AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ terminer]Un heureux événement

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 29 Oct - 22:34

Dans le palais de Yuli de Gabriel, la vie suivait son train train quotidiens.
Aussi en ce qui concerne le charmant couple que forme  Yko et paradoxe était loin de battre de l'aile a sa oui. Ho biensur, il y a toujours quelque dispute, mais elle sous toujours suivie de réconciliations sous la couette. Il faut dire aussi que le couple ne manque pas d'inventivité pour épicé leur relation et éviter de se faire bouffer par le quotidiens. 

D'ailleurs un jours Paradoxe eu l'idée d'absorbé une potion de changement pour devenir une femme justement pour leur relation. C'est la que les choses on prit une tournure, pour le moins inattendus .... 

Le lendemain de leurs ébats ( vous avez de la chance je suis d'humeur a vous épargner les détails) Il se trouve de paradoxe arborait toujours une apparence de jeune femme. Chose anormal en somme car la potion n'est censé faire effet que quelques heures . La louve ne s'inquiéta pas pensant probablement qu'il dut forcer sur la doses, et cela ne perturbait en rien son quotidiens. Quoique ... sauf quand riyuki s'amuse a le draguer... 

Bref ... bref les jours passait et le chaman connaissait quelquechangement de comportement pour le moins mineurs ... comme par exemple un appétit d'ogre, ou des envies intempestive, comme les fraisesou le chocolats, et quelques saut d'humeurs. Mais la a cela a commencer a se gâter, c'est le matin ou Paradoxe (ou devrais-je plutôt dire Ambre)  Fut prise de violente nausée. 
Sa plus le fait Qu'ambre reste en femme, Yko décida d'enmener son épouse voir Shun . 
Le scientifique lui fit quelquesexamens rapide pour finalement leur confier son diagnostic. 

Shun : _ J'ai le regret de vous annoncer que vous avez une grave maldie que vous trainerez toute votre vie ...... Ambre vous êtes enceinte .


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure




Dernière édition par paradoxe le Mar 29 Déc - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miki
A
A
avatar

Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 29 Oct - 23:19

Il y avait un bon bout de temps qu'on n'entendait plus parler de Miki depuis son mariage avec Sora. 
En effet la petite elfe noire s'éloignait davantage du cocon familial des apôtres en se rendant à multiples reprises à Fantasia, terre qui était presque devenue son deuxième pays. 
Le (très) jeune couple s'était installé dans une petite maison qu'ils avaient construits eux-même, aux abords d'une forêt de bambous, et à vrai dire cette maisonnette avait été plus érigée comme refuge des deux adolescents mais au fur et à mesure que leur relation évoluait, elle était à présent un véritable foyer. 
Sora avait quitté son titre de prince de Fantasia pour vivre simplement, loin des tensions politiques avec Mathaël qui était constamment sur son dos depuis qu'il eut vent de son mariage avec une apôtre de Gabriel.
Il avait bien sûr choisi une personne de confiance pour le précéder et se recueilli une dernière fois sur le tombeau de ses parents dans le jardin du palais royal avant de partir définitivement. 
Leur quotidien était tranquille...
Trop tranquille sûrement puisque l'hyperactive Miki gardait toute son énergie naturelle en elle sans jamais se défouler, si ce n'est bavarder H24 avec son mari... 
Et puis sa famille lui manquait, elle n'avait plus revu les autres depuis quelques mois. 

Sora: Je ne suis pas contre, au contraire! On n'aura qu'à aller les voir après manger si tu veux! 
Miki *surexcitée*: Vrai de vrai?! TROP COOL!! Merci ma petite boule de poils!
Sora *soupirant avec un sourire en coin*: C'est un peu vexant quand même ce surnom... 

Avec la vitesse d'une formule 1, vitesse grand V, la blondinette se dépêcha de finir son poisson grillé, son riz basmati et son thé vert qu'avait préparé le rouquin, car oui dans cette maison c'est Sora qui cuisine, surtout après avoir goûté à ce que préparait Miki... 
Celui-ci se hâta péniblement puis sorti dehors, prenant sa forme de kitsuné où la gamine se dépêcha de bondir sur son pelage roux avec un sourire de pure excitation. 
Le voyage fut long, très long, Fantasia était un pays reculé des autres continents mais avec la vitesse du renard et les encouragements de Miki digne des meilleures pom-pom girls d'université, ils atteignirent le palais de l'empereur noir en une dizaine d'heures. 
La petite elfe sautillait sur place et n'attendit même pas que son mari se pose sur une surface plane près du château qu'elle prit sa forme de loup garou et fit un bond de plusieurs mètres, atterrissant comme un bûche sur un balcon. 

Sora: Mi...Miki!! Tu ne t'es pas blessée au moins?!
Miki: T'inquiète l'andouillette! Je pars devant, tu me rejoins? 
Sora: Quoi?! Mais attend je vais me faire refouler à l'entrée! Hé...hé, Miki!!

Très rapidement, elle reprit son apparence d'elfe et couru dans les couloirs du palais avec une sourire immense. Elle voulait revoir absolument tout le monde! Sa soeur Niki, papounet Gaby (xD), Shana, Kyo et Yko et tous les autres! Elle voulait avoir de longues discussions avec eux pour savoir ce qu'il en était de tous ces mois d'absence. 
La première porte qu'elle reconnu fut le laboratoire de Shun d'où elle défonça, au premier degrés la porte en hurlant comme une demeurée: 

Miki: C'EST BIBI QU'EST RENTREE!!! 
Shun: J'ai le regret de vous annoncer que vous avez une grave maladie que vous traînerez toute votre vie...Ambre vous êtes enceinte. 

Effet douche froide, un silence incroyable se fit sentir dans la salle par les deux réactions complètement disproportionnées dont aucune n'étaient prévisibles. 
Miki médusée examinait la situation, les yeux énormes et les bras encore en l'air. 
Son crâne se tournis vers l'apôtre médecin dans un bruit de fer rouillé. 

Miki: Euh Shun... J'ai plusieurs questions...
Shun *soupirant*: Je t'écoute petite insolente qui a détruit ma porte...
Miki: Alors de une: Depuis quand t'es médecin "normal"? 
De deux: C'est qui cette nana? 
De trois: Kyo t'es en couple maintenant? Je suis parti vachement longtemps... 
Et de quatre: C'est quoi ce bordel? Kyo tu vas être papa sérieux?! 

Tandis que les visages étaient partagés, Sora était à l'entrée, essayant de se faire reconnaître des gardes tant bien que mal...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niki
A
A
avatar

Messages : 22

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 29 Oct - 23:51

Pendant ce temps Niki quand a elle, était dans ses quartiers entrain d'étudiers, losqu'elle sortit de ses pensé par le timbre de voit si particulier de sa soeur qu'elle pu percevoir grace a son ouie de d'elfe. 
 

*fracas de porte * Miki: C'EST BIBI QU'EST RENTREE!!!



Là la jeune apôtre partit voir sa sœur, qu'elle n'avais plus revue depuis fort longtemps. Elle alla donc au laboratoire de Shun d'où provenait toute cette agitation pour le moins inhbituel. Là elle vit sa jumelle en train de faire tout un scandale (bon d'accord le mots est un peu exagérer) 

De deux: C'est qui cette nana? 
De trois: Kyo t'es en couple maintenant? Je suis parti vachement longtemps... 
Et de quatre: C'est quoi ce bordel? Kyo tu vas être papa sérieux?! 


Niki : _ Ai-je bien entendus ? Nous attendons l'arriver d'un enfant ? 

La jeune elfe noir a moitié louve sauta dans les bras de sa soeur en expriant sa joie avec son énergie habituel. 

Miki : Niki !!!! ( se jetant dans ses bras) 
Niki : Et bien ma chère sœur, Voila fort longtemps que vous m'avez laissé sans nouvelles ...
 Miki : mais c'est qui celle-la ? (pointant ambre du doigt) 
Niki : voyont vous ne reconnaissez pas paradoxe ? ...(Miki regarda sa soeur avec des yeux rond comme des billes ) ....L'époux de Yko ...( les clinements de paupières  de l'elfe noir exprimait l'incompréhension la plus total )  .... le chaman avec un sourire de l'ange ...( pas plus de succès ) Vous vous êtes rencontrer aux pays des gateaux a la fraises ! 

Miki faisant enfin tilt dans sa tête : HAAAA OOOUUUIII ! 

Niki : _ Donc vous portez un enfants ? comment est- ce possible ?
Ambre  se raclant la gorge  : _ Heu ... hum ... comment expliquer sa avec tact et finesse ?


L'ombre ne cherche pas à éclipser la lumière 
mais a la sculpter, la souligner la mettre en relief 
sans le fusain de l'ombre 
la page serai vierge et nos regards aveugles

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Ven 30 Oct - 19:28

Après les fâcheux événements qui s'étaient déroulé dans la tombe d'un ancien roi, le couple voulut alors célébrer comme il se devait la réussite de cette mission. Alors, pour pimenter un peu les choses, Paradoxe eut la merveilleuse idée d'absorbée une potion de changement de sexe. N'y tenant plus Yko se jeta alors sur sa femme et alors... CENSORED! (by Kyo).

          Tout cela pour dire, qu'au petit matin, nos deux tourtereaux se réveillèrent et eurent la surprise de voir que le loup/ louve garou n'avait toujours pas retrouvé les attribut de son sexe originel. Yko se leva alors, et regarda intensément sa protégée.

Yko, commençant à enlacer Ambre: Finalement, rester un peu en femme ne serait pas une mauvaise idée...
Ambre: Peut-être ma ce n'est pas normal... La potion aurait du durer que quelques heures... Et maintenant cela fait une bonne demi journée.
Yko: Kyo, c'est toi qui a fabriqué cette potion?
Kyo: Affirmatif. Mais si pense que je me suis trompé dans les dosage, tu peux remballer tout de suite ta question, la réponse est: Non. Je suis très méticuleux dans ce genre de tâche. La moindre erreur peut provoqué un changement d'effet radical. D'ailleurs, tu étais là quand je l'ai concocté.
Yko: Si tu penses que je fais attention à tout ce que tu fais...
Ambre: Que fait-on alors?
Yko: Attendons encore un peu, qui sait, les effets vont peut-être s'estomper.
Ambre: Très bien...

          Ainsi, plusieurs jours passèrent, et Paradoxe resta Ambre. Il n'y eut pas de changement de se point de vu. Toutefois, il y eut bien des modifications dans le comportement de la Louve-garou... Elle fut prise de nausée régulièrement, avait plusieurs sauts d'humeur, et surtout avait des envies, pour le moins farfelue... Ambre n'hésitait en aucun cas à réveillé le Bookman en pleine nuit, pour lui demandé de préparé des mets mêlant le sucré et le salé. Et si jamais Yko mettait trop de temps, (ou Kyo quand son frère avait la flemme) il se faisait bien évidemment disputer. Tout cela en surveillant Ryuki, qui avait la fâcheuse tendance de tourner autour d'Ambre.

         Alors, Yko décida d'emmener sa femme voir Shun. Il allait peut-être lui indiquer la source de ces changements. Et surtout, l'Apôtre allait peut-être confirmer ou infirmer une hypothèse. En effet, Kyo, qui avait déjà eut un enfant, avait reconnu ces caractéristique propre aux femmes enceintes. Lorsque son frère avait entendu ça, il blêmi... Ambre... Enceinte?... Il ne savait pas quoi dire, et parti en direction du labo de Shun.

         En arrivant devant la porte du laboratoire, une odeur de sang flottait dans l'air... Il semblerait que l'Apôtre soit encore de train de s'amuser avec un de ces cobaye... Peut-être cette fameuse ange? Mais qu'importe, puisqu'Yko toqua, et après quelque seconde, un homme au long cheveux noir ouvrit la porte.

          Le Bookman expliqua brièvement la situation, et Shun ausculta la jeune Louve. Alors, l'air grave, l'Apôtre révéla son diagnostic.

Shun: J'ai le regret de vous annoncer que vous avez une grave maladie que vous trainerez toute votre vie ...... Ambre vous êtes enceinte.

          Alors, ce fut comme si le cerveau d'Yko se déconnecta... Ambre était bien enceinte... Mais... Donc... Il allait... Être... Papa? Il n'en revenait toujours pas! Un enfant, son propre enfant... Pendant que le Bookman bloquait sur cela, Kyo, lui se matérialisa, et regarda Shun.

Kyo: Vous en êtes sûr, Sir Shun?
Shun: Tu remet en doute mes compétences?
Kyo: Ne voyez pas de reproche vraiment, veillez m'excuser si je me suis mal exprimé, c'est juste que je pensais que...

           L'Apôtre à la chevelure de blé n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une nouvelle personne pénétra en trombe dans la salle. Une jeune fille à la chevelure blonde entra dans la pièce, en criant de joie:

Miki: C'EST BIBI QU'EST RENTRÉE!!!

          Elle remarqua alors que l’ambiance était lourde et s'approcha doucement, sans tardé à posé plein de question. Le petit groupe fut alors renforcé par l'arrivé de Niki. Les deux jeunes elfes s'enlacèrent pour célébré leur retrouvaille après un long moment d'absence. Niki avait entendu les question de sa soeur et y répondit, toutefois, Kyo crut bon d'ajouter quelque précision.

Kyo: Miu Miki! Quel joie de vous revoir ici. J'espère que vous avez fait bon voyage. -entendant au loin Sora, au prise avec les gardes- Laissez-le entrer! Il est avec nous. Enchanté de faire votre connaissance Sir Sora. Cela fait bien longtemps que l'on ne vous a pas vu en ces contrées. Encore toutes mes félicitation et mes voeux de bonheur pour vous deux! J'ai appris que vous aviez renoncé à votre rang... Enfin bref, revenons à nos moutons... Donc comme l'a si bien dit Fraulein Niki, cette femme, Ambre, est la fiancée de mon frère Yko. Et il semblerait bien qu'elle soit enceinte...
Niki: Donc vous portez un enfant? Comment est-ce possible ?
Ambre se raclant la gorge: Heu ... hum ... comment expliquer ça avec tact et finesse ?

           Le Bookman regarda son frère, toujours le regard vide. Apparemment, il n'avait toujours pas digéré qu'il serait un jour père... Kyo soupira et décida de prendre la parole.

Kyo: Et bien... Disons pour faire simple, qu'après une mission pour le moins éreintante, notre jeune couple à voulut fêter comme il se devait leur retrouvaille, et ils voulurent en même temps changer leur quotidien. Et le tout sas se protéger, bien entendu... Je vous passe les détails, et après plusieurs jours où Ambre n'a pas retrouver sa véritable forme, nous sommes venu ici pour prendre conseils.
Shun, soupirant: Tout cela pour des retrouvailles? Vous m'en direz tant...
Miki: Mais alors, tu vas devenir Papa?
Kyo: Officiellement, c'est Yko. -il claque des doigts et fait revenir son frère à lui- Alors? Tu es bien silencieux.
Yko: Au vu de la nouvelle, je pense que je peux.... Ah tu es là Niki et toi aussi Miki?
Kyo: Il s'en passe des choses pendant ton absence.
Shun: Bon, c'est pas tout ça mais j'ai du boulot...

         Shun commença alors à partir, laissant le groupe sur place. Kyo regardait son frère. Il savait bien que, même s'il semblait choqué, il était heureux intérieurement...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Ven 30 Oct - 20:09

Depuis quelques jours, Ryuki avait un nouveau hobbie. En effet, il semblerait que Paradoxe ne puisse plus redevenir un homme pour le moment... Quelle magnifique perspective pour l'Incube! Malgré la jalousie que pouvait ressentir son protégé, l'Apôtre s'amusait beaucoup à son nouveau jeu:

Ryuki à Raytöku: Ne soit pas jaloux Gamin! Quoique, tu es plus craquant ainsi! *il tire alors la langue, dévoilant un nouveau piercing*
Raytöku, renfrognant dans sa boude: Si vous le dites... Depuis quand vous avez ça?
Ryuki: Tu es curieux Gamin. Mais ne t'inquiète pas, *avec une lueur lubrique* tu le sauras très vite...

Sur ces derniers mots, l'Incube parti de l'appartement cherchant son nouveau jouet. A chaque fois qu'il essayait de trouver Ambre, Yko était toujours à ses cotés, refusant inlassablement ses propositions. A une époque, il aurait accepter... Enfin, bref, avec des si, on referait la face du monde...

Cependant, il chercha dans le palais un petit moment, mais ne trouva personne. Où était donc notre cher couple... Ayant marre de jouer à ce cache-cache, il se concentra et sonda les environs. Il remarqua alors que presque tous les Apôtres étaient réuni dans le labo de Shun. Mais que faisaient-ils là-bas? N'y tenant plus, l'Incube se dirigea alors vers sa nouvelle destination. 

En approchant, il entendit des éclats de voix. Décidément, on pouvait entendre Miki dans tout le château. Mais après tout cela faisait bien longtemps qu'on ne l'avait revu ici. Alors qu'il était sur le seuil de la porte, il entendit une nouvelle qui l'estomaqua. Ambre et Yko... Allait avoir un enfant? Ils étaient toujours plein de surprise! Sans plus attendre, l'Incube entra.

Ryuki: Quel nouvelle dites-donc! 
Yko: Donc...
Kyo: Sir Ryuki... Vous ici... Il ne manquait plus que cela.
Ryuki: Tu ne pensais pas que j'allais rater une telle nouvelle! Alors comme ça notre petit Yko va devenir un Papounet?
Shun: Tu es là aussi Ryuki.
Ryuki: Mon petit Shun! Tu m'as manqué tu sais!
Shun: Pas à moi.
Ryuki: Tu es toujours aussi froid! Mais c'est comme ça que je t'aime! *Commence à se pendre à son cou*
Shun: Arrête ça de suite!
Kyo: Sir Ryuki, nous avons un invité, veuillez bien vous comporter...
Niki: Vous ne changer pas décidément...
Ryuki: Un invité? *Posant son regard sur Sora* Tien tien... Il est intéressant.
Sora: Je... euh... Je m'appelle Sora. Enchanté de vous rencontrer...
Ryuki, posant son index sur les lèvres du Kitsune, qui commence à rougir, et avec un sourire pervers: Tout le plaisir est pour moi Sora. Je suis Ryuki, trésorier de Gabriel. Je pense que c'est le début d'une longue amitié...
Miki: Je peux savoir ce que tu fais?! 
Ryuki, prenant un air innocent: Nous faisons simplement connaissance Miki...
Yko: Mouais... Tu cherches pas à les approfondir non?
Ryuki, l'oeil lubrique: Tu me connais tellement bien mon Yko...
Miki: Je ne sais pas ce que tu veux faire, mais ne cherche même pas à l'approcher.
Ryuki: Je te pense faire la même chose quant tu seras plus grandes ma chère Miki. Je pourrait t'enseigner beaucoup de chose...
Miki, rouge comme une pivoine: Non mais ça va pas?!
Niki: Arrêtez Ryuki.
Kyo: Sir Ryuki, je vous pris de vous contrôler et de laisser Sir Sora tranquille.
Ryuki: Je reviendrai. Mais alors comme ça, on va avoir l'arrivé d'un enfant! Et notre Yko va devenir un Papa! Comme c'est mignon... Je pourrais être son percepteur? J'ai des talent cachés tu sais?
Kyo: S'il pouvait le rester...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.



Dernière édition par Ryuki Etsuya le Sam 31 Oct - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Sam 31 Oct - 11:41

Ambre, quand a elle fut pour moins surpris par la déclaration de shun . Cela dis il aurait quand même pu l'annoncer de manière un peu moins ... comment dire ... tragique . A l'entendre on aurait pu croire qu'il s'agissait d'un drame ou d'une maladie grave voir même incurable 

surtout qu'on peu toujours l'abandonnner l'enfants       (je plaisante, je plaisante)

Dans la minutes qui suivit, miki fit une entré fracassante dans le labo 
Blague appart même si ils ne sont vu qu'une fois, sa reste vexant qu'elle ne le reconnaisse pas .

Puis suivit de Niki et enfin Ryuki . A croire que Shun avais parler dans un micro et que tout le monde avais rapliquer dans la seconde . 

Pour ce qui est de la protection au lit ... comment dire a la bases Yko et paradoxe n'en ont pas vraiment besoin ... (les mst n'existent pas dans black rose  flower )
et Une mauvaise habitude s'installant vite ils n'y ont effectivement pas penser sur le coup.  N'emp^che en y réfléchissant c'est quand même con que sa tombe pile en période d'ovulation (ou de chaleur je ne sais plus comment on appelle sa chez les loup .

Lorsque Ryuki demanda a être le percepteur de l'enfant, le sang de ambre ne fit qu'un tour. 
A la vitesse de l'éclaire, elle attrapa l’apôtre par le col, et l'aprocha d'elle . 
Ses brillait de milles feu, sont regard exprimait la colère et a en juger par son visage elle semblait a deux doigts de se transformé en monstre. 

Ambre : _ Regarde moi bien dans les yeux . Si tu touche a un seul cheveux du bébé je peux t'assurer que l'asticot dont tu es si fière servira d’appétitif aux bêtes de Mistrilla ! C'est clair ? 
Ryuki : _ Limpide ! 

La louve le relâcha et l’Apôtre tomba en arrière. 
Déjà que les saute d'humeur chez les humaines sont pour le moins, effrayna te vous immaginer chez une louve ! 

Ensuite se fut autour de fenris de faire son apparitio sous sa forme humaine .

Fenris : _ Haaaaa je vais être tataaaa !!! (La femme colla son oreille contre le ventre d'ambre) salut toi ! s'est tati fenris ! tu vas a etre ma pettite craquotte a moi !
Paradoxe : _ Fenris !
Fenris : Houuu c'est qui le petit chou chou a sa tata ? 
Paradoxe : _ Fenris !! 
Fenris : _ tu vas voir le vais te pourrir gatter !
Paradoxe : ... 
Fenris : _ Gouzi gouzi gouzi ! 

La louve adressa un regard de détresse et de profond désespoirs a son amants  le genre de regard qui dit "Pitié aide moi !"


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Sam 31 Oct - 12:20

Kyo avait réussi à faire revenir Yko à lui, s’était déjà ça. Cela se passa pile poil au bon moment alors que Ryuki était rentré dans la pièce. Décidément, quand il y avait une annonce ou un truc intéressant, il rappliquait toujours. Il devait avoir un sixième sens pour venir dans de tel moment. En voyant l’Incube arrivé, les traits du Bookman se crispèrent. Il ne manquait plus lui.
 
           Lorsque ce dernier annonça qu’il voulait être le précepteur de l’enfant à venir, les deux Bookman n’en croyaient pas leur oreilles, lui ? Un précepteur ? Mais que voulait-il enseigner au petit… Sur quoi il pouvait en connaître un rayon… ? La réponse se fit immédiatement dans l’esprit d’Yko… Il voulut intervenir, mais ce fut Ambre qui fut la plus rapide, et fit bien comprendre à l’Incube de ne toucher en aucun cas à son enfant…
 
Ryuki : Alors comme ça, notre petit Yko va devenir un Papounet ?
Yko : Je t’interdis de m’appeler comme ça…
Ryuki : Tu sais, je pourrais te donner des conseils sur les petits n’enfants…
Kyo : Parce que vous avez une expérience en la matière ?
Ryuki : Quelle insulte blessante ! Tu sais bien que j’ai eut un enfant mon petit Kyo… Ma belle Jade.
Shun : C’est pas tout ça, mais j’ai autre chose à faire…
Yko, perplexe : Et c’est toi qui t’en est vraiment occuper ?
Ryuki : Bien sûr. Elle est comme son père.
Ambre : Manque de chance pour elle…
 
            C’est sur ces mots Fenris se matérialisa et, folle de joie de bientôt devenir tata, écouta le ventre encore plat, d’Ambre et commença à parler au fœtus. La Louve-garou, devant tant de preuve d’affection, et voyant qu’elle ne pouvait résonner Fenris, lança un regard appelant à l’aide envers son mari.
 
Yko : Fenris, ça suffit. Laisse Ambre un peu tranquille.
Fenris : Je ne fais rien de mal que je sache !
Yko : Tu ne vas pas la coller comme ça tout le temps !
Kyo, aidant un peu son frère : Il est temps que l’on se retire. Suite à cette nouvelle, nous allons commencer à préparer les choses.
Miki : Je pourrais vous aider ?
Ryuki : Tu ne vas tout faire tout seul, laisse nous t’aider…
 
            En intervenant, Kyo ne savait pas s’il avait aidé, ou embarrassé encore plus le couple. Apparemment, la venue d’un enfant mettait tout le monde sur le branle bas de combat. D’autant plus que c’est un événement fort rare chez les Apôtres…


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
.
.
avatar

Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Sam 31 Oct - 14:56

Sora qui avait péniblement réussit à rentrer grâce à l'intervention du bookman (merci, mec!  Razz), ç'en était allé rejoindre sa jeune compagne dans le laboratoire et, évidemment avait appris la bonne nouvelle comme les autres. A les voir tous ensemble en train de littéralement se jeter sur le ventre de la louve renforçait le côté familial des apôtres, chose que le kistuné avait eu l'occasion de voir quelquefois chez eux. 

Miki: Mais c'est génial!! Il faudra qu'on fête ça!
Niki: Ma soeur, on célèbre une naissance une fois qu'elle est arrivée, pas avant. 
Miki: Ah oui merde. 

Paradoxe, où plutôt Ambre, Miki s'emmêlait les pinceaux et Sora aussi. Tous d'eux n'avaient même pas reconnus le chaman et trop de révélations étaient apparues en même temps alors qu'ils venaient à peine de rentrer. 

Yko: Papa... Sérieusement? 
Ambre *levant un sourcil*: Surtout fais comme si ça te faisait plaisir hein!
Yko *gêné*: Non, non, non c'est pas ce que je voulais dire!! C'est juste que je ne m'y attendais pas. 
Kyo: En même temps personne ne pouvait se douter de ce qui allait se produire. 

Sora se sentait un peu appart, il ne faisait pas parti des apôtres et ne connaissait finalement pas grand chose d'eux. Certes il était marié avec l'une d'entre eux et par cet occasion il avait eut l'occasion de tous les rencontrer mais il était ignorant de leurs relations. 
Après tout avant de connaître la petite elfe noire, il pensait que Gabriel et ses apôtres n'étaient que des rejetons du diable et passaient leur temps à semer le trouble dans les pays et frapper les habitants de Black Rose de malheurs. 
Certains le faisaient, hélas. Mais il appris également qu'une partie immergé de ce côté sombre était visible, que les apôtres n'étaient pas tous assoiffés de sang, qu'ils avaient eu de passés tragiques et qu'ils avaient leur histoire, leurs peines et leurs sentiments comme tout le monde. 
Il soupira en souriant lorsqu'il repensa à toutes ces pensées stupides. 

Sora: Yko, Paradoxe, enfin je veux dire...Ambre! Miki et moi sommes jeunes et loin d'être parents mais nous, nous feront un réel plaisir de nous occuper de votre enfant! 
Miki: A DONF!! ON VA ETRE POTES LUI ET MOI!!
Niki: Ma soeur par pitié calmez-vous. 

La louve eut un rire gêné et c'est son mari qui répondit à sa place. 

Yko: Vous tombez bien alors parce qu'on aura besoin de bras! 
Sora *hésitant*: Et...Seigneur Ryuki...Vous comptez vraiment à lui laisser la place de précepteur...?
Ambre *catégorique*: Jamais de la vie! Et puis quoi encore!
Kyo: J'avoue avoir du mal à savoir ce qu'il a derrière la tête...

Derrière le rouquin, la gamine se retroussait les manches en prenant un air déterminé et s'adressa à Shun. 

Miki: Shun! Dans combien de temps le bébé va naître?! Sora, Niki et moi on va faire des préparatifs! 
Shun: Et bien je dirais...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Dim 1 Nov - 11:55

L'heureux événement ne se fit pas attendre, car à peine entrés dans le laboratoire, Ryuki commençait son show. Ce qui énerva l'ange déchu. 
Alors que Raytöku observait le ventre de Paradoxe/Ambre, il remarqua que son propriétaire était gêné. Il s'approcha d'Ambre.
Raytöku:- Tu comptes le garder ?
Ambre:- Bien sûr ! Je ne vais pas tuer ce pauvre petit être. 
Ryuki:- Alors ? Et pour ma proposition ?
Raytöku commençant à s'énerver de plus belle. Il leva le poing et frappa la tête de son maître qui tentait de convaincre Ambre.:- Ferme-la !  

Ryuki se mis dans une colère noire suite au geste incorrect de l'ange. Raytöku se renfrogna et sentit la tension monter. Ses crises de jalousies devenaient de plus en plus présentes... 
Heureusement que Miki intervint entre le "vieux couple".
Miki:- Ryuki, calme-toi ! *Se tournant vers Raytöku* Mais, on ne t'a jamais vu par ici toi... 
Raytöku:- En effet, je ne suis arrivé que récemment. Permettez-moi de me présenter, je suis Raytöku, jeune protégé de Sir Ryuki. 

Il s'inclina en guise de salutation, d'un oeil moqueur il regarda son maître. Qui celui-ci boudait.
Ryuki:- Tss, sale gamin...
Miki:- Ah je vois ! Enchantée, je suis Miki ! Et voici mon mari : Sora.

Le rouquin s'approcha de l'ange déchu, il baissa les yeux. Alors Miki serra la main de l'ange. Sora fit de même.
Niki:- Et donc, tu es un Ange déchu ? 
Raytöku:- C'est exact. Et vous êtes la soeur de Miki, n'est-ce pas ?
Niki:- Oui. Je vois que tu as l'oeil. 

Les soeurs observèrent Ryuki.
Miki:- Comment fais-tu pour le supporter ? *Pointant l'Incube du doigt.*
Raytöku:- Je ne dirais pas mon secret. *Faisant un clin d'oeil.*

La jeune fille sourit, elle avait peut-être un nouveau camarade de jeu. De plus que Ryuki ne semblait pas apprécier cette alliance, Raytöku profitait de l'occasion pour être au dessus de son maître. 
Les tensions, amusantes, furent brisées par Miki qui demanda dans combien de temps le bébé allait naître. Shun, le "médecin" articula.
Shun:- Et bien, je dirais... 

Le groupe le regardait, ils attendaient une réponse claire. 
Shun:- Je pense qu'il sera parmi nous dans... Voyons voir... *Il réfléchit quelques minutes puis ajouta.* Dans cinq semaines ! 
Ambre:- QUOI ?! 

Yko tenta de rassurer Ambre, qui allait tomber à la renverse, après une telle nouvelle. Kyo aida aussi le couple à se remettre de leurs émotions.
Kyo:- Ne vous en faites pas, nous aurons le temps de tous préparer...

En effet, cela allait être un énorme travail. Mais Raytöku était partant, comme à son habitude; et si son maître était entreprenant avec d'autres que lui, il savait quoi faire... 
Cela dit, Miki était enjouée. Si heureuse qu'elle commença une réplique de toutes les choses à faire avant l'arrivée du bébé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miki
A
A
avatar

Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Dim 1 Nov - 17:13

Les yeux de Miki pétillèrent de surcroît, elle avait un tas de choses dans la tête, on s'attendait presque à ce qu'elle explose d'un moment à l'autre. 
Non seulement un bébé allait naître mais elle venait de rencontrer encore un bon camarade. 
Dans ces moments d'intense rêverie, elle en devient presque muette, et reste dans un coin de la pièce dans son délire... 
Sora sourit et prit un peu la parole, histoire de conserver ses bonnes relations avec les apôtres du mal. 

Sora: J'en connaît une qui sera plus qu'heureuse de ne pas être la dernière de la famille...
Yko *cynique*: Oh c'est sûr! En revanche je suis sûr que lorsqu'il atteindra ses trois ans il sera déjà plus grand que cette petite lapine... 

La gamine se retourna et lança un regard aussi noir que l'enfer au bookman qui fit un rictus, plus que satisfait de sa blague. Sora baissa les oreilles, effrayé et priant le futur papa de ne pas trop aborder ce sujet sous peine d'un combat, et dieu sait qu'il sera sanglant. 
Celle-ci décrocha son humeur de chien et remis correctement son sourire lumineux d'il y a quelques minutes, s'adressant plutôt à Ambre. 

Miki: Bon en tout cas il ne faut pas se reposer sur nos lauriers! J'propose qu'on commence les préparatifs dès maintenant! Faut que je ramène des os de quel animal? 

Long moment de silence. Personne ne comprenait réellement le sens de cette question, malsaine et dérangeante à souhait, surtout venant d'une gamine qui a le sourire au lèvres. 
Le nouveau film d'horreur: "L'enfant au sourire d'ange, démembreuse d'animaux innocents"...

Raytöku *confus*: Attend, attend... Tu entend quoi par là? 
Miki: Bah... J'sais pas moi! C'est un bébé non? Loup-garou peut être en plus! 
Raytöku: Miki... Les bébés ne sont pas des bêtes sauvages tu sais... 
Miki *faisant la moue*: J'suis désolée! Pour moi un bébé c'est mignon mais ça mange et ça pleure! 
Ryuki: Un peu comme toi en fait... 

Second regard noir comme l'enfer, l'incube rigolait à gorge déployée. 

Niki: Je suis d'accord avec ma soeur. Lorsque nous étions nouveaux-nés, Miki et moi étions nourries par le sang des victimes de notre père.
Kyo: Davyd Nadeshiko était un meurtrier psychopathe Niki... 

Ambre commençait à frissonner, d'un seul coup elle n'était plus du tout sûre de laisser son enfant aux gardes de ces fous-furieux d'apôtres. Elle semblait implorer son mari de mettre un terme à cela. Ce fut Sora qui calma les jumelles et leur expliqua calmement la situation. 

Sora: Les filles, un nourrisson doit être l'objet de plus d'attention! Il a besoin de confort, de protection et surtout d'amour, qu'importe sa race, qu'il soit loup-garou où bookman. Si vous, vous en occupez vous devrez vous comporter comme des mères. Souvenez-vous de la fois où Okita vous avait demandé de prendre soin d'Aaron et Calypso lors de leur naissance, se sont des dragons mais vous les avez dorloté, alors soyez comme telle avec cet enfant. 

Les deux elfes noires se regardèrent en se remémorant les moments passés avec les deux dragonnaux, d'un accord commun elles hochèrent la tête en signe de compréhension. 

Miki: Pas de soucis! On va se donner à fond pour le petiot! 
Niki: Ma soeur, Sora et moi allons lui préparer un chambre au palais... 
Sora: Si vous avez besoin d'autre chose n'hésitez pas! 

Ainsi les trois adolescents sortirent du laboratoire en quête d'un lieu où loger le futur nouveau-né.


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Dim 1 Nov - 18:08

Le petit groupe s'était vu renforcé par l'arrivé de Raytöku. Ce dernier affichait une mine contrit devant l'attitude de son maître. Apparemment, l'Ange déchu n'appréciait guère les marques d'affections d'exprimait l'Incube envers Sora, et ses allusions à peine dissimulées. D'ailleurs, Ryuki insistait un peu pour devenir le précepteur du future enfant. Cela aurait pu être vraiment bien! Il avait tant de choses à lui apprendre! Même si les parents semblaient réfractèrent à une telle situation...

Durant une de ses tentatives pour convaincre Ambre d'accepter sa proposition, Raytöku ne le vit pas de cette oeil, et frappa assez violemment son maître pour le faire revenir sur terre. Dans un premier temps, ce dernier lui lança un regard plus que furieux, avant de se raviser. Les crises de jalousie de son protégé l'amusait grandement. Lui qui au départ était réfractaire à Ryuki, le voici dépendant de l'Incube. Un large sourire apparut sur son visage. Comme c'était mignon, mais cela intéressa Ryuki de connaitre cette "faiblesse".

Dans tous les cas, il se plaça derrière l'Ange déchu, plaça ses bras sur ces épaules et lui dit par télépathie:
Ryuki: Tu me fais ta petite crise Gamin? Tu es tellement mignon quand tu es renfrogné comme ça... Si tu savais le nombre d'idée qui me viennent en tête en te voyant...


Pour toute réponse, Raytöku se déplaça, laissant l'Incube à sa plaça. Ce dernier affichait un large sourire à la fois pervers, et espiègle.

Miki: Comment fais-tu pour le supporter ? *Pointant l'Incube du doigt.*
Raytöku: Je ne dirais pas mon secret. *Faisant un clin d'oeil.*
Ryuki, avec un sourire pervers: Tu sais ma petite, il y a qu'un seul truc qui fais rester les hommes, *avec un regard plein de sous entendu* n'est-ce pas Sora?
Miki, avec un regard noir: Je t'interdit de m'appeler la petite!
Sora, rouge comme une pivoine: Quoi?!... Je...
Kyo: Ne prenez pas le temps de répondre à ces question Sir Sora, ce n'est que pure perte de temps...
Yko: D'autant plus que, dois-je vous le rappeler, on a un problème plus urgent à s'occuper!

Ils n'avaient pas tort, l'enfant allait n'aître dans 5 semaines... Ce qui laissait sans doute assez de temps, à peine, pour finir tous les préparatifs... Après une petit conversation où Miki et Niki démontrèrent à tous leur coté psychopathe, les deux Jumelles accompagnées de Sora sortirent en trombe de la pièce pour aller chercher le future appartement du bébé.

Ryuki: En tout cas, elle n'a pas changé. Toujours comme une pile électrique...

L'Incube se retourna et vit alors que Fenris avait laissé la place à Yko. En effet, ce dernier s'était mis au coté d'Ambre, et avait apposé sa main sur son ventre. Kyo, lui, s'était placé sur le coté, et laissait son frère profiter du moment.

Ryuki, avec un sourire moqueur: Que c'est mignon...
Yko: Tu peux pas nous laisser tranquille deux secondes?!
Ryuki: Tu t'ennuierais sans moi...
Shun: Je vais sans doute briser l'ambiance, mais j'ai autre à faire là.
Ryuki: Hop hop, ne pars pas encore. Quel est le sexe de l'enfant?


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miki
A
A
avatar

Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Dim 1 Nov - 22:35

Les trois adolescents déambulaient dans les sombres couloirs du palais de l'empereur du mal, fièrement dirigé par la pétillante Miki qui avait déjà trouvé l'endroit parfait pour le bébé. 
Après une course effrénée, ils arrivèrent devant une une porte en face d'une sorte de jardin intérieur où poussait des renoncules, Sora ne put s'empêcher d'aller en contempler une. 

Sora: Quelles sont belles ces renoncules, c'est un chouette paysage en face de cette chambre!
Miki: C'est bien pour ça que je l'ai choisi! En plus comme Ambre est une accro a la nature elle sera super contente que son bébé soit dans cet environnement! 
Sora *sur une pointe de cynisme*: Rajoute une bibliothèque à côté et tu aura aussi les faveurs du père...

Ils poussèrent la porte et le renard découvrit une pièce assez grande et lumineuse pour l'épanouissement d'un enfant. Bien sûr, elle était vide pour le moment mais tous les trois avaient déjà des idées d'ameublement, toutes, différentes évidemment... 
Miki se tourna vers sa sœur. 

Miki: Allez Niki c'est parti! Aménage cette pièce avec ta magie!
Niki: Allons-y. 

La petite elfe noire aux yeux violets joignit ses mains en prière et plongea la chambre dans un halo noir et effrayant, lorsque cela fut fait, les deux autres découvrirent avec stupeur et dégoût les préférences personnelles de la petite poupée gothique. 
Des meubles rococo noirs, des longs rideaux violets coupant la lumière extérieure, des éléments de décoration morbides et glauques, de toute évidence ce n'était pas une bonne idée de la laisser faire... 
La petite gothique se retourna, constatant les réactions de ses compères et s'indigna. 

Niki: Et bien? Cela ne vous plaît pas?
Sora: Niki...C'est une chambre d'enfant... Pas une cave pour des sacrifices sataniques...
Niki *vexée*: Sachez que nous sommes avant tout chez l'empereur Gabriel! Il est normal qu'une décoration comme celle-ci soit dans une chambre de bébé, il doit s'habituer aux apôtres. 
Miki: Dis pas de conneries, dans ma chambre c'est rose partout et y'a pleins de peluches, ça n'a rien à voir, c'est juste tes goûts personnels avoue...

La jumelle ne répondit pas à cet "affront" et se mura dans le silence sous les yeux médusés de sa sœur et son beau-frère. 
Mais du coup leur "Valérie Damidot personnelle" ne voulait plus les aider avec sa magie, ils devaient se débrouiller seuls. Miki soupira et joignit ses mains à son tour, suant à grosses gouttes. 

Miki: Je voulais pas en arriver là parce que je suis vraiment nulle en magie mais s'il faut faire un effort pour le petit... 
Sora: Ne te force pas si tu n'y arrive pas! 

 Déglutissant sa salive, la petite elfe louve s'apprêtait à faire de même que sa jumelle, qui restait dans un coin à surveiller discrètement le déroulement du sortilège au cas où il y aurait un problème. 
Elle se concentra à fond, fermant les yeux, balayant les autres idées de sa tête puis se fit une idée précise de ce qu'elle voulait pour le bébé. Des couleurs claires et non centrées sur le sexe de l'enfant, un landau rempli d'oreillers et de peluches en tout genre, des jouets, beaucoup de jouets, des armoires et une salle de bains sur le côté, juste ici...  
Tout se plaçait, lentement, mais sûrement, Niki et Sora furent impressionnés des progrès de la petite elfe en matière de magie. Enfin, le dernier jouet se plaça et elle avait enfin fini. 
Epuisée, elle fut néanmoins fière de son ouvrage, gonflant ses poumons comme un coq. 

Miki: Et voilàààà! Alors c'est pas mignon comme tout? 
Sora: C'est très réussi! Sans nul doute que ça plairait à Ambre et Yko! 
Niki *se tortillant une mèche*: Moui... C'est pour les enfants quoi... 

La petite poupée alla examiner plus précisément la pièce, poussant un haut-le cœur de dégoût à chaque fois qu'elle apercevait quelque chose de mignon.

Miki: Je ne savais pas que tu avais de l'expérience chez les enfants toi. 
Sora *se grattant la joue*: Pendant mon règne certaines de mes tâches consistaient à m'occuper des enfants de la capitale, je devait leur enseigner les sciences et d'autres matières. 
Miki *rougissante*: Je suppose que tu sera suffisant alors si on devenait parents...

Le rouquin explosa de rougissement, bégayant comme un idiot tandis que la jumelle jetait un regard noir par-dessus son épaule, guettant discrètement avec ses oreilles d'elfe la réaction du renard.

Sora *rouge*: Euh...je, je, je...B...Bien sûr!! J...je, je tu pourras...me faire confiance! 
Miki: T'as plutôt intérêt!


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Lun 2 Nov - 21:50

5 semaines ? ambre savait que le tant de gestations des loups garous n'était pas pareils que ceux des êtres humains mais elle ne se doutait pas que c'était aussi court !

en entendant cela elle manqua de tourné de l’œil. 
De plus entendre les jumelles parler de leur enfance n'arrangeait rien. Pas sur qu'elle laisserait le bébé avec elles ...
Heureusement Yko et ambre se sont déjà décider pour le parrain de l'enfants, il ne reste plus qu'a prévenir la personne concernée. 

Tandis que les jumelles et sora étaient partit mettre en place une chambre pour le bébé Shun chassa le reste du groupe de son labo. 

Paradoxe : _ Ils savent que les premier mois les bébé dorment avec leur parent ? 
Yko : _ Non mais pourquoi gaché leur plaisir ? regarde les comme ils son content .
Ryuki : _ Quel est le sexe de l'enfant ? 

Paradoxe : _ on préfère garder la surprise . Bon c'est pas tout sa mais on a deux certaines personnes a prévenir. Lucie et miya

Ils se dirigèrent don en direction du jardin et virent le travail que les trois jeune venait d'achever Miki leur firent visiter la chambre toute fière


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
.
.
avatar

Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Lun 2 Nov - 23:39

Voyant les autres arriver, les oreilles de Miki firent plusieurs tours d'excitation, elle sautait sur place devant la porte en les voyant arriver dans le couloirs. 

Yko *faisant un clin d’œil*:Et bien jeunes gens, peut-on savoir ce que vous cachez derrière cette porte? 
Miki: Vous allez tellement être contents que vous vomirez votre déjeuner!! 
Yko: Qu'est-ce que c'est que cette expression immonde... 

La petite elfe noire n'attendit pas une minute de plus et se saisit des poignets d'Ambre et Yko pour les tirer de force à l'intérieur de la pièce où ils prirent le temps et le plaisir d'observer le dur travail que les trois adolescents avaient accomplis. 
Encore dans la pièce, Niki époussetait un peu la poussière avec un plumeau et Sora vérifiait que les canalisations de la salle de bains étaient correctes, pour être sûrs que Miki n'ait pas fait de gaffes lorsqu'elle dû exploiter la magie. Fort heureusement il s'avérait que tous c'était bien déroulé, du moins, à en voir l'expression ennuyée de Niki qui soupirait, tournoyant une mèche blonde autour de son index. 
Le bookman et la louve se regardèrent un peu gêné de devoir révéler la vérité...

Miki: Alors, alors, alors, alors, alors?! C'est pas mal hein? C'est MOI qui ait TOUT mis avec la magie en plus! C'est bien, c'est bien?! 
Yko: Et bien c'est à dire que...
Ambre: En fait, le bébé doit rester dormir avec ses parents le temps de quelques mois avant de le laisser dans une chambre individuelle... 

Le coup de massue fut brutal, trop brutal pour la fillette qui alla se cacher dans un coin, en boule en tenant ses genoux entre ses bras. Niki vint à la rescousse et se présenta devant le couple, se frottant ses mains poussiéreuses sur son petit tablier blanc brodé. 

Niki: Est-ce une éducation propre aux loups-garous? 
Ambre *confuse*: Pas particulièrement, c'est une recommandation de Shun pour les naissances. 
Sora: Tu sais Niki il ne faut pas généraliser sur ce point...
Niki *lançant un regard glacial*: Oh pardon messire prince, mais voyez-vous c'est quelque chose de disons... nouveau? Pour ma sœur et moi, ce sera la seconde fois que ça nous arrive et nous n'avons jamais eu l'occasion de connaître la création d'une vie, nous ne connaissions que la fin. 

Un froid polaire venait de s'abattre dans cette petite chambre qui était joyeuse à souhait il y a une minute à peine. Voilà réellement le duo des jumelles Miki et Niki, le soleil et la lune, l'une réchauffait le cœur des gens tandis que la seconde le glaçait comme bon lui semblait. 
Le rouquin se sentit mal à l'aise tout à coup et avait bien compris qu'il venait de toucher un point sensible chez la petite poupée qui le transperçait du regard comme un poignard qui lui trancherait la gorge. 
Maladroitement, il tenta de se rattraper mais se fit vite couper. 

Niki: Personne ne choisit l'endroit où l'on naît, ex-prince. 

Elle tourna les talons, ignorant totalement le kitsuné, elle préféra s'entretenir avec les futur parents qui avaient bien ressentis le temps frisquet qui s'était installé. 

Niki *faisant une révérence*: Veuillez nous excuser pour la précipitation occasionnée. 
Ambre *souriante*: Il n'y a pas de mal voyons! Nous sommes réellement heureux de voir tous ces efforts pour le bébé! Je suis certaine qu'il sera très heureux ici. 
Yko: Et dès qu'il sera un peu plus habitué nous l'installeront ici! 
Niki *esquissant un léger sourire*: Tant mieux. 

L'enfant elfe-banshee prit la main de la louve et l'entraîna dehors, en face du jardin de renoncules où les pétales blanches brillaient sous le soleil du matin. Permettez-moi d'emprunter votre compagne envoya-t-elle au bookman par sa pensée. 
Elle se posta devant les fleurs, n'ouvrant pas la bouche, silencieuse et sentant la brise balancer doucement ses mèches blondes. Ambre se tenait près d'elle, l'observant curieuse, et observant les fleurs à son tour.

Niki: Monsieur Paradoxe, où plutôt mademoiselle Ambre...
Ambre *surprise d'être interrompue d'un coup*: Ou...Oui? 
Niki: Excusez l'excitation de ma sœur, pour nous, la venue au monde d'une personne est un souvenir qui resurgit des confins de notre enfance. Elle peut être maladroite et sotte par moments, mais de ma vie je n'ai connu de personne plus gentille et attentionnée qu'elle...

La louve se tut, écoutant le monologue lent de la jumelle aux yeux améthystes. 

Niki: Vous devez vous demander pourquoi a-t-elle rejoint les rangs de l'empereur du mal, elle, un petit ange qui ne ferait de mal à personne n'est-ce pas? 
Ambre: J'avoue que c'est intriguant...
Niki: Nous n'avions tout simplement plus la force de faire d'autres choix. Tout ce que nous voulions était la liberté, alors nous avons fermé les yeux sur les agissements de Gabriel, qui est devenu notre père. 

Elle finit par décocher un sourire simple et chaleureux, un privilège immense que très peu de personnes ont pu apercevoir dans l'entièreté de leur vie. Elle prit les deux mains de la louve, leva la tête vers la sienne sans prendre compte de sa petite taille puis posa une main sur le ventre de celle-ci. 

Niki: Vous, vous avez encore le choix alors ferez vous le bien où le mal? Les deux? 

Ambre ne répondit rien, médusée et incapable de répondre. Pour elle bien sûr la question ne se posait plus, mariée à un apôtre du mal et affiliée chez Gabriel, c'était une question trop vague. 
Puis elle se rendit soudainement compte du sens de la question de la petite fille qui attendait patiemment qu'elle percute. 

Faire le bien où le mal, les deux? 
Miki qui faisait parti des rangs du mal ne répandait que le bien. 
Et à l'inverse Mizuki le pupille de Mathaël pouvait bien commettre des actes terribles bien qu'étant du côté de la lumière...


La louve savait où Niki voulait en venir, la petite fille voulait lui demander une ultime fois quel serait son choix pour son avenir familial et l'avenir de son enfant. 
Niki rangea son précieux sourire, arborant sa neutralité d’antan comme si aucune conversation ne s'était produite, qu'aucun message ne fut passé.
Elle fit volte-face, rejoignant les autres à l'intérieur. Elle jeta un regard par-dessus son épaule. 

Niki: Rentrons, ne les laissons plus seuls davantage.


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Mar 3 Nov - 0:03

Lorsque le Bookman appris que le bébé allai arriver dans 5 semaines, il fut dans un premier temps extrêmement surpris. L'enfant serai là si tôt? Etait-ce vraiment possible? Il n'en croyait pas ses oreilles, mais repris vite le dessus. Il n'y avait pas de temps à perdre! Une partie de la future charge de travaille leur fut retirer lorsque Miki, Niki et Sora se précipitèrent pour s'occuper de la chambre du future petit...

Kyo: Eh bien... Ils sont motiver on dirait.
Ryuki: Tu penses vraiment leur faire confiance dessus?
Yko: Je ne sais pas... Mais nous verrons bien.
Kyo: Peut-être faudra-t-il corriger quelques détails par-ci par-là, mais ils sont si content d'aider.
Ambre: Il y a rien à craindre... Ou presque... D'ailleurs, ils savent que les premier mois les bébé dorment avec leur parent ? 
Yko: Non mais pourquoi gâcher leur plaisir? Regarde les comme ils sont contents .
Ryuki: Quel est le sexe de l'enfant ?
Paradoxe: On préfère garder la surprise. Bon c'est pas tout ça mais on a deux certaines personnes a prévenir. Lucie et Miya.

         Sur ces mots, le couple parti en direction des jardins. Mais avant toute chose, Le Bookman invoqua un autre corps que l'âme de Kyo habita immédiatement. Il préférait faire ainsi, laissant les tourtereau annoncer eux-même, et sans spectateur, la grande nouvelle à leurs amies. Du coup, Ambre et Yko parti de leur coté, tandis que Kyo se retrouva avec Raytöku et Ryuki, sur le pas de la porte du labo de Shun. Ce dernier les avait viré sans ménagement, voulant absolument continuer ses expériences...

         L'Apôtre à la chevelure de blé réfléchit un instant sur la suite des événements. Qu'allait-il bien pouvoir faire maintenant?... Il y avait tant de choses à faire qu'il ne savait plus où donner de la tête...

          D'un autre coté, le couple venait d'entrer dans le jardin. En les entendant, Miki se précipita vers eux, et les tira à l'intérieur de la pièce pour leur faire visiter, et leur montrer cette nouvelle décoration. Bien qu'elle semblait beaucoup trop enfantin pour Yko, il se persuada qu'elle serait approprié pour l'enfant. Les couleurs unisexes étaient de rigueur, et il valait mieux puisque le sexe du bébé était secret.

          Cependant, lorsque la jeune Miki appris que la chambre ne serait pas utilisé dans l'immédiat, elle se mit dans un coin et bouda quelque peu. La frustration était trop forte, et elle s'écarta afin de ruminer tout ça. D'un autre coté, Niki "kidnappa" (façon de parler^^') Ambre, avant même qu'Yko ne puisse dire quoi que se soit. Enfin, une conversation entre elles ne ferait pas de mal...

           Tandis que Miki restait immobile, le Bookman se posta à un des grande porte fenêtre, et observa sa Femme. De quoi pouvaient-elles donc bien parler? Il vit la petite elfe mettre sa main sur le ventre d'Ambre, et tenir un long monologue sans que la Louve-garou n'intervienne... L'Apôtre soupira un coup, avant que Sora ne vienne lui parler à son tour avec quelque peu de timidité.

Sora: Vous devez être... heureux d'être bientôt père non?
Yko: Pourquoi ne le serais-je pas? Bien que cela ne fut pas attendu, c'est une grande nouvelle.
Sora: Puis-je vous parler honnêtement et sérieusement?
Yko: Qu'as-tu donc sur le coeur? Ne tourne pas autour du pot je te pris.
Sora, avec une expression sérieuse: Est-ce bien raisonnable d'avoir un enfant en ces temps-ci? Une guerre oppose l'Empereur Mathaël à l'Empereur Gabriel.
Yko, avec moquerie: Ryuki à bien eut sa fille non?
Sora: Soyez sérieux un moment.
Yko, dans un grand soupir: Tu penses que je n'y ait pas réfléchit? J'ai déjà pensé à beaucoup de chose jusqu'à maintenant. Est-ce raisonnable d'avoir un enfant maintenant? Peut-être que non... Peut-être que oui... Je sais pertinemment que cette enfant peut constitué une cible facile pour nos ennemis, je le sait pertinemment! Toutefois *serrant les poings* Je ne laisserai personne faire du mal ni à cet enfant, ni même à Ambre. Même si elle/il est déjà venu plusieurs fois pour me sauver, j'en conviens. J'ai aussi déjà pensé au fait qu'il puisse dans le future embrasser la voie des Ombres et servir Gabriel, courant au delà de nombreux dangers, ou bien même la rejeter, et se liguer contre les Apôtres ténèbres. Si je devais me retrouver contre lui, qu'est-ce que je devrais faire? J'ai déjà ma réponse. Cependant, la décision finale viendra d'Ambre. Voudra t-elle un tel avenir pour son fils? Peut-être...

         Alors qu'il continuait ses explications, Yko remarqua que Niki avait fini, et qu'elles retrounaient en direction de la chambre. Il se tût alors, et invita sa femme à rendre visite à ses deux grandes amies, Lucie et Miya. Le couple sorti alors, et le Bookman ouvrit un portail qui les téléporta directement à l'orée de la forêt où se trouvait leur deux grandes amies, Lucie et Miya. Ces dernières avaient assisté au mariage, elle devaient être informé que la famille allait s'agrandir!

           Lorsqu'ils furent au pieds d'un chêne plus que centenaire, elles apparurent alors tout sourire, mais aussi surprise que voir Paradoxe en femme...

Lucie: Regardez qui voilà! Cela fait un bon moment que l'on ne vous a pas vu par ici!
Miya: Mais pourquoi donc es-tu ainsi Paradoxe.
Ambre: Alors... Pour faire simple et court...

            Le Loup-garou leur donna ainsi la version simplifiée et édulcorée des faits, faisant principalement comprendre qu'elle attendait un enfant. Une grande émulsion s'empara alors des deux amies à cette annonce.

Lucie: Mais c'est magnifique!
Miya: Tu te rends compte! On va pouvoir le gâter!
Lucie: Dites, dites c'est pour quand?
Miya: C'est un garçon ou une petite fille? Vous avez déjà le prénom? Non, non, non... Vous voulez garder la surprise c'est ça? Vous gardez ces informations secrètes hein?
Lucie: Imagine si c'est des jumeaux. Voir même des triplé!
Miya: Notre petit Paradoxe avec des jumeau, ce serait-y pas trop chou...
Ambre: Vous savez, on est toujours là...

        Après de plus ample explication, et une fois la ferveur quelque peu retombé, le couple retourna dans les jardins impériaux.


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe
.
.
avatar

Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 5 Nov - 1:03

Même si la chambre ne serais pas occupé dans l'immédiat, il faut dire que les jumelles et sora avais fait un bouleau formidable . 

Juqu'a ce que Niki fasse a Ambre son numéros de leçons philosophique pour le moins ... déstabilisante. 

Niki: Vous, vous avez encore le choix alors ferez vous le bien où le mal? Les deux?


(et c'est parti pour le débats !)

Le duo fut malheureusement rappeler par le reste du groupe et le temps que Ambre réfléchisse elle ne pu répondre de vive voix, c'est pourquoi elle confia sa réponse a l’apôtre par télépathie . 7

Ambre : _ Personnellement je trouve que ta question n'a pas lieu d'être pour la simple et bonne raison que l'on est jamais totalement engagé dans le bien et le mal La limite entre le bien et le mal est aussi subtile que se qui différencie l'amour et la haine. Ton exemple de Miki et Mizuki sont très bon je peux faire de même avec n'importe qui démonstration :
Gabriel est sencé représenter être le représentant du mal Par son pacte avec le diable, et ses pouvoirs maléfique . Hors il a déclaré la guerre au monde parce qu'on lui a refusé une vie amoureuse avec un Ange. Donc par conséquent le fais qu'il soit tombé amoureux d'un ange fait qu'il n'est pas si mauvais que ça. 

Autre exemple . Celui que tout le monde nomment Dieux, celui qui est censé prêché et défendre l'amour et la bonté a déclenché la guerre car il n'a permis une Histoire d'amour tout a fais légitime. donc cela ne fais pas de lui un être aussi bon ou parfais qu'on veut nous le faire croire .

dernière exemple encore plus culotté : Le diable et ses démon est censé représenté tout se qu'il y de plus mauvais en ce bas monde.  Pourtant Beaucoup de démons était d'anciens dieux , parfois bienfaisant ou protecteur d'ancienne civilisations, mais qui ont été chassé de chez eux par ceux qui défende celui qu'ils nomment "dieux". Enfin pour ce qui est du diable dans beaucoup de légende ils ne s'agit ni plus ni moins que d'un ange qui a refusé de se soumettre au règle de celui qui se fait appelé dieux . En vulgarisant un peu c'était surtout un ange anti-conformiste qui préfèrait pensé par lui même plutot que de suivre bêtement le troupeaux . 


(A méditer vous avez 4h ! Non plus sérieusement, désolé pour le pavé mais se genre de débat m'inspire tellement !) 


Ambre :_Pour simplifié je préfère choirsir la demi-mesure en l'élévant dans la neutraliter, ainsi l'enfant pourra choisir sa propre voie . 

revenont   a nos moutons. donc la chambre du bébé a été préparer, lucie et miya a été prévenus, ... que reste t'il d'autre a faire ...?


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 5 Nov - 19:36

Il était bien évident que cette nouvelle n'enchantait pas tout le monde. Certes, une naissance était le plus cadeau que pouvait recevoir une personne, (de préférence une femme) mais cela rester quand même un bouleversement inattendu pour le petit groupe, en particulier Ambre et Yko.

Le jeune couple, bientôt parents, s'était rendu dans la future chambre du bébé. Raytöku attendait dehors avec Ryuki. L'Incube s'était posé contre le mur et grogner de ne pas pouvoir entrer. Alors l'ange déchu se rapprocha de son maître et se mis à le taquiner. L'Apôtre pris goût à la nouvelle tournure de cette exclusion et joua également avec son protégé. 
Raytöku, venant aux côtés de son maître.:- Tu sais Ryuki que plus tu ronchonnes, plus tu attrapera des rides ?
Ryuki, souffla de rire.:- Ne me prends pas pour un imbécile, gamin ! Mais dis-moi, que se passe-t-il là-dedans ? *Désignant la porte de la chambre du bébé.*
Raytöku, haussant les épaules.:- Je ne sais pas, apparemment, Ambre et Yko visitent...

Ryuki caressa la tête de son protégé, l'ange déchu se laissa câliner. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu d'intimité. 
Mais juste au moment où Raytöku semblait en vouloir plus, Miki sortit de la pièce en hurlant.
Miki:- VOUS VENEZ ?!

Le "vieux couple" s'avança lentement dans la chambre. Là, ils trouvèrent Ambre, Yko, Niki et Miki. Ambre paraissait soucieuse, quant à Yko il admirait les détails qu'avaient faits ses compagnons pour leur futur enfant. 
L'ange déchu ne tarda pas à demander à Ambre si elle savait de quel sexe était ce bébé.
Ambre:- Avec Yko, nous préférons attendre. Nous aurons la surprise. 
Raytöku:- Ah je vois ! D'accord.

Miki commença à dessiner un plan avec les différentes tâches à faire. En effet, elle était longue, mais n'oublions pas que le bébé arriverait dans cinq semaines. La répartition des tâches se fit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
.
.
avatar

Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 5 Nov - 21:09

La chambre était prête et chacun cherchais la suite de ce qu'il devait être à faire. La liste était longue et de longs débats animaient la pièce, pourtant, destinée a être silencieuse pour le sommeil de l'enfant. 
Débats, qui devenaient de plus en plus ridicules d'ailleurs... 

Miki: Il lui faut encore plus de jouets! 
Sora: Des sûtras à réciter avant de se coucher!
Raytokü: Des jeux vidéos? 
Niki: Des cadavres à accrocher sur ses murs...
Ryuki: DES FEMMES!! 

Ambre et Yko se lançaient des regards perdus, et même désespérés... 
Alors que la discussion tournait progressivement à la dispute familiale entre apôtres, la pièce qui était lumineuse se plongea dans le noir. 
La porte se ferma dans un bruit assourdissant, les rideaux cachèrent le soleil et un cercle de flammes vertes apparu au milieu de la chambre, faisant reculer tout le monde qui ouvraient de grands yeux étonnés, est-ce que Gabriel avait été dérangé dans sa sieste par cet agitation? 
Sorti du sol comme un fantôme, une femme extrêmement pâle aux longs cheveux blancs qui faisaient une longue traîne derrière elle, en accompagnement elle portait une robe de même couleur, déchirée à certains endroits, dévoilant des plaies et cicatrices sanguinolentes. Ses yeux étaient vides mais une expression de tristesse était plus que voyant chez elle. 
Flottant au milieu de ses flammes de jades, elle s'adressa au couple qui allait être parents. 

Zeira: Terribles malheureux, je me nomme Zeira, banshee qui fut exécutée, moi et mon enfant que je portais, dans un acte de froideur et de cruauté par l'empereur Gabriel... 


Le petit monde se tut mais n'hésita pas à dégainer leurs armes et magies en attendant le moindre signe dangereux de la femme fantôme. 

Zeira: Aujourd'hui ma vengeance sera enfin accomplie, toi qui porte à ton tour un enfant d'un de ses apôtres, je vais te le voler pour qu'il soit miens, afin qu'il remplace celui qui j'ai chéri durant tous ces mois... Tu comprendra la douleur qu'à pu ressentir une mère a qui l'on a dérobé son cœur!


La banshee ouvrit grand la main droite, tenant des fils vertes au bout de ses doigts et les accrocha au ventre de la louve qui eut un sursaut. En un coup, elle tira la main vers elle tandis que les fils avaient attrapés le bébé sous formé fécondée, recevant le précieux nouveau-né. Ambre hurla de douleur, consciente qu'on venait de lui arracher quelque chose du ventre. La fantôme le garda dans ses bras alors que tous étaient encore statufiés, médusés de ce qu'ils venaient de voir. 
Le spectre éteignit ses flammes et replongea dans les sous-sols de la pièce en laissant derrière elle une dernière parole.

Zeira: Si tu désire cependant me montrer ton amour maternel malgré ta corruption, rejoins moi aux catacombes de ce palais où mon corps se décompose aux côtés de mes amis qui partagent le même malheur que moi. Nous vous montrerons la force de notre désespoir...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 5 Nov - 23:05

Ryuki avait suivi le mouvement presque inconsciemment. Il y avait tant d'agitation dans ce Palais désormais! L'Incube trouvait amusant tous les mouvement, le remue ménage provoquer par cette nouvelle. Les Jumelles ainsi que Sora se démenait vraiment pour le future enfant. L'Apôtre à la chevelure ébène était adosser au mur et attentait plus ou moins impatiemment. Bizarrement, Kyo lui avait interdit l'entré de la nouvelle chambre du petit sous prétexte: "qu'il allait avoir une mauvaise influence sur lui..." Mais il était pas comme ça... Si?

Dans tous le cas, une personne vint le sortir de son ennuie. Raytöku s'approcha, les mains dans les poches, l'air détendu. Il vint se poster en face de son maître et le regarda d'un air moqueur.

Raytöku, venant aux côtés de son maître.:- Tu sais Ryuki que plus tu ronchonnes, plus tu attrapera des rides ?
Ryuki, souffla de rire.:- Ne me prends pas pour un imbécile, gamin ! Tu crois vraiment que de simple rides altéreront mon visage?  Mais dis-moi, que se passe-t-il là-dedans ? *Désignant la porte de la chambre du bébé.*
Raytöku, haussant les épaules.:- Je ne sais pas, apparemment, Ambre et Yko visitent...

Sur ces mots, l'Incube passa la paume de sa main sur le visage de son protégé, et effleura ses lèvres de son pouces. Instinctivement, leurs visages se rapprochèrent. Cette petite bulle d'intimité était la bien venu pour eux. Cependant, alors que les lèvres allaient se rencontrer, et permettre en même temps à Ryuki de tester son nouveau jouet, Miki les interrompit en leur criant le plus naturellement du monde:

Miki:- VOUS VENEZ ?!

Les deux se regardèrent, et d'un accord tacite se mirent en route vers cette fameuse chambre. Bien sûr, les couleurs n'étaient pas au goût de l'Apôtre... Beaucoup trop coloré... Mais bon, faillit-il passer par là pour la chambre d'un enfant. Quoique... Ryuki n'avait pas souvenance d'une telle chose pour sa fille... Une dispute naquit alors au sein des membres du groupe sur les améliorations à apporter à cette chambre. Bien que les arguments de l'Incube ne furent pas vraiment prises au sérieux, il se doutait que, s'il ne s'occupait pas dans l'immédiat de l'enfant, il pourrait bien sûr s'en occupé dans quelques années... Enfin, la chose n'était pas là. Cependant, en pensant à cela, il croisa le regard noir d'Ambre... Un sixième sens? L'intuition féminine? Qu'importe...

Une chose le fit sourire, le regard de Raytöku s'illuminer en parlant des jeux vidéo. Il était vraiment mordu et connaisseur en ce domaine... Mais cela le fit bien rire... Voilà peut-être une possible récompense si son protégé se comportait bien envers lui...

Toutefois, une chose fit sortir Ryuki ainsi que tout le monde de leur état de joie. La lumière se tapissa soudainement, tandis qu'au sol se dessina un cercle alimenter par des flammes émeraudes. Instinctivement, l'Incube invoqua Mystra, et vit que tout le monde était sur le pied de guerre. Cette interruption n'était pas vraiment apprécié...

Alors, au centre de la pièce, apparut ce qui semblait être une femme. Sa silhouette fantomatique était presque exclusivement blanche. Son visage, d'une pâleur et une maigreur famélique, faisait face aux Apôtres et à leur proche. Son regard, d'un blanc vitreux, sembla se posé seulement sur Ambre. Sa longue chevelure d'argent traînait au sol, tout comme la robe, et qui, par endroit, laissait visible de large blessure encore sanguinolente. Le liquide bordeaux tachait ses vêtement, mais laissa aussi des trace sur le sol...

D'une voix sans vie, morne et monotone, elle s'adressa à eux, leur dévoilant son nom, mais aussi ses derniers instants ainsi que la raison de sa venu ici bas... D'un geste de la main, prolongé par ses fils, elle arracha sans vergogne l'enfant que portait Ambre et se l'appropria. Le foetus flottait dans les airs jusqu'à ce qu'il fut recueilli par les mains rachitique de la Banshee qui forma un semblant de petit cocon protecteur.

Une fois son méfait accomplie, la morte s'enfonça dans le sol, éteignant les flammes qui la suivant. N'y tenant plus, l'Incube se jeta, arme au point, à l'endroit où se trouvait l'esprit. Cependant, son épée n'heurta que la pierre dur du sol. La voleuse était partie en toute impunité...

Ryuki: Et merde!

L'Apôtre retira son arme du sol et se tourna vers le reste du groupe. Tous était autour d'Ambre, qui criait de douleur, et se tenait le ventre répétant inlassablement Qu'on le lui avait volé, qu'il avait disparut. Miki semblait complètement désemparé, tandis que sa sœur tentait de la calmer. Les deux Bookman se tenait autour de la Louve-garou, essayant d'atténuer la douleur.

De son coté, Ryuki s'agenouilla et regarda un peu plus attentivement les traces laissé par cette kidnappeuse...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Jeu 5 Nov - 23:55

L'Apôtre n'en croyait pas ses yeux. La scène qui venait de se passer semblait si... irréaliste. Tout s'était passé comme dans un rêve. Enfin ici plutôt un cauchemars... Toue s'était déroulé devant lui, mais ils ne purent rien faire. Ou plutôt, ils n'avaient pas du tout agit. Et même plus! Le premier à avoir esquissé le moindre mouvement fut Ryuki qui attaqua directement la Banshee, mais malheureusement trop tard.

           Les deux Bookman avaient vu les fils reliant la main de Zeira et le ventre d'Ambre. Ces fils tendu avait ensuite retiré l'enfant qu'ils attendaient. Tout cela se déroula dans les yeux incrédule et écarquillé d'Yko... Lorsque la Bashee fut parti, il se précipita au chevet de sa femme, dont les cris de douleurs retentissaient dans ses oreilles. un filet de sang s'échappait de son abdomen, aux endroits où étaient accroché les fils.

           De son coté Yko s'occupa de la Louve garou, lui prodiguant les premiers soins. Bien que les blessures visibles étaient bénignes, il craignait des séquelles internes. Il prit le temps de soigné sa bien aimée... Kyo, lui s'était matérialisé sous forme d'esprit et était allé dans un premier temps réconforté Miki. L'attaque soudaine, et la douleur d'Ambre stressait au plus au point la jeune elfe. Pour tenter de la rassurer, le Bookman lui prit la main, et lui fit un câlin tenant des propos rassurant.

Kyo: Chut... Tout va bien se passer, calmez vous Miu Miki... Respirez lentement et profondément...

          Puis, il la laissa aux bons soins de Sora et Niki. Enfin, l'Apôtre se dirigea vers Ryuki, afin d'en apprendre un peu plus, notamment grâce au sang qui avait été laissé là...

          De son coté, Yko avait prit soin d'Ambre. Ses soins avaient porté ses fruits. La petite hémorragie avait été stoppé, et la douleur devait s’estomper. Mais pour le moment, il était à genou, et tenait la Louve-garou contre lui, le regard plongé dans le vide.

          Cette Banshee... Elle venait de lui prendre son enfant. Celui qui venait de naître... C'est vrai qu'à la base, il n'est pas vraiment paternel, mais maintenant qu'il allait se retrouver père, Yko s'était prit d'affection pour ce petit être qui allait bientôt arrivé. Il voyait déjà les galère venir, et sans doute en oubliait-il certaine. Entre les biberons, les changes et les nuits blanches à venir... Mais tout cela, on lui avait enlevé. Kyo lui même était devenu père, alors pourquoi pas lui? Ne l'avait-il pas envier lorsque son frère avait eut une vie de famille normale? Mais cela, on venait de le lui prendre sauvagement. En un instant, il (ou elle vu qu'on ne dit pas le sexe Razz) était parti, enlevé par cette... femme... Restons poli.

          Alors que l'information se faisait de plus en plus claire, l'aura du Bookman s'intensifiait et devenait même visible presque palpable. Cette dernière était emplie d'une rage meurtrière, d'une haine sans borne... Toutefois, une sourire était visible sur son visage et un petit rire sortait de sa bouche. Yko releva la tête, et tourna son regard hagard, fou vers l'entrée de la pièce.

Yko: Tu penses vraiment t'en sortir de la sorte? Laisse-moi rire. Décidément, vous ne pouvez pas rester mortes... Dans ce cas, je vais te montrer le vrai enfer et tu regretteras tes actions!

          Yko commença à se mettre debout, et fut interrompu dans son action par Kyo, qui mit une main sur son épaule:

Kyo: Je t'accompagne.
Ryuki: De même.
Niki: Nous ne pouvons laisser les choses ainsi...
Yko, penchant la tête sur le coté, avec un très grand sourire sadique: Faite comme vous voulez... Cependant, laissé la moi... Je la veux absolument. Esprit ou pas, je veux m'amuser avec...! Est-ce clair ?!
Kyo: Qu'il en soit ainsi...

         N'y tenant plus, Yko prit Ambre dans ses bras, la laissant se reposer, et le groupe parti tout droit en direction des catacombes du Palais impérial, prêt à en découdre... Le Bookman ne pouvait laisser un tel acte impuni...


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miki
A
A
avatar

Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Ven 6 Nov - 23:10

Les catacombes étaient réservés aux victimes de l'empereur noir, et quelquefois à celles des apôtres. Lorsque ceux-ci décédaient, une tombe leur était dédié dans le jardin de roses noires, à l'arrière de la salle du trône. Très peu de personne descendaient ici-bas. 
Des fois il fallait remettre de l'ordre dans les ossements où en ranger un autre, comme un grenier où l'ont trouvait de vieux souvenirs enfouis. 
Lorsque c'était à Miki de s'y coller pour la corvée du mois, elle trouvait toujours un prétexte pour éviter cette horrible obligation, bien souvent d'ailleurs elle allait chez son ami Okita pile-poil à l'heure...
Elles étaient ouvertes à tous ceux qui logeaient au palais bien sûr, bien que ce ne fut pas la meilleure activité à faire. De plus elles étaient réputées comme habitant de mauvais esprits qui cherchaient le repos éternel pour leur terrible rancœur, lorsqu'un vivant était près d'eux, ils en faisaient leur affaire. 
Yko menait le pas, allumant une flamme du bout de son index, il pria les autres de faire de même et s'adressa à eux dans le plus grand des sérieux. 

Yko: Les catacombes prennent tout l'espace du château, autant vous dire à quel point elles sont grandes. C'est pour cela que nous, nous séparerons pour de meilleures recherches, dieu sait où cette... *silence*... femme tout à fait respectable... a pu se dérober... 

Une carte en projection flottait au-dessus de sa main droite, montrant une représentation complète et au pixel près du sous-sol. Tout en laissant les autres examiner son oeuvre, il commença à faire les groupes.

Yko: Moi, Kyo et Ambre iront vers l'Est, les jumelles et Sora foncez vers l'Ouest, Ryuki, Raytokü je vous laisse vous occuper du Sud. 
Raytokü *curieux*: Et le Nord, qui va s'en occuper? 
Kyo: Le Nord a été scellé par Gabriel depuis un siècle lorsqu'il avait combattu un certain dragon millénaire, il était si grand qu'il prenait le secteur Nord à lui tout seul et son esprit a encore des chances de se réveiller si l'on lève le sceau. Alors interdiction formelle de s'y aventurer. 


L'ange déchu hocha la tête. Ambre ouvrit faiblement les yeux, elle observait l'endroit où elle avait bien pu atterrir et tira doucement la manche de son mari qui la prenait toujours dans ses bras. 

Ambre: Yko,Le bébé...
Yko: On va le retrouver ne t'inquiète pas. Est-ce que tu peux te lever? 
Ambre: Je vais essayer...

Il la posa à terre avec une infime douceur, la louve titubait un peu et s'accrocha au bookman mais rien ne semblait avoir atteint ses pieds, elle pouvait finalement rester debout après une vingtaine de secondes de réadaptation. 

Sora *peu rassuré à l'idée de revoir des fantômes*: Mais... quels genres "d'amis" dont parlait Zeira pourront nous croiser...?
Niki: Très probablement des esprits, encore. 
Sora: Géniallissime...

Les émotions misent de côtés, chacun pris finalement la direction convenue. 
Les deux blondinettes couraient telles des antilopes, pressées d'en finir avec la banshee tandis que le renard suivait péniblement derrière, peu habitué aux exercices physiques, surtout en compagnie de fantômes, sa hantise la plus grande après Mizuki. 
Miki utilisait son instinct de loup garou pour flairer l'odeur du fœtus tandis que Niki utilisait ses pouvoirs psychiques pour visualiser Zeira à travers l'immensité des catacombes. 

Niki: Le signal est perturbé, difficile pour moi de sonder les environs...
Miki: Et moi je ne flaire rien de vivant à part notre groupe! 
Sora: Euh, les filles...? 
Niki: Tu n'aurais pas du sécher tes cours de magie, regard où ça nous en mène aujourd'hui!
Miki: Hé! C'est pas de ma faute si je ne sais pas lire l'avenir, MaDeMoIsElLe première de la classe! 
Sora: Les filles! 
Niki: Au moins je sais me rendre utile. 
Miki: Moi aussi qu'est-ce que tu crois d'abord?! 
Sora: LES FILLES!
Les jumelles: QUOI?! 

Alors qu'elles étaient prêtes à emplâtrer le renard dans un mur aux côtés de joyeux ossements comme seule compagnie, elles levèrent la tête et remarquèrent une autre femme fantôme de deux mètres bleue, jouant avec ses flammes de même couleur. Ses cheveux étaient courts et noirs, cachant son oeil droit sous sa frange, ils n'exprimaient rien. Elle portait une armure ravagée par les batailles et l'usure. Ses deux maigres mains étaient posées sur les frêles épaules du rouquin qui gémissait et pleurait, à deux doigts de tomber à la renverse, comme d'habitude. 

Jadina: Salutations misérables mortels, mon nom est Jadina, princesse guerrière démone d'une cité aujourd'hui exterminée par le terrible Gabriel. Zeira étant ma cousine, elle m'a prié de lui venir en aide pour accomplir enfin sa vengeance. Moi qui cherche également le repos, je ne lui prêterais qu'une main loyale et compatissante... 


Sora s'effondra à Terre et la démone joignit ses mains, faisant bouger les squelettes qui se trouvaient auprès d'eux. Dans des râles assourdissants, ils s'attaquèrent aux jumelles qui répliquèrent à chaque fois qu'une nouvelle vague arrivait. 
Miki se défendait magnifiquement, enchaînant les coups et les morsures répétées tandis que Niki, qui ne pouvait utiliser ses capacités mentales sur la cervelle des morts se contentait de faire exploser leurs os avec sa télékinésie. Le spectre s'attendait évidemment à une résistance de la part d'apôtres et ne fut donc pas le moins du monde impressionnée, un sourire malsain se dessinait même sur son visage. 

Jadina: Il faut au moins battre plus faible que soi, les morts bien sûr! Mais l'entrée est terminée, vous devrez avoir affaire à moi, montrez-moi la cruauté de vous autres apôtres contre ma puissance...
Niki: Gabriel te punira pour avoir troublé son palais, toi et Zeira. 
Jadina: Ce vieux croulant ne fait plus attention à rien. Quand à vos amis, je doute qu'il puisse toutes nous résister moi et mes cousines...


Deux autres femmes spectres de même espèce apparurent dans des flammes jaunes et rouges. La première avaient de courts cheveux en pétards et des vêtements de paladin en lambeaux, la seconde était une pulpeuse rouquine habillée d'une combinaison bordeaux, dont une jambe avait perdu le tissus et l'autre en était entièrement recouverte. 

Jadina: Voici Vitani et Circée. Avec moi et Zeira, nous sommes les quatre esprits cousins vengeurs qui nous unissons pour faire payer Gabriel... Et vos amis vont vite les rencontrer!


A ses mots, l'esprit jaune et rouge s'estompa dans des rires diaboliques, en quête d'êtres vivants, en quête de d'apôtres et de vivants. 
Lorsqu'elles furent parties, l'esprit bleu se retourna vers les deux blondinettes et se mit en garde, léchant ses babines devant ses deux nouvelles proies. 

Jadina: Et bien jeunes filles, et si nous passions à notre discussion...? 
Niki: N'espère en aucun cas gagner, capturer les esprits est ma spécialité...


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Arabaï
A
A
avatar

Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Sam 7 Nov - 12:07

Yko, portant toujours Ambre, avait mener le groupe jusqu’aux Catacombes. Cette partie du palais Impériale était connu uniquement des plus fidèle serviteur de l’Empereur, autrement dit, de la Pupille et des Apôtres. Ces derniers pouvaient y « entreposer » les cadavres de leur victime. Certains s’y rendaient plus souvent que d’autre, comme Miyabi, Shun, ainsi que Kyo… Et d’autres faisaient tout pour ne pas y aller comme la jeune Miki. Régulièrement, et à tour de rôle, les Apôtres y descendaient pour remettre de l’ordre dans tous ces ossements…
 
Après quelques minutes de marche rapide, ils atteignirent l’entrée, et y pénétrèrent avec prudence. Tous savaient ce qu’il se cachait à l’intérieur… En arrivant, le groupe déboucha sur un long couloir, dont les murs étaient ornés d’ossements, formant presque une fresque. Les crânes formaient des lignes droites, semblant délimiter quelques macabres œuvres. Sora fut parcourut d’un frisson, mais le Bookman n’y prêta pas la moindre attention et continua à avancer. Ryuki de son coté, proposa le plus gentiment du monde, non… Le plus perversement possible de réconforter le jeune Kitsuné. Miki se mit en colère tout comme Raytöku, même si l’Incube semblait s’en fichait complètement…
 
Rapidement, Yko forma les groupes, et chacun put se rendre dans la zone qui lui fut accordé. Miki, Niki et Sora à l’Ouest, Ryuki et Raytöku au Sud et Ambre, Yko/Yko à l’Est. Le Nord de la zone étant scellé, aucun besoin de s’y rendre. Avant que tous se séparent, Yko créa un deuxième corps, dans lequel vint se placer l’âme de Kyo. Mieux valait être plus nombreux, d’autant plus que si l’un des frères est engagé dans un combat l’autre pouvait rester aux cotés d’Ambre. D’ailleurs, ce fut à se moment qu’elle se réveilla, et voulut se remettre debout… Bien que le choc l’avait grandement atteint, sa détermination était toujours de rigueur si bien qu’elle réussi à marcher, certes en titubant quelque peu…
 
Sur ces entrefaites, le groupe se divisa, et chacun parti dans une direction. Malheureusement, les âmes des défunts ne permettait aucunement la télépathie entre les différents groupes… Les deux Apôtres à la chevelure de blé marchaient avec assurance, connaissant presque parfaitement ces galeries. En effet, pendant une longue période, ils se rendaient quasi-quotidiennement dans ces bas-fonds. A l’époque, encore jeune Apôtre, Kyo avait découvert de puissants livres de nécromancie et autre dans la bibliothèque. Bien qu’il était déjà versé dans la magie, il ne s’était jamais penché sur ces domaines noirs. Cependant, après la perte de sa famille, il avait soif de cette puissance que pouvait lui procurer cet art interdit…
 
Après tout, pourquoi continuer à étudier les sortilèges qui n’avaient pu protéger ces proches ? Sans la moindre hésitation, il s’était emparé de ce grimoire, déterminé à en percer tous les secrets. Petit à petit, une nouvelle force l’envahit à mesure qu’il apprenait les différents sorts de nécromancie, de thaumaturgie, de vicissitude, de Daïmoïnon, etc… Toutefois, cela n’était pas sans quelques répercussions. Ces domaines n’étaient pas interdits pour rien. Ils tâchaient l’âme du lanceur de sort, mais affectaient tant son esprit et son corps. Heureusement, sa qualité d’Apôtre l’avait pour le moment écarté de ces… Effets secondaires. Toutefois, le livre du Bookman, celui retraçant sa vie, avait prit une apparence trahissant ses choix…
 
Durant cet apprentissage, Yko et Kyo étaient souvent descendu dans les catacombes, s’entraînant contre les esprits vengeurs, et contre les cadavres pourrissant ne supportant pas leur décès. Grâce à cela ils maîtrisaient ces nouveaux sortilèges… A présent, le revoilà dans ces couloirs qu’il avait longtemps parcourus. Bien sûr, depuis de nouveau cadavre était venu grossir les rangs des âmes en peine. D’ailleurs, dans un premier temps, le Bookman était surpris de pouvoir continuer à avancer sans le moindre souci. Les deux frères entouraient Ambre, lui offrant une sorte de cocon protecteur.
 
Cependant, cette petite parenthèse de tranquillité fut rapidement brisée lorsque un halo doré se manifesta devant le trio. Se matérialisa alors, une femme aux cheveux court de couleur brune. Sa silhouette à la base déjà imposante, était encore amplifiée par l’armure de Paladin qu’elle portait sur le dos. Sur son plastron, était encore visible le blason de la lumière. Un large sourire éclairait son visage tandis qu’elle regardait le petit groupe, tenant une claymore à la main.
 
???: Trouvé !
Yko: Alors comme ça, l’autre a peur de venir et elle envoie un sous fifre pour nous accueillir ?
Kyo: Où est Zeira ?
???, visant Yko de son arme : Arrogant ! Si tu me considères comme un sbire, tu seras bien surpris !
Yko : Cela ne répond pas à la question… Où est cette Sal…
Kyo : Hop hop… Un peu de politesse…
Yko, affichant une mine de dégoût : Avec elle ? J’en ai rien à faire.
???: Vous pensez vraiment que je vais vous le dire comme ça ? Vous êtes encore plus fous que je ne le pensais !
Yko : Et encore tu n’as rien vu…
???: Moi, Vitani, je vengerai ma mort et celle de mes cousine par la votre ! Hors de question de vous laisser vivre !
Yko : Ton nom m’importe peu. Mais si tu veux en découdre… Parfait ! -s’adressant à Kyo- Je m’en occupe, prend soin d’Ambre.
Kyo : Je m’en doutais… Bien, fais donc, mais dépêches-toi, nous n’avons pas que ça à faire…
Yko : Très bien !
Vitani : Vous pensez que je serai facile à battre ? Laissez moi rire ! J’ai plus d’un tour dans mon sac !
 
            A ces mots, elle prononça quelques paroles, et les squelettes à proximité s’animèrent d’une énergie magique, prenant en main leurs anciennes armes.
 
Yko, avec un une mine déçu : Tu n’as que ça à me proposer ? Pathétique…
Vitani : Tu es doué pour la causette, mais qu’en est-il pour combattre ?!
 
            Alors, les différents morts-vivants se lancèrent à l’assaut du Bookman, toutes armes pointées vers lui. Elle pensait vraiment qu’elle allait le battre de la sorte ? Ces squelettes, il les connaissait parfaitement, leurs points forts mais aussi leurs faiblesses. Yko ne prit pas la peine de contre attaquer, ni même de parer,  se contentant seulement d’esquivé les coups. Bien qu’ils soient nombreux, ils étaient lents, et donc il était facile d’anticiper…
 
Kyo, avec un air sévère : Arrête de jouer.
Yko, dans un soupire : D’accord...
 
            Dans un premier temps, Yko chargea sa main de magie. Il attaqua alors au corps à corps, apposant sa paume contre le sternum de ses ennemis, provoquant alors la libération de l’âme emprisonnée dans le squelette. N’étant plus animé, les morts-vivants tombèrent comme des marionnettes désarticulées. Alors, le Bookman brisa ses pierres sanguines, une quantité de sang resta vers lui, tandis que le reste se dirigea et fut projeté contre les squelettes. Cependant, ce liquide bordeaux n’était pas inoffensif, loin de là… A peine avait-il touché un os, que ce dernier commençait à être ronger tel de l’acide, ne laissant bientôt plus aucune trace d’existence…
 
            Ce combat fini Yko regarda face à lui, et ne trouva aucune trace de la Paladine… Un grand sourire apparut alors sur son visage. Qui s’élargie lorsqu’il entendit un cris de douleur féminin… Il se retourna lentement et vit Vitani empalé sur un pieu de sang, au niveau de son abdomen. Cette dernière, connaissant sans doute les facultés du Bookman avait créé cette diversion pour se faufiler derrière lui pour lui assener le coup de grâce. Mais elle n’avait pas prévu une défense de la sorte… Normalement, les attaques normales ne l’atteignent pas…
 
Vitani : Comment… ?
Yko, avec un sourire sadique et satisfait : N’avais-tu pas des tours dans ton sac ?
 
           D’un coup de Claymore, elle se libéra du pieu, et se téléporta en face du Bookman, pressant sa main contre la blessure.
 
Vitani : J’avoue m’être fais avoir… Mais ce n’est pas fini !
Kyo : Toi qui est Paladine, pourquoi rester ici par delà la mort pour causé la destruction ?
Vitani : Ce n’est pas assez évident ? On te disait intelligent, mais je vois que c’est faux… Ton maître m’a retiré la vie sans la moindre hésitation… Non, il a fait pire… Il m’a donné à ce Mara ! Ma mort a été une libération, mon corps n’était que douleur ! Mes prières sont restées vaines... Et maintenant, on m’annonce qu’une naissance va avoir lieu ? Je devrai vous laisser être dans bonheur ? Ne me faite pas rire ! Après ce que vous avez fait, vous ne méritez pas d’être heureux !
Yko : Parce que tu te penses mieux ? Laisse moi rire… Maintenant, tu as intérêt à nous dire ou se trouve ta gentille cousine Zeira… Dépêche toi, je ne suis guère patient. Mais si l’envie tant prend, reste dans le silence, je serai ravi d’extraire ses informations dans la douleur… Tu as beau être un esprit, je peux le détruire petit à petit. Pour moi, avec ou sans corps importe peu…
 
            Sur ces mots, Yko invoqua des chaînes spécialement prévu pour les esprits…


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuki Etsuya
A
A
avatar

Messages : 192
Localisation : Dans les bas fond...

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Sam 7 Nov - 13:02

Le groupe était descendu dans les catacombes et s'était séparé afin de ratisser une plus grande surface. La plupart était des Apôtres, ou tout du moins était accompagné par l'un d'eux. Peu de chose pouvait leur causer de lourd dégât... Malheureusement, la télépathie leur était interdite en ce lieu... Si quelqu'un découvrait Zeira, il fallait se débrouiller autrement pour prévenir les autres. Après tout ce n'était qu'une broutille...

L'Incube, accompagné de son protégé, avançait dans les méandres sinueux des Catacombes. La voie était libre, et peu d'ossement encombrait le passage. L'Apôtre qui s'occupait pour le moment de ces galerie le faisait avec attention. D'ailleurs Ryuki se dit qu'il serait le prochain à en être le gardien. Il espérait que cette escapade ne ferait pas trop de dégât, car il serait sans doute obligé de tout nettoyé... Il poussa un long soupire, avant de regarder Raytöku.

Ce dernier ne semblait pas forcément effrayé par les fantôme, mais regardait régulièrement autour de lui pour s'assurer qu'aucun esprit mal intentionné ne lui suivait. L'Apôtre posa sa main sur l'épaul de l'Ange déchu, qui sursauta sur le coup:

Ryuki: Ne t'en fais pas... Détend-toi un peu ou tu va nous faire une crise cardiaque Gamin. Enfin, ce n'est pas si mal, je pourrai te faire du bouche à bouche.
???: Voici le nouveau jouet de cet Incube...

A ces parole, l'Incube se retourna vers la source du bruit. Là, une flamme rouge flottait dans les airs, et pris petit à petit l'apparence d'une magnifique femme à la chevelure rousse habillé dans une combinaison déchiré par endroit laissé profité de son corps à la vu de tous.

Ryuki, avec un regard pervers: Eh bien... SI j'avais su que l'on recevait de si beaux accueil ici, je viendrai plus souvent.
???: Tu es toujours pareil...
Raytöku: Tu la connais?
Ryuki: Laisse moi réfléchir...
???: Je ne sais pas pourquoi, mais cela ne m'étonne même pas.
Ryuki: Peut-être de dos...
Raytöku: Ryuki! 
Ryuki: Quoi? Je croise tellement de monde que c'est pas facile de se rappeler de tous.
???: Cela m'étonnerai que "croiser" est le meilleurs terme pour nous... * avec une voix dédaigneuse* Incube.
Ryuki, ne se détachant de son sourire habituel: Apparemment, tout ne s'est pas très bien passé entre nous... Mais qui es-tu?
???: Tss... Tu n'as vraiment aucun honneur... Enfin j'imagine que je ne suis pas la seule à avoir subit tes sévices... Si je te dit les affaires de cambriolage à Anastasia...
Ryuki: Ah! Je vois mieux! Tu es donc Circée, ma petite cambrioleuse préféré... J'avoue avoir passé un bon moment avec toi. Est-ce réciproque? Au faite, est-ce que tu as toujours ce petit tatouage dans le bas des reins sous ta forme d'esprit?
Circée: Tu dit ça comme ça! Comment peux-tu parler de cela de la sorte?!
Ratöku: Je peux en savoir plus? Je suis complètement largué...
Ryuki: J'ai été chargé d'arrête une voleuse qui sévissait à Anastasia, et je l'ai bien sûr attrapé...
Circée, serrant les dents: Tu oublis principale...
Ryuki: Quoi donc?
Circée: Imbécile! Tu m'as certes capturé, mais s'il ne s'agissait que de cela! Non, pendant des mois tu as fais de moi ta chose... M'utilisant comme un objet pour tes jeux sexuels! Tu m'as forcée un nombre incalculable de fois! 
Ryuki, un grand sourire aux lèvres: Forcée forcée... C'est un bien grand mot. Je dirais plutôt que j'ai honoré ton corps. Plus d'une fois d'ailleurs. Si tu savais comme j'ai adoré... Tu es un de mes jouets qui a duré le plus longtemps et un de mes préféré d'ailleurs. Entendre crier remplissait mon coeur de joie... Ah lala... Je me souvient de cette fois où...
Circée, le coupant: Connard! Enfoiré!

Sur ces mots, l'esprit l'élança contre l'Incube qui semblait perdu dans ses pensées. Cependant, alors qu'elle allait le blesser, son arme heurta que du métal. Ryuki avait invoqué Mystra, sa fidèle arme, pour combattre à ses cotés. Cette dernière pouvait sans problème atteindre les esprits, puisqu'elle dévorait les âmes, mais pour le moment, il n'utilisa pas cette capacité...

Ryuki: Tu veux que te montre qui est le plus fort encore une fois? Soit! Allons-y ma chère. Prête Mystra?
Mystra: Bien sûr Maître Ryuki!
Circée: Tu penses vraiment y arriver?
Ryuki, avec un sourire pervers: Qui sait, on pourra peut-être en reprendre là où on s'était arrêté... J'ai tellement d'idées qui me viennent...
Circée: Tu penses vraiment que je vais me laisser faire?!
Ryuki: Je t'ai eut une fois, alors la deuxième ne devrait pas être si compliqué...


Pour moi tes désirs ne seront pas un mystère, car je suis la somme de ceux de la terre.



Dernière édition par Ryuki Etsuya le Dim 8 Nov - 9:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
.
.
avatar

Messages : 89
Localisation : à Fantasia

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Sam 7 Nov - 15:33

Jadina l'esprit bleu se délectait des expressions furieuses des deux petites filles en face d'elle, et à l'évanouissement magnifique du kitsuné qui ne s'était toujours pas levé depuis. 
Soudain elle se raidit, elle écoutait les messages de ses deux cousines qui la contactaient. 

Vitani: Cousine! J'ai trouvé Des copains de jeu! Et tu sais quoi? C'est les parents du bébé, avec le frère jumeau, c'est moi la meilleure à cette chasse aujourd'hui!
Circée: Et moi j'ai retrouvé l'enfoiré qui m'en a tant fait bavé de mon vivant... Crois-moi qu'il ne s'en sortira pas vivant avec son petit copain d'ange déchu. 
Jadina: Parfait. Je m'occupe des gamines et renard, tâchez de donner le meilleur de vous même.
Les trois cousines: Pour Zeira et notre vengeance!! 


Miki fut estomaquée de voir qu'elles étaient capables d'utiliser la télépathie mais sa soeur lui expliqua qu'entre les morts il n'y avait pas de problèmes, difficile pour eux de s'en sortir avec ça. 
Après cette courte conversation, la démone saphir se retourna, fixant ses jeunes proies, elle jouait avec sa langue de ce festin. La blondinette aux yeux améthystes mit un pied devant sa moitié, fusillant l'esprit du regard un air de: "Si tu touche à ma frangine tu t'en mordras les doigts", ce qui amusa le spectre. 

Jadina: Ne me sous-estime pas sous prétexte que tu es une apôtre.
Niki: J'ai déjà vaincu un esprit égal à un dieu par le passé. Tu ne me fais pas peur. 
Jadina *faisant un rictus*: Naho n'est-ce pas? Tu mens ma petite, elle est toujours sur Terre et tu sais quoi? C'est elle qui nous as donné l'opportunité de nous venger. 
Niki *étonnée*: Comment? 
Jadina: Naho veut se venger de son frère et de Fantasia, elle est en train de créer une armée de spectre qui se battront avec elle, mais assez parlé, battons-nous! 


La démone invoqua une hache énorme et se jeta sur les deux fillettes qui l'esquivèrent sur-le-champs, découvrant au passage la crevasse gigantesque qu'avait provoqué leur fuite. 
Niki invoqua sa faux et para la hache, utilisant le maximum de sa force face à ce colosse de femme, alors qu'elle n'était qu'une petite elfe noire d'un mètre quarante-sept. 
Profitant de cette opportunité, Miki se jeta sur le dos de la guerrière, brisant petit à petit l'armure qui la protégeait. La scène était égale à un rodéo avec une fillette, les griffes accrochées sur les épaules de la géante qui cherchait à se débarrasser d'elle. Niki masqua ses yeux violets, devenant vides et blanc tandis qu'un halo violet l'entourait: elle utilisait sa télékinésie pour lui broyer les entrailles mais rien n'y faisait, le corps gazeux de Jadina ne permettait pas une telle chose, celle-ci éclata de rire. 

Jadina: Seule mon armure est malléable, tu ne pourras utiliser tes capacités sur un spectre! 


Un dernier coup de patte brisa l'armure de Jadina qui n'était plus qu'une femme de deux mètres en tenue de villageoise. Agacée que la fillette ait saboté son trésor, elle passa à travers le cœur de celle-ci, empoisonnant son corps d'un fluide spectral. Elle s'effondra à terre vers de Sora. 

Niki: Miki! 
Miki: T'inquiète pas... Je vais utiliser ma magie pour guérir, occupe-toi d'elle! 

Le regard noir, Niki mitrailla son adversaire de cartes tranchantes qui passèrent à travers le fantôme comme dans du brouillard. Jadina riait à gorge déployée, mais un message de Vitani lui parvint, coupant son fou rire pour un air plus sérieux. 

Vitani: Cousine, les bookmans sont forts, ils ne se laissent pas faire...
Jadina: Imbécile! Tu veux que notre souhait ne se réalise jamais? Bouge-toi un peu! 

L'esprit jaune n'eut pas le temps de répondre que Niki se jeta sur Jadina, celle-ci coupa immédiatement la conversation et plaqua la poupée au mur avec sa force de titan. L'esprit pompait l'énergie de la fillette qui avait bien compris le manège du spectre. Ses forces partaient petit à petit, la bleue approcha son visage du sien, caressant son visage avec son index. 

Miki: Lâche-la enfoirée!! 
Jadina: Oh que non... Je veux voir son expression de glace tomber, je veux voir ses pleurs et entendre ses cris, ce sera la plus belle des victoires! 
Miki *incapable de bouger*: Niki, NIKI! 

Le spectre plaqua sa main enveloppée dans ses flammes saphir sur le front de la jumelle qui hurla de douleur. Elle connaissait ce genre de sortilège, Jadina voulait pénétrer dans son esprit pour la faire déchanter, la faire tomber progressivement dans la folie. Miki appelait désespérément sa sœur qui n'entendait plus rien. 
Niki était plongée dans un rêve entièrement noir...

Niki: ...Où suis-je?
Davyd Nadeshiko: Niki...
Niki *affolée*: Qu...?! 
Farah Nadeshiko: Niki, pourquoi as-tu tué ton père? 
Miki: Niki pourquoi m'as-tu abandonné avec Sora? Tu attendais que je te quitte? 
Niki: C'est faux! Je n'ai jamais voulu ça! 

Trois esprits étaient apparus devant elle simultanément, d'abord son père tant redouté, puis sa mère et enfin Miki. Elle s'agenouilla au sol, tenant ses oreilles entre ses mains, la douleur devenait insupportable pour elle, et alors qu'elle allait crier à l'aide, son père lui rappela une terrible vérité qui la statufia...

Davyd Nadeshiko: Arrête de te sentir si vivante, n'oublie pas que tu n'es qu'un clone. 
Niki: ...
Farah Nadeshiko: Tu n'as jamais été notre fille, tu es née d'une machine rien de plus. 
Niki: Arrêtez... 
Davyd Nadeshiko: Tu n'aurais jamais du venir au monde.
Farah Nadeshiko: Tu aurais du mourir. 
Miki: C'est pas vrai!! 

Alors que Niki était anéantie par tous ces reproches qui lui ont toujours fait mal au cœur depuis qu'elle connaissait cette vérité, l'esprit de sa sœur se retournai contre ses parents, se plaçant devant sa moitié comme bouclier pour encaisser toutes ces reproches à sa place.  
Elle écartait grand les bras et affichait une expression déterminée et protectrice. 
Pour une fois ce n'était plus Niki qui protégeait Miki, la cadette voulait elle aussi aider. 

Miki: Niki vient d'une éprouvette et non d'un ventre? Et alors?! J'aurais milles fois préféré venir d'ici que de ce corps pourri par la jalousie! Et elle qui était matérialisée dans une machine éprouve bien plus de chaleur humaine que vous autres! Nous ne partageons pas les mêmes parents mais nous avons notre histoire et nos gènes communes, nous sommes sœurs!! 


Surprise, l'aînée releva la tête. Elle sécha rapidement ses larmes et prit la même expression, prenant la main de sa jumelle pour l'accompagner devant ses horribles souvenirs. 

Niki: Personne, absolument personne, même vous ne pourrez nous retirer ce lien sacré qui nous unis!! 
Miki: Jadina, maintenant c'est fini pour toi!! 


Le rêve de ténèbres s'estompa. Miki avait connecté son esprit avec sa jumelle afin de l'aider dans sa lutte mentale. L'esprit bleu qui ne s'attendait pas à ce que son plan échoue lâcha Niki et recula tandis que les deux blondinettes se prirent une nouvelle fois la main, combinant leur magie de lumière vers l'esprit qui se sentais s'affaiblir. 
Dans une lumière immaculée d'une luminosité incroyable, elles se lancèrent leur sort répétant à haute voix un chant exorciste qui effaça progressivement Jadina, faisant éteindre ses flammes bleues qui l'accompagnaient. 

Jadina: Mes cousines, Vitani, Circée, pardonnez-moi... Cette fois je rejoindrais définitivement la mort, continuez sans moi et abattez-les tous. Et pour toi ma pauvre Zeira, accepte toutes mes excuses...


Des larmes de diamant perlaient sur ses joues avant de s'écraser sur le sol fétide des catacombes. 
Ayant consommée une quantité astronomique de magie pour un seul spectre, les jumelles en avaient trop fait, et elles le sentaient! Épuisées, elles s’essayèrent, quitte s’effondraient par terre alors que Sora se réveillait petit à petit de son coma.  

Sora: Elle... Elle est partie? 
Les jumelles *soupirant*: Oh que oui...


Pacifisme, gloire et loyauté
Telles sont les règles dont les kitsunés sont si fiers.
Les renards restent des prédateurs, ne l'oublie pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raytöku
.
.
avatar

Messages : 132
Localisation : Tokyo

MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    Sam 7 Nov - 20:05

Le petit jeu de Ryuki devenait insupportable pour l'ange déchu, surtout quand il s'agissait d'une femme ! L'arrivée de la belle Circée surpris Raytöku qui ne pouvait plus détacher son regard de ses formes voyantes et sensuelles. 
Puis, il revint à lui quand un bruit de métal heurta ses pensées, Ryuki venait de stopper l'attaque de Circée. Celle-ci était très remontée contre lui, en même temps avec ses propos... 

Mais cela n'empêcha pas le jeune brun de sortir son arme, sa faux et de la brandir vers son ennemie. Elle esclaffa:- Ne me fais pas rire, Gamin ! 
Raytöku serra les dents, il ne supportait pas qu'on le traite de "gamin", malgré que son maître le faisait tout le temps, le fait que se soit un esprit l'énerva. Ryuki intervint.
Ryuki:- Il n'y a que moi qui ai le droit de l'appeler ainsi !

Alors, il foudroya l'esprit roux, elle s'agenouilla et se mise à rire à pleins poumons. 
Circée:- Pauvre Ryuki, as-tu oublié que je ne suis qu'un esprit ? Tu ne peux pas me faire de mal ! 

Pendant qu'elle riait en éclat, le "vieux couple" commençait à devenir colère. L'Incube lança un regard à son protégé, qui acquit de la tête. Mais la peine était déjà perdue... Ils n'avaient aucune chance de s'en sortir avec leurs armes. A part si Raytöku trouvait la force d'invoquer son familier pour l'aider à tuer cette sorcière. En effet, Electra aurait le pouvoir de mettre fin à la rouquine, grâce aux pouvoirs du mal; de plus, l'ange était un ange déchu donc il pouvait se téléporter dans le monde des morts pour les achever. 
Il tenta quelque chose, chuchotant à Ryuki.:- Essai de lui faire le grand jeu. Tu sais le faire non ?
Ryuki, surpris :- Qu'est-ce que tu as en tête ?
Raytöku:- Pendant que feras diversion, j’appellerai mon familier et je pourrais la faire disparaître. 
Ryuki:- Tu as un familier ?!
Raytöku:- Oui, Paradoxe a créé un pacte pour que j'en possède un. 

Circée, commençant à s'impatienter.:- Bon ? Je commence à m'ennuyer ! 
Ryuki:- Très bien. *Faisant un sourire à son protégé. Puis se tournant vers son ennemie.* Alors jouons.

L'Incube articula un "bonne chance" à son protégé, qui celui-ci sourit et se mis à invoquer son familier. Pendant que Ryuki s'amuser avec sa nouvelle-ancienne amie. 
Raytöku:- Electra !

Une jeune femme apparut devant lui, elle scintillait. 
Electra:- Bonjour maître Raytöku. *Elle s'inclina.* Pourquoi m'avez-vous appelée ?
Raytöku:- J'ai besoin que tu m'aides à tuer cette rouquine là-bas. *Désignant Circée.*
Electra:- Cela ne sera pas facile... Etes-vous sûr de vouloir le faire ?
Raytöku:- Oui !

L'ange déchu sentait son pouvoir revenir dans ses mains, il savait que si il mettait fin à cette ennemie, Ryuki ne le verrai plus de la même manière. Peut-être même qu'il le respecterait non pas comme un gamin, mais comme un homme. 
Raytöku se prépara physiquement et mentalement pour cette mission des plus dangereuses. Pendant qu'il méditait sa magie, Electra fusionnait avec son esprit. Ryuki tentait de tenir le coup.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ terminer]Un heureux événement    

Revenir en haut Aller en bas
 
[ terminer]Un heureux événement
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» Fêtons l'heureux événement de Bertrand et Luna (LIBRE)
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Entraînement d'orientation
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Diamant :: Yuli-
Sauter vers: