AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La tombe du roi Sekmeth

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 8 Oct - 15:45

Ryuki flânait dans les couloirs du Palais impérial à Anastasia. Depuis quelques jours une puissante tempête sévissait dans les environs, mais les vents commençaient à faiblir. Bien que la téléportation soit possible, les missions se faisaient rare, et l’Incube s’ennuyait fortement. Seul Kyo semblait un temps soit peu intéressé par la tempête. Les vents balayaient les sols, et il n’était pas rare qu’une fenêtre s’ouvre sous la pression des bourrasques.
 
L’Apôtre traînait, heureusement qu’il y avait des occupations dans ce château ! Son protégé était là, ainsi que Kyo, qu’il aimait tourmenter, Paradoxe, qui râlait toujours contre l’Incube pour qu’il laisse le Bookman tranquille… Un large sourire apparut alors sur son visage. Et un petit rire sortie de sa bouche.
 
Alors, un serviteur vint le troublé dans ses pensées… Ryuki le regarda alors. Il s’agissait d’un jeune homme, aux cheveux châtains court, et aux yeux vert émeraude… Ce dernier avait les joues rouges et semblait quelque peu… troublé ? Il tenta de se reprendre, et salua respectueusement l’Apôtre :
 
Serviteur : Sir… Sire Ryuki ? L’empereur Gabriel, notre Maître, vous mande au plus vite. Veuillez ne pas le faire attendre !
Ryuki : Bien, j’y vais de ce pas… Mais tu es nouveau n’est-ce pas ?
Serviteur : Je … Euh… Oui, je ne suis arrivé que très récemment…
Ryuki, avec un large sourire : Je vois…
 
L’Incube avança d’un pas lent en direction de la salle du trône. En arrivant à la hauteur du jeune homme, il lui lança un regard perçant… Le serviteur continua de regarder devant lui, essayant de ne rien laisser paraître, pourtant, une certaine rougeur colorait ses joues. Ryuki, voulant jouer un peu avec lui, laissa s’échapper son parfum envoûtant. Le jeune homme huma l’air a plein poumon, et malgré quelques tremblements, il réussi à se contrôler.
 
Ryuki : Une forte tête à ce que je vois…
 
L’Apôtre, émit un petit ricanement en s’éloignant… Finalement, il arriva devant la grande porte sculptée annonçant la salle du trône. Après s’être fait annoncé brièvement, Ryuki entra dans la grande pièce. Arrivé au centre, il s’agenouilla en guise de salutation respectueuse.
 
Gabriel : Relève toi Ryuki. Quel est ce parfum ? Qu’as-tu encore fais ?
Ryuki, prenant un faire innocent : Absolument rien, Maître.
Gabriel, faisant un geste de la main, comme pour balayé ses précédentes paroles : Bref ! Ton ennuie est fini pour le moment. Tu vas pouvoir retourner sur le terrain.
Ryuki, une lueur d’excitation dans le regard : Merci, Maître.
Gabriel : Cependant, prends ton mal en patience encore un moment, d’autres vont arriver.
 

Sur ces paroles, Ryuki se remis debout, et guetta d’un air curieux la porte. Qui allait donc l’accompagner ?


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 8 Oct - 16:00

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Kyo était à Anastasia. Une tempête sans précédente y était à l’œuvre. Chaque jour, il retranscrivait ses observations. Etait-elle naturelle ? Ou magique ? Avec Paradoxe, il observait la tempête, écrivant ses observations dans un de ses nombreux livres. Toutefois, cette activité ennuyait fortement Yko, qui ne se privait pour refaire surface. Kyo pouvait bien le disputer, il recommençait tous les jours. Mais dernièrement, la tempête faiblissait, et commençait même à disparaître…
 
            Etant donné que les vents, transportant du sable, avait fait beaucoup de dégât au jardin de Paradoxe, le Bookman avait apposé au sol un cercle d’évocation, qui dressait une barrière tout autour du jardin. Son protégé pouvait ainsi prendre de nouveau soin de ses plantes. De son coté, l’Apôtre à la chevelure de blé regardait par la fenêtre. Les vents faiblissaient encore…
 
Yko : Tu ne vas pas reprendre tes observations j’espère ?
Kyo : Ce n’est plus la peine, il n’y a plus rien d’intéressant. C’est maintenant juste des bourrasques quelque peu violentes…
 
            Alors que les deux frères parlaient en pensées, un jeune homme pénétra dans la pièce, ce dernier avec les cheveux châtain court, et des yeux émeraude… Il avait les joues rouges et semblait essoufflé. Le haut de sa chemise de son uniforme était déboutonné, comme s’il avait eut très chaud… En le voyant, Kyo fronça les sourcils et lui dit :
 
Kyo : Quel est donc cette tenue ? J’espère que vous avez une bonne explication.
Messager : Je… Euh… Je suis vraiment désolé Sir Kyo ! Je ne sais ce qui m’a prit… Je suis aller prévenir Sir Ryuki de sa convocation, et…
Kyo, dans un soupire, et ramenant un de ses mains sur son front : Je vois… Je comprends mieux. Vous êtes nouveau ?
Messager : Ou… Oui.
Kyo : Forcément… Et vous me cherchiez ?
Yko : Notre Incube s’est mis en action…
Messager : Oui, Maître Gabriel vous a aussi convoqué.
Kyo, en se relevant : Bien. Approchez.
 
            Sans rien dire, le messager s’approcha d’un pas hésitant vers l’Apôtre. Que lui voulait-il ? Allait-il le punir pour sa tenue ? Il avait entendu que le Bookman punissait pour des non respects du règlement qui semblait pourtant futile… Pourtant, le serviteur ne sentit aucune douleur, seulement la main du Bookman qui se posa sur son front. Kyo prononça une courte incantation, et la sensation de chaleur, et autres disparurent d’un coup. Un sort de dissipation de magie…
 
Kyo : Voilà, vous devez être mieux. – commençant à partir de la pièce – Bien, j’y vais.
Yko : Tu es pas joueur Kyo…
Messager : Mer… Merci Sir Kyo !
 
            L’Apôtre à la chevelure de blé quitta la pièce sans rien dire, et se dirigea vers la salle du trône. Ainsi, son maître l’avait convoqué lui, et Ryuki… Il devait y avoir une bonne raison… Kyo se fit annoncer à l’Empereur. Il entra alors et se prosterna devant son maître. Après avoir reçu l’ordre de se relever, il remarqua que Ryuki se trouvait dans un coin de la pièce.
 
Ryuki : Ainsi donc, on se retrouve encore ensemble pour une mission. Si ce n’est pas un signe du destin mon cher.
Kyo : Ne vous réjouissez pas trop vite Sir Ryuki. Surtout que vous vous êtes bien amusé avec un serviteur, n’est-ce ?
Ryuki : Lequel ?
Yko : Tant que ça ?
Kyo : Vous êtes désespérant…
Gabriel : C’est bien ce que je pensais…
Kyo : Maître, le fait que nous soyons réuni ici aurait-il un rapport avec cette tempête ?
Gabriel : Tu es perspicace Kyo…

            Toutefois, il n'en n'ajouta pas plus, comme s'il attendait encore des personnes...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyabi
A
A
avatar

Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 8 Oct - 17:12

Miyabi était aussi a Anastasia, il avait décidé de prendre un peu de congé pour se reposer seul dans ses appartements. Kotaro était sous sa forme de loup coucher a ses pieds sur le lit pendant qu'il lisait un bouquin sur les plantes vénéneuse et les poisons en tout genre. Un vrai assassin sait très bien que pour réussir son job c'est de se tenir a la page des nouveauté dans ce domaine. Car la logique pour chaque poison un antidote est élaborée. Il caressait le doux rêve qu'un jour il concocterai un poison incurable et fulgurant. Pour l'heure par manque d'inspiration il potasser son bouquin pendant que son protéger faisait une sieste bien mérité après l'entraînement de ce matin.

 Un messager toqua légèrement a la porte de sa chambre, 

Miyabi : Oui entrer.
Messager : Notre maître Gabriel vous avez mandé auprès de lui, veuillez ne pas le faire attendre s'il vous plait.
Miyabi : Tu me donne un ordre la ?
Messager confus et palissant a vue d'oeil : Ce n'est pas ca du tout je suis désolé.
Miyabi lui coupa  l'index a l'aide de son Tenro, d'un geste rapide le serviteur ne sentit qu'une sensation de chaleur avant de pisser le sang sur la moquette. Il eut un glapissement de douleur, puis il se fit bousculer par Miyabi sortant en trombe de la pièce pour rejoindre son empereur. Le loup ouvrit les yeux en se pourléchant les babines, en sentant l'odeur du sang frais. Ce n'était pas vraiment un bon jour pour le messager.

Quand il entra dans la salle du trône il remarquait que Kyo et Ryuki discutaient a voix basse dans un coin de la pièce. Mettant un genou a terre il salua respectueusement son maître. 

Miyabi : En quoi puis-je vous être utile maître ?
Gabriel : Tu vas partir en mission avec tes confréres pour régler un problème je ne peux pas t'en dire plus pour le moment d'autre vont vous rejoindre.
Miyabi : Compris maître, j'attendrai donc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 8 Oct - 19:12

la tempête qui sévissait à l'extérieur rendait passablement grognon Okita. A cause des fortes bourrasque il ne pouvait plus se permettre de faire des petites virée dans le ciel. Enfin il le pouvait mais au péril de sa vie... Il était donc condamné à rester enfermé chez lui, sortant de temps en temps pour chasser. Aaron et Calypso était au contraire heureux des intempérie. Leur nature de Dragon de pierre les poussait à aller jouer au milieu des tourbillons de poussière au plus grands désespoir de leur Père adoptif.
Alors qu'il les observait depuis une fenêtre, il se remémora le temps où ses parents lui racontait la légende de Aéris, le Dragon du vent légendaire. L'histoire disait qu'à chaque battement d'aile une tempête ravageait la moitié du pays. Il sourit à l'idée d'une telle chose presque impossible.
Pour briser l'ennuie, il partit dans sa salle du trésors, cherchant de nouveau bijoux à s’attribuer. Il y trouva une magnifique couronne en or incrusté de diamants, un sceptre à en faire pâlir le plus riche des pharaons ainsi que plusieurs colliers et bracelets. Il s'allongea dans ses richesses et soupira en fixant le plafond. Il aimait être ainsi, perdu au milieu de ses incalculable pièce dérobée.
Quelque chose changea dehors et ses sens draconique lui permit de le sentir. Curieux, il sortit de la pièce puis du palais avant de se rendre compte que la tempête était terminée. Fou de joie il n'attendit pas plus longtemps pour s'envoler et dégourdir ses ailes.
Il fit une longue virée au milieu des nuages au dessus de son territoire mais il ne savait pas encore qu'il allait avoir de belle surprise... Une étrange sépulture attira son attention...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 8 Oct - 20:32

Un vent frais avait fait son apparition sur Anastasia, chaque objet léger se faisait emporter par le vent. Dans le palais, Raytöku attendait avec son maître. Ils échangèrent des regards interrogateurs puis quand ça commençait à se pimenter entre eux, un serviteur vint se présenter à eux. 
Ryuki dû partir avec le jeune arrivant, Raytöku fit la tête, il voulait rester au près de son maître. Donc, voyant l'air déprimé de son protégé, l'Inccube se retourna.
Ryuki:- T'inquiète pas gamin, je reviens vite. 

Il partit, en laissant là, l'ange déchu.

Raytöku n'avait d'autre choix que de se laisser aller dans les couloirs du palais. Il s'aventura dans les longs corridors, contemplant toujours l'extérieur, la tempête le mit mal à l'aise. Il sentait une menace peser que l'Empire de notre cher Gabriel. 
Au bout d'un quart d'heure de marche nonchalante, il se trouva nez-à-nez avec de nouveau, le serviteur. Il hésita un instant puis ouvrit la bouche comme si il allait prendre une énorme bouffée d'air.
Serviteur:- Raytöku. Veuillez me suivre, l'Empereur Gabriel vous demande.
Sans demander quoique se soit, le ténébreux le suivit. L'odeur de Ryuki embaumait le couloir, il sentait que son maître ne se trouvait pas loin.

Arrivé devant l'Empereur, il ne sut comment réagir, donc il fit un tour dans sa mémoire et se souvint de ce qu'il fallait faire. Il se baissa en guise de salutation digne d'une telle personne. 
Gabriel:- Je t'en prie, lève les yeux.

Il obéit. 
Gabriel:- Je t'ai convoqué ici pour te signaler que j'ai confié une mission à ces deux Apôtres. Mais ils ne seront pas les seuls à y participer. De plus, ils ne savent pas encore en quoi consiste la mission. Je te demanderais, jeune ange déchu, d'accompagner ton maître. 
Raytöku:- Je le ferais, Sir. 

Il s'éloigna de Gabriel, observa autour de lui, Kyo était là, ainsi que Ryuki.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 8 Oct - 21:11

Comme a son habitude , (le boulot l'oblige )  Paradoxe s'affairait a l'entretien du jardins, par chance Kyo avais levé une barrière protectrice pour afin que le jardin ne subisse aucun dégâts. 
En revanche Le loup garous adorait le vent, même les bourrasques les plus violentes, c'est pourquoi de temps  en temps il se téléportait hors du palais pour profiter pleinement de cette tempête. Il manquait juste un petit peu de pluie et cela aurait été parfait, le chaman adore quand les élément se déchaînent. 

De retour au château, Il pu entendre grâce a son ouïe de loup garou un cris de douleurs. Il remarqua également comme une odeur de sang. Piquant sa curiosité il se dirigea en direction de la source de tout cela pour voir ce qu'il en était , lorsqu'il passa par hasard devant la sale du trône, les porte était d'ailleurs grande ouverte. Quand il compris enfin qu'il était en présence de l'empereur il stopa net sa marche et se retourna face au trône. Il remarqua d'ailleur que Ryuki, Kyo, miyabi et raytoku étaient déjà présent. 

Pars simple politesse, même si étant encore dans le couloir au seuil de la salle du trône, le loup garous fit une courbette a l'empreur. Celui-ci lui fit d'ailleurs signe d'entré


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Ven 9 Oct - 18:41

A la plus grande surprise de Ryuki, beaucoup de monde entra dans la salle du trône, en effet, Kyo fut suivit de près par Miyabi, Raytöku mais aussi de Paradoxe. Mais pour quelle mission l'Empereur avait-il besoin d'autant de monde? Mais finalement, ce qui intéressa le plus l'Incube, c'était la source de la douce odeur de sang provenant de Miyabi. Pour en connaître la raison, il se rapprocha de l'Apôtre et le questionna:

Ryuki: Dis moi, mon petit chat, d'où vient ta merveilleuse odeur de sang?
Miyabi: D'un messager... -après un temps de silence- Comment ça mon petit chat?!
Ryuki: Je ne sais pas. Miyabi, réduit en Miya et Miyaou donc chat.
Kyo: Et que s'est-il donc passé?
Miyabi: Il m'avait donner un ordre alors qu'il n'est qu'un misérable larbin. Je l'ai donc remis à sa place. *se retournant vers Ryuki et l'empoignant, et en lui lançant un regard sadique* Alors comme ça, je ne suis qu'un chat?...
Ryuki, souriant de satisfaction et aussi de sadisme: C'est peut-être ton animal totem.
Kyo: Nous avons eut le même messager?
Yko: C'était pas son jour à lui...
Gabriel: Bien, Messieurs! Un peu de tenu!
Kyo, se penchant respectueusement: Je vous prie de nous excuser...

Afin de ne pas faire perdre patience à l'Empereur, chacun se mit à sa place et prêta une oreille attentive à leur maître:

Gabriel: Bon, je suppose que vous n'êtes pas sans savoir qu'un tempête s'est abattu sur la région il y a peu. Maintenant elle se sera bientôt dissipé. Cependant, ce n'est pas pour vous parler de ce phénomène naturel que je vois ait fait venir ici. Il s trouve que les vents exceptionnels ont mis à jour un bâtiments d'un style inconnu à Black Rose. Il pourrait s'agir d'un édifice d'une civilisation maintenant disparut, mais l'architecture indiquerait qu'ils étaient en avance sur leur temps. Ainsi, s'ils sont en avance dans un domaine, pourquoi pas dans un autre, tel que la magie...
Miyabi: Vous pensez qu'il pourrait y avoir de puissants artefacts? 
Gabriel, avec un lueur de machiavélisme dans le regard: Exactement...
Ryuki: Dans ce cas, nous vous rapporterons les plus puissants objets...
Kyo: Afin de faire augmenter votre force d'attaque.
Gabriel: Bien! *avec un geste de la main* Vous pouvez disposer...

Sur ces dernières paroles, tous s'inclinèrent, et sortirent de la pièce. Voici donc une nouvelle mission! Mais n'était-il pas un peu nombreux pour une mission de reconnaissance?

Kyo: Si jamais l'édifice renferme un danger, nous serons beaucoup mieux en surnombre* déclara t-il comme s'il avait lu dans les pensées de l'Incube*
Ryuki: Peut-être...
Miyabi: Bien allons-nous préparer, et retrouvons nous devant ce fameux bâtiment, dans maximum une heure!

Tous acquiescèrent de la tête, et se séparèrent pour rejoindre leurs appartements respectifs afin préparer leurs affaires. Bien entendu, Ryuki emmena avec lui son protégé. L'Incube ouvrit d'un coup de pied la porte de sa chambre, en gardant les mains dans les poches, devant le regard réprobateur de Raytöku...

Ryuki: Bien, va te préparé gamin, on ne sait ce qu'il peut se trouver dedans.

Sur ces mots, l'Incube s'approcha de son armoire, et commença à se changer sans aucune pudeur. Il revêtit ainsi une longue veste noir à manche courtes, s'attachant sur le devant par deux simples attaches, laissant ainsi la plupart de son torse visible au plus grand nombre. Il prit aussi une paire de bottes en cuir noir, possédant sur leur extrémité, une lame recourbé. Il prit simple pantalon noir, ornée de diverse artifice, et d'une partie d'armure recouvrant son bras gauche ainsi que sa main, et avec une épaulière représentant un lion rugissant.

Une fois ainsi habillé, et voyant que son protégé n'était toujours pas prêt, il se décida d'aller le voir. Ce dernier était en train de choisir la meilleurs tenu à adopter pour une telle mission. L'Incube se glissa alors jusqu'à lui sans un bras et l'enserra dans ses bras, et commença à lui mordiller le lobe de l'oreille:

Ryuki: Eh ben eh ben... Je trouve que tu es bien long Gamin.
Raytöku, d'une voix espiègle: Ce n'est pas le mieux pourtant?
Ryuki, dans un rire pervers: Tu apprends vite Gamin... *Donnant une petite claque sur le derrière d l'Ange déchu* Aller dépêche-toi!
Raytöku: Mais pourquoi on doit se presser. Cela ne vous ressemble pas.
Ryuki: Plus vite on aura commencé cette mission, plus vite on l'aura fini.*prenant le menton de l'Ange déchu avec sa main recouvert de l'armure, et le regardant avec une lueur lubrique dans l'oeil* Et plus vite on se retrouvera seul après mon absence, et croit moi, nos retrouvailles dureront bien plus qu'une heure, croit moi.

Sur ces mots, son protégé rougi, ce qui fit rire l'Incube à gorge déployé. Après un moment, ils furent tous les deux prêt. Pour se rendre au plus vite sur le lieu de leur destination, l'Apôtre à la chevelure ébène ouvrit un portail les menant à quelques mètres du fameux édifice.

Ryuki: Je croit que nous sommes les premiers. Ils en mettent du temps les autres!


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.



Dernière édition par Ryuki Etsuya le Sam 10 Oct - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Ven 9 Oct - 18:43

(J'espère que la description te va Ryuki ^_^, que je ne te gâche pas ton Rp >_<)

          Après l'ordre de mission donné par Gabriel, le groupe se sépara afin de se préparé en vu de leur prochaines actions. Ce fut donc sans surprise que Paradoxe et Kyo allèrent dans leur appartement afin de réunirent tous les objets utiles à leur prochain périple. Une fois dans la chambre, le Bookman revêtit sa robe de nécromancien, avec divers crâne aux épaules et à la ceinture. Il emporta avec lui plusieurs pierres sanguines, ainsi que diverses potions.

          En tournant la tête, il vit aussi que son protégé emmenait du matériel. Il valait mieux être prudent en des lieux inconnus...

Paradoxe: Tu penses que c'est quoi là bas?
Kyo: Je ne sais pas vraiment... Il y a beaucoup de peuple, tribut, ou groupe qui ont disparut au cour de l'histoire.
Paradoxe: Mais apparemment celle-ci était plutôt en avance sur son temps.
Kyo: C'est vrai. J'en saurait sans doute plus en voyant le bâtiment de près.
Yko: J'espère que cela en vaudra le coup...

          Plusieurs minutes plus tard, le duo (voire même trio) était fin près. Le Bookman fendit les airs de sa main. Alors, se fut comme si l'espace se déchira, et laissa entrevoir un passage jusqu'à la région de Finalo. Après l'avoir traversé, Kyo révoqua ce portail...

          L'Apôtre et son protégé eurent alors la surprise de voir que Ryuki et Raytöku était déjà présent.

Ryuki: Vous voilà enfin!
Kyo: Vous êtes déjà là?
Yko: Ils ont fait vite à ce que je vois.
Paradoxe: Exactement.

          Le Bookman se tourna alors vers l'imposant édifice. Il s'agissait d'une grande structure, usé pas le temps, faite de pierre qui à l'origine devaient être blanche et qui maintenant arborait un un jaune sale. La charpente principale était maintenu par de gros mur, avec des colonnes finement ouvragées pour alléger le tout. Tout le toit du bâtiment, malgré son âge avancé, présentait encore les trace de fines dentelles taillées dans la roche. De part et d'autre de l'ouverture se trouvait deux colosse de pierre aux traits effacés et tenant dans une de leur main une sphère qui tenait pas lévitation. Ce détail interpella Kyo. Depuis l’inauguration jusqu'à maintenant, les sphères étaient-elles resté ainsi? Si c'était le cas, cela était manifestement très intéressant... Cela indiquerait une source énorme de magie, ou bien... Un objet magique permettait cela peut-être... Qui sait ce qu'il ce trouve dans ce temple...

          L'oeil de Kyo fut aussi attiré par un pictogramme, bien qu'endommagé, il restait encore bien visible. Il s'agissait de deux serpents enroulés autour de ce qu'il semblait être une fleur... Une rose peut-être? Si tel était le cas, cela lui rapella quelque chose. Auparavant, il y avait apparemment eut une cité dans les environs. Il semblait que la race l'ayant construit est ce qui s'apparente le plus à des humains. Et ce blason était le symbole d'une qui reine aurait régné durant plus d'un siècle. Mais cela semblait impossible, puisque cette race vivait au maximum 70 ans. Peut-être que plusieurs reines se suivirent avec le même nom... Ou alors y avait-il un plus sombre secret derrière tout cela?

          Mais le Bookman fut interrompu dans ses observations lorsqu'une grande ombre passa au dessus du groupe. Concentré comme il était, il n'avait pas remarqué l'aura du roi de Finalo qui s'approchait à grand pas. Ce dernier atterrit non loin de là, et rejoignit le petit groupe sous forme humaine. Kyo s'approcha alors de lui, et s'inclina devant le dragon:

Kyo: Bien le bonjour, Sir Okita. Voila un drôle d'endroit pour faire des rencontres...
Yko: Pas plus que les dernières fois...
Ryuki: Eh bien, nous avons du beau monde ici.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyabi
A
A
avatar

Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Ven 9 Oct - 20:35

Miyabi retourna dans ses appartements, Xerxès son familier l'attendait déjà vêtue d'une robe rouge, elle avait pris sa forme humaine, c'est a dire elle ressemblait a une gamine de 10 ans mais ses yeux de félin trahissait sa vraie nature. Il pris un nombre incalculable de poison, il s'équipa du Tenro et de deux épée courte Agni et Rudra, une de ses épée brûlait l'ennemi l'autre infliger des engelures mortel. Il pris son blouson de cuir rouge, le Tenro dans le dos et les autres épées dans leurs fourreau accrochées a ses flancs. Rien que d'y penser il était excité d'explorer cette ruine inconnue peuplé surement d'adversaire a sa mesure

Il n'avait pas beaucoup apprécié le surnom que lui avait donné l'incube mais il s'en formalisa pas, il ne connaissait rien de la puissance du mara, il verrait bientôt que le petit chat caché un lion féroce et avide de sang frais. Une fois prêt il prit la petite main de Xerxès dans la sienne puis s'éloigna a pas lent de ses appartements. Il fut surpris de voir que les autres n'attendait plus que lui pour partir. Quand elle vit Kyo, Xerxès se jeta dans ses bras en ronronnant et dire qu'il ya quelques mois, elle n'osait même pas l'approcher, de fil en aiguille Kyo avait su l'apprivoiser. 

Xerxès : Tonton Kyo, tu m'as manqué je vais finir par croire que tu m'as oublié.
Kyo : Bonjour princesse, mais pas du tout j'étais juste très occupé ses derniers mois pardonne moi.
Xerxès : C'est bon tu es pardonnée, puis a voix basse, c'est qui lui dit-elle en regardant Ryuki avec un regard méfiant.
Kyo se mit a chuchoter lui aussi : C'est Ryuki, c'est le trésorier de Gabriel, il nous accompagne pour cette mission.
Elle fit un bisous sur la joue puis elle descendit des bras du bookman puis commença a s'avancer vers les ruines.

Xerxès : Bon on y va ?

Miyabi soupira, il commença a regretter l'époque ou elle ne parlait pas beaucoup.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Ven 9 Oct - 20:49

une fois entré dans la salle ryuki s'amusait donc a dragué Miyabi . 

...
Miyabi: Il m'avait donner un ordre alors qu'il n'est qu'un misérable larbin. Je l'ai donc remis à sa place. *se retournant vers Ryuki et l'empoignant, et en lui lançant un regard sadique* Alors comme ça, je ne suis qu'un chat?...
Ryuki, souriant de satisfaction et aussi de sadisme: C'est peut-être ton animal totem.

Paradoxe intérieurement : _ Non je crois bien que l'animal totem de Miyabi est le scorpion, en ce qui concerne Ryuki j'imagine bien la mante religieuse (me demander pas pourquoi) 
Kyo par télépathie : _ C'est pas le moment, Inutile d'en rajouter 

...

Enfin bref, donc pour récapituler il faux fouiller un temple issus d'une civilisation disparue qui semblait être avancer pour leur époque, et en ramener de potentiel armes. Une idée naquis dans la tête du chaman . On -t - il songer un seul instant que c'était peut être justement leur avancer qui causa leur perte. Vas savoir peut-être qu'il ont créé une arme trop puissante pour être contrôler et  que sa s'est retourner contre eux. Ce serait pas la première fois !

Quoi qu'il soit chacun alla donc se préparer de son coté . Kyo avait revetut son habituel tenus de nécromancien. tandis que paradoxe avais simplement pris sa tenus habituel mais avais laisser quelque ... comment dire ... stimuler pour amener Yko a faire surface . Ce n'est pas que Kyo l'ennuyais mais Le chaman apprécierait de profiter un chouilla plus de son fiancé. 
Du cou il Prix son haut noir légerement moulant a capuche sans manche laissant ses bras musclé apparents et la laisser suffisament ouvert pour qu'une partit de son torse soit visible . il Portait également desmitaines et un pantalon noir. Paradoxe n'aimait guerre laisser ses bras et son torse (même si se n'est que partiellement) a la vue de tous, il trouvait cela "M'a tu vu". Je vous jure qu'est ce qu'il faut pas fair pour entretenir la flemme ! Comme d'habitude il emmena également ses deux vipères avec lui, cela faisait Longtemps qu'il ne les avais pas emmener en mission avec lui 

Il prix également ses armes et ses potions habituel. Une fois près , Kyo ouvrit un portail en direction du point de rendez vous. Ryuki et raytoku étaient déja présent, il ne manquait que Miyabi, ... Ah ba non enfaite il viens d'arriver lui aussi  , et a sa plus grande surprise il tombèrent sur okita.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 10 Oct - 2:51

L'oeil attiré par l'étrange sépulture, Okita descendit en faisant de grand cercle et se posa non loin du bâtiment. Pendant l'atterrissage, il vit un groupe de personne qu'il connaissait très bien. Il se rapprocha d'eux pour les saluer et pour voir s'ils pouvaient éventuellement le renseigner sur cette étrangeté. Ce fut, comme d'habitude Kyo qui l'accueillit à bras ouvert.

Kyo: -Bien le bonjour, Sir Okita. Voila un drôle d'endroit pour faire des rencontres...
Yko: -Pas plus que les dernières fois...
Ryuki: -Eh bien, nous avons du beau monde ici.
Okita : -Et bien je suis sur mon territoire, pourquoi serrait-ce étrange de me voir chez moi ?
Kyo (souriant) : -Il est vrai Sir Okita..

Le Dragon fit rapidement le tour du groupe mais son attention fut vite tourné vers le bâtiment qui semblait encore plus étrange vu de près. Maintenant qu'il y faisait attention, il sentit une vibration de magie très intense, voir étouffante. Tous ses sens s'excitèrent rien qu'à l'idée d'explorer une chose nouvelle et si intrigante... De plus, son regard s'illumina d'une étincelle que certains surent reconnaitre.

Kyo : -Vous êtes incorrigible Sir Okita... Penser à de tel chose à ce moment là...
Yko (d'un air pervers) : -A quoi pense-t-il ?
Kyo (soupirant) : -Pas à ce genre de chose...
Okita (murmurant) : -Des trésors... des trésors partout....
Paradoxe (soupirant à son tour) : -On ne changera jamais l'avidité légendaire des Dragons...

Le reptile n'avait plus que ça en tête, c'était devenu une obsession voir presque un charme. Il fut tellement absorbé qu'il commença à partir sans les autres... Sa course fut très vite freiné; à peine avait-il fait deux pas qu'un piège magique se déclencha. Des dizaines de lames magique anti-dragon apparurent et fondirent sur lui. Kyo eut juste le temps de réagir et d'invoquer des chaines autour d'Okita pour le tirer vers lui. Malgré la réaction rapide de l'apôtre il fut quand même touché à la jambe, laissant une plaie béante sur son mollet.

Kyo : -Sir Okita vous allez bien ?
Okita : -Des trésors... des trésors partout...

Il tenta de se relevé malgré la blessure et voulu avancer vers sa mort certaine... Kyo l'en empêcha en l'immobilisant.

Kyo : -Sir, reprenez vos esprits je vous prie !
Okita : -Des trésors....

Riyuki remarqua quelque chose qu'il s'empressa de faire remarquer. Il pointa du doigts l'endroit où les lames avaient atterris et un message était clairement écrit au sol.

"Celui qui, par son avidité, viendra piller cette tombe sera punis par un châtiment bien pire que la mort'


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 10 Oct - 9:58

A la plus grande surprise, et joie, Kyo vit que la petit Xerxès accompagnait Miyabi. Cette dernière, lorsqu'elle le vit, courra jusqu'à lui et sauta dans ses bras. Cela faisait bien longtemps que le Bookman n'avait pas profité de la présence de la jeune, et il s'en voulait d'ailleurs. Il était très protectrice avec la petite fille, son coté paternel reprenait le dessus de temps en temps.

Xerxès : Tonton Kyo, tu m'as manqué! J'avais finir par croire que tu m'avais oublié.
Kyo : Bonjour princesse, mais pas du tout j'étais juste très occupé ses derniers mois, pardonne moi.
Xerxès : C'est bon tu es pardonné, tu étais où?
Kyo: J'étais parti assez loin, dans une région presque inconnu de tous, mais qui contient des grimoires avec des sorts que je voulais m'approprié.
Xerxès: Et tu y es arrivé?
Kyo: Bien sûr.
Xerxès: Ça veux dire que tu es plus fort?
Kyo: En quelque sort, oui.
Xerxès: Diiiiiiiiiis, tu pourras m'apprendre la magie?
Kyo: Si Miyabi est d'accord, on pourra t'entrainer.
Xerxès: Ouai!!! -Parlant à voix basse, et posant son regard méfiant sur l'Incube- C'est qui lui?
Kyo: C'est Ryuki, c'est le trésorier de Gabriel, il nous accompagne pour cette mission.
Yko: Je te conseille de ne pas lui faire trop confiance.
Ryuki: Je t'entend Yko!
Yko, d'un air mesquin: Aurais-je parlé à voix haute?
Ryuki: Je suis tout à fait respectable.
Kyo: Sir Ryuki est un bon bretteur.
Xerxès: Comme Miyabi?
Kyo: Oui.
Xerxès: Qui est le plus fort?
Kyo: C'est une question délicate...
Ryuki, avec une lueur sadique: Je serait curieux de savoir.
Miyabi, avec un regard intéressé: Moi aussi...

          Alors, le Bookman reposa la petite fille à terre. Au loin, apparut alors une silhouette d'un dragon bien connu du groupe. L'Apôtre alla accueillir Okita comme il se devait. Le roi de Finalo regarda rapidement le groupe, puis se retourna vers l'imposant édifice. Ce dernier pulsait d'énergie magique, a t-elle point qu'elle en était presque palpable. Bien que Kyo n'était pas dans l'esprit du dragon, il fut frappé par une seul pensée qui venait de ce dernier. Cette pensée devait l'obnubilé pour qu'elle atteigne autant le Bookman...

Kyo : -Vous êtes incorrigible Sir Okita... Penser à de tel chose à ce moment là...
Yko (d'un air pervers) : -A quoi pense-t-il ?
Kyo (soupirant) : -Pas à ce genre de chose...
Okita (murmurant) : -Des trésors... des trésors partout....
Paradoxe (soupirant à son tour) : -On ne changera jamais l'avidité légendaire des Dragons...

          Kyo vit alors le Roi de Finalo marcher en direction du temple. Soudain, un son attira l'attention du Bookman. Un son mécanique, comme celui d'un mécanisme. Alors, il comprit. Dans sa marche rapide, le Dragon avait déclenché un piège. Des lames apparurent dans les airs, pointé sur l’intrus, et à première vu, il s'agissait de lames Anti-Dragon. Avant que les autres n'eut pu effectuer une action, l'Apôtre invoqua des chaînes qui vinrent enserrer la taille d'Okita, et le tira en sa direction. Il arriva alors à la hauteur de Kyo, mais malgré tout, il fut blessé à un de ses mollets.

          Pourtant, la douleur n'arrêta pas Okita, qui se releva alors avec difficulté et recommença sa marche vers l'édifice. Voyant son ami courir vers une mort certaine, le Bookman le plaqua à terre et l'immobilisa avec ses chaînes:

Kyo: Sir Okita, reprenez vos esprits je vous prie !
Okita: Des trésors... Toujours plus de trésors...
Yko: Mais il débloque!
Kyo: Je n'ai pas le choix, j'espère que vous me pardonnerez Sir Okita.

          Sur ces mots, Kyo posa sa main sur le front du Dragon, et entra dans son esprit. Il n'était pas dans son état normal, et il fallait en trouver la cause. Le Bookman remarqua alors quelque chose. Tout ce qui personnifiait Okita était absent dans son esprit. La seul chose qui était présent, fut cette avidité propre au Dragon. Il semblerait qu'un enchantement ait été lancé sur le roi de Finalo. En effet, ce dernier avait isolé complètement ses traits de caractère et en avait exacerbé un seul, l'avidité. Alors, l'Apôtre à la chevelure de blé commença son incantation de dissipation de magie. L'enchantement avait été puissant, mais Kyo réussi à sen défaire. Cependant, pendant ce processus, il eut une vision. Une personne se trouvait face à ce qui semblait être un démon, et pactisaient ensemble. Le Bookman ne reconnu pas l'humain, caché sous une capuche. Était-ce déjà un homme où une femme? Une fois cela passé, il prit soin aussi de vérifier le bon état d'esprit d'Okita. Il regarda que tout soit là. Il avait joué avec la personnalité d'une personne et ne tenait pas à la changé. Surtout si cette personne était un de ses amis.

           Après avoir fini, il se retira de l'esprit d'Okita. Ce dernier était inconscient, mais ne tarderait pas à se réveiller. Kyo l'installa confortablement sur le sol, soigna sa blessure au mollet, et commença à se relever. Il fut alors prit de vertiges. Deux facteurs les provoquaient, une grande utilisation de la magie, et aussi Yko qui tentait de refaire surface... Il laissa donc la place à son frère, et revint avec un grand sourire.

Yko: J'espère que je vous ait manqué!

          Il se rapprocha alors de Paradoxe, et posa un index sur une partie de son torse découvert, et dit, avant de l'embrasser profondément.

Yko: C'est ce que j'appelle un bon cadeau d'accueil...

          D'un autre coté, la petite Xerxès regarda la Bookman. Elle avait déjà vu Yko, mais cela la troublait toujours de voir comment il passait d'une personnalité à une autre. De son coté, Ryuki s'approcha de l'endroit où s'était planté les épées.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 10 Oct - 10:28

L'Incube avait regardé avec intérêt Paradoxe. La tenue qu'il avait choisi pour cette mission l'intéressait beaucoup. Le Chaman avait laissé ses bras ainsi qu'une partie de son torse nus, découvert aux yeux de tous. Il n'allait pas se faire prier pour se rincer l'oeil. D'ailleurs, le Loups-garou sentait bien le regard lourd de l'Apôtre sur lui, et faisait tout pour s'en détourner. Cela fit bien rire Ryuki, qui passa sa langue sur ses lèvres... Alors qu'Okita était maintenant hors de danger, et aussi revenu à un état normal, Ryuki se dirigea vers l'endroit où s'était planté les épée Anti-dragon, mais frôla nonchalamment Paradoxe en passant, avec Yko ne soit à sa hauteur. 

Au contact de l'Incube, le Loups-garou retira vite fais sa main, ce qui fit bien rire l'Apôtre... Arrivé alors à sa destination, il vit d'une inscription en caractère ancien, s'était gravé dans la pierre. Instinctivement, l'Incube la lit à haute voix:

Ryuki: "Celui qui, par son avidité, viendra piller cette tombe sera punis par un châtiment bien pire que la mort"
Raytöku, se rapprochant de son maître: Qu'est ce que c'est?
Ryuki: Une inscription au sol, elle n'était pas là à au début...
Yko: Cet édifice est bourré de magie, ça pulse depuis tout à l'heure... Cela ne m'étonnerai pas qu'il y ait plusieurs pièges de cet sorte à l'intérieur...
Ryuki: Tu sais ce qu'est ce bâtiment?
Yko: Apparemment, ce serait une sépulture. Celle d'un roi d'un civilisation maintenant disparut. D'après ce qu'à lu Kyo, la version officiel prétend que ce roi, Sekmeth serait mort naturellement. Mais d'autres sources prétendraient que sa femme l'a empoisonné...
Ryuki: Alors, ce n'est rien moins que la tombe d'un souverain! Il devrait y avoir pas mal de chose à l'intérieur...

L'Incube fit alors un pas en avant. Le piège se redéclancha de nouveau. Ryuki, connaissant le stratagème, avait invoqué Mystra, et se préparait à paré les épées. Toutefois, tout ne fut pas si simple... En effet, ce qu'il pensait être des épées Anti-Dragon, comme celles qui avaient attaqué Okita, étaient maintenant des épées d'exorcisme, contre les Incubes... Etant donné qu'il savait ce qu'il l'attendait, l'Apôtre à la chevelure ébène para les épées, mais celles-ci lui infligea des blessures mineurs aux bras... Yko voyant cela, prit une des épées et l'observa:

Yko: Une armes d'exorcisme?... Je crois que ce bâtiment, dans ses pièges, s'adapte à l'ennemie en face de lui. Regardez.

Tous tournèrent leur regard là où Yko leur indiquait. Au sol, l'inscription avait changé... 


"Celui qui, par sa luxure, viendra souiller cette tombe sera punis par un châtiment bien pire que la mort"

Yko: Cette tombe à été prévue pour pouvoir se défendre, à de moindre mesure, contre les différentes races de Black Rose...
Ryuki: C'est intéressant. Mais ce n'est pas ça qui va m'arrêter. Décidément, cette mission devient de plus en plus intéressante.
Miyabi: Utiliser une telle magie pour protéger une tombe... Elle doit renfermer de nombreuses choses...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.



Dernière édition par Ryuki Etsuya le Mar 13 Oct - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 10 Oct - 13:20

Après de bref salutations Okita se mit a pété les plombs et tomber dans un piège .... Kyo réussis a le soigné tout de même heureusement . Jusqu'à ce que Yko fasse enfin son apparition . Tout de même il était temps le chaman commençeai a s'impatienter . C' est que son bien aimé l'avais manquer durant son absence ! Dommage que ryuki gâche tout en les reluquant comme d'habitude.... Enfin bref Se fut au tour de l'incube de tenter sa chance .  C'est donc ainsi que le groupe pu découvrir que le piège s'adaptait a sa victime et la mise en garde a son motif ...

Paradoxe : _ avarice .... Orgueil .... On se croirai dans les sept péché capitaux 

Pendant que les autres analysait leur lames, Le chaman voulu tenter sa chance également ... En ce qui le concerne les péché qu'on peut lui reprocher sont la luxure, et un petit peu la colère ... Mais ils n'avait rien a voir avec les raison de sa présence ici .

Alors il s'engagea sur le terrain miné tout est restant sur ces gardes. Fenris et lui était près a réagir si des lames en argent l'asseilait . Il mourrait d'envie de savoir se le bâtiments aurait a lui reproché 

Il avanceai petit a petit, 

Paradoxe :_ pour l'instant tout vas bien , pour l'instant tout vas bien ...


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 10 Oct - 13:31

L'Incube observa d'un œil critique les trous d'où était sorties les lames contre les dragons. Aucun d'eux ne révélait le moindre indice, du point de vue du ténébreux. 
Alors qu'Okita tentait de lutter contre la douleur que lui infligeait la blessure, qui venait de se rouvrir, d'énormes nuages apparurent juste au-dessus du groupe. La rapidité de leur avancée était impressionnante. Yko se leva et constata que ce phénomène n'était pas normal. 
Yko:- Il faut nous mettre à l'abri. 

Un éclair foudroya le sol, juste assez près du blessé. Okita tenta de se déplacer mais rien n'a faire, sa blessure l'empêchait tout mouvement. Le Bookman se précipita à son secours pour le soulever, mais un éclair resurgit de nulle part, frappant Yko. 
Miyabi:- Yko! Kyo! 

Le corps assommé du Bookman se laissa tomber au sol, Miyabi eut le réflexe de partir à leur rescousse mais une main beaucoup plus forte le retint. Il dévisagea l'individu et lui hurla dessus pour qu'il le lâche. 
Mais Raytöku n’obéit pas. Il était étonnement fort! Ce qui surpris Miyabi. 
      Alors le jeune ange poussa Miyabi sur le côté et partit affronter la pluie d'éclairs. Les autres membres du groupe se replièrent dans une grotte non loin de là. Miyabi s'inquiétait de plus en plus, il ne cacha pas sa frayeur à l'idée que les autres soient blessés. Paradoxe le rassura, malheureusement lui aussi avait la trouille. 
La paysage était complètement plongé dans l'obscurité, on ne distinguait rien. 


Soudain, une lueur blanche se faufila d'entre les nuages et la lueur d'espoir des autres membres se lisait sur leurs visages, en voyant les trois blessés arriver. Okita boitait maladroitement, tenu par Raytöku qui souffrait au niveau de la hanche, alors que Kyo se trouvait sur le dos de l'ange déchu; un filet de sang coulait de son crâne. Miyabi et Paradoxe vinrent à leur rencontre pour aider Raytöku à porter le Bookman. Okita ne se laissa pas faire, mais quand il voulut prouver son obstination, il s'étala par terre. Paradoxe le releva et le disputa. 

Xerxès accourue au devant de Miyabi, elle scruta pendant un long moment la blessure provenant de la tête de Kyo. Ses pupilles s'agrandirent et elle laissa couler ses larmes. 
Raytöku s’avança vers elle, posa une main rassurante sur sa tête.:- Ne t'en fais, il n'a rien de grave. Nous allons pouvoir le soigner. 

Elle remua la tête et dit un "oui" entre deux sanglots. Ryuki, qui depuis le début avait fait son indifférent, montra une grande inquiétude pour son protégé. Raytöku remarqua le regard que lui infligeait son maître mais n'y prit pas plus d'attention. Alors il se laissa tomber, tenant sa blessure de la main pour empêcher l’hémorragie. 

Miyabi:- J'ai bien peur que nous ne sommes pas les bienvenues ici.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 10 Oct - 16:59

(Attention je dépoussière Mizuki, la partie sous spoiler n'apporte rien au Rp, c'est juste une rapide parenthèse pour expliquer sa mission, libre à vous de lire )

La vie au palais de Mathaël avait repris son train train quotidien. Les apôtres pouvaient se concentrer sur leurs recherches et leurs hobbies en toute tranquillité. Tous les apôtres ? Pas vraiment. Mizuki avait été envoyé en mission des plus dangereuse en territoire ennemis. Mathaël voulait tester une nouvelle tactique pour sa guerre contre Gabriel; mais pour cela il avait besoin de certaines informations que seuls quelques élus possédaient dans le camps adverse. Il avait donc envoyé son pupille en mission d'information.

Histoire de la mission:
 

Sans plus attendre, il ouvrit un portail le ramenant à Cristal. Il remarqua que pendant sa prise d'information, la tempête s'était calmée. Une fois de retour au palais, il se dépêcha de faire son rapport à l'empereur.

Mathaël : -C'est bien mon Fils, tu as su mener à bien cette mission et tu en serras grandement récompenser... Cependant...
Mizuki : -Cependant ? Ai-je commis une erreur ?
Mathaël : -Non...non... Mais je vais devoir te solliciter une fois de plus...
Mizuki : -Père...
Mathaël : -Je sais, tu es épuisé, que tu as envie de te reposer mais j'ai besoin de toi pour une mission peut-être encore plus dangereuse; personne ne peut la faire à part toi...
Mizuki (soupirant) : -Je vous écoute alors...
Mathaël (souriant) : -Merci... La tempête qui a ravagé le continent a mis à jour une nouvelle sépulture dont je sens les vibrations magique arriver jusqu'ici. Ce bâtiment est ancien mais en avance sur notre temps. A première vu il s'agit d'une tombe mais tu dois aller voir de quoi il s'agit.
Mizuki : -C'est tout ? En quoi est-ce dangereux ?
Mathaël : -La reconnaissance en elle même ne l'est pas mais c'est surtout que plusieurs apôtres de Gabriel sont déjà là-bas. Et parfois il ne vaut mieux pas profaner n'importe quelle tombe...
Mizuki : -Je vois... Je m'y rend de ce pas.

Il se leva et s'apprêta à partir mais il fut interrompu dans sa marche.

Mathaël : -Avant tout ça, va donc voir Akura, il est presque déprimé de ne plus te voir ces temps ci. Prends quelques heures avant de partir.
Mizuki : -Merci....

Il se dirigea vers ses appartements, tout content de pouvoir revoir son amant.


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 11 Oct - 9:18

En regardant de plus près le piège, Ryuki n'avait rien remarqué d’inhabituel. Après tout, il ne vit que la surface de se piège, et en conclu qu'il prenait sa source dans un puits de magie situé dans la sépulture. Cela lui conférait alors sa propriété de s'adapter à tous les intrus s'approchant de trop près. Soudain, il entendit Yko prononcer ces quelque mots:

Yko: Il faut nous mettre à l'abri. 

Alors, l'Incube regarda dans la même direction que le Bookman, il vit des gros nuages noirs se diriger à une vitesse phénoménale vers le groupe. Le temps de prévenir tout le monde, l'orage était sur eux, et les éclaires les frappait à quelque centimètre d'eux. Tous partirent pour se réfugier dans un abri. Cependant, dans la précipitation, la blessure d'Okita se rouvrit, l'empêchant de se mouvoir librement. Du coup, Yko rebroussa chemin pour aller l'aider mais fut touché de plein fouet par un éclair qui lui fit perdre connaissance.

Ce fut au tour de Raytöku d'y , il empêcha Miyabi d'aller les aider, et retourna en plein dans l'orage. Dans la course pour aller dans l'abri, Ryuki avait violemment pris Paradoxe par le poignet, car il voulait retourner aider Yko qui venait d'être assommé.

Paradoxe: Laisse-moi y retourner! Je dois aider Kyo et Yko! Aurais-tu oublié que je peux maîtriser les éléments?!

L'Incube le traîna à moitié, le forçant à entré dans la grotte. Une fois à l'intérieur, l'Apôtre y fit avancé le Loup-garou, avant de le gifler un grand coup:

Ryuki: Tu crois vraiment pouvoir lui venir en aide? Cette tempête à assommé un Apôtre, alors qu'est-ce que cela te ferai?! Si tu veux y retourner vas-y, mais tu ne seras qu'un boulet. Tu ne peux maîtriser cet orage, c'est au delà de tes forces!

Sur ces mots, l'Incube se retourna et laissa Paradoxe, tête baissé et se tenant la joue, seul... Ryuki regardait avec attention l'entrée de la caverne, après quelques secondes Raytöku revint, aidant Okita qui boitait et avec Yko sur son épaule. En entrant, ils installèrent confortablement le Bookman contre un pan de mur. Le roi de Finalo, lui, ne voulait aucune aide, mais devant l'ampleur du handicap que cela lui fournissait, il accepta finalement... Ce fut Miyabi qui s'occupa de le soigner.

De son coté, Ryuki regarda d'un oeil inquiet son protégé. Il avait mit sa vie en danger quand même... Cependant, Raytöku afficha une mine complètement indifférent à l'égard de son maître. Alors, l'Incube s'approcha, et soigna sa main avant de partir la mine renfrognée. Ainsi, Raytöku ne se pensait pas digne de son inquiétude? Qu'à cela ne tienne! 

Ryuki s'approcha alors du corps inanimé de Kyo. Xerxès était à ses coté, et pleurait des larme d'inquiétude et de tristesse, tandis que Paradoxe tentait de soigner son protecteur et amant. 

Paradoxe: Que veux-tu?
Ryuki: Je viens seulement pour le soigner, mais si cela ne te dit rien, je peux te laisser faire... 
Paradoxe, à contre coeur: C'est bon... Vas-y. Mais pas de gestes déplacés!
Ryuki, prenant un air innocent: Pour qui me prends-tu voyons?

Alors, l'Apôtre à la chevelure ébène s'accroupi aux coté de Kyo. Il mit une main sous sa tête et une autre sur la joue du Bookman. 

Ryuki, avant la moindre parole de Paradoxe: C'est nécessaire pour le soin.

Cela n'était pas vraiment la vérité, mais il fallait bien une compensation non? Dans la position dans laquelle il était, ses long cheveux formait un rideau noir opaque autour de son visage et celui de Kyo. l'Incube ne prêta pas attention, ni à la colère de Paradoxe, ni à la jalousie dont commençait à faire preuve son protégé, et commença les soins, tout en caressant la joue du Bookman...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 11 Oct - 9:36

La tempête arrivait à grand pas... C'était indéniable. Cependant, Yko n'avait pas pensé qu'elle puisse arrivée si vite. Si bien qu'ils furent tous prit au dépourvu... Le groupe avait commencé à partir en direction d'une grotte. Cependant, en voyant Okita en difficulté, le Bookman parti l'aider. Mais tout ce dont il se souvint, ce sur une lumière aveuglante, un bruit assourdissant, une grande douleur, et puis plus rien... Il s'était senti tombé, les membres douloureux... Il venait de perdre connaissance...

           Après un moment qui lui parut une éternité, un sentiment de bien être l'ampli. Quelqu'un avait commencé à le soigner, il en était certain. Où alors, il était vraiment mort... C'est qui était moins cool... Il n'avait pas vraiment envie d'aller en Enfers, surtout après la pagaille qu'il avait fait avec Satan... Il n'avait pas dû encore digéré sa demi-défaite... Mais soudain, une odeur vint lui titiller les narines... C'était une odeur agréable, mélangeant du musc, du jasmin et d'autres senteurs qui ravissaient l'odorat. Toutefois, cela lui rappela quelque chose... Où avait-il bien put sentir cela?

           D'un coup, cela lui revint en mémoire! Ryuki! Un petit sentiment d'inquiétude l'envahi... Il n'aimait vraiment pas ça... Il ouvrit alors difficilement les yeux, et vit de près le visage de l'Incube.

Ryuki, avec un sourire pervers: Bienvenue parmi nous, beau blond. Je t'ai manqué?
Yko: Dégage de là...
Ryuki: C'est comme ça que tu traites ton sauveur?
Yko, remarquant la main de l'Incube sur la joue, et en le repoussant: Dégage j'ai dit!

           Ryuki se recula alors, tandis qu'Yko se mit en position assise... Un mal de tête lui traversa le crâne:

Yko: Elle était mauvaise cette cuite...
Kyo: Tu es incorrigible.
Paradoxe, sautant au coup d'Yko: Yko!!!
Xerxès, faisant de même: Tonton!
Yko: Mais tout va bien, je suis vivant.

           Le Bookman se releva alors, en titubant un peu, si bien que Paradoxe l'aida. Après un petit moment, il retrouva toutes ses facultés. Okita semblait aussi s'en être remis.

Miyabi: Bien, ce n'est pas le tout, mais comment on va rentrer dans cette tombe.
Kyo: Si je puis me permettre, je pense qu'il doit y avoir un passage dans cette grotte. Cette tombe est très imposante, il est donc certain qu'elle appartenait à un roi, comme je l'ai dit précédemment. Je pense donc qu'après sa mort, et la mise de son cadavre dans cette sépulture et sa fermeture définitive, il devait y avoir une autre ouverture, permettant d'entré directement sans passé pas le piège de l'entré. Elle devait être utilisé pour amené de nouvelle offrande.

           Tous se mirent alors à chercher ce fameux passage dans la caverne, qui mit que très peu de temps à être découvert...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotaro Inugami
.
.
avatar

Messages : 74
Localisation : Anastasia

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 11 Oct - 11:41

Kotaro était resté au château s'entraînait, il décida de faire une pause et de passer par les appartements de Miyabi pour le saluer et lui demandait si il avait besoin de lui pour une de ses missions. Mais il retrouva ses appartements désert, bref il utilisa la salle de bain de son maître pour se prendre une douche une fois cela fait, il prit même pas le temps de s'habiller il se changea en loup blanc et courut a travers le château en remontant la piste fraîche d'odeur qu'avait laisser le mara derrière lui. 

Il sortit du château, sur la route il pensa au roi d'Anastasia ça faisait un petit moment que celui ci ne lui avait plus fait parvenir de mission, il n'allait pas s'en plaindre ainsi il pouvait se concentrer sur son entraînement. Puis il sentit aussi l'odeur de Paradoxe que faisait donc son bêta avec Miyabi, y'aurai t-il un problème ? Cela Kotaro ne tarderai pas a le voir de ses propres yeux. 

 Il aperçut un bâtiment au loin il traversa la forêt pour y parvenir quand soudain des éclairs déchira le ciel, mince il allait avoir le poil trempée. Tout en évitant de se faire cramer par l'orage il rejoignit la grotte. Il remua la queue en s'approchant de Miyabi celui ci le caressant en lui disant bonjour. Xerxès tout contente de voir que son éternelle compagnon de jeu était la avec elle pour de nouvelle aventure, elle était trop contente et lui fis un bisou baveux sur le front. Paradoxe le salua ne cachant pas sa joie de le revoir. Kotaro tourna la tête en direction des deux personnes qu'il ne connaissait, Miyabi se chargea de lui faire des présentation. Ryuki c'est donc lui qui émanait une odeur si délicieuse pour peu il en aurai croquer un bout, mais bon ce ne n'était pas un sauvage il savait se tenir. 

Ensuite il accompagna Miyabi et Xerxès a la recherche d'une entrée légèrement moins piégé Il ne tardèrent pas a la découvrir, c'était juste une porte en bois donnant sur un tunnel sombre. Dès que Kotaro posa un pied dans le tunnel des gravures se mirent a apparaître "Tout ceux qui souhaite entrer dans mon tombeau, devront expier le poids de leur pêcher et cela par la mort." Kotaro son maître l'air de dire mais ce mec a totalement perdu l'esprit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 11 Oct - 12:11

Alors que Paradoxe s'avançais lentement sur le terrains miné a sa grande surprise se ne son pas des lame en argent qui apparurent mais des éclairs très puissants. 

Si c'est lui qui a déclenché ça je sais pas quel péché on lui reproche il doit être vraiment très  grave ! 

Quoi qu'il en soit lorsqu'il vit Yko frapper par le foudre il voulu partir a rescousse mais Ryuki le força a se mettre a l'abris dans une grotte . Le loup garou se débattait et l'incube du le forcer a se ressaisir . Certe ces paroles était débordante de vérité mais la gifle était elle vraiment nécessaire ? 

Du coup ce fut raytoku qui sauva tout le monde Paradoxe pris l'ange déchu dans ses bras et le remercia grandement . 

Paradoxe : _ dès que cette mission sera terminer passe me voir je voudrais de donner quelque choses ... 

Ensuite Ryuki soigna Yko se qui fut un grand soulagement pour le loup bien qu'il voyait d'un mauvaise oeil les geste de l’apôtre . 

Peut de temps après kotaro fit son entré en scène En voyant son alpha Paradoxe lui sauta littéralement dessus pour le saluer . (Ba quoi ? les loups sont grégaire c'est normal qu'il soit content de retrouvé quelqu'un de sa meute )

l'alpha ouvrit donc la porte secrette et entra dans le tunnel . Des inscriptions s'affichèrent sur les murs comme pour grande porte . Paradoxe eu le reflexe de ramener Kotaro près du group avec un rubans avant que les piège ne s' enclenches des peiux j'aillir de partout dans le tunnels et certains était envoyer en direction du groupe, paradoxe referma vit le porte par télékinésie avant .


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 11 Oct - 17:42

Un nouveau compagnon de combat fit son apparition dans la grotte où s'était cachés le groupe. Apparemment, il se nommait "Kotaro", son arrivée avait surpris l'ange déchu; en effet, voir un loup débarqué comme ça à l'improviste était étrange mais naturellement, Raytöku prit le temps de le saluer. Quant à Paradoxe, il s'engagea à câliner son camarade de jeu. 

Donc ce Kotaro avait découvert une porte en bois qui donnait sur une entrée profonde et sombre, en persécutant à observer l'intérieur, les jeunes gens purent constater qu'à l'intérieur, un escalier dominait le sol. En tentant d'entrer, des pieux sortirent de nulle part et abattirent sur le groupe, heureusement aucun d'eux fut blessé. 
Alors Okita força le passage, poussant Paradoxe et Kotaro qui se trouvaient devant, il scruta la pénombre.
Okita:- Je pense qu'on peut y aller. 
Kyo:- Certes. Mais restons prudents.

C'est ainsi que le groupe se dirigea à l'intérieur, les pieux venants d'être déclenchés, plus aucunes mauvaises action interférerait désormais. Raytöku marchait maladroitement, sa blessure à la hanche le faisait toujours souffrir mais il cacha son mal. Ryuki n'était pas si indifférent que ça à l'attitude de son protégé, il regardait avec précision chacun de ses mouvements et constata que quelque chose clochait. Donc, il stoppa l'ange déchu d'une main par le poignet. Alors que Raytöku luttait contre sa douleur, il se sentit alourdit face à ce geste venant de son maître. Il essaya de se débattre mais en vain. Ryuki le tenait fermement et n'avait pas l'attention de le laisser filer.
Raytöku:- Lâche-moi.
Ryuki:- Non, gamin. Laisse-moi te soigner.
Raytöku:- Dégage!

Le repoussement de Raytöku résonna dans la galerie, les autres se retournèrent. 
Miyabi:- Qu'y-a-t-il ?
Raytöku:- Rien. 

La réponse de l'ange déchu était aussi froide que la glace mais convaincante. Ryuki se mit à bouillonner de rage en vers le jeune homme, il ne lâcha pas son poignet pour autant. Raytöku ne comprenait pas pourquoi son maître agissait comme cela avec lui, il avait l'habitude qu'il ne lui porte pas plus d'attention. 
Le jeune homme avança, il remarqua rapidement que les autres membres le regardaient étrangement. Il fit un signe de tête pour signaler qu'ils devaient continuer leur route. C'est alors qu'ils s’exécutèrent sans broncher. 

Paradoxe vint rejoindre l'ange déchu, qui avait enfin réussit à se débarrasser de Ryuki.  
Paradoxe, avec une voix mielleuse:- Merci encore d'avoir sauvé Yko! 
Raytöku:- Je t'en prie, je suis là pour ça.

Ils se stoppèrent tous, levèrent les yeux. Une énorme porte s'offrait à eux, mais quelque chose appela leur conscience à ne pas franchir cette porte: une tête de mort se trouvait dessus. 
Il ne restait plus qu'à décider si oui ou non ils entreraient... Et qui oserait franchir cette porte...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyabi
A
A
avatar

Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 11 Oct - 18:26

Miyabi perdit patience puis pénétra dans la pièce en compagnie de Xerxès et de Kotaro prêt a en découdre. Trois élémentaire de feu apparut dans une gerbe de flamme, la porte se referma derrière les trois compères. Le mara n'y prêta même pas intention, Xerxès prit sa forme de panthère démoniaque et Kotaro reprit forme humaine nu comme un vers il invoqua ses gantelets Eryx puis fonça sur l'un des ennemis. Miyabi dégaina Rudra son épée de glace puis sa silhouette devint flou tellement il était rapide, l’élémentaire ne se vit pas mourir, il tomba sur le sol complètement congelé, il se brisa en mille morceaux, une fois cela fait, il regarda son familier pris au griffe avec le deuxième adversaire. Le corps de Xerxès exhalait des flammes noir, elle se jeta sur l'élémentaire a chaque coups de griffe l'essence de l'ennemis était consommé par les flammes noir de la démone.

 Quand elle eut fini avec lui il n'en rester plus rien. Du coté de Kotaro c'était pas vraiment la vraiment la joie, il martelait de coups puissant son adversaire sans que cela ne lui fasse rien, d'un revers de la main l'élémentaire le propulsa contre le mur. Alors que l'ennemis allez portez le coup de grâce, a la vitesse d'une balle de pistolet, Rudra se planta dans le coeur enflammé ce qui eut pour effet de le détruire d'un seul coup. Encore un peu sonné, Kotaro remercia son maître de l'avoir secouru.

Miyabi souriant : Je t'en prie mon petit loup quand on rentrera au palais, il faudra vraiment que je revois ton entraînement si tu galère contre le menu fretin, tu n'est pas encore prêt a prendre la place de ton père sur le trône.

Pour toute réponse Kotaro lui fit une grimace, Xerxès reprit sa forme humaine en chantonnant parfaitement rassasier.  Une fois les ennemis vaincus la porte se rouvrit et au centre de la pièce un collier fait en diamant pulsé d'une aura magique, le reste du groupe rentra dans la pièce, tout les yeux était tournée sur le collier une lueur d'avidité brillait dans les yeux du roi dragon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 11 Oct - 19:05

Le groupe s'était vu renforcé par l'arrivée surprise d'une nouvelle personne. Kotaro. Après présentation, l'Incube appris qu'il s'agissait d'un Loup-garou, l'Alpha de Paradoxe, et aussi le protégé de Miyabi. Mais le plus important surtout, ce fut qu'il n'était pas insensible au charme de l'Apôtre. L'inverse était vrai aussi. Ryuki était intéressé par ses belles pupilles violettes. Il eut bien envie d'approfondir ses relations avec ce nouveau Loup-garou...

Après avoir déclenché le piège de l'entrée, la route était pour le moment sûr. Ils descendirent tous les escaliers. C'est à ce moment que Ryuki remarqua que quelque chose clochait avec son protégé. Raytöku semblait boité... Alors, l'Incube lui demanda gentiment s'il pouvait le soigner, mais il fut violemment repoussé. Cependant, l'Apôtre ne comptait pas en rester là! Après la courte conversation entre Paradoxe et Raytöku, et l'arrivé du groupe devant une porte monumentale, Ryuki attrapa son protégé. 

Il passa ses deux bras autour de l'Ange déchu, plaça une de ses mains sur la hanche douloureuse, et passa l'autre sous le T-shirt de Raytöku:

Raytöku: Aïe! Mais Qu'est-ce que tu fous?! 
Ryuki: Laisses-toi faire deux secondes, bon sang!
Paradoxe: Vous savez que nous sommes là, non?
Kyo: Sir Ryuki, arrêtez d'embêter votre protégé.
Miyabi: Bon! C'est pas le tout, mais je ne vais pas attendre qu'il ait fini pour avancer dans ce temple!

Sur ces mots, le Mara, suivit de Xerxès et de Kotaro, entrèrent dans la salle. Avant que la porte ne se ferme, le reste du groupe put voir l'invocation de plusieurs élémentaire de feu. Mais Ryuki s'en fichait, il savait, tout comme Kyo et Yko, qu'ils arriveraient facilement à s'en débarrasser. L'Incube lui, maintenait toujours l'Ange déchu contre lui. Il commençait à soigner sa hanche, tout en profitant de la situation. L'Apôtre outre de le panser, baladait sa main sur le torse de son protégé tandis qu'il lui mordillait le lobe de son oreille. Raytöku, lui, tentait de se défaire de l'étreinte de son maître, sans remarquer le soin de sa hanche, et sous des vagues de plaisir qui commençaient à l'assaillir. Alors que le coeur de l'Ange déchu commençait à vraiment s'emballer, et qu'il commençait haletait de plaisir, Ryuki relâcha son étreinte, et se détourna de son protégé. Sa hanche était désormais soignée.

Ryuki, d'un air mesquin et pervers: De rien Gamin...

Alors l'Ange déchu remarqua enfin que sa douleur venait de disparaître... Sur ces mots, le groupe entra dans la salle où gisait les cadavres des élémentaires. Miyabi aidait Kotaro à se relever, tandis que Xerxès reprenait sa forme humaine. Kyo, mentalement, la félicita pour sa victoire dans le combat. Ryuki, quant à lui, se dirigea vers Miyabi et lui dit d'une voix mesquine: 

Ryuki: Les prochains sont pour moi! 
Miyabi, avec une pointe de moqueries: Peut-être, si tu ne trouves pas d'autre meilleurs occupation.
Yko: C'est sûr que sur ce coups-ci tu étais bien occupé, tu prenais un peu de bon temps, n'est-ce pas?
Ryuki: Que veux-tu, on ne me change pas comme ça.

Les trois Apôtres se mirent à rire, et Yko se plaça vers Paradoxe, et effleura ses lèvres dans un doux baiser. L'Incube avait peut-être donné des idées? Alors, les regard du groupe se tournèrent vers le centre de la pièce, et plus précisément sur le collier en diamant. Ryuki invoqua son arme, au cas où un piège se déclencherait.

Après tout, il ne s'agissait là que de la première pièce de la tombe, il en restait bien d'autre, renfermant elles-aussi leur trésor...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 13 Oct - 17:44

Yko n'était pas rentré dans la pièce pour une seule et bonne raison. Il voulait laisser son meilleur ami se défouler un bon coups. D'ailleurs il l'avait bien mérité. Xerxès et Kotaro suivirent de près leur maître, sur leur garde. Alors que la porte ne se soit totalement fermé, le Bookman put voir finalement les adversaire du Mara, et de ses compagnons. 3 élémentaires.... Que du fretin menu! Pas de quoi occupé longtemps ce petit monde.

          L'Apôtre entendit derrière lui un éclat de voix:

Raytöku: Aïe! Mais Qu'est-ce que tu fous?!

          Yko se retourna et vit alors Ryuki, pelotant joliment sont protégé. Ce n'est pas vraiment le moment... Enfin, c'est ce qu'il crut dans un premier temps, jusqu'à ce qu'il remarque que l'Incube, main sur une des hanches de Raytöku, utilisait sa magie de soin. Toutefois, il profitait bien de la situation... L'Apôtre à la chevelure de blé soupira un grand coup... S'il commençait comme ça pour une blessure, qu'est-ce que ça sera par la suite? Enfin, Yko vira ses images de sa tête, et regarda Paradoxe. Ce dernier affichait une mine réprobateur devant les actions de l'Incube...

          Alors, la porte de la grande salle se rouvrit devant leur 3 victorieux compagnons, et les 3 cadavres des élémentaires. Le combat n'avait pas duré longtemps. En arrivant, Ryuki déclara que les prochains adversaires seraient pour lui. Pourquoi pas? De toute façon, ils n'allaient pas tarder à arrivé vu la dangerosité de cette sépulture. Au centre de la pièce s'éleva un petit présentoir, offrant aux yeux de tous un magnifique collier de diamant, pulsant de la magie. Un artefact de cette fameuse civilisation à n'en point douter. Les deux frères s'interrogeaient sur les pouvoirs que pouvait procurer cet objet. Cependant, en voyant le regard intéressé d'Okita, ils se dirent qu'ils attendraient un petit peu.

          Du coin de l'oeil, ils virent que Ryuki avait invoqué Mystra, par prévention. De son coté, Yko se dirigea vers une des portes de la salle. Celle-ci devait emmené plus profondément dans la tombe. Une inscription, dans un langage oublié de tous, dont le Bookman avait quelque rudiment était inscrite à même la pierre:

"Je dévore tout sur mon passage,
Je ronge le fer et mords l'acier,
Je réduis la pierre en poudre,
J'use les hautes montagnes.
Voici ce que tu doit dessiner avec ce que tu as de plus cher..."


          Juste en dessous, se trouvait une tablette, orné en haut d'un pic encore bien effilé... Yko devait donc dessiner la réponse de cette énigme? Espérons pour tout le monde que ce n'était pas une chose complexe... Quelque seconde plus tard, ayant trouvé la réponse, Yko mit son poignet haut dessus de la pointe, et d'un coups sec, se coupa le poignet.

          Alors que peu de personne ne s'intéressait à ses faits et gestes, l'odeur de son sang interpella tout le monde. Les membres du groupe se tournèrent vers lui, tandis que Paradoxe s'approcha pour voire se qu'il se passait.

Paradoxe: Tout va bien?
Miyabi: Quelque chose cloche?
Yko, avec un sourire moqueur: Admirez l'artiste!
Kyo: Tu aurais pu t'appliquer un peu plus...

          Le Bookman se décala alors, et permit au groupe d’apercevoir un sablier dessiné au sang sur la porte. Le temps était la réponse à l'énigme... C'est ce que confirma le bruit de mécanisme permettant l'ouverture de la porte. Celle-ci commença alors à s'ouvrir lentement devant le groupe...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 13 Oct - 18:44

Suite à la tentative sensuelle de son maître, Raytöku sentit la tension montait à feu doux. Donc pour plus de précaution vis-à-vis de son corps, il se retira de l'étreinte de Ryuki. Celui-ci fit mine de s'en moquer. Alors que Ryuki avait sorti son épée, prêt à attaquer tout individu suspect, ils entendirent un bruit de forte mécanique résonner dans la salle. Ils se retournèrent tous en direction de Yko, qui souriait fièrement. 

La porte s'ouvrit dans un long glissement qui sembla durer une éternité. Le bruit sourd et lourd de la porte, était si puissant que Raytöku dut positionner ses mains sur ses oreilles, Paradoxe et Kotaro firent de même. Okita fut le premier à s'avancer, il observa l'intérieur tel un explorateur. Puis mettant en valeur son bras, il conseilla aux autres de le suivre tout en restant sur leurs gardes. 
Raytöku semblait mal au point, le bruit lui avait donné un mal de crâne insurmontable. Il fit mine de ne rien avoir et suivit de près son maître. Ryuki dominait le chemin de l'ange déchu, il repensait à l'attitude qu'il avait eut en vers lui. Que lui arrivait-il? Pourquoi voulait-il à tout prix aider son protégé? N'était-ce pas là un moment de faiblesse?
Le ténébreux sourit en pensant à toutes ses questions. Ryuki faible? IMPOSSIBLE! Quoique... D'après ce que le jeune ange avait remarqué, il venait toujours à sa rescousse. 

Perdu dans ses songes les plus profonds, il ne remarqua pas l'arrêt de Ryuki et lui fonça dedans. 
Ryuki, se retournant, fâché.:- Fais attention gamin!
Raytöku:- Oups... *Souriant hautainement.* Je ne vous ai pas fait mal j'espère maître.
Ryuki:- C'est toi qui vas avoir mal! 
Paradoxe:- Ça suffit maintenant! 

Miyabi se mit sur ses gardes, quelque chose clochait. Et c'était le cas, un piège se préparait à les anéantir. Donc, tous sortir leurs armes. Leurs regards foudroyaient le lieux qui se trouvait être une salle de trône. 
Elle était éclairée par des lumières artificielles, pendues au plafond, en cristal. Le mur était recouvert d'une tapisserie rouge royal, du doré se laissait voir sur les rideau des fenêtres murées. Comme si cette salle avait été enterrée. A l'endroit où était positionné le trône, les couleurs chaudes envoyaient de la gaieté aux explorateurs. Mais cela n'annonçait rien de bon. C'était bien trop beau pour aussi bien les accueillir.
Ryuki se recula pour se coller à son protégé, qui semblait gêné. 
Raytöku, chuchotant à Ryuki.:- Qu-
Ryuki, l’interrompant.:- Chut gamin. Ne bouge surtout pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tombe du roi Sekmeth
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)
» une plume qui tombe du ciel
» tombe du général DUMAS à Villers-Cotterets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Geai :: Finalo.-
Sauter vers: