Partagez | 
 

 La fête sacrée de la paix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: La fête sacrée de la paix. Mer 8 Juil - 14:35

En cette journée mystérieuse une sorte de guerre se profilait à l'horizon, on pouvait sentir l'odeur du sang s'incruster dans les narines et le sol se teinter d'un liquide rouge. C'était le jour saint celui qui montre la fin de la semaine et tous les apôtres furent convoqués devant leurs maîtres respectif. Mais ce qui fut très bizarre c'est que même les proches des apôtres furent convoqués cependant personne ne soupçonna ce qui arrive par la suite. Chacun des apôtres se réveilla avec un autre apôtre d'un camp ennemi, ils ne se rappelaient pas trop de ce qu'il s'était passé après avoir rejoins leurs maîtres. Les pupilles se retrouvèrent ensembles avec bizarrement un autre invité, Okita. Mahodja se retrouva avec Hanna et Raytoku. Miyabi se retrouva avec Saito et Paradoxe. Miki se retrouva avec Izanami et Etincelle. Niki était avec Izanagi. Kyo était avec Arya et Ryuki avec Liminir. On ne savait pas ce qui était arrivé à Gabriel et Mathael.  C'est ainsi que commença le matin du premier jour de la semaine. 

La pupille se réveilla en première après s'être tournée dans le lit et enlacée sans le faire exprès le pupille de Mathael et elle se retourna sans avoir compris qu'il s'agissait de lui mais elle se rendit compte que Okita était de l'autre côté plus endormi que jamais, elle se redressa d'un coup en regardant devant elle puis remarqua qu'elle était dans un lit double avec Mizuki d'une part et Okita de l'autre et elle était au milieu des deux idiots c'est alors qu'elle cria: Mais c'est quoi de bordel!!!!?

La jeune femme à la chevelure saphir était habillé d'une nuisette opaque et violette qu'elle n'avait jamais vu avant mais aussi d'un bracelet violet. 

Shana tirant sur le bracelet: C'est quoi ça?.... 

C'est alors qu'une grosse décharge électrique réveilla pour de bon la pupille mais aussi la chouette et le dragon. 

Okita gueulant comme un putois: Mais qu'est-ce qui se passe bordel!!? 

Mizuki se leva d'un coup du lit la tête à moitié endormi, il prit une dague dans sa main puis la pointa vers Shana et Okita: Qu'est-ce que vous m'avez fait? Pourquoi vous êtes habillés de la sorte ? 

Okita lui ne portait qu'un boxer avec des petits dragons roses et chibi dessus et Mizuki était nu en dessous d'un peignoir blanc. 

Shana se levant puis attrapant un lettre ou il était marqué "à l'attention de Shana et Okita" alors elle lut la lettre puis regarda Okita d'un air triste: Nous somme maudit.... Gabriel nous dit que nous allons devoir rester ensemble pendant une semaine puisqu'il s'agit de la fête sacré de la paix et que même lui il ne peut rien contre ça... On ne devra pas faire couler une seule goutte de sang sinon on sera maudit, s'insulter, essayer d'enlever ces bracelets, se séparer trop loin les uns de autres sinon on recevra des décharges électriques..... Bref on doit faire la paix pendant une semaine.... et Gabriel nous souhaite bonne chance... 

La pupille tomba à genoux au sol en lâchant un gros soupir: Qu'est-ce qu'on a bien pu faire de mal? .... 

ps: Personne ne peut enlever le bracelet.


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Mer 8 Juil - 22:49

Miki dormait (comme à son habitude) très profondément, un filet de bave dégoulinait même de ses lèvres et elle serrait entre ses bras sa peluche de lapin rose. Dans son sommeil, son oreille droite s'agita dans un petit coup de vent faisant un petit son avec sa boucle d'oreille grelot. 
Elle mit un temps avant de comprendre que quelqu'un lui parlait... où plutôt lui hurlait dessus... Ses yeux s'ouvrirent lentement, apercevant une silhouette bouger devant elle vivement. 
Lorsqu'elle eut enfin la conscience éveillée, sa surprise fut immense lorsqu'elle découvrit Izanami, furieuse l'engueuler. 

Izanami: Qu'est-ce que c'est que ça?! Qui m'as emmené ici avec cette sale petite morveuse?! Réveille-toi minus, tu vas me dire gentiment ce qui se passe!! 

La petite elfe noire se redressa, regardant autour d'elle. Elle était dans son pyjama rose, emmitouflée façon tatou dans les draps d'un lit. Près d'elles, un jeune homme aux ailes d'elfes se grattait le menton, gêné de cette situation également. 
Cependant la jeune hybride ignorait le danger de réveiller Miki aussi tôt, surtout avec des hurlements... 
La fillette se leva dans un bond et donna un coups de poing à la joue gauche d'Izanami, la faisant reculer par la surprise et la force du coup. 

Izanami *encore plus remontée*: Mais ça va pas non?? T'es encore plus casse-couille le matin hein?! 
Miki *triomphante*: Hé hé hé...

Aussitôt la blondinette reçu de plein fouet une puissante décharge électrique dans la main qu'elle avait utilisé pour l'hybride. Elle s'en retrouva cramée et ébahie. 

Miki: C'est quoi ce bordel...? J'ai même plus le droit de te taper maintenant? 
Etincelle: C'est ce bracelet qui t'empêche de faire du mal aux apôtres du bien, et aux autres également. 

Le jeune homme fée pointa du doigt son bracelet à la jeune femme et la petite fille qui se mirent à y jeter un oeil. Il sortit une lettre de sa poche et en expliqua le contenu. 

Etincelle: Et donc, nous devons cohabiter ensemble pour une semaine sans nous battre...

Izanami et Miki eurent la bouche grande ouverte puis se regardèrent, médusées. 

Miki et Izanami: ....PLUTOT CREVER QUE D'ETRE SYMPA AVEC TOI!!! 
Etincelle *se massant le front*: Ah là là, ça ne va pas être simple... 
Miki: Vieille morue!
Izanami: Playmobil! 
Miki: Pucelle!
Izanami: Planche à pain!

Les deux ennemies étaient droites comme des piquets s'insultant de tout les noms, en face à face. Le pauvre Etincelle avait déjà mal au crâne.


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Jeu 9 Juil - 0:34

Paradoxe dormait tranquillement dans les bras de son bookman adorer. Enfin tout du moins c'est ce qu'il pensait ... comme a son habitude surtout durant la chaleur qui règne ses temps-ci il dormait en tenus d'Adam enlaçant sont bien aimé . Son bien aimé ....Alors que le loup garou avait toujours les yeux fermé, il sentit quelque petite détails inhabituel. Le premier fu que Yko avait une odeur pour le moins inhabituel. Il sentait le mara. 

Paradoxe n'en tenus pas compte il pas compte il pensait qu'a force de traîner avec myabi il est normal qu'il est quelques résidus de son odeur ... ensuite il sentit une présence derrière lui. Cette fois le chaman pensait qu'il s'agissait de son esprit qui lui jouait un tour ... non ce qui le réveilla c'est qu'en lui caressant les cheveux il remarqua que ceux-ci était court.  

La Pardoxe ouvrit les yeux d'un coup et vit avec surpris, Miyabi dans ces bras. il vit également saito  derrière lui? La le loup bondit hors du lit comme une torpille, alors qu'il aurait du retomber de l'autre coté de la pièce une force invisible le tira par le poignet pour le faire retomber au pied du lit. Il remarqua alors un bracelet noir qu'il n'avait jamais vu. 

Alors qu'il baignait dans l'incompréhension la plus total il vit une enveloppe sur la table de chevet dont il se saisit et la lu avec attention. Au fur et a mesure qu'il prenait connaissance des explication de gabriel et mathael sont visage se décomposa . 

Paradoxe : _ Je vais devoir jouer les arbitres entre deux apôtre ? mais je vais me faire Pulvériser !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku..
avatar
Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Jeu 9 Juil - 13:41

La lueur du jour fit ouvrir les yeux de l'ange déchu. A peine eut-il le temps de se réveiller qu'une présence non inconnue lui sauta dessus. A cause la lumière flamboyante, il ne vit pas bien qui était cette personne, juste une ombre ayant des formes plutôt voluptueuses. 
Il réussit enfin à distinguer l'individu et constata que c'était Mahojda, à califourchon sur lui, de ses grands yeux rubis, elle le fixait.
Mahodja: Je ne sais pas pourquoi nous nous retrouvons ensemble dans le même lit mais cela me convient.

Raytöku remarqua autre chose: leurs tenues, la sienne était semblable à un Dieu grec (donc peu habillé) et celle de sa partenaire était une nuisette en dentelle rouge, suffisamment transparente pour que le jeune homme puisse admirer ses belles formes. 
Soudain, un bruit cassa l'ambiance...
Raytöku: Ouf!
Une autre personne se trouvait là, une femme.
Mahodja analysa l'être, sans quitter le contact de l'ange: Tiens? C'est Hanna!
D'une brutalité incomparable, elle lui tapota l'épaule pour le réveiller, Hanna ouvra les yeux et lui sauta dessus, les deux femmes se retrouvèrent au sol. Hanna dominant la Succube. 
Hanna: Qu'est-ce que tu fous là toi?! *Puis elle se tourna vers Raytöku* Et toi, t'es qui?
Mahojda *souriante*: Laisse-le, c'est un ami de Ryuki. Peux-tu ôter tes salles pattes de moi?
Hanna: Dis-moi avant pourquoi nous nous retrouvons dans le même pieux?! *Elle remarqua le bracelet à son poignet et essaya de l'enlever, seulement elle ne put le faire* Et c'est quoi ça ?! 

Raytöku engagea une conversation: Dites, quand vous aurez fini de vous bagarrer, on pourrait peut-être lire ce qu'il y a écrit dans cette lettre. 
Les deux individus cessèrent leurs chamailleries et se dirigèrent vers le jeune homme.

Après une lecture attentive, il se regardèrent sans dire le moindre mot.
Hanna prit la parole: Bon. J'imagine que nous n'avons pas le choix.
Mahodja: Je ne comprends pas pourquoi je me retrouve avec toi! Encore Raytöku, ça ne me dérange pas.... Mais toi!
Hanna: Je suis aussi ravie que toi!
Raytöku *haussant la voix*: C'est fini ce bordel !
Hanna et Mahodja *prenant des voix d'enfants*: Pardon...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MizukiPP
avatar
Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Jeu 9 Juil - 17:37

(Hanna est une noble dame de la cours de Mathaël [et éventuellement sa future femme] donc son langage est un peu plus soutenue, essaie d'y faire attention)

Le réveil de la Chouette avait été des plus mouvementé. Sans savoir comment ni pourquoi il s'était endormi d'un seul coup avant de se réveillé à côté de la pupille du mal et d'Okita. Sans plus attendre, ses réflexes se mirent en route et il pointa une dague sur Okita et Shana, prêt à mettre fin à leur jour au moindre mouvement suspect. Quand il fut calmer à son tour par une décharge et que la Vampire lut le message, il se détendit un peu et soupira.

Mizuki : -Manquait plus que je me retrouve encore enfermé avec vous avec en plus comme consigne de cohabiter sans signe d'hostilité...
Shana : -Parce que tu crois que ça nous enchante aussi ?
Mizuki : -Déjà plus que moi... Saleté de sangsue...

Il se reprit aussitôt une décharge qui le cloua au sol

Mizuki : -Parce que même ça je peux pas le dire ?! C'est n'importe quoi !
Shana (pouffant de rire) : -Ca t'apprendra le pigeon !

Elle se prit à son tour une décharge ce qui fit sourire Mizuki.

Mizuki : -L'arroseur arrosé... Enfin breff commençons par enlever ce peignoir affreux...

Il claqua des doigts et ses traditionnel vêtement de pupille apparurent. Un pantalon noir moulait ses jambes tandis qu'un haut blanc en lin laissait apparaître ses pectoraux ainsi que ses ailes. Il examina la pièce dans ses moindre recoin, cherchant une sortie.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
étincelle..
avatar
Messages : 38

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Jeu 9 Juil - 21:03

Miki et Izanami après avoir subi un autre choc électrique comprenant qu'elle ne pouvait même pas s'insulter se lancèrent des regards noir comme si elles pouvaient exploser la tête de l'autre.

Étincelle: vous vous souvenez comment vous avez attérir ici?

Pendant un moment Étincelle pensait qu'elles ne l'avait pas entendu mais ne lâchant pas le regard Miki parla la première.

Miki: J'était tranquille en train de lire un bouquin quand je me suis endormi c'est tout ce que je me rappelle.

Izanami: je me déplaçais pour allait rendre visite a mon frère et j'ai eu un coup de fatigue alors je me suis arrêter pour me reposer.

Étincelle: Drôle de coïncidence j'était en train de survolait Siloure quand j'ai eu envie de faire une sieste sur un chêne.

Miki: Le salopard (choc) ahh! je peux même pas l'insulter. En gros soit il a du nous endormir d'une maniere ou d'une autre.

Izanami: Mais pourquoi nous trois particulièrement.

Étincelle: Aucune idée, mais on devrait essayer d'appeler quelqu'un, heureusement j'ai toujours mon sac avec moi et voila .

De son sac il sorti un cahier et des crayons de couleurs.

Étincelle: Ecrivez le nom et prénom de la personne que vous voulait contacter sur la page et elle recevra sur son propre corps le message par contre faite cours les gens ont du mal a lire dans leur dos quand ce sera fini arracher la page ça permettra a la personne de lui enlever "ses tatouages"
Alors à qui on écrit?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Jeu 9 Juil - 21:42

Miki et Izanami écoutèrent attentivement le jeune homme fée. Lorsqu'il fut le temps de voter pour la personne à contacter, les deux jeunes filles se jetèrent sur les crayons de couleur, Miki en avait un rose, Izanami en avait un jaune. 
Elles se lancèrent un dernier regard noir en grognant entre leurs dents, l'hybride prit la parole. 

Izanami: Parlons à Izanagi, mon frère est intelligent et vaillant, il nous sortira de là. 
Miki: Et bien moi je pense qu'il faut appeler Niki! Elle peut tout savoir et elle saura nous protéger! 

L'hybride et la petite elfe noire rapprochèrent leur visage en plissant les yeux. 

Izanami: Izanagi!
Miki: Niki! 
Izanami: Izanagi!
Miki: Niki!
Izanami et Miki: LA FERME!!

Une autre décharge électrique les foudroya, à ce rythme là elles finiraient grillées avant la fin de la journée, transformées en tas de poussière. 
Etincelle haussa le ton en se saisissant de la feuille et d'un crayon de couleur bleu. 

Etincelle: Mais allez vous cesser? Vous êtes pire que des gamines! (regardant Miki) Bon toi t'en es déjà une mais toi Izanami tu pourrais réfléchir non? Puisque c'est comme ça c'est MOI qui choisira la personne à contacter! 

Etincelle écrivit un prénom avec vigueur, encore agacé par les disputes incessantes de ses colocataires. Une fois fini il tourna le papier vers elle, toujours en fronçant les sourcils. 

Etincelle: Bon, nous allons appeler Okita! Et pour le message à écrire je ne veux aucune injure entre vous c'est clair? 

Bien que le jeune homme semblait sympathique et pacifiste, l'hybride et la petite elfe noire ne bronchaient pas, d'une part parce qu'elle avait besoin qu'on les calme mais aussi parce qu'elles ne le connaissaient pas très bien. Elles boudaient simplement comme des gamines à présent maintenant qu'il soupirait en se massant le front.


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel (Finalé)EE
avatar
Messages : 1641
Localisation : Dans les ténébres de ce monde...

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Ven 10 Juil - 17:05

Gabriel observais de son bureau les différentes réactions de ces apôtres et ceux du maître du bien. Bien sur Mathaêl se trouvait a ces côtés.

MathaËl: "Je n'arrive toujours pas a croire que on va aussi devoir se supporter tout une semaine.."

Gabriel: "Bof tant que c'est toi et pas l'autre psychopathe.."

Marmonna l'empereur.

Mathaël: "De quoi tu parles?"

Gabriel: "Rien, qu'est ce qu'on fait?"

Mathaël: "On continue les observations de chacun et on bougeras aprés."

Gabriel: "Je regrette déjà cette semaine..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Itachi-kiss-midori.skyrock.com
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Sam 11 Juil - 16:01

Miyabi, surpris par cette soudaine agitation se réveilla en grimaçant, une odeur de chien mouillé s'attarda sur son pyjama gris, il compris pourquoi quand il vit Paradoxe, se prendre la tête dans les mains en disant a vive voix : "Je vais devoir jouer les arbitres entre deux apôtres ?! Je vais me faire pulvériser !!"  Le jeune mara se demanda de quoi il parlait quand il constata avec fureur que un apôtre du bien était allongé de l'autre coté du lit.

Pour ne rien arranger c'était Saito le dragon millénaire,un adversaire que Miyabi rêvait d'affronter dans un combat singulier. Il se leva rapidement du lit puis le renversa cruellement d'un coup de pied bien placer pour réveiller sans douceur le dragon endormi. 
Il dégaina son sabre Tenro et le pointa en direction de son ennemi "Lève toi petit lézard et viens m'affronter, promis je ne viserai pas ton jolie minois."

Rendu furieux par ce réveil brutal, il ne se fit pas prier ses mains se changèrent en serres aux écaille blanche d'une rare beauté. Le dragon tenta d'éventrer Miyabi si celui ci n'avait pas parait a l'aide de son arme, il aurait les tripes a l'air. Deux fulgurante décharge d'électricité les traversèrent comme pour les punir de l'échange de coup. Hébété un petit instant ils recommencèrent a s'échanger des coups, les décharges se firent plus forte pour éviter de griller sur place. Ils conclurent une trêve pour trouver l'origine du problème.

L'air complètement excéder le pauvre loup garou leur expliqua que personne pouvait enlever les bracelets et qu'ils était obliger de cohabiter ensemble pendant une semaine sans se battre ni s'insulter. La nouvelle plongea Miyabi dans un profond désespoir. Lui qui était habituer a ce que les choses bougent, il ne pourrait supporter une semaine d'inaction a perdre son temps a se regarder dans les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Sam 11 Juil - 23:23

Paradoxe était sonné par les deux décharges consécutives qu'avait provoquer les deux apôtres. quand il se récupéra ses esprit, en un claquement de doigt il fit apparaître ses vêtements habituels plus adapté a la situation.

Il leurs expliqua donc toute la situations. Il se doutait qu'une personne aussi sanguins que l'assassin personnel de l'empereur ne pourrait cohabiter bien longtemps avec l'un de ses ennemis mortels .... 
pendant qu'ils s'accordait une trêve, Paradoxe tenta la projection astral. Sans succès évidement sinon sa aurait trop beau ...

Paradoxe : _ Raaaah ! les salauds il ont penser a tout fait chié ! 
Saito : _ est tu vraiment surpris jeune chaman ? 
Paradoxe : _ sa aurait été dommage de ne pas essayer, l'espoir fait vivre ... Et sinon l'un de vous aurais t'il une idée pour passer le temps ? une semaine sa sera long et je suppose qu'on ne pourra pas s’entraîner .... Un jeu peu être ? 
petit chevaux ? jeu de dames ? bataille ? un mille borne peut être ? 
ou alors il y aussi la possibilité du poker ou black jack ou alors une belote . 

Les deux apôtres dévisagèrent  le jeune loup avec le genre de regard très expressif qui dit "Il est sérieux là ? "


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanaPP
avatar
Messages : 1584
Localisation : Quelque part dans Black Rose

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Mar 14 Juil - 15:53

La pupille à la chevelure saphir soupira un gros coup puis claqua des doigts faisant disparaître sa tenue légère pour une robe longue fendue sur le côté avec un décolleté ornée de diamant qui en ferrait pâlir un simple dragon de bas étage. 

Shana posant ces mains sur ces hanches en regardant les deux hommes: Dépêchez-vous de chercher voyons! 

Mizuki se retournant en criant: Mais cherche toi aussi! je suis pas ton larbin! 

Okita s'énervant aussi: Je suis pas un larbin non plus sale sangsue! 

Shana souriant sadiquement: vous êtes des déchets.... 

Le trio se prit une grande décharge électrique. 

Shana complètement à terre: Mais c'est pas juste! 

La pupille se leva puis posa son bras sur une sorte de statuette qui se baissa et ouvra une porte, la vampire au sang pur passa dans le petit tunnel et se retrouva dans un salon aisé avec des fines tapisseries. On pouvait voir qu'il s'agissait d'un petit manoir, derrière suivait Okita et Mizuki. 

Shana soupirant: Super! 

La pupille avança de quelques pas s'éloignant des deux hommes et une grande décharge électrique les percuta. 

Shana voyant Mizuki et Okita qui s'étaient rapproché d'elle: J'avais oublié pour la distance... 

Okita criant comme un putois en chaleur: Mais tu peux pas faire attention!! 

Mizuki les bras croisées: Je savais que j'étais avec des diminués du cerveau! 

Shana se retenant de la taper: Je vais le tuer...


Si tu compte t'enfuir, cours vite.
Et si tu compte mentir, consume-toi.
Ne regarde que moi.
Ne souris qu'à moi.
Comme une poupée soumise par un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shana-cross.skyrock.com/
IzanamiAA
avatar
Messages : 12

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Dim 23 Aoû - 21:19

Apres un moment de silence qui ne déplaisait pas a étincelle Izanami haussa le ton:

Izanami: bon bin si on doit rester ensemble pendant une semaine vaut mieux s'entendre moi je propose un marché...

Miki: tiens sa t'arrive de réfléchir? aller accouche c'est quoi ton marché?

Izanami: je vais te t... bref moi je dit on s'entend pendant une semaine et on se venge apres on va bien se trouver des point commun non??

etincelle: voila une parole sage... sa me convient

Izanami: et toi Miki? 

Miki: non mais ta péter un plomb !!! jamais !!!

Izanami: haha j'aime faire des blague

etincelle: j'ai eu l'espoir...

Izanami: par contre on va faire du shopping g pu rien a me mettre tout a rétréci au lavage d'ailleurs toi la naine tu pourrais les mettre tu les veux?

Miki: tu ma pris pour une poubelle?

Izanami: non mais pour une apôtre du mal tu pourrait être sexy.. la on dirais une none 

Miki: je vais te pendre au soleil et te faire sécher !!! 

Les deux femme reçu une décharge électrique puissante  

etincelle: si sa continu vous aller finir en poulet grillé mes chère...

Izanami et miki: j'ai faim maintenant!!!

Izanami a etincelle: si tu continu a parler de bouffe.. beau jeune homme.. tu va passez a la cocotte *se mordille la lèvre d’envie*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Dim 23 Aoû - 22:16

(ENFIN! Je vais pouvoir me remettre à écrire! Thank you Izanami! Very Happy )

Voyant l'hybride couver du regard le pauvre Etincelle, Miki n'eut pas longtemps à comprendre qu'elle le désirait, du moins dans son assiette, elle se redressa d'un seul coup en piquet dans un élan de terreur. 

Miki: Tu vas pas manger la mouche hein?! 
Etincelle: Je suis une fée!! 
Izanami *jouant sur les mots*: Et pourquoi pas? Tu viens de te plaindre d'avoir faim alors ne fait pas la fine bouche et avale ce qu'on te prend la peine de te donner. 
Miki: Je suis végétarienne! 

Ignorant le cas de la petite elfe noire, la jeune femme se tordit les doigts en se léchant les babines. Le jeune homme fée tressaillait de peur, ses jambes flageolaient et ses dents claquaient, durant un instant Miki crut voir Sora à la place de ce garçon. 

Etincelle: T...Tu ne peux pas faire ça...! Tu seras foudroyée...! 
Izanami: Je préfère mourir d'électrocution que de faim, à table! 
Miki: Stoooooooooop! 

La blondinette changea ses petites mains en pattes de loup et bloqua celles d'Izanami qui s'apprêtait à faire des lamelles de viandes à la fée. Elle avait beaucoup de mal à la retenir étant donné leur différence de niveau assez notable mais tint bon. 

Miki: On mange pas ce type! Et estime-toi heureuse que je t'ai laissé la vie sauve en t'arrêtant! 
Izanami: Ne fais pas ta charité, je sais que tu crève d'envie de me mettre un pain à la figure! 
Miki: Pas faux. Mais pour l'heure je suis d'accord pour le fait qu'on aille faire un peu de shopping, le pyjama c'est bien mais c'est pas top en fait... 

Ainsi les trois compères quittèrent leur étrange chambre et une fois dehors, se retrouvèrent dans une rue commerçante et très peuplée, ils n'en revinrent pas et se demandèrent dans quelle ville avaient-t-ils atterri durant leur sommeil. Cependant les questions furent de courte durée puisque la petite elfe noire et la jeune hybride étaient déjà en train de fouiller dans les étalages de vêtements d'une boutique en face. Etincelle soupira puis haussa les épaules en se disant: "Qu'est-ce que je vais devenir avec ces deux tornades avec moi..."

Miki avait opté pour un sweat à capuche rose avec des oreilles de lapins, un short citrouille, un tee-shirt à motifs de grenouilles et des bottes en cuir toutes simples. En négociant avec le vendeur, elle put s'offrir des élastiques qu'elle utilisa pour se faire une petite queue de cheval à l'arrière du crâne.


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita..
avatar
Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Jeu 27 Aoû - 18:17

A peine étaient ils arrivé que l'ambiance était déjà tendu. Okita soupira d'être de nouveau dans une situation improbable. Il ne parla pas beaucoup si ce n'est pour râler comme à son habitude. Quand les deux pupilles furent changer, il les suivit dans les couloirs du manoirs sans broncher, ignorant les sarcasmes de l'un comme de l'autre. Il ne prit pas la peine de se changer, jugeant ça futile et inutile. La décoration de l'endroit laissait à désirer mais il n'y prêta pas plus attention. Seul les statues et les peinture lui attira l’œil. Elles représentaient tantôt un ange tué par un démon et tantôt l'inverse. Ils avancèrent dans les couloirs jusqu'à ce qu'Okita s'arrête devant une sculpture. Les deux autres avancèrent sans y faire attention et se reprirent une décharge.

Shana : -Bordel, tu peux pas prévenir quand tu t'arrêtes ?
Mizuki : -Elle marque un point je n'aime pas souffrir inutilement.
Okita (ignorant) : -Cette statue.... Elle ne m'est pas inconnu...

Il l'examina de plus prêt et se rendit compte qu'il connaissait le visage des deux hommes; ou plutôt Dragon.

Okita : -C'était les jumeaux Dragons Aeris et Fulgur. L'un servant Mathaël, l'autre Gabriel.... Pourquoi sont ils ici ? Et cette statue, elle semble bien trop réaliste pour être vrai...

Les deux pupilles haussèrent les épaules ne sachant pas où il voulait en venir. Le Reptile posa une main dessus et ferma les yeux. Il sentit couler en lui une force incroyable ainsi que beaucoup de souvenirs. Il eut beaucoup de mal à contrôler le flux d'information mais quand il eut finit, il coupa le contact et haleta.

Okita : -J'ai tout vu, j'ai tout compris....
Shana (rire sarcastique) : -T'as enfin compris que tu étais un idiot ?

Elle se reprit une décharge, ce qui fit sourire Mizuki.

Okita : -Non, c'est pire que ça... Ce sont bien Aeris et Fulgur, ou plutôt le restant de leur corps... Ils ont aussi été mis à l'épreuve mais ont échoué... Ils ont alors été transformé en pierre et exposé ici... Voilà ce qu'il risque de nous arriver si nous échouons à notre tour...

Chacun ravala sa salive devant ce qu'ils venaient d'apprendre... Ils comprirent l'enjeu et l'importance de ce 'jeu'. Après une ou deux minutes, ils reprirent la route et finirent par sortir du manoir. Ils étaient sur une colline dominant une étrange ville. L'ambiance était particulière, le vent ne soufflait plus, les oiseaux ne chantaient pas, le soleil ne chauffait pas; tout était comme mort. Ils s'aventurèrent dans la ville en amont (ou avale je sais jamais) et virent quelques boutiques d'ouvertes mais encore une fois les tenanciers étaient étranges. Aucune émotion ne se lisait sur leur visage et aucun dialogue n'était possible. Ils tentèrent de poser des questions mais ils ne furent qu'heurté à un mur de silence. Shana s'énerva et empoigna un habitant mais elle se prit une décharge encore plus violente que les autres...

Okita : -On est pas sorti de l'auberge si je puis dire...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Lun 7 Sep - 12:47

Miyabi regarda Paradoxe perplexe, si il croyait vraiment qu'il allait rester moisir dans cette chambre il se trompait lourdement. Il sortit dans le couloir puis emprunta l'escalier pour descendre dans la salle principal. Cependant il n'était pas préparé a ce qu'il allait voir. Ils n'étaient pas dans une taverne, de longs piliers de pierre soutenait un dôme en verre qui faisait office de plafond. Une petite porte en bout de la pièce donnait sur l'extérieur. Cependant il était dans les profondeurs de la mer des sirènes, des baleines  et des tritons passé au dessus du dôme vaquant a leur occupations. La peur le prit il ne savait pas du tout nagé et voila qu'il était transporté dans une ville aquatique, ça ressemblait au scénario d'une mauvaise blague.

Il s'apprêta à allait rejoindre ses compagnons pour lui faire part de ses découvertes, mais ils se tenaient juste derrière lui en s’émerveillant de la beauté de la chose. N'ayant rien de mieux a faire il se mit en quête de nourriture il avait un petit creux il se rendit donc dans les cuisines situées au sous sol. Il n"aimait pas s'enterrer de la sorte mais il se devait de garder son sang-froid Paradoxe et le dragon ne montrer aucun signe de faiblesse il décida de faire de même. En mélangeant certain ingrédient il réussi a se faire cuire des pâtes a la carbonara et quelques tranches de jambon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Sam 19 Sep - 10:01

Malheureusement la proposition de jeu de société de Paradoxe ne connus aucuns succès. Myabie préféra partir en exploration. L’apôtre des juste et le chaman furent obligé de le suivre a cause des chaîne qui les unissaient. Et puis de toute façon ils n'avait que sa a faire .... Puis ils se retrouvèrent  Dans un bâtiment sous marin entièrement vitré. La vue d'un telle lieux offrait un spectacle des plus enchanteur. Tandis que le mara se préparais un casse-croute  le chaman voulu voir sa de plus près et posa une de ses mains contre une des vitres. Surprise se n'est pas une vitre mais une sorte de champ de force qui retenait l'eau et Paradoxe le traversa sans problème. Enfin .... façon de parler  par ce que il était maintenant entrain de baigner dans l'océan a la merci des courants et des créatures sous marines. La seul chose que l’empêchais de s'éloigner du bâtiment c'est la chaine qui le reliait aux apotres . Il qui flottait sous les eaux la tete en direction du fond et les pieds diriger vers la surface avec quelques bulles qui s'échapait de son nez et de sa bouche il passait lentement sous les yeux de Saito qui le regardait dubitatif. 

Saito : Paradoxe cesser de faire l'idiot voyons !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiyabiAA
avatar
Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Dim 4 Oct - 15:28

Miyabi après avoir fini son repas ne put s'empêcher de rire en regardant le manège étrange de Paradoxe. Néanmoins il agrippa la chaîne qui les reliaient tout les trois pour faire revenir Paradoxe sur la terre ferme. Il avait bien fait car un requin géant arrivait en trempe en prenant paradoxe pour un poisson. Quand il le vit le jeune loup garou pâlit et balbutia un remerciement au mara qui répondit par un signe de tête. 

Après une heure d'exploration il ne trouvèrent rien qui ressemblait a une sortie, le seul moyen de quitter ces lieux étaient de traverser le champ de force et regagner la surface a la nage ou alors d'aller dans le bâtiment en face. Pendant que le mara tergiverser Saito vit l'arrivé d'un homme poisson porteur d'un message il jeta a la lettre a travers le champ de force après un rapide salut militaire il repartit en trombe. 

Le message disait "Vous avez été déclaré coupable d'envahir Atlantis, le pacte avec les bipèdes étaient pourtant très clair aucune race hormis les sirènes ne pouvait habiter ses lieux. Vous êtes convié a la cour du roi Oberon pour recevoir votre jugement." Les trois compères se regardèrent l'air étonné mais le jeune mara ne dis pas un mot, il fallait trouver un moyen de s'enfuir et vite. 

( Paradoxe j'ai l'impression qu'on est les seul a rp xD)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix. Lun 5 Oct - 18:46

(je partage cette impression ...) 

Pendant que le chaman loup barbotait dans le fond océanique Il manqua de peut a se faire gober par un immense mégalodon . Heureusement que Myabi était la pour le ramener dans le palais sous-marin. Il s'en ai fallu d'un cheveux ou devrais-je dire d'un poil de queue ( je parle de la queue de loup hein ! je précise !) Pour que votre humble serviteur ne sois plus dans son ... comment dire ... intégralité physique. 

Alors que paradoxe se confondait en interminable remerciement envers le mara et qu'il se remit de ses émotions. Le trio d'une semaine reçu des menaces de la part du peuple atlante. Merveilleux ! de mieux en mieux ! 

En entendant Miyabi lire le message Paradoxe retourna vers le champs de force qui protégeait le batiments. 

Paradoxe : _ Bon faut qu'on se barre d'ici et vite ! je crains qu'il n'y ai pas trente six solution .... 

Le chamane plaça ses mains face au mur invisible en fermant les yeux pour se concentré. Au fur et a mesure que le loup rapprochais ses mains du champs de force, une immense bulles remplis d'air se formait. Elle était suffisamment grande pour contenir assez d'air pour le trio et que chacuns sois a l'aise sans devoir se chevauché l'un sur l'autre. Paradoxe invita les deux apôtres a y entré. Bien que moyennement confiant il ne se firent prié très longtemps. Quand tout le monde fut a l'intérieur l'ex sorcier se plaça au centre et s’essaya en tailleurs. Il fit se déplacer la bulles grâce a ses pouvoirs d'élémentaliste il déplaçeait l'eau autour d'eux de façon à créé un courant ascendant. Bien sur au départ il y eux quelque perturbations ... normal Paradoxe n'avais jamais passer son permis bulle sous-marine !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La fête sacrée de la paix.

Revenir en haut Aller en bas
 

La fête sacrée de la paix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» Paix a son ame: Une autre Victime du Chaos
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» QUE LA PEUR SOIT ET LA PAIX FUT !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Opale :: Pandore-