était pas chose facile... Alors qu'il était prêt à craquer mentalement et se laisser tuer, il remarqua deux petits détails qui attirèrent son attention. La tenue de Mathaël n'était comme d'habitude, les décorations étaient rouges au lieu d'être bleus. Sa magie était également revenue et il n'avait pas souvenir de l'avoir récupéré. Il s'arrêta et sourit.

Mathaël : -Qu'est-ce qui te fait sourire ? Tu vas mourir et tu rigoles ? Ta folie n'a donc aucune limite.
Mizuki : -Vous n'êtes pas Père. Ce n'est qu'une illusion.
Mathaël : -Tu es fou mon pauvre.
Mizuki : -Non c'est vrai... Ce n'est pas une illusion mais un rêve, ou plutôt un cauchemars.
Mathaël : -Pauvre fou.

L'empereur fondit sur l'Ange, son bâton en avant, visant le cœur. Le pupille quant à lui ne bougea pas et attendit. Quand son adversaire fut à portée, il s'en saisit et le balança au loin contre un mur avec une facilité déconcertante. 'Mathaël' toussa et cracha du sang qu'il s'essuya du coin de sa manche.

Mizuki : -Ce qui est merveilleux quand on sait que l'on rêve, c'est que l'on peut contrôler l'intégralité du monde onirique... Tout est dans ma tête, je suis le maître incontesté et incontestable de ce monde. Merci Liminir pour cet enseignement.
Mathaël : -Tu as beau savoir ça, tu ne peux pas en sortir aussi aisément.
Mizuki : -Bien sûr que si.

Il ouvrit la main et une petit dague apparut dans le creux de celle ci. Il s'en saisit à pleine main et se la planta droit dans le cœur. La douleur était bien réelle mais il n'en subira aucun dégâts dans le monde physique. Il se réveilla en sursaut et en sueur et reprit son souffle.

Mizuki : -Penser m'avoir avec une illusion aussi mal faite.... Rendre mes pouvoirs et ne pas copier correctement Père... Pathétique.

Il voulu se lever mais sentit un poids sur ses jambes. Il vit que c'était Akura qui était lui aussi endormi et semblait torturé par un cauchemars tout aussi terrible. Il pleurait à chaude larme tout en dormant, ce qui serra le cœur du Gris. Il posa une main sur son front et ferma les yeux. Il infiltra son esprit dans le sien pour l'en sortir au plus vite.
Quelle ne fut pas sa surprise quand il vit que la plus grande peur d'Akura était d'être délaissé une fois de plus... Il fut également choqué en voyant sa jalousie enfouie pour Sora... Il n'attendit pas plus longtemps et se matérialisa devant son amant qui assistait en larme à la scène de demande en mariage.

Mizuki : -Mais bon dieu reprends toi !
Akura (le repoussant) : -Va-t-en ! Va avec Sora et fiche moi la paix ! Menteur, hypocrite !
Mizuki : -Calme toi Aku, ce n'est qu'un cauchemars, je suis le véritable Mizuki et je ne te quitterai pas. Tu es sous l'emprise d'un sortilège, fais moi confiance et écoute moi.
Akura : -Tu mens encore une fois ! Tu vas me faire passer pour fou et t'en aller avec ce maudit renard !

L'Ange comprit que ça n'allait pas être aussi facile que pour lui.

Mizuki : -Au diable les négociations...

Il prit le Neko dans ses bras et utilisa sa force mentale pour les tirer tous les deux de son esprit. Il eut beaucoup de mal à y arriver à cause de la tristesse qu'éprouvait le Chat dans son cauchemars mais il finit par réussir à l'y extirper. Il rouvrit les yeux et attendit que son amant fasse de même.
Quelques secondes plus tard, Akura reprit connaissance et balaya du regard la grotte. Quand ses yeux passèrent devant Mizuki, il se mit à pleurer et sauta dans ses bras.

Mizuki : -Calme toi, ce n'était qu'un mauvais rêve...
Akura : -Je croyais t'avoir perdu une seconde fois...
Mizuki : -Je sais, je sais... Mais je t'abandonnerai jamais... Je t'ai juré sur ma vie de ne plus te laisser seul, tu le sais bien...
Akura : -Ça semblait tellement réel...
Mizuki : -Je sais...

Il voulut repousser un peu le Neko de lui pour le regarder dans les yeux mais il sentit les griffes s'enfoncer dans son dos.

Akura : -Non ! Laisse moi sentir encore un peu ta chaleur et ton odeur...
Mizuki : -Comme tu veux

Il soupira et attendit que le Neko se calme. En tout cas cette mission allait encore être fatigante...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Ven 24 Avr - 18:54

Bien que le groupe possédait des charmes pour éviter les cauchemars plus que réaliste, ils ne fermèrent pas l'oeil de la nuit. Le Bookman, de son coté, ressassait encore leur défaite. Comme avait-il pu se laisser avoir comme ça?! Il se remémorait toute la soirée... Il le fit plusieurs fois et arriva à la même conclusion à chaque fois, il n'avait ressentit la présence de personne... Cependant, il semblerait que les animaux, où les personnes en lien étroit avec eux puisse percevoir cette menace... Quel était donc cette chose? Yko, de son coté continuait à fulminer sur le fait d'avoir été ainsi

          Kyo était plongé dans ses pensées, et le soleil commençait à étendre ses rayons lumineux sur Black Rose... Paradoxe vint enfin le chercher. Le Bookman sursauta à son approche, mais se décida à sortir pour de nouveau enquêter sur ce mystère. Il reprit son apparence de guerrier Tremere, au long cheveux roux, et au tatouage sur les bras et la joue gauche. Ryuki avait fait de même, permettant que les Apôtres puissent garder leur identité secrète...

         Ainsi, le groupe composé de Paradoxe, Koneko, Ryuki et de Kyo sortir de la petite chaumière et commencèrent à gagner la ville de Celestia. En cour de route, Yko reprit le contrôle du corps. Il en avait marre de rester au second plan, et avait besoin d'action. Cependant, avant de refaire surface, il avait dû écouter le laïus de son frère sur le fait de rester discret. Mais pourquoi donc le faire? S'il avait voulu passer inaperçu, il aurait pas prit cette apparence. Du coup, Yko écouta son frère d'une oreille distraite...

         Toutefois, il lança sur l'ensemble du groupe un sort dissimulant les auras. Il n'avait pas besoin de tomber sur les chiens de gardes de Mathaël... Ils arrivèrent enfin dans la ville divine. Le soleil était haut dans le ciel, et aucune trace de nuage au alentour. Cela semblait le Paradis sur terre... Enfin, sans compter les enlèvements et les cauchemars...

Daélia: Il y a trop de lumière...
Yko: Ne fait pas l'enfant.
Daélia: Oh, tu ne vas pas toi aussi me repousser! 

           Pour accompagner les mots à la parole, l'Incube, sous sa forme féminine, appuya sa poitrine voluptueuse contre le torse du Bookman.

Yko, avec un sourire moqueur: Désolé... Mais je ne couche pas avec ma soeur.
Daélia: Au diable, cette couverture! En plus, tu ne sais pas ce qui est bon...
Paradoxe: Je ne vous dérange pas, ça va?!
Daélia: Vous êtes tous méchant!

           Après avoir dit cela, Daélia reporta son attention sur Koneko. Elle prit d'ailleurs le bras du jeune Vampire pour se faire accompagner... Alors, une dispute retentit au loin. La curiosité piqué au vif, Yko décida de s'approcher, et vit alors un enfant, vêtue de guêtres, en train de tenir tête à un marchant. En prenant la conversation en cour de route, l'Apôtre comprit que l'enfant aurait dérobé une pomme au marchant:

Yko: Il l'aurait fait plus discrètement, il ne se serait pas fait prendre!
Kyo: Tu vas pas le laisser là.
Yko: Pourquoi je l'aiderais?
Kyo: Vois la une occasion de soustraire un malfaiteur à la justice de Mathaël...
Yko: Malfaiteur... Malfaiteur... C'est vite dit...
Kyo: C'est peut être un malfaiteur en puissance?
Yko: C'est bon, j'y vais! Sinon tu vas me bassiner avec ça!

            L'Apôtre à la chevelure de blé parti du groupe de spectateur, et envoya une pièce au marchant. Il lui fit d'ailleurs clairement comprendre qu'il n'aurait que ça, et qu'il ferait mieux de laisser le gosse... Le commerçant, voyant une personne d'un peuple dont les coutumes étaient décriées et inconnues, ne demanda pas son reste et parti.

             Le reste du groupe revint alors, et Daélia arborait un large sourire:

Daélia: On joue le samaritain? 
Yko: On voit pas que c'est toi qui subit Kyo 24h/24h.
Daélia: Si seulement.
Kyo: Hop hop hop! Suffit vous deux!


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Dim 26 Avr - 0:05

de retour a la ville paradoxe avais lui aussi repris son apparence féminine pour ne pas être reconnus, au meme titre que ryuki qui prennait un malin plaisir a draguer ouvertement kyo. Alors que la situation risquait de se terminer en crepage de chignon, yko revint d'ailleurs en bon samaritains qui a sauver un enfants d'une correction sévère d'un marchand.  
Pendant que le guerrier tremere se faisait chambré par sa sœur, ambres,elle, intriquer alla a la rencontre du petit garçon qui l’intriguais . C'était un enfants humains, il semblait avoir environ 7 ans, les cheveux châtains foncé, couleurs bois et les yeux mélange vert et marron. malgré son aspect pittoresque cette enfant respirait la gaieté et la joie de vivre. 

ambre : _comment t'appel tu ? 
izumo : _ izumo monsieurs paradoxe. 
ambre surpris : _ comment connais tu mon nom ? 
izumi : _ se sont mes amis qui me l'ont dis 
ambre : _ de quel amis tu parle ? 

Durant la conversation, le loup garous et ses vipères sentir a nouveau l'étrange, les reptiles sfflais égalment d'une façon particulièrement agressive. Le groupe pu voir le marchant d'avant pris de vertige, devenir pale et commençant a voir des nausé, un passant eu a peine le temps de lui demander si il allait bien, que le commeçant se vit a vomir des papillons de nuits. 
Tandis que les habitant de célestias étaient effrayer, izumo lui, semblai être amuser par le spectacle. 

....

du coté de mizuki et akura, le neko après s'ètre enfin calmer lacha son amants. 

Akura : _ tu sais mimi, je commence a pensé que se ne sont pas des maras les responsable de tout sa ! 
Mizuki : pourquoi sa ? 

le neko ne répondit et retourna près des trois pierres, il recopia les runes qui y était graver et demanda a son amants de les ramener a la bibliothèque pour faire des recherches sur ses symboles.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Dim 26 Avr - 8:57

Avant de partir, Ryuki avait revêtu son apparence féminine avant de repartir pour Celestia. Kyo avait fait de même, et était redevenu un guerrier Tremere, tous ces tatouages et sa couleur de cheveux le rendait absolument craquant... L'Incube n'allait pas s'ennuyer... En chemin, le Bookman laissa sa place à son frère.

           En ville, le soleil brillait, et aucune trace de nuage à l'horizon... C'était vraiment trop lumineux ici! L'Apôtre à la chevelure d'ébène, lui, préférait ses terres natales... Il y avait vraiment que les Anges qui pouvaient supporter ce temps. Tandis qu'il se plaint auprès de ses compagnons, il se fit une nouvelle repousser par son Bookman préféré... Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude! Du coup, Daélia reporta toute son attention, et son affection sur le jeune Vampire qui les accompagnait. L'Incube avait rencontré Koneko lors d'une précédente mission, mais n'avait pas pu faire plus ample connaissance...

           Alors, des éclats de voix se firent entendre... Yko parti voir de quoi il en retournait, et revint avec un enfant d'environ 7 ans à ses cotés. Daélia ne se fit pas prier pour taquiner l'Apôtre... Il voulait jouer au sauveur maintenant? Le métier s'assassin le lassait? Qu'importe, si cela permettait à L'Incube de l'embêter.

            Paradoxe, de son coté, était aller parler au jeune garçon. Une expression de surprise parvint sur le visage du Loup-garou, avant que ses fidèles vipères ne commence à siffler. Cela rappela à Daélia la nuit précédente avant l'attaque... Ça allait encore recommencer? Soudain, le marchant qui était prêt à réprimander le mioche, vomis des papillons. Le seul qui ne semblait aucunement inquiet était le petit garçon . Au contraire, il arborait un sourire moqueur, voir joyeux...

           Daélia fronça les sourcils et regarda Yko. Ils acquiescèrent tous les deux, et se mirent sur leur garde. Le Bookman était prêt à utiliser sa magie du sang, tandis que L'Incube s'apprêtait à l'invoquer sa fidèle épée Mystra. Cet enfant était peut-être la clé du problème...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Lun 27 Avr - 0:05

Juste après le spectacle les deux apôtres se mirent directement en garde près a attaquer l'enfants, contre toute attentes, paradoxe s'interposa il avait senti a nouveau la présence agressive, mais elle n'émanait pas d'izumo, cependant quand le chaman eu enfin convaincu ses compagnons de baisser leurs armes la présence se dissipa. Apparemment l'enfant était lié au phénomène mais le tuer serais une grave erreur .... si on tentait de lui faire du mal on risquait de subir le même sors que le marchand ou même que les autres villageois morts auparavant. 

Paradoxe : _ je crois je commence a comprendre se qui se passe, kyo est ce que tu peux aller chercher a la bibliothèque chercher les archives de partout dans black rose, nous on vas retourner chez mirdin. 
kyo ; _hors de question que je te laisse seul avec cette enfants 
paradoxe : _ ne t'inquiète pas je ne suis pas seul, il y a koneko avec moi, ainsi que daelia
kyo : _ c'est bien se qui m'inquiete ...


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Lun 27 Avr - 9:28

Alors qu'Yko se tenait prêt à intervenir, Paradoxe s'interposa entre lui et l'enfant. D'après lui, ce garçon avait un rapport avec les événements, mais s'en prendre à lui aurait eut des répercutions sur eux. Le Bookman baissa sa garde, et écouta attentivement ce que proposait son Homme. Pendant que lui retournait chez Mirdin avec le garçonnet, Koneko et Ryuki, l'Apôtre à la chevelure de blé devrait aller à la bibliothèque la plus proche pour chercher les archives de Black Rose.

            Bien que l'idée de laisser seul le Loup-garou avec un Incube, et un enfant pour le moins étrange, n'enchantait pas Yko, il dû cependant s'y résoudre... Il laissa donc partir ses compagnons, et lui partit dans une ruelle adjacente. Il vérifia que personne ne le regardait, et se téléporta à la bibliothèque de Solar. Il savait que celle-ci possédait le plus d'archive sur Black Rose...

            Toutefois, Paradoxe n'avait pas préciser la période qu'il cherchait, indiquant seulement, " les archives de partout dans black rose"... Autrement dit, il s'agissait de toute la bibliothèque. Il commença à chercher des événements en lien avec ceux se passant actuellement, et en trouva plusieurs. Pour éviter de tout porter, il créa un portail de sang, menant ses livres dans une dimension servant d'inventaire...

             En repartant, Yko fut intercepter par des gardes qui ne l'avaient pas reconnu. Il leur montra sa puissance, et reparti alors. Toujours sous son apparence de guerrier Tremere, Yko se téléporta au abord de la maison de Mirdin, et avança dans sa direction d'un pas rapide.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   Lun 27 Avr - 9:35

L'élan de Ryuki fut arrêter par Paradoxe. Alors qu'il tenait Mystra dans sa main, le Chaman s'était intercepter pour stopper tout attaque venant des deux Apôtres. D'après lui, gamin avait un lien avec ses phénomènes, mais n'en n'était pour autant pas complètement la solution. S'en prendre à lui aurait pu mettre en échec toute la mission...

          L'incube révoqua son arme et écouta attentivement  
Paradoxe. Pendant qu'Yko cherchait les archives de Black Rose, le reste du groupe retournait chez Mirdin. Après que l'inquiétude du Bookman soit calmer, ils partirent alors. Cette inquiétude fit rigolé l'Apôtre, qu'aurait'il pu faire hein? Ils étaient trois, et c'était certes un bon nombre, mais quand même... C'est mieux quand ils sont quatre... Daélia, se trouvait toujours au bras de Koneko, mais ne relâchait pas son attention. Il était hors de question de se faire surprendre par le gosse...

           Ils prirent alors la route pour Gakui. Il traversèrent alors une petite forêt, et arrivèrent alors devant la chaumière de Mirdin. Paradoxe, lui, se trouvait à coté d'Izumo. L'Incube n'avait aucune confiance en l'enfant, et interviendrait au moindre signe suspect...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Les enfants volés   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Les enfants volés
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [terminé] Un moment volé au temps. feat Tobias
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum
» Qui a volé l'orange du marchand ? [ Fini ]
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Cristal :: Celestia.-
Sauter vers: