AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La tombe du roi Sekmeth

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kotaro Inugami
.
.
avatar

Messages : 74
Localisation : Anastasia

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 13 Oct - 20:26

Tout les sens du loup garou était aux aguets prêt a déchiqueter tout ce qui se mettrait en travers de son chemin. Une lame invisible faillit découper Xerxès elle avait su l'esquiver en entendant le chuintement de la lame. Grace a son ouïe super développer il entendit les battements de cœur de ses assaillant. Il était dix en tout et d'après leur aura il était pas venu faire des gaufres. Le loup garou eut soudain une idée brillante il reprit forme humaine et comme les ennemis était groupés sans peur, il se jeta dans la malin en invoquant ses gantelets de feu en frappant au sol en envoyant une onde de flamme depuis le point d'impact.

Ce qui eut pour effet de révéler les adversaires en les enflammant. Il n'en fallut pas plus a Ryuki pour faire chanter sa lame-chaîne (je ne sais pas comment on peut le dire autrement). Ce qui fit un ravage dans les rangs ennemis. Quant au mara il se tourner les pouces, il considérait que l'incube avait bien gagner le droit de se défouler. Kotaro n'était pas en reste non plus il broya de ses mains la tête de ses créature étrange. L'incube était couvert de sang il léchait sa lame Mistra d'un air gourmand. Kotaro le regardant en ayant un frisson ça lui faisait froid dans le dos. Il était presque aussi effrayant que son maître quand il se laissait aller a ses pulsions meurtrières.

Il fit de son mieux pour ne rien laissait paraître, en arborant un visage inexpressif, même si il n'était pas trop rassuré. Le groupe continua à avancer d'un pas tranquille, comme si de rien n'était, puis ils pénétrèrent dans une pièce dévorer par la glace, un tombeau de glace refermant une femme au teint pâle d'une très grande beauté. La porte se referma derrière eux, aucun ennemi en vue. Une inscription se dessina sur les murs "Seul une âme pur pourra avancer dans mon domaine, le reste sera prisonnier dans la glace pour l'éternité." Et voila autre chose Kotaro était excéder pourquoi c'était toujours compliquer pour acquérir des objets.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 13 Oct - 21:12

Pendant que Miyabi et sa petite équipe faisait la peau a 3 salamandre Ryuki becotait son protéger tout en le soignant . Puis le trio du mara refit son apparition l'air triomphant .... Quoique un peu amoché en se concerne Kotaro ....
Ensuite le groupe était en train de s'extasier devant un collier de diamant  tandis que paradoxe allait voir se que trafiquait son homme . Ce dernier s'était amuser a dessiner un sablier avec son sang . Sachant qu'il s'était fait frapper par la foudre y'a quelque minute était-ce bien raisonnable ? 
Puis la porte s'ouvrit dans un insupportable grincement . La porte donnait sur ce qui semblait être la salle du trône. La ils furent attaquer par des créature invisibles. Ce fut ryuki qui s'en chargea . (Non sans l'aide de Kotaro) . Le reste du groupe ne réagit pas .Après tout l'incube avais demander a se qu'on le laisse se charger du prochain piège. 

Une fois le problème réglé il entrerre dans une une salle ou régnaient la glace. Sur le mur était graver une inscription sur les âmes pures etc . 
La le Chaman se mit a faire de l'humour ...

Paradoxe :_ putain mais c pas vrais qu'est ce qu'ils ont tous avec leur âmes ? Et ceux qui en ont pas ils y pensent ? Bâ non ! Comme d'habitude . j'en au ras le cul de ce blède je me casse ! 

La le chaman fit mine de faire demi tour . Le reste du groupe sachant qu'il plaisantait ne lui accordait pas plus d'attention que sa ... Visiblement paradoxe avais fait un bide ....

Le chaman alla donc dans un coin de la pièce, la il vit une statuette qui était un peu de travers, le loup garous la redressa donc . Un bruit mécanique se fit entendre .  La le mur fit un 180° entrainant l'homme au sourire d'ange dans une autre pièce le séparant du reste du groupe . 
Alors qui tapait contre le mur . Paradoxe entendit un grondement derrière lui .  L'homme aux cheveux de braises se retourna et vit un immense élémentaire de terre . 
Le chaman fit un sourire en coin .Il y voyait l'occasion de prendre sa revanche sur se foutu temple . 
Ses yeux se mirent alors a briller intensément . l'un avait une lueur de braise ardentes. L'autre la couleur des plus froid des hivers . alors que l'élémentaire allait attaquer paradoxe il se retrouva réduit en petits cailloux par un choc thermique. Alors un porte s'ouvrit dans le mur et le groupe pu voir paradoxe perché sur un taille de pierre inerte  en train de gueuler comme un putois . 
Paradoxe : _ Gabriel tram 3 temples 0 !!!!!


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mer 14 Oct - 1:09

Le pupille marcha lentement dans les couloirs du palais, réfléchissant à comment il allait agir et réagir quand il reverra son amant. Il imagina toute sorte de scénario mais aucun ne lui parut assez créatif et ils ne montraient pas assez sa joie de revoir Akura. Avant même qu'il eut le temps de s'en rendre compte, il était déjà devant la porte de chez lui. Il sentait l'aura du matou qui émanait la joie et l'impatience à plein nez. Il finit par ouvrir la porte avec un petit 'Au diable les plans...'. Leurs retrouvailles furent à la fois brusque et tendre. Le Neko n'attendit pas plus longtemps et lui sauta dessus pour lui donner un baiser des plus agréable et excitant. Le Gris s'empêcha de lui rendre de plus belle avant de le plaquer sur le lit, ne pouvant plus contrôler son excitation. Akura le repoussa gentiment.

Akura : -Tu sens le vieux poney... Ta dernière douche date de quand... ?
Mizuki : -Qu'importe.... je ne sais plus mais ce n'est pas important....

Il tenta de l'embrasser de nouveau mais fut encore repoussé. Il soupira avant de reprendre un sourire malicieux.

Mizuki : -Si ça te dérange tant que ça, tu va venir te laver avec moi... Comme ça je pourrai te salir de nouveau; si tu vois ce que je veux dire....

Le visage du Chat blêmit avant de rougir légèrement. Malgré son horreur pour l'eau, il accepta sans trop broncher et ils partirent sans même se déshabiller sous la douche... Depuis ce moment on ne compta plus le nombre de litres d'eau qui a coulé ce jour là...
Quand ce fut finit, Mizuki s'assit au bord du lit et claqua des doigts pour faire apparaître des vêtements et commença à s'habiller. Akura paniqua en voyant cela.

Akura : -Tu...Tu pars déjà... ?
Mizuki (soupirant) : -Hélas je n'ai pas le choix mon chat...
Akura (se jetant autour de sa taille) : -Reste avec moi....
Mizuki : -Je ne peux pas...
Akura : -Emmène moi alors ! Je ne supporterai pas un jour de plus sans toi !
Mizuki : -C'est dangereux...

Il tourna alors la tête et vit la tête d'Akura qui le suppliait les yeux larmoyants. Devant ce spectacle, il ne put que craquer et d'accepter... Fou de joie Akura se mit à ronronner de plaisir. Il se dépêcha de s'habiller et quand ils furent prêt, le Gris ouvrit un portail à Finalo. Une fois là bas ils survolèrent la zone pour trouver la fameuse tombe. Ce ne fut pas difficile pour l'Ange vu les pulsions magique qu'émettait la sépulture. Quand il se posa à l'entrée, il vit les marques des pièges qu'avaient déclencher le groupe de Gabriel.

Mizuki : -Je vois que nous ne sommes pas les premiers comme l'a dit Père...£
Akura (reniflant les airs) : -Il y des odeurs que je ne connais pas ici...
Mizuki : -Petit détail, reste bien prêt de moi.
Akura : -Oui.

Ils pénétrèrent dans les couloirs sombres du temple sans même déclencher un seul piège, ce qui les étonna grandement....


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mer 14 Oct - 18:48

(Attention, c’est long ! >_<)
 
Ryuki, grâce au lien qui le reliait à l'Ange déchu, entendit distinctement ses doutes par rapport à son maître. Il le trouvait faible? Rien que ça... Cette remarque agaça sérieusement l'Incube. Il le pensait si impuissant? Ça lui apprendra à le soigner! D'ailleurs, pourquoi il avait ça? Pour le moment, Raytöku l'amusait, le divertissait, pour le moment. Et étant donné qu'il lui appartient, autant prendre en prendre soin... Cependant, lorsque l'Incube se lasserait de son jouet, il ne faudra pas attendre beaucoup de chose de lui. La seule raison pour laquelle il s'intéresse encore à son protégé était dû son caractère inédit, impulsif. Il osait lui résister... Cependant, cet atout qu'il possédait pour le moment pourrait très vite se retourner contre lui... Soudain, une phrase le tira de ses pensées
 
Yko, avec un sourire moqueur: Admirez l'artiste!
Kyo: Tu aurais pu t'appliquer un peu plus...
Paradoxe: Tu ne crois pas que tu as mieux à faire que de dessiner avec ton propre sang alors que tu as été touché par la foudre?
Yko: C'était juste une égratignure...
Paradoxe: Mouais...
Miyabi: Entrons.
 
La groupe entra alors dans cette nouvelle pièce. Cette dernière était circulaire, éclairé au plafond par une lumière d'origine magique. Elle devait elle aussi puisé sa source au cœur du temple, tout comme les pièges... A peine rentrée, une lame invisible visa l'équipe, et plus précisément la jeune Xerxès. Cette dernière, grâce à ses sens développés, put sans aucun soucis esquiver la lame...
 
Cependant, une tension régnait toujours dans ce lieu... Un danger subsistait, dont la présence était belle et bien présente! Kotaro s'élança alors au centre de la salle, invoqua ses gantelets enchantés. Grâce la magie incendiaire renfermée dans son arme, il put incendier ses ennemies, les rendant visible aux yeux de tous! Un large sourire apparut sur le visage de l'Apôtre. D'autres adversaires! Cette fois, ils étaient pour lui! 
 
Son épée était prête, et sans attendre il s'élança dans la mêlée... En y allant, il dupliqua son arme. Il en garda une sous sa forme d'épée, et en fit de l'autre son fouet-épée.
 
Ryuki: J'espère que tu es prêtes Mystra!
Mystra: Je le suis toujours lorsque vous êtes là Sir Ryuki! <3
 
L'Incube commença par jouer gentiment avec ses adversaires, s'amusant à leur porter de faible blessures. De son fouet, il attaquait les ennemies les plus lointains, tandis que de son épée, il s'en prenait à ceux qui était au corps à corps... Dans le combat, il prit garde à ne pas blesser Kotaro. Cela aurait démontré un manque de maîtrise de son arme, ce qui lui était inconcevable! 
 
Cependant, en voyant la médiocrité de ses adversaires, l'Apôtre se dit alors qu'il fallait en finir.
 
Yko, d'un voix moqueuse: Tu commences à vieillir Ryuki, tu en met du temps pour les finir!
Ryuki: Dans ce cas, passons au stade supérieur!
 
Dans un premier temps, Ryuki se débarrassa de ses ennemis les plus proches, les tranchant en deux. Des éclaboussures de sang lui sautèrent au visage. Mais il s'en fichait... Bien au contraire! Il passa sa langue sur ses lèvres afin de récolter un maximum de cet élixir. Alors, son aura s'intensifia. Il ne lui restait plus que quelques ennemis... Il lança alors son fouet, qui vint s'enrouler autour de sa première victime. Elle tenta de se débattre, mais ne réussi qu'à se blesser d'avantage. 
 
Ryuki: Bye-bye...
 
L'Apôtre tira d'un coup sec, ce qui découpa net le corps du malheureux. En regardant autour, il vit qu'il n'en restait plus qu'un... Kotaro s'était lui aussi bien amusé de son coté... Cette dernière créature restait immobile, et commençait même à trembler... Elle avait peur? Pauvre choupette... Alors, elle tenta le tout pour le tout! Elle se retourna précipitamment, et se dirigea droit sur Xerxès! Il pensait qu'elle était inoffensive, et donc facile à prendre en otage... Quelle naïveté...
 
Miyabi, lui, voyant le danger arrivé sur son familier ne bougea pas d'un poil... Il attendait. La distance qui séparait l'Incube de son ennemie était plus grande que l'envergure de son arme. Mais cela ne le dérangea pas le moins du monde:
 
Ryuki: Révoquant son épée et gardant le fouet: Tu comptes nous faire faux-bond? Quel dommage... Voici ton cadeau d'adieux!
 
A ces mots, l'Incube planta son fouet dans son ombre... Qui ressortit alors par celle de son adversaire! Ce dernier, sans s'y attendre, et sans avoir pu atteindre son objectif, fut transpercé de part en part par Mystra. En plein dans son coeur... Ryuki fit revenir son arme, et en fit une épée. Celle-ci était couverte de sang... Une lueur apparut dans le regard de l'Apôtre qui commença lécher sa lame...
 
Le combat fini, le groupe put alors se rendre compte qu'il se trouvait dans une salle du trône. Au fond, se trouvait un cercueil de glace, où reposait une magnifique femme au teint pâle... Elle semblait tout simplement endormis, n'attendant que d'être réveillé:
 
Ryuki: Voilà notre belle au bois dormant...
 
Juste à coté du cercueil, se trouvait une inscription, indiquant: 
 
 "Seul une âme pur pourra avancer dans mon domaine, le reste sera prisonnier dans la glace pour l'éternité."
 
En lisant ce mot, Paradoxe sembla perdre patience, et pourrait même t-on dire, pété un plomb! Il s'éloigna, et il actionna un piège. Le Loup-garou se retrouva dans une pièce secrète. Yko, ne voyant pas revenir son protégé, commença à s’inquiété, et se retourna vivement pour voir où il était parti… Mais il n’était plus là ! Le Bookman fronça les sourcils, l’inquiétude grandissante. Ryuki se retourna alors, et vit le Bookman aller vers un pan de mur. Soudain, ce dernier se retourna, et apparaître le Loup-garou, triomphant en haut d’un tas de caillou.
 
Paradoxe: Gabriel tram 3 temples 0 !!!!!
Yko : Où étais-tu ?!
Paradoxe : Euh… Juste derrière ce mur…
Yko : On peut dire de moi que je prends des risques, mais tu n’es pas mieux…
Paradoxe : Mais c’est pour ça que tu m’aimes.
Ryuki : Vous êtes trop chou ! Je peux me joindre à vous ?
Yko : Même pas en rêve !
Kyo : Je préfèrerai que tu restes dans ton coin…
Ryuki : Et moi qui essaye d’être amical…
Kyo : Un peu trop même.
Okita : Bien, mais faisons-nous avec ce corps ?
 
L’Incube rit à la remarque du Bookman, avant de se retourner vers le cercueil de glace. Qu’allaient-ils faire avec elle… (Sans aucune arrière pensée, encore que…). Soudain, Ryuki se retourna vers Kyo :
 
Ryuki : Allez Kyo, on compte sur toi !
Kyo : Plait-il ?
Yko, fronçant les sourcils : Que veux-tu dire ?
Ryuki : Eh, bien, je pense que tu es quand même le plus pur d’entre nous non ?
Yko : Euh…. Là je ne suis pas vraiment sûr.
Kyo : C’est gentil de ta confiance en moi…
Paradoxe : Mais pourquoi lui particulièrement ?
Kyo : Si je puis me permettre, et sans vouloir vous offenser, pour Ryuki, bon… Je pense que je n’ai pas à donner d’explication…
Ryuki, d’un regard innocent : Je ne vois pas de quoi tu parles.
Kyo : Pour Okita, je crains qu’il ne se soit déjà fait repérer par la magie du temple.
Okita : Juste pour un détail sans importance…
Kyo : Pour Raytöku et Kotaro… Déjà s’il  a un piège, j’ai peur pour vous… Et pour Raytöku, l’influence de Ryuki n’est peut-être pas la meilleur…
Ryuki : Tu sais que je t’entends…
Kyo : Et pour finir, Miyabi… Je ne voudrais pas t’offenser…
Miyabi : Ne t’inquiète pas, je comprend.
Yko : Bon, aller, j’y vais.
Kyo : Hop hop hop !Je prend ta place.
Yko : Et pour en quel honneur ?
Kyo : Tu aurais oublié que tu t’es fais touché par la foudre ?
Yko : Oui, mais ce n’est pas moi qui l’ai déclanché.
Kyo : On ne peut pas laissé place au doute.
Yko : J’ai compris….
 

Alors, Ryuki vit la boucle d’oreille du Bookman virer au bleu…


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mer 14 Oct - 21:45

Après avoir exposé ses idées, et en espérant n'avoir froissé personne... Enfin il l'espérait, Kyo reprit le contrôle de son corps et se retourna vivement vers Paradoxe:
 
Kyo: Je te l'emprunte deux secondes.
Paradoxe, avec un sourire malicieux: 1... 2... C'est fini!
Yko: Il ne perd pas le Nord mon Homme!
Kyo: Bon, alors un peu plus longtemps.
 
           Le Bookman partit alors en avant. Mais au lieu d'aller tout de suite vers le cercueil de glace, il voulut vérifier quelque chose. Le groupe se trouvait dans une pièce qui se voulait être une salle du trône. Au mur pendait de longue tenture et autre canevas et broderies. A même la pierre était inscrite des longs textes parlant de la famille enterrée ici. Kyo voulait confirmer ou infirmer ses propres doutes. Il se mit alors à observer intensément les écrits et à les traduire.
 
           Ainsi, s'il avait bien traduit, l'Apôtre appris qu'il y a bien longtemps, une civilisation était bien implanté ici. Leur connaissance en la magie était exceptionnelle, tout comme leur sagesse. Les souverains du monde de Black Rose venaient régulièrement leur demander conseil sur la conduite à tenir sur leur royaume. Cependant, ce même peuple, dont le nom à été oublié, s'était rendu compte que le monde était gangrené par la méchanceté, la vilenie, la luxure, l'arrogance, l'avarice, la colère, l'envie, etc... Bref, que le monde de Black Rose était corrompu au plus profond de lui.
 
           Les élites prirent alors une grande décision. Ils menèrent de longue étude sur la magie. Après moult efforts, ils réussirent à créer une nouvelle magie, la Commutation. La particularité de cette école était qu'elle pouvait agir directement et de façon permanente sur l'âme, le caractère d'une personne. En effet, elle pouvait la faire changer d'alignement. Un noble Paladin, venant en aide à la veuve et l'orphelin (loyal bon) devenait alors un terrible chevalier noir, n'hésitant pas , pour un oui ou un non, a donner la mort (Chaotique mauvais). Et inversement.
 
           Les souverains décidèrent alors de lancer cette magie sur le monde entier dans une noble cause. Eviter les guerres et répandre la paix... Toutefois, tout ne se passa pas comme prévu... En effet, la reine, qui était loué pour sa loyauté et sa gentillesse, fut touchée par l'enchantement... Elle tomba alors dans une folie meurtrière, et se lança dans les sombres magies occultes. Son mari, qui se rendis compte de se changement, voulu s'interposer, mais mourut de la main de sa bien aimée... Ce premier meurtre la fit définitivement plonger. A un tel point qu' Aléartys, telle était son nom, invoqua un démon majeur, et voulut passer un pacte avec lui. Une vie éternelle, contre des âmes innocentes.
 
           Le marché fut conclu... Par un sort démoniaque, la reine devint un être ne se nourrissant plus que de sang, et régna d'une main de maître, imposant régulièrement des sacrifices humains. Cependant, ne supportant plus cette dictature, son peuple se rebella, et réussi à l'enfermé dans un grand bâtiment rempli de piège, la tombe de feu le roi, décourageant les aventurier d'y entrer pour évité de réveiller cette furie... Il est même rajouter qu'on y enferma cette fameuse magie avec elle...
 
           Pourtant, le groupe était bien entré... Ce qui voudrait dire que... Elle se serait réveillée? Alors, cette femme dans le cercueil... Serais-ce cette fameuse Aléartys. Mais... Toute cette énigme sur l'âme pure et tout? Un piège? Le Bookman fronça les sourcils... Il se dit qu'il ne pouvait laissé un danger comme ça en liberté, menaçant à tout moment de revenir. Même si elle ne pouvait rivaliser avec un empereur, elle était suffisamment puissante pour se jouer des Apôtres, voir même des pupilles! C'était inconcevable!
 
           Kyo avança lentement vers le cercueil transparent. Il prévint mentalement ses coéquipiers de la situation, de l'histoire qu'il avait pu traduire, et aussi de l'identité de cette femme... Il prépara ses pierres sanguines, qu'il broya. Un flot de sang s'en échappa, qu'il façonna en des grandes épées. Il plaça des chaînes autour du cercueil, plaça l'arme au dessus du linceul, tel une épée de Damoclès. Alors, d'un coup sec, il tout tomber sur la femme au teint pâle.
 
           Un grand fracas résonna dans la pièce, et sans doute dans tout le temple. De la poussière fut soulevé, à tel point qu'elle cachait le cercueil... Lorsqu'elle fut dispersée, tous virent les morceaux de glace... Mais point de sang, ni même de corps... Alors, l'Apôtre à la chevelure de blé entendit un murmure de derrière lui...
 
???: Quel dommage... Même avec ta magie du sang, tu n'as pu me toucher... Tu as fait preuve d’arrogance en pensant me battre par cette voie là, moi qui suis passée maîtresse dans les arts occultes!
Paradoxe: Kyo, derrière toi!
 
         Le Bookman s'élança alors, voulant faire face à son adversaire. Il de retrouva dos au mur, devant une magnifique femme aux longs cheveux noir de geais. Dans ses yeux semblaient brûler le feu des neuf enfers... Elle était grande et élancée, portant comme unique vêtement une longue robe rouge bordeaux, agrémenté d'une ceinture noir. Au loin, l'Apôtre vit ses compagnons et amis se mettre en garde.
 
Kyo: Aléartys...
Aléartys: Reine Aléartys, je te pris un peu de politesse. Je suis quand même une femme de la noblesse! -regardant le groupe en son entier- Alors voici qui je dois remercier pour m'avoir libéré? Si je puis me permettre, vous n'avez pas l'air à la hauteur.
Miyabi: Ne présume pas de ma force.
Ryuki: Tu te penses supérieur parce que tu as put éviter une attaque? Ne me fais pas rire ma vieille.
Aléartys, de manière suffisante: C'est pourtant la vérité. Si vous ne me croyez pas, alors venez...
 
          Il n'en fallait pas plus pour faire bouger de leurs gonds le Mara et l'Incube. Toutes armes dehors, ils s’élancèrent à l'assaut de cette femme. Toutefois, l'impossible se produisit... Sans aucune arme, elle évita les frappes, et parvint même à leur infliger des dégâts. Les deux Apôtres n'avaient senti qu'une douce brise, avant de ressentir la douleur les assaillir... En y regardant de plus près, ils virent de nombreuses coupures parsemé leur bras, et pour Ryuki, aussi son torse. En regardant ce court échange de coup, Kyo remarqua que cette reine avait invoqué les ténèbres pour se forger des griffes...
 
Aléartys: Vous devriez mieux vous protéger, mon petit.
Ryuki, moqueur: Ce ne sont que des égratignures, rien de bien grave.
Aléartys: Ce n'était qu'un amuse bouche voyons.
Miyabi: Et si on passait aux choses sérieuses?
Raytöku et Paradoxe, d'une même voix: On est avec vous!
 
            En effet, les deux jeunes gens avaient invoqué leur arme. Les rubans de Fenris entouraient Paradoxe, dans une posture mi-offensive, mi-défensive. Du coté de l'Ange déchu, ce dernier tenait fermement sa faux, prêt à en découdre. Et pour finir, la petite Xerxès, avait de nouveau revêtu sa forme animale, toutes griffes dehors. Et enfin, Okita sortit de sa position passive, s'interrogeant sur la véritable puissance de leur adversaire. De son coté, Kyo et Yko se préparaient aussi.
 
Aléartys: Ainsi vous voulez en découdre? Pourquoi pas... Pourtant, pour vous remercier de m'avoir délivré, j'allais vous proposer un marché... Que diriez vous de vous associer à moi? Je pourrais vous donner plus de puissance.
Ryuki: Désolé mais nous ne sommes pas à vendre.
Miyabi: Et nous avons mieux à faire que de suivre une femme qui s'est déjà fait emprisonné.
Aléartys, prenant une fausse mine déçu: Quel dommage... Tant pis! Cependant, vous ne comptez pas m'attaquer tous ensemble si?
Raytöku: On va se gêner!
Aléartys: Vous êtes malpoli dites donc!
Yko: Donc!
Aléartys, souriant sadiquement: Je vais remédiez à ça!
 
          Elle prononça alors une courte incantation. Dans un premier temps, il ne passa rien, jusqu'à ce que quelque chose attire l'attention du groupe... Ils avaient perdu leur Ombre! Elles apparurent alors au coté d'Aléartys, toute souriante.
 
Aléartys: N'est-ce pas mieux ainsi? Cela rééquilibre le tout non?
Ryuki, affichant un sourire arrogant: Tu penses vraiment avoir avec cette magie? Ma pauvre... Les années n’ont peut-être pas touché ta beauté, mais ton intelligence en a pris un coup!
Aléartys: Vraiment? Peut-être bien que oui, cependant, je ne vais pas vous laisser avec votre propre ombre, que vous pourriez révoquer, ce serait trop simple. Je vais vous confier aux bons soins de celle de votre ami Bookman...
Miyabi: Tu penses vraiment que de pâles copies de nous même vont nous battre? Laisse moi rire!
Aléartys, passant les bras autour du cou de plusieurs ombres: Qui vous dit que se sont des copies? Allez leur montrer mes chers!
 
          Alors, à ces mots, les ombres se dispersèrent, attaquant leur propriétaire. Seul l'Ombre de Ryuki était absente, et il devait du coup se confronter à celle de Kyo. Chaque ombre possédait les mêmes capacités que leur propriétaire, et du coup, les mêmes armes. Comment allaient s'en sortirent?
 
          Toutefois, il restait une personne sans adversaire... Kyo et Yko... Cela ne leur disait rien qui vaille... La Vampire se tourna alors vers eux, toujours avec ce grand sourire sadique. Le Bookman prit une de ses dagues empoisonnées par Miyabi. Il savait que sa magie ne lui serait, malheureusement d'aucun secours...
 
Aléartys: Du calme mon cher! Je viens juste parlementer...
Kyo: Je ne vois pas de quoi on pourrait parler.
Aléartys: Quelle froideur! Alors que j'avais prit justement la peine, que l'on se retrouve seule.
Kyo: Si c'est pour des avances, il faut prendre un ticket et attendre!
Ryuki, de loin: J'ai la priorité!
Paradoxe, lui répondant: Non mais ça va pas?!
Aléartys: Tu as beaucoup de savoir, et de bonne compétence... Et tu m'as libéré. Je voulais juste te faire un cadeau.
Kyo: Empoisonné sans doute.
Aléartys: Qui sait?
Kyo: Désolé, mais vous me voyez contraint de refuser!
Aléartys: Mais tu n'as pas le choix...
 
           Alors que Kyo s'attendait à une attaque physique, il fut projeté à sa plus grande surprise contre un mur tout proche. Alors des mains squelettiques sortirent des murs et agrippèrent le Bookman. Alors qu'il allait contre-attaquer, il sentit sa magie le quitter...
 
Aléartys: Juste une petite précaution... Prêt à recevoir ton cadeau?
Yko: Je suis pas rassuré...
 
           D'un pas félin et léger, Aléartys se rapprocha de Kyo, et plaça sa tête dans le creux du cou du Bookman. L'Apôtre à la chevelure de blé se raidit, sachant pertinemment ce qu'il allait arriver... Il ne manquait plus que ça... Il sentit alors le contact de ses crocs contre sa peau. Un frisson lui parcourut l'échine. Sans prévenir, la reine planta profondément ses crocs dans la chaire de Kyo... Ce dernier eut le souffle coupé, avant de sentir petit à petit la chaleur le quitter... Passé la première grosse douleur, des vagues de plaisirs vinrent assaillirent l'Apôtre. Toutefois, se dernier se mordait violemment la lèvre, tentant de garder le silence... Après plusieurs secondes, où Aléartys s'abreuvait de son sang, elle se retira, avant de se couper le poignet. Alors, elle força Kyo à boire son propre sang... Ce dernier n'eut d'autre choix, trop faible pour se débattre.
 
Aléartys, avec un sourire doux et malicieux: Tu verras, tu me remercieras...
 
         Soudain, une aura angélique se manifesta à l'autre bout du couloir:
 
Aléartys: Tiens, on dirait que vous avez de la compagnie... Bien, je vous laisse. Je vais revoir mon mari... Enfin feu... mon mari...
 
         Sur ces derniers mots, elle repartit, révoquant tant les entraves du Bookman que ainsi les Ombres....


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 15 Oct - 20:57

Le combat avec leur nouvelle camarade de jeu se termina suite à son renouvellement, elle annonça qu'elle devait retourner voir son mari. A ces mots, elle laissa derrière elle les ombres qu'elle avait invoquées. Alors les compagnons se mirent à se battre sans relâche. Mais Paradoxe ne bougeait pas, son ombre allait l'attaquer. Elle se rapprochait du loup-garou, prête à le découper comme un pauvre fruit. Raytöku qui avait vu la scène, sortit son arme et foudroya d'un geste l'ombre. L'attaque ne la tua pas mais la repoussa suffisamment pour laisser le champ libre à l'ange déchu. 
Raytöku agrippa le bras du livide et hurla à pleins poumons.:- Tu es complètement malade! Tu aurais pu te faire tuer! *Voyant que Paradoxe ne l'écoutait guère, il se mit face à lui.* Oh? Tu m'écoutes? 
Paradoxe tendit la main, montrant du doigt une scène qui coupa le souffle au ténébreux. Il voyait Kyo, portant sa main à son cou qui cessait de déborder d'un liquide rouge. Le loup-garou revint à lui-même et accouru au secours du Bookman, pleurant. 
         Quand il fut arrivé à la portée du blessé, celui-ci ne répondit pas aux appels apeurés de Paradoxe. Kyo devait être en train de mourir, les autres membres ne se concentrèrent plus sur leurs attaquants mais sur les blessures de l'Apôtre. Paradoxe tenta de le soigner, en bandant sa blessure d'un morceau de son vêtement, toujours en hurlant le nom de celui-ci.

Les ombres profitèrent de ce moment pour lancer une nouvelle attaque, Raytöku fut frappé à la tête par sa propre arme, enfin celle de l'ombre... Mais le coup fut si puissant que même lui ne penserait pas pouvoir atteindre cette force de frappe. Il se mit en position pour attaquer, cependant, cette mystérieuse silhouette noire savait comment éviter les coups désespérés de l'ange déchu. Il se battait contre lui même!

          Son regard se dirigea vers ses camarades, qui semblaient tous en difficulté. Un sentiment de soulagement le prit face à la faiblesse qu'éprouver les autres, il n'était pas le seul à en baver. Soudain, un cri transperça l'atmosphère, Ryuki venait d'être touché. Ryuki?! Ce n'était pas possible, mais si. L'ange déchu ne croyait pas que cela pouvait être possible, son maître si puissant venait de tomber à terre. Son ombre se jeta sur lui, il allait prendre le coup fatal. 
Raytöku dans son élan, se lança devant l'ombre, poignant son arme et repoussa l'attaque de l'objet. Il n'osa pas se retourner, il ne voulait pas croiser le regard de son maître. 
Le ténébreux sentit une main le menant contre un corps chaud et transpirant. Ryuki l'attrapa par le poignet et empêchait une attaque d'une ombre. Ryuki, encore une fois avait sauvé son protégé. 
Alors le jeune homme se laissa tomber sur l'Incube et le fixa l'air abasourdi. Ryuki soigna ses blessures et regarda l'air intrigué de l'ange. 
Ryuki:- Lève-toi gamin. Ce n'est pas fini.
Raytöku:- En effet! 

Pendant que Paradoxe soignait son amant, le sauvant de la mort. Les autres continuèrent une bataille acharnée contre leurs ombres. Okita traquait la sienne tel un chat voulant attraper une souris. Miyabi et Xerxès faisait équipe pour battre ses créatures, Kotaro luttait pour ne pas se faire surprendre. Quant à Ryuki, il aida Raytöku à mettre fin à ses bestioles. 
Tout en espérant que Kyo tienne le coup...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 15 Oct - 21:22

Kyo expliqua a ses camarade toute l'histoire de se peuple si avancer qui voulu jouer purifier toute les âmes de black . Malheureusement leurs actions se retournèrent contre eux .
Le chaman ne fut guère étonner par cela . Le monde est bâtit sur un système d'équilibre et le bien et la mal n'échape pas a la règle . Pas étonnant qu'en voulant jouer les apprentis dieux , ce peuple ai reçu un retour de flamme.

Cela dis malgré toute les précaution du bookman . la reine réussi a s'échapper. Pire encore elle s'en ai pris au groupe en retournant leur ombre contre eux. Et surtout elle a osée porté atteinte a Kyo . Les ombres semblaient avoir l'avantage. Tendis que paradoxe tentait de soigner son mentor il commençais a sentir la rage des loup garous monter en lui . mais gardais tant bien que mal le contrôle . jusqu'à que les ombres lui fasse pété un plomb . peut importe de qui elles sont la propriété toute les ombre ont une faiblesse inévitable . 
Par télékinésie le loup fit sortir des fioles de potions de sa sacoche resté au sol . En explosant elles émirent une intense lumière aveuglante qui détruisit les ombres . 

Kotaro : _ t'aurais pas pu faire sa plus tôt ? 

Paradoxe les yeux brulant de colère : _ cette pétasse vas me le payer très chère . Si elle ne savait pas que chaque centimètres carré de se corps son exclusivement réservé a shana et moi . Je vais le lui faire  rentré dans sa tête de morue !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 15 Oct - 22:46

Le combat entre les membre du groupe et leur Ombre continuait à faire rage. Peu après l’explication donné par Kyo, ce dernier, tentant de mettre fin à la vie de la reine, s'était fait attaquer par cette dernière. D'après les quelques regard qu'il avait pu lui porter, elle l'avait sacrément amoché... Toutefois, l'Incube ne pouvait rien faire, tentant de résister aux attaques, non pas de son ombre, mais bien de celle de Kyo...

La créature faite de ténèbres maîtrisait l'art magique du Bookman au même niveau... De quoi mettre à rude épreuve les compétence de l'Apôtre. Ce dernier tentait de l'attaquer de front, mais la magie sanguine formait un véritable bouclier autour de l'Ombre, repoussant chacune de ses attaques, et permettant aussi à l'ennemie de contre-attaquer. Ryuki parvenait tant bien que mal à esquiver. Cependant, il perdit patience, et voulut tout mettre dans une attaque qu'il pensait imparable. Mais l'Ombre, réussit tout de même non pas à la bloquer, mais à la détourner quelque peu. Alors que Mystra devait la trancher de son long, elle ne lui provoqua d'une sérieuse blessure a l'épaule de l'ombre de Kyo. Toutefois, durant cette tentative, la garde de l'Incube était complètement ouverte, laissant une opportunité énorme pour recevoir une attaque. D'ailleurs elle ne se fit pas attendre...

Un long épieu formé de sang vint le transpercer aux niveau des cotes. l'Apôtre à la chevelure ébène poussa un cri de douleur. Il posa un genou à terre, montrant alors sa faiblesse... Alors que le prochain coup, l'ultime, de son adversaire allait s'abattre sur lui, une personne vint s'interposé et para pour lui l'assaut. En relevant la tête il vit son Ange déchu, tentant de tenir pour protéger son maître. Ryuki se releva alors, titubant un peu, et se soigna rapidement, quitte à le faire qu'en surface. 

Il aperçut alors du coin de l'oeil l'Ombre de Raytöku porter une nouvelle attaque. L'Incube attrapa le poignet de son protégé et le tira jusqu'à lui, le dérobant pas la même occasion aux attaques des copie de Kyo et de l'Ange déchu. L'Apôtre senti alors son protégé se laisser tomber contre lui. Il pansa ses blessures, tant à sa tête, que les éraflures qu'il pouvait avoir.

Ryuki: Lève-toi gamin. Ce n'est pas fini.
Raytöku: En effet! 
Ryuki: Tiens toi prêt...

Les deux se mirent alors dos à dos,, faisant face à leur adversaire. Alors que le combat allait reprendre, un bruit de cristal retentit avant qu'une explosion de lumière ne se fasse, aveuglant pratiquement tous les participants. Toutefois, les ombres y étaient plus sensible et restèrent un peu plus longtemps sonné. Voici une parfaite occasion pour contre-attaquer!

Ryuki: Couvre-moi deux secondes Gamins!
Raytöku: Que comptez-vous faire?
Ryuki, avec un sourire sadique: En finir avec tout ça!

L'Incube révoqua Mystra, sous les yeux intrigué de l'Ange-déchu. Mais pourquoi ranger les armes? Le combat n'était pas fini! L'apôtre rapprocha ses mains, et prononça une courte incantation. Alors, aux creux de ses paumes commença à se former une boule d'ombre, qui grossissait petit à petit. En faite, ce n'était pas vraiment une boule mais plutôt une sorte de vortex qui semblait aspirer presque tous, même la lumière...

Alors que les ombres commençait à reprendre leur esprits, Ryuki appliqua son sort en contact avec son ennemie... Ce dernier, dans un cri sur-aiguë, se fit engloutir dans la balle avant de réintégrer sa place d'origine. Juste une ombre sans conscience, suivant les mouvements de son propriétaire. 

Ryuki: Et de une!

L'Incube se retourna vers les autres adversaires, son vortex à la main, et les fit disparaître un par un, avec l'aide de ses compagnons. Elle regagnèrent chacune leur place d'origine. Une fois cela fait, Ryuki révoqua son sort, et vint porter secours à son ami... Cependant en approchant, Miyabi l'arrêta. 

Miyabi; Je m'en occupe, tu as dépensé déjà beaucoup de magie.

Ryuki fut alors un peu blesser de cette remarque... Son égocentrisme en prit un coup, pourtant c'était bien la vérité... Ses invocations successives lui avaient coûté beaucoup, a son plus grand damne... Du coup, pour se rendre encore un tantinet utile, il se tourna vers le reste de ses compagnons pour soigner leur blessure, un peu plus superficielle, et aussi pour la sienne, qu'il n'avait pas complètement refermer en profondeur. Mais pendant tout ce processus, il garda un oeil sur Kyo. il commençait à s'inquiéter pour lui. D'autant plus que quelque chose semblait clocher...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Jeu 15 Oct - 23:17

Durant la morsure, Kyo était assailli par différentes sensations. Celle de la douleur, les crocs de la Vampire était allé vraiment profondément, en tout cas, bien plus que ce que se permettait Shana. Il sentait le froid l'engourdir petit à petit, et lui même se sentait glisser... Et d'un autre coté, il se sentait extrêmement bien, agressé même par des vagues de plaisir qui lui semblaient pourtant paradoxale et contre nature...

          Il poussa un soupir de soulagement lorsqu'il sentit les crocs Aléartys se retirer de sa chair... Mais ce n'était pourtant pas la fin... Les yeux mit clos, il put voir que cette reine impie c'était coupée le poignet, et approchait dangereusement le filet de sang vers la bouche du Bookman. Dans ce même élan, elle l'obligea à boire cet élixir rouge... La bouche de Kyo se remplit d'un goût métallique écœurant sans qu'il puisse recraché...

Aléartys: Allez, il faut tout boire...

          Après un petit moment, la Vampire recula avec un sourire malicieux, elle prononça quelques paroles dont Kyo ne fit pas attention. En partant, elle avait révoqué les mains le tenant, et il se sentit alors tomber, avant de toucher la surface dur, froide et rugueuse de la pierre... Il ferma alors les yeux entendant au loin de vague bruit de combat... Soudain, un cri le fit revenir quelque peu... Paradoxe l'appelait. Criait son nom, le suppliait, priait pour lui...

Yko: Eh Oh! Reprend toi! C'est pas pour ça que je t'ai donner mon corps!


           Tandis qu'Yko faisait tout pour rester conscient, son frère se reprit, luttant contre cette sensation de froideur qui l'envahissait. Son protégé était vers lui, hors de question d'abandonner ainsi! Il fallait qu'il lutte!

            Soudain, au loin, les bruits de lames s'entrechoquant se stoppèrent. La bataille était fini? Le Bookman sentit une nouvelle personne à ses cotés, même deux autre, en plus de Paradoxe. Il put les reconnaître assez facilement. Miyabi était là, et commençait à le soigner. La profonde morsure débutait sa résorption... L'autre personne là, était Xerxès, sous sa forme animal qui léchait la main de l'Apôtre...

            Après plusieurs longues minutes, où les premiers soins étaient délivrés, Kyo bougea faiblement la main. Cette dernière fut rapidement prise par Paradoxe qui la pressa, et qui commença a appeler son protecteur. Le Bookman ouvrit les yeux, et vit alors, après avoir été éblouis par une vive lumière, tout les visages le regardant, mine inquiète. Kyo sourit alors, où tenta tout du moins de sourire et voulut se mettre en position assise. Cependant, il fut arrêté dans son geste par ses compagnons:

Paradoxe: Ne bouge pas! Tu as fais déjà assez de choses comme ça!
Miyabi: Il a raison, j'ai refermé la blessure, mais il faut un peu de temps pour que l'anémie disparaisse.
Ryuki: Prend ton temps.
Okita: Il n'y a plus d'ennemie pour le moment
Kyo: Je vois...
Yko: C'est déjà un soucis en moins.

           En faisant attention, Paradoxe vint alors enlacé amicalement l'Apôtre, se réjouissant qu'il soit toujours là.

Kyo: Tu sais, je ne meurt pas facilement.
Yko: Tais-toi et laisse moi profiter un peu de ce moment...
Paradoxe: Encore heureux! Je ne tenait pas a aller en enfer!

         Durant cette accolade, Kyo respirait tranquillement l'air, mais aussi l'odeur de sang qui commençait à saturer l'air ambiant. Bien que tout le monde ait été soigné, il semble que les combat ne les ait pas laissé indemne. Le Bookman huma l'air à plein poumon. Quelle délicieuse odeur... Mais... Quelle était cette pensée? Quelque personnes du groupe, purent remarquer la pupille couleur rouge de l'Apôtre... Lorsque ce dernier compris ce qu'il lui arrivait il tenta de se dominer, ne laissant rien paraître sur son visage. Son regard reprit sa couleur d'origine, tandis que Paradoxe finissait sa marque d'affection.

Paradoxe: Tu es sûr que tout va bien? Tu as l'air bizarre.
Kyo: Je vais bien, ne t'inquiète pas.
Yko: Ce n'est pas toi qui t'es fais presque pomper tout le sang... Ça calme un peu...

           Toutefois une autre chose inquiétait les deux frères... Ils l'avaient très bien compris tous les deux, mais ne tenait pour le moment à ne pas en parler aux autres... Cette bonne odeur, mettant presque l'eau à la bouche, était-ce... Une soif de sang? Non... Il devait y avoir autre chose...

            Kyo prit alors une de ses bouteilles de soin, la bu entièrement, et put se mettre en position assise sans problème. Au loin, une aura angélique se faisait sentir... Et elle était particulièrement puissante... Cependant, le groupe fit une pause, laissant à l'Apôtre à la chevelure de blé le temps de récupérer, mais leur permettant de mettre au point leur découverte, mais aussi de mettre en place une stratégie pour les heures à venir...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okita
.
.
avatar

Messages : 773
Localisation : Dans une plaine lugubre

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Ven 16 Oct - 20:14

(Désolé pour le manque de présence, c'est pas facile le boulot, la fac et ma vie privée en même temps)

Durant tout le trajet, Okita était resté neutre (enfin du moins quand il était pas pris de crise de folie). Il ne faisait qu'observer et piller quelques trésors qui lui semblaient intéressant (y compris le collier de diamant). Il observa longuement sans rien dire ni bouger. D'après ce qu'il avait compris, cette tombe avait pour vocation de refaire sortir le côté mauvais de gens pour ensuite les faire changer. Du moins, c'est ce qu'il en avait déduis depuis le réveil de la reine. Cette dernière l'avait d'ailleurs bien fait rire, elle se croyait supérieur grâce à un pacte avec un démon, si elle savait qu'il avait lui même pactisé avec Satan de façon involontaire... Il se mit bien ça dans le coin de la tête pour lui ressortir à l'occasion.

Cependant quand le combat fut lancé, il grinça des dents. Il venait d'être privé de la majorité de ses forces en se faisant voler son ombre, source principale de son pouvoir... Son double quant à lui était en pleine forme et avec toutes ses capacités. Le combat fut plus dur qu'il ne le pensa. Tout comme Raytöku, il fut étonné par sa propre puissance. Il se prit quelques coups qui ne lui plus pas spécialement. Sa rage monté d'un coup et ce qui lui permit de faire la différence. Son double avait beau avoir toute ses capacité, il n'en était pas moins vivant et doté d'émotion et dieu sait comment la rage décuple les forces... Il en finit rapidement de son jumeau avant de regarder comment les autres se débrouillaient. Il fut intrigué par la scène qui se déroulait au loin entre Kyo et Aléartys. Il décida de ne pas intervenir par simple logique. Si même Kyo ne pouvait s'en défaire, il n'avait aucune raison de finir à une raclée certaine voir même à la mort.

Quand tout fut finit, il se précipita avec les autre vers Kyo, qui avait du mal à rester conscient. Quand il posa la main sur l'apôtre, il sentit que quelque chose était différent, quelque chose lui était familier mais ce n'était pas une bonne impression qui s'en dégageait... Il ne dit rien et se mura dans le silence pour réfléchir où est-ce qu'il avait déjà sentit cette sensation... (je parle de la fois où juste avant de mourir il avait été transformer en semi vampire). Il fut interrompu dans ses pensées par la puissante aura angélique qui arrivait à grand pas. Il sourit en coin, se doutant très bien de qui il pouvait s'agir... Il tourna la tête vers l'entrée attendant patiemment de voir le nouvel arrivant.

? : -Tiens tiens, ça sent la bataille et la défaite par ici...


Cliquer sur la signature vous redirige sur mon AMV Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Ven 16 Oct - 20:45

Le Gris ainsi qu'Akura pénétrèrent dans la tombe. Il enregistra dans un coin de sa mémoire les moindres détails qui aurait pus avoir de l'importance. Il comprit très vite en pénétrant dans la première pièce que sa magie était ridicule comparée à celle qui régnait en cet endroit. Son camouflage d'aura disparu aussitôt, l'empêchant d'agir en toute discrétion. Devant la tête renfrogné de son amant, Akura ne put s'empêcher de le questionner.

Akura : -C'est si grave que ça ?
Mizuki : -Au vu des différentes marques qu'on a déjà vu, les apôtres de Gabriel sont déjà là et j'aurais préféré ne pas me faire remarquer maintenant.
Akura : -Que faisons nous alors ?
Mizuki : -Toi, rien, moi par contre....

Il se ferma les yeux, se concentra et et réussi à copier grossièrement l'aura de Mathaël, laissant paraître toute sa force. Il en fit de même pour Akura afin de faire croire qu'ils n'étaient qu'un. C'était une ruse digne d'un débutant mais il pria pour que ça marche suffisamment afin d'avoir la surprise en cas de bataille. Il s'entoura également d'un bouclier protecteur par simple précaution.

Mizuki : -Reste à moins d'un mètre de moi, sinon tu seras en dehors de la protection.
Akura : -D'accord.

ils continuèrent leur périple, suivant les traces de combat laissée. Toute comme leur prédécesseurs, ils furent attaqué à plusieurs reprises. Cependant, ne voulant pas perdre de temps, Mizuki se contenta de déplier ses ailes et d'envoyer des pulsions d'énergie pour les réduire à poussière. Grâce à ça, ils ne s'arrêtèrent pas un seul instant. Ils arrivèrent devant une porte qui était fermé. La Chouette sourit quand il sentit la présence de ses ennemis dedans. Il intima au félin de se miniaturiser et d'aller dans sa poche au cas où. Quand ce fut le cas, il poussa la porte et le spectacle qui se dressa devant lui le fit sourire, il ne put s'empêcher une remarque sarcastique.

Mizuki : -Tiens tiens, ça sent la bataille et la défaite par ici...

Tous se tournèrent vers lui mais ce fut Okita qui répondit le premier.

Okita : -Et par là ça sent le vieux canard humide...
Mizuki : -On ne parle pas de l'odeur de lézard répugnante...

Il se tourna vers les autres, surpris par l'état dans lequel ils étaient. Miyabi, ne supportant pas l'Ange mit la main au fourreau. Le Gris ne put que rire.

Mizuki : -Voyons voyons, il faut être raisonnable... Dans votre état, je peux tous vous anéantir en un rien de temps... racontez moi plutôt ce qui s'est passé et qui vous a écrasé aussi facilement, ça devient intéressant.

Personne ne répondit, ignorant royalement l'Ange. Ce dernier ne se froissa même pas, sachant qu'il était parfaitement en position de force. Il repéra un jeune Ange déchu qu'il n'avait pas encore rencontré. Souriant en coin, il se glissa vers lui à la vitesse de la lumière, une main sur son front, serrant fermement pour ne pas qu'il s'échappe. Riyuki réagit aussitôt, réinvoquant Mystra, la rage au ventre. Il tenta une charge mais il fut stoppé par une légère douleur à la joue.
Le Gris avait envoyé une de ses plumes à une vitesse foudroyante en guise d'avertissement. Raytöku se débattait furieusement, essayant se se soustraire à l'emprise du pupille.

Mizuki : -Reste à ta place bel incube... je ne vais pas lui faire de mal, enfin...ça dépends de lui... (se tournant vers sa victime) Reste calme aussi mon petit, sinon ça n'en sera que plus douloureux. J'ai toujours eu une aversion pour les ange déchu, le savais tu ?
Raytöku : -Lâche moi ordure !
Mizuki : -Ordure ? Oh pardonne moi, je ne me suis pas présenté. Mizuki, pupille de Mathaël et Ange Gris. Maintenant laisse moi fouiller ton esprit.

Il dressa un dôme impénétrable autour de lui et de l'Ange déchu afin de ne pas être dérangé. Il brisa les barrières du jeune homme avec beaucoup moins de délicatesse que Kyo l'avait fait avec Okita. Il apprit alors toute l'histoire ainsi que d'autre détails sur la relation entre lui et l'incube. Quand ce fut finit, il le relâcha et le laissa tomber au sol.

Mizuki : -Que c'est mignon tout ça...
Riyuki (contenant sa rage) : -Que lui as tu fait espèce de raclure ?!
Mizuki : -Je récupère juste des informations que l'on a pas voulu me donner... Si vous le permettez maintenant... J'ai une folle furieuse a arrêter...

Il se volatisa d'un coup, prenant la direction dans laquelle la reine avait fui. Maintenant qu'ils étaient loin, Akura se permit de sortir la tête de la poche.

Akura : -Tu n'y est pas aller de main morte avec ce pauvre garçon...
Mizuki : -C'est vrai... Mais ils avaient qu'à me répondre plus tôt... et tu sais à quel point je hais les anges Déchus...
Akura : -Ils vont être en rogne maintenant...
Mizuki : -Oui mais ils ne pourront me tuer tout comme nos compagnons ne peuvent tuer Shana... Continuons maintenant...

Il comprit maintenant ce que Mathaël voulait dire par 'Il existe certaines tombes qui ne doivent être profanées'


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyabi
A
A
avatar

Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Ven 16 Oct - 21:11

Miyabi quant a lui s'en était sortie indemne de son combat contre son ombre et celle de Xerxès contrairement au autre il n'utilisait pas de magie pour combattre il préférer les moyens conventionnel et son style de combat était pleinement complémentaire avec celui de son familier, bien qu'elle était une démone-panthère elle avait appris depuis un bon moment a maîtriser la magie de la lumière. Ce n'est pas pour rien qu'il l'avait choisi comme familier elle appartenait a une race de démon qui était autant redoutable au corps mais aussi a distance.

Une fois le combat finis tout le monde se regroupa autour de Kyo qui semblait particulièrement amoché. Il s'empressa de le soigner même si ce genre de magie n'était pas son point fort, il avait néanmoins appris les rudiments avec Kyo. Il était temps de montrer a son professeur les progrès de son entraînement. Xerxès en forme humaine fit un câlin au bookman les yeux mouillés de larme, elle avait peur que son tonton soit gravement blessé. En faisant ça elle renifla l'odeur d'un vampire elle mit pas longtemps a comprendre ce qui était arrivé a Kyo. Elle envoya un message télépathique a son maître pour l'informer de la situation.

Le mara serra les dents, il était furieux il allait montre a cette garce ce qui l'en coûte de s'en prendre a son ami, sa mort n'allait pas être douce il s'imaginait en train de la torturer et la faire mourir a petit feu. Elle ne payait rien pour attendre.

Il sentit une aura angélique qu'il ne connaissait que trop bien, c'était le seul ange a l'avoir défié et s'en être ressortit victorieux mais salement amoché. Mizuki s'intéressait donc aussi a cette tombe Gabriel sera ravi de savoir que son adversaire essaye de lui damer le pion comme a son habitude. Le Tenro vibrait dans son dos comme pour signaler qu'il avait soif du sang de cette ange.

Miyabi murmurant a son arme : Pas de suite ma belle, il nous reste des choses a faire.
Mizuki : Tiens tiens ca sent la bataille et la défaite par ici.

Le mara insista a la scène impuissant, il dégaina son arme mais le fait qu'il est pris le protégé de Ryuki en otage l'empêchait de lui faire sa fête. Une fois qu'il eut toute les informations requise il partit comme il était venu. Il espérait juste que la reine lui apprenne le respect a ce pigeon au allure d'ange.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 17 Oct - 9:10

(Tu fais comme tu peux Okita ^_^)

L'épisode qui venait de se passer avec Mizuki avait mis l'Incube dans une rage folle. Cette dernière avait été accentué par le fait de son impuissance. La barrière qu'avait invoqué l'Ange gris était impénétrable... Malheureusement. Durant tout ce moment, Ryuki avait Mystra à la main. Il serra ses poings, prenant son mal en patience, à un tel point que ses phalanges devenait blanche, et que ses ongles venaient de percer la peau de sa paume. Un petit filet de sang s'en échappa, toutefois, il ne s'en préoccupa pas, fixant inlassablement le spectacle devant ses yeux...

Le Pupille tenait d'une main de fer son protégé, l'élevant quelque peu du sol. L'Incube savait pertinemment ce qu'il se passait sous de dôme. Cet enfoiré voulait lire dans l'esprit du jeune Ange déchu. Et sans doute ne voulait-il pas utiliser la manière douce... Intérieurement, l'Incube avait déjà tué plusieurs fois l'Ange gris, et lui avait faire subir tous les outrages possible à son corps d'Ange. D'ailleurs, il se dit que des ailes d'Ange gris pouvait bien se vendre... Quelque minutes plus tard, satisfait de son oeuvre, Mizuki relâche Raytöku qui tomba sur le sol, inconscient.

Mizuki : -Que c'est mignon tout ça...
Riyuki (contenant sa rage) : -Que lui as tu fait espèce de raclure ?!
Mizuki : -Je récupère juste des informations que l'on a pas voulu me donner... Si vous le permettez maintenant... J'ai une folle furieuse a arrêter...

L'Incube ne releva la réflexion de sa relation entre son protégé et lui. Cet Ange pensait avoir trouvé une de ses faiblesse? Qu'il pense cela... Il n'en était rien. Le Pupille disparut alors, laissant le groupe là. Ryuki se rapprocha de Raytöku et l'inspecta. Il semblait aller bien, il était inconscient, c'était là sans doute le contre coup de la destruction de ses barrières mentales.

Kyo: Si vous voulez Sir Ryuki, je peux l'aider à se reconstruire, il pourra se réveiller pratiquement instantanément.
Ryuki, serrant les dents: Non c'est bon... Il pourra le faire seul. D'autant plus que tu as un autre problème à régler je pense.

Sur ces mots, l'Apôtre à la chevelure ébène prit Raytöku, et le plaça sur son épaule en attendant qu'il ne se réveil.

Ryuki: Bon, il est hors de question de laisser ce pigeon nous dépasser, allons-y! Pas question de laisser les trésors, ainsi que la magie de ce temple à ces foutus membres de lumière!


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 17 Oct - 10:14

L'Arrivé du Pupille de Mathaël ne présageait rien de bon... Kyo se maudit de leur malchance... Déjà leur rencontre avec Aléartys, et maintenant que voilà Mizuki... D'autant plus que le Bookman, dans l'état où il était, montrait grandement sa faiblesse, chose qu'il détestait. En le voyant arriver, Kyo prit une posture digne, dos droit, pour tenter de dissimuler l'état dans lequel il était, et ne prit pas le temps de répondre à sa requête.Il se concentrait en premier lieu sur lui-même... Toutefois, Mizuki semblait d'humeur joueuse, et voulant avoir des renseignements, il s'en prit directement au jeune Ange déchu, Raytöku.

          Il observa en silence les faits et gestes de l'Ange gris, prêt à répliquer dans le cas où il y aurait un combat qui s'engagerait. Connaissant bien la force du Pupille, il ne bougea lorsqu'il s'en prit directement à Raytöku, serrant juste les dents. Les Apôtres de Gabriel étaient en position de détresse, et ça, Mizuki le savait très bien. C'est pourquoi il jouait avec eux... En observant tout le monde, le Bookman put voir de Miyabi et Ryuki, arme à la main, bouillonnaient intérieurement. Okita, affichait un visage neutre et impassible et semblait plongé dans ses pensées. A quoi pouvait-il bien penser?... Paradoxe, lui, était toujours à ses cotés, et n'avait presque pas bougé lorsque Mizuki était arrivé.

          Alors que Kyo regardait ce qu'il se passait sous le dôme, avec un fort sentiment d'impuissance, un doux fumet lui parvint. Il huma l'air de nouveau, et cette étrange sensation le repris de nouveau. Alors, il passa un de ses autour de lui, et mit son autre main devant sa bouche. Ça allait pas encore recommencer! Il regarda autour de lui, et vit alors un fin filet de sang s'écouler de la main de Ryuki. Il ne manquait plus que ça! Le Bookman ferma les yeux, pour tenter de dominer cette pulsion. Un combat intérieur s'engagea, si bien qu'il ne remarqua pas la disparition de Mizuki.

          Lorsqu'il rouvrit les yeux, il vit Raytöku, à terre, avec Ryuki qui s'approchait de lui. La destruction des ses barrières mental avait du lui plongé dans cet état.

Kyo: Si vous voulez Sir Ryuki, je peux l'aider à se reconstruire, il pourra se réveiller pratiquement instantanément.
Ryuki, serrant les dents: Non c'est bon... Il pourra le faire seul. D'autant plus que tu as un autre problème à régler je pense.

          Le Bookman posa alors un regard surpris sur lui. Il l'avait remarqué? Il n'avait pas été assez discret... Kyo tourna le regard et croisa celui de Paradoxe, il ne voulait pas l'inquiéter inutilement. Sauf que si le Loup garou le découvrait, il risquait de passer un sale quart d'heure... Il soupira un coup, se demandant ce qu'il devrait faire... Cependant ces pensées furent stoppé en entendant l'Incube parler.

Ryuki: Bon, il est hors de question de laisser ce pigeon nous dépasser, allons-y! Pas question de laisser les trésors, ainsi que la magie de ce temple à ces foutus membres de lumière!
Kyo, tentant maladroitement de se remettre debout: Vous avez raison Sir Ryuki. Cette magie est trop puissante pour la leur laissé. D'autant que, d'après mes premières estimations, elle pourrait marcher sur tout le monde...
Miyabi: Tu veux dire que...
Kyo: Si elle est activé, elle pourrait sans doute même être applicable aux Empereurs, tant qu'à Maître Gabriel, qu'à Mathaël.
Kotaro: Ce qui veut dire que...
Kyo: Si elle appartient à l'un ou l'autre camps, cela pourrait changer la face du monde.
Ryuki, avec un sourire sadique: Pas question de leur laisser, n'est-ce pas?
Miyabi, avec ce même sourire: Tout à fait.
Kyo: Cependant, si nous le trouvons, il faudra sans doute prendre des précautions. Nous avons déjà vu ce qu'il s'est passé pour Aléartys.
Okita: Mais ce sort, il change les alignements, c'est ça?
Kyo: Tant l'alignement, que le caractère. Prenons un exemple.
Yko: Ryuki!
Ryuki: Quoi?
Kyo: Bien... Si Ryuki est frappé de ce sort, il est possible que premièrement, il s'allie à la Lumière...
Ryuki: Plutôt crever!
Kyo: Et aussi que son coté Incube se résorbe complètement, et qu'il pourrait même prôner l’abstinence, et pourquoi pas devenir moine.

         Tous les regards se tournèrent vers Ryuki. Un sort pouvait-il faire cela?

Kyo: Il pourrait marcher sur chacun d'entre nous, inversant complètement nos caractères. Je vous laisse imaginer les possibilités...

         Un silence se fit alors. Et d'un accord tacite, il se mirent en route. La salle comportait 4 entrées. Une part où était arrivé Mizuki, qui devait mener à dehors, par la porte principale, celle par où les compagnons des ténèbres étaient venu (l'ouverture secrète). Et donc deux autres étaient aussi là. Celle par où la Vampire était partie et que l'Ange gris avait emprunté, et une dernière... Qui, avec un peu de chance, pouvait mener au fin fond du la tombe....

           Le groupe choisi d'emprunter cette dernière porte. Il était hors de question de prendre le chemin emprunté par le Pupille... Ils avaient eu assez de mauvaises rencontres... En commençait à partir, Ryuki, portant toujours Raytöku sur son épaule, frôla la main du Bookman, qui dans un réflexe la retira. Et en y regardant de plus prêt, il y vit des traces de sang. Kyo releva le regard et croisa celui de l'Incube... Après un moment d'hésitation, l'Apôtre à la chevelure de blé secoua la tête, et nettoya sa main dans un mouchoir. Il n'avait pas l'intention de céder à ses pulsions, et surtout il ne tenait pas à boire le sang de l'Incube! Qui sait les effets secondaires que cela peut avoir... Soudain, il se retourna vers Paradoxe, qui se tenait à ses cotés:

Kyo, dans un sourire doux et moqueur: Je pense que je dois te redonner Yko. Je te l'ai emprunté plus longtemps que prévue.

            En avançant, ils espéraient tous arriver devant ce fameux artefact, promettant un tel sort...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 17 Oct - 11:45

Dans son inconscience la plus profonde, l'ange déchu se sentait léger, prêt à s'endormir comme un enfant. Il voyait des nuages, un ciel bleu étincelant, un monde merveilleux. La douleur que lui procurait sa tête lui faisait atrocement mal. Portant sa main à son crâne chaud, il sentit comme un battement au niveau de sa boîte crânienne. Soudain, une personne se joignit à sa solitude, un être d'une blancheur incomparable, magnifiquement bien habillé. Il reconnut ce visage moqueur ainsi que ces ailes brillantes, un ange. Mizuki de son nom, celui qu'il avait croisé auparavant; qui avait fait naître la colère de son maître suite à son approche des plus déplacées. C'était comme si Mizuki avait encore son contact contre l'ange déchu, Raytöku ne pouvait pas se débattre, il était en proie à la lumière. 
De plus que ce regard l'énervait au plus au point.
Mizuki:- Bonjour à nouveau, ange déchu. J'espère ne pas avoir causé trop de soucis à ta mémoire.
Raytöku, haussant la voix.:- Dégage de ma tête, enfoiré!
Mizuki:- Pourquoi tant de haine? *Se rapprochant de son adversaire.* Ne serions-nous pas pareils? Hein Raytöku?

Raytöku le poussa suffisamment fort pour qu'il s'éloigne, en rigolant de plus belle. 
Mizuki:- Nous nous reverrons jeune ange déchu.

Sur ces mots, il disparut. Les souvenirs de sa vie passée revinrent à la surface telle une marée. Raytöku sentit la solitude l'envahir bien plus, il pensa à le pourquoi de sa venue dans ce monde, à sa relation qu'il établissait avec son maître. Il était sûr d'une chose: si Ryuki était en danger, il n'hésiterait pas, il commettrait l'irréparable. 

         Il absorbait une chaleur familière, un mouvement de marche le fit ouvrir les yeux. Un long couloir se présenta à sa vision fatiguée, une épaule musclée là où il colla sa tête bougeait au rythme des pas. Il constata enfin que c'était Ryuki qui le maintenant contre son dos, l'ange déchu ne se rendit pas compte que des larmes coulèrent de ses yeux. Ce rêve l'avait effrayé, mais il cacha sa peine et essaya de se laisser tomber du corps robuste de son maître.
Ryuki s'en aperçut et le rattrapa en pleine descente, Raytöku toucha le sol, ses jambes flageolaient, son corps était comparable à une guimauve. 
Ryuki:- Laisse-moi te porter gamin, tu es encore trop faible. 
Raytöku:- Non ça va. 

Il marcha quelques mètres puis eut un vertige, Ryuki le stoppa dans sa chute.
Ryuki:- Aller grimpe.

Raytöku monta sans broncher sur le dos de l'Incube. Paradoxe se précipita à sa rencontre.
Paradoxe:- Te voilà enfin Raytöku!!!
Il câlina son camarade, l'ange déchu en était surpris. Miyabi et Yko sourirent au jeune réveillé. Quant à Kotaro, il écoutait les bruits que procuraient ce couloir, observant si aucun danger n'allait leur tomber dessus. Okita soupira face à ces scènes de retrouvailles trop touchantes pour lui. 

Yko:- Est-ce que tout va bien jeune homme? 
Raytöku:- Oui. 
Paradoxe:- Mais tes yeux sont rouges!
Raytöku:- Ce n'est rien.

L'ange déchu remarqua que Ryuki le serra contre lui, Raytöku rougit à cet acte adorable, il ne savait comment réagir. 
Alors il regarda autour de lui pour voir si personne ne les observait, quand le champs fut libre, il baisa la tête de son maître et murmura un "merci" en restant collé à la tête de l'Incube. Son odeur le rassura, suite à ce rêve étrange. Ryuki ne le repoussa pas, il savait que personne ne les voyait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Sam 17 Oct - 22:34

Tandis que Kyo se réveillait petit, paradoxe remarqua que Xerxès reniflait l'incube avec insistance .... Par réflexe le loup  fit de même et remarqua une odeur de vampire . Mais le chaman se dit qu'il devait s'agir d'un reste d'odeur de la reine .( le mec complètement a coté a la plaque XD ) 
Puis quand mizuki fit irruption pour faire son cirque, paradoxe ne lui accorda aucune attention. Sauf quand il se mit a dire qu'il détestait les anges déchus . Cette remarque fit pouffer le loup garous . ( ayant assisté a son combat contre bathory ) il se dit que venant d'un ange a moitié démon c'était l'hôpital qui se fous de la charité .
Enfin bref, après avoir lobotomisé le cerveau du pauvre raytoku l'ange partit comme il est venus. 

Peut de temps après Kyo fournis de plus ample explication sur la magie qui fait changer de personnalité. Au départ le chaman ne s'était pas sentit concerné car il avait été dis que la magie faisait effet sur l'âme des gens et c'était cru immunisé de pars son absence d'âme . Puis quand il fut finalement révéler que personne n'est épargné par cette magie le bookman eu toute l'attention de son protégé. 
D'ailleurs l'image d'un miyabi en mode hippie peace and love. Fit sourire l'homme aux cheveux de braises, de même qu'un Kotaro chaleureux, câlin et affectueux. En revanche paradoxe se demandais se qu'il deviendrais si il était touché par cette magie..... 

Peu être un homme étroit d'esprit qui deviendrais braconnier . ou pire ! Il plaquerais Yko pour une femme ! 
Cette idée lui fut tellement insoutenable qu'il en cria :

Paradoxe : _ NNNOOOONNNN ! TOUT MAIS PAS SAAAA ! 

Le pauvre loup en fera sûrement des cauchemars pendant plusieurs jours

Mis apars sa paradoxe remarqua que Kyo avait un comportement ... Bizarre . Vu tout le temps qu'il avait avait passé avec lui , il pouvait se vanter de connaitre son maître par coeur. Il le lui fit d'ailleurs savoir en lui lançant des regard réprobateur. 

Tandis que ryuki portait son protégé sur l'épaule , le jeune ange se réveilla petit a petit .... Se dernier avais encore du mal a marché . C'est pourquoi paradoxe pris sa forme de loup et se proposa pour porter raytoku sur son dos.
Pour affronter mizuki et la reine l'incube aurait besoin de toute sa force , c'est pourquoi il ne refusa pas l'offre .


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Dim 18 Oct - 9:24

Après la petite explication de Kyo sur les pouvoir de cette magie de Commutation, en prenant comme exemple Ryuki, le groupe commença à se mettre en marche. Une telle magie pouvait-elle changer une personne à un tel point? Changeant et son caractère, mais sans doute son âme (si elle en avait une)... Puis, l'Incube commença à imaginer si cet envoûtement touchait une personne du groupe, Miyabi, Raytöku, Paradoxe... Mais aussi les Apôtres de la lumière. Et Mizuki en paladin, protégeant la veuve et l'orphelin... Même les humains... Si cela devait arriver ça mettrait une de ses bordels dans le monde! 

En se mettant en route, Ryuki, qui portait Raytokü sur son dos, toucha la main de Kyo. Cela était délibéré, et avait un objectif. Voire deux en faite... Le premier, était que c'était Kyo, et qu'il fallait bien l'embêter. Mais le second avait peut-être plus d'importance... En effet, en l'effleurant, il avait déposé un peu de son sang sur sa main. Si le Bookman commençait à devenir un peu Vampire, il fallait qu'il calme cette soif de sang! Toutefois, l'Apôtre à la chevelure de blé hésita un moment devant cet élixir bordeaux, ses yeux devenant partiellement rouge, avant de secouer la tête et de nettoyer la main d'un mouchoir. L'Incube le regard d'un air réprobateur, s'ils avaient à affronter la reine, mais aussi Mizuki, il fallait de le Bookman reprenne des force, et ne pique pas un crise de soif de sang en plein milieu... Enfin... Le groupe aviserai au moment venu. Dans tous les cas, Kyo se retourna vers Paradoxe, et après une brève discussion, il laissa finalement la place à Yko... Toutefois, il fut accueilli par un regard réprobateur du Loup-garou. Se douterait-il de quelque chose? 

Au moment d'entrée dans le couloir, à l'opposé de la où était parti l'Ange gris, des lumière magie illuminèrent l'endroit.

Yko: Plus besoin de lancer de sort! 

En continuant leur marche, Ryuki sentait son épaule s'humidifier. Il tourna légèrement la tête. Raytöku pleurait t-il? La reconstruction de ses barrières devait être un peu plus difficile que prévue. Discrètement, il posa sa tête sur celle de son protégé. Mais se fut à se moment là que l'Ange déchu se réveilla, et tenta maladroitement de retomber sur le sol. Toutefois, l'Incube le rattrapa. 

Après quelque pas flageolant de son protégé, Ryuki décida de le reprendre sur son dos. Il s'agenouilla légèrement, afin que Raytöku ne fasse pas d'effort en montant, et il reprirent leur route. L'Incube entendit alors:

Raytöku, dans un murmure: Merci...

L'Incube sourit alors, et posa sa tête contre celle de son protégé:

Ryuki, par télépathie: De rien Gamin... Tout le plaisir est pour moi...


Alors, le couloir tourna brutalement vers la gauche, se rapprochant du centre du tombe, mais aussi de la position probable de Mizuki. Le put voir alors l'entrée d'une autre grande salle, au ton plus mortuaire...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Lun 19 Oct - 13:44

Le couloir donnait sur une porte, au centre au ton plus mortuaire. Raytöku qui pensait avoir l'occasion de s'endormir encore un peu vit son désespoir venir, malgré son mal de tête insupportable et sa vision floue; il chercha des indices pour avancer sans croiser de piège. Mais la lumière l'éblouie tellement qu'il ne put distinguer que quelques formes abstraites. Il se redressa alors, sur le dos de son maître. Ryuki sentit son protégé gesticuler donc il le posa à terre, délicatement Raytöku s'assit contre un mur glacé. 
Ryuki se rapprocha de son protégé et le fixa d'un air inquiet, surprenant. 
Ryuki, s'adressant aux autres.:- Allez vérifier si tout va bien ici, je soigne le gamin et on vous rejoint. 

Sans broncher, les autres partirent à l'avant. Mais les deux au sol remarquèrent le comportement étrange de Kyo. Il devint pâle et d'énormes cernes se dessinaient sous ses yeux. Ryuki l'observa avec insistance mais ne dit rien. 
Ensuite, il posa la main, s'assurant que personne ne les espionner, il toucha le front de Raytöku.
Ryuki:- Tu es brûlant... Comment tu te sens?
Raytöku:- Bizarre. J'ai la tête qui tourne et mes membres ne répondent plus. 

L'Incube invoqua sa magie de guérison, cependant il se rendit vite compte que cela ne fonctionnait pas. Est-ce que sa magie était impuissante face à celle d'un Ange? Il ne pouvait pas le croire et tenta une nouvelle fois de le guérir. Cela ne marcha pas. 
Il s'impatienta et appuya plus fort sur le front de l'ange déchu. 
Soudain, Raytöku ôta la main de sa peau et lui expliqua que ça ne servait à rien, la douleur persistait. Ryuki grogna, montrant ses dents et souffla en laissant tomber sa tête en avant. L'ange déchu porta sa main froide au crâne du ténébreux et sourit; faisant des caresses à son maître. 

Paradoxe hurla.:- Oh! Je crois que j'ai trouvé quelque chose.
Kyo et les autres se précipitèrent à sa portée, Ryuki et l'ange déchu ne bougèrent pas. En effet, des marques de sang couvraient le mur, un chemin de tâches rouges ornait la paroi en pierre. 
Kyo:- Nous devons suivre ses marques. 
Miyabi:- Allons-y. 

Ils commencèrent leur marche en suivant ces étranges marques. Ryuki regarda son protégé, l'air interrogateur. 
Ryuki:- Laisse-moi te porter, tu n'es pas en état de marcher. 
Raytöku:- Laisse-moi là. 
Ryuki:- Il n'en est pas question! 

La réponse de l'Incube étonna l'ange déchu, il se laissa alors porter comme un nouveau né par son maître. Raytöku le scruta méchamment.
Raytöku:- Pourquoi tu me portes comme ça?
Ryuki:- Pour que tu puisses dormir un peu. 

L'ange déchu bailla et s'appuya contre le torse de son maître, ainsi l'Incube frotta sa tête à celle de l'endormi et put voir son visage, les pupilles closent. Dès lors, ils se mirent tous en chemin pour trouver le semeur de sang.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyabi
A
A
avatar

Messages : 239
Localisation : En voyage, toujours sur les routes

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Lun 19 Oct - 17:22

Miyabi suivait le petit groupe d'un pas tranquille, quand des traces de sang formait une piste, il vit les yeux de Kyo prendre une teinte rouge et ses crocs rétractables pointés le bout de leur nez. L'action fut trop rapide pour que les autres s'en aperçoivent. Les traces de sang menée a un cadavre d'ange de lumière, le corps était complètement mutilé et des traces de crocs était parfaitement visible sur son cou. 

Cela ne pouvait dire qu'une chose la reine était passé par la, deux questions se posèrent était t-elle resté dans le temple pour réveiller son mari où s'est t-elle enfuis pour semait la mort sur le monde de black rose ?

Pour l'heure le petit groupe avançait prudemment dans l'espoir de trouver dans l'une de ses salles un objet pour contrer la magie de la reine de glace. Ils ne voulaient pas demandé a Shana de les aidés ça serait avouer leur impuissance et bafoué leur fierté d'apôtre. Le mara certain que en s'y mettant tous il pourrait sans nulle doute faire mordre la poussière a ce monarque de pacotille. Mais pour l'heure ils avaient une mission a mener a bien, satisfaire leur maître en mettant la main sur des objets magiques au pouvoir puissant et rare. 

 (désolé j'étais pas très inspiré sur ce coup la.)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Lun 19 Oct - 19:13

Pendant un moment, le groupe avait laissé Raytöku et Ryuki derrière. D'après ce qu'il pouvait constater, l'Incube semblait vouloir soigner l'Ange déchu d'un mal, mais d'après son visage contrit, il n'y arriva pas... Cela fit rire intérieurement le Bookman...

         Durant ce temps là, le reste du groupe observait la pièce dans laquelle ils étaient. Elle semblait totalement ordinaire, jusqu'à ce qu'un détaille attire l'attention de Paradoxe. En effet, de grandes traces de sang ornaient un mur, dessinant pas la même occasion une sorte de chemin. Le long du couloir, l'Apôtre à la chevelure de blé avait senti une odeur de sang, mais n'y avait prêté aucune attention, pensant qu'il s'agissait d'une odeur persistante... Cependant, la raison de cet effluve était devant ses yeux...

           Une nouvelle soif de sang le pris, et cette fois, il la sentait jusqu'à ses entrailles... Il fallait vraiment qu'il trouve une solution, car il ne tiendrait pas longtemps... Ses yeux changèrent de couleur et il sentit ses crocs contre ses lèvres. L'odeur, lui mettait l'eau à la bouche, mais il tentait tant bien que mal à se retenir...

Yko, en serrant le dents, et essayant de dissimuler ses canines: Nous devons suivre ses marques. 
Miyabi: Allons-y.

            Le Mara semblait avoir remarqué les problèmes récent du Bookman, puisqu'il se déplaça jusqu'à Ryuki et Raytöku et les ramena jusqu'au début du chemin sanglant. Okita regardait d'un oeil méfiant l'Apôtre à la chevelure de blé, se doutant peut-être de ses maux, tandis que Paradoxe, l'observait d'un oeil inquiet... L'Incube revint alors avec son protégé dans ses bras. La tête de l'Ange déchu appuyait contre le torse de l'Apôtre. Apparemment, la destruction de ses barrières mentales l'avait mis à genou...

            Le groupe se mit alors en route, suivant avec précaution les traces de sang. L'air se faisait de plus en plus saturé en sang, et le fait que l'endroit soit un espace clos n'arrangeait rien aux choses... Bien au contraire... Yko, marchait la tête basse, pour dissimuler ses yeux vermeils. Mais en cour de route, il ressentit des vertiges... Son corps réclamait du sang...

Yko: Tss...

            Soudain, le Bookman entendit une voix féminine, qui sembla résonner dans sa tête:

???: C'est difficile de résister non? Ce sang, qui sèche sur le mur, n'est-ce pas du gâchis? Alors qu'il pourrait être à toi?
Yko, toujours la tête basse: Vous avez entendu quelque chose?
Ryuki, regardant d'un air interrogateur Yko: Non... Et vous?
Miyabi: Pas du tout.
Yko: Ça doit être mon imagination...
???: Tu en est sûr? Pourtant je suis là...
Yko, intérieurement: Ah non! On est déjà deux dans ce corps, pas besoin d'une personne en plus!
Kyo: Je suis d'accord, on est déjà suffisamment fou...

         Cette voix se faisait persistante, imposant un mal de crâne au Bookman. Ce dernier du d'ailleurs s'appuyer sur le mur pour continuer à avancer:

Miyabi: Tout va bien?
Yko, serrant les dents: Continuons à avancer... Il le faut.
Paradoxe: Que t'arrive t-il donc?! Tu es bizarre depuis un moment!
Yko: Mais tout va bien je te dis!

         N'étant pas du tout convaincu par les paroles de son mari, Paradoxe prit le menton d'Yko, et le força à le regarder. Le regard rouge sang du Bookman croisa alors celui de son amant. Les mains du Loup-garou touchèrent le visage de l'Apôtre, et effleura de ses doigts, ses crocs:

Paradoxe: Qu'est-ce que...?
Yko: Voilà le résultat de l'attaque d'Aléartys...
Kyo: Nous sommes soumis à une soif de sang...

          Pendant ce temps là, Miyabi, connaissant cette nouvelle, avait continué à avancer et était alors tombé sur le propriétaire de tout ce sang.

Miyabi: Eh! Venez tous!

          Yko stoppa donc ses explications, et avança vers son ami, obligeant tout le monde à le suivre. Le groupe pu alors entré dans une salle circulaire. Au centre, se trouvait le cadavre encore chaud d'une Ange de Lumière... Une marque de morsure se dessinait sur son tendre cou, où s'écoulait encore un peu de sang...

          Devant se spectacle, Yko mi une main devant sa bouche, et passa son autre bras autour de sa taille. Sa conscience vacillait... Voulant toutefois garder le contrôle de soi, il se mordit violemment sa main... La douleur le gardait encore maître de ses mouvements, mais pour combien de temps?

Aléartys: Vous aimez?

           Cette voix attira l'attention de tous. La reine maudite était là, en haut d'une flotté de marche, assis au bord de ce qu'il semblait être un cercueil...

Aléartys: Je vois que tu as un fort caractère, Bookman... Mais pour combien de temps?

           A ces mots, elle s'entailla légèrement un doigt, et fis couler le sang, sans pour autant se régénérer. Yko, déjà dans un état instable, écarquilla les yeux, et du mettre un genou à terre... Quelle douce odeur de sang... Si douce... Que son goût devait être savoureux! Dans un dernier geste, l'Apôtre tenta de s'immobiliser avec ses chaînes afin de ne blesser personne, et de rester à sa place.

Aléartys: Tu veux jouer à cela? Très bien, qu'il en soit ainsi...D'ailleurs, vous autre, vous arrivez à temps pour le retour de mon mari!

          A ces mots, une main momifié d'un homme sorti du cercueil, et une aura puissante de mort vivant empli la salle


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Lun 19 Oct - 20:57

D'une pars le groupe constata que raytoku souffrait de quelque mots psychiques ... Et ryuki ne parvenait pas a le soigner . le chaman se demandais si il ne pourrais pas y remédier , bien que cela prendrais un temps fous .... A moins qu'il ne donne ses pouvoirs a quelqu'un de plus puissant .....

Malgré tout le mal que se donnait Yko pour paraitre normal , son comportement devenait de plus en plus inhabituel, son changement d'odeur mis la puce a l'oreille du chaman . Puis quand il regarda de plus près son amant ces crainte se retrouvèrent confirmé  ... 
Et sa n'allait pas en s'arrangeant, nottament  quand paradoxe trouva des traces de sang et que miyabi tomba sur un cadavre d'ange encore sanguillant . Pour courroné le tout, la reine s'amusait a les nargué en ayant réveiller son mari et tourmenta psychologiquement l'apôtre aux cheveux de blées  . 

Sans était trop pour paradoxe qui prix une décision . Yko a besoin de sang ? Qu'il en soit ainsi , paradoxe allais lui en fournir avec un petit bonus . 
Le loup garous se mordit le poignet jusqu'au sang et le tendis a son amant, celui-ci refusa mais paradoxe se montra insistant et lui mit le ploignet de force a la bouche , l'apôtre ne pût lui résister, s'étant lui même enchaîner .
Yko aurait besoin de toute sa force,dans un même temps  il lui retira ses liens,  et en même temps que  yko se nourrissait de son sang, il absorbait également ses pouvoirs , ainsi il aurait les même dons que paradoxe en plus des pouvoirs habituel . 
La reine ne manqua pas de moquer du geste du loup .

La reine : _ ho . que c'est mignon le petit loup se sacrifie pour son amant . 

Paradoxe : _ ho la ferme Pétasse ! 

Pour faire chier la vampire , il referma par télékinésie le couvercle du cercueil broyant par la même occasion la main que la momie avait sortit .
 
Suite a ça le loup se mit a murmurer quelque chose a l'oreille de son bien aimé 

Paradoxe : _ fais lui payer a cette trainée !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 20 Oct - 7:21

Yko avait réussi à s'enchainer avant de commencer la perte de contrôle. Il avait invoqué des chaîne spécialement pour les Bookman, mais aussi contre les Vampires, ce qui inhibait ses pouvoirs. Il flottait toujours dans  l'air une senteur merveilleuse, auquel vint se rajouter une autre... Cependant, l'Apôtre semblait la reconnaître. Elle lui était familière... Alors que ses membres étaient animés de leur propre volonté, tirant contre les chaînes jusqu'à s'infliger de terribles de blessures. Des lambeaux de peau semblaient rester collé au métal...

          Cependant, il ne se préoccupa de sa douleur, ni même de son propre sang qui coulait le long de son bras ou de ses doigts. Yko huma un grand coup l'air, et identifia enfin à qui appartenait l'odeur. Paradoxe! Il releva rapidement la tête et se retrouva face à face avec le Loup-garou, qui lui tendait son poignet en sang.

Paradoxe, d'une voix ferme: Vas-y, bois!
Yko, détournant la tête: Non... Je refuse.
Paradoxe: Parce que tu crois que tu as le choix?!

          Alliant les gestes à la parole, Paradoxe mit sa blessure directement en contact avec la bouche du Bookman. Bien que ce dernier tentait de la garder fermé, ne voulant pas absorber de sang, sont instinct prit rapidement le dessus. Il perdit alors conscience un petit moment, permettant au "Vampire" de prendre le dessus. Ce dernier regarda froidement le Loup-garou, se disant qu'il y avait mieux comme sang, mais ne se fit pas prier mordre violemment son poignet.

         Les crocs du Bookman pénétrèrent profondément dans la chaire, créant ainsi un flot de sang dans sa gorge. Il commença alors à boire cet élixir vermeil. De son coté, Paradoxe, grimaçant un peu sous la douleur, il n'y était pas allé de main morte, brisa les liens de son protecteur. Etant enfin libre de ses actions, et retrouvant peu à peu les sensations, Yko passa ses bras autour du Loup-garou. En buvant, il avait eu accès au souvenirs de son protégé, mais aussi à ses sentiments... Quelle sensation étrange d'avoir un tel accès, sans passer par l'esprit! De plus il sentait une nouvelle magie l'emplir...

Paradoxe: Fais lui payer a cette trainée!

          A ces mots, le Bookman s'arrêta, il avait bu assez de sang pour tenir pour un moment, et il voulait en laisser suffisamment pour son protégé, pour qu'il soit encore en forme. Yko retira alors ses crocs avec précaution. Etant donné qu'il était jeune "Vampire", sa morsure provoquait pour le moment de la douleur... Puis il soigna la plaie de Paradoxe:

Yko: Faisons lui payer tous les deux.

          Il passa sa langue sur ses lèvres récupérant les dernières gouttes de sang qui restaient. Il se releva alors, en pleine possession de ses moyens, et tenant encore un peu son Loup-garou:

Aléartys: Tu es beaucoup mieux ainsi Bookman... Avec tes belle pupilles rubis
Yko: On verra si tu dit toujours la même chose dans quelques minutes.
Aléartys: Toujours aussi arrogant, hein? Mais ça me va! Toutefois avant, je pense que vous devrez avoir une explication avec feu mon mari, Sekmeth!

         Elle claqua des doigts, et le couvercle du cercueil éclata en mille morceaux, permettant au mort-vivant d'apparaitre.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 20 Oct - 18:45

Ryuki portait toujours Raytöku dans ses bras, jusqu'à l'apparition de la reine. Cette dernière semblait prendre un malin plaisir à torturer mentalement le Bookman. Ce dernier, dans un dernier moment de lucidité s'était enchaîner grâce à ses chaines. Bien qu'il tentait encore de se contrôler, il commençait à perdre du terrain. Ses bras s'animèrent d'une volonté propre, voulant attrapé tout être vivant au alentour.

Avant que l'Incube ne puisse réagir, Paradoxe s'entailla le poignet et se planta devant Yko. C'est ainsi qu'il le força à boire de son sang. C'est alors que la personnalité Vampirique fit son apparition. Il s'arrêta de bouger un instant et regarda, froidement, et avec ce qu'il semblait être du mécontentement, le Loup-garou. Le sang de ces derniers n'était pas un de leur met favoris, mais il s'en contenta en comprenant qu'il n'aurait rien d'autre que cela...

Pendant que l'Apôtre à la chevelure de blé se nourrissait, Ryuki était allé vers un mur et y avait déposé doucement son protégé, qui ne semblait pas encore totalement remis sur pied.

Ryuki: Attend là, je reviens Gamin.

L'Incube se retourna, invoqua Mystra, et la dédoubla. Ses deux armes dans la main, il s'avança au niveau de Miyabi, qui tenait déjà fermement le Tenro. Les deux étaient déjà prêt à combattre... Finalement, Yko, ayant retrouver ses moyens, se releva et tenait Paradoxe contre lui. Le Bookman passa le revers de sa main sur ses lèvres. Ses canines et son regard rouge sang était encore bien présent, ainsi que sa peau pâle...

Aléartys: Tu es beaucoup mieux ainsi Bookman... Avec tes belle pupilles rubis.
Yko: On verra si tu dit toujours la même chose dans quelques minutes.
Aléartys: Toujours aussi arrogant, hein? Mais ça me va! Toutefois avant, je pense que vous devrez avoir une explication avec feu mon mari, Sekmeth!

Elle claqua des doigts, et le couvercle du cercueil, qui venait de recouvrir le cadavre du roi, se fissura et se brisa en mille morceaux. Le Mort vivant se releva alors. Il était habillé dans une tenue royale, sans doute le même que celui de son enterrement. Il était bien sur trouer, rempli de mites. Sa peau momifiée dessinait les contour de ses os, tandis que dans ses orbites vides, brillait une lueur magique. 

Aléartys se releva, et embrassa tendrement le cadavre, en lui tenant ses mots:

Aléartys: Et dire que tu aurais pu vivre en tant que Vampire... Mais tu as refusé de suivre ma voie, et te voici mon serviteur... Mais cela ne change pas d'avant... Mais je sais qui va te remplacer... J'ai trouvé ton successeur, et il est à la hauteur... *se retournant vers le groupe* Bien qu'il soit puissant, je vais l'aider un peu. *Et s'adressant au Bookman* Voyons voir comment tu t'en sorts ainsi.

Sur ces mot, elle manipula le sang qui s'était coulé de sa blessure, et le fit pénétrer dans le cadavre momifier de Sekmeth... Durant ce processus, l'aura du mort vivant s'intensifia encore, et deux cimeterres apparurent dans ses mains.

Sekmeth, d'une voix d'outre tombe: Merci... Ma reine...
Aléartys: Bien... Maintenant à toi de jouer! Ne me déçoit pas!
Sekmeth: Je ne vous... décevrais pas... Ma reine.
Kyo: Quelle pauvre âme...
Yko: Te revoilà enfin! 

Alors, il sauta du promontoire et atterrie devant le groupe dans une posture pour le moins offensive...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
P
P
avatar

Messages : 143
Localisation : Au palais de Mathaël à Celestia..

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 20 Oct - 19:31

Depuis qu'il était parti loin des apôtre de Gabriel, Akura n’arrêta pas de le sermonner sur ces méthodes brutales. L'Ange tenta tant bien que mal de l'ignorer mais au bout d'un moment il craqua et s'arrêta dans sa progression dans une pièce totalement vide. Il soupira un grand coup avant de faire sortir le matou de sa poche. Il reprit sa forme humaine et se posta devant le Gris, l'air contrarié.

Mizuki : -Je t'aime, mais là, je ne peux plus supporter tes remarques.
Akura : -Tu n'avais pas qu'à être aussi brutal avec ce pauvre garçon qui n'avait rien demandé !
Mizuki : -J'ai passé plusieurs semaine dehors sous une tempête affreuse et épuisante, à peine rentré je devais déjà partir pour ici alors excuse moi mais oui j'ai envie de finir ça rapidement quitte à employer la manière forte.
Akura : -Tu n'étais pas pour autant obligé de briser les barrières mentale de l'Ange déchu ! Tu aurais pus récupéré les informations en douceur !
Mizuki : -Je n'ai pas le temps de...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un craquement retentit dans la pièce. Il vit le plafond commencé à s'abaisser lentement vers eux. Il soupira de nouveau et voulu bloquer l'avancé par magie mais à sa grande surprise, ce fut vain.

Mizuki : -On en reparlera plus tard, remonte dans ta poche.

le Neko, n'ayant pas le choix, obéit sans broncher. La Chouette voulu courir vers la sortie mais ce heurta à un mur invisible. Il se frotta la tête pour se remettre de l'impact et se rendit compte qu'ils étaient dans un labyrinthe invisible. Il réfléchit un moment avant de trouver une solution. Il invoqua une petite boule lumineuse qui flottait à ses côtés. Un petit faisceau en émana, se réfléchissant contre les murs invisibles. Grâce à ça, il put s'orienter assez facilement dans la pièce et réussit à sortir juste à temps du piège mortel.
Quand ils furent hors de danger, il soupira avant de se rendre compte que trois chemins s'offrait à lui. Plutôt que de perdre du temps, il invoqua deux doubles de lui, changea leur apparence et leur ordonna de prendre chacun un chemin différent tandis que lui empruntait le dernier. Si jamais l'un d'eux trouvait la tombe en premier, il avait juste à se transposer.
Il avança sans perdre de temps éclairant les environs par magie. Au bout d'un certain moment, il sentit la présence d'un de ses clones disparaître d'un seul coup sans avant garde. Le deuxième ne tarda pas. La surprise l'envahit, se demandant comment ils avaient pus trouver la mort si subitement. En guise de réponse une petite voix raisonna dans sa tête.

??? : -Tiens tiens... Je n'avais pas remarqué ta présence jusqu'à maintenant....
Mizuki : -Serrais tu la reine Aléartys ?
Aléartys (riant) : -Je vois qu'on ne peut rien te cacher... Même si ce n'était pas toi, tes doubles avaient un goût succulent, j'ai hâte de goûter ton sang...
Mizuki : -C'est de mon épée que tu vas goûter diablesse...
Aléartys : -Nous verrons ça mon mignon...De plus ton âme m'intéresse au plus haut point, mi ange mi démon...


Un rire machiavélique se fit entendre avant de disparaître. Il grinça des dents en comprenant que son adversaire n'était pas n'importe qui et possédait une certaine puissance non négligeable.

Mizuki : -Tssss qu'est ce qu'ils ont encore réveillés....
Akura : -Sûrement quelque chose qu'il aurait mieux valut laisser dormir..
Mizuki : -C'est une certitude.

Il continua d'avancer pendant plusieurs minutes quand tout à coup, une puissance incommensurable apparut. Il comprit que c'était la reine qui venait de retrouver les groupes des apôtres. Une autre force grandissante se fit sentir et cette fois ci il n'avait absolument aucune idée de qui ça pouvait être. Contrarié, il décida d'employer sa botte secrète. Il ferma les yeux, se concentra, pénétra l'esprit de l'ange déchu qu'il avait pénétrer plus tôt et prit possession de son corps. Il ouvrit les yeux et vit la scène se dérouler.

Sekmeth, d'une voix d'outre tombe: Merci... Ma reine...
Aléartys: Bien... Maintenant à toi de jouer! Ne me déçoit pas!
Sekmeth: Je ne vous... décevrais pas... Ma reine.
Kyo: Quelle pauvre âme...
Yko: Te revoilà enfin!

Il ne bougea pas d'un cil, se contentant d'observer...


Ma race s'est sacrifiée pour ce monde pourri, ce n'étaient que des idiots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   Mar 20 Oct - 21:21

Le corps de Raytöku le faisait souffrir, même après que son maître l'ai posé au sol, la douleur ne s'évapora pas. De plus, il sentit une présence macabre sortir de la tombe, ses camarades étaient en danger et il ne pouvait rien faire. 
Il porta sa main à son crâne et une voix résonna dans sa tête.
??:- Laisse-moi t'aider jeune ange déchu. Je peux vaincre ce monstre. 
Raytöku:- Hein?! Non, ne vient pas! 

Mais il était trop tard, Raytöku sentit des pulsions provenir de l'extérieur, il ne contrôlait plus son propre corps. Il hurla à la mort toute sa voix, ses muscles se crispèrent à l'attaque survenue de nulle part. Puis, il se leva et regarda ses amis, là il ne put parler. Ce n'était pas lui dans ce corps non, quelqu'un d'autre était avec lui. 
Mizuki (à travers Raytöku):- Tu es plutôt bien battit pour un gamin!

L'ange déchu s'admirait de bas en haut, comme si il découvrait sa morphologie, même si c'était le cas. Mizuki tordit les lèvres en un sourire de sa proie et s'exclama de plus belle, voyant que le groupe le dévisageait.
Mizuki:- Bon, il y a du boulot ici. Ne me regardez pas comme ça ! Ne suis-je pas à votre avantage vêtu de la sorte? 

Il sourit encore plus hautainement, Ryuki ragea, son arme se pointa e direction du corps de son protégé. 
Ryuki:- Mizuki...!!
Paradoxe:- Quoi?! Mizuki c'est toi?!
Mizuki:- Hahaha! Je pensais que vous seriez assez intelligents pour sentir ma présence lumineuse mais apparemment non... Si vous me laissiez arranger ce problème?
Aléartys:- Tu es si insignifiant Ange de lumière, serais-tu en train de me provoquer?
Mizuki:- Tu m'as ôté les mots de la bouche, chère Reine.

L'Ange s'agenouilla devant la Vampire et ricana sadiquement. 
Mizuki:- Mais j'ai bien peur que cette plaisanterie est assez durée.

Il sortit la faux du sa victime et regarda l'objet intrigué par son poids qui était plutôt lourd. Alors il se lança dans un combat contre la créature qui venait de sortir du tombeau. Il lui infligea des égratignures qui ne le chagrinèrent même pas. Mizuki serra les dents et tenta une nouvelle attaque mais cette fois il fut envoyé au tapis. 
Les autres membres ne pouvaient croire que l'Ange était dans le corps de  Raytöku, pour quelle raison? Nul ne le savait. Kyo et Paradoxe croisèrent un regard satisfait et entrèrent dans la compétition pour vaincre leur ennemi, qui était le Mort-vivant. Mais Ryuki ne pouvait pas lâcher son regard de son protégé qui était désormais devenu Mizuki. Le regard hautain de l'Ange n'allait pas à celui qu'avait Raytöku.

L'Incube voulait faire payer à Mizuki sa faute, il dégaina son épée et fonça droit sur les anges. Mizuki esquiva son attaque d'un trait et ricana encore; cette fois il servit de l'arme pour se défendre. Un combat commença entre les deux individus, ou les trois...

En effet, Raytöku ressentait les émotions de Mizuki, ainsi que celles des autres présents. Sa force le lâchait, il était contraint d'affronter son maître. 
Raytöku:- Arrête!
Mizuki:- Calme-toi ange déchu. Laisse-nous nous amuser!

Ryuki rougit de haine et tenta de briser en deux l'imposteur. Par chance, Mizuki ne fut pas blessé.
Mizuki:- Tu ne voudrais pas blesser ton protégé, n'est-ce pas? 

Les yeux de l'Ange entrèrent en conflit avec ceux de l'Incube. Seul Raytöku voyait ces émotions à travers son corps qui ne lui appartenait plus. 
Pendant que la Vampire savourait ce spectacle des plus mémorables, elle voulut jouer et s'introduit dans la bataille entre son mari et ces deux adversaires.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tombe du roi Sekmeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tombe du roi Sekmeth
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)
» une plume qui tombe du ciel
» tombe du général DUMAS à Villers-Cotterets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Geai :: Finalo.-
Sauter vers: