Partagez | 
 

 Grand débat existentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Grand débat existentiel Jeu 5 Nov - 1:10

coucou les gens alors voila durant le Rp Un heureux évènement avc miki on a été lancé dans la grande question existentiel du bien et du mal . 


en rappel 

les argument de miki : 

Faire le bien où le mal, les deux? 
Miki qui faisait parti des rangs du mal ne répandait que le bien. 
Et à l'inverse Mizuki le pupille de Mathaël pouvait bien commettre des actes terribles bien qu'étant du côté de la lumière...






Mes arguments : 


Personnellement je trouve que ta question n'a pas lieu d'être pour la simple et bonne raison que l'on est jamais totalement engagé dans le bien et le mal La limite entre le bien et le mal est aussi subtile que se qui différencie l'amour et la haine. Ton exemple de Miki et Mizuki sont très bon je peux faire de même avec n'importe qui démonstration :
Gabriel est sencé représenter être le représentant du mal Par son pacte avec le diable, et ses pouvoirs maléfique . Hors il a déclaré la guerre au monde parce qu'on lui a refusé une vie amoureuse avec un Ange. Donc par conséquent le fais qu'il soit tombé amoureux d'un ange fait qu'il n'est pas si mauvais que ça. 

Autre exemple . Celui que tout le monde nomment Dieux, celui qui est censé prêché et défendre l'amour et la bonté a déclenché la guerre car il n'a permis une Histoire d'amour tout a fais légitime. donc cela ne fais pas de lui un être aussi bon ou parfais qu'on veut nous le faire croire .

dernière exemple encore plus culotté : Le diable et ses démon est censé représenté tout se qu'il y de plus mauvais en ce bas monde.  Pourtant Beaucoup de démons était d'anciens dieux , parfois bienfaisant ou protecteur d'ancienne civilisations, mais qui ont été chassé de chez eux par ceux qui défende celui qu'ils nomment "dieux". Enfin pour ce qui est du diable dans beaucoup de légende ils ne s'agit ni plus ni moins que d'un ange qui a refusé de se soumettre au règle de celui qui se fait appelé dieux . En vulgarisant un peu c'était surtout un ange anti-conformiste qui préfèrait pensé par lui même plutot que de suivre bêtement le troupeaux . 




Aussi j'ai trouver se sujet tellement interessant que je me suis dis 
Pourquoi ne pas ouvrir un débats ? 


A vous la parole !


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo ArabaïAA
avatar
Messages : 778
Localisation : Dans la bibliothèque...

MessageSujet: Re: Grand débat existentiel Jeu 5 Nov - 15:51

Eh bien puisque le débat est lancé, voici un de mes points de vue:

Il est vrai que la nuance entre le bien et mal est faible. Beaucoup exemples peuvent illustrer ce fait:

            Un homme qui tue un autre meurtrier (en série qui à faire). A-t-il fait le bien en détruisant cet homme et en sauvant potentiellement des vie? Ou bien, a-t-il fait le mal en devenant un meurtrier lui même? Mon exemple était peut-être pas le meilleurs, mais bon, c'est le seule qui m'est venu en tête sur le moment... Et qui concernait mon Kyo quitte à faire...

            D'autre part, qu'est-ce que l'on considère comme étant le bien ou le mal? D'après moi, elle dépend essentiellement de la moral ("Ce que prescrit une règle morale, par opposition à ce qu'elle condamne ; conduite conforme à cette prescription" Larousse). De ce qui est moralement acceptable ou non. De plus la morale dépend de plusieurs chose, première de la personnalité de la personne, mais aussi de l'environnement dans lequel elle à été élevé. Du coup, la morale dépend des individu mais aussi des époques, ainsi que des civilisations. Des action légitime et morale au Moyen-Âge ne le seront peut-être plus maintenant, comme par exemple la torture. Fait très fréquemment pratiqué à l'époque et qui ne posait pas vraiment de problème, et qui maintenant est interdit à tous pour préservé l'Homme et le corps. (il y a rien de critique dedans.) Alors, comme la morale change, les notions de bien et de mal changent aussi.
            Puisque le ligne séparant le bien et le mal change, tant sur les années qu'entre les hommes, ce qui nous semblera légitime et le sera peut-être pas pour un autre.

Tout cela pour dire que faire le bien, sera peut-être perçu comme étant le mal pour d'autre. Ainsi, peut-on vraiment dire que l'on fait le bien (ou le mal) sans pour autant que tout le monde ne soit unanime dessus? (Yououh! Une autre question! Razz)

            Maintenant, que pouvons nous dire sur ce qui est le bien? Je ne sais pas si ma question est bien posé mais qu'est-ce qui nous dit que tel ou tel action est bien ou mal? Comme je le disait précédemment, ce notion sont régit principalement par le caractère de la personne, mais aussi dans l'environnement dans lequel elle vit. L'environnement, est composé maintenant, des actualités (où ceux qui ont enfreins la loi sont punit), des valeurs de nos parents, mais aussi je pense de la religion. Je pense que vous connaissez cela, je ne vais donc pas m'étendre dessus...

           Mais donc, autre question, le bien prescrit par les religions (quel-quelle soit) est-il le même indiqué par les lois. Ainsi, ne se retrouverait-on pas avec plusieurs définitions du bien et du mal? Ceci brouille encore plus la limite entre le bien et le mal...


            Pour rebondir sur tes propos Paradoxe, dans certain cas, il fait de Lucifer et du Diable (satan) une seule et même personne. On va mettre ça de coté pour le moment, mais j'y reviendrai... Donc, il me semble bien, que lorsque qu'un Ange dérivait de la doctrine de dieu, donc potentiellement du bien, il se retrouvait éjecter du Paradis, et était envoyé sur une terre inhospitalière. Si on continue par là, et que l'on prend l'exemple d'un Ange dans lequel dieu avait placé beaucoup d'ambition. Cependant ce dernier, dans un excès d'égocentrisme ou de contradiction avec son créateur, se rebella contre lui, et enrola nombre d'êtres célestes dans son combat. Vous voyez de qui je veux parler, Lucifer. Alors, pour punirent ses Anges qui lui étaient infidèle dieu les envoya directement sur cette terre inhospitalière, et rendu instable par la chaleur de l'endroit. (Je parle ici que d'un seul Enfer omettant consciemment les cercles et autre...) Ce lieu est bien entendu l'Enfer dont Lucifer prit la direction. Ainsi, se pose une contradiction. Les Anges sont censés représenter le bien, non? Et le bien, n'est-il pas représenter par Dieu? Pourtant, alors qu'ils devaient représenter la même chose, leur vision était pourtant opposé, ou tout du moins un peu différente.

            Cela peut nous indiquer que finalement, le bien n'est pas unique, ni même exactement définie. Pour finir, je vais vous présenter une de mes citations que j'aime beaucoup. Elle provient d'un manga (c'est tout à fait valable comme source >_<') du nom de devildevil:

"Dieu ne fait pas le bien, c'est ce que Dieu fait qui est le bien!"

Je vous laisse méditer dessus ^^.
Je pense avoir exprimé le fond de ma pensé, en gros... Si je trouve d'autre chose à redire, je les posterai dessus. Et vous? qu'en pensez vous?


Le savoir est a manier avec précaution, car il peut se retourner contre celui qui le manie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MikiAA
avatar
Messages : 512
Localisation : Aucune idée, je suis perdue

MessageSujet: Re: Grand débat existentiel Jeu 5 Nov - 20:25

Personnellement je ne vais pas m'étendre dans un grand pavé parce que je n'ai pas tant de choses à dire mais je vais quand même y exprimer mon avis!  

Pour moi à partir du moment où tu tue quelqu'un, tu es un méchant.

J'aime les longs discours profonds. flower flower flower flower


Un gâteau? C'est bien!
Un gâteau à la fraise? C'est mieux!
Tu veux que j'abrège tes souffrances? Aucun soucis!
-Miki Nadeshiko-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paradoxe..
avatar
Messages : 652
Localisation : dans le jardin du palais de gabriel

MessageSujet: Re: Grand débat existentiel Jeu 5 Nov - 20:48

a vraiment ? dans ce cas tu es méchante. 

Car tu peux dire se que tu veux je suis persuadé que tu a déjà écraser une mouche ou un moustique. Hors tu ne me dirais pas que la vie d'un animal même un insecte a moins de valeur que celle d'un être humains. si ? 

Et imaginons que quelqu'un soit melé au décès d'une autre persone demanire accidentel ou involontaire (je pense par exemple au accidents de voiture.) cela fait-il de lui une personne mauvaise ? 


j'adore les questions piège  geek jocolor

POur ce que tu a dis Kyo je suis assez d'accord 
J'ajouterais même un petit détails, 

le bien et le mal sont comme la perfections. Ce sont des valeurs abstraites car chaque personne en a sa propre idée.


les songes sont les portes d'un monde au contours floues
si l'imagination en est la clef
encore faut t'il trouver la serrure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Grand débat existentiel

Revenir en haut Aller en bas
 

Grand débat existentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. ::  :: Sujet de discusion-